(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Le quincaillier (Janvier-Juin 1915)"

MONTR. 




Library 

of the 

University of Toronto 



p 1.- 

MONTR. 



Digitized by the Internet Archive 

in 2012 with funding from 

University of Toronto 



http://archive.org/details/lequincaijanjui1915mont 






nde en 1887. 



MONTREAL. VENDREDI, lc 8 JANVIER 1915. 



Vol. XLVIII— No 2, 



Ce que les Epiciers disent 

a propos de la 

Sauce Lea & Perrins 

La Maison Fraser, Viger & Co. Limited, de Montreal, a la reputation dans tout 
le Canada, d'avoir la clientele de la plus haute classe. Cette maison bien connue 
recomtnande toujours a ses clients ses meilleurs articles. 

Dans ses annonces dans les journaux quotidiens, elle attire toujours l'attention 
sur "L Originelle et Authentique Sauce Worcestershire". 




AUTHENTIQUE SAUCE WORCESTERSHIRE 

"LEA & PEHEINS" 

Parmi toutes les differentes fauces qui inondent le marche\ 
la Lea & Perrins, "L'AUTHENTIQUE WORCESTERS- 
HIRE " est toujours en tete et de beaucoup. Sa 
saveur est unique et des plus appetissantes, differente de 
toutes autres. Nous vendons l'Authentique Sauce Worces- 
tershire Lea & Perrins en trois bouteilles de differentes 
grandeurs. 

Grandes bouteilles, chacune $ 1 . 00 

Moyennes '' 60c 

Petites " " 35c 



Cette annonce n'a pas £te sollicitee par nous, et est un frappant exemple 
de l'estime dans laquelle est tenue la Sauce Lea & Perrins parmi les Epiciers 
aussi bien que parmi les consonimateurs. 



J. M Douglas & Co., 

Agents pour le Canada. 



Montreal 

Etabli en 1857 




(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 21.) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 2. 




TENEZ LES ME1LLEURES ESSENCES. 

C'est le seul moyen d'attirer et de retenir la clientele des menageres 
soigneuses. Lorsque l'une d'elles vient a votre magasin et vous demande 
une essence culinaire, elle entend naturellement la meilleure, car de la 
qualite de l'essence depend la qualite du mets. 

Par consequent, donnez-lui les 



:Mfl[ 





WLiOLpflil 

Vj * 

^3 '■■ _« 




EXTEACT3 




DOUBLE 
STRENGTH 











(1 

u 



(1 

u 





et vous vous assurerez son constant patronage ainsi que celui de ses amies 
et connaissances. Soyez assure qu'il n'y a pas de meilleurs agents de 
publicite que les femmes. Si vous voulez qu'elles soient en votre faveur, 
donnez-leur toujours ce qu'il y a de mieux. Tout ce qu'on peut mettre de 
qualite" dans une bouteille d'essence se trouve dans les 

ESSENCES CULINAIRES DE JONAS. 

Henri Jonas Sc Cie., 

Maison Fondee en 1870. 

< 

389 et 391 Rue St-Paul, - - Montreal. 



DIPLOIIA awarded by 

THE COUNCIL Of MTO 
AND MANUFACTURE 
PREPARED BY 

Henri Jonas a Cs 

MONTREAL 
«wn ME W YORK 



giii H.im 




EXTRACT OF" 

VANILLA 



HENRI JONAS 8X0 



Vol. X IAN I— No 2. 



I,K PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier [915. 











L'enthousiasme des menageres 
pour la saveur la meilleure et 
les remarquables qualites nu- 
tritives qui caracterisent 


■ 


1 Les Feves Cuiles an Four Simcoe 




sont pour vous la garantie la 
plus sure de ventes constantes 
et consequentes. 


' 




• Pendant les mois d'hiver prin- 
cipalement, elles comprennent 
la necessite de mets nourris- 
sants et appetissants pour fa- 
milies. 






Pour obtenir de meilleurs pro- 
fits, mettez-les en evidence a 
present dans vos vitrines et 
offrez-les a vos clients. 


■ 

) 
} 
■ 


'■ 


DOMINION CANNERS LIMITED, 

Hamilton, Ont. 


1 




Lra marque synonyme de qualite. 


1 









EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 




Vol. XLVIII— No 2. 



M 0) 

— .s 

ft "3 

3 

— . jj> 

j-> — 

> 
4) 3 

c o 

J5 

6 *. 

(A 

a ... 

js S 

-a ^ 
c E 

bo fi 
to C o 

J2 * « 

"H. « 5 

o O 
4> -O 

a e 

V w O 

S * Jj 

4-1 w 

8 -8 
6 



• 41 

S s 

- I 
^ 8 

:§ s 

I- <v 

*-l • — 
U J- 

0) x 4> 

— -M 

vO) c 

J- -5 

_: '* y t 

— 3 *■" 

o «s o 

co > (0 

« *g *3 

^ ft B 

*4) .» * 

C 3 £ 

.» °" 2 

4 J- *; 

-O 3 -3 

■m JJ -O 

« g 2 

a) o ft 



(0 



4) 



c t O 

c *- U 

«S *o « 

— * S 

3 4) 3 

* 2. cr 

IT CO 



c 



C 4_i 



3 "2 c 

<< >».5P 

J J3 60 



© 



© 

> 
3 
O 



* rt s 

- ** "B 

to 4J "«J 

4) J- 4> 

TJ 3 t! 

4> 3 

S x ft 

<C flj y 

*J 3 4> 

B d * 

*> -; -B 

o 4) O 

d 



4) 

-o 



CO 

3 

T3 ft. 
.2 4) 



J- 

s 

'3 



a 3 . 

S 2 » 

* B S 

j: «j •- 

U T ^ 

4) *■• 

3 X 

C .» 

.2 *"" 



10 0) 



co 4) 



O 

— ' fi 



— "° -5 



co 

J5 



u 



<e to 

bo *j 

* SI 

6 g 



a •- 

g £"3 

o 

In 



c 
c 

O s- 
co D 



4) 
T3 

4) 

c 

• ■- 
CO 

3 

4) 

'4) 

"i 

4) 
ft 



ft (C 



co 

J- 
3 
ft 



ft — 

C 4) 
3 T3 



4> £ JU 

to 3 ""1 
4) « co 

:§ E '3 

g,s.s 
• s 

co a> c 

2 I-l 
■° is 

co \4) 





g 

E 
o 
o 

co 

0) 



ft 

co 

u 
3 

4-> 

u 

rt 
>+• 

3 

C 



CO 4-> 

3 C 
O 

c 



4) 
*3 4) 

J! & 



efl «2 



ft E 



*> n" co ^*i 



« w CO 

O I 3* 

*^ u 4) 
^ %4) — 

B ft '35 
«J X 2 

^4) 

co v 4) 41 

o >> — 
ft. o 

aw 
6^ 

4) rf-) 



'* § 

u M 

3 C 

4) O 

> 4> 

4) -B 

'2 ^ 

E « 

i: 3 

o. o 



»D 



© 



© 



4> 



o 
o 

■ 

a 



fiQ 
2 



CO 



bo 

RJ 

u 

M 
4> 

a 

'S 

c 



Q c 
U. Z » 

552 

e 
^ Z = 

o 2£ 



S3 

K 
O 

O 

o 

S 
Hi 

X 

I- 



(0 

My JJ 
V. < 

C "C 

.2 



bl 

to 

aJ 
D 
U 

u 

D 
co 



© ©& = 

«X £ © 

© o e 

Zees 

JDC0O 



o 

(A 

c 



■5 5 

c 
i2 o 



c 
O 

c 
o 

c 
o 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRTX COURANT, Vendredi, S Janvier 1915. 



PllIX COI'Kl.MS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniqueinent les marques speciales de marcnandises dont les maisous, indiquees en cararteit 
noirs, out l'ageuce ou la representation directe au Canada, ou que ces maisous manufacturent elKs-memes. Les prix indiques le «ont 
l'apres lesderniers renseignetnenta fournis par les agents, representants ou manufacturiers eux-memes. 



WALTER BAKER A CO., LTD. 

La lb 

Chocolat, Prime No 
1, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i, i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, J et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE A HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 
"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

Pqts de 6 lbs. " 3.20 




Registered* 
Trade-Mark 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 

1'qts de 6 lbs. 
< .riddle-Cake, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 

Caisses contenant 1 doz. de 
de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs 
20c chaque. Toute caisse retournee en 
bon etat est remboursee. 



1-75 
3-40 

1-75 
3-40 
paquets 



L. CHAPUT, FILS A CIE. 

Montreal. 

The Noir Ceylan "Owl" 

No 5. 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH A DWIGHT 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites scule- 



\DWIGHTS 



/Bli 




KING SOD 



^J 



ment. 



com- 



Empaquete 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c. $3.20 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3.20 



Caisse de 120 paquets de y a lb. 
Caisse de 30 / paq. melanges, 1 lb. / 

60) " " y 3 ibj 

W. CLARK, LIMITED, 



340 
3 30 



Montreal 

Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, is $1.75, 

is $3.00, 2s $5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 
Roast Beef, is $1.75, is $3 25, 2s 

$6.25, 6s 18.00 

Boeuf bouilli, is $3.25, 2s $6.25, 

6s 18.00 

Veau en gelee, is $1.75, is $3.25,' 

2s $5.00, 6s 18.00 

Hachis de Corned Beef, is $175, 

is $2.25, 2s 3.35 

Beefsteak et Oignons, is $175, is 

$3.00, 2S 6.00 




Saucisse de Cambridge, is $3.00, 
2s 5.00 

Pieds de cochon, sans os, is $1.75, 

is $2.50, 2s 5.00 

Langues d'agneau, is . 2.50 

Boeuf fume en tranches, boites de 
fer-b!anc, is $1.80, is 2.90 

Boeuf fume en tranches, pots en 



II est preferable de beaucoup 




de vendre une ligne que vos clients trouveront plaisir 
et satisfaction a consommer couramment, plutot que de 
leur proposer des produits de satisfaction douteuse. 

Pour chaque jarre de Confitures et Gelees de la Mar- 
que "Banner" qui sort de votre comptoir, vous pouvez 
etre sur que ce n'est que l'avant-coureur de ventes de 
plus en plus consequentes. Ameliorez votre stock et 
mettez la marque "Banner" en evidence. 



LINDNERS LIMITED 



WINNIPEG 
306 Ron Ave. 



TORONTO 
340 Dufferin St. 



Reprtsentants : H. Whissel, 2928 rue Drolet. Montreal ; 
H. D. Marshall. Ottawa ; W. L. McKenzie & Co.. Edmon- 
ton et Regina ; Jacksons Ltd., Calgary : H. E. Gross. 
Vancouver; R. S. Mclndoe. Toronto. 




LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



voire, is $1.50, As $2.00, is 
Langue, jambon et pate de veau, 

is 
Jambon et pate de veau, is 
Viandes en pot epicees, boites en 
fer-blanc, boeuf, jambon, lan- 
gue, veau, gibier, is $0.50, is 
Viandes en pots de verre, poulet, 

jambon, langue, is 
Langues de "boeuf, boites en fer- 
blanc, is $275, is $6.00, lis 
$9.00, 2S 



3-00 

1.30 
1.20 



1 .00 



1.50 



10.50 





Langues de boeuf, pots de verre, 

lis $1000, 2s 12.00 

Mince Meat, en tins cachetees 

hermetiquement, is $1.25, 2s . 

$f-95. 3s $300, 4s $4.00, 5s 5.00 

Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 0.08 
Mince Meat, en cuves, 45 lb., la lb. o.O/i 
Mince Meat, sous verre, is 2.25 

Plum Pudding, is $1.90, 2s 2.40 

Beurre de peanut Clark, sous 

verre, is $0.95, is $140, is 1.85 

Beurre de peanut Clark, en jarres 



Beurre de peanut Clark, en seaux, 

24 lbs., la lb. 0.15 

Ketchup aux tomates de Clark, 

8 oz. $1.35, 12 oz. $1.95, 16 oz. 2.40 
Feves au lard, ordinaires, grande 

boite, is $0.60, 2s $1.00, 3s $1.40, 

_6s $4.50, 12s 7.25 

Feves au lard, sauce tomates, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s $1.40, 6s $4.50, 

_I2S 7.25 

Feves au lard, Chili Flats, is $0.60, 

_2s $1 00, 3s 1. 15 

Feves au lard. Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00. 3s 1. 1 5 

Feves au lard, Plain Flats, is $o.6o, 

_2s $1.00, 3s 1. 15 

Feves vegetariennes rot!es, sauce 

tomates, grande boite 1.15 

Soupes concentrees "Chateau' de 

Clark. No 1 assorties 0.95 

J. M. DOUGLAS & Co., 



Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". 



La lb. 



Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN. 

Montreal. 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en Irlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomates — 

Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 
carton 0.45 



Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Lanistres, 15c. Boites 3 doz., 
grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 

Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 
Lait Condense (sucre) Detaillam 

Mar ue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.00 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3 00 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.23 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

iVt douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque ReinJeer (4 doz. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.80 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte 



Ce que vous achete^ 



Ce que vous ne 
vendej pas 



<* 




Le commit. — "Ceci est un travail d£goutant. Ilm'a 
fallu me laver les mains une douzaine de fois de- 
puis ce matin. II n'est pas etonnant que 
ces dames ne veulent pas que jeles serve. Bon 
sang ! je voudrais done que le patron achete une 
pompe BOWSER." 



Combien de gallons d'Huile on de Gazoline ACHE= 
TEZ=V0liS lorsque vons remplissez votre reservoir ? 

Combien de gallons en VENDEZ-VOUS reellement 
et pour lesquels vous etespaye ? 

La difference est votre perte. La pompe 




lESTABUSHED 18851 

» I iX/. 



arrete cette perte. C'est comme votre tiroir-caisse enregistreur ou votre ba- 
lance calculatrice — votre chien de garde qui ne dort pas. 

Elle abolit : odeurs, gaspillage, tuyaux, mesures, et met votre commerce 
d'huile sur une base commerciale. 

Un reservoir peut etre place" sur ou sous le plancher. Enferme - sous terre 
ou hors de votre magasin, votre risque d'incendie est £limine\ S'ilest sur 
le plancher. le risque d'incendie est r^duit a son minimum. 

La pompe Bowser mesure les gallons, demi gallons, pintes ou chopines a 
chaque coup. Posez l'indicateur. Elle fait le reste. 

Et elle cofite si peu. Vous la payez vite avec d s profits accrus. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pompei fabriquees par det ouvriert Canadientet vendues par de* MarchandtCanadiena 

Bureaux deVentes dan* tout let Centres et repretcntantt partout. 

Detentenrs des brevets et fabricants originels de pompes £talcn meaurant autotnati- 
quement a la main et par pouvoir, petite et grands reservoirs. Entrepots de gazoline et 
d'huile et systeme de distribution. Mesures a enregistrement automatique pour con- 
duits, systerae de filtrage et circulation d'buile, systeme de nettoyage a sec, etc. 

Maison Etablie en 1886. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vcndrcdi, 8 Janvier 191 5. 



LE PROFIT 

est pour tout marchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de Gunns 

non seulement vous procure une bonne marge de^profit, 
mais encore remplace toute autre espece, de rriture pour 
tous besoins de cuisson— pour frire, cuire au four ou faire 
de la patisserie. 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleure nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 3 lbs,- 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50 — 60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour prix et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 
Montreal, Que. 

Succursales dans toutes les principales villus. 



Saindoux Compose 



r AIMC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable; 



Matthews-Blackwell Limited 

Rue Mill, MONTREAL. 



Lorsque vous vendez 
les 

57 Varietes de Purs 

Produits Alimentaires 

de Heinz 

Vous donnez a vos clients 

Des produits Faits au Canada 

Avec des matieres premieres canadiennes 

Par des Employes canadiens 

H. J. HEINZ COMPANY 

USINE CANADIENNE— LEAMINGTON, ONTARIO. 

ENTREPOT— TORONTO. 



Le Soda a Pate 
"COW BRAND" 

est toujours f iable, pur, uniforme. 

En raison de sa quality fiable bien con- 
nue, de sa purete^ absolue et de sa force, 
le Soda Cow Brand est le grand favori 
de toutes les m^nageres partout. II se 
vend constamment et vous rapporte un 
bon profit. 

Achetez*en de votre marchand en gros. 

CHURCH & DWIGHT 



MANUFACTURERS 

MONTREAL. 



Limited 



DWIGHT'S 




Baking sod, 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le melleur qui soit 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expediees. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorant e ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
1 2 onces, 1 6 onces 



2 douzaines par cafsse 

Commandez-en d. votre fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30. 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 

Phone Bell Est 5770 

BUREAU DE DIRECTION i 

Pritideni I M. J.-A..-B. Oauvin, pharmacitn 
ancien echerln ; Vie*-Prs*id*nt ■ M. L, -A. La- 
vallee, maire de Montreal ; S*cr*t*Lr*-Tr*to- 
rier i M. Arthnr Gag ne, avocat ; Directeurs i M. 
L,. H. OeoSrlon, ancien president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Dr J.-O. Ooyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P. -P. Renaud, capitalists; M. F.-E. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Ger&Dt i M. L..-W. Gauvin, ex-inspec- 
teur et gurintendant de la Metropolitan l v l/e 
dna. Co. 

SI VOU3 AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter une propriety ou pour bfltir. 
inscrlvet-vous au "frtt Immobilier, Limit**,' 
qui vous pretera cc capital sans intertt, avec 
grandes facili t*s de remboursement. 

Let facilitesde remboursement des prtts falts 
i. ses membres par le "Prst Immobilier, Limit**" 
sont telles qu'elles representent a peu pres 
l'interet que Ion surait a payer sur un emprunt 
ordinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES.-L* "Prst 
Immebilier, Limit**" n'a pas encore d'sgence 
dan* tous les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec dea repreaentants blen quail- 
net. 

Ecrivez ou telephones pour avoir la 
broohurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vur du passant. 




Lait et Cremes Condenses. 



St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 
Lait "Silver Cow ' 
"Purity" 

Lait condense. 



3- 90 
4-25 

5-75 
5-6o 

La cse 



Marque Eagle, 4 
doz., chaque 

Marque Gold Seal, 
doz., chaque 

Marque Challenge^ 
doz., chaque 

Lait evapore. 

Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 
Marque Peerless "Boite Haute" 4 

doz., chaque 
Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 
Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 



6.25 
5. 60 
4-85 

435 

4 So 
390 
2 00 



La est 

pts. 4.00 



pts. 



ARTHUR P. TIPPET 4 CO., Montreal 

Lime Juice "Stowers" 
Lime Juice Cordial, 2 doz. 
Lime Juice Cordial, 1 doz. 
Double Ren, lime juice 

THE CANADA STARCH CO., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) 
Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 
Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. 
Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 
Barils No 1 (200 lbs.) 
Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 
Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. 
Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 
Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 
Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07$ 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 
Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 
Casco Potato Flour (20 lbs.) 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car 

ton, par caisse 



350 
3- So 
Ltd., 



o.o6i 
o.o6i 

0.07I 

o.o6i 
o.o6i 

0.07! 

o.o81 

o.o8i 

o.07i 



3-00 

1.50 
0.10 



3.60 



La Farine Preparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujour* dime de cenfiance, all* est preferee a 
touts* lea autre* ferine*. 

UN BON VENDEUR. 

Vojres le coupon do* spicier* dan* chaqu* 
carton. 

Brodie & flarvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436. MONTREAL 



GE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque dipos&e sur 
chaque paquel vtritable 




Registered 

Tnde-Maik 



FA ITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Succesaeurs de CHS. LACAILLE A OB. 

EPICIERS EN GROS 

Importateurs de Melasses, Si- 

rops, Fruits Sees, The, Vine, 

Liqueurs, Sucree, Etc. .Etc. 



Speciality de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



ELITE" 



GHOGOLAT 44 

Non Suere 

DBS EPICIEB8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrlque par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, N. E. 

J.A.TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



PERSISTANCE — INSISTANCE — CONSISTANCE 

Ces trois avocats vous ont prepare la voie pour la vente des 

ARTICLES EDDY. 

L'Annonoe PERSISTANTE, qui INSISTE CONSTAMMENT 

pour que 
toujour* les Canadiens, partout au Canada / «^/xy/f~ ^x 4s\ V-. 

DEM INDENT 

les ARTICLES EDDY. 




Et la consistance ou stability parce que la qualite des merchandises 
que nous faisons soutient les dires de I'annonce. 



Offrez, ::zi\ 



Prenez en stock et * • 



les articles 



EDDY". 






La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervine* de Mathieu: 



POUDRES NERVINES 

0« MATHIEU 
rtoiMk»M«a defttt tt N4vnl|». 




Essayez vousmemes les Poudre* Nervine* 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 

LA C1E J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fill & Cie, Limitee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q 



Veuillez m'envoyer une bolte regu" 
Here de Poudres Nervine* de Mathieu 
a l'adresse suivante : 

Nom 



De 



(Nom de la maison de commerce) 



Rue. 



Ville ou village. 
Province 




A LOUER 

756 RTJE CADIEXJX 

Logis neufs, amenagement moderne avec eau 
chaude. 

2 Logis de 5 appartements chaque. 
2 Logis de 6 appartements chaque. 
Prets a etre occupes de suite. 

S'adresser 738 RUE CADIEUX 

Entre Sherbrooke et Prince-Arthur. 



Tel. Bell, Mairs < 5526 



Epiceries en Gros 



Speciality 



PAPIER ET SACS EN PAPIER 

Notre Hgne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au meilleur de leurs interets. 



COUVRETTE=SAURIOL, Limitee, 

236-238 Rue St-Paul 




Granule 



Su^ar 

Le Type meme de qualite pour 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



ECOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d'Admission 
1915 



Cours pr^paratoire division des 
ingeni >urs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



Empois de cuisine. 

W. T. Benson & Co.'s Celebrated 
Prepared Corn (40 lbs.) 0.07J 

Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) 0.06} 

(Boite de 20 lbs., 1c en plus.) 



Crown Brand. Corn Syrup. 



Boites de 2 lbs, 
Boites de 5 lbs, 
Boites de 10 lbs 
Boites de 20 lbs 
Lilly White. 

Boites de 2 lbs, 
Boites de 5 lbs, 
Boites de 10 lbs 
Boites de 20 lbs 

DOMINION 

Liste 



Par caisse 

2 doz. en caisse $2.65 

1 doz. en caisse 3.00 
, J4 doz. en caisse 2.90 
, Y\ doz. en caisse 2.85 

Corn Syrup. 

Par caisse 

2 doz. par caisse $3.00 
1 doz. par caisse 3.35 

, y 2 doz. par caisse 3.25 

, J4 doz. par caisse 3.20 

CANNERS LIMITED 
de prix No. 54 



Ces prix sunt c ux du de- 
tail, ceux qui achet rout 
de bonne heure, beueficie- 
tont de 2^c. par douz line. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 



A 
2.30 

1-45 



B 

1.474 



Pointes d'asperges 2s 
Bouts d'asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, T'idget, 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde.. Wax, gals 
Feves Lima 2s 
Feves Red Kidney 2s 
Feves Refugee ou Valentine 

fvertes) 2s 0.02J 0.05 

Feves Refueree (verted ?s 1.30 1.32J 
Feves Refugee, Mideet. Auto 

2S 

Treves Refueee. eals 3-75 

Betteraves. en tranches, rou- 

ee saner, Simcoe 2s 0.97J 1.00 

Betteraves entieres. rouge 



1. 02 J 1.05 

125 
0.92} 0.95 
1.30 1.32J 
3-7$ 3-77* 

.20 I . 22i 

0.97 I I. 00 



T .25 

3-774 



sang, Simcoe 2s o.97i 1.00 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rcsebud 2s 1.30 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 3s 1.32$ 1.35 
Betteraves entieres, rouge 

sang, Simcoe 3s 1 .374 1.40 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rosebua 3s 1.45 

Pois extra fins, tries, 

qua'ite 1 2s 1 -374 *-40 

Pois Sweet Wrinkle, cualite 

2, js 0.974 1. 00 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 0.97i 
Pois Standard, qualite 4, 2s 0.92$ 0.95 
Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2, gals. 4.30 4.32I 

Pois Early June, qualite 3, 

gals. ; ■ 4.15 4-174 

Pois Standaid, qualite 4, 

gals. 4-05 4-074 

Epinards, table, 2s 1.124 1.15 

Epinards. table. 3s 1-474 i-S© 

Epinards. tab'e. gals. 4--5 2 4 4-55 

N. K. FAIRBANK COMPANY 
LIMITED 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compost, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes6olb. o.ioj 
Tierces 0.09I 

Seaux en bois, 20 lbs. o.iol 

Chaudieres, 20 lbs. 0.09! 

Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 0.10J 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse o.iol 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse o.iol 

(a suivre a la page 32) 




Aurez-vous du gain ou de la perte en 1915? 




MODELE CABINET DE COMPTOiR, FERME. 



AVIS SPFCIAL 

Le Systeme de Comptabilite Barr est une in- 
vention Canadienne boimfide entierement protegee 
par de valides brevets. II n'y a jamais eu de proce- 
dures legales de prises contre ces brevets, quoique 
tous les concurreuts disent lc contraire. Nous fai- 
sons cette declaration car nous savons que quelques 
marchands ont ete trompes et qu'on les a induits a 
acheter d'autres systemes de comptabilite au moyen 
de ces "on-dit" 

(Signe' BARR REGISTERS, LIMITED. 



» Nous ne voulons pas dire que vous perdrez reellement de i'argenl, — mais que beau- 
coup d'epiciers, entraves par le vieux systeme de tenue de comptes par les livres, per- 
dent certainement des centainesd'heures de temps au cours de l'annee, ce qui re pre. 
sente une reelle valeur, et de plus n'obtiennent pas des resultats parfaits, Permettez- 
nous done de vous parlez du 

Registre Barr 

qui epargne du Temps — de l'Argent — et des Clients. 

Ayez I'esprit ouvsrt sur ce point :— II y a un moyen moderne, rapide siir et economique 
de tenir vos comptes de credit, et le BARR vous le fournit, 

Ayez I'esprit ouvert sur ce po nt :— Ne laissez pas quelque vendeur vous manifester sa 
j oie d'une vente rapide avant de vous en etre rapporte a votre Registre de Comptes Barr. 
Nous ne voulons pas dire qu'aucun autre registre ne peut avoir de qualites, mais nous 
affirmons que le Register BARR tient plus de comptes en moins d'espace qu'aucun 
autre, et qu'il possede encore d'autre qualites exclusives qui n'ont qu'a etre demontrees 
pour etre appreciees. 

Aysz I eiprit ouvart sur ce point :— que vous avez plus a gagner que nous a prendre 
des informations sur le Registre BARR, d'autant que cela ne vous coflte pas une cent et 
que cela ne vous engage en rien d'obtenir les renseignements interessants sur ces di- 
vers points. II nous sera agreable de vous envoyer des bri chures explicatives; pour 
cela, veuillez nous envoyer votre nom. 

Barr Registers, Limited 

Trenton Ontario 

Grande Bretagne ; 5 Rue Arundel, Strand, Londres ; manufacture 

a Birmingham 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XT,VIII— No 2. 



LE PRIX COURANT. Vendredi, 8 Janvier 1915. 



11 




POUR 

PLUSIEURS 

FINS 



LA ST. VINCENT ARROWROOT a une 
grande vari^te' d'emplois daus le manage, ainsi 
que dans les patisseries et manufactures de 
biscuits, oxl Ton a trouve que ce d£licieux ali- 
ment 6tait un ingredient tres avantageux pour 
les biscuits et chocolats. II est reconnu, que le 
public favorise les produits qui contiennent 
cette substance. 

Elle constitue un dejeuner ideal et un aliment 
delicieux pour enfants et adultes, ainsi que pour 
les invalides. Elle fait aussi un bon dessert, sain 
et nutritif. 

Partout ou elle est mise sur la table elle devient 
imm£diatement populaire et gagne des clients. 
La demande a toujours exced£ la production. 
Nous en offrons une plus grande production 
afiii de rencontrer la demande toujours gran- 
dissante. II y a de l'argent a faire pour les 
marchands compdtents. 




St. Vincent 
Arrowroot 
Growers & 
Exporters' 
Association 



KINGSTOWN 
ST. VINCENT, A. A. 

Agents : 
Wallace Anderson, 

49 Rue Wellington, Toronto. 
L. H. Millen, Hamilton, Can. 



WINDSOR 
TABLE SALT 



n'est que du sel pro- 
pre et pur, rafine 
au plus haut degre 

de purete dans les 

usines a sel 1 e s 

plus modernes du 

continent et Fait au 

Canada. 



CANADIAN SALT 

Co., Limited 
WINDSOR, Ont. 






WINDSOR 

SALT 



ff 



-^<hji)ii, '■'■■'jsj. 



QUATRE TRAIN 
EXPRESS 
PAR JOUR 



.GRAND TRUNK WWBT 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Amdnagement superieur. Wagon a compartiments "Club ' 
au train de 10 h. 30 du soir. 

(."'International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montreal-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4b.. soir, excepts dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, excepted le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DHS BIUHTS EN VIUK: 

in rue St-Jacques, Angle St-Fran?ois-Xavier. Tel. Uptown 1187, 

HOtel Windsor ou gare Bonaventure, Main 8229. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XI. VIII— No 2. 





Pour votre profit et 

votre reputation vendez 

des aliments marins de 

la marque BRUNSWICK 




lis vous attireront un commerce de poisson plus important et plus profitable. La haute qualite et le 
prix modere des Aliments Marins de la marque Brunswick ont produit un gros commerce qui combine avec 
des methodes consciencieuses de faire des affaires ne peut qu'augmenter constamment. 

II est prouve qu'ils attirent des affaires et ils ajoutent a votre prestige comme detaillant de produits 
de bonne qualite. Situes Dres des bancs de peche nous obtenons le meilleur choix de la capture des 
pecheurs. Notre usine est moderne et parfaitement sanitaire, c'est une des plus grandes de la cote de 
lAtlantique. 

Voici quelques-unes de nos lignes principales qui donnent tant de satisfaction. 
^ Sardines a l'Huile Finnan Haddies 

3/1 Sardines a la Moutarde (Boites Rondes et Ovales) 

Kippered Herring Clams 

Harengs Sauce Tomate Scallops 

Mieux vous approvisionnerez votre stock a present, plus vous obtiendrez votre part des ventes pro- 
fitables de poisson. 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



EN KCRIVANT AUX ANNONCBUKS. CITEZ "LE PRiX COURAMT". 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

Compagnie de Publications des Marchands Detaiileurs du 

Canada, Limitee, 

TelephoneE.t 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tou» let services: 



ABONNEMENT; 



Montreal et Banlieue, $2.50) 
Canada et Etats-Unis, 2.00 [ 
Union Postale, • Frs. 20.00 ) 



PAR AN. 



Bureau de Montreal I 80 rue St-Denis. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson * Co., representanti. 

Bureau de New-York : Tribune BIdg., William D Ward, representee! 



II n'est pa* accepte d'abonnement pour moins d'une annee 

A moins d'avis coatraire par ecrit, adresse directement 
a no* bureaux, IS jour* au moins avant la date d'ezpiration 
I'abonnement eat continue de plein droit. 

Toute annee commences eat due en entier. 

L'abonnement ne cease pas tant que lea arrearages ne sont 
pas payes. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bons de poste doivent etre faits payables 
a I'ordre de " Le Prix Courant". 

Priere d'adresser les lettres, etc., simplement comme suit ; 
M LE PRIX COURANT ". Montreal. 



Fond* en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 2. 



LA MORT DE M. W. U. BOIVIN 



La ni. .11 frappe ses coups cruelleraent, sans tenir compte 
des milliers de sympathies "qui voudraient pouvoir retenir sur 
la terre les ctrcs chers qui ont passe leur vie entoures de 
l'estime generale parce <ju'ils n'ont fait que du bien autour 
d'eux-'et qu'on ne peut so souvenir de la moindre mechancete 
en songeant a leur personne. 

La semaine passee, nous appre- 
nions la mort subite de I'hon. Tref- 
fle Berthiaume et a peine etions;- 
nous remis de notre consternation 
que nuns ctions les temoins im- 
puissants de la fin de notre ami, 
W. (J. Boivin, decede des suites de 
la fievre typhoide qui le retenait au 
lit depuis quelques jours. Lorsque 
nous disons: notre ami, nous vou- 
lons specifier en outre de l'amitie 
qui le liait a notre direction, celle 
qu'il n'a jamais cesse de temoigner 
a tons les marchands-detaillants 
qu'il considerait presque comme 
des freres et aux cotes desquels il 
a corrrbattu pour la prosperite clu 
commerce de detail au Canada. 

, Car cc fut un homme actif dans 
toute 1'acception du mot, se depen- 
sant de toute sa personne, saisis- 
sant sans hesiter toutes les sugges- 
tions qu'on lui faisait et les mettant 
en marche avec son pouvoir mcr- 
veilleux (reorganisation. 

C'etait un homme simple, bien 
qu'occupant une situation de for- 
tune enviable, il frequentait avec la 
meme assiduite ses collegues plus 




modestes et prenait plaisir a s'entretenir souvent et longue- 
ment avec eux. Populaire, il l'etait au deli de toute expres- 
sion; toutes les mains se tendaient spontanement vers lui 
parce qu'elles savaicnt y rencontrer une main loyale et fran- 
clie et c'etait plaisir que de voir cet homme tou jours optimiste 
et joyeux, aller conliant dans la vie, 
reconfortant 1'un d'un_ bon mot. 
aidant l'autre d'une demarche et de 
plus encore parfois s'il etait besoin. 
Et cela, il le faisait modestement, 
nature 1 lenient, comme une chose 
tres simple, comme s'il avait tou- 
jours devant les yeux ce joli pre- 
cepte de l'humanite ideale: "Nous 
devons nous aider les uns, les au- 
tre-". 

Au moment oil la mort vient de 
nous en separer a jamais, nous 
avpns tmis dans la memoire la sil— ~ 
houette animee de notre ami \\\- 
U. Boivin, nous le revoyons avec 
son regard clair dans lequel on li- 
sait si bien, son allure vive. 
sourire bienveillant et ce charmant 
geste accueillant , c|u'il prodiguait 
avec tant de liberalite. Et certes, 
cette image n'est pas pre- de s'ef- 
facer, alors meme que le temps au- 
ra amoindri notre douleur. Ce sont 
de ces figures qu'on n'oublie pas. 
parce qu'elles sont le relict intensif 
d'une ame toute faite de bonte et 
de probite. 

Si la plupart d'entre ceux qui 
l'ont connu pordent dans l a per- 



il 




GLEFOOT 

L.E liKMTKIKTF.I'K DE MOCCHES, JiAKS FOIfcOX 

48 cas d'empoisonnement d'enfants par la pspler a mouchea empoiaonnefurent signales dans 1 5 Etats, de juillet a novembre 1914 



& 



14 



LE TRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



sonnc de M. W.-U. Boivin un ami delicat et sincere, l'Asso- 
ciation des Marchands-Detaillants du Canada. Incorporee, se 
voit privee d'un de ses membres les plus fideles, d'un dc ses 
soutiens les plus devoues, d'un de ses adeptes les plus fer- 
vent s. Appele.par ses collegues a la presidence de la Section 
des Marchands-Detaillants de Nouveautes, il fut successive- 
ment president du Bureau Provincial de l'Association des 
Marchands-Detaillants du Canada, puis vice-president du Bu- 
reau Federal, et l'on songeait a lui pour presider aux pro- 
caines elections aux destinees de l'Association pour laquelle 
il se devoua avec tant de tenacite et d'energie. 

Dire le travail qu'il a accompli sous la banniere de l'As- 
sociation, en vue de l'interet commun, serait faire l'historique 
dc cette institution. De concert avec ses amis, MM. J. O. 
Gareau. O. Lemire, A. Rouleau, Th. P. Oakes, et tant d'au- 
tres, il s'est mele a toutes les luttes contre les ennemis du 
commerce de detail; e'est ainsi qu'il a pris une part active a 
l'obtention d'une legislation provinciate, puis federale, con- 
cernant les timbres de commerce; qu'il s'est oppose pendant 
plusieurs annees au Bill des SOcietes cooperatives et que der- 
nierement il pretait son concours a la campagne faite en fa- 
veur des articles produits au Canada. 

Rien de ce qui touchait les questions commerciales ne l'a 
laisse indifferent et e'est en reconnaissance de ses services a 
la cause du commerce et en hommage a son experience que 
la Chambre de Commerce l'a elu. et reelu secretaire depuis 
irjri. 

II n'a jamais recherche les honneurs; ils sont cependant 
venus a lui, comme au plus meritant. 

En terminant, qu'il nous soit permis d'offrir a la famille 
de notre ami M. W.-U. Boivin l'expression de nos condo- 
leances emues et d'ecrire en deux mots comme un court pa- 
negirique les etapes de la vie de ce rude travailleur. 

M. Boivin etait ne a Quebec en 1869. II fit ses etudes au 
college commercial chez les Freres Sainte-Croix a Farnham, 
et chez les Freres des Ecoles Chretiennes. II n'etait age que 
de vingt-quatre ans quand il entra dans le commerce. 

En 1893, M. Boivin'fonda la maison de nouveautes Boivin 
et Bissonnette, rue Saint-Laurent. En 1902 cette raison so- 
ciale fut dissoute, et M. Boivin continua seul le cornmerce. 
Depuis 191 1 il dirigeait avec succes l'etablissement qu'il avait 
fonde, 791 avenue Mont-Royal Est. 

En outre d'etre un homme d'affaires prospere, M. Boivin*' 
etait un militaire, comptant au nombre des officiers les plus 
populair.es de notre regiment canadien-francais, le 6seme, 
dont il etait major et paie-maitre. 

Devant la tombe de cet homme de bien, nous nous de- 
couvrons respectueusement. unanimes dans nos regrets. 



FEU M. W.-U. BOIVIN. 



Une resolution de condoleances de l'Association des 
Marchands de Nouveautes. 



A une assemblee de la Section des Marchands de Nouveau- 
tes, succur=ale de l'Association des Marchands-Detaillants du 
Canada, Incorporee, tenue specialemcnt sous la presidence de 
M. Ths Oakes, a la suite du deces dc M. W. U. Boivin, le mar- 
chand de nouveaute. bien connu, ctabli avenue Mont-Royal, il a 
ete propose et adopte unanimement la resolution suivante : 

"Que les membres de l'Association des Marchands de Nou- 
veautes adressent a la famille du defunt, M. W. U. Boivin, leurs 
condoleances ks plus sinceres, et que cette manifestation de re- 
grets soit 1'expresMon de la peine veritable et profondc qu'ils 
eprouvent de la disparition de celui 'qui fut pour eux tons un 
ami sur et devoue en merac temps qu'un confrere zele et sou- 
cieux du bien-etre de tous ceux engages dans la meme ligne. 

"Les Marchands Detaillants de Nouveautes veulent par ce 
manifeste, marquer leur affection pour celui qui n'est plus et 
honorer la memoire de leur ancien president qui se devoua sans 



compter pour les aider a soutenir toutes les causes ou leur inte- 
ret etait en jeu, et auquel nul ne fit jamais appel en vain. 

"Et que copic des presentes soit adresse a la famille du de- 
funt et aux journaux comme un temoignage public de la peine 
eprouvee par tous les membres de l'Association des Marchands 
Detaillants de Nouveautes." 



FEU M. W.-U. BOIVIN. 



Assemblee extraordinaire de la succursale de Montreal de 

l'Association des Marchands-Detaillants. — Le 

vote unanime des condoleances. 



En apprenant la mort de M. W.-U. Boivin, le sympa- 
thique marchand de nouveautes de l'avenue Mont-Royal, la 
succursale de Montreal de l'Association des Marchands- 
Detaillants du Canada, Incorporee, convoqua une assemblee 
extraordinaire qui se tint le 6 Janvier courant sous la presi- 
dence de M. J. -A. Labonte et au cours de laquelle il fut pro- 
pose et adopte a l'unanimite la resolution qui suit: 

"Que la grande famille des Marchands-Detaillants du 
Canada exprime a la famille eprouvee du regrette W.-U. 
Boivin ses sentiments les plus sinceres de condoleances pour 
le malheur qui la frappe. 

"Que les Marchands-Detaillants de toutes classes ont ete 
affectes par l'annonce de la mort du plus estime des leurs, et 
qu'ils veulent rendre un dernier hommage a celui qui fut leur 
compagnon fidele des bonnes et des mauvaises heures, tou- 
jours pret a payer de sa personne pour le benefice de la 
cause commune. 

"Que la disparition de M. W.-U. Boivin prive les mem- 
bres de l'Association des Marchands-Detaillants non settle- 
ment d'un collegue devoue autant que desinteresse, mais d'un 
ami loyal et sincere et qu'ils veulent rendre un dernier temoi- 
gnage de gratitude et d'affection a celui qui fut president du 
conseil provincial de l'Association, puis vice-president du 
Bureau Federal de l'Association et qui laissera parmi tout le 
monde le souvenir ineffacable d'un homme integre et gene- 
reux. 

"Que les presentes soient envoyees a la famille du defunt 
et aux journaux comme une manifestation publique du deuil 
qui frappe l'Association des Marchands-Detaillants dont 
M. W.-U. Boivin etait un des membres les plus anciens et les 
plus estimes." 



LA BANQUE D'EPARGNE DE LA CITE ET DU 
DISTRICT DE MONTREAL. 



L'assemblee generale annuelle des actionnaires de cette 
banque aura lieu a son bureau principal, rue Saint-Jacques, 
lundi le 8 fevrier prochain, a midi, pour la reception des rap- 
ports et etats annuels et Pelection des directeurs. 
Par ordre du bureau de direction, 

A. P. LESPERANCE, 

Gerant. 
Montreal, le 7 Janvier 1915. 



INVENTAIRE. 



Comme chaque annee a pareille epoquc, la maison La- 
porte-Martin prepare son inventaire et pour alleger son stock 
afin de faeiliter cette operation elle vend a sacrifice quantite 
de march'andises. En ce moment, les epiciers qui sont smi- 
cieux de faire des achats avantageux trouveront chez Laporte- 
Martin des conserves de fruits, legumes, poissons de premiere 
qualite, a des prix d'occasion. Quand pareille aubaine se 
presente, il faut savoir en profiter et ceux qui negligent ces 
ventes d'inventaires se trouvent en etat d'inferiorite sur leurs 
concurrents. Tout epicier soucieux de ses interets ne devra 
done pas laisser passer cette proposition qu'il ne saurait re- 
frouver au cours de l'annee. 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, 8 Janvier 1915.. 



15 



FEU L'HON. TREFFLE BERTHIAUME. 

C'cst avec le plus vif regret que nous avons appris la mort 
si soudaine de I'hon. M. Treffle Berthiaume, Conseiller Lcgis- 
latif ct proprietaire de la "Presse", survcnue le samedi _' Janvier. 
C'cst une figure sympathique et aimee qui disparait. La popula- 
rise de M. T. Berthiaume ne s'etendait pas settlement dans le 
cercle etroit du mondc des affaires, raais englobait aussi bien 
le monde des employes ct des ouvricrs parmi lesqucls il avail 
su se creer des droits a la reconnaissance et a l'affection de 
chacun. Nous adressons nos plus vives sympathies a M. Arthur 
Berthiaume, gerant-general de la "Presse" et a toute la famille 
du defunt. 

Les obsequcs de feu l'hon. M. Treffle Berthiaume out eu 
lieu mardi a l'eglise Saint-Viateur d'Outremont, au milieu d'une 
assistance considerable, 011 Ton comptait les hommes d'Etat, les 
politiciens les plus eminents du pays, les membres les plus dis- 
tingues de la magistrature et du clerge de Montreal, les indus- 
tries et les hommes d'affaires les plus en vue. Sa Grandeur 
Mgr Paul Bruchesi presidait au prone, assiste du R. P. R. Char- 
bonneau, cure et du R. P. C. Lemirei Redemptoriste. C'cst aussi 
Sa Grandeur qui a donne l'absoute. Le service fut chante par 
M. l'abbe Clement Berthiaume, vicaire a Maisonncuve, assiste dc 
M. l'abbe Arthur Berthiaume, vicaire a Saint-Edonard, comme 
diaere, et de M. l'abbe Clement Celestin Berthiaume, vicaire a 
Saint-Eusebe, tous trois, cousins du defunt. Le chant fut des 
plus imposants. La chorale de Saint-Viateur d'Outremont, sous 
la direction du maitr de chapelle Adelard Leduc, l'orgue elant 
tenu par Mile Victoria Cartier, a rendu avec emotion la messe 
des morts de Don Lorenzo Perosi, les solistes suivants y pre- 
nant part: MM. Zenon Morin, H. Frechette, Emile Corbeil, Ed- 
mond, Edouard et Arthur Dufresne,.E. Duquette et Arthur Pla- 
mondon. 

Dans l'immense cortege funebre, on remarquait : Sir Horace 
Archambault, Administrateur de la Province, accompagnc. du 
capitaine Victor Pelletier, aide-de-camp; Sir Wilfrid Laurier, 
Sir Lomer Gouin, Premier-Ministre de la Province de Quebec; 
l'Hon. Adelard Turgeon, President du Conseil Legislatif; l'Hon. 
Jeremie Decarie, Secretaire Provincial; l'Hon. Narcisse Fero- 
deau, l'Hon. Honore Mercier, Ministre de k colonisation ; le 
Senateur Raoul Dandurand, le Senateur Alfred Thibaudeau, le 
Senateur William Mitchell ,1'Hon. Louis Coderre, represcntant 
officiellement le Gouvernement Federal; l'Hon. Jean Girouard. 
Son Honneur le Maire Martin, l'Hon. J. A. Chauret, l'Hon. P. 
E. Leblanc. Sir Hugh Graham, proprietaire du "Star", et M. 
John Lewis, directeur du meme journal; l'Hon. Alphonse Ra- 
cine, l'Hon. Rodolphe Lemieux, l'Hon. Dr Ernest Choquette, 
Saint-Hilairc; l'Hon. Juge Lebeuf, President de la Cour de Cir- 
cuit; M. Lorenzo Prince, gerant de la redaction dc la 
"Presse", etc., etc. 

Nous ne saurions laisser la tombe se fermer sur l'Honorable 
Treffle Berthiaume sans donner quelques notes biographiqucs 
sur cet homme actif qui, par la seule force de son travail et de 
son energie.'.etait arrive a une position preponderante et enviable 
qu'il avait su se. creer par lui-meme. 

L'Honorable Treffle Berthiaume etait age de 66 ans, 4 
mois et 26 jours. II naquit a Saint-Hugucs. le 4 aout 1848 du 
mariage de feu Gefleon Berthiaume et dc Eleonore Normandin. 
II rec.ut son instruction a l'ecole de son village natal puis au 
Seminaire de Saint-Hyacinthc oil if passa quelques annees. II 
debuta dans la vie comme typographe ct fonda d'abord la mai- 
son d'imprimerie Gabbardt-Berthiaume, Limitee, de Montreal, et 
fut aussi l'associe dc M. Sabourin. dans la publication du "Mon- 
de Illustre". Un peu plus tardy il fonda la "Presse", ct par son 
inlassable energie et ses talents d'organisateur. il missit en peu 
de temps a en faire le journal le plus important du Canada, tant 
par sa circulation que par son information. 



M. ALPHONSE RACINE EST APPELE AU CONSEIL 
LEGISLATIF. 

Pour remplir les vaeances causces au Conseil Legi-lat.f 
par la demission de MM. Berard et Bergevin, le gouverne- 
men1 provincial vient de nommer deux nouveaux conseillers: 
M Uphonse Racine, le negociant ct importateur si avanta- 
geusement connu et estime, et M. J.-A. Chauret, notaire. 

, •honorable senateur P.-A. Choquette est nommc juge 
des Sessions dc la I'aix a Quebec en remplaccment du juge 
Panet-Angers, qui prend sa retraitc. 

Nous adressons nos sinceres felicitations aux nouveaux 
t i tu l a i res de ces postes importants et .1 nous est agreable de 
( lire lout le plaisir que nous avons eu a apprendre la distinc- 
tion dont l'hon. Alphonse Racine etait l'objet. 

1 >hon Uphonse Racine est une des grandes vedettes du 
commerce canadien, il s'y est fait une place au tout premier 
rang par ses qualites d'initiative et dc travail et sa vie est le 
frappant exemple de ce que pent un homme de volonte. 

I c nouveau conseiller Legislatif est ne a Laprairie le 14 
decembre [848; il est done age de 66 ans. Apres un cours 
d'etudes commerciales au college de Laprairie, il entra a 1 em- 
ploi de la Maison Lanctot et Dandurand, faisant un com- 
merce general. II est peut-etre interessant dc mentionner ici 
cue M Lanctot etait le pere de M. Charles Lanctot", assistant 
procured general de la province dc Quebec, et M. Dandu- 
rand, le pere du senateur Raoul Dandurand. 

En 1866 M. Racine entrait a l'emploi de la maison Mor- 
gan de Montreal. Ses talents furent bientot connus et ap- 
precies, et quelque , temps apres il etait choisi comme acheteur 
par la maison de nouveautes Adolphe Roy. En cette qual.te, 
il tit plusieurs voyages en Europe; par sa competence, il s'im- 
posa. Et peu a peu, aussi, sa legitime ambition grand 1S sau\ 

En 1878 M. Racine se rendait acquereur de tous les inte- 
rets de la -maison Adolphe Roy, qui, depuis ce temps, est si 
avantageusement connue par tout le pays et en Europe, sous 
le noni de "Alphonse Racine, Limitee". 

I a maison Racine n'a pas cesse de grandir et de prospe- 
red depuis cette epoque; aujourd'hui, ses affaires se ch.ffrent 
dans les millions, et cela se comprend, puisque la maison 
Racine est la plus importante du genre dans la province de 
Quebec, et que ses merchandises sont reputees et expediees 
dans toutes les provinces du Canada. 

En politique M. Alphonse Racine a toujours etc un libe- 
ral ardent; son parti lui devait beaucoup et il n'est pas eton- 
nant qu'il l'ait appele a l'une des plus grandes fortctions offi- 
cielles dans notre province. D'aitleurs, d'autres grandes qua- 
lites le reco.nmandaicnt a ce poste: celles de bon adminis- 
trateur ct de parfait honnetc homme. Comme administrateur, 
il lit la prosperite de sa maison; il se distingua aussi durant 
douze ans. a la commission du Port de Montreal, dont il fut 
I'un des membres les plus actifs et les plus distingues. Son 
importance, au point de vue commercial, est reconnue par- 
tout. M. Racine est membre du Board of Trade et de la 
Chambre de Commerce; il est aussi directeur de la Banque 

ivinciale et de la Yorkshire Insurance Company. Dans 
l'industric. il est interesse dans toutes les filatures de coton 
de notre province, et dans plusieurs fabriques de tricot. 

Le titrc qu'il prcferc devantage, est celui de president de 
la maison Alphonse Racine. Limitee, cela e'est le fruit ma- 
gnifique de ses oeuvres. 

Dans les cer iaux, il n'y a peut-etre, a Montreal, 

personne de plus estime (pic M. Racine; d'ailleurs, sa nature 
sympathique explique ces dispositions de la part de tous ccux 
qui le connaissent. 11 est un des membres les plus populaires 
des clubs St-Denis, Canadien, St-Georges, Montreal et de 
Reforme. 



i6 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 2. 



LA LUTTE ECONOMIQUE CONTRE L'ALLEMAGNE 



II est louable d'affirmer son patriotisme. 11 n'est pas 
necessaire, toutefoi9, que cette affirmation se traduise par des 
gestes puerils et vains. On pent craindre que tout le monde 
iu- le comprenne pas. Depuis le debut des hostilites, un 
-rand cri de protestation a ete pousse dans le monde des 
affaires contre la concurrence allemande. Une attention plus 
vigilante aux avertissements donnes eut mieux valu qu'une 
protestation tardive. 

Combien de commercants canadiens, aujourd'hui indi- 
gnes, s'obstinaient, avant la rupture, a employer des Alle- 
mands sous pretexte d'une economie dont ils peuvent aujour- 
d'hui supputer le prix onereux; combien s'obstinaient a ne 
pas admettre qu'on leur reprochat de se faire livrer par l'in- 
dustrie allemande des produits qui faisaient une concurrence 
ruineuse aux similaires fabriques au Canada. Que d'indus- 
triels aussi se refusaient a apporter des modifications a leurs 
habitudes commerciales en vue de hitter contre une concur- 
rence allemande qui profitait surtout de la faiblesse et de 
rinsufrisance de la riposte. 



* 
* * 



Cela est le passe. Ne recriminons pas. 11 convient d'es- 
perer qu'il ne se reproduira pas, mais il ne fatit pas non plus 
tomber dans l'exces contraire. II n'est pas rare, aujourd'hui. 
d'entendre des personnes bien intentionnees soutenir qu'on 
ne doit plus a l'avenir entretenir aucune relation, aucuns rap- 
ports avec les Allemands. Si Ton entend par la: "avec l'Em- 
pire allemand" nous sommes d'accord; mais il ne faut pas 
aller plus loin. Quelle que soit la forme politique qui s'eta- 
blisse apres la guerre, au dela du Rhin, il est absurde de pre- 
tendre rompre toutes relations commerciales avec une popu- 
lation de plus de soixante millions d'hommes, vivant et tra- 
vaillant au centre de l'Europe. La verite, e'est qu'il nous 
fautlra nous defendre contre eux un peu mieux que nous ne 
1'avons fait jusqu'ici. II- serait inadmissible, voire meme ridi- 
cule de pretendre ignorer leur existence. 

C'est pour cela que nous nous refusons a attacher une 
grande importance a la constitution de diverses "Ligues anti- 
allemandes" des efforts desquelles nous ne saurions attendre 
de resultats pratiques. On entend bien que ces formations." 
permettent la constitution de tout un etat-major de president!' 
vice-presidents, secretaires, tresoriers, delegues, etc., attirant 
~ur eux I'attention de personnalites qui, a l'occasion, peuvent 
recompenser par des distinctions honorifiques des efforts plus 
ou moins desinteresses; mais c'est la un cote de la question 
qui ne saurait interesser le.s homines ayantle reel souci d'une 
revanche economique de l'Empire Britannique contre l'Alle- 
magne. Ceux-la estiment qu'il vaut mieux se placer au point 
de vue de la pratique des affaires et ne pas essayer d'ignorer 
des concurrents qu'on n'empechera pas d'exister, encore qu'il 
nous faille tout tenter pour amoindrir leur importance sur 
nos marches. Ce qu'il faut, c'est s'organiser pour contenir 
leur concurrence dans de justes limites, pour nous defendre 
efficacement contre leurs entreprises, et aussi pour cesser — 
ceci specialement a 1'adresse de certains financiers — de leur 
fournir benevolement les ressources dont ils se servent pour 
nous combattre. 

Or, a cet egard, les moyens ne nous font pas defaut. II 
s'agit de vouloir et de savoir les utiliser. 



* 
* * 



Les Allemands, considered en masse, sont d'habiles com- 
mercants, c'est entendu. lis nous 1'ont prouve plus d'une fois 
a notre detriment; mais ce sont aussi — nous parlons de per- 
sonnalites directrices — des economistes avises. 

Lorsqu'ils s'efforcent de conquerir la clientele etrangere 



par l'activite et le nombre de leurs agents commerciaux, par 
un plus large esprit d'organisation du credit a leurs clients, 
ils ne font, en somme, qu'user de procedes normaux que rien, 
sauf notre insouciance, ne saurait nous empecher d'imiter. 
Si leur concurrence est triomphante par de pareils moyens, 
nous n'avons a nous en prendre qu'a nous-memes. II depend 
de nous de nous adapter a leurs methodes, avec l'avantage 
particulier qui en resulterait pour nous de la superiorite ge- 
nerale de notre fabrication. L'industrie et le commerce fran- 
gais out regu, en cet ordre d'idees, des legons dont il faut 
esperer qu'ils profiteront mieux dans l'avenir qu'ils ne l'ont 
fait dans le passe. C'est a eux qu'il appartient de prendre les 
initiatives necessaires. Si c'est la un des objectifs que se 
proposent les "ligues anti-allemandes", nous ne pouvons que 
les en felicier, et nous affirmer tres resolus a les soutenir 
dans la mesure de nos forces. 

* * * 

Mais a cote de cette initiative privee dont la mise en ac- 
tion, peut-etre mieux congue, reste necessaire, il y a place 
aussi pour une action gouvernementale. II est bon que le 
travail national soit defendu contre la concurrence etrangere, 
en general, par le systeme des droits de douane non prohibi- 
tifs mais protecteurs. Seulement, cette arme economique doit 
etre assez souple pour nous defendre contre des procedes 
speciaux dont l'Allemagne a fait grand usage et tire grand 
profit; et dont on a eu jusqu'ici le tres grand tort de ne pas se 
preoccuper suffisamment au Canada. 

La concurrence allemande ne doit pas ses succes seule- 
ment a l'activite de ses agents commerciaux et moins encore 
a la qualite de sa production, encore une fois inferieure a la 
notre. Sa reussite a ete, sur tout, favorisee par l'organisation 
des cartels, autrement dit par la methode qu'on appelle le 
"Dumping", expression assez malaisee a definir, mais dont 
les effets sont trop manifestes pour qu'on n'en comprenne 
pas toute la portee. 

Le "dumping" est un systeme qui permet d'intensifier 
sans danger la production interieure, — celle-ci etant defen- 
due dnergiquement par la protection douaniere — tout en 
permettant d'ecouler a l'exterieur, a des conditions ruineuses 
pour leurs concurrents, la production qui depasse les besoins 
des acheteurs nationaux. 

Plus simplement, disons que, grace a l'emploi du "dump- 
ing", l'industrie allemande peut Vealiser des benefices en ven- 
dant a perte a l'etranger, ou, sinon a perte, du moins a des 
prix tres inferieurs a ceux qu'elle realise sur son propre 
march e. 

Cela parait bizarre au premier abord. Rien n'est plus 
reel cependant. 

* 

* •* 

II y a quclques annees, une revue anglaise a demontre, 
par des chiffres precis, que le calcul des pratiquants du 
"dumping" n'avait aucun caractere paradoxal. 

Ce calcul s'etablit de la maniere suivante: 

L T ne fabrique, utilisant toute sa capacite de pro- 
duction, peut produire, par jour 900 tonnes 

a un prix de revient qui sera, par exemple, de.. . $ 4.25 
Si elle n'utilisait que les deux tiers de sa capacite 

de production, soit 600 tonnes 

la tonne lui reviendrait a $ 4.75 

Admettons qu'elle puisse obtenir pour 900 tonnes 

i imime pour 600, le prix de $6.25 

le profit de sa pleine production sera de 900 ton- 
nes X $2.00, soit, par jour, de $1,800 

tandis que le profit de la production aux deux 

tiers ne serait que de 600 t. X $i-5o, soit ... $ 900 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



17 



Mais il est evident que le meme prix ne pent etrc 
obtenu pour 000 tonnes que pour 600. II est 
tres probable que si 600 tonnes peuvent etre 

vendues sur le marche a $ 6.25 

en rapportant ainsi an profit net de $ 900 

900 tonnes ne pourraient obtenir que $ 4-7° 

avec un profit net settlement de 5° cents 

soit $ 450 

Mais si Ton petit faire deux parts, 1'une pour Le 
marche interieur, l'autre pour le marche ex- 
tendi r, et vendre 

sur le marche interieur: 600 tonnes a ... $ 6.25 

stir le marcbe exterieur: 300 tonnes a ... $ 4.00 

prix interieur au prix de revient, le profit sur les 

600 tonnes sera de $1,200 

la perte sur les 300 ne sera que de $75.00 

La production totale, a pleine capacite produc- 
' l'C de 000 tonnes, procurera done, par ce 
procede, un profit de $1,200, moins $75.00, 
soit de $1,125 

Ce profit, est-il besoin de le faire remarquer, est pergu 
Eur le consommateur etranger, au detriment de l'industriel du 
marc! e ainsi exploite, industriel mis dans l'impuissance de 
itiquer 'es memes prix de vente. 

C'est vainement qu'on essaierait une reciproute possible. 

Cela est notamment tres clair pour le marche canadien. 

11 ne faut pas perdre de vue que le marche interieur allc- 
mand compte en chiffres ronds soixante millions d'acheteurs, 
tandis qu'il n'y en a au Canada que huit millions. De cette 
difference d'effectif resultent des consequences inevitables. 

* 
* * 

La base essentielle du systeme de "dumping" est l'orga- 
nisation cartellaire. C'est done contre celle-ci qu'il faut nous 
armer. 

On a, depuis longtemps, indique comment il etait pos- 
sible de le faire d'une facon decisive. 

Tl suffirait de decider qu'une surtaxe speciale sera mise 
a I'entree en Canada sur tout produit d'une industrie carte- 
lisee 011 trustee dans son pays d'origine. 

Chaque fois qu'on a suggere l'emploi de cette methode, 
on s'est heurte a une meme objection: la crainte de compli- 
cations exterieures. L'objection etait, au fond, assez mise- 
rable; car d'une part, meme avec cette surtaxe, notre legis- 
lation douaniere resterait beaucoup moins agressive, et sur- 
tout plus loyale, que celle de l'Allemagne. Tout au plus pou- 
vait-on admettre que l'eventualite des represailles et des com- 
plications diplomatiques meritait d'etre etudiee de pres. , 

Mais, aujourd'hui, nous n'eri sommes plus, semble-t-il, a 
pouvoir apprehender les represailles de l'Allemagne, non plus 
qu'a craindre.de l'indisposer contre nous. A cet egard, nous 
sommes en face d'une situation nette et definitivement reglee. 
Au lendemain de la defaite de l'ennemi, nous aurons recouvre. 
en ce qui le concerne, notre entiere liberte economique. II 
ne faudra pa's laisser echapper l'occasion de l'af firmer, ne 
fut-ce que pour assurer notre droit. 

Voila quelle sera une des oeuvres de demain. Cette 
oeuvre, ce n'est pas l'initiative privee qui peut l'accomplir. 
Elle est du ressort des pouvoirs publics. lis sauront le com- 
prendre, nous voulons l'esperer, et organiser la resistance sur 
le terrain economique aussi complement qu'on l'a su faire 
sur le terrain militaire. 

F.t voila qui vaudra mieux que tous les efforts des "Ligues 
anti-germaniques" ou "anti-allemandes". 



LES JOUETS ALLEMANDS. 



Les enfants des Etats-Unis out envoye aux enfants francais 
et beiges des jouets qui leur onl ete distribues au moment de la 
fete de Noel. A ce propos, le "Journal" rappelle I'importance 
(|tte l'industrie du jouet a prise en Allemagne et dont I'originc 
est tres ancienne: 

11 existait, en effet, a la fin du dix-huitieme siecle, un hum- 
ble artisan de Nuremberg, nomine Hilpert, qui, le premier, eut 
l'idee de constituer une sorte de musee lilliputien des actuality's 
militaires du jour, et bientot les soldats de plomb de Nuremberg 
eurent un succes si grand que beaucoup d'ouvriers l'imiterent. 

En meme temps, les gens de Groeben, du Tyrol, taillent dans 
le sapin, les animaux de hois, et des poupees innombrables sor- 
teiil des ateliers de Sonneberg et Stuttgard. 

En 1913, l'exportation des jouets allemands representait 
une valeur de 130 millions. 11 y a la, pour nos fabricants, une 
conquete a faire. 



LE COMMERCE DU THE. 



Depuis le commencement des hostilites, on a constate un 

aGcroissemcnt considerable des exportations de the de la Grande- 
Iiretagne a destination soit des pays scandinaves, soit le la Hol- 
land e. 

Le Gouvernement Britanniquc, ayant decouvert les causes 
de cet accroissement ,a decide de prohiber l'exportation du the 
sur le continent, sauf pour l'Espagne, le Portugal et les pays 
allies. La mesure vise ainsi a peu pres uniquement I'Autriche et 
l'Allemagne. 

C'est qu'en effet; on a constate que ces deux derniers pays, 
eprouvant des difficultes serieuses a se procurer en ce moment 
du cafe, cherchent a remplacer cette boisson par le the. Comme 
il etait a prevoir que la Grande-Bretagne se refuserait a satisfaire 
aux besoins de la consommation allemande, on cheTche a ali- 
menter celle-ci par I'intermediaire des pays neutres, mais com- 
plaisants. De la l'enorme quantite de demandes de the anglais 
pour les pays scandinaves. Alors qu'en 1913, pendant les mois de 
septembre et d'octobre. l'exportation anglaise etait, en chiffres 
ronds, de 2,297,400 lbs, en 1914, pour la meme periode, elle a 
atteint 5,231,200 lbs. Le meme accroissement proportionnel sub- 
sisterait, parait-il, dans les exportations faites au debut du mois 
de novembre., 

Le rapprochement des chiffres rclc.-es en 1914 ct en 1913 
ne laisse pas que d'etre curieux. 

Pour l'annee 1913. le total de l'exportation de the par l'An- 
gletcrre a ete de millions ^2 de livres. alors que, pendant les 
deux mois de septembre et octobre 1914. elle s'est elevee a plus 
de 15 millions de livres. Coincidant avec la rupture des rela- 
tions anglaiscs avec l'Allemagne, cet enorme accroissement de 
demandes indiquait done bien une origine allemande. 

L'Ancrleterre y a mis bon ordre. 



LE PRIX DES METAUX EN ALLEMAGNE. 



Le prix des metaux a subi en Allemagne une hausse dont 
1'intensite ressort des indications suivantes: 

Avant la guerre. Actucllement. 

Marks Marks 

Cuivre 125 220 

Aluminium 160 450 a 500 

Antimoine 15 200 

Nickel 327 550 a 600 

Le mark vaut 25 cents. 

Dans le but d'empecher une nouvelle accentuation de 
cette hausse, lc Gouvernement s'est decide a fixer des prix 

maxima. 



i8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



LA CONVENTION DES VOYAGEURS DE BRAND- 
RAM-HENDERSON. 

La Convention des voyageurs de la Maison Brandram- 
Henderson a eu lieu a Montreal les 14 et 15 decembre dernier. 

II y a deux aris cette convention fut tenue a Halifax; Pan 
dernier elle prit place a Toronto, mais on decida cette annee 
de la faire a Montreal a 1'usine de la compagnie, au Mile-End. 

La premiere session fut ouverte par une inspection de 
1'usine et une explication experimentale de la transformation 
dn plomb donnee par M. Monk, le directeur des ateliers de 
plomb, et par M. Edwards, gerant des ateliers" de peinture, a 
Montreal, et cette demonstration ne manqua pas de doubler 
l'ei'iicacite de chaque voyageur en lui donnant une connais- 
sance plus complete de la facon dont les produits Brandram- 
Henderson sont faits. 

Ensuite, une courte conference sur les nouveaux produits 
B.-H. pour J015 fut faite par M. George Henderson, gerant 
de la region des Provinces Maritimes, par MM. Edwards, 
Poole et Monk, du Bureau de Montreal, le president, M. J.-R. 
Henderson occupant le fauteuil presidentiel. 

A une autre assemblee, M. Charleton, le veteran des 
voyageurs fut entendu non seulement par le personnel voya- 
geur, mais aussi par les chefs de departements et le president, 
et les voyageurs dirent franchement a leurs patrons ce qu'ils 
pehsaient de l'administration des affaires et ce qu'on disait 
des produits B.-H. lis firent des suggestions pour Paugmen- 
tation des ventes, donnerent des idees de nouveaux empaque- 
tages, etc., puis ajournerent Passemblee pour se rencontrer 
au theatre comme invites du president. 

Le mardi matin, M. Poole, le gerant des ventes a Mont- 
real, organisateur d'un concours d'etalages entre les Pro- 
vinces Maritimes, Quebec et Ontario, rend hommage aux 
efforts des provinces de l'Est, M. E.-C. Blahency, d'Halifax, 
et M. Church, de St-Jean, en ayant ete les laureats designes 
par la qualite de leurs etalages. A midi, il y eut dejeuner a 
l'Hotel de la Place Viger, ou un interessant discours fut fait 
par M. C.-W. Tinging, de la National Drug Company, sur le 
sujet des "Marchandises faites au Canada". , 

De la Place Viger, on se transporta de nouveau a 1'usine 
de Brandram-Henderson ou fut expliquee en detail la cam- 
pagne de publicite de la compagnie pour 1915. M. George 
Henderson avait la parole et ce qu'il dit fut accueilli avec 
enthousiasme par les voyageurs qui etaient a meme de se 
rendre compte ainsi de l'aide puissante qui leur etait fournie 
par 1'annonce. M. Henderson leur assura que la campagne 
de publicite de cette annee serait plus consequente que celles 
jamais faites par la compagnie et que la maison Brandram- 
Henderson voulait, en depit du calme des affaires en cer- 
/taines parties du Canada, maintenir une forte campagne edu- 
cationnelle de publicite tout lc long de Pannee. 

La convention prit fin par un diner intime ou apres avoir 
deguste mets et boissons (tous faits au Canada), chacun par- 
ticipa a un programme musical arrange specialement par 
M. Poole et qui obtint un vif succes. 



L'EPARGNE ET LE> MORATORIUM EN EUROPE. 



Ce n'est pas sans malice et non plus sans raison que 
M. Alf. Neymark fait remarquer que si le mot de "morato- 
rium" a pu d'abord surprendre beaucoup de gens, il n'en est 
pas qui ignorent a present quelle qualification il convient de 
lui attribuer et qu'on n'oubliera plus cette notion, acquise au 
prix d'une surprise desagreable. 

Notre eminent confrere fait, d'ailleurs, remarquer que 
cette surprise eut ete moindre si le public avait ete mieux 
instruit en matiere financiere: 

La plupart croyaient a tort que les fonds remis a une 
banque en compte courant ou en compte de cheques avaient 
le caractere legal d'un depot pur et simple et devaient etre 
remis a la premiere demande. lis oubliaient que les banques 
payant un interet sur les fonds qu'elles regoivent sont bien 
obligees d'employer les fonds pour les faire fructifier. Un 
evenement grave survenant, des lois autorisant la propaga- 
tion des echeances etant edictees, les banques se trouvent 
genees pour faire rentrer ce qui leur est du: elles sont obli- 
gees, a leur tour, de retarder leurs paiements si la crise ne 
s'attenue pas. Dans ces derniers mois, le public a fait sur ce 
point et sur bien d'autres un penible apprentissage financier! 
11 saura desormais faire la difference entre un "depot" de 
fonds remboursable a vue et une simple "remise" de fonds 
en comptes courants ou en comptcs de cheques. 

La legon aura coute cher a beaucoup de gens qui pense- 
ront peut-etre aussi qu'il eut ete plus honnete de la part des 
Societes de credit de les avertir de ces differences. C'est bien, 
ici, le cas de rappeler le vieux dicton: "Si tu me trompes une 
fois, c'est ta faute, mais si tu me trompes une seconde fois, 
c'est la mienne". Nous serions surpris qu'apres la tourmente 
passee, le public ne mit pas certaines limites a une confiance, 
trop legerement donnee. 



RECETTE. 



Pour la bonne conservation des bouchons, et surtout 
pour obtenir qu'ils n'influent pas de fagon regrettable sur le 
vin, le liquide que Pon enferme dans les bouteilles qu'ils ser- 
vent a fermer, on conseille de les passer dans de la paraffine 
oliaude; mais il faut leur faire subir un traitement prealable. 
On commence par bien nettoyer les bouchons, et on les im- 
merge dans une solution a 50 degres, que Pon maintient a 
cette temperature,- solution faite de 7 grammes de gelatine 
et de 12 grammes de glycerine, dans 250 centimetres cubes 
d'eau. II suffit de laisser tremper les bouchons 10 minutes, 
puis on les lave a Peau froide, et on les fait secher rapide- 
ment. On les jettera ensuite, en les brassant frequemment, 
dans un autre bain maintenu a 40 degres environ, et compo- 
se de 35 parties de paraffine et de 10 parties de vaseline. Il 
faut les retirer avec precaution du bain, au moyen d'une ecu- 
moire et les laisser secher, en tachant que la couche de pa- 
raffine qui les rcouvre ne soit point enlevee a la surface du 
liege. 



LES PRODUITS DE LA MAISON HEINZ. 



Qui ne connait pas les 57 varietes de Heinz? Cette ru- 
brique est dans l'esprit de tous les consommateurs et les epi- 
ciers qui tiennent cette marque ont a repondre a la demande 
constante creee par la publicite etendue faite par cette impor- 
tante maison. Nous avons regu une brochure superbement 
illustree et expliquant la maniere de proceder de la H. J. 
Heinz Company pour sa fabrication. Nous aurons Poccasion 
de revenir sur cet interessant expose. 



CALENDRIERS. 



Nous avons regu les magnifiques calendriers des firmes 
suivantes: 

Ludger Gravel. 

The Montreal Daily Mail. 

Lake of the Woods. 

Schofield Woollen Co. 

Nous remercions vivement les expeditionnaires de leur 
envoi. 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vcndrcdi, 8 Janvier 1915! 



1.9 



Le Marche de Y Alimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 
Futures cotations: 

Ouver- Ferme- 

ture Haut Bas ture 
Ble— 
Dec. $1.24*4 $1.26*6 $i.23f£ $1.25*6 
Mai 1.27 1.2934 1.2634 1-28% 

Mais — 
Dec. .64 7 A -65 .64*6 -65 

Mai , .70% .7lJ4 .70*6 .7154 
Avoine — 

Dec. 48M 

Mai .52M -53 -5234 -52% 

Cotations au comptant: 
Ble. — No 2 rouge, $1.1834 a $1.19; 
No 2 hard, $1.1894 a $1.1934- 

Mais. — No 2 jaune, 64c a 6434c; No 
3 jaune, 6334c a 63J4c. 

Avoine. — No 3 blanche, 483/2C a 49c; 
standard, 4934c a 4934c. 
Seigle. — No 2, $1.0834. 
Orge. — 58c a 70c. 
Grains de mil. — $4.50 a $6.25. 
Trefle. — $12,000 a $14.50. 
CEREALES. 
Ble No 1 Northern 1.33 1.35 

Avoine No 2 C.W., tres rare 0.63 0.64 
Avoine No 3 C.W. 0.60J o.6ii 

Orge No 3 C.W. 0.00 0.73 

Orge No 4 0.00 0.70 

LE MARCHE DE LA FARINE. 
Patentes du printemps: 
Royal Household 2 sacs 6.70 

Five Roses 2 sacs 6.70 

Glenora 2 sacs 6.20 

Harvest Queen 2 sacs 6.20 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 2 sacs 6.00 

Manitoba S. B. 2 sacs 5.60 

Keetoba 2 sacs 6.00 

Montcalm 2 sacs 6.00 

• Patentes d'Hiver: 
St r aight 'lers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs 6.70 

A "2 sacs 6.20 

Farine de bli-d'Inde blanc 

pour boulangers 2 sacs 5.30 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 3.90 

Farine d 'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 5.69 

Avoine roulee, baril 6. ^5 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU- 
LEE. 
Nous cotors: 
Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 25.00 

Gru Man.; au char, tonne 27.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 29.00 

Moulee pure, au char 33-00 35.00 

Moulee melans r ee. an ch^r ■?£ no m 00 
FOIN PRESSE ET FOURRAGE. 
Nous cotons. 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 10.00 19.50 

Tres bon, No 2 18.50 19.00 

No 2 16. ^o 17.00 

PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — On cote les prix suivants: 

Betirre fin superieur de 

cremerie ' 2754c a 28c 

Beurre fin de cremerie 2634c A 27c 

Beurre second choix 25- 1 4c a 26c 

Beurre du Manitoba 22c a 23c 

Beurre de l'Ouest 2Jj4c a 24c 

Fromage. — On cote les prix suivants: 



1524c a I5^6c 

1594c a 15J6C 

1534c a 1554c 

i534c a i5*^c 



■534c 
i534c 



i5 3 /4c 
i5J4c 



60c 



Extra fins de l'Ouest 
septembre, blanc 

Extra tins de l'Ouest 
septembre, colore 

Extra fins de l'Ouest 
octobre, blanc 

Extra tins de l'Ouest 
octobre, colore 

Extra tin de l'Est, sep- 
tembre, blanc 

Extra fin do l'Est, sep-- 
tembre, colore 

Extra fin de l'Est, octo- 
bre 1514c a 15-3/16C 
PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 
Oeufs. — On cote les prix suivants: 

Stock strictement frais 55c a 60c 

En conserve de choix 31c a 32c 

En conserve No 1 29c a 30c 

En conserve No 2 25c a 26c 

Produits de l'erable. — On cote les prix 

suivants : 

Pur sirop d'erable, boite de 
8 lbs. 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 
Pur sucre d'erable, la lb. 

Miel. — On cote les prix suivants: 
Miel blanc, trefle 1634c a I7j4c 

Qualites brunes 1434c a 1534c 

Blanc extrait 1214c a 13c 

Miel sarrazin 634c a 734c 

Feves. — On cote les prix suivants : 
Feves triees a la main, le 

boisseau $2.70 a $2.80 

Choix i-pound pickers 2.60 a 2.65 

Three-pound pickers 2.45 a 2.50 

Volailles. — On cote les prix suivants : 
Dinde, la lb. 
Poulet, la lb. 
Canard, la lb. 
Oie, la lb. 
Poule, la lb. 

Pommes de terre. 
pommes de terre est calme, mais le ton 
du marche reste ferine et des lots de 
chars des Montagnes Vertes se cotent 
60c le sac ex-voie, et dans le commerce 
de gros de 70c a 7^c le sac ex-magasin. 
MARCHE A PROVISION. 



65c a 70c 



75c 
9c 



a 80c 
a ioc 



1434c a 16c 

lie a 14c 

lie a 13c 

9c a lie 

9c a lie 

Le commerce de 



Betes fraichement tuees des abattoirs, 
$10.50 a $11.00 les 100 lbs; viande appre- 
tee a la campagne, poids legers. $9-50 a 
$10.00 les 100 lbs; viande appretee a la 
campagne. poids lourds. $0.00 a $9.25 les 
100 lbs; jambons de poids moyen, 16c a 
17c la lb.; bacon pour breakfast, 18c a 
19c la lb.; bacon de choix Windsor, 20c a 
21c la lb.: bacon desosse Windsor, 22c a 
23c la lb.; saindoux qualite "pure leaf", 
13c la lb. en seaux en bois de 20 lbs.; 
saindoux qualite "pure leaf", 12c la lb. 
en seatix en fer-blanc de 20 lbs.; sain- 
doux compose. io3{Jc la lb. en seaux en 
bois de 20 lbs.; saindoux compose, io34c 
la lb. en seaux en fer-blanc de 20 lbs. 
LA SITUATION. 

Grace a l'activitc qui avait precede la 
guerre, le resultat de l'annee dans le 
commerce d'epiceries ne sera pas sensi- 
blement inferieur a l'annee precedente. 

SUCRES 
Extra granule, sac. les 100 lbs. fi.30 

Extra granule, brl., " x 20. 100 lbs. 6.35 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 6.70 



Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 

Extra ground, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.60 

No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 5.95 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 5.90 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.00 

Powdered, bte 50 lbs., les ioo lbs. 7.10 

Paris Lumps, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.15 

Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.05 
Crystal Diamond, i bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7.15 
Crystal Diamond, i bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7.35 
Crystal Diamond, Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 7.60 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.05J 
Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 
Tres bonne demande. 

Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 

Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 

Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, J4 qrt. 0.40 0.40 0.43 
Les prix s'entendent: iere colonne, 
pour territoire ouvert; 2-e colonne, pour 

territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

iere qualite, le quart 29.75 

2eme qualite, le quart 25.75 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette o.i2i 

Saindoux pur, en seau 2.50 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.13 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.13J 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.13} 
FARINES ET PATES ALIMEN- 
TAIRES 
Pates alimentaires 
Bonne demande. 
Nous cotons: 

Arrow root, boite de 7 lbs. 0.18 

Farine Five Roses, qrt. 7.25 

Farine Five Roses, sac 3-75 

Farine Household, qrt. 7.25 

Farine a patis. Ocean, qrt. 7.00 

Far. d avoine granulee. sac 3.75 

Far. d'avoine standard, sac 3.75 

Far. d'avoine fine, sac 3.75 

Farine d'avoine roulee, brl. 6.50 

Farine d'avoine roulee, sac 3.10 

Far. de ble-d'Inde, sac 2.40 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4.15 

Cream of wheat, cse 0.00 5.75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.07} 

Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 o.o6i 
Fecule de pommes de terre. 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 
Vermicelle, macaroni et 
spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 0.00 0.06$ 

En vrac 0.00 0.06J 

1'anuets de 1 lb. 0.00 0.07 
Nouillettes aux ouefs: 

'••wi M»tc ri e 1 lb., lb. 0.00 0.07I 
Spaghetti, pates assorties: 
alphabets, rhiffres. ani- 
maux noirlles. coudes. 

importes en vrnc lb. 0.00 o.ooi 

Fri naquets de 1 lb. " 0.00 o.io 
Tapioca pearl, en sac, la " 0.05J 0.06 



2o 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



Tapioca seed, en sac, la " 


o.osi 


0.06 


bagou 


o.osi 


0.06 


VlNAIGRE 






Nous cotons; pnx nets: 






Bollman, cruches paillees, ^ 






gall. imp. cruche 


0.00 


2.50 


Domestique triple, cruches 






paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 


I.40 


116 grains (.proof), le gall. 


0.00 


0.20 


t^fi^Es Pukes, graines et 


SEL 


i>unne demande courante. 






.Nous cotons: 






Allspice, moulu lb. 


0.00 


0.20 


Anis 


0.00 


O.IO 


Cannelle, moulue 


0.00 


0.25 


Cannelle en mattes 


0.18 


0.22 


Clous de girotle entiers " 


0.20 


0.22 


Clous de girofle entiers " 


0.00 


0.29 


Chicoree canadienne 


0.12 


0.13 


Colza " 


0.07 


o.o» 


Creme de tartre - 


0.00 


0.40 


Gingembre en racine 


0.17 


0.22 


Graine de lin non moul. " 


0.034 


0.044 


Graine de lin moulue " 


0.06 


0.07 


Graine de chanvre 


0.074 


o.o« 


Macis moulu 


0.00 


0.75 


Mixed spices moulues " 


0.00 


0.25 


Muscade moulue 


0.00 


0.50 


Muscade " 


0.20 


0.35 


Piments (clous ronds) " 


0.00 


0.12 


Poivre blanc rond 


0.28 


0.29 


Poivre blanc moulu 


0.00 


0.33 


Poivre noir rond 


0.19 


0.22 


Poivre noir moulu 


0.00 


0.25 


Poivre de Cayenne pur " 


0.00 


0.30 


Whole pickle spice 


0.16 


0.20 


Sel fin en sac 


0.00 


1. 35 


Sel fin en i de sac 


0.00 


0.40 


Sel fin, quart, 3 lbs. 


0.00 


3-30 


Sel fin, quart, 5 lbs. 


0.00 


3.20 


Sel fin, quart, 7 lbs. 


0.00 


3-io 


Sel fin, en quart de 280 lbs. 






Ordinary fine 


0.00 


1.85 


Fine 


0.00 


2.10 


Dairy 


0.00 


2.25 


Cheese 


0.00 


2.35 


Gros sel, sac 


0.80 


0.85 


Legumes sees. 






Nous cotons: 






Orge monde (pot), sac 


0.00 


3-40 - 


Feves blanches, Can., lb. 


0.044 


0.05 


Orge perle, sac 


4.00 


4-50 


Feves jaunes, minot 


0.00 


3-00 


Lentilles rouges, par sac, lb 


manquent 


Lentilles vertes, par sac " 


man 


quent 


Pois vers, No 1 


O.05 


0.054 


Pois casse, le sac 


0.05J 


0.06 


Ble-d'Inde a soupe, casse, 






le sac 


0.00 


3.25 


RIZ 







La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
Riz Patna sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 0.054 

Riz Carolina 0.09 

Riz moulu 0.00 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 

Riz decortiques au Canada: 

Les dt'x ci-dessous s'entendent 
Montreal. 

Qualite R. sac 250 lbs. 0.00 

Qualite C, sac 100 lbs. 0.00 

Sparkle 0.00 
India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 

Lustre 0.00 

Polished Patna 0.00 

Pearl Patna 0.00 

T mneria1 Glace Patna 0.00 

Crystal Japan 0.00 

Snow Japan 0.00 

Ice Drips Japan 0.00 



0.06 J 
0.10 
0.06 

4-25 
f.o.b. 

3-?o 
3 60 
5.85 
3-6s 
3-75 
5-15 
5-35 
5.65 
5.8.q 
6. 05 
6.20 



0.09 

0.00 
0.00 



FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 

Nous cotons: 

Dattes et figues: 
Dattes en vrac 1 lb. 0.00 0.06 

Dattes en pqts de I lb. 0.00 0.074 

Raisins de Corinthe. La lb. 

Corinthe Filiatras, en vrac 0.00 0.07! 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 0.074 0.08 

Raisins de Malaga. Lb. 

Connaisseur, la bte 2.60 

Extra Dessert, la bte 3.60 

Extra paquets, la bte 4.00 

Royal, la bte 4- 2 5 

Imperial, la bte 5-5° 

6 Couronnes, pqts, la bte - 5-8o 

Excelsior, la bte 6.00 

Raisins Sultana. Lb. 

Cartons, 1 lb. 0.10* 0.144 

En vrac 0.09 0.10 

Raisins de Valence. Lb. 

Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. 0.08I o.o84 

Valence Selected, btes de 

28 lbs. 0.08I 0.09 

Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. 

Raisins de Californie. 
Epepines, paq. 1 lb., fancy 
Epepines, paq. 1 lb., choix 

Noix et Amandes. 
Amandes Tarragone 
Amandes Valence ecalees 
Cerneaux 
Avelines 

Noix de Grenobles Mayette 
Noix Marbot 
Noix du Bresil 
Noix de coco rapees. 4 la lb. 
Noix Pecan polies 
Noix Pecan cassees 
Peanuts roties, Coon 
Peanuts roties, G. 
Peanuts roties, Bon Ton 

Fruits evapores. 
Abricots, boite 25 lbs. 
Peches, beites 25 H^s. 
Poires, boite .25 lbs. 
Fommes tranchees. evapo- 

rees btes de 50 lbs. 

Pelures de fruits. 
Citron 
Citronnelle 
Orange 

Pruneaux de Californie 
Boites de 25 lbs. 
30/40 
40/50 
50/60 
60/70 
70/80 
80/90 
90/100 

CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 
Asperges (Pointes), 2 lbs. 2.25 
Asperges entieres can., 2 lb 
Asperges Californie, 24 lbs. 
Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 
Ble d'Inde 2 lbs. 0.92J 0.95 

Ble d'Inde en epis gal. 4.50 4-S24 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 0.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champignons hotel, boite 0.15 0.16 
Champignons, ier choix o.2o4 0.21 

Champignons, choix, btes 0.184 o.io4 
Choux de Bruxelles imp. 0.17 o.r8 
rhnux-fleiirs 2 lbs. 0.00 1.05 

Citrouilles 3 lbs. 0.90 0.924 

Cirrouilles gal. 2.30 2.324 

Epinards gal. 0.00 4.524 



0.09 J 
Lb. 
o. 10 
0.094 
Lb. 
0.184 0.194 
0.36 0.38 
0.50 0.52 
0.14 0.15 

manquent 
0.14 0.15 
0.13 0.14 
0.184 0.22 
0.18 0.19 
0.00 0.55 
0.09I o.io4 
0.10} 0.11J 
0.134 0.14 
Lb. 
0.15 
0.094 
0.13 



0.00 
0.00 
0.00 

0.08 



0.084 

Lb. 

0.124 0.13 

0.19 0.20 

0.124 0.13 

La lb. 

0.14 
0.13 
0.12 
o.ni 
"o. io4 
0.10 
0.094 



No 2 

3-25 

2.25 
3-45 
1.324 



0.00 
0.00 



Epinards 


2 lbs. 


0.00 


1. 124 


Epinards 


3 lbs. 


0.00 


1.774 


Epinards imp. 


bte 


0.13 


0.14 


Feves Golden Wax 


2 lbs. 


0.924 


0.95 


Feves Vertes 


2 lbs. 


0.924 


0.95 


I'eves de Lima 


2 lbs. 


1 .20 


1.224 


Flageolets importes 


bte 


0.16 


0.17 


Haricots verts imp. 


bte 


0.14 


o.id4 


Macedoine de legumes bte 


0.144 


0.154 


Marinades en seau, 


5 gal. 


0.00 


2.75 


Petits pois imp. moyens, bte 


0.00 


0.13 


Peits pois imp. mi-fi 


is, bte 


0.00 


0.13 



SAVON. 

The GENUINE, empaquete 100 mor- 
ceaux par caisse. 




AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 

Sur extra fins, y 2 flacon, 40 s. , 

Sur extra fins, y 2 kilo, 100 s. 
Extra fins, Y / 2 kilo, 100 s. 
Extra fins, 1 kilo, 50 s. \ 

Tres fins, y 2 kilo, 100 s. t 

Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. J 

Fins, l / 2 kilo, 100 s. « 

Moyen No 2, y 2 kilo, 100 s. 
Moyen No 3, y 2 kilo, 100 s. 

Frangois Petit. 
Pois fins, Yi kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Aspeiges 
En Branches Geantes, bocal, 16 s. 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Grosses, y 2 kilo, 100 s. 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 
Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 

Flageolets 
Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 
Extra Fins, l / 2 kiio, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Haricots 
Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 
Verts Coupes, l / 2 kilo, 100 s. 

Divers 
Cotes de Celeri, l / 2 kilo, 100 s. 
Cotes de Celeri, 1 kilo, e 'j s. 
Celeri (pieds), l / 2 kilo, 100 s. 
Fonds d'Artichauts, l / 2 kilo, 100 s. 
Salsifis, l / 2 kilo, 100 s. 

Soupes. 
Oseille, y 2 kilo, 100 s. 
Creme de Celeris, l / 2 kilo, 100 s. 
Puree de Tomates, y 2 kilo. 100 s. 

Huile d'Olive "Minerva" 
Caisse 12 bout., litre 
Caisse 12 bout., qrts. 
Caisse 24 bout., pts. 
Caisse 24 bout., y 2 pts 
Caisse 48 estagons. }/& gall., gall. 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. Caisse 

Caisse de 200 more, de t, 1 / 2 oz. 5-50 

Caisse de 50 barres de $4 lb. 5.00 

Caisse de 25 barres de tt lbs., lb. o.n 
La Lune 65% d'huile d'Olive Lb. 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. 0.10 

Caisse de 50 more, carres de 12 oz. 4.50 
Caisse de 12 barres, 3 lbs. o.io4 



"C 

cu 

c/s 

8.00 

7.00 

7-50 

5-00 

300 



Vol. XT.YIII— No 2. 



LE TRIX COURANT. Vendredi, 8 Janvier 1915, 



21 



INSTANT POSTUM 



Les Souhaits de Nouvel An 

de POSTUM 

Nous vous remercions, M. l'Epicier, pour la part que vous avez 
prise dans ['augmentation des ventes de Postum pendant l'annee ecoulee. 
Le benefice qui en est resulte a ete mutuel. 

Voici nos voeux pour 1915 

Qualite parfaite sans conteste possible ; 
Annonce, constante et dans tout le Canada ; 
Garantie de vente de chaque paquet ; 
Bons profits clairs pour les Epiciers. 
Laissez POSTUM vous aider a rendre la Nouvelle Annee prospere. 

"There's a Reason" 
*I1 y a une Raison" 

CANADIAN POSTUM CEREAL COMPANY LTD., WINDSOR, ONT., CANADA. 





Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont- Royal. .. . 22 

Baker & Co. (Walter) 8 

Banque de Montreal 24 

Banque d'Hochelaga 24 

Banque Nationale 24 

Banque Molson 24 

Banque Provinci^le 24 

Barr Register Co 10 

B£lauger & Belanger 25 

Bowser, S F. & Co 6 

Brandram-Henderson 33 

British Colonial Fire Ass. .. 23 

Brodie & Harvie 8 

Canada Life Assurance Co. . 23 

Canada Starch Co Couvert 

Canada Steamship Lines... 25 
Canadian Postum Cereal 

Co., Ltd 21 

Canadian Salt Co 11 

Caron L. A 25 

Church & Dwight 7 

Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 23 

Clark, Wm 8 



Connors Bros 12 

Cottam Bart 25 

Couillard Augusts 25 

Couvrette & Sauriol 9 

Desmarteau Alex ' . 25 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 25 

Douglas J. M. & Co. . . Couvert 

Ecole Polytechnique 10 

Eddy E. B. Co 9 

Esinhart & Evans. 22 

Equitable (Cie d'assurance 

incendie) ." 23 

Fontaine Henri 25 

Fortier Joseph 25 

Gagnon, P. -A 25 

Garand, Terroux &Cie.... 25 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 25 

Grand Trunk Railway 11 

Gunn, Langlois & Cie 7 



Heinz H.J. Co 7 

Jamieson R. C 32 

Jonas & Cie, H 

Couvert int£rieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 8 
Laporte, Martin Limi- 

tee Couvert 

La Pr6voyance 23 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co., A. C 28 

Lindners Limited 5 

Liverpool-Manitoba 22 

Martin C. E 25 

Martin-Senour 30 

Mathieu (Cie J. L.) 9 

Matthews Blackwell Ltd.. . 7 

McArthur. A 28 

McCormick Mfg. Co. Ltd. . 4 

Metropolitan Life Ins. Co.. 22 

Montbriand. L. R 25 

Montreal-Canada Ass. Co. . 22 

Mott, John P. . & Co * 8 



Nova Scotia Steel Co 25 

Pink Thos. Ltd 28 

Pret Itnmobilier Limited.. . 8 
Prdvoyants du Canada, (Les) 22 

K amsay A . & Son 31 

Richard Wilcox 31 

Rolland & Fils, J. B 25 

St. Lawrence Sugar Co 9 

Rt-Vincent Arrowroot 11 

Sun Life of Canada 23 

Tanglefoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 29 

TheYitre National Franea's. 25 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd 26 

Western Ass. Co 22 

Wilks & Burnett 25 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 2. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

^Compagnie & Fonds Social; 

Assurance en force $2,816,504,462 

Polices en vigueur au 31 dt- 

cembre 1913 13,957,742 

Bn 1913, 1« compagnie a t- 
mis au Canada dea poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

Bile a depose entre les 
mains du Gouvernement 
Canadiea et de fidei-com- 
mls canadiens, exclusive- 
merit pour les Canadiens, 
plus de $20,000,000. 

II y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPPLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPOREE EN 1851 

ACT IF, au-dela de • 13.^4.179-93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Gbo. A. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Mbislb, Gerant-General. 

C. C. Foster, Secretaire. 

Suooursale da Montreal!: 

61 HUE 8T-PIERRE. 

Robt. Bicker dikb, Gere 11 1 



v Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Independante (Incendie) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rue St.Jean, Montreal 

Hon.H. B. Rainville, President. 
E. Clement, Jr., Gerant-Gen*ral. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 
Responsabilite' des Fonctionnairei 



Agents principauz pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New- York. 



Nous considerons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsablet. , L'exp^rience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
3! rie St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 653 MONTREAL 




* ASSURANCE COMFANYglg 



BUREAU-CHEF 

112 RUE ST JACQUES MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr : A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



PREUVE DE DEVOUEMENT. 



(Du "San Francisco Call".) 
Quand un homme se marie il as- 
sume a l'egard de sa femme des 
obligations qu'il doit respecter jus- 
qu'a sa mort. La loi trouve souvent 
des excuses ou des necessites pour 
annuler ce contrat. Quand un hom- 
me se marie toutefois et qu'il a des 
enfants, il assume des obligations 
dont aucune loi ne peut le liberer. II 
a pour devoir imperieux de pourvoir 
au soutien de ces enfants tant que 
ceux-ci ne sont pas capables de se 
pourvoir a eux-memes. 

Aucun tribunal ne peut le dispen- 
ser de ee devoir et aucune action de 
sa femme et de ses enfants ne peut 
le soustraire a leur reclamation. Ce 
devoir ne nnTt pas a sa mort. Une 
femme peut elle-meme agir en sorte 
qu'elle degage son mari de T obliga- 
tion de pourvoir a ses besoins, mais 
rien ne peut le liberer de la respon- 
sabilite envers ses enfants. 

Un pere doit pourvoir aux besoins 
de ses enfants de faqon a ce qu'ils ne 



COMPAGNIE 

MONTREAL - CANADA 

DASSURANCE CONTRE li'lNCENDIE 

Fondee an 1 666 

Telephone Bell Main 5381 

Actil $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autrei Valeura 

passives ... 20 688.00 

S213.759.19 
Surplus pour les assure* $344,126.7$ 

Bureau - Chef i 

EDIFICE OULUTH, 

60 rue Notre-Dame Ouast, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 

L. A. Lavallee, President 

Ferd. Page, Cerant ProVlnelal 



ASSIKEZ VOLS 

DANS 

In $flUU€6JIRD€ 



Ses Taux sont aussi a vantag sua 

que ceux de n'lmporte quelle 

compagnie. 

Sea polices sont plus liberates 

qne celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses oarantles sont euperleu- 

rea a la generality de celles dea 

autres compagnies. 

La eageaae et I'experlenca de 

sa direction sont une garan- 

tie de suceds pour les anuees 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 

compagnie Canadlenne- 

Franealee et ses capitaux res. 

tent dans la Province de 

Quebec pour le benefice dee 

notraa. 

Siege Soolal 1 Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 

MONTREAL 



1o PARCE 
QUE 

to PARCE 
QUE 

Se PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



60 PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorlae S500.000.00 

Aotif du Fonds de Pension, 

la 30 septembre 1014 S643, 044.63 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que e'est un placement sans pareil ; 

Parce que e'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que e'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp^cialite' du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $543.°44-53- 

ANTONI LESACE, Gerant-General. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" ; 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes vos productions Impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XLVIII— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



23 



LA COMPAGNIE 




D'Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



ISO Roe ST . JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'ann^e et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contested. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencia. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"L' Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
coflteuse pour les R^clamants. .'. .• 



souffrent pas quand il ne sera plus 
la. 11 y a des hommes assez riches 
pour que leur succession suffise a 
assurer le bien-etre de leurs enfants 
apres leur mort. Vous n'etes pas de 
ceux-la. Qu'avez-vous fait, alors, 
pour assurer le confort et la vie de 
vos enfants? 11 n'y a qu'une maniere 
par laquelle vous pouvez les assurer, 
c'est en vous assurant vous-meme. 
C'est pourquoi l'assurance est un 
devoir. 

L'assurance est un devoir, parce 
qu'elle est le seul moyen par lequel 
an honime pent pourvoir aux be- 
soins de ceux qui dependent de lui. 
apres sa mort. L'assurance est un 
devoir d'amour, une preuve de de- 
vouement. 



VOL 



Assurance cou- 
vrant les 



DE COMMERCE. 
RESIDENCES DE HE, 

RESIDENCES D'EIE. 



Accidents, Maladies, Bris de Glaces, 

Automobiles, Attelages, 

Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fide-lite des employes. 



LA PREVOYANCE 



160 St* Jacques, Montreal. 



Tel. Main 



1626 



J. C. CACNE, Cerant-Canaral 



Le Procede de la 
Canada Life 

La police a primes limitdes 
de la Canada Life, apres que 
toutes ses primes ont ^te" payees 
continue a recevoir des dividen- 
des substantias. 

Ceci peut signif ier des 
centaines de dollars 

pour la succession de ] 'assure, 
en dividendes gagne\s par la 
police apres que tous les paie- 
ments de primes ont cesse. 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



Ca Gompsgnk d fltiurincf 
flUTUELLE DU COrlrlERCB 

Contra I'lncendla 
Aottfaxaadant 16 25,00000 

DBPOT AC GODVERNEMHNT 

•n conformity avec la nouvelle Loi dci 

Auurancesde Quebec, 8 EdouardVII, Chap. 69 

Bureiu-Ciief; 151 rat Olroumrd. St-Hytclnth, 



Sun Life of Canada 

Actif 1 55,726,347.32 

Assurances en vigueur 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intituled "Prospere et 
Progressive.' 1 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL 'ALT ORISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRTT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representes. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 2. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Prolit non partages 1 ,098,968.40 

SIECE- SOCIAL, ■ MONTREAL 

Bureau dos Directours.— H. V. Meredith, Ecr., President R.P.> 
Angu«, K. B. Uteenshields, ir William Mac Donald, Hon Robt Mackay, 
Sir Thos. Shaughnessy, K C V O., David Morrice, C. R. Hosmer A. 
Baumgaiteu, C. B. Gordon, H. K. Drumniond, D. Forbes Angus et 
Wm. McMaster, 

Sir F-e lerick Williams-Taylor, Gerant-GSneral, A. D. Braithwaite 
Assistant G£rant-Geueral. 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada 
et en A.ug\ :terre, les Etits-CJnis d'Araerique, Terreneuve et Mexique. 

Seize Succursales dans la vi lie de Montreal. 

Departement d'Epargnas dans toutes les Succursales du Canada. 



LA BANQUE NATIONALE 

FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



• Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra. 
vellers Cheques" a donne satisfaction a tous nos clients ; nou s 
in% r itons le public a seprevaloir des avantages que nous offrons^ 
Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tr&s proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSONS 

INCORPOREE EN 1855 

Barean Principal, MONTREAL. 

CAPITAL PAYE 14.000.000 

FONDS DE RESERVE 4.800,000 

E. C. PRATT Cerent-General 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Rue Sainte-Catherine 

Avenues du Pare 
et Georges-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 

Mont-Joli. 

C6te des Neiges — 

Cdte St-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Plerreville 

Quebec 

Ste-Mnrie de Beauce 
92 Succursales dans tout le Canada. 
Agences a Londres, Paris, B -riin el uans touus les principales vlllesdu 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettrei 
■»ircn1*iir#»e poll 7 ' vovaeenr* 



Arthaba<ka 
B'dford 
Cowansvil'e 
Cnicoutimi 
Drummond ville 
Fraserville et Rivie e 

du Loup Station 
Kaowlton 
Hchine 
Mmtreal-RueSt- 

J'ciuf s 
Tetreaultville 



Sutton 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Th£rese de 

Blainville 
Vietoriavllle 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

ANUFACTURIERS 



ACIER en BARRKS MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES D'ATIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPEC1ALITE. 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a Reverbere a Sydney Mines 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Banque Provinciale 

Du Canada 



CAPITAL AUTORISE 
CAPITAL PAYE ET SURPLUS 



$2,000,000 00 
1913) $1,637,873.49 



(au 31 De 

CONSE1L D' ADMINISTRATION : 

President M H LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Limitee. 

administrateur du Credit Foneier-Franco-Canadien. 
Vice-President : W F. CARSLEY, Capitaliste . 
Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Administrateur Lake of the 

Woods Milling Co. 
Hon. L. BEAUBIEN, Ex-Ministrede 1' Agriculture, P. Q. 
M. G. M BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 
M. ALPHONSE RACINE, De la maison de gros "Alphonse Racine Ltee." 
M. L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Librairie Beauchemin Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 

'Commissaires-Censeursl 
President : Hon. Sir ALEX. LACOSTE, C. R , Ex-Juge en Chef de la 

Cour du Banc du Roi. 
Vice-President i Docteur E. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

Foucier Franco-Canadien . 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



M.J 



BUREAU CHEF 
Directeur Gerant General : M TANCREDE BIENVENU 
W. L. FORGET, Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 

67 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 
et du nouveau brunswick. 

Correspondents a l'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo, 
Chicago ; Angleterre, France, AUemagne, Autriche, Italic 



BANQUE D'HOCHELAGA 



Fondee en 1 874 



Capital autorise $4,000,000 
Fonda de Reserve 3.625,000 



Capital paye $4,000,000 
Total de I'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; Hon F. L. 
Beique, Vice-President; A Turcotte, Fcr. ; A A. Lsrocque, Ecr., ;E. H. 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman Gerant-General ; F. G. Leduc, Gerant ; 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 

Outremont, 1 134 LaurierO. 
Papineau, 2267 Papineau. 



P. A.Lavallee, 



Pointe St-Charies, 316 Centre. 
St-Denis, 696 St-Lenis. 
St-Fdouard, 2490 St Hubert. 
St-Henri, 1835 r*otre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-Viateur O. 
St-Zotique, 3108 Blvd. St-l aurent. 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Oue 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly, Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham, Que. 
Fournier, Ont. 
Granby. Que. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Jotvette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie. Que. 
L'Assomption, Qu6. 
Lanoraie, Que., 

(Co. Berthier). 
Longueuil, Que. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Que. 
Marleville. Que. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 
Rivieres, Que. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Tietnbles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Que. 
Pont de Maskiuonge, 
Q. (Co Maskinonge). 
Frince-Albert, Sai-k. 
Quebec, Qu6. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Rus«el, Que. 
St-Albert, Alta 
St Poniface, Man. 
Ste-Claire, Que , 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Que , 

(Co. Berthier). 
St-Elzearde Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Que. 

(Co. Jacques-Cartier;. 
Ste-Genevieve 

de Batiscan, Que. 
St-Gervais, Que\, 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignacede Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Que. 
8t-jer6me, Que. 
Ste- Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Atwater, 1636 St-Jacqnes. 
Aylwin, 2214 O itario Est. 
Centre, 272 Ste-Catherine Est. 
Delanaudiere, 737 Mont-Royal Est. 
DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est. 
Est, 711 Ste-Catherine E't. 
Fullum, 1298 Ontario Est. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. 

Longue-Potnte, 4023 Notre-Dame E. Laurier. 1800 Blvd. St-Lauient. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. Emard, 77 Blvd Monk. 

Mont-Royal, 1184 St-Denis. Verdun. 125 Avenue Church. 

N.-D. de Grace, 280 Blvd. Decarie. Viauville, 67 Notre-Dame, Viauville. 
Ouest, 629 Notre-Dame O. Villeray. 3326 St-Hnbert. 

AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



St.Justin, Que., 

(Co Maskinonge). 

Ste-justine de 

Newton, Que. 

St-lambert, Que. 

St-Laurent, Qu6. 

St-Leon, Qu6. 

St-Martin, Qvi. 

St-Paul Abottsford, Q. 

St-Paul 1'Ermite. Que. 

St-Paul des Metis.Alta 

St-Pie de Bagot, Qu6. 

St-Pierre, Man. 

St-Philippede 

■Laprairie, Que." 

Ste-Prudentienne, 

(Co. Shefford). 

St-Remi, Qu6. 

St-Roek deQu£bec,Q. 

St-Simon de Bagot, Q. 

Ste-Thecle, Que 

St-Valerien, Q116. 

St-Vincentde Paul, 
Que , (Co. Laval). 

Sherbrooke, Que\ 

Sorel, Que. 

Trois-Rivieres, Que. 

Valleyfield, Que. 

Victoriaville, Que. 

Vankleek Hill, Ont. 

Winnipeg, Man. 

Emetdes Lettresde Credit Circulaires pour leg Voyageurs, payables 
dans ton tes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
telegraphlques sur les principales villes du monde . 



Vol. XI A' I II— No 2. 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



25 



TBL. BELL, MAIN 1859 

BELANGER & BEI<ANGER 

Notnirrs. Comptables et Commisaalrea 

TRUST & LOAN BUILDING. 

No 30 rue St-Jacquea, • MONTREAL 

Argent a Preter a 4, 5 et 6% 



PA.IN POUH OIHBAUX est la "Cottan- 
Seed" fabriqu6 d aprei »i* brevet*. Mer- 
chandise de confiance ; rien ne peut I'appro- 
cber comme valeur et comme popularity. 
Cbex tout lei fourniueuri en gro». 



Malson Fondee en 1870 

AUOUSTE COUILLARD 

Importatbur db 

F«rroan«rie et Qulncaillerie, Terres & 

Vltres, Peintnrea, Btc. 

Speciality : Ponies de tontes sortee 
Nob. S3S & «8» roe Mi-Paul 

▼ ontea ia et 14 St-Amable, MONTREAL 



I,a maison n'a pas de Commis-voyageurs et 
fait beneficier ses clients de cette economic At 
tention toute spec-iale aux commandes par la 
malle. Messieurs les marchands de la campagne 
■eront toujours aervis an plus baa prix du 
marche. 



Alex. Dfsmaeteau 

Comptable, Auditeur 

SPECIALITY : — Liquidation de Falllites, 

Cotnpromis Effectue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



G. B. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. naln 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

. QUEBEC 
L'Hotel des commis-voyageurs. 
Plan Am€ricaln. Tanx, a partir de $2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure, 'fypo- 
graphie. Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabilit*. 
Fortnules et fournitures de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). MonteSal. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA. 



SEMAINE DU 21 AU 26 DEC. 1914. 
Ventes. 

NarcisSe Hemond a Arthur Gilbert, 
'_. I'"., 13A, 7eiiK' rang, Stanfold, $1,400, 
$100 a/c.; Joseph Lafnberl a Cyrille Le- 
febvre, P. N. O. 3S8 (a dist.) P. S. O. de 
P. S. E. 35« et P. S. O. de P. N. O. y.j. 
Ste-Heene. $1,200 dont $375 a/c.; P. J. 
Kirouac a Raphael Hamel, 144, War- 
wick, $1,200 dont $ico a/c.; Joseph Tar- 
dif a Joseph Boutin, 170 et 172, Tingwick, 
$i,Soo dont $600 a/c; Philippe Desro- 
chers a Rosaire L'Heureux, 265, War- 
wick, $4,000 dont $1,000 a/c; Willie Mar- 
tincau a I). Freddy Ling, l / 2 S. O. 657, 
Warwick, $550 payees comptant; Antoine 
Hannah a Henry Hannah, 114 et l / 2 S. O. 
112, Warwick. $1,650 dont $500 a/c; Al- 
fred Houle a Henri Leblanc, P. 277, War- 
wick, $4,800 dont $2,000 a/c; Arthur Tal- 
bot a James Murphy, P. 238, Tingwick. 
$850 dues; Felix Baril es-qual. a F. Ovide 
Baril et Desire A. Baril, 349, 350, 353, 
354. P- 356 (a dist.) et P. 35-', Warwick, 
$3,500 payees comptant; Athanase Ber- 
nier a Ephrem Lemieux, fils, 306, Artha- 
baskaville, $1,^100, $700 a/c; Noel Gagnon 
a Theodore Carignan, y 2 E. 212, Bulstro- 
de, $800 dont $100 a/c; Onesiphore Beau- 
chesne a Emeri Beauchesne, y 2 E. 139. 
Bulstrode, $3,500, $500 a/c; Joseph Na- 
poleon Blanchet a Albert Bourassa, l A O. 
211 Bulstrode, $150, $50 a/c; Oreus Pe- 
pin' a Amedee Portier, 892, Tingwick, 
$5,500, dont $1,500 a/c. 

Obligations. 
Cyrille Poirier a ABolphe Daveluy, 13C 
neme rang, Maddington, et \A S. E. 410, 
Ste-Gertrude, $500 a 5 ans a <>' ", ; Samuel 
et Napoleon Roux a Ernest Boisvert, 
$500 remboursables le 3 mai 1 <> 1 5 a 5% 
et affectant P. 414. Ste-Victoire; Mile 
Alexiria Boutin a Aristide Desrochers, 
$qoo a 10 ans a 6% et affectant 454, War- 
wick; loseph Boutin a !'". Ovide Bard, 
$^0 a 3 ans a 6% et affectant 60, Ting- 
wick; Gedeon Caron a Bernard Charest, 
$700 a 5 ans a 6%, et affectant 397, '1 ing- 
wick; llonore Roux a Louis Bernier, 
$700 a 6 mois a 6% et affectant P. 363. 
St-Paul et 303. Ste-Victoire (a dist.). 



CANADA STEAMSHIP LINES 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre fois par mois de Quebec au Sept lies, 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe. Summerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



H. E. MIDGLEY 

Comptable-Iucorporr 



GEO. GONTHIER 

Licencie Institut 
Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptables et Audlteurs 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adresse t*legraphique 

Main 2701-519 "Gontley" 



GARAND, TERRQUX & CIE 

BANQUIERS ET COURTIERS 

48 rue Notre-Dame Ouest 

MONTHBAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Chambre 316, 816,317 

Edifice Banqua Quebec 

iz Place d'Armes, MONTREAL. 

Telephone Bell Main 4912 



L. R. MONTBRIAND 

Architecte et Mesurenr, 
230 Rua St-Andra Montreal 



TEL. BELL, MAIN 3570 



Comptable Licencie- 

Institut des Comptables et Auditeurs 
de la Province de Quebec. 

48 Notre-Dame Cuest, - Montreal. 



BIBLIOCRAPHIE 

NEMANQUEZ PAS DK LIRE 
la 49e Edition Je 

L'AL MANACH ROLLAND 

Agricole, Commercial et des Families 

POUR 1916 

Qui vient de paraitre et renferme encore, outre 
ses nombreux et utilesrenseignenientsreligieux 
etciviques, d'agr£ables legtndes et d'interes- 
aantes histoires inedites, par dos auteurs cana- 
diens : 

AMOUR et GUERRE, par A. D. DeCelles, 
ASSASSIN, par R. Girard, 

AVEC PUCE etTOUSSAlNT, par A. Bourgeois, 

Pubhi par 

C0MPKRN1E J -B. ROi.LIIHD S FILS 

53, rue Saini-Sulpice, - Montreal. 

Prix 15 els, franco par la malle 20 els 



THEATRE NATIONAL 

Semaine du 1 1 Janvier 1915 

A la Demande Generate 

EN AVANTL MARCHE!... 

Le succes triomp' al de la Revue 



Arthur W. Wilks. 



Alexander Burnett. 



WILKS & BURNETT 

Comptables, Auditeurs, Commissaires pour 
toutes les Provinces. 

Regletnent d'faffaires de Faillites 

402 Batisse Banque des Marchands 

TeleohbneB ell Main 5500 MONTREAL 



26 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Vol. XLV1II— No 2. 



m m 



ft 
w ™ ' 



Nous Pouvons 
Tout Fournir 

Depuis une Broquette 
Jusqu'a un 

Outillage Complet de 
Manufacture. 



Si vous avez besoin de quel- 
que chose, ecrivez-nous. 



United Shoe Machinery Company 

of Canada 



Montreal, Que. 



EN ECRIVANT AUX \NNONCEJRs, CITEZ "LE PRIX COURANT" 



Vol. XLVIII-No 2. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



27 



Ferronnerie, Quincaillerie, Peinture 
Materiaux de Construction, Etc. 



CONSERVATION DE LA HOUILLE 

AU CANADA. 

(Suite) 



Formation d'un Corps d'ingenieurs 
Recommandee. 

Les gouverncmcnts de la Nouvelle- 
Ecosse, de l'Autriche, de l'Australie et 
du Japon, et les proprietaires particuliers 
de terres houilleres en Angleterre, Ecos- 
se, et en quelques parties des Etats-Unis, 
surveillent les methodes d'exploitation 
miniere en usage. Puisque ces interesses 
savent qu'ils gagnent a engager des in- 
genieurs, afin de prevenir le gaspillage 
minier, il va de soi que le gouvernement 
du Dominion y trouverait son profit en 
suivant leur exemple. Dans l'Ouest du 
Canada, on trouve souvent des gise- 
ments de houille tres voisins les uns des 
autres. Si les couches inferieures sont de 
meilleure qualite et d'extraction plus fa- 
cile, rien n'empeche l'exploitant d'y com- 
mencer les travaux. De fait, ce qui a 
lieu maintenant en certains cas dans ce 
pays. Consequemment, la chute de la 
partie superieure rendra difficile, sinon 
impossible, l'extraction des couches les 
plus rapprochees de la surface. Etant 
donne que la houille est distribute sous 
une immense etendue, et que les baux 
sont accordes a quiconque en fait la de- 
mande, l'exploitant prevoyant, qui mine 
d'une fagon systematique, mais moyen- 
nant ' un surcroit de depenses, se voit 
oblige.de rivaliser avec celui qui extrait 
la houille le plus facilement possible. 
C'est pourquoi, les methodes de gaspil- 
lage sont pour ainsi dire les seules que 
Ton soit rente de suivre. On rapporte 
que, par suite d'une grande demande de 



houille, les directcurs d'une mine ordon- 
nerent a l'administrateur minier de pro- 
duire une plus grande quantite de ce 
combustible que nc le comportaient les 
travaux. Cct homme, contrairement a 
ses connaissanccs, se mit en devoir de 
faire extraire de la houille par tous les 
moyens a sa disposition, et un peu par- 
tout. Il ordonna d'abattre quelques pi- 
liers, fit reduire d'autres a une telle di- 
mension qu'ils ne purent supporter le 
poids des couches superieures. Un af- 
faissement survint, et, naturellement, la 
mine fut serieusement endommagee; les 
pertes de houille qui eri resulterent fu- 
rent considerables. En pareil cas, les 
avis d'un corps d'ingenieurs auraient pu 
changer la decision des directeurs et 
sauver la position de l'administrateur. 

On propose qu'un corps d'ingenieurs 
soit nomine par le gouvernement du Do- 
minion, pour approuver les methodes a 
suivre dans toutes les mines exploitees 
en vertu d'un bail accorde par le gouver- 
nement du Dominion; on recommande 
que l'inspecteur en chef des mines de 
chaque province soit associe a un tel 
corps, lorsqu'il s'agira des operations 
minieres de sa province. Les devoirs 
d'un tel corps consisteraient a examiner 
les demandes de location de terrains 
houilliers, et a specifier sous quelles con- 
ditions les baux devraient etre accordes. 

II importe, a ce sujet, de noter que le 
gouvernement du Dominion exerce une 
surveillance plus rigoureuse sur l'affer- 
mage des forces hydrauliques que celle 
qu'on lui suggere d'exercer sur la houil- 
le; toutefois, la houille a autant d'impor- 
tance que la force hydraulique, car, con- 
trairement a celle-ci, elle peut etre epui- 
see. Ce qui suit est un resume de la ma- 



nic-re dont on peut disposer des forces 
hydrauliques: — 

Toutes les forces hydrauliques qui re- 
levent du gouvernement federal sont 
Unices en conformite de reglcments se- 
veres. Toute demande de permis pour 
dcvelopper une force hydraulique desi- 
gnee, ou pour emmagasiner de l'eau, doit 
passer par trois differentes etapes: 

Premierement, les plans doivent etre 
soumis, pour recevoir son approbation, 
(a la Division des Forces Hydrauliques 
du ministere de l'lnterieur), etablie spe- 
cialement pour etudier ces dcveloppe- 
ments. L'examen consiste surtout a trou- 
ver lc maximum d'energie a developper 
relativement aux autres endroits de force 
hydraulique sur les memes rivieres ou 
sur leurs tributaires. 

Deuxiemement, les plans une fois ap- 
prouves, les travaux de construction peu- 
vent etre entrepris sous la surveillance 
du gouvernement. 

Troisiemement, lorsque les ouvrages 
ont ete construits, le permis est accorde 
pour une periode fixee, et le gouverne- 
ment se reserve les droits suivants: 

(a) De renouveler les permis ou d'en 
refuser le renouvellement. 

(b) D'obliger le permissionnaire a pro- 
duire suffisamment d'energie pout satis- 
faire les demandes du public, jusqu'a la 
limite du possible, avec la quantite d'eau 
concedee. 

(c) De decreter que les prix imposes 
au public, pour l'energie fournie, soient 
regis par la Commission des Chemins de 
fer du Canada. 

La Division des Forces Hydrauliques 
ne se contente pas d'effectuer ce travail, 
mais elee s'occupe aussi de faire des re- 
cherches et de tracer des plans en vue 
des developpements futurs. 




LA SITUATION. 
Affaires tranquilles, pas de changement 
de prix. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins 5% pour 

tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 

de nlomb composition moins 5%. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 
Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 



moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 

res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: J4 pouce a H pouce, 65 
p.c; y 2 pouce, 70 p.c; 54 a 2 pouces, 
74V2 p.m.; 2V2 4 4 pouces. 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 
Vt 100 pieds 6.00 

$£ 100 pieds 6.00 

Vt too pieds 8.50 

H 100 pieds 11.50 

j 100 pieds 17.00 



iJi 100 pieds 23.00 

lYz 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 

zY* 100 pieds 58.50 

3. 100 pieds 76.50 

3 l A 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 

Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: % a H pouce. 50 
nc: l A pouce, 59 p.c; H a 2 pouces, 
64*4 p.c; 2V2 a 4 pouces. 64 p.c 

Nous cotons, prix de u'ste: 



28 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 2. 



La Guerre Europeenne 

a provoque une certaine perturbation sur 
le marclie canadien deplacant sensible 
ment les sources d'approvisionnement et 
creant une situation sans pr^cedants. 
I! se peut que le detaillant se trouve des 
lors embarrass^ pour se procurer tel ou 
tel article que son fournisseur habituel 
ne peut plus lui fournir et qu'il ne sache 
ou s'adresser pour s'en approvisionner 
avantageusement. 

En pared cas, ne craignez pas de nous 
demander aussi souvent que cela vous 
sera necessaire ou vous devez vous adres- 
ser pour vous approvisionner et nous 
vous donnerons tous renseignements pour 
le meilleur de vos interets. 

Pour cela, forivez au Service des Abonnes 

LE PRIX COUHANT 

80 RUE ST-DENIS 

MONTREAL 



Toles Galvanisees 

"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuis un derai-aiecle. 



USE 




p l^TTTTlU Jamais egalees comme qualite. 



CANADA 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTE QUELLE QUANTITK 

Toitures Goudronne : es( Roofing) pretes a poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Doubler et a Tapisser 
Produits du Goudron Papier a Tapisser et a. Imprimer 
Papier d'Eniballage Brun et Manille. 

Fabricants du Feutre Goudronne 

•'BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

82 HUE McGILL, MONTBEAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures :Rues du Havre et Logan 
Mou'in papier, Jolielte. Qu€. 



LES OUTILS DE BUCHERON 

DE PINK 

Les outils Etalons dans toutes les provinces 
du Dominion, en Nouvelle-Zelande, Aus- 
tralie, etc. 

Nous* manuf a cturons toutes sortes d'outils 
de bucheron — Legers et de Bonne Dur^e. 

TELEPH. LONCUE DISTANCE, No 87 

Demandez notre catalogue et notre Iiste de prix. 

Vendus dans tout le Dominion par tousles 
Marchands de ferronnerie en gros et en 
detail. 

The 

THOS. PINK Co., Limited 

Manuf acturiers d OUTILS de BUCHERON 

PEMBROKE - ONTARIO 




FABRIQUES AU CANADA 



EN ECRJ"'ANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT" 



Vol. XI A III— No 2. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



29 



yi 100 picds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

l A 100 pieds 8.50 

H 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
i*4 100 pieds 23.00 
\Yi 100 pieds 27.50 

2 . 100 pieds 37.00 
2}4 100 pieds 58.50 

3 100 pieds "6.50 
y/z - 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 
Tuyaux en acier 

2 polices 100 pieds 9.60 
2\ polices 100 picds 12.25 

3 pouces 100 pieds 13.30 
3i pouces 100 picds 15.55 

4 pouces 100 pieds 19.80 

Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: 1 c. 14 x 20 4.65 

Fer-blanc en feuilles 

X. Extra par X et par cse 1.00 

suivant qualite. 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

\C m x >o hnse . hte d 60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net - ) 

Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

]C. 20 a 28 bte 7.40 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 

Feuilles etaroees 

XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 700 

72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 8.80 

72 x 30 gauge 26, 100 lbs. 9-4° 

Toles galvanis6es "Canada" 

Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 6n 

feuilles, $4.85. 35 



Toles noires 
Feuilles: 
22 a 24 
26 
28 

T61es Noires "Canada" 
50 Feuilles 
60 Feuilles , 
75 Feuilles 

Toles galvanisee* 
Nous cotons a la caisse: 

Gorbals Queens 

Best Best Comet Head 
28 G 4.30 

26 G 4.00 

22 a 24 G 3.75 
3.65 



16-20 



4-30 
4.00 
3-75 
3.65 



4. 10 
3.8o 
3-45 
3-20 

Tole galvanisee. 
Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 
Feuilles de 18 x 24 x 65 
Feuilles de 20 x 28 x 47 



Canada Crown galvanisee Canada. 



2.65 
2.75 
2.85 

3.00 
305 
3-15 

Fleur 
de 
Lis 
4. 10 
3.80 
3-55 
3-45 



4-55 
480 
4.80 
4.80 



Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 

Apollo ' 

io3 oz=28 Anglais 

28 G =26 Anglais 

26 G. 

24 G. 

22 G. 

16 a 20 G 

Moins d'une caisse, 25c de plus 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut a 26 G. 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi, 



4.10 
3 -90 
3-65 
340 
3-40 
3-25 
par 

An- 



22c; garanti, 23c. "Wiping", 20c, metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 

Boulons et noix 

Tres ferme et a la hausse. 

Mous cotons: 

boulons a voitures Norway ($3. 00) 50 

et 10 pc. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00): grandeurs, 1 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, 52^ et i2 l /> p.c. 
Boulons a machine, 7! pee et au-dessous 

65 et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 60 et 

6254 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gTos, 50 et 

1254 p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Bonlons a charrue. 55 et 10 pc. 

La broche barbelee est cotee 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a clotures 

Fer poli 

Fer galvanise 

Broches pour poulaillers 

I x 20 x 30" 4.10 

i x 30 x 36" 4-75 

I x 22 x 24" 5.00 

8 x 20 x 24" 3.40 

* X 22 X 30" 6.30 

J X 22 X 36" 7.50 



$2.32* 



2.55 
2.85 





La Tondeuse "WOODYATT" est sur le marche depuis plus long- 
temps qu'aucune autre tondeuse de qualite superieure dans le 
monde. 



La Tondeuse a Coussinets a Billes "EMPRESS" est reeonnue 
par les experts comme etant synomine de perfection dans tous ses 
details de construction. 



Les marchands devraient renouveler leurs ordres de suite pour s'assurer une prompte livraison. 
Une ligne de confiance et profitable peut aussi etre fournie en arrosoirs de pelouses. 

ECRIVEZ POUR CATALOGUE. 

TAYLOR-FORBES COMPANY LIMITED. 

BUREAU CHEF ET USINE A CUELPH, ONT., eta 

246 CRAIG QUEST, - - MONTREAL. 



KN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



3° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 191 5. 



Le succes d un commerc 
depend absolument de la satis 
faction donn^e a la clisntele, e^ 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 



SWOB- 



PAINTS & 
VARNISHES 



Les Peintures 

MARTIN -SENOUR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN • SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de quality sup^rieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'ann^e dans piesque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, £crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

the 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peifltares et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Broche galvanisee, etc. 

Nous cotons: 
No 9 les 100 lbs. 2.30 

No 12 les 100 lbs. 2.45 

No 13 les 100 lbs. 2.55 

Poli brule: 
No o a 9 les 100 lbs. 2.35 

No 10 les 100 lbs. 2.35 

No 11 les 100 lbs. 2.42 

No 12 les 100 lbs. 2.60 

No 13 les 100 lbs. 2.70 

No 14 les 100 lbs. 2.80 

No 15 les 100 lbs. 2.85 

No 16 les 100 lbs. 3.00 

Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 
Brule\ p. tuyaux 100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huil£e, 10c p. 100 lbs. 

La demande est faible. 

Marche tres ferme. 

Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe 1 de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

Yi pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 

Zinc en feuilles 

Le marche est bon et ferme. 

Nous cotons: $10.00 a $10.50 les 100 
livres. 

Coudes pour tuyaux 

Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordinaires 75 feuilles, $1.10; 60 feuilles, 
$i-35, et poiis, 60 feuilles, $1.60. 
Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 
rouleau de 100 nieds. 

Broquettes 
Pour boites a fraises 75 et 12J p.c. 

Pour boites a fromage 85 et 10 p.c. 
A valises 80 et 12! p.c 

A tapis, bleues 80 p.c. 

A tapis, etam6es 80 et 15 p.c. 

A tapis, en barils 40 p.c. 

Coup6es bleues, en doz. 75 et 12J p.c. 
Coupees b'leues et \ pe- 

santeur 60 p.c. 

Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en .doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 
Clous de broche 

Nous cotons: $2.15 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No 10, $2.50. 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers & cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, f le cent 3.80 

et plus et plus 
No 2 No 1 
grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 
Neverslip crampons J, le cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 
Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 
Neverslip crampons I, le cent 2.20 

Fer a neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 
Fer "Toe Weight" No 1 a 4 «.7S 

Featherweight No o a 4 5-75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 
Chatnes en fer 

Tres ferme. 
On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 10.00 



Vol. XLV11I— No 2. 

8.50 
7.00 
6.50 
6.50 
4.40 



3/16 exact 5 
3/16 full 5 
i exact 3 
i 
5/i6 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
b., Montreal. 

I 390 

7/16 380 

J 3.70 

9/16 3-6° 

I 3 .40 

I 3.30 

1 330 

i 3.30 

Vis a bois 

Les escomptes a la liste sont tres fer- 
ities. 

Tete plate, acier 85 10 et 7i p.c. 10 
Tete ronde, acier 80 10 et 7$ p.c. 10 
Tete plate, cuivre 75 10 et 7$ p.c. 10 
Tete ronde, cuivre 70 10 et "j\ p.c. 10 
Tete plate, bronze 70 10 et 7$ p.c. 10 
Tete ronde, bronze 65 10 et 7i p.c. 10 
Fanaux 

Nous cotons: 
Wright No 3 doz. 8.50 

Ordinaires doz. 4.75 

Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 doz. 7.00 

Peints, 50c extra par doz. 
Tordeuses a linge 

Nous cotons: 
Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safetji doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon d?z. 54 .00 

Bicycle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 

Nous cotons net: 

Ordinaire ioo lbs. 10.00 

Chilled 100 lbs. 10.40 

Buck and Seal too lbs. 10. 8c 

METAUX 

Antimoine 

Le marche est a la hausse, $17 a $18. 
Pig Iron. 

Nous cotons: 
Clarence No 3 21.00 

Carron Soft 22.50 

Fer en barre 

Ferme. 

Nous cotons: 
Fer marchand base 100 lbs. 2.10 

Fer forge base too lbs. 2.25 

Fer fini base 100 lbs. 2.35 

Fer pour fers a cheval 

base 100 lbs. 2.40 
Feuillard mince \\ a 2 pes base 3.2b 
Feuillard epais No 10 base 2.25 

Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 

Acier doux base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a rivets base 100 lbs. 2.10 2.25 

Acier a lisse base 100 lbs. 0.00 2.25 

Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 2.25 

After a machine base 100 lbs 0.00 2.25 

Acier a pince base 100 lbs. 0.00 2.95 

Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 3.10 

CuivTe en lingots 

Marche plus ferme et a la hausse. 



Vol. XLVIII- No -'. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



3.1 




Ces materiaux 

dignes de confiance, 

eprouves par le 



Temps,sont le rempart 

dela QUALITE 
RAMSAY. 



Vous pouvez vendre ces peintures sachant qudies om tout ce 

que la meilleure main-d'oeuvre en fait de peinture puisse produire. Elles sont faites des bons 
mateiiaux a lancienne methode, sur Iesquels on peut se fier, broyes et melanges avec l'habilete 
acquise par 72 ans d'experience. Et rien ne peut surpasser cette combinaison. 



A. RAMSAY & SON CO., 

MANUFACTURE CANADIENNE. etablie en 1842 



Montreal. 

PRODUITS CANADIENS. 



Nous cotons: $14.50 a $15.00 les 100 
lbs. Le cuivre en feuilles est cote a 20c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 0.00 0.22 

Boites papier, t lb. 0.00 0.23! 

•Boites fer-blanc, J lb. 0.00 0.24$ 



Cables et cordages 



Ferine. 

Best Manilla base lb. 

Britisi Manilla base lb. 

Sisal' base lb. 

Lathyarn simple base lb. 

Lathyarn double base lb. 

Jute base lb. 

Coton base lb. 

Corde a chassis base lb. 

Papiers de Construction 
Tres ferme. 

Nous cotons: 
Jaune et noir, pesant 
Jaune ordinaire, le rouleau 
Noir ordinaire, le rouleau 
Goudronne, les 100 lbs. 
Papier a tapis, les 100 lbs. 
Papier i couv., roul., 2 plis 
Papier a couv., roul., 3 plis 
Papier surprise, roul., 15 lbs 

Charnieres (couplets) No 840 

Ferme. a la hausse. 
il pouce 
1} pouce 

2 pouces 
2J pouces 
2i pouces 

3 pouces 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 

0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



Nos 800 et 838 



1 pouce 
i} pouce 
ii pouce 
ij pouce 



o. 14 
0.11 
0.10 
0.09 
o.ooi 

o.ioi 

0.25 

0.34 



1.80 
0.35 
0.43 
2.25 
2.60 
0.75 
0.95 
0.40 



0.60 

0.7S 
0.81 
0.92 
1.07 
1.30 

0.3s 
0.37 
0.48 
0.59 



2 pouces 
2j pouces 
2} pouces 
2} pouces 

3 pouces 
3i pouces 

4 pouces 

Meme escompte que pour 
charnieres d'acier poli. 

FERRAILLES 



0.67 

0.76 
0.81 

0.95 
1.07 
149 
2.12 

toutes les 



Cuivre fort et fil de cuivre 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 
Laiton rouge fort 
Laiton jaune fort 
Laiton mince 
Plomb 
Zinc 



La lb. 
0.11 

0.09 

O.IO 

0.08 
0.06 

0.02} 0.021 

. 00 o . 03 
La tonne 
0.00 12.50 



0.00 

0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



16.00 

12.50 

9.00 

500 

La lb 

0.00 0.00 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



Fer forge No 1 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 
Plaques de ooele 
Fontes et aciers malleables 
Pieces d'acier 

Vieilles. claques 

PLATRE 

Platre mele de sable, f.o.b.. au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur ("Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char a. 10 

Etain en Ungots 

Nous cotons: ^. Q c a 30c les 100 livre« 

Vi-clie bien fort, demandc pen consi- 
derable. 

Plomb en lingots 

Plus faible: $5.00 a $5.25. 



Zinc en lingots 

Marche tres fort avec une demande 
continue de l'Europe. 

Nous cotons: $6.75 a $7.00 les 100 li- 



CAUSTIQUE 






En baril de 100 lbs., $3.00. 


Augmente 


a cause des droits. 






TRERIE 






Huile de lin 






Faible. 






Nous cotons au gallon, prix nets 


: hui- 


le bouillie 60c. huile crue 57c 






Huile de loup-marin. 




Nous cotons au gallon: 






Huile extra raffinee 




70c 


Essence de terlbenthine 




Ferme. 






Nous cotons 72c le gallon p 


ar quantity 


de 5 gallons et 67c le gallon 


par baril. 


Blanc de plomb 






Forte demande. Ferme. 






Blanc de plomb pur 




8.65 


Blanc de plomb No 1 




8.00 


Blanc de plomb No 2 




7.80 


Blanc de plomb No 3 




7-35 


Blanc de plomb No 4 




7-15 


Pitch 






Nous cotons: 






Goudron pur, 100 lbs. 


0.70 


0.80 


Goudron liquide, brl 


0.00 


4.00 


Peintures pr6par6es 






Nous cotons: 






Gallon 


1.45 


1.90 


Demi-gallon 


1.50 


1.95 


Quart, le gallon 


1.55 


1.75 


En boites de 1 lb. 


o.to 


O.II 



s* 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIIT— No 2. 



EST-CE QUE VOS CLIENTS SONT AVERTIS 



que les travaux de peinture 
a I'interieur se font en hiver 



Le fermier conime le citadin a mille travaux de peinture a faire a I'interieur, auxquels il n'a le loisir de.consacrer du 
temps qu'une fois l'hiver venu. C : est une des raisons pour lesquelles le comtnerce de peinture demeure actif tout le 
lorg de l'annee. Faites valoir ce fait aupres de vos c'ients. Faites-leur remarquer aussi que 



Wjifures 



Wamfesnn 



Marques 
CROWN, ANCHOR, ISLAND CITY & RAINBOW 

donnent des r€sultats qui ne peuvent £tre sui passes. 

Elles sont vendues k un prix raisonnable et sont soutenues par notre reputation et notre garantie. 

On n'a jamais fabrique de meilleure peinture. 

R. C. JAMIESON & CO., Limited 



MONTKBAU 



ETABLIE EN 1858 
PROPRIETAIRES et DIRECTEURS 

F>. D. DODS & CO., Limited. 



VANCOU VHJ t* 



(suite de la page 10) 
W. CILLETT COWIr»ANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




AVIS.— I. t,e«prixcot£ danscette 
liste sonl pour marchandiscsaux 
pointsde distribution degrosdars 
Ontario et Quebec, excepte 1 ' ou 
des list es fpecia les de prix plus 
eleves sont en vig -eur, et ils sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets k 
5c . . . la boite $1.£0 



Lessive en Poudre 
de Cillett 

La csa 

4 doz. a la caisse $3.50 
3 caisses .... 3.40 

5 caisses on plus 3 35 
Poudre a Pate "Magic" 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 



de 

de 4 

de 6 

de 8 

doz. de 12 

doz. de 12 

doz. de 16 

de 16 

de 2'/ : 

de 5 

de 6 

de 12 



doz. 

doz. 

J^doz. 

2 doz. 

1 doz. 

1 doz. de 16 
Vendue en canistres . eulement. 
Remise speciale de 5 % accorded snr les 
cominandes.de 5 caisses et plus de \» 
Poudre k Pate "Magic". 



5c. . 

oz. 

oz. 

OZ. 
OZ. 

oz. 

OZ. 
OZ. 

;ibd 

11)9 
OZ. 
OZ. 

oz. 



$0.50 
0.75 
1 00 
1.30 
1.80 
1.85 
2.25 
2.30 

. 5 30 
9.60 
a 

la Cse 
$<>."0 



^M5/ 




SodA 

S AI E RAT<JS 

E. W. GIUXTT Ctt LTD 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2.75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses , > 2 80 



Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2.75 
B'arils de 400 lbs., par baril . . 7.00 

Creme de Tartre de 
"Cillett" 



|l ryiiwugM l| ! 

CILLETT* 

I <mou«o llll 

iREAMTAP^ 

< "-HlMICALiV W-' 



'. lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 

z lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



4 doz. pqts, XH>- • • fashor-; % o> 
2 doz pqt"., y 2 \b. . . { tis. j = * 
y 2 lb. canistres rondes, avec con- «' 

verclf-s fermant a vis (4 doz. dans n 2 

la caisse) j2 •» 

1 lb. canistres rondes, avec couver- .2 "" 

cles fermant a vis (3 doz. dans la n "S 

caisse ^ © 

5 lb. canistres carrees { l / 2 doz. dans 0> 1 
la caisse « j| 

10 lb. boites en bois * 

25 1b seauxenbois . . n 

100 lb. barils ' ' a- 

360 lb. barils 



GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compote, Marque 
EASIFIRST 




SHORTENING 



Tinettes 60 lb. 

Tierces 
Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. lb. 

Caisses, 3 lbs. lb. 

Caisses, 10 lbs. lb. 

Tains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" 



o. 10 
0.09S 
2.00 
1.90 
o. iol 
o.ioj 
0.10J 
o.ni 



La lb. 



Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Tetites Pates 



"Bertrand" 



^ ^ rt 

O (D V 
V -o "O 



cu 



etc. 



Extraits Culinaires "Jonas' 

1 oz. Plates 

2 oz. " 

2 oz. Carrees 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz. " " " 

2 oz. Rondes Quintessences 

2i oz. " 

8 



oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



<n <n P t 

La doz. 

Triple Concentre 0.88 

T.67 

" " 2.00 

" ? . W 

6.;q 

12.67 

2.00 
2.34 
4.00 
7.OO 
7.00 



8 oz. 



Carrees 
Carrees Quintessences. 

bonchons emeri 
Carrees Quintessences, 



4.00 



Vol. XLVIII— No ->. 



LE PRIX C< >i'\< A NT, Vendredi, 8 Janvier 1Q15. 



33 



2 

4 

1U 
2 
4 
B 

16 

2 

4 
8 
16 
I 
2 



bouclions emeri 
oz. Anchor Concentre 
oz. 
oz. 
oz. 



7.92 
1.05 

1.88 
3.17 
0.34 



oz. Golden Star "Double Force'' 0.84 

1.50 

2.84 

" 5- 00 

0.84 

1.50 

2.84 

5.00 

o.55 

0.84 

de $1 . 10 a 4.00 , 

de $7.00 a 25.00 



oz. 

oz. 

oz. 

oz. Plates Soluble 

oz. 

oz. 

oz. " " 

oz. London 

oz. 
Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memcs prix pour extraits de tous 
fruits. 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 

Marque Jo"as i " 0.75 

Vernis militaire a 1 eprcuve de l'eau 2.00 

MATTHEWS-BLACKWELL, 
LIMITED 

Montreal, Canada. 

Lard en baril 

Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 
Cut, brl. 35/45 27.50 

Lard pesant, Marque 

Frontenac, Short 

P Cut, l A brl. 14.00 

Lard pesant, Marque 




Champlain, Short 
Cut, brl. 45/55 27.50 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, l / 2 brl. 14.00 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 

sosse, tout gras, brl. 40/50 29.00 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 



sant, y 2 brl. 15 .00 

Marque Dorchester 28.00 

Marque Dorchester, Vz brl. 14-50 
Marque Brown Brand, brl. 20/35 

(clair) 27.50 

Saindoux Compose 

Tierces, 375 lbs. 0.09! 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 0.09J 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) 0.09} 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.09J 

Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 0.09? 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.85 0.09i 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 0.10 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu o.iol 
Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses o.ioi 
Briques de saindoux, 60 lbs., en 
caisse o.ioi 
Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.12 

Boites, so lbs., net (doublure par- 

chemin) o.i2i 

Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) o.i2i 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50 o.i2j 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut $2.40 0.12 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 0.12I 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 0.12 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse 0.13 

Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse 0.13$ 



JOHN P. MOTT ft CO. 
Elite, per doz. 



DIAMOND 
CHOCOIjAM: 



Prepared Cocoa 
Breakfast Cocoa 
~^^^ No 1 Chocolate 

Diamond Chocolate 

Navy Chocolate 

Cocoa Nibbs 

Cocoa Shells 

Confectionery Chocolate 

Plain Chocolate Liquors 

Vanilla Stick 



0.00 
La lb. 
8.28 
0.36 
0.30 
0.24 
0.29 

0-35 

0.05 

0.18 a 0.30 

0.18 a 0.35. 

la gr. 1. 00 



LA CONSTRUCTION. 

Ci-dessous detail dcs permis de cons- 
truction accordes par la ville pendant la 
semaine prenant fin le 2 jahvier 1915: 

Nouveaux Permis. 

Avenue Marcil, quartier Notre-Dame 
de Graces; 1 hangar, 1 etage, 2-e classe; 
cout prob., $150. Proprietaire, G. S. Bro- 
die, 189 Monkland. 

Rue Hogan, quartier Hochelaga; 1 
hangar, coiit prob., $50. Proprietaire, V. 
Monette. 291 Hogan. 

Boulevard St-Laurcnt, quartier Lau- 
rier; 1 hangar, cout prob., $100. Pro- 
prietaire, H. Martineau, 502 Ste-Cathe- 
rine Est. 

Rue Molson, quartier St-Denis; 1 mai- 
son, 1 Iogemerft, 2 etages, 3e crasse; cout 
prob., $1,800. Proprietaire, James Aln.ni, 
308 Cinquieme Avenue, Rosemont. 

Rue Mentana, quartier Saint-Denis; 2 
maisons, 6 logements, 3 etages, 3c clas.se; 
cout prob., $5,500. Proprietaire, Joseph 
David, 202 Christophe Colomb. 



|||II||I||IHUI 



|III|p«I||>hiu<| 



\— • 



:\-m 



\7^/ 



# CINUIHI *■ 

f *Hin B i£«P S 



v J) 



ALL PAINTERS KNOW 



1915 



Commencez convenablement l'annee 

avec le 

Veritable Blanc de Plomb Brandram's B. B. 



la Peinture "Anglaise" B-H 

Garantie pure ; etablie aur une base de 70% de veritable Blanc de Plomb Brandrami B. B., et de 30^ de pur Oxyde 

Vou» obtiendrez ainsi dans votre Departement de Peinture cette Prosperite et ce Succes que nous vous souhai- 

tons sincerement. ill •• »■ 

Faites-nous le plaisir de nous permettre de vous envoyer quelques brochures explicatives concernant ces 

produits particuliers que nous fabriquons. 



[?■>] 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915 



Vol. XLVIII— No 2. 



LES MEILLEURS AU CANADA 




Roulettes de portes d'arche. Meules montees. 

Ecrivez pour Catalogues et Prix 

Roulettes a lisses. Etire-lil de fer. 

Eohelles de magasin. 
Ferronnerie pour portes de feu. 



Leviers de voitures. 
Meules montees, 



ichardsWilcox' 

]R Canadian Company. tie FEF] 

iy London,Ontario. IS 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT", 



Vol. XLVIII— No 2. LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier km 5. 








$300,000 

de marchandises a etre ecoulees avant le 1 er Fevrier. 

GRAND ASSORTIMENT - PRIX SPECIAUX - QUALITE GARANTIE. 

A vous le choix. 

35,000 Caisses de Legumes Canadiens 

Tomates, Pois, Ble d'lnde, Feves, Haricots, Betteraves et Citrouilles. 

(Boites de 2s, 3s, Caisses de 2 doz. Tomates et Citrouilles en gallon, cs de 6 boites. 

6,000 Caisses de Fruits Canadiens en 

Conserves 

Fraises, Framboises, Peches, Poires, Prunes, Pommes et Bluets. 
(Boites de 2s et 3s, cs de 2 doz. Pommes et Rhubarbe en gallon, cs de 6s boites. 

4,000 Caisses de Saumons en Boites 

Rouge, Rose et Blanc. Boites hautes Is basses Is et J^lb. 
Nos prix sont les plus bas - Demandez nos cotations 

2,500 Paquets de Thes Assortis 

Japon Naturels et Colores — Chine Gunpowder et Young Hyson 

Ceylan Noirs et Verts — Sassures de the Japon et de Ceylan 

(Boites de 5, 10, 30, 40, 80 et 90 lbs.) 

Sur toute commande de 200 lbs ou plus, nous paierons le freight a 
toutes stations de chemin de fer de Quebec et Ontario. 

2O,000 Boites de Fruits Sees 

Raisins — Valence, Californie, Corinthe, Sultana, Malaga 
Fruits Evapores — Pommes, Poires, Peches, Prunes, et Abricots 

Noix et Amandes de toutes sortes. 
Nous avons des prix d'occasions dans toutes les lignes de fruits sees. 

Telephonez ou telegraphiez a nos frais. 
Ecrivez pour avoir nos prix et notre calendrier. 

Laporte, Martin, Limitee 

568 Rue St-Paul, - - Montreal 

TEL., MAIN 3766 

EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 8 Janvier 1915. 



Vol. XLVIIT— No 2. 



L'EPICIER 

et les Articles "Faits au Canada" 

La mention "Fait au Canada" n'est pas une phrase 
en Fair, sans signification. 

Le mouvement en faveur des produits "Faits au 
Canada" a un but defini : — Le commerce Canadien 
pour les Canadiens. 

Obtenez votre part des affaires que cette campagne 
en faveur des produits "Faits au Canada" fera 
affluer aux magasins d'epicerie. 

On vous demandera certainement 

Le Sirop de Ble d'Inde, 
MARQUE CROWN 

un aliment pur. qui est fait au Canada et qui est 
bien annonce. 

LE SIROP MARQUE CROWN fait beaucoup de 
delicieux desserts et est en grande faveur a cause 
de son prix peu eleve. 

Prenez-en stock— Of frez-en — Vetidez-en. 

THE CANADA STARCH CO., LIMITED. 

Manufacturiers des celebres marques EDWARDSBURG. 
(Ble d'Inde prepare de Benson — Empois Silver Gloss — Sirop Lily White — Etc.) 

MONTREAL, CARDINAL, TORONTO, BRANTFORD, FORT WILLIAM, VANCOUVER. 



• llltll ■ IMIIII Mill I III 

• ••If ••■till Willi II Ml I 

. niiminn ■ihiiiimhiiiii — 

:*.:::: ;iv.'.V* immmmmmfh h 




5UC02 



Fonde en 1887. 



MONTREAL. VENDREDI, LE 15 JANVIER 1915- 



Vol. XLVIII— Xo 3. 




28 Succursales "de Service" dans tout Ie Canada. 

Canadian Consolidated Rubber Co., Limited. 

Montreal, P.Q. 




Le Numero de Janvier de 

"FOOT PRINTS" 

Ie populaire magazine de la chaussure 

Forme un Magnifique Catalogue 

de 

Chaussures Chaudes en Feutre 

"BERLIN" 

et de 

Chaussures en Feutre a Semelle Molle 
(KIM-FELT) 

"KUMFYS" 

Magnifique'ment Illustre en Couleurs 

NE MANQUEZ PAS DEN DEMANDER COPIE! 
Canadian Consolidated Rubber Co., Limited. 

Montreal, P.Q. 
28 Succursales "de Service" dans tout Ie Canada. 





(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 21.) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 3. 



Essences Culinaires de Jonas 

LES ESSENCES QUI SE VENDENT PARTOUT ET TOUJOURS. 



JONAS' 

TRIPLE 

[CONCENTRE 



tw<»— eoNCEfTBO 
EXTRACT 

OP 

VANILL A. 

DMA AWARDED BY 

THE COUNCIL Of AHTS 
ADD MANUFACTURJ3 
PREPARED BV 

Henri Jonas a C2 

MONTREAL 
ami NEW YORK 



1 OZ. 



2 oz. 



Prix par 
Grosse 

$10.50 



20.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



4 oz. 
8 oz. 



Prix par 
Grosse 

$48.00 



95.00 




'SOLUBLE" 



SOLUBLE 

£1! 
EXTRACT 



J Tine Fruit H 
fi, , Flavo r v J 



2 oz. 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz. 



Prix par 
Grosse 

$10.00 



18.00 
34.00 

00.00 




EXTRACT OP 

VANILLA 

' iClCftCAMS c 



HENRI JONAS &C0 

t - u »'y.r.Y^* * 



JONAS' 

TRIPLE 

CONCENTRE 



2 oz. 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz. 



Prix par 
Grosse 

24.00 

42 00 

79.00 

152.00 




"ANCHOR" 

PUR 

CONCENTRE 



Prix par 

Grosse 

$12.60 
22.50 
38.00 
76.00 




'LONDON" 



Prix p r 
Gross e 

1 oz. "London" $6.50 



2 oz. 



10.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



Prix par 

Grosse 

$25.00 



cane 



28.00 
48.00 
84.00 
84.00 




"GOLDEN 

STAR 
Double Force 



Prix par 
Grosse 

$10.00 
18.00 
34.00 
60.00 




ESSENCE A LA 
MESURE 

pour les confiseurs 



Ext. 

X 

XX 

XXX 

xxxx 

XXX XX 
XXXXXX 



Kssence 
alalb 

$1.10 

1.40 
1.75 
2.25 
2.75 
3.25 
4.00 



Essences de Jonas, en bouteilles, Jarres, Barillets et Barils pour Confi- 
seurs, Fabricants de Creme a la Glace, Etc., Etc. Prix $7.00 a $15.00 

le gallon, SUivant qualite. Qualities Speciales et Prix Speciaux par Contrat. 

HENRI JONAS & CIE., 

FABRICANTS 

MA1SON FONDEE EN 1870. 

389 et 391 Rue St-Paul, Montreal. 



Vol. XI A 111 -No 3. 



1,E PRIX O >UR \.\T, Vendredi, 15 Janvier [91; 



Stocks rapidement 
ecoules, commandes 
sans cesse renouve- 
lees par les epiciers, 
chaque nouvelle com- 
mande augmentee 
largement 

Voila le resultat obtenu 
en mettant en evidence 
dans le maga?in le summum 
de qualite et de gout deli- 
cieux represente par 




Les Feves Simcoe suites an lour 



Elles se vendent ex- 
cessivement bien a 
la caisse. 



DOMINION CANNERS 

HAMILTON, ONT. 
PRODUITS DU CANADA 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 




PURE 






Repondez a la 
demande d'aliments 
peu dispendieux. 

Aujourd hui, le public achete plus sa- 
gement qu'il ne le fit jamais. 

II n y a pas de demande pour les aliments 
trop bon marche ; mais il y a une grosse 
demande pour les aliments peu "dispen- 
dieux. 

L'epicier rencontre cette demande en 
encourageant l'emploi d'aliments tels que 

Le Sirop de 61s dlnde 





qui durent et coutent peu et donnent 
satisfaction a une classe de clients qu'il 
convient de ne pas negliger. 

FAIT AU CANADA 

THE CANADA STARCH CO., LIMITED. 

Manufacturers des Fameuses Marques EDWARDSBURG. 
MONTREAL, CARDINAL, BRANDFORD, FORTWILLIAM. 






KN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 3. 



LE PRIX COURANT, Vehdredi, 15 Janvier 1915. 



5. 



ri:i\ loiiavis 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquernent les marques sp^ciales de marchandiBes dont les maisoDs, indiqu^es en caracte>r 
noirs, out l'ageuce ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufactured elles-memes. Les prix indiqu^s le sont 
d'apres les derniers renseigneiuents fo«rnis par les agents, reprdsentauts ou manufacturers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb 

Chocolat, Prime No 
1, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et J lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, k 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de i/s, i, J. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, 4 et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparers de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. -3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

Pqts de 6 lbs. 3.20. 




Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Caisses contenant 1 doz. de paqucts 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE. 

Montreal. 



Caisse de 120 paquets de l / 2 lb. 3.40 

Caisse de 30 ) paq. melanges, lib.) 

60) " " J* lb. J 3 3 ° 

W. CLARK, LIMITED, 



Registered* 
Trade-Mark 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5. 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, * lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, J lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, I lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 

Cow Brand Baking Soda. 

En boites 
ment. 



X DWIGHT 7 ^ 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



scule- 



Conserves 

Corned I 
Corned Bei 
Corned Beef 
Corned Beef 
I Mined Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 



Montreal 

compresse 
compresse 
ci >mpresse 

compresse 
compresse 



La doz. 

y 2 s. $1.60 

is. 2. 75 

2S. 5.00 

»s. 15.50 
14s. 37 .00 

y 2 s. • 1 .60 

is. 2.75 

2S. 5.00 

6s. 16.00 
is. 2.75 

2.S. 5.00 

6s. 16.00 




B akin 6°s o b A^ 




Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c. $3. 'JO 



Caisse de 60 paquets de I lb. 



320 



Veau en gelee 
Veau en gelee 

Veau en gelee 
Veau en gelee 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Beefsteak et oignons 



is. 
is. 

2S. 

6s. 

Vzs. 

IS. 
2S. 

y 2 s. 



1.60 
2.75 

4-50 

16.00 

1.50 

2.10 

3.00 
1.60 



GOL 

GOLD DUST est une chose 
familiere a presque 
toutes les menageres. 




DUST 



Cela vous paiera de 

savoir repondre 

a cette demande. 



Les femmes de partout preferent GOLD DUST a tout autre 
nettoyeur parce qu'il fait une plus grosse partie de leur 
ouvrage et le rend plus facile. 

Les epiciers de partout preferent GOLD DUST a tout autre 
nettoyeur parce qu'ils en vendent plus, et plus aisement. 

L'annonce et le merite sont la raison de sa grande popularity 
et de son prodigieux pouvoir de vente. 



THEN.K. FAIRBANKcOAPANYI 



l-HVii-rED 



LE PRIX COURAXT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XL VI 1 1— No 3. 



Beefsteak el oignons 
Beefsteak et oignons 
Saucisse d£ Cambridge 
Saucisse de Cambridge 
Pieds de cochon, sans os 
- de cochon, sans os 
Pieds de cochon, sans os 
Langues d'agneau 
Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc ^s. 

Boeuf funic en tranches, boites 

de fer-blanc is. 

Boeuf fume en tranches, pots 



IS. 


2 


75 


2S. 


S 


00 


IS. 


2 


75 


2>. 


4 


So 


As. 


1 


So 


IS. 


_> 


25 


2S. 


4 


25 


2 S. 


2 


00 




en verre *4s. 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre J/js. 

Boeuf fume en tranches, pots 

. en verre i's. 

Langue, jambon et pate de 

veau y 2 s. 

Jambon et pate de veau ]/ 2 s. • 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon. 

langue, veau, .^ibier J4 S - 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier y 2 s. 



1-35 
2.00 

2.75 

1 .20 
1 .00 



0.50 



Viandes en pots de verre, pou- 

let, jambon, langue 
Langaes de boeuf, boites en 

fer-blanc 
Langues de boeuf, 
fer-blanc 

Langues de boeuf, 
fer-blanc 

boeuf, 



boeuf, 

boeuf, 



boites 
boites 
boites 

pots de 

] 
pots de 

cache- 



en 



Langues de 
fer-blanc 

Langues de 
verre 

Langues de 
verre 

Viande hachee en "tins 
tees hermetiquement 

Viande hachee en '"tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee, 
En seaux, 25 lbs. 
En cuves, 45 lbs. 
Sous verre 



J. M. 



y 4 s. 

IS. 

y 2 s. 

2,S. 

/ 2 S. 

2S. 

IS. 
2S. 

3S. 
4s. 

5s. 



1-25 

2.50 

5-50 

8.00 

10.00 

10.00 

12.00 

1.25 

1.95 

3.00 

4.00 

5.00 

0.08 
0.07A 

2.25 



DOUGLAS & Co., 
Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

J et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN. 
Montreal. 
Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomates — 



Blanc. 

Paquefs, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 
Parquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 
Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 
Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 



0.45 

0.45 

1-45 

2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Mar ue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 

Marque Mayflo-ver (4 doz. par cse) 5.60 

Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 390 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.23 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

( J /i douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 

Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.80 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte 




L' Automobiliste — "Cette ' Sentinelle Rouge" Bow- 
ser est certaitiement une belle addition a votre 
magasin." 

Le Commis. — "Oui, elle nous a sauve" bien des 
pa9." 

L'automobiliste — "Eh bien,' elle vous a atnene 
ma clientele pour l'£picerie. Je trouve tres commo- 
de de prendre mon dpicerie tandis qu'on etnplit le 
reservoir de mon auto " 



Diantre ! Mais les Automo- 
bilistes sont bien exigeants ! 

Fa*ites-les entrer dans votre magasin pour acheter de la gazoline ou de 
l'huile a cylindre et ils ne le quitteront pas avant d'acheter une quan'ite" de 
fruits, bonbons, eigares, bouteilles de soda et de ginger ale, du saucisson 
de Bologne, fromage, biscuits sees et autres bonnes choses. 



L'Enseigne 
de 




les y 
amenera. 



500.000 autos sont construits et vendus chaque ann£e. Le commerce aug- 
ui'-nte a un taux extraordinaire, et les autoindbilistes out appris quel a /><? ;«/>,? 
"Bowsed' signifie : une gazoline pure et propre sur laquelle ils peuvent 
compter. 

Le systeme Bowser vous apportera le commerce de gazoline dans votre 
localite et de plusieurs milles aux alentours. 

II coflte si peu. II fait tantgagner que vous ne pouvez hdsiter. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Fraser, 



Toronto, Can. 



Pompei fabriquees par des ouvrien Canadiens et vendues par des Marchands Canadiens 
Bureaux de Ventes dans tous les Centres et representants partout. 

Detentenrs des brevets el fabricants o iginels de porapes £talon mesiirant «i tomati- 
quement a la main et par pouvoir, petits et g- ands reservoirs Entret 6ts de gazoline et 
d'hnile et *ystdme de distribution. Mesures a enregistrement automatique pour con- 
duits syste at de filtrage et circulation d'h. ile. systeme de nettoyage a sec, etc 

Maison Etablia en 1 8S5. 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 3. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



LE PROFIT 

est pour tout jnarchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de flunns 

non seulement vous procure une bonne marge de profit, 
mais encore remplace toute autre espece de iriture pour 
tous besoins de cuisson— pour frire, cuire au four ou faire 
de la patisserie. 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleiire nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 3 lbs,— 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50—60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour prix et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 
Montreal, Que. 

Succursales dans toutes les- principales villus. 



DWIGHTS 




Baking sodA 



"COW BRAND' la marqne toujours 
digne de confiance dans ses rcsullais. 



Aucun autre soda sur le marched 
n'est au'si bien connu de la bonne 
menagere que le "Cow Brand." 
II est fameux pour ses r£sultats 
absolumerit certains, sa force, sa 
purete\ Recotuniandez-le a toutes. 

Prenez-en en stock, votre mar- 
chand en gros en a. 



CHURCH & DWIGHT 



Manufacturiers 

MONTREAL. 



LIMITED 



Saindoux Compose 



r AMMC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 

Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



UNE AUTRE RAISON 

Pour laquelle vous devriez employer 

Les Sacs Continental 
pour Epicerie- 

Non seulement nos Sacs aont antiseptiques et 
ont les fonds lea plus pariaits qu'on ait jamais ma- 
nufactures, maisilssont comptes au moyen du plus recent 
mecanisme special, ce qui assure le total complet et le 
norubre maximum de sacs parfaits dans chaque paquet. 

Si votre marcbaud en gros ne tient pas les SACS 
CONTINENTAL, n'en acceptez pasd'autresmais euvo. ez 
vos commaudes aux 

DISTRIBUTEES : 

ONTARIO— The Continental Bag and Paper Ltd, Ottawa et Toron- 
to. Walter Woodi and Co , Hamilton. 

MANITOBA, ALBERTA, SASKATCHEWAN- Walter Woods and 
Co.. Winnipeg . 

NLLE ECOSSE, ILE DU PRINCE EDOUARD, ILE DU CAP 
BRETON— Thoma, FUnngan. Upper Water St. Halifax. 

NOUVEAU BRUNSWICK— J. Hunter White, Agent, Marche du 
Nord, St-Jean. 

COLOMBIE ANCLAISE — Smith, David. on & Wright Ltd, Vancou- 
ver. 

PROVINCE DE QUEBEC— The Continental Bag & Paper Co Ltd. 
S84 rue St-Paul Montreal. 

The Continental Bag & Paper Co., Lid. 

SEULS MANUFACTURIERS 



OTTAWA, 



CANADA. 



KN ECRIVANT AUX A.NNONCEURsi, CITEZ "LE PRIX COURANT* 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIH- No 3. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le me'lleur qui soit 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expedites. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouteilles da 8 onces, 
1 2 onces, 1 6 'onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en d. votre fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Est 5779 

BUREAU DE DIRECTION t 

Pre«ident i M J.-A -E. Gnuviii, pharmacien 
ancien echevln ; Vice-President i M. L -A. Lfi- 
vallee, maire de Moutreal ; Secretaire-Trdso- 
rler i M. Arthur Gague, avocat ; Directeur* l M. 
I,. B. Geoffrion, ancien president de la Cbainbre 
de Commerce du Di-trict d? Montreal, membre 
d< la Commission du Hawre de Montreal ; M. le 
Dr J.-O Goyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Rena..d.capitaliste ; M. P.-E. FontaiD«, 
directeur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Gerant t M. L-W. Gauvin, ex-inspec- 
teur et suriiitmdant de la Metropolitan Life 
dns. Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui aihtier unc piopnett ou pour batir. 
uisciivez-v us au "Pret Immobilier, Limitee," 
qui vous prfetera ce capitil sans interfit, avec 
gra rules facilitesde remboursement. 

L,es facilitei le remloursement des prets fails 
a ses membres par le "Pret Immobilier, Limitee" 
sont te.les qu elles repr-seitent a peu pres 
I'interfit que Ton au- ait a payer sur uu emprunt 
ordinaire 

REPRESENTANTS DEMANDES.-Le "Pret 
Immobilier, Limitee" ua pas encore d'agence 
dans tows e» Di»tri( ts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des repiesentants bien quali- 

Ecrivez ou telephones pour avoir la 
broohurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
rue du patsanL 




Lait et Cremes Condenses. 



St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 
Lait "Silver Cow' 
"Purity" 

Lait condense. 



3-90 
4-25 

5-75 
560 

La cse 



Marque Eagle, 4 

doz., chaque 
Marque Gold Seal, 

doz., chaque 
Marque Challenge.4 

doz., chaque 

Lait evapore. 



Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 
Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 
Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 
Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 



6.25 
560 
4-85 

425 

4 SO 
300 
2 00 



ARTHUR P. TIPPET & CO.. Montr6al. 

Lime Juice "Stowers" La cse 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 

Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Douhle Refi, lime juice JS<> 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. o.o6f 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.07i 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) o.o6i 

Barils No 1 .(200 lbs.) o.o6| 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07! 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. o.o8i 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07J 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07J 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3.60 

Empois de cuisine. 

W T. Benson & Co.'s Celebrated 
Prepared Corn (40 lbs.) 0.07} 

Canada Pure Corn Starch 
(40 lbs.) o.o6i 

(Boite de 20 lbs., }c en plus.) 

Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 

Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, J4 doz. en caisse 2. go 

Boites de 20 lbs, l A doz. en caisse 2.85 

Lilly White. Corn Syrup. 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque deposee sur 
chaque paqitel veritable 

FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1 TSO 
MONTREAL, Can. DORCHES'ER, Vass 




LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeurs de CHS. LACA1LLE & C1E. . 

EP1CIER5 EN GROS 

Importatenrs de Melasses, Si- 

rops, Fruits Sees, The, Vine, 

Liqueurs, Sucrep, 3$tc.,I$tc. 



Spdcialite" de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



CHOCOLAT « 

Non Suore 



ELITE" 



DBS BPICIBB8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de ; 4 lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, N E. 

J.A. TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVIII— No 3. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



La Loi sur les allumettes au "blanc phosphoreux" est mise en vigueur depuis le ler 
Janvier 1915. Cette loi prevoit que 

"II sera contraire a la loi, pour toute personne, d'employer 
"du ' blanc pho< phoreux" dans la manufacture des allumettes." 

Nous distribuons en ce moment de facon intensive des prospectus et autres annonces faisant connaitre 

Les allumettes sans poison "SESQUI" de Eddy. 

II y aura une grosse demande pour ces allumettes SANS POISON et e'est vous qui en profiterez, 
M. l'Epicier, si vous avez soin d'en bien garnir votre stock. 

Nous vous adresserons un approvisionnement de prospectus relatifs a ces allumettes si vous voulez bien 
nous ecrire a Hull, Canada, ou a notre succursale de Montreal. 

TO RUE ST-PIERRE 



La campasjne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATH1EU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete. il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudret Nervines de Mathieu: 




POUDRES NERVINES 

Oe MATHIEU 

rWio us les M« u» dele te etNc vraly 



Essayez vous memes les Poudret Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 

LA CIE J. I. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput, Filt & Cie, Limitae. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q 



Veuillez m'envoyer une boite rru'ii 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 

Nom 

(Nom de la maison de commerce) 

Rue 

Ville ou village 

Province 




L 



Par caisse 



Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, y 2 doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 !bs, % doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



Ces prix sunt ceux du di- 


Ontario 


tail, ceux qui achet ront 


& Quebec 


de bonne heure, beneficie- 


Par doz. 


ront de 2, L 2C. par donzaine. 


Groupe 




A B 


Pointes d'asperges 2s 


2.30 2.32} 



Bouts d asperges 2s 1.45 1.47$ 

Feves Crystal Wax 2s 1.02J 1.05 

Feves Golden Wax, I'idget, 

Auto 2s 1.25 

Feves Golden Wax 2s 0.92* 0.95 

Feves Golden Wax 3s 1.30 1.32J 

Feves Golde- Wax, gals. 3.75 3.77* 
Feves Lima 23 .20 1.22 J 

Feves Red Kidney 2s 0.97J 1.00 

Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s 0.92* 0.95 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 1.32$ 
Feves Refugee, Midget. Auto 

2s 1.25 

Feves Refugee, gals. 3.75 3.77I 

Betleraves, en tranches, rou- 



ge sang, Simcoe 2s 0.97* 1.00 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Simcoe 2s 0.97J 1.00 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rr sebud 2s 1.30 

Betteraves en tranches, rou- 



ge sang, S : mcoe 3s 


1 


. 1 2j 


1 


•3.S 


Betteraves entieres, 


rouge 








sang, Simcoe 3s 


1 


37i 


1 


.40 


Betteraves entieres, 


rouge 








sang, Rosebuu 3s 






1 


■45 


Pcis extra fins, tries, 










qup'ite 1 2s 


1 


37i 


1 


.40 


Puis Sweet Wrinkle, 


*-'ualite 








2, 2S 





974 


1 


00 


Pois Early June, qualit 


e 3, 2s 


.01 





.97* 


Pois Standard, qualite 


4, 2S 


92i 





95 




La pratique de ne tenir que la meilleure qualite evite au marchand bien des ennuis, lui econo- 
mise de l'argent et maintient son commerce. 



St. Lawrence* granule 

est le meilleur sucre fait au Canada. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



lO 



LE PRIX COURANT, Verrdredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 



ECOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours preparatoire, division des 
ingeniaurs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



On a pretendu 

que l'annonce unique "faisait 1 ' le 
savon FELS-NAPTHA. C'est 
vrai en partie. Mais lorsque nous 
avons commence cette annonce 
unique, nous somines partis sur 
la base fondamentaled'un Savon 
Unique, bien different des autres; 

C'est cette qualite" unique qui 
a fait le savon FELS-NAPTHA. 

Et c'est cettequalite" qui le fera 
toujours vendre pour vous 




La Farine Preparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujour* diene de confiance, ells e»t prefers* a 

toutes lei « litres farinei 

UN BON VENDEUR. 

Voyez le coupon des epiciera dan* ohaque 
carton. 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436. MONTREAL 



Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2 . gals. 4.30 4 . 3 2i 

Pois Early June, qualite 3, 

& a ls. 4.15 4 . I7 J 

Pois Standaid, qualite 4, 

gals 4.05 4-07* 

Epinards, table, 2s 1.12J 1.15 

Epinards, table, 3s 1.47$ 1.50 

Epinards, tab'e, gals. 4-52J 4.55 

N. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 

Prix du Saindoux 
Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes 60 lb. 0.10J 
compound Tierces 0.09I 

Seaux en bois, 20 lbs. o.iol 

Chaudieres, 20 lbs. 0.09! 

Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse o.iol 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse o.iol 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse o.ioii 

F W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 





baking 

lOWDffi 



AVIS.— I. I,es prix cote danscette 
liste sont pour marchandiscsaux 
pointsde distribution degrosdans 
Ontario et Quebec, excepte 1 oil 
des list es f.peciales de prix plus 
eleves font en vig eur, et ils sont 
sujets El varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c . . . la boite $1 1.0 

Lessive en Poudre 
de Cillett 

La cso 

4 doz. a la caisse $3.50 
3 caisses .... 3.40 

5 caisses on plus 3 35 
Poudre a Pate "Magic" 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 
oz. . . 
oz. . . 

OZ. . . 

OZ. . . 

OZ. . . 

OZ. . . 

oz. . . 



doz de 
doz de 4 
doz. de 6 
doz. de 8 
doz. de 12 
doz. de 12 
doz. de 16 
2 doz. de 16 

1 doz. de 2^ lbs . 
J^doz. de 5 lbs . 

2 doz. de 6 oz. 
1 doz, de 12 oz. 
1 doz. de 16 oz. 

Vendue en canistres . eulement. 

Remise speciale de 5% accorde'e sur les 
commandes de 5 caisses et plus de l» 
Poudre a Pate '"Magic". 



$0.50 
. 0.75 
. 1 00 
. 1.30 
. l.bO 
, 1.85 
. 2.25 
, 2.30 
. 5 30 
, 9.60 

a 
la Cse 

$0.00 



^M»/e 




sodA 

S AlERATtf S 

E.W G1UXTT cant 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2 75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2 90 

5 caisses . 2.80 



Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barilsde4001bs., par baril . '. 7.00 




Creme de Tartre de 
"Cillett" 

' lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) 



i lb. pqts. (4 
dans la caisse) 



« 

a 

doz. »• 



o Z 

» S 
".° 
s £ 
o* 
a n 

c- 

© — 

o£ 

» i 



t doz. pqts , %\h. . . fashor-( 

/ ?u ' Pqt ?" l/lXh - • • I tis - i 
J4 lb. canistres rondes, avec cou- 

verclt-s fermant a vis (4 doz. dans 

la caisse) 

1 lb. canistres rondes, avec couver- 

cles fermant k vis (3 doz. dans la 

caisse 

5 lb. canistres carrees \% doz. dans 

la caisse .... 
10 lb. boites en bois . . \ . \ "° " 
25 lb seaux en bois . " 

100 lb..barils . 0. 

360 lb barils ...'.'...'. 

GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compote, Marque 
EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. 0.10 
Tierces 




Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. lb. 

Caisses, 3 lbs. lb. 

Caisses, 10 lbs. lb. 

Tains moules d'une livre 



0.09$ 

2.00 

1.90 

o.iol 

o.iol 

o.iol 

o.ni 



HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" La lb. 

Macaroni "Bertrand"' 

Vernncelle " 

Spaghetti " 

Alphabets " 

Nouilles " 

Coquilles " 

Tetites Pates " etc. 



Extraits Culinaircs "Jonas' 



is- 3 

O rt V 

OT3 -O 

V S t> ' 

<o w 3 t 

rt C "O <u 

P* O - 3 

•Z -5 bo 

La doz. 



1 oz. Plates Triple Concentre 

2 oz. " 
2 oz. Carrees 
4 oz. 
8 oz. 

16 oz. 

2 oz. Rondes Quintessences 



i\ oz. 
5 oz. 



4 

8 

2 
4 
8 

16 
2 
4 
8 

16 
2 
4 
8 

16 
1 
2 



oz. 
oz. 
oz. 

oz. 



Carrees 
Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
Anchor Concentre 



Golden Star "Double Force' 



oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. " 

oz. 

oz. Plates Soluble 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. London 

oz. 



Extraits a la livre 



de $1.10 a 



0.88 
1.67 
2.00 
3-50 
6.59 
12.67 
2.09 

2.34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 

7.92 
1.05 
•1.88 
3.17 
6.34 

' 0.84 
1.50 
2.84 
Soo 
0.84 
1.50 
2.84 
S-OO 
0.55 
0.84 

4.00 



(A suivre a la page 20') 



Vol. XIA'IH No 3. 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, [5 Janvier 1915. 



11 



Cedes qui connaissent les 

Planches a laver de Cane 

les specifient toujours 

Parce quelles sont d'un prix modere et 
qu'elles donnent le meilleur service. 



Les planches il laver de Cane se tienuent dans line classe a 
part pour leur belle construction, leur qualite et leur dur6e, 
et, donnent un atlrayant profit. 



Parmi les 13 diff6rents modeles et 
qualitet, vous en trouverez une qui 
repondra a vo» deiiri 

Si voua n'avez pas notre catalogue 
d article* en boi» de Cane pour le 
jour de buanderie," nous serous 
heureux de vous en envoyer un. 

WM. CANE & SONS CO. 

LIMITED. 

NEWMARKET, ONT. 



J! hi "Uamiyr - 





iH^aniiiiiaa 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRANI 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Am£nagement sup£rieur. Wagon a compartiments "Club ' 
au train de 10 h. 30 du soir. 

..'"International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montrdal-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4h soir, except^ dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jtisqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DhS BILLETS HN TILLS : 

ill rue St-Jacques, Angle St-Francois-Xavier. T*l. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare BonaTenture, Main 8119. 



rJiTHIdM'l 



ANAD1EN 



LES TRAINS PAR- 
TENT DE MONT- 
REAL' 



De la Gare Windsor pour : 

BOSTON, LOWELL, *930 a.m., *8.oo p.m. 

PORTLAND, t9-3oa.m. 

TORONTO, CHICAGO, *8.45 a m . *io.co p.m. et 

♦1050p.m. pourTORONTO-NORD. 
OTTAWA, |7 55 am., §830 a.m. t9°5 a.m., 

t4.oop.m..§7.35p.m..*9.45p.m.,*9.oo p.m. 
SHEKBROOKE et LHNNOXVILLh, *8 25 a.m., 

t4.10p.tn., *6.35 p.m. 
HALIFAX et MONCTON, *6 35 p.m. 
ST-JOHN, N. B., *6. 3 5 p.m. 
ST- PAUL, MINNEAPOLIS *9 00 p.m. 
WINNIPEG, VANCOUVER, *9-45 P- m - 

De la Gare Viger pour : 

QUFBEC, t900a.n1., *i. 30p.m.. *i 1.30p.m. TROIS- 
RIYIERFS, *9.oo a. m., *i-30 p.m. t6.3» pm., 

*i 1.30 p.m. 
SHAWINIGAN FALLS et GRAND'MERE, *9.°o 

a.m., ti-3° P m - 
JOLIETTE, *8.2oa. m., t9ooa.m., t5-3°P- m - 
SAINT-GABRIhL, §8.20 a.m., t9 ooa.m., t5- 3° P m - 
OTTAWA, *8.oo a m., *5 45 P m - 

SAINTE-AGATHE,*8.45a m., ii.45 P«n., t4oop.m 
NOMININGUE, k8.45 a.m., t4 00 p.m. 

(*) Quotidien. (t) Quotidien, excepte" dimanche (§) Di- 
manche seulemtnt. ii) Samedi seuhmenl. (11) 
Vendredi. (k) Mardi et Jeudi. 



BUREAU DES BILLETS 

141-143 rue Saint-Jacques 

EDIFICE DOMINION EXPRESS 

TEL. MAIN 8126 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 




G I L, LETT'S 



-£H5 





<#£- ET Js 



p0v#0tRf» 




& ,1 -l§ttSpanyumJI2 



EpiderS : La Lessive Gillet devrait 
etre employee dans chaque maison. Expli- 
quez a vos clients que la Lessive Gillett est 
le meilleur adoucissant d'eau connu et 
qu'elle devrait etre employee dans I'eau 
partout oil quelque lavage est a ffaire. Elle 
n'adoucit pas seulement I'eau, mais double 
le pouvoirde nettoyagedu savon et rend tout 
sain et hygienique. Vous pouvez augmenter 
dans de bonnes proportions vos ventes de 
cetartlcle en attirantl'attention de vos clients 
sur ses proprietes et ilsvous en remercie- 
ront. II n'y a qu'une seule Lessive de Gillett 
et elle est toujours d'une qualite egale et 
superieure— et diffferente des autres. 



S LA LESSIVE DE GILLETT CONSUME LA CRASSE 
ff EAViGILLETT COMPANY LIMITfD 




ey 



Winnipeg TORONTO, ONT. tviontreal 




B^>£>0-£3-£3-0-£3-Q-£}-£F 





Le Meilleur Cholx 
de' la 

Capture du Pecheur 




Le poisson tendre, fraichement peche" est scientifiquement prepare et mis en conserves par les 
proc^des de Connors. Toute la fraiche saveur marine est retenue en entier. Le gout delicieux des aliments 
marins de la MARQUE BRUNSWICK est apprecie hautement par tout le public canadien. 

Pour des ventes rapides et pour la satisfaction a donner aux clients, il n'y a rien qui surpasse ces 
lignes Brunswick. 



Y± Sardines a l'Huile 
5^ Sardines a la Moutarde 
Kippered Herring 
Harengs Sauce Tomate 



Finnan Haddies 

(Boites Rondes et O vales) 
Clams 
Scallops 



Mieux vous approvisionnerez votre stock a present, plus vous obtiendrez votre part des ventes pro- 
fitables de poisson. 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 
Compagnie do Publication* des Marchands Detailleurs dn 



Canada, Limitee, 



TelephoneEit 1185. 



MONTREAL. 



Echange reliant tou» le* services: 



ABONNEMENT; 



Montreal et Banlieue, $2.50 
Canada et Etats-Unis, 2.00 
Union Postale, • Frs. 20.00 



PAR AN. 



Bureau de Montreal : 80 rue St-Denia. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertion A Co., represented*. 

Bureau de New-York : Tribune Bids., William D Ward.representant 



II n'est pat nccepte d'abonnement pour moins d'une annee 

A moins d'avi* contraire par ecrit, adreise directemeot 
a no* bureaux, 15 jours au moins avant la data d 'expiration 
I'abonnement est continue de plein droit. 

Touta annee commenced est due en entier. 

L'abonnement ne cane pas tant que les arrerage* ne *ont 
pas payes. 

Taut cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bons de poste doivent etre fait* payables 
A I'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adresser les lettres, etc., simplement comme suit ; 
" LE PRIX COURANT ". Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 



QUESTIONS FIN ANCIERES CA NADIENNES 

LE PAPIER-MONNA1E INCONVERTIBLE 



Le deficit du Gouvernement a fin novembre etait de $34,180,383. — 
Un danger a prevoir et les moyens de l'eviter. 



Le "Journal du Commerce", dans de recents numeros, a 
souligne le danger qu'il y avait a craindre et qui se traduirait 
par de serieuses pertes pour lc Canada si les emissions de 
billets du Dominion irremboursables et non represented par 
un depot en or, continuent a se repandre comme pendant les 
trois'ou quatre derniers mois. Des le commencement du mois 
d'aoiit, comme mesure de guerre, le Gouvernement obtenait 
pouvoir du Parlement d'elever remission partiellement cou- 
verte des billets du Dominion de $30,000,000 a $50,000,000. 
Cela signifiait que le Departement des Finances, posterieure- 
ment a aout, etait dans l'obligation de fournir des especes 
pour le montant de 25 pour cent des premiers $50,000,000 de 
billets, et dollar pour dollar en especes contre toute emission 
depassant $50,000,000, alors que anterieurement a aout l'obli- 
gation du dollar en especes par dollar en papier ne s'appli- 
quait qu'aux emissions au-dessus de $30,000,000. Le droit fut 
aussi concede en aout au departement des finances de fournir 
de l'argent aux banques sous forme de billets du Dominion 
sur gage de garanties approuve par le Ministre. 

Examinons a present jusqu'a quel point le gouvernement 
s'est servi de la reserve en especes contre des billets du Do- 
minion et des emissions de nouveaux billets pour financer ses 
besoins. 

A la fin de juillet, la circulation des billets du Dominion 
s'eievait a $112,793,833; la reserve en especes applicable aux 
billets etait de $91,735,584. Sur l'ancienne base de reserves, 
le surplus d'especes se montait a $1,441,751; et en considerant 
la nouvelle base autorisee en aout, le surplus en especes etait 
de $16,441,751. Le rapport d'aout du Departement ne pre- 
sente pas une grosse augmentation de circulation. Le total 
s'eievait a $1 14^866,864, les especes applicables aux billets 
tombant a $89,133,510. Le surplus en especes (en prenant la 
nouvelle base) etait done de $11,766,646 au 31 aout dernier, la 
diminution pour le mois etant de pres de $5,000,000.- 

En septembre, il y avait une grosse augmentation dans 
le montant de> billets courants, les cbiffres pour la fin du 



mois ressortant a $136,505,324, soit une augmentation en chif- 
fres ronds de $21,600,000. La reserve en especes concernant 
les billets, etait au 30 septembre de $89,249,876, soit une aug- 
mentation d'environ $120,000. Le surplus d'especes qui s'eie- 
vait a fin aout a $11,766,646 etait done converti en un deficit 
de $9,755,448 a fin septembre, l'affaiblissement de la position 
des billets du Dominion pendant ce mois etant particuliere- 
ment serieux. 

A fin octobre la circulation des billets du Dominion avait 
augmentee encore de $12,000,000, atteignant $148,792,222, alors 
que la reserve en especes y afferant n'augmentait que de 
$105,000. Le deficit de la reserve augmentait jusqu'a se cbif- 
frer par $21,937,830, le trou ainsi creuse equivalant pratique- 
ment l'augmentation de la circulation des billets. 

Une nouvelle augmentation de $12,000,000 en circulation 
de billets emis survenait en novembre, le total a la fin du 
mois etant de $160,964,599 et la reserve en especes destinee a 
garantir cette circulation flechissant legerement. Le deficit 
a la fin du mois etait de $34,180,383. Dans la periode de qua- 
tre mois concernee, le surplus d'especes qui etait de $16,441.- 
751 se trouvait done converti en un deficit de $34,180,383. En 
d'autres mots, le gouvernement se financait jusqu'a $50,000,000 
en affaiblissant la position des billets du Dominion. 

En considerant ce qui en resultera vraisemblablement, on 
devrait tenir soigneusement compte des besoins pour lesquels 
ces emissions' extra furent faites et- les termes par lesquels 
elles furent transmises a ceux qui les regurent. Sur ces 
points, il y a peu ou pas d'informations specifiques valables 
et ce defaut d'informations ajoute a la difficulte de la discus- 
sion du sujet. La forme qui offre le moins d'objection pour 
une emission de ce genre de papier inconvertible serait celle 
d'avances faites aux banques a courte ccheance pour les be- 
soins de la recolte avec la notification explicite que les era- 
prunts devront etre rembourses et que ces emissions extra- 
ordinaires de billets du Dominion devront etre retirees de la 
circulation des que les operations de recolte seront terminees. 




TANGLEFOOT 

LK DFMTKKIUK DE 9IOUCHES, NAKS l'OI>0\ 

46 cas d'empoisonnsment d'onfants par le pi pier a mouches empoisonne furent slanales dans 1 5 Etats, de juillet a novembre 1914 



■y 




U 



I.E PRIX C< >URANT, Vendredi, 15 Janvier 1015. 



Vol. XLVIII— No 3. 



L'impression generale prevaut que lcs banciues prennent 
avantage de I'autorisation d'emprunter au gouvernement sur 
garanties; mars les rapports de banque mensuels ne portent 
pas trace des emprunts de cette sorte dans les passifs, em- 
prunts qui se' moment a une somme representee par les chif- 
fres ci-dessus donnes. De tels emprunts ne devraient-ils pas 
etre portes sous la rubrique: "Balance due au gouvernement 
du Dominion"? 

Depuis la fin de juillet, il y a eu une augmentation dans 
l'ensemble de ces balances. Anterieurement a cette date leur 
total atteignait de $6,000,000 a $9,500,000, mais il augmentait 
jusqu'a $21,800,000 au 31 octobre, et tombait a $17,900,000 a la 
fin de novembre. 11 est peu probable que les banques obtien- 
draient de gros prets du gouvernement sans les faire figurer 
-1 'us quelque forme dans leurs rapports mensuels. 

Si les emissions de billets du Dominion etaient faites pour 
les necessites de paiement des contracteurs faisant des avan- 
ces aux compagmes de chemin de fer, ou pour faire face aux 
depenses courantes du gouvernement, cette politique sem- 
blerait preter le flanc a de serieuses critiques. Sans aucun 
doute, le gouvernement continuerait a payer les billets avec 
l'intention de lancer des obligations a Londres ou New-York 
apres la fin de la guerre et retablir ainsi l'argent courant sur 
une base solide; mais il faudrait ne pas perdre de vue qu'il 
est tres probable qu'il y aura a la fin de la guerre beaucoup 
d'^tats de plus ou moins d'importance dont les systemes de 
circulation de l'argent seront serieusement demantibules, et les 
marches financiers du monde ne seront peut-etre pas disposes 
a accueillir ou a permettre de grosses emissions d'obligations 
dans le but qui nous occupe. II y a done une forte probability 
pour que les quelques pas que nous avons faits dans la di- 
rection d'un grossissement de notre circulation legale nous 
obligent a un recul lent et penible. 

Certains experts croient qu'il serait de meilleure politique 
de financer la situation presente par des emissions d'obliga- 
tions, faites a une certaine etenduc sur les marches locaux, si 
necessaire. II ne fait' aucun doute que si la situation etait 
exposee carrement devant le pays et qu'une grosse emission 
soit faite a un taux raisonnablement attrayant, les capitalistes, 
petits et grands, y repondraient d'un meme elan patriotique. 
Dans des circonstances ordinaires, les banques pourraient 
voir avec regret une grosse emission du Dominion sur ie 
marche local a cause de l'effet qui en resulterait sur leurs de- 
pots, mais il vaudrait mieux pour elles, dormer leur soutien 
complet a un emprunt domestique et faire des arrangements 
liberaux pour preter aux futurs souscripteurs plutot que d'a- 
voir les coffre-forts remplis d'un montant sans cesse croissant 
de papier-monnaie legal, .mais irremboursable et inconvertible 
en or. Les banques ont maintenant beaucoup plus de billets 
du Dominion qu'elles n'ont l'occasion d'en employer pour les 
transactions domestiques, et elles seraient plus fortes si, au 
lieu de ces billets elles avaient quelque chose qui serait utile 
pour rencontrer les obligations canadiennes a Londres et a 
New-York. La totalite de 1'augmentation des emissions de 
1>illets du Dominion a ete virtuellement prise et tenue par les 
banques, et toute augmentation subsequente d'emissions de 
billets doit necessairement etre aussi prise par elles. Consi- 
derant que leurs fonds sont renfermes dans des emprunts 
forces au gouvernement et ne portant pas interet, leur apti- 
tude a escompter le papier pour les emprunteurs commer- 
ciaux se trouve reduite. La quantite anormale de tenants de 
billets du Dominion ne portant pas interet a aussi pour in- 
fluence de tenir les taux d'escompte du papier commercial a 
un tres haut niveau. Ceci est tout a fait a part de la tendance 
qu'a le papier-monnaie inconvertible d'elever artificiellement 
les prix des denrees et de penaliser severement les importa- 
teurs et tous ceux qui ont occasion de faire des operations de 
banque avec d'autres pays. 

Recemment dans les colonnes du "Journal du Commerce" 
M. H.-M.-P. Eckhardt traitait cette meme question du papier- 



monnaie et se placait au meme point de vue que nous venons 
de developper. 

LE CINQUANTIEME RAPPORT DE LA "UNION 

BANK" FAIT RESSORTIR DES PROFITS 

NETS DE $712,000. 



Le cinquantieme rapport annuel de la "Union Bank of 
Canada" montre des profits nets de $712,440.00 pour l'annee 
terminee au 30 novembre 1914, contre $750,000.00 pour l'annee 
precedente. Cette legere diminution ne saurait etonner eu 
egard a la depression mondiale qui prevaut et marche de pair 
avec l'experience des autres banques qui ont deja publie leurs 
rapports. 

Sauf les gains nets qui sont en diminution, la Banque a 
fait des progres satisfaisants pendant l'annee. Alors que les 
depots sont tombes de $2,000,000 en regard des chiffres de 
1'an dernier, les depots publics ont augmente de $386,410,. 
l'item general etant largement affecte par le retrait des de- 
pots sur le compte des besoins speciaux du Gouvernement 
Provincial. Le total de l'actif cependant s'etablit a $81,561,- 
ooo.co, soit presque $1,000,000.00 de plus qu'a la fermeture des 
ecritures en 1913. 

Un point marquant du rapport qui ne peut manquer d'etre 
note est la force de l'actif liquide de la Banque. Celui-ci se 
monte a $26,500,000.00 et porte une tres forte portions au 
total de ses obligations vis-a-vis du public. Une autre carac- 
teristique de valeur est le fait que les prets courants d'un 
bout de l'annee a l'autre se montaient a plus de $50,800,000, 
soit plus de $4,000,000.00 de plus que la precedente annee, ce 
qui indique. que la Banque a traite genereusement ses clients 
et n'a pas restreint le credit. Les dividendes habituels furent 
payes durant toute l'annee et en outre, un bonus de 1 pour 
cent, faisant un total de debourses de 9 pour cent. 

La Banque, avec son soin habituel, a mis de cote la 
somme de $215,000.00 pour depreciation possible des garan- 
ties, une partie considerable de ce montant sera sans aucun 
doute recouvre en temps normal. 



POUR LES EPICIERS LICENCIES. 



Certains epiciers licencies desireux de changer de local 
pour le mois de mai ont pense qu'ils se trouvaient dans l'obli- 
gation pour tenir leur double commerce de detaillants de pro- 
duits d'epicerie et de marchands de liquide de louer deux 
magasins distincts pour se conformer a la nouvelle loi des 
licences. Or, l'esprit de la loi ne s'interprete pas de cette 
maniere. Les epiciers porteurs d'une licence avant le ier mai 
ont la faculte d'operer leur double commerce dans le meme 
magasin et ce tant qu'ils seront personnellement en jouis- 
sance de leur licence. Si cette licence est transferee a une 
autre personne, le cas est different et l'obligation de la sepa- 
ration des deux commerces s'impose. 

C'est bien ce qui ressort des termes de la loi dans le pa- 
ragraphe qui se lit comme suit: 

19. — L'article 1029 des Statuts refondus, 1909, est amende 
en y ajoutant, apres les mots: "en sus des penalites edictees 
par l'article 1009," dans les cinquieme et sixieme lignes, les 
mots suivants: "et aucun epicier ou marchand de victuailles 
ne doit vendre ou garder pour les vendre, dans le batiment 
oil ses articles d'epicerie ou produits alimentaires sont gar- 
lics, des liqueurs enivrantes, sous peine de la meme confisca- 
tion, en' sus des dites penalites, a moins que cet epicier ou 
marchand de produits alimentaires ne soit, le premier jour de 
mai 1915, porteur d'une licence de magasin de liqueurs et a 
moins que cette licence ne soit ci-apres renouvelee en faveur 
de la meme personne, ou a moins qu'il n'y ait aucune com- 
munication interieure entre cette partie des lieux ou de leurs 
dependences, dans laquelle se vendent des liqueurs enivrantes 
et la partie des dits lieux ou dependances dans laquelle se fait 
le commerce d'epicerie ou de produits alimentaires." 



Vol. XLVIII— No 3. 



E PRIX COURANT, Vendredi, ie. fanvier rois. 



'5' 



IMPORTANTE ASSEMBLEE DE LA SECTION DES 

EPICIERS DE L'ASSOCIATION DES MAR- 

CHANDS-DETAILLANTS DU CANADA, 

INCORPOREE. 



LES COMMANDES DE GUERRE ET L'INDUSTRIE 
CANADIENNE. 



Une tres importante et tres nombreuse assemblee de la 
Section des Epiciers, Succursale • de Montreal, de I'Associa- 
tion des Marchands-Detaillants du Canada, Inc., a eu lieu 

mercredi soir, 13 Janvier courant, dans les Salles de l'Asso- 
ciation, an No fo rue St-Denls, sous la presidence de M. 
Pierre Filion. 

Parmi les personnes presentes, nous avons remarque: 
MM. J. (). Champagne, premier vice-president, J. E. Sans- 
regret, deuxieme vice-president, J. E. Depelteau, tresorier, 
J. A. Laniel, J. D. Boileau. G. A. Archambault. 1). Sansre- 
gret, E. Sansregret, E. Lanoue, J. E. Painchaud, I. (). Pesant, 
Jos. Moquin, J. C. Jacob, Ronald Gervais, .1. 1. I, ussier, et 
une centaine d'autres. 

En ouvrant l'assemblee, le president, M. Pierre Filion, 
prohta de l'occasion pour offrir aux membres presents ses 
voeux de bonne annee, souhaitant a tons sante et prosperite. 

Le comite qui avait ete charge d'avoir une entrevue avec 
certains brasseurs. qui depuis ltfngtemps accordaient a un 
certain nombre d'epiciers des prix de faveur, a fait son rap- 
port, et bien que ces brasseurs aient signifie leur intention de 
traiter tous les epiciers sur un pied d'egalite, l'assemblee est 
d'opinion que ces brasseurs prennent un temps trop long pour 
arriver a cette fin, et il est decide qu'une nouvelle delegation 
devra se rendre sans delai aupres de ces brasseurs pour in- 
sister afin que cette prom'esse soif mise en force sans plus 
de retard. 

L'on discuta ensuite tres longujement sur l'attitude que 
devrait prendre la Section des Epiciers, concernant les arti- 
cles manufactures an Canada, et apres avoir obtenu des in- 
formations a ce sujet, la resolution suivante a ete adoptee sur 
proposition de M. J.-C. Champagne, seconde par M. J.-E. 
Sansregret: 

Articles faits au Canada. 

Que les membres de la Section des Epiciers. Succursale 
de -Montreal, de l'Association des Marchands-Detailleurs du 
Canada, Incorporee, declarent a nouveau, comme ils l'ont 
deja affirme a maintes reprises, qu'ils sont en faveur de la 
campagne faite pour propager la pratique de l'achat de mar- 
chandises manufacturees au Canada et qu'ils sont tout dis- 
poses a faire ce qui est en leur pouvoir pour arriver a ce 
resultat. ' 

Que pour obtenir leur cooperation eflicace dans ce sens 
et le.ur permettre de persuader le public, il est necessaire que 
les manufacturers canadiens adoptent individuellement des 
methodes judicieusement etablies tant pour la production que 
pour la distribution de leurs produits. 

Que la Section des Epiciers invite en consequence les 
manufacturiers canadiens a prendre consideration de cette 
demande et a discuter utilement les possibilites d'ameliora- 
tions des conditions qui prevalent actuellement. Adopte. 

Feu le Major W.-U. Boivin. 

Au debut.de la seance, M. G.-A. Archambault, seconde 
par M. J.-E. Sansregret. avec la pensee de rendre un "dernier 
temoignage a la memoire de feu W.-U. Boivin, avait propose 
la resolution suivante qui fut unaniment adoptee. 

"Que les membres de la Section des Epiciers, Succursale 
de Montreal, de l'Association des Marchands-Detaillants du 
Canada. Inc.. ont appris avec beaucoup de chagrin la mort de 
feu le major W.-U. Boivin. survenu la semaine derniere. 
Comme ancien president de la Succursale de Montreal et du 
Bureau Provincial, le major Boivin a ete pour eux un ami 
devoue. Ils prient sa famille d'accepter 1'expression de leur 
sympathie bien sinceres." 



Le 7 decembre dernier, le bulletin de l'Association des 
Marchands de New-York specifiait que les commandes de 
guerre rectus par les Etats Unis se montaient a $-'00,000,000. 
A pareille date, la valeur des ordres de guerre re<;us par le 
Canada etait estimee a $40,000,000. Kn admettant que de 
cette date au ler Janvier 1015 ces chitfres ait ete augmentes 
approximativement de jo pour cent, on en arrive a estimer a 
$300,000,000 les ordres de guerre places jusqu'au commence- 
ment de [915 entre le Canada et les Etats-Unis. 

Quelle signification comportenl ces affaires de guerre 
pour le Canada? Avant de repondre a cette question, il serait 
bon de dirt- que 1'efTet heureux de ces commandes tend a etre 
exagere. En septembre [914, M. E.-H. St-Denis, agissaut 
comme chef du departement de la censure et des statistiques 
a ( (ttawa, assurait qu'en ajoutant -'o pour cent aux statisti- 
ques de igio. relatives aux industries, on en arrivait assez 
exactement a avoir le chiffre actuel dans des conditions nor- 
males. 

l-'n consequence, la valeur des articles faits annuellement 
dans les usines canadiennes devrait etre d'environ $1,400.- 
000.000. A proprement parler, cette somme devrait repre- 
senter notre production annuelle a pleine vitesse, 011 en d'au- 
tres termes, la capacite normale de toutes nos usines. Cela 
signifie une production moyenne de $116,000,000 par mois. 

Done, le total des ordres de guerre places au Canada jus- 
qu'au ler Janvier garderait nos usines occupees pendant douze 
jours. Ceci prouve eloquemment combien les manufacturiers 
canadiens comptent pen sur les ordres de guerre pour assurer 
la prosperite generate. 

Nous ne voulons pas, par la, amoindrir la valeur des con- 
trats recus. lis ont ete les bienvenus pour les maisons sus- 
ceptibles de faire du materiel de guerre. De tels ordres sont 
payes au comptant et sont par consequent doublement desi- 
rables. Mais, en somme. combien de manufacturiers font des 
articles qui puissent etre employes pour la guerre? Un nom- 
bre considerable sans doute, mais ce nombre n'est qu'un faible 
pourcentage de tous les manufacturiers du Canada. Et nous 
ne devons pas oublier que beaucoup de nos manufacturiers. 
surtout ceux qui avaient un gros trafic d'exportation, ont ete 
serieusement affectes par les evenements actuels. 

Le grand point qui doit dominer dans les esprits est que 
l'industrie canadienne a ete frappee durement par la guerre 
et que ces ordres de guerre ne sont que de fugitives , compen- 
sations. 

Malhoureusement. le public en general ne reconnait pas 
cela. Il a tendance a dire: "Les manufacturiers obtiennent 
des ordres de guerre enormes et ils n'ont par consequent pas 
besoin de notre patronage." 

Les manufacturiers canadiens ont cependant besoin d'au- 
tre chose que des contrats de guerre pour se maintenir a pre- 
sent. Comparez le total des ordres recus avec les $633,692,440 
de marchandises importees au Canada pour la consommation 
durant l'annee prenant tin le 31 mars 1014 on avec les $3"8.- 
118,810 payes par les Canadiens dans le meme laps de temps 
pour les marchandises importees manufacturees entierement 
ou en partie. 

Si nous avions achete ici l'an dernier ce dont nous avions 
besoin, nous aurions garde au pays une somme treize fois 
plus importante que la valeur de tons les contrats de guerre 
donnes au Canada jusqu'a date. Xos achats a l'etranger, rien 
que pour les marchandises manufacturees. se montaient a huit 
fois la valeur de nos contrats de guerre. Les Canadiens de- 
vraient aider les ministeres de la guerre dans leur oeuvre de 
soutien des usines canadiennes et ils peuvent le faire en ne 
consommant. autant que possible, que des articles faits au 
Canada. 



i6 



LE PRIX COURANT, Vendredi. 15 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 3. 



CHANGEMENTS IMPORTaNTS DANS LE RAPPORT DES BANQUES DE NOVEMBRE 



Les prets courants au Canada declinent de $22,000,000 pendant le mois. — Les depots se maintiennent. — Les 
prets a l'etranger se trouvent reduits de $62,000,000 depuis juin dernier. 



Depots remboursab'es a demande 

Depots remboursables apres avis 

Prets courants au Canada 

Prets aux municipalites ' 

Prets courants a l'etranger 

Prets remboursables a demande au Canada 

Prets remboursables a demande ailleurs qu'au Canada . . . 
Circulation j 

Les chiffres ci-dessus montrent les differents change- 
ments survenus dans les comptes des banques enregistrees, 
pendant le mois de novembre. Les changements les plus 
frappants sont la reduction de $22,000,000 ou 2.7 pour cent 
des prets courants au Canada, la diminution de la circulation 
de $0,000,000 ou 7.2 pour cent, la reduction continue des prets 
remboursables a demande a l'etranger, cette fois par $7,000,000 
ou 8.3 pour cent, et l'augmentation de $8,000,000 dans le total 
des depots. 

Le rapport de novembre refiete plus qu'aucun autre rap- 
port de banque de cette annee, le calme des affaires et l'in- 
fluence indeniable de la guerre. Les changements dans les 
chiffres de novembre dernier, compares avec ceux d'il y a un 
an, sont probablement la meilleure preuve des conditions spe- 
ciales dont nous sommes affectes. 

Les prets courants a l'etranger sont $13,300,000 de moins 
ou 23 pour cent au-dessous, les prets a demande sont moin- 
dres de $48,000,000 ou 39 pour cent, la circulation decroit de 
$5,000,000 ou de 3.9 'pour cent, les prets courants au Canada 
sont en decroissance de $36,000,000 ou de 4.3 pour cent, les 
depots remboursables a demande sont en-dessous de $34,000,- 
000 ou 8.7 pour cent et les prets des banques aux municipalites 
sont plus consequents de $11,000,000 ou 27 pour cent de plus 
qu'il y a un an. D'autre part, les depots apres notice, ardi- 
nairement compris pour representer les economies ou l'epar- 
gne, furent plus consequents de $40,000,000 ou 6.4 pour cent 
en novembre dernier qu'il y a un an. 

Le tableau suivant montre la tendance du compte des 
prets canadiens pour les treize derniers mois. 

'( 

Courants A demande 

Prets. au Canada. au Canada. 

1913 Novembre $830,715,015 $70,123,101 

Decembre 822,387,975 72,862,971 

1914 Janvier 811,582,130 71,248,242 

Fevrier 811,711,219 71,374,602 

Mars 823,490,422 69,088,240 

Av "l 835,705,064 68,523,774 

Mai ... 838,462,686 67,210,504 

Juin 838,276,428 67,401,484 

Juillet 840,198,625 68,441,816 

A «ut 836,574,099 69,229,045 

Septembre 826,514,621 70,063,414 

Octobre 816,623,852 70,201,939 

Novembre ... 794,269,220 69,394,407 

Les prets courants au Canada, en novembre dernier, fu- 
rent plus bas qu'en aucun temps pendant les 13 derniers mois. 
II fallait s'y attendre surtout par suite de l'arret serieux des 
travaux de constructions et des conditions generales. Ce 
compte descendra probablement a un niveau encore plus bas 



Aug. ou Aug. ou 

Novembre Octobre Novembre dim. sur dim. sur 

1913. 1914. 1914. l'annee. le mois. 

$384,486,046 $348,732,830 $350,884,153 — 8.7 +0.61 

625,803,150 659,806,682 665,994,852 +6.4 +0.93 

830,715,015 816,623,852 794,269,220 — 4-3 —2.7 

35J73.8I7 47,316.076 44,706,055 +27.1 —5.5 

55,819,280 42,040716 42,966,275 —23.02 +2. 2 

70,123,101 70,201,939 69,394,407 — 1.03 —1.1 

122,380,863 81,201,671 74,459,643 —39. 1 —8.3 

119,497.321 123,744,682 114,767,226 — 3.9 —7.2 

pendant les mois prochains. Une plus grosse production au- 
rait cependant pour resultat d'augmenter les prets courants et 
d'elever le niveau general des comptes importants. 

Les prets remboursables a demande au Canada furent 
plus bas qu'en novembre dernier a differentes epoques de 
l'annee. Leur plus liaut niveau pendant cette periode de 13 
mois fut atteinte en decembre 1913 avec $72,862,971, et leur 
plus bas en mai 1914, avec $67,210,504. Malgre les conditions 
tendues en regard des bourses, ce compte s'est maintenu a 
un niveau egal. 

Le tableau suivant montre l'expansion des prets interieurs 
et etrangers pendant les quatre annees passees: 

Prets Prets Prets Prets 
Novembre. courants courants a demande a demande 
au Canada, a l'etran- au Canada, a l'etran- 
ger. ger. 

i9io $677,617,478 $42,396,585 $62,866,513 $96,404,136 

I9II 770,356,419 38,991,698 72,033,493 87,489,665 

J 9I2 874,721,593 40,925,744 70,668,521 111,812,858 

!9i3 830,715,015 55,819,280 70,123,101 122,380,863 

x 9i4 794,269,220 42,966,275 69,394,407 74,459,643 

Les prets courants au Canada furent moindres qu'en no- 
vembre 1912 et 1913, mais sont de $24,000,000 de plus qu'en 
novembre 191 1, et de $117,000,000 plus importants qu'en no- 
vembre 1910. Les prets courants a l'etranger sont un pen 
plus eleves qu'il y a quatre ans, mais sont de $13,000,000 de 
moins qu'a pareille epoque en 1913. Les prets a demande au 
Canada n'ont varie que de $10,000,000 pendant les cinq der- 
niers mois de novembre. 

Quelques importants changements se sont produits dans 
les prets a demande a l'etranger, principalement en ce qui 
concerne New-York et Lor.dres. lis sont en-dessous de 
$48,000,000 en regard de l'an dernier et sont en effet beaucoup 
plus bas qu'ils n'ont jamais etc dans les mois correspondant 
des cinq dernieres annees. 

La reduction des prets a demande a l'etranger durant les 
cinq derniers mois est clairement mise en evidence par le ta- 
bleau suivant: 

Prets a demande 

' 0I 4- a l'etranger. 

J uin ' $137,120,167 

JuilIet 125,545,287 

Aout 96,495,473 

Septembre 89,521,589 

° ctobre ••• ' 81,201,671 

Novembre ,, ,- n A,, 

/ 4.439.043 

Ces chiffres montrent une reduction de $62,660,524 dans 
les prets a demande a l'etranger depuis juin. 

Le tableau suivant montre le cours du compte des depots 
domestiques pour les treize derniers mois. 



Vol. XLVIII— No 3- LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 17 

Rcmboursables Remboursables en septembre et de $3,000,000 en octobre. En novembre, les 

a demande. apres avis. cliiffres declinaient de pres dc $9,000,000, n'atteignant que 

1913 Novembre $384,486,046 $625,803,150 $114,767,226. Ceci indique, en outre du calme des affaires, 

Decembre 381,375,509 624,692,326 moins de tendance de la part des gens en general de mani- 

1 114 Janvier 339,8n,339 635,135.955 puler de grosses sommes d'argent. 

Fevrier 337,516,595 640,927,130 Les especes en banques faisaient plus que recouvrer la 

Mars 345,590,642 646,143,604 perte marquee d'octobre. Le total a la lin dc novembre etait 

Avril 1 350,515,993 653,679,223 de $66,6:9,490. Ceci mettait en evidence une augmentation de 

Mai 340.748,488 663,045,753 pres de $4,500,000 sur octobre et un surplus de $1,000,000 en- 

Juin 355,006,229 663,650,230 viron sur le total de septembre. 

Juillet 346,854,051 671,214,125 ■ ; 

Aout 338,984,418 659,399,151 LA BANQUE D'EPARGNE DE LA CITE ET DU ' 

Septembre 348,284,206 658,401,501 DISTRICT DE MONTREAL. 

Octobre 348,732,830 ' 659,806.682 

Novembre 350,884,153 665,994,85-2 L'assemblee generate annuelle des actionnaires de cette 

Les depots remboursables a demande furent plus eleves banque aura lieu a son bureau principal', rue Saint-Jacques, 

en novembre qu'en aticun mois depuis juin dernier dans la lundi le 8 fevrier prochain, a midi, pour la reception des rap- 

periode des 13 mois. II n'arriva qu'une fois dans les 13 mois ports et etats annuels et Selection des directeurs. 

que les depots remboursables apres avis, furent plus eleves ^ ar ordre du bureau de direction, 

qu'en novembre. lis etaient pour ce mois de $665,094,852 et A. P. LESPERANCE, 

en juillet de $671,214,125. Les depots totaux en novembre Gerant. 

atteignaient $1,016,000,000. Montreal, le 7 Janvier 191 5. 

Les cliiffres des depots pour le mois de novembre dans 

len cinq dernieres annees son't donnes par le tableau suivant: L'IMMIGRATION DE L'AN DERNIER 

Rem- Rem- ■ 

Novembre. boursables boursables Les statistiques de l'immigration canadienne pour la sai- 

a demande. apres avis. Totaux. son passee montrent que les immigrants anglais furent au 

1910 $289,759,025 $55i,n3.835 $ 840,872,860 nombre de 39,524; ceux venant des Etats-Unis, de 47,040, et 

iqii 341,712,265 588,942,142 930,654.407 ceux des autres pays, 40,820; soit un total de 127,384, contre 

I9 i2 . 376,829,372 635,810,703 1,012,640,075 327,913 la saison precedente. Cela fait une diminution de 61 

1013 384,486,046 62^,803,150 1,010,289,196 P° ur cent - L'immigration aux Etats-Unis a aussi diminuee 

1014 350,884,153 665,994,852 1,016,879,005 dans de grosses proportions. Si l'on considere les conditions 

Dans les trois dernieres annees, le total des dep6ts du actuelles d U> Canada et des Etats-Unis, la diminution de l'imr- 

mois de novembre a depasse un million de dollars. Un coup migration n est pa s une chose a deplorer. 
d'oeil au tableau ci-dessus accuse une position tres satisfai- 

sante en ce qui concerne les comptes de depots. Jusqu'a date, des ordres de guerre pour une somme de 

Les prets des banques aux municipalites furent reduits en $64,000,000 ont ete places au Canada. Ces commandes cons- 

novembre d'un pen moins de $3,000,000. Ces prets seront tituent un bon stimulant pour l'industrie, mais cette activite 

probablement encore plus reduits dans l'avenir par la vente ne sera que temporaire; aussi devrait-on ne pas negliger les 

des obligations par tes municipalites et par une politique de affaires courantes domestiques qui assurent la prosperite per- 

serieuse' economie de la part des autorites civiques. Le ta- manente du pays. 

bleau suivant montre le total des prets des banques aux mu- ■ 

nicipalites pendant les 17 derniers mois. RECETTE 

Prets des — ; 

Mois. banques aux Pour proteger les etiquettes en papier que Ton colle sur 

municipalites. les flacons, les bouteilles, les bocaux, on peut fabriquer un 

1913, Juillet $43,121,384 vernis excellent, sechant vite, et se conservant pendant des 

-\"»t 41,310,281 annees, tout simplement en faisant dissoudre dans environ 

Septembre 37,465.383 240 a 250 centimetres cubes d'esprit de vin — mais non point 

Octobre 37,846,369 d'alcool denature — 100 grammes a peu pres de sandaraque 

Novembre 35.i73,8i'7 en poudre, 2 grammes % de terebenthine de Venise, et enfin 

Decembre 30,518.573 un gramme de camphre. 

1014 Janvier 29,301,620 . 

F ^r\er ■• • ■•■ 30.372,854 LES VINS DE CHOIX DE LAPORTE-MARTIN 

Mars , 31,890,843 

??. 30,168,812 La maison Laporte-Martin s'est fait un juste renom dans 

^ 33,689,577 la ligne speciale des vins de toute espece. C'est que cette 

y -f, "'. 37,^60,571 maison bien connue a l'agence pour le Canada des meilleures 

• U '. et 36,3/2,334 marques francaises. italiennes, portugaises et autres et son 

° U " 39.664,534 debit considerable lui permet de mettre sur le marche des 

beptembre 44.338.873 prodUits de premier ordre a des prix extremement avanta- 

N f 47.316,076 geux IT suffit de jeter un coup d'oeil sur la breve nomen- 

1 ' 44.706,055 clature qui figure dans l'annonce de la maison Laporte- 

Apres avoir enregistre des gains depuis trois mois, la Martin, a la fin du present numero, pour se readre compte de 

circulation est tonibee serieusement en novembre. C'est la la varicte du stock qu'elle detient. Et ce n'est la qu'un aper- 

une indication certaine du calme des affaires. La circulation cu qui demande des renseignements supplementaires que le 

totale a la fin d'octobre etait de $123,744,682, Ce total avait bureau de service de chez Laporte-Martin vous fournira avec 

ete atteint apres des gains de $19,000,000 en aout, de $9,000,000 empressement pour le meilleur de vos interet<. 



i8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 




CXF CANADA 



CINQUANTIEME RAPPORT 

30 NOVEMBRE 1914 



ANNUEL 



COMPTE DE PROFITS ET PERTES 



Balance au credit du compte, le 29 novembre 1913 t 90,579.03 

Profits nets pour l'annee, apres deduction des depenses d'administration, interet du aux deposants, reserve pour interet et echange, et apres avoir 

pourvu aux dettes mauvaises et douteuses, et aux rabais sur billets escomptes 712,440.48 

$ 803,019.51 

Appliques comme suit : 

Dividende No 108, 2 pour cent, paye le 2 mars 1914 

Dividende No 109, 2 pour cent, paye le ler juin 1914 

Dividende No 110, 2 pour cent, paye le ler septembre 1914 

Dividende No 111, 2 pour cent, payable le ler decembre 1914 . 

Boni de 1 pour cent, payable le ler mars 1915 aux actionnaires enregistres le 13 fevrier 1915 

Reserve pour depreciation dans les valeurs possedees par la banque 

Contribution au fonds patriot ique canadien 

Contribution au fonds de pension des officiers 

Balance des profits reportee 



100,000.00 

100,000.00 

100,000.00 

100,000.00 

50,000.00 

215,000.00 

25,000.00 

10,000.00 

103,019.51 



803,019.51 



RAPPORT GENERAL 

Cinquantieme Bilan annuel, 30 novembre 1914. 



PASS IF 



Capital-actions 

Compte de reserve 

Balance du compte des profits et pertes reportee . 



5,000,000.00 



Dividendes non reclames 

Dividende No 111 

Boni payable le ler mars 1915 aux actionnaires enregistres le 13 fevrier 1915 



Billets de la banque en circulation 

Depots ne portant pas interet . 

Depots portant interet — 

Balances dues a d'autres banques au Canada , 

Balances dues a des banques et correspondants de banques ailleurs qu'au Canada- 
Billets payables '. 



Acceptations sur lettres de credit 

Passifs non compris dans ce qui precede- 




ACTIF 



Especes en or et en argent 

Billets du gouvernement federal 



$ 1,161,052.58 
5,949,614.00 



Depot dans les reserves centrales d'or 

Billets d'autres banques • 

Cheques sur d'autres banques ... 

Balances dues par d'autres banques au Canada 

Balances dues par des banques et correspondants de banques ailleurs qu'au Canada ' 

Garanties des gouvernements federal et provinciaux n'excedant pas la valeur du marche 

Garanties municipales canadiennes, garanties publiques anglaises, etrangeres et coloniales autres que canadiennes 

Obligations, debentures et actions de chemins de fer et. autres n'excedant pas la valeur du marche 

Prets a demande et a courte echeance (n'excedant pas 30 jours) au Canada sur obligations, debentures et actions .... 
Prets a demande et a courte echeance (n'excedant pas 30 jours) ailleurs qu'au Canada 



Autres prets et escomptes courants au Canada (moins l'interet) ■■•_ .-••• 

Autres prets et escomptes courants ailleurs qu'au Canada (moins l'interet) - 

Dettes de clients par lettres de credit, suivant contrat 

Immeubles autres que les edifices de la banque 

Hypotheques sur immeubles vendus par la banque 

Creances en souff ranees, a la perte desquelles il a ete pourvu 

Edifices de la banque a pas plus du coflt, moins montants deduits 

Depot au ministre des finances pour garantir le fonds de circulation 

Autres actifs non inclus dans ce qui precede 



7,110,666.58 

1,700,000.00 

649,580.00 

2,436,309.10 

96,561.62 

2,980,292.19 

570,707.50 

420.207.63 

3,454,799.73 

3,122,068.74 

_ 3,908,346.5 1 

* 26.449,539.60 

t 50,866,304.58 

472,815.49 

1,988,590.91 

165,784.80 

113,499.22 

310,561.51 

929,020.14 

260,000.00 

5,733.69 

t 81,561-,849.94 



JOHN CALT, President. C. H. BALFOUR, Cerant General. 

RAPPORT DES AUDITEURS AUX ACTIONNAIRES C E LA UNION BANK OF CANADA. 

Conformement a ce qui est stipule dans les sous-sections 19 et 20 de la section 56 de l'Acte des Banques, nous faisons rapport aux actionnaires comme suit : 
Nous avons audite le bilan ci-dessus avec les livres et documents au Bureau-Chef, ainsi qu'avec les rapports certifies des succursales. 

Nous avons obtenu toutes les informations et explications que nous avons demandees, et nous sommes d'avis que les transactions de la Banque qui sont 
venues a notre reconnaissance etaient bien dans les limites des attributions de la Banque. 

Outre notre verification au 30 novembre nous avons. au cours de l'annee, controle la caisse et verifie les securites representant les placements de la banque 
a son bureau-chef et a ses principales succursales et les avons trouvees comformes aux entrees faites dans les livres de la Banque s'y rapportant. 

A notre avis, le bilan est bien dresse de maniere a donner une vue vraie et correcte de l'etat des affaires de la Banque, au meilleur de notre connaissance et 
suivant les explications qui nous ont ete donnees, et tel qu'en feront foi les livres de la Banque. 

T. HARRY WEBB, E. S. READ, C. R. HEGAN, Auditeurs 
de la maison 
WEBB, READ, HEGAN, CALLINGHAM & CO. 
ccmptables assermentes. 



Vol. XLVIH No 3. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



J 9 



Le Marche de Y Alimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 

Futures cotations: 

Ouver- Ferme- 

ture Haut Bas ture 
Ble— 
Mai $1.38% $1.41 $1.38% $1.40^ 

Juillet 1.25 l.JO 1.24^ 1.25% 



Mai 
Juillet 

. w oine — 
Mai 
Juillet 



.75Vz 

• 76/ 8 

.55/2 

• 53;s 



• 75 -Ms 

.55M 
.53/2 



.7414 

■ 75 l A 

■ 54 3 A 



■ 74 7 A 

• 75 3 A 

•52^8 



$1-39 a $1.41. 



1-35 

0.04^ 
0.62 

0.73 
0.70 



2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 

2 ^acs 

2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 



1 .nations au complain: 

Ble. — No 2 rouge, 
No 2 hard, $1.39 a $1.41 

Mais. — No 2 jaune, 70c a 70-Kc; No 
3 jaune, 68c a 69J/4C. 

Avoine. — No 3 blanche, 5 1 ->4 c a 52^c 
Standard, 52^c a 53J4c 

Seigle. — No 2, $1.15^. ' 

Urge. — 69c a 7&c. 

Grains de mil. — $6.00 a $7-5°- 

Treflc. — $12.50 a $15.00. 
CKKEALK6. 
Ble No 1 Northern 1.33 

Avoine No 2 C. \\ ., tres rare 0.64 
line No 3 C. W. o.6ii 

Orge No 3 C.W. 0.00 

Orge No 4 0.00 

LE MARCHE DE LA FARINE. - 

Patentes du printemps: 
Royal Household 
Five Roses 
Glenora 
Harvest Queen 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 
Manitoba S. B. 
Ke&toba 
Montcalm 

Patentes d'Hiver: 
Sfaight 'lers 
Hurona (a patisserie) 
A 
Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 
Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs 
Avoine roulee. baril 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU 
LEE. 

Nous cotors: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 
Gru Man., au char, tonne 
Middlings d'Ontario, au 

tonne 
Moulee pure, au char 
Moulee melaneree. au char 

FOIN PRESSE ET FOURRAGE 

Nous cotons. 
Foin No i, pour livraison 

immediate 10.00 

Tres l^on. No 2 18.50 

No 2 16. ^o 

PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — On cote les prix suivants: 
Beurre fin superieur de 

cremerie 
Beurre fin de cremerie 
Beurre second choix 
Beurre du Manitoba 
Beurre de l'Ouest 

Fromaee. 
Extra fins 



2 sacs 



6.70 

7.40 
6.20 
6.90 

6.00 
5- 60 
6.70 
6.00 

5-40 
6.70 
6.20 

5-30 

3-90 

5-69 

6.55 



25.00 
27.00 



char, 

2Q.OO 

33 00 35 00 
28.00 3^.00 



10.50 
ig.oo 
17.00 



30c a 30V2 c 

29c a 29V2C 

281/c a 283/Jc 

23c a 24c 

24c a 24 y 2 c 
- On cote les prix suivants: 
de l'Ouest 



septembre, blanc i5 7 Ac a 16c 

Extra tins de l'Ouest 
septembre, colore i5^c a 16c 

Extra lins de l'Ouest 
octobre, blanc I5-Hjc a i5J4c 

Extra tins de l'Ouest 
octobre, colore I5^$c a iSJ^c 

Extra fin de l'Est, sep- 
tembre, blanc 1554c a i$ 3 Ac 

Extra fin de l'Est, sep- 
tembre, colore iSJ4c a isH^ 

Extra fin de l'Est, octo- 
bre i5^c a 15-3/16C 
PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 
Oeufs. — On cote les prix suivants: 

Stock strictement frais 45c 

En conserve de choix 32c 

En conserve No 1 28c a 29c 

En conserve No 2 25c a 26c 

Produits de l'erable. — On cote les prix 

suivants : 

Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 8$c 

Pur strop d'erable, boite de 

10 lbs. 95c a 1. 00 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 1.25 
Pur sucre d'erable, la lb. 9c a ioc 

Miel. — On cote les prix suivants: 
Miel blanc, trefle i6}^c a 15c 

Qualites brunes 14^0 a 15c 

Blanc extrait 12c a i2y 2 c 

Miel sarrazin 6J/2C a 7J4c 

• Feves. — On cote les prix suivants : 
Feves triees a la main, le 

boisseau 2.95 a 3.00 

Choix i-pound pickers 2.70 a 2.75 

Three-pound pickers 2.50 a 2.55 

Volailles. — On cote les prix suivants: 
Dinde fraichement tuee, la lb. 18c a 20c 
Dinde conservee au froid, lb. 17c a 19c 
Poulet, la lb. 12c a 15c 

Canard, la lb. 12c a 14c 

Oie, la lb. ioc a 12c 

Poule, la lb. ioc a 12c 

Pommes de terre. — Le commerce 
des pommes de terre est calme par suite 
de la demande limitee et les lots de 
chars des Montagnes Yertes se cotent 
57 l Ac a 60c le sac, ex-voie, et dans le 
commerce de gros, de 70c a 75c le sac 
ex-magasin. 

MARCHE A PROVISION. 

Pores vivants, lots de choix, $8.40 a 
$8.50 les 100 lbs. beses hors chars; pores 
appretes, fraichement tues des abattoirs, 
$11.50 a $12.00 les 100 lbs.; pores appre- 
tes a la campagne, poids legers, $10.25 a 
$10.50 les 100 lbs.; pores appretes a la 
campagne, poids lourds, $9.25 a $9-5o les 
100 lbs.; jambon, poids moyen, 16c a 17c 
la lb.; bacon pour breakfast, 18c a 19c 
la lb.; bacon de choix Windsor, 20c a 
21c la lb.;_bacon Windsor desosse, 22c 
a 23c la lb.; saindoux, qualite "Pure 
Leaf", 13c la lb. en seaux de 20 lbs. en 
bois; saindoux, qualite "Pure Leaf", 
I2'/2C la II). en seaux de 20 lbs. en fer- 
blanc; saindoux compose, io-34c la lb. 
compose, \o%c la lb. en seaux de 20 lbs. 
en seaux de 20 lbs. en bois; saindoux 
en fer-blanc. 

LA SITUATION. 

Les affaires sont a peu pres normales 
pour la saison, sauf la collection qui est 
tin peu difficile. 

SUCRES 

Extra granule, sac, les 100 lbs. 6.30 



Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 6.35 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 6.70 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 
Extra ground, J bte 25 lbs., 100 lbs. 7.60 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 5-95 

No 1 Yellow, sac, les 100 lb's. 5.90 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.00 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.10 
Paris Lumps, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.15 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.05 

Crystal Diamond, i bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7-15 

Crystal Diamond, i bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7-35 

Crystal Diamond, Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 7.60 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.05* 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 
Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, J / 2 qrt. 0.40 0.40 0.43 

Les prix s'entendent: iere colonne, 
pour territoire ouvert; 2e colonne, pour 
territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

1 ere qualite. le quart 3°?° 

2eme qualite, le quart 26.00 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette O.12I 

Saindoux pur, en seau 2.50 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.13 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. o.i3i 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.13$ 

FARINES ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates alimentaires 



Ronne demande. 

Nous cotons: 
Arrow root, boite de 7 lbs. 
Farine Five Roses, qrt. 
Farine Five Roses, sac 
Farine Household.- qrt. 
Farine a patiss. Ocean, qrt. 
Far. d avoine granulee. sac 
Far. d'avoine standard, sac 
Far. d'avoine fine, sac 
Farine d'avoine roulee, brl. 
Farine d'avoine roulee, sac 
Far. de ble-d'Inde, sac 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 
Cream of wheat, cse 
Fecule de mais, ie qlte, lb. 
Fecule de mais, 2e qlte, lb. 
Fecule de pommes de terre. 

qrts de 1 lb., doz. 
Vermicelle. macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 
En vrac 

Pannrts de 1 lb. 
Nouillettes aux ouefs: 

"i^'Mt Jp X 1h . lb. 

Sp^ehrtti. pate* assorties: 
alphabets, chiffres. ani- 
mnu\- noirlles. coudes. 
importes en vrnc lb. 

En paquets de 1 lb. 



0.13 
8.20 
4.00 
8.20 
7-25 
3-75 
3-75 
3-75 
6.50 
3.10 
2.40 

O.OO 4.15 

0.00 5.75 

0.00 0.07! 

0.00 0.06 J 

0.00 1.50 



o . 00 o . o6i 

0.00 0.0M 

o.-oo 0.07 

0.00 0.07} 



0.00 o 00 J 

O.OO O TO 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 191 5. 



Vol. XL VI 1 1— No 3. 



Tapioca pearl, en sac, la " o.osi 0.06 

Tapioca seed, en sac, la " o.osi 0.06 

Sagou " o.osi 0.06 
VINAIGRE 

Nous cotons, prix nets: 
Bollman, cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 1.40 

118 grains (proof), le gall. 0.00 0.20 
EPICES PURES, GRAINES ET SEL 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 

Allspice, moulu lb. 0.00 0.20 

Anis " 0.00 0.10 

Cannelle, moulue " 0.00 0.25 

Cannelle en mattes " 0.18 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.20 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.00 0.29 

Chicoree canadienne " 0.12 0.13 

Colza " 0.07 0.08 

Creme de tartre 0.00 0.40 

Gingembre en racine " 0.17 0.22 

Graine de lin non moul. " 0.03* 0.04$ 

Graine de lin moulue " 0.06 0.07 

Graine de chanvre " 0.07* 0.08 

Macis moulu " 0.00 0.75 

Mixed spices moulues " 0.00 0.25 

Muscade moulue " 0.00 0.50 

Muscade " 0.20 0.35 

Piments (clous ronds) " 0.00 0.12 

Poivre blanc rond " 0.28 0.29 

Poivre blanc moulu " 0.00 0.33 

Poivre noir rond " 0.19 0.22 

Poivre noir moulu " 0.00 0.25 

Poivre de Cayenne pur " 0.00 0.30 

Whole pickle spice " 0.16 0.20 

Sel fin en sac 0.00 1.35 

Sel fin en i de sac 0.00 0.40 

Sel fin, quart, 3 lbs. 0.00 3.30 

Sel fin, quart, 5 lbs. 0.00 3.20 

Sel fin, quart, 7 lbs. 0.00 3.10 
Sel fin, en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine ' 0.00 1.85 

Fine 0.00 2.10 

Dairy 0.00 2.25 

Cheese 0.00 2.35 

Gros sel, sac 0.80 0.85 

Legumes sees. 

Nous cotons: 

Orge monde (pot), sac 0.00 3.40 

Feves blanches, Can., lb. 0.04* 0.05 

Orge perle, sac 4.00 4.50 

Feves jaunes, minot 0.00 3.00 
Lentilles rouges, par sac, lb. manquent 

Lentilles vertes, par sac " manquent 

Pois vers. No 1 " 0.05 0.05* 

Pois casse, le sac - " O.osi 0.06 
Ble-d'Inde a soupe, cass6, 

le sac 0.00 3.25 
RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
Riz Patna sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 0.05$ o.o63 

Riz Carolina o.og 0.10 

Riz moulu 0.00 0.06 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 

Riz decortiques au Canada: 

Les pr'x ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Qualite B. sac 250 lbs. 0.00 3.50 

Qualite C, sac 100 lbs. 0.00 3.60 

Sparkle 0.00 5. 85 
India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 3.65 

Lustre 6.00 3.75 

Polished Patna 0.00 5. 15 

Pearl Patna 0.00 5.35 

Imperial Glace Patna 0.00 5.6s 

Crystal Japan 0.00 5.85 

Snow Japan 0.00 6.05 

Ice Drips Japan 0.00 6.20 
- FRUITS SECS 

As=ez bonne demande. 



Nous cotons: 

Dattes et figues: 

Dattes en vrac 1 lb. 0.00 0.06 

Dattes en pqts de 1 lb. 0.00 0.07! 

Raisins de Corinthe. La lb. 
Corinthe Filiatras, en vrac 0.00 0.07i 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 0.07* 0.08 

Raisins de Malaga. Lb. 

Connaisseur, la bte 2.60 

Extra Dessert, la bte 3.60 

Extra paquets, la bte 4.00 

Royal, la bte 4.25 

Imperial, la bte 5-50 

6 Couronnes, pqts, la bte 5.80 

Excelsior, la bte 6.00 

Raisins Sultana. Lb. 

Cartons, 1 lb. o.ioi 0.14* 

En vrac 0.09 0.10 

Raisins de Valence. Lb. 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. o.o8i 0.08 J 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. 0.08I 0.09 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. 0.09 o.ogi 

Raisins de Californie. Lb. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 0.00 0.10 

Epepines, paq. 1 lb., choix 0.00 o.ogi 

Noix et Amandes. Lb. 

Amandes Tarragone o.i8i 0.19$ 

Amandes Valence ecalees 0.36 0.38 

Cerneaux 0.50 0.52 

Avelines 0.14 0.15 

Noix de Grenobles Mayette manquent 

Noix Marbot 0.14 0.15 

Noix du Bresil 0.13 0.14 

Noix de coco rapees. a la lb. 0.18$ 0.22 

Noix Pecan polies 0.18 0.19 

Noix Pecan cassees 0.00 0.55 

Peanuts roties, Coon 0.09I o.iol 

Peanuts roties, G. o.iof 0.11* 

Peanuts roties, Bon Ton o.i3i 0.14 

Fruits evapores. Lb. 

Abricots. boite 25 lbs. 0.00 0.15 

Peches, boites 25 INs. 0.00 0.09J 

Poires, boite 25 lbs. 0.00 0.13 
Pommes tranchees evapo- 

rees btes de 50 lbs. 0.08 0.08J 

Pelures de fruits. Lb. 

Citron - 0.12J o. 13 

Citronnelle 0.19 0.20 

Orange 0.12* 0.13 

Pruneaux de Californie La lb. 
Boites de 25 lbs. 

30/40 0.14 

40/50 0.13 

So/60 0.12 

60/70 0.11$ 

70/80 o . 10* 

80/00 0.10 

90/100 0.09$ 
CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 No 2 

Asperges (Pointes), 2, lbs. 2.25 3.25 

Asperges entieres can.. 2 lb. 0.00 2.25 

Asperges Californie, 2\ lbs. 0.00 3.45 

Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 1.32J 

Ble d'Inde 2 lbs. 0.92! 0.9s 

Ble d'Inde en epis eral. 4-?o 4-5 2 * 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 0.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champicrnons hotel, boite 0.15 0.16 

Champignons, ier choix 0.20$ 0.21 

Champignons, choix, btes 0.18$ o.TO* 

Choux de Bruxelles imp. 0.17 o.t8 

Chonx-fletirs 2 lbs. o.oo 1.05 

Citrouilles 3 lbs. 0.90 0.92I 

Citrouilles gal. 2.30 2.32* 

Fpinards fal. 0.00 4.S2* 

Fpinards 2 lbs. 0.00 l.T2i 

F.pinarrls 3 lbs 0.00 T.77* 

Fninnrrli imp. bte O.13 0.T4 

Feves Golden Wax 2 lbs. 0.92 \ 0.95 






92* 





95 


I 


20 


1 


22i 





16 





17 





14 





18* 





14A 





15* 





00 


2 


75 





00 





13 





00 





13 


0. 


16 


0. 


17 


0. 


17 


0. 


18 


(manq 


uentj 





• 92i 





• 95 





• 95 





■ 97* 


1 


.00 


I 


.10 





• 97* 


1 


.00 


2 


.90 


2 


.92* 


5- 


00 


5- 


40 



Feves Vertes 2 lbs. 

Feves de Lima 2 lbs. 

Flageolets importes bte 

Haricots verts imp. bte 

Macedoine de legumes bte 
Marinades en seau, 5 gal. 
Petits pois imp. moyens, bte 
Peits pois imp. mi-fins, bte 
Petits pois imp. tins, bte 
Petits pois imp. ext. fins, bte 
Petits pois imp. surfins, bte 
Pois Can. English Garden 
Pois Can. Early June 
Succotash 2 lbs. 

Tomates, 3 lbs., doz. 
Tomates, gall. 
Trurfes, i boite 



(Suite de la page 10) 

Extraits au gallon de $7.00 a 25.00 

Memes prix pour extraits de tous 

fruits. 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 
Marque Jo"3.s 1 " " •• " 7 j 
Vernis militcire a 1 epreuve de l'eau 2.00 

MATTFEWS-BLACKWELL. 
LIMITED 

Montreal, Canada. 

Lard en baril 
Lard pesant, Marque 

Frontenac, Short 

Cut, brl. 35/45 26.00 

Lard pesant, Marque 

Frontenac, Short 

Cut, y 2 brl. 13.25 

Lard pesant, Marque 

Champlain, Short 
Cut, brl. 45/55 26. co 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. ^ 13.25 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 

M>sse, tout sras. brl. 40/50 27.. 50 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 14.00 
Marque Dorchester 27.00 
Marque Dorchester, y 2 brl. 13-75 
Marque Brown Brand, brl. 20/35 
(clair) 26.00 
Saindoux Compose 
Tierces, 375 lbs. 0.09! 
Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 0.09* 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) o.ogi 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.09* 

Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 0.09I 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.85 o.ogi 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 

ses, bleu 0.10 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 
Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 

de saindoux, 60 lbs., en 




o.ioi 
o.ioi 
o.ioj 



Briques 
caisse 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.12 

Boites. =;o lbs., net (doublure par- 

chemin) 0.l2i 

Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) o.i2i 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50 0.12J 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 
brut $2.40 0.12 

Caisses. 10 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12I 

Caisses. 5 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12 



Vol. XLVIII— No 3. 



LE PRIX C< >URANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



21 



Fabrique de Limes BLACK DIAMOND 



ETABLIE EN 1863 



INCOI'OREE EN 1895 



Douze Medailles de 

Recompense aux 

Expositions 

INTERNATIONALES 




Grand Prix Special 

MEDAILLE D'OR 

Atlanta, 1895 



Catalogue envoys gratuitement tur demande a tjute flenonne intorcurc dan* le commerce de lime** 



G. & H. BARNETT COMPANY, 



Philadelphia, Pa. 



Propriete exploitee par la Nicholson File Co. 



reOTi •, 

DIAMOND 
CMOCOl.ft-p 



Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisse 0.13 

Saindoux en carre d'une livre, 60 
lbs., en caisse - o.i3i 

JOHN P. MOTT ft CO. 

Elite, per doz. 0.90 
La lb. 
Prepared Cocoa 0.28 
Breakfast Cocoa 0.36 
~^W No 1 Chocolate 0.30 

Diamond Chocolate 0.24 

Navy Chocolate 0.29 

Cocoa Nibbs 0.35 

Cocoa Shells 0-.05 

Confectionery Chocolate 0.18 i 0.30 

Plain Chocolate Liquors 0.1S a 0.25 

Vanilla Stick la gr. 1.00 

SAVON. 

The GENUINE, empaquete 100 mor- 
ceaux par caisse. 




AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 



Sur extra fins, y 2 flacon, 40 s. 
Sur extra fins, y 2 kilo, 100 s. 
Extra fins, y 2 kilo, 100 s. 
Extra fins, 1 kilo, 50 s. 
Tres fins, y 2 kilo, 100 s. 
Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. 
Fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyen No 2, y 2 kilo, 100 s. 
Moyen No 3, y 2 kilo, 100 s. 

Francois Petit. 
Pois fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Aspeiges 
En Branches Geantes, bocal, 16 s. 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Grosses, y 2 kilo, 100 s. 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 
Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 

Flageolets 
Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 
Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 



T3 
■n 



3 

p 
3 

a. 



•1 



3 
o. 






3 

p 

3 

Q. 



TJ 



3 



Haricots 

Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 
Verts Coupes, y 2 kilo, 100 s. 

Divers 
Cotes de Celeri, y 2 kilo, 100 s. 
Cotes de Celeri, 1 kilo, f'j s. 
Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 
Fonda d'Artichauts, y 2 kilo, 100 s. 
Salsifis, y 2 kilo, 100 s. 

Soupes. 
Oseille, y 2 kilo, 100 s. 
Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 
Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 

Huile d'Olive "Minerva" c/s 

Caisse 12 bout., litre 8.00 

Caisse 12 bout., qrts. 7.00 

Caisse 24 bout., pts. 7.50 

Caisse 24 bout., y 2 pts. 5.00 

Caisse 48 estagons, ]/s gall., gall. 3.00 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. Caisse 

Caisse de 200 more, de z l A oz. 5.50 

Caisse de 50 barres de Y$ lb. 5.00 

Caisse de 25 barres de 11 lbs., lb. 0.11 
La Lune 65% d'huile d'Olive Lb. 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. 0.10 

Caisse de 50 more, carres de 12 oz. 4.50 
Caisse de 12 barres, 3 lbs. O.iol 



Table Alphabetique des Annonces 



Assarauce Mont-Royal.... 22 

Baker & Co. (Walter) 8 

Banque de Montreal 21 

Banque d'Hochelaga 24 

Banque Nationale 24 

Banque Molson 24 

Banque Provinci de.. 24 

Banwell Hoxie 29 

Barnett G. & H.Co 21 

Bilauger & Belanger ..... 25 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 23 

Brodie & Harvia 10 

Canada Life Assurance Co.. 23 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . ■ 25 

Canada Wire & Iron Goods 29 
Canadian Consolidated 

Rubber Co Couvert 

Canadian Pacific 11 

Canadian Salt Co .11 

Cane Wm. & Sons Co. Ltd. . 1 1 

Caron L. A 25 

Church & Dwight 7 



Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 23 

Clark, Wm Couvert et 8 

Connors Bros 12 

Continental Bag& Paper Co 7 

Cottatn Bart 25 

Coaillard Augusts 25 

Desmarteau Alex 25 

Disston Henry & Sous 29 

Dom CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector ". . . 25 

Ecole Polytechnique 10 

Eddy E. B. Co 9 

Esinhart & Evans. . .22 

Hquitable (Cie d'assurance 

incendie) 23 

Fairbank N. K 5 

Fels & Co 10 

Fontaine Henri 25 

Fortier Joseph 25 

Gagnon, P. -A 25 

Garand, Terroux & Cie... . 25 



Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 25 

Grand Trunk Railway II 

Gunn, Langlois & Cie 7 

Hall Coal [Geo] 24 

Hamilton Cotton Co 26 

Jonas & Cie, H 

Couvert inte>ieur 2 

Lacaille, Gendreau & C'e.. 8 
Laporte, Martin Limi- 

tee Couveit 

La Pr£voyance 2) 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co.. A. C 26 

Liverpool-Manitoba 22 

Martin C. E 25 

Martin-Senour ?* 

Mathleu (Cie J. L.) 9 

Matthews-Blackwell Ltd.. . 7 

McArthur, A 26 

Metropolitan Life. Ins. Co.. 22 

Montbriand, L. R 25 



Montreal-Canada Ass. Co. . 22 
Montreal City and District 

Savings Bank Lecture 

Mott, John P.. &Co 8 

Nicholson File 26 

Nova Scotia Steel Co 26 

Pret Immobilier Limited.. . 8 

PreVoyants du Canada, (Les) 22 

Rolland & Fils, J. B 25 

St. Lawrence Sugar Co 9 

Sin Life of Canada 23 

Tanglefoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 27 

Theatre National Francais. 25 

Union Bank 18 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd 30 

Western Ass. Co 22 

Wilks & Burnett 25 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 

:-: of New-York :-: 

v Compagnie a Fonds Social; 

Assurance en force $2,816,504,462 

Polices en vigueui au 31 di- 
ce aibre 1913 13.957.742 

Bn 1913, la compagnie a e- 
mis au Canada des poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

Bile a depose entre lea 
mains du Gouvernement 
Canadien et de fideicom- 
mls canadiens, exclusive- 
ment pour les Canadiens, 
plus de $20,000,000. 

II y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORCE EN 1861 

A.CT1P, au-dela de - - $3,284,17993 
Bureau Principal: TORONTO', Oat. 

Hon. Gbo. A. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-Prtsident. 
W. B. Meiu-b. Gerant-Geueral. 
C. C. Kostbr, Secretaire. 

Succursala de Montreal': 

6 1 RUE ST- PIERRE. 

Roet. BlCKBRDIKB, Gerent 



I/ASSURANCE MONT-ROYAL 

(Compagnie Indtpendante (Incendie) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rue St-Jean, Montreal 

Hon H. B. Rainville, President. 
E. Clement, Jr., Geraut-General. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Catnbriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 
Responsabilite" des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous consideVons toutes cotnmandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'expdrience 

n'est pas absoluuient 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 

39 rue St-Sacrement, 



TELEPHONE MAIN 653 



MONTREAL 




> ASSURANCE COMPANY^ 



BUREAU-CHEF 

I 12 RUE ST JACQUES MONTREAL 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr : A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. : J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



UN JUGE DE COUR DE COMTE 
SUR L'ASSURANCE-VIE. 



C'est le meilleur moyen de faire des 
economies, dit-il. 



Le juge de la Cour de Comte 
d'Hamilton, Cincinnati, Ohio, dit 
dans le "Court Index" de cette ville: 

"Une police d'assurance est le 
meilleur placement que Ton peut 
faire en faveur de ceux qu'on laisse 
en arriere, en mourant, et, en gene- 
ral, c'est aussi le plus sur. De tous 
les actifs de successions que j'ai a 
examiner en Cour, la police d'assu- 
rance est le seul dont la valeur soit 
positive. On sait jusqu'a quel point 
les valeurs immobilieres et mobilie- 
res, les actions, les debentures et les 
hypotheques^ sont sujettes a fluctua- 
tions; on sait comment la depres- 
sion financiere a reduit de 50 pour 
cent la valeur de ces placements. 
Mais il n'est jamais venu a ma con- 
naissance qu'une police d'assurance 
qui faisait partie d'une succession 



COMPAGNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondeo an 1 SB9 

Telephone Bell Main 53S1 

AcMI $557 885.85 

Reserve $193,071.19 

Autre* Valeurs 

passives 20 688.00 

S213.759.19 

Surplus pour les assure* $344.1 26.76 

Bureau - Chel i 
EDIFICE OULUTH, 

BO rue Notre-Dame Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Cerant Previnoial 



ASSUSEZ VOl> 

DANS 



Ses Taux sont aussi avantageux 

que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses pollens sont plus Uberalea 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses garantlee sont euperleu- 

raa a la generality de celles del 

autres compagnies. 

La aageaae et I'experlenee d> 

aa direction sont une garan- 

tie de succest pour les annees 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 

compagnie Canadlenne- 

Francaise et ses capltaux res. 

tent dans la Province de 

Quebec pour le benefice dee 

notrea. 

Siege Soolal i Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 
MONTREAL 



lo PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

So PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



6o PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorlse S500.000.0 

Aotif du Fonds de Pension, 

le 30 septembre 1914 $643,044.53 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp£cialite du 

Fonds de Pension. 

Total -de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $543.<>44-53- 

ANTONI LESACE, Cerant-Ceneral. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" ; 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes . vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XIA'III— No 3. 



],]•; PRIX C< >UR \\T. Vendredi, 15 Janvier 1915. 



2 3 



LA COMPAGNIE 




D'Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



180 Rue ST . JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'ann^e et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contestee. 

Certifie correct 

C A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencie. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"I/Fquitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
couteuse pour les Rdclaniants. .'. .•. 



ait paye moins de cent centins dans 
la piastre, el ceci nous prouve que 
c'est la le plus siir placement qui 
puisse etre fait en faveur d'une i"a~ 
mille. L'assurance apporte I 
lation a la famille eprouvee, qui se 
[.rend a esperer. Je suis en conse- 
quence convaincu que l'assurance 
fait partie de nos institutions natio- 
nales. Kile ne saurait disparaitre et 
sa puissance s'augmentera graduel- 
lement avec K-s annees, pour le plus 
grand bien de notre pays." 



Si votre publicite doit atteindre une 
clientele distinguee, donnez-lui un aspect 
artistique. Si, au contraire, elle doit at- 
teindre une clientele democratique, pro- 
duisez une reclame suggestive. 



VOL. 



Assurance cou- 
vrant les 



DE 

RESIDENCES DE HE, 
RESIDENCES D'EIE. 



Accidents, Maladies, Bris deGlaces, 

Automobiles, Attelages, 

Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fidelite des employes. 



LA PREVOYANCE 

1*0 Sl-Jacqoes, Montreal. Tf \Z" n 

J. C. CACNE, Corant Ceneral 



Le Procede de la 
Canada Life 

La police a primes limitees 
de la I 'anada Life, apres <|ue 
toutes ses primes ont eW payees 

continue a itcevo'r des dividen- 
de.s suoHtantiels. 

Ceci peut signifierdes 
centaines de dollars 

pour la 8UCcess : on de I 'assure, 

en dividendes gagnls par la 
police apres que tous les paie- 
ments de primes ont cefee. 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



Ca Kompagnie d'Asmraact 
nUTUELLE DU COnnERCE 



Contre I'lnoendle 



Aotlf •xoedant 



S62S.000.00 



D8POT AD GODVBRNKMENT 

en conformity avec la nouvelle Loi des 

Assurances de Quebec, 8 F.douard VII, Chap. 69 

Bureau-Chef ; ISI rut (Jlroumrd St-Hyaclntht 



Sun Life of Canada 



Actif 

Assurances en vigueur. 



I 55,726.347.32 
. 202,363,996.00 



Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intitule "Prospere et 
Progressive.'' 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL ALIORISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents Jemandes pour les districts non representes. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profit non partages 1,098,868.40 

SIEGE-SOCIAL, MONTREAL 

Bureau des DirocteurfJ.—H. V. Meredith, Ecr. , President. R.P.' 
Angus, E. B. Greenshields, ^ir William MacDonald, Hon. Robt Mackay, 
Sir Thos. Shaughnessy, K C.V O., David Morrice, C. R. Hoimer A. 
Baumgarten, C. B. Gordon, H. R. Druninioud, D. Forbes Angus et 
Wm. McMaster, 

Sir Pre lerick Williams-Taylor, Gerant-Gen6ral, A. D. Braithwaite 
Assistant Gerant-General. 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada 
et en Angleterre, les Etats-Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique . 

Seize Succursalas dans la ville de Montreal. 

Departement d'Epargnas danstoutes les Succursales du Canada. 



LA bAnque nationale 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



LA BANQUE MOLSONS 

INCORPOREB EN 1855 

Bureau Principal, MONTRBAI,. 
CAPITAL pay£ 
FONDS DE RESERVE 



E. C. PRATT Gerant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Arthabaeka 
Bedford 
Cowansville 
Caicoutimi 
Drummoud ville 
Praserville et Rivldie 

du Loup Station 
Kaowlton 
L ichine 
M >ntreal-Rue St- 

J»cques 
Tetreaultville 



Sutton 

kicnmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que\ 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victoria ville 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra. 
vellers Cheques" a donne' satisfaction a tous nos clients ; nou s 
invitons le public a sepreValoir des avantages que nous offrons 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



S4.000.000 
4.800,000 



Rue Saiute-Catherine 

Avenues du Pare 
et Georges-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 

Mont-Joli. 

C6te des Neiges — 

COte St-Panl 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
92 SuccursaTes dans lout la Canada. 
Agences a Londres, farm, B=run el uauo Louies le» principales villesdu 
nonde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 
•irculaires pour voyaireurs. 



CHARBON 

Anthracite et Bitumineux. 

Expedie par voie ferree ou voie d'eau a tous 
endroits de la Province de Quebec. 

GEORGE HALL COAL CO. 

OF CANADA, LIMITED. 

126 hub ST-PIEHHE, MONTREAL, 



Banque Provinciate 

Du Canada 



CAPITAL AUTORISE 
CAPITAL PAYE ET SURPLUS 



31 Dec 



$2,000,000 00 
1913) $1,637,873.49 



CONSE1L D'ADMINISTRATION : 

President : M H LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Limitee. 
Administrateur du Credit Foncier-Franco-Canadien. 

Vice-President : W. F. CARSLEY, Capitaliste. 

Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Aduiinistrateur Lake of the 
Woods Milling Co. 

Hon. L BEAUBIEN, Ex-Ministrede 1'A.griculture, P. Q 

M G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 

L'Hon. ALPHONSE RACINE, Conseiller Legislatif, President de la mai- 
son de gros "Alphonse Racine Limitee." 

M. L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Librairie Beauchemin Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 



(Commiisaires-Censeurs) 
President : Hon- Sir ALEX. LACOSTE, C. R.. Ex-Juge en Chef de la 

Cour du B-inc du Roi. 
Vice-President : Docteur E. P. LACHAPELLE, Aduiinistrateur du Credit 

Foncier Franco-Canadien. 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M TANCREDE BIENVENU 

M J W . L FORGET, Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 

69 Succursales dans les Provinces dk Quebec, d'Ontario 

et du nouveau brunswick. 

Correspondants a. l'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo, 

Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Italic 



^^^^^^^^^^^^^M^^A^^AMM^A^^^^^VVWV^ 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fondee en 1 874 

Capital autorise $4,000,000 Capital paya $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de I'Actif au-deia de 32,000,000 
DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; Hon. F. I,. 
Beique, Vice-President; A Turcotte, Ecr. ; A A. Larocque, Ecr., ;E. H. 
Leraay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-G6ne>al ; F. G. Leduc, Gerant ; P. A. Lavallee, 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL,— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 

Outremont, 1134 Laurier O. 
Papineau, 2267 Papineau. 
Pointe St-Charies, 316 Centre. 



Atwater, 1636 St-Jacqnes. 
Aylwin, 2214 Ontario Est. 
Centre, 272 ste-Catherine Est. 
Delanaudidre, 737 Mont-Royal Est. 
DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est. 
Est, 711 Ste-Catherine Est. 
Fullum, 1298 Ontario Bst. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. 
Longue-Poiute, 4023 Notre-Da Tie E. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. 
Mont-Royal, 1184 St-Denis. 
N.-D. de Grace, 289 Blvd. Decarie. 
Quest, 629 Notre-Dame O. 



St-Denis, 696 St-Lenis. 
St-Edouard, 2490 St-Hubert. 
St-Henri, 1835 Notre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 3108 Blvd. St- .aurent. 
Laurier, 1800 Blvd. St-Laurent. 
Emard, 77 Blvd Monk. 
Verdun, 125 Avenue Church. 
Viauville, 67 Notre-Dame, Viauville. 
Villeray, 3.126 St-Hnbert. 



AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



St.Justin.Que., 

(Co Maskinonge). 
Ste-justine de 

Newton, Qu£. 
St-Lambert, Que. 
St-Laurent Qu6. 
St-Leon, Que. 
St-Martin, Que. 
St- Paul Abottsford, Q. 
St-Paul l'Ermite, Que. 
St-PauldesMetis,Alta 
St-Piede Bagot, Que. 
St-Pierre, Man. 
St-Philippede 

Laprairie, Qu6. 
Ste-Prudentienne, 

(Co. Shefford). 
St-Remi, Que. 
St-Rock de Quebec.Q. 
St-Simon de Bagot, Q. 
Ste-Thecle, Qne 
St-Valerien, Que. 
St-Viticent de Paul, 

Qu£ , (Co. Laval), 
sherbrooke, Qu6. 
Sorel, Que. 
Trois-Rivieres, Qu6. 
Valleyfield, Que. 
Victoriaville, Que. 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 

Bmet des Lettres de Credit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans tontes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
telegraphlques sur les principales villesdu monde. 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Que. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly, Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham, Que. 
Fournier, Ont. 
Granby, Que. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie. Que. 
L'Assomption, Que. 
Lanoraie, Que.. 

(Co. Berthier). 
Longueuil, Que. 
L'Orignal, Ont. 
Louisevill*-, Que. 
Marieville, Q»€. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Qut. 
Notre-Dame de Trois- 
Rivieres, Que. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Tiembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, y. 
Pointe-Claire, Que\ 
Pont de Maskinonge, 
Q. (Co. Maskinonge). 
Prince-Aibert., Sask. 
Quebec, Que\ 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel, Que. 
St-Albert, Alta. 
St-Poniface, Man. 
Ste-Claire, gue , 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Que , 

(Co. Berthier). 
St-Elzearde Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Que. 

(Co. Jacques-Cartierj. 
Ste-Genevieve 

de Batiscan, Qu£. 
St-Gervais, Qu6., 

(Co. Bellechasse) 
St-Ignacede Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Que. 
Bt-Jer6me, Que. 
Ste Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



VoL XIA'lil No 3. 



!.!•; PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier [915. 



25 



TBL. BBLL, MAIN 1859 

BELANGER & BEIANGER 

Notalres, Comptablea et Commlmlrti 

TRUST & LOAN BUILDING. 
No 30 rue St-Jaoquee, MONTREAL 

Argent a Preter a 4, 5 et 6 % 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA. 



DUN POUR OI8BAUX est la "Cottair 
* Seed" fabrique d aprea six brevets. Mer- 
chandise de confiance ; rian ne paut I'appro- 
cher comma valour et comae popularity. 
Chez tout lei fourniiidun en eroi. 



Malson Fondee en 1870 

AUQUSTE COUILLARD 

Importatbux db 

Ferronnerie et Qniacaillarle, "Verrea a 
Vltrea, Peintnrea, Ktc. 

Speciality t PoeTes de tontes sortce 

Not. «8« A »8» me wt Paul 
Toatca ia et 14 St-Amable, MONTRBAl 



La malson n'a pas de Commis-voyageurg et 
fait ben£ficler sea clients de cette economic. At 
tentlon toute speciale auz commandes par la 
malle. Messieurs lea marchands de la campagne 
aeront tou jours servlg an plus bas prix du 
raarche. 



Alex. Desmarteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIAI ITE : - Liquidation de Falllltea, 

Compromis Effectue. 
54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



Q. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL, 
Tel. naln 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIR.E 

QUEBEC 

L'Hotel des commis-voyageurs. 
Plan AmeVicain. Taux, a partir de $2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 

Atelier de R*glure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabillte. 
Formules et fournitures de Bureau. 

210 rue Notre- Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). Montiril, 



SI MAINE Dl 21 AU 26 DE< . mi| 

Donations. 

I [i mi >fe Pepin a I .ouis I [onore el P. 
Maurice Pepin, 100, [01, el P. 07. War- 
wick; Gedeon Laroche a Ferdinand l.a- 
30 ). 310, el P. 299, Warwick; Jo- 
seph Moreau a Wilfrid Moreau, 67, Ting- 
wick; Felix liaril a Desire A. Baril, P. ,5, 
Warwick; Joseph Brochu a Willie B 
chu, 641, Warwick. 

Testaments. 

Mine Lauza Brochu en faveur de Da- 
vid Levasseur et declaration de deces 
mentionnant \4 ind. 8, St-Christophe; 
Gedeon Tourigny en Faveur de Jo 
Tourigny el declaration de deces men 
tionnant P. 414. Ste-Victoire. 

Echange. 

1". nt re Mmc Marie Anna Roberge el 
Eugene Verrier, 277, Bulstrode, el P. X. 
[2G, Seme rang, Stanfold, pour diverses 
considerations. 

Transport. 

Oscar Landry a Bernard ('barest de 
$500 dues par Napoleon Giguere et $700 
dues par Laurent Pepin, Ills. 

Manage. 

Odilon Bouffard et Mile Elise Mailhiot 
et hypotheque sur No 428, Ste-Helene. 



LOI LACOMBE. 



I. 



Depbsants 
Max. A. Laddon 
L. P. A, Nadeau 
Roch Piche 
Isaac Mitnik 
Domina Masse 
Jos. Cleophas Morin 

Sara. Flint Glas 
I. A. L. Desaulniers S B. Townsend Ltd 
J. E Bedard C. P. R. Co. 

Eeide Daigle Com. Scolaire St-Etienne 



Employeurs 

Royal Sponging Co. 

Lamontaghe Ltee 

M. P. Pelletier 

Hirsch & Sons 

M. S. R. Co, 



CANADA STEAMSHIP LINES 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre.fois par mois de Quebec au Sept lies. 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe, Summerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



H. E. MIDGLEY 

Coniptable-Incorpor' 



GEO. CONTHIER 

Licencie Inatltut 

Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptablea et Auditeura 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adiesse telegiaphique 
Main 2701-519 "Gontley" 



GARAND, TERROUX & GIE 

Banquiers et Courtiers 
48 rue Notre-Dame Ojett 

MONTREAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Ohambra 316. 318, 317 

Edllloe Banqua Quebec 

11 Place d'Armes, MONTREAL,. 
Telephone Bell Main 4912 



L. P. MONTBRIAND 

Architecte et Mesureur, 
230 Rue St-Andre Montreal 



TEL. BELL, MAIN 3570 

L. A. caroist 

Comptable Licencie 

Institut des Comptables et Auditeurs 
de la Province de Quebec. 

48 Notre-Dame Ouest, - Montreal. 



BIBLIOCRAPHIE 

NEMANQUKZ PAd UK LIR3 
la 4'ie Edition Je 

L'ALMA NACH ROLL AND 

Agricole, Commercial et dea Families 
POUR 1915 
Qui vient de paraitre et renferme encore, outre 
ses nombreux et uti esrensr igncmeutsreiigieuz 
etciviques, d'agr£ab'es Icgoides et d'inierts- 
■antea histoires inedites, par cos auteurs cana- 
diens : 

AMOUR et GUERRE, par A. D. DeCelles, 
ASSASSIN, par R. Girard, 

AVEC PUCE etTOUSSAINT, par A, Bourgeois, 

Publti par 

H COIKPIGNIE J -B ROiUNO K FIL8 

53, rue Saint-Sulpice, • Montreal. 

Prix 1$ els, franco par la malle 20 els 



THEATRE NATIONAL 

Semaine du 18 Janvier 1915 

"LA COMTESSE SARAH" 

La belle comedie dratnatique de 
Georges Ohuct 



Arthur W. Wilks. 



Alexander Burnett. 



WILKS & BUkNfcTT 

Comptables, Auditeurs, Commiasaires pour 
toutea les Provincea. 

Reglenient d'affaires de I'aillites 

402 Batisse Banqne des Marchands 



I* ohonei ell Main S500 



MONTREAL 



26 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 191; 



Vol. XL VI 1 1— No 3. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

ANUFACTURIERS 



ACIER en BARRES MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES D^ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITY 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a ReVerbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Latninoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Achetez le meilleur 

Corde pour Chassis, marque "Hercules" 

Corde de Coton, marque "Star" 

Articles de Vetements, en Coton, 

Ficelle de coton, 3 et 4 fils 

En vente dans toutes les Principales Maitoni de Gros. 



The Hamilton Cotton Co. 

HAMILTON, Ont. 



Toles Galvanisees 

"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuu un de mi -si eels 
Jamais egalees comme qualite. 




caKaha 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTE QUELLE QUANTITE 

Toitures Goudronndes( Roofing) pretes a poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Doubler et a Tapisser 
Produits du Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Eniballage Brun et Manille. 

Fabricants du Feutre Goudronne 
"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

82 HUE McGILL, MONTREAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures: Rues du Havre et Logan 
Moulin papier, Jolietle. Que. 



TOUJOURS AU PREMIER RANG 

Le premier choix de toutes les personnes liabiles qui emploient uns lime se porte sur one des cinq suivantes 



K &FOOT Y I WESTERN I AMERICAN ARCADE 



Faites au Canada 

On les prefere pour leur qualite" uniforme, leur balance splendide, leur travail rapide 
et convenable. Une experience de cinquante ans les pousse en avant. Une production 
annuelle de 60,000,000 de limes permet l'application de toutes les methodes modernes au 
prix le plus reduit. 

La lime qui est la favorite de tous ceux qui font usage de limes doit etre celle qui 
domine dans votre stock. Faites savoir dans votre commerce "qu'elle coute moins et 
donne un meilleur usage". Demontrez qu'en ecartant toutes limes a moitie usees, elles 
reduisent le cout du travail de la lime, et font economiser plus que le prix minime d'achat 
des limes extra. 



Port Hope 



NICHOLSON FILE COMPANY 

Agents Partout 



Ontario 



Notre oetite brochure "La Philosophic de la Lime" vous perinet facilemenl de prouver les faits ci-dessus. Ecrivez-nous pour en avoir une 

copie aujourd'hui et dites-nous auel est V importance de votre commerce. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XIA IN No 3. 



UE PRIX C< >URANT, \ endredi, 15 Janvier [915. 



2/ 



(Ferronnerie) Marche de Montreal 



LA SITUATION. 
Affaires tranquilles, pas de changement 
dc prix. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins $% pour 

tuyaux en plomb et de 9.00 pour t'uyaux 

de plomb composition moins 5'c. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 
Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 
Tuyaux en fer 
Tuyaux noirs: J4 pouce a H pouce, 65 
p.c; l /t pouce, 70 p.c; ^ a 2 pouces, 
7^/2 p.m.; 2}4 a 4 pouces, 74 p.c. 
Nous cotons, prix de la liste: 
Va 100 pieds 

H 100 pieds 

V2 100 pieds 

H 100 pieds 

1 100 pieds 
1% 100 pieds 
iVi 100 pieds 

2 100 pieds 
V/* 100 pieds 

3 ' 100 pieds 
3 l A 100 pieds 

4 100 pieds 
Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: *A a H pouce. 



6.00 

6.00 

8.50 

11.50 

17.00 

23.00 

27.50 

37.00 

58.50 

76.50 

92.00 

109.00 



50 



p.c; Yz pouce, 59 p.c; Ya a 2 pouces, 
04 /a p.c; aj-a a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, pnx de \iste: 
Ya 100 pieds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

V* 100 pieds 8.50 

Ya 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
iJ4 100 pieds 23.00 
iy> 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
2J4 100 pieds 58.50 

3 100 pieds 76.50 
3'A 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 
Tuyaux en acier 

2 pouces 100 pieds 9.60 
24 pouces 100 pieds 12.25 

3 pouces 100 pieds 13.30 
3$ pouces 100 pieds 15.55 

4 pouces 100 pieds 19.80 

Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: 1 c. 14 x'20 4.65 

Fer-blanc en feuilles 

X. Extra par X et par cse 1.00 

suivant qualite. 

(Caisse de 112 feuilles. 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

IC, 14 x 20. base bte 4.60 

CCaisse de 112 feuilles. 108 lbs. neO 

Au Charbon — Terne-Dean ou 6gal 

IC. 20 a 28 bte 7.40 

( Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net") 



(Caisse de 560 lbs.) 
Feuilles etameea 

XX, 14 x 60, gauge 20 lbs. 
72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 
72 x 30 pauge 26, 100 lbs. 

Toles galvanisees "Canada" 
Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 
feuilles, $4.85. 

Toles noires 
Feuilles: 
22 4 24 



790 
8.80 
y.40 

60 



26 
28 



2.65 
2.75 
2.85 



Toles Noires "Canada" 

Feuilles 
Feuilles 
Feuilles 

Toles galvaniseet 
Nous cotons 4 la caisse: 

Gorbals Queens 

Best Best Comet Head 

4-30 

4.00 

3-75 

3.65 

Tole galvanisee 
Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 
Feuilles de 18 x 24 x 65 
Feuilles de 20 x 28 x 47 

Canada Crown galvanisee Canada 
Feuilles de 18 x 24 x 52 4-50 



50 

60 
75 



28 G 
26 G 

22 a 24 G 
16-20 



4. 10 

3.80 

3-45 

3-20 



4-30 
4.00 
3-75 
3.65 



300 
305 
3- IS 

Fleur 
de 
Lis 

4. 10 
3.80 
3-55 
3-45 



4-55 
4.80 
4.80 
4.80 



Les Fers a repasser de Mme POTTS 




avec support patente 
adapte aux poignees. 




Fbignie Standard Potts suns support patente . 



Vignette tnontrant la 
poiR nee it parte. 



Support patente tnontrant lapoignie en usage, 



Nous pouvons fournir aussi une ligne profitable et digne 
de confiance en Tondeuses de gazon et Arrosoirs. 

Ecrivez de suite pour obtenir tarif de prix illustre. 



TAYLOR-FORBES Company Limited. 

, BUREAU PRINCIPAL ET USINES a CUELPH, ONT. 

f.t a. 246 Btje Ckaig Otjest a. Montri;al. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



28 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XL VIII— No 3. 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la cli3ntele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN • SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de qualite" supeVieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'ann^e dans presque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, 6crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

The 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricates de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Peuilles de 18 x 24 x 60 


4-75 


Apollo 




10J oz=28 Anglais 


4. 10 


28 G =26 Anglais 


3-90 


26 G. 


3.65 


24 G. 


3-4o 


22 G. 


3-40 


16 a 20 G. 


3-^5 



Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut a 26 G. An- 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi, 
22c; garanti, 23c. "Wiping", 20c, metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et a la hauase. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 

et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00) : grandeurs, I 

et moindres, 60 et 10 p.c.; 7/16 et au- 

dessus, 52J4 et iaJ4 p.c. 
Boulons a machine, 7I pee et au-dessous 

65 et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 60 et 

6254 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

12H p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbetee est cot6e $2.32} 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a clotures 
Fer poli 2.55 

Fer galvanise 3.85 

Broches pour poulaillers 
I x 20 x 30" 4.10 

I x 30 x 36" 4.7S 

I X 22 X 24" S.OO 

I X 20 X 24" 3.40 

J X 22 X 3&' 6.3O 

i x 22 x 36" 7.50 

Broche galvanisee, etc. 

Nous cotons :~ 
No 9 les 100 lbs. 2.30 

No 12 les 100 lbs. 2.45 

No 13 les 100 lbs. 2.55 

Poli brute: 
No o a 9 les 100 lbs. 2.35 

No 10 les 100 lbs. 2.35 

No 11 les 100 lbs. 2.42 

No 12 les 100 lbs. 2.60 

No 13 les 100 lbs. 2.70 

No 14 les 100 lbs. 2.80 

No is les 100 lbs. 2.8? 

No 16 les 100 lbs. 3.00 

Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 
Brute, p. tuyaux 100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huitee, 10c p. 100 lbs. 

La demande est faible. 

Marche tres ferme. 

Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe 1 de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

*/2 pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres a. 70 

Zinc en feuilles 

Le marche est bon et ferme. 

Nous cotons: $10.00 a $10.50 les 100 
livres. 

Coudes pour tuyaux 

Nous cotons a la doz.: coudes ronds 



ordinaires 75 feuilles, $1.10; 6b feuilles, 
$1.35, et polis, 60 feuilles, $1.60. 
Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 
rouleau de 100 pieds. 

Broquettes 
Pour boites a fraises 75 et i2i p.c. 

Pour boites a fromage 85 et 10 p.c. 
A valises 80 et I2t p.c. 

A tapis, bleues 80 p.c. 

A tapis, etantees 80 et 15 p.c. 

A tapis, en barils 40 p.c. 

Coupees bleues, en doz. 75 et 12} p.c 
Coupees bleues et i pe- 

santeur 60 p.c. 

Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 
Clous de broche 

Nous cotons: $2.15 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No 10, $2.50, 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers & cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, I le cent 3.80 

etplus etplus 
No 2 No 1 
grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 
Neverslip crampons \, le cent 2.6b 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 
Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 
Neverslip crampons I, le cent 2.20 

Fer a neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 
Fer "Toe Weight" No 1 4 4 6. 75 

Featherweight No o a 4 5.75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 
Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 10.00 

3/16 exact 5 8.50 

3/16 full 5 . 7.00 

i exact 3 6.50 

i 6. so 

5/i6 4.40 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
b., Montreal. 

I 390 

7/16 3.80 

* 3-70 
9/16 3.60 
I 340 

* 3-30 
1 3-30 
J 3.30 

Vis I bois 

Les escom'ptes a la liste sont tres fer- 
mes. 

Tete plate, acier 85 10 et 7} p.c. 10 
Tete ronde, acier 80 10 et 7I p.c. 10 
Tete plate, cuivre 75 10 et 7§ p.c. 10 
Tete ronde, cuivre 70 10 et 7J p.c. 10 
Tete plate, bronze 70 10 et 7? p.c. 10 
Tete ronde, bronze 65 10 et j\ p.c. 10 
Fanaux 

Nous cotons: 
Wright No 3 doz. 8.50 

Ordinaires doz. 4.75 

Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 doz. 7.00 

Peints, 50c extra par doz. 



Vol. XLVIII— No 3. 



I.I'. PRIX COURANT, Vcndrcdi, 15 Janvier 191 5. 



29 




Pour avoir toujours 
satisfaction, employez 
les Scies et Oatils DISSTON 



La fameuse Scie 
DISSTON "D-8 ' 





,W\\VHWV\VWW\V\V\ vv\v> 

SCIE A MAIN "D-8 

La veritable Scie "Skewback" egohine a dos voute, 
avec tous les derniers perfectionnements. La construc- 
tion speciale du talon permet de scier correctement et 
avec la coupe nette ; les nouvelles vis rendent impos- 
sible le detraquement de la poignee. Les lames sont 
garanties etre en acier trempe de premiere qualite ; la 
poignee est en bois de pommier poli avec vis en cuivre. 






HW?TPftWtT?ttt?tTttttT?ttVtWvvv vwv WWW 




PLOMB ET NIVEAU No 16 

Un plomb et niveau ajustable avec plaque en cuivre 
sur le dessus et vues des deux cotes ; bouts en cuivre 
solide. Tout le bois qui sert a la manufacture de ces 
niveaux est prepare avec le plus grand soin. La simpli- 
city de l'ajustement, sans ressorts, fait de ce niveau le 
favori des ouvriers. 




Ecrivez-nous pour recevoir notre catalogue d egohine % que nou* vou* adretserom franco- 

HENRY DISSTON & SONS, LTD. 

TORONTO, ONT. 





En bonne publicite il y a trois "forces" 
qui doivent s'equilibrer: 

i° La qualite de la marchandise; 
2 La valeur du "medium"; 
3 La puissance du "moyen". 




NOUS MANUFACTURONS 
DBS 

Garde-Fen et Garde* 

Cendres a l'Eprenve 
des Etincelles 

Notre ligne est complete et de la 
plus haute quality. 

DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE SPECIAL. 

CANADA WIHR AND IRON GOODS CO- 
Hamilton, Ont. 

Representant pour l'Hst : JAS. S, I»ARKBS 
P. O. Box 42 St. Hanri. , MONTREAL, P.Q 

Nous manufacturons toutes sortes de Toiles Metalliques et d'ouvrages 
Generaux en Pil Metalliqur. 




Etablissez un Departement Profitable 
de Clotures Ornementales 

Tenezune ligne de clotures qui sdit capable dedonner 
une longue satisfaction-de clotures qui non seulement pro- 
tegent, mais encore embellissent la propriete -de clotures 
enfin qui puissent vous aider a augmenterjes affaires de 
votre magasin. 

C'est le cas de 

La Cloture Ornementale Perless 

Chaque barreau est fait de fil de fer fort et rigide qui ne flectiira 
pas. aj 

Cette cloture est confectionnee de fil de fer Kalvanise et en outre 
est recouverte d'une couche de peinture email de zinc ce qui forme 
le meilleur preservatif possible contre la rouille. 

La cloture Perless est facile a poser et (rardera sa forme pendant 
aes annees. Nous construisons aussi une ligne complete de portes 
ornementales. 

Demandez notra proposition au marchand ■ =J --— "» 
Procurez-vous nos catalogues montrant quelques magnifiques 
dessins de clotures pour pelouses, pares, cimetieres. etc. Demandez- 
nous aussi ceux concernant les clotures et portes pour fermes. 

The Banwell-Hoxie Wire Fence Co., Ltd. 

WINNIPEG. MAN. HAMILTON. ONT. 



3° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 3. 



MACHINERIE * CORDONNERIE 

Pour tous Travaux depuis la Mise en Forme 

jusqu'au Finissage 



T iADE 




MARK 



Systemes Goodyear 

pour 

Cousu -Trepointe et 

Cousu-Chausson 




Machines " Consolidated " 

a monter 

d'apres la 

Methode Manuelle 












- 


Presses 

a decouper les tiges 

Modele C. 






* 










Machines 
Rapides 
"Standard" 
A visser les semelles 




Machines Davey a 

cheviller bois 

avec 

bigorne 



Machines a Enfoncer les clous protege -talon — Machines a Estamper, a Charger, a Poser, a 
Fraiser, a Gouger, a Verrer et a Finir les Talons- --Machines a clouer "Loose Nailer" et Machi- 
nes a Bonbouter—Machines a Cimenter, a Poncer et a Parer—Machines a Entoiler les Premieres, 
"Serie Gem"— Machines a Poser les Oeillets — Oeillets, Cambrillons, Brosses, etc. 



United Shoe Machinery Company of Canada 



Montreal, Que. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XI. VIII No 3. 



[.1\ PRIX C< >UR W'T. Vendredi, 15 Janvier [915. 



Assortiment Considerable de 

VINS DE CHOIX 

dont la qualite est toujours strictement maintenue et que 
tout bon marchand doit tenir en stock. lis vous donnent 
un bon benefice et plairont a votre clientele. 



PRIX SPECIAUX DURANT JANVIER 


Vins Bacchus 


"Roi des Apperitifs" 


Dijon 


" Banyuls-Bartissol 


"Le Grand Fortifiant" 


Banyuls sur Mer 


" Bourgpgne 


Morin Pere & Fils 


Beaune 


" Clarets & Sauternes 


A. Delor & Cie. 


Bordeaux 


Sherry 


Diez Hermanos 


Jerez de la Frontera 


" De Port 


E. Bartissol 


Portugal 


" De Port 


Real Compania Vinicola 


Portugal 


Malaga 


Garret & Cie 


Malaga 


Vermouth Frangais 


Cazalis & Pratt 


France 


" Vermouth ltalien 


Royal Torino 

[Sanctuaire 


Milan 


" De Messe 


Marquesj 

Vatican 


Tarragone 



Nos vins de Messe sont de purete absolue et approuves 
par TArcheveche de Montreal. 

CHAMPAGNES 

Reims 
Reims 
StHilaire 



PIPER HEIDS 1ECH Kunkelman & Co. 

Union Champenoise 



" CARDINAL 

" DUC de la GRANGE Bouvet Ladubay 




ECHANTILLONS ET CALENDRIER DE 1915 SUR DEMANDE. 
Notis sommes les agents pour les "SCOTCH & IRISH", Whiskies "MITCHELL", 
Brandy "PH. RICHARD", le Rye et Highwine "WISER", 

Demandez nos prix par la malle, le telephone ou telegraphiez a nos frais. 



Laporte, Martin, Limitee 

568 Rue St-Paul, - - Montreal. 



TEL., 'MAIN 3766 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 15 Janvier 1915. 



Vol XLVIII— No 3. 



CLARK'S PEANUT BUTTER 



Fait uniquement des 
meilleurs peanuts rotis 
et meles a la perfec- 
tion. 

Seul, le procede de 
Clark peut produire 
1 exquise saveur parti- 
culiere. 




Riche en "proteine" la 
substance qui profite 
aux muscles et aux os. 

Etabli dans de justes 
proportions de "Gras" 
et d'"Hydro-Carbona- 
tes", les substances qui 
produisent la chaleur 
et lenergie. 

Nourrissant et appe- 
tissant. 




FAIT AU CANADA 

CLARK'S 

TOMATO 
KETCHUP 

Fait exclusivement de tomates rou- 
ges parfaitement muries, recoltees dans 
la Province de Quebec, avec les meilleu- 
res et les plus pures des epices, etc. 

Garanti exempt de matieres falsi- 
fiees. 

W. CLARK, LIMITED 

MONTREAL 




II ..r Ii> ■ II lllll Mil MIM 

o MM Kind ■,,,,,!,,,,,,! Ml — IIIIMli I 
.'.'."" '••<»•* 1IIMM Mllllfll •••: .mum. { 





onde en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE 22 JANVIER 191; 



Vol. XLVIII— No 4. 




Profitez de la saison des frequentations 
pour ameliorer votre clientele 

Toute fonction sociale dans votre localite, toute invitation, 
toute reception, toute reunion sociale, toute veillee au club ou 
toute reception entraine Fopportunite de pousser le cafe ou le 
cacao qui sont a la fois pratiques et delicieux. 

Rien ne saurait mieux convenir pour cette fin que le cafe 
et le cacao marque Reindeer de Borden. Prepares en un ins- 
tant, par une simple addition d'eau — sans lait, ni sucre. 

L/economie evidente, le gout delicieux et les facilites de preparation 
sont les points essentiels de ces produits qui vous feront augmenter votre clien- 
tele pour une consommation journahere. 

Pourquoi laissez-vous passer ces pratiques sociales sans faire un serieux 
effort pour ameliorer votre clientele ? 

Etablissez, des aujourd'hui un etalage attrayant avec les lignes Borden. 

BORDEN MILK! CO., LIMITED 

''Leaders of quality'' 

MONTREAL 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLYI1I— No 4. 




TENEZ LES MEILLEURES ESSENCES. 

Cest le seul moyen d'attirer et de retenir la clientele des menageres 
soigneuses. Lorsque l'une d'elles vient a votre magasin et vous demande 
une essence culinaire, elle entend naturellement la meilleure, car de la 
qualite de.l'essence depend la qualite du mets. 

Par consequent, donnez-lui les 




1 



(1 
U 



fl 

u 





et vous vous assurerez son constant patronage ainsi que celui de ses amies 
et connaissances. Soyez assure qu'il n'y a pas de meilleurs agents de 
publicite que les femmes. Si vous voulez qu'elles soient en votre faveur, 
donnez-leur toujours ce qu'il y a de mieux. Tout ce qu'on peut mettre de 
qualite" dans une bouteille d'ess'ence se trouve dans les 

ESSENCES CULINAIRES DE JONAS. 

Henri Jonas 8c Cie., 

Kabricants. 
Maison Fondee en 1870. 

389 et 391 Rue St-Paul, - - Montreal. 



DIPLOMA WARDED BY 
THE COUNCIL OF ARTS 

AND MANUFBCTUR83 
PREPARED BV I 

Henri Jonas a Cs 

MONTREAr, 
«nn NEW YORK,] 





EXTRACT OF 

VANILLA 

«°iCt CnCAMS * 



«*> *«.->!>«»-' 



Vol. XLVIII— No 4. 



I.I'', PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Stocks rapidement 
ecoules, commandes 
sans cesse renouve- 
lees par les epiciers, 
chaque nouvelle com- 
mande augmentee 
largement. 

Voila le resultat obtenu 
en mettant en evidence 
dans le magasin le summum 
de qualite et de gout deli- 
cieux represente par 




Les Feves Simcoe cuites an four 



Elles se vendent ex- 
cessivement bien a 
la caisse. 



DOMINION GANNERS 




HAMILTON, ONT. 
PRODUITS DU CANADA 



.•V'Wv'S^V-wN/^^^VO 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



Comment 
transformer 30' 
en $3.00 



Un epicier de Guelph offre un exemple frappant 
de la magie moderne des affaires. II nous a 
appris comment il changeait un achat de 30c en 
une vente de $3.00. 

Une cliente vint a son magasin pour acheter une 
boite de Sirop de Ble d'Inde "Marque Crown". 
L'epicier l'enveloppa, puis proposa un paquet de 
Farine pour crepes, ce a quoi la cliente acquiesca 
en disant : "Oui, nous en sommes justement 
depourvus". La farine fut debitee. Ensuite, 
l'epicier mentionna la Farine de ble (il tient toutes 
les marques annoncees) et la dame en commanda 
un gros sac. — Puis successivement ce fut le tour 
du Beurre, des Oeufs, du Saindou, de la Poudre 
a Pate et il fut commande de tout. 

De fait, la facture s'elevait a $3.00 et fut payee 
comptant. Ce qu'il y a de mieux c'est que cette 
cliente particuliere devint une cliente reguliere et 
depense a present environ $10.00 chez son 
epicier. 



Quelle en est la Morale? 



Elle se degage clairement pour tout epicier : ce 
fait met en evidence le Sirop de Ble d'Inde 
"Marque Crown". Si cet epicier n'avait pas 
tenu la "Marque Crown", il aurait perdu sa 
chance de gagner les commandes d'une cliente 
payant ses achats au comptant. Au demeurant, 
nous ne voulons pas dire que chaque boite de 



"Marque Crown" provoquera une vente de 
$3.00. Mais ce que nous voulons specifier et 
ce qui se produit journellement, c'est que : La 
"Marque Crown" est un merveilleux article de 
vente en hiver, qu'elle amene des clients et les 
retient, et qu'elle est un constant producteur d'ar- 
gent pour vos amis qui sont dans le commerce. 
Le temps froid est le temps de la "Marque 
Crown" et nous sommes justement a l'epoque 
011 tout le monde demande la "Marque Crown" 
avec du "flanc" (batter cake) des gauffres, bis- 
cuits et pains chauds. Mentionnez 

Le Sirop de Ble d'Inde 

"Marque Crown" 

dans vos annonces, vos vitrines et sur vos comp- 
toirs. — Cela paye. 

Avez-vous eu quelque demande pour un sirop 
blanc et clair avec peut-etre une saveur plus 
delicate que celui de la "Marque Crown" ? 
Nous avons cet article, il se nomme le 

Sirop de Ble d'Inde 

"Lily White" 

II est delicieux pour la table, et a laspect de 
miel clair. — C'est tout a fait le sirop qu'il faut 
recommander pour la confection des bonbons, 
prenez-le en stock, proposez-le a vos clients, il 
vous sauront gre de cette suggestion. 



The Canada Starch Co., Limited 

Manufacturiers 
des Marques Edwardsburg 

MONTREAL CARDINAL BRANTFORD FORT WILLIAM 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 4. 



LE PRIX COURANT, Vcndrcdi, 22 Janvier 191 5. 



ruix < oi i{\\ is 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques speciales de niarchandises dont les maisons, imiiqu^es en caract^re 
noirs, out l'ageuce ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons mauufacturent elles-memes. Les prix indiquls le sont 
d'apres les derniers renseignements fournis par les agents, repr£sentants ou mauufacturiers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb 
Chocolat, Prime No 
i, bte 13 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, ■ 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de i/s, i, i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, i et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 

Caracas Tablets, cartons tie 5c, 
40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 30 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE St HARVIE, LIMITED. 

Farines preparces de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. . 1.65 

Pqts de 6 lbs. 3.20 




Registered* 
Trade- Mark 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 



L. CHAPUT, FILS & CIE, 

Montreal. 

Th6 Noir Ceylan "Owl" 

No 5. 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, I lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, I lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH ft DWIGHT 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites scule- 



\ DWIGH-TS7 




BakYng'sodAX 



ment. 



Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c $3 -JO 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3-20 



Caisse de 120 paquets de l /i lb. 
Caisse de 30 1 paq. melanges, 1 lb. | 
60 j " " J41b.) 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 



3-40 
3 30 



Conserves 
Corned Beef compresse 
Corned Beef compresse 
Corned Beef compresse 
Corned Beef compresse 
Corned Beef compresse 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Bi "iif bouilli 
I'.' leuf bouilli 
Boeuf bouilli 



La doz. 

y 2 s. $1.60 

is. 2.75 

2S. 5.00 

6s. 15.50 
14s. 37.00 

y 2 s. 1.60 
2.75 
5.00 

16.00 
'•75 
5.00 

16.00 



IS. 
2S. 

6s. 
is. 

2.S. 

6s. 




Veau en s^elee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
I [achis de < iorned 
Hacliis de Corned Beef 
Hacliis de Corned Beef 
Beefsteak et oignons 



VzS. 


1.60 


IS. 


2.75 


2S. 


4-50 


6s. 


16.00 


y 2 s. 


1.50 


IS. 


2.10 


2S. 


3 00 


y 2 s. 


1 .60 




TRAOE ^£k MARK 
REGISTERED 




Cette Marque de Commerce 

sur vos Rayons, M. TEpicier, 

aura sa signification pour votre magasin. Derriere cette silhouette 
familiere se tient la manufacture de biscuits et de bonbons, la plus 
nouvelle et la plus belle d'Amerique, une usine dont 1 etablissement 
a ete rendu possible par une augmentation d'affaires due a de nom- 
breuses annees de services rendus et de strict maintien de la plus 
haute qualite des produits manufactures. 

Parmi les lignes qui nous ont valu notre reputation nationale, il 
n'en est pas une qui y ait contribue plus que les 

BISCUITS JERSEY CREAM SODA 



cCORMICK'S 



C'est un biscuit aussi employe que le ble. Les Biscuits" k McCormick's Jersey Cream Sodas repre- 
sentent le summum de la perfection dans la confection des biscuits. Faits, comme ils le sont dans 
notre nouvelle usine ensoleillee, ils seront meilleurs que jamais. 

Si vos clients trouvent le Biscuit McConnick's Jersey Cream Soda sur vos rayons, il s'en degagera 
une impression de "QUALITE" qui se manifestera a votre avantage. 

the Mccormick mfg, co., limited, london, canada. 

Succursales : — Montreal, Ottawa, Hamilton, Kingston, Winnipeg, Calgary, St. John, N.B., Port-Arthur. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



Beefsteak et oignons is. 2.75 

Beefsteak et oignons 2s. 5.00 

Saucisse de Cambridge is. 2.75 

Saucisse de Cambridge 2s. 4.50 

Pieds de cochon, sans os l / 2 s. 1.50 

Pieds de cochon, sans os is. 2.25 

Pieds de cochon, sans os 2s. 4.25 

Langues d'agneau ]/ 2 s. 2.00 
Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc l / 2 s. 1.75 
Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc is. 2.75 
Boeuf fume en tranches, pots 





en verre 



Boeuf fume en tranches, pots 
en verre l / 2 s. 

Boeuf fume en tranches, pots 
en verre is. 

La.ngue, jambon et pate de 
veau y 2 s. 

Jambon et pate de veau y 2 s. 

Viandes en pot epicees, boites 
en fer-blanc, boeuf, jambon, 
langue, veau, gibier J4s. 

Viandes en pot epicees, boites 
en fer-blanc, boeuf, jambon, 
langue, veau, gibier l / 2 s. 



%s. 1. 35 



2.00 

2.75 

1.20 
1 .00 



0.50 



Viandes en pots de verre, pou- 
kt, jambon, langue l /^s. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc y 2 s. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc is. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc i l / 2 s. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc 2s. 

Langues de boeuf, pots de 
verre \y 2 s. 

Langues de boeuf, pots de 
verre 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee. 
En seaux, 25 lbs. 
En cuves, 45 lbs. 
Sous verre is. 



2S. 

is. 

2S. 

35. 

4S. 
5s. 



1.25 

2.50 
5.50 

8.00 
10.00 
10.00 
12.00 

1.25 

' 1. 95 

3.00 

4.00 

5.00 

0.08 
0.07! 

2.25 



J. M. DOUGLAS & Co., 
Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 
Montreal. 
Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomates — 



Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons I doz. par 

carton' 
Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 
Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 
Canistres, 25c. Boites 2 doz.. 

deur, 8 oz., par doz. 



0.45 
0.45 
1-45 
2.35 



BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Mar ue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 

Marque MaynVver (4 doz. par cse) 5.00 

Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 
Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3 00 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.23 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(Y 2 douzaine par caisse) 4-75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.60 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte. 




Le Marchand. — "Je crois que le vendeur Bowser 
est ce qu'il me faut. L'ancienne m^thode de ser- 
vir l'huile £tait une perte. Je peux litteralement 
faire sortir les pieces de dix centins et les dollars 
de mon planchertremp£ d'huile, de mescontenants 
et mesures remplis de poussiere et £bre'ch£s. Je 
vais faire de mon commerce d'huile un commerce 
lucratif au lieu d'un commerce ruineux en instal- 
lant un systeme Bowser." 



Quand fetais enfant, je travaillais dans 
une epicene et je detestais la kerosene. 

Les cotnmis et le patron la haissaient aussi. 

Etles clients n'aimaient nullement l'odeur et le gout de la kerosene sur 
leurs biscuits sees, fromage et pain. 
Ces jours sont passes. Le systeme 




a aboli "l'ennui" de la vente de la kerosene et l'a rendue profitable et 
plaisante. 

L'approvisionnement est en sfiret£; hors de vue en dessous ou sur le 
plancher est un reservoir Bowser a 1'epreuve.de toute odeur, de tout coula- 
ge et de toute perte. 

La mesure exacte et automatique est assured par la pompe Bowser a en- 
registreur automatique. 

Toute ancienne nuisance est abolie. 

Et elle coute si peu. Vous la payez vite avec des profits accrus. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO. , Inc. 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pompes fabriquees pardes ouvriers Canadiens et vendues par des Marchand* canadiens 

Bureaux de Ventes dans tousles Centres et representants partout, 

D£tenteurs des brevets et fdbricants origiuels de pompes etalon mesurant automati- 
quemeut a la main et par pouvoir, petits et grands reservoirs. KntrepOts de gazoliue et 
d'nui.e et systeme de distribution. Mesures k enrf gistrement automatique pour con- 
duits, systeme de filtrage et circulation d'huile, tysteme de n-tloyage a sec, etc. 

Nlaison Etablie en 1885. 



KN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XI/VIII— No 4- 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, 22 Janvier 191 5. 



LE PROFIT 

est pour tout marchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de Gunns 

non seulement vous procure une bonne marge de profit, 
mais encore remplace toute autre espece de triture pour 
tous besoins de cuisson— pour frire, cuire au four ou faire 
de la patisserie. 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleure nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 31bs,— 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50 — 60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour pri.x et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 

Montreal, Que. 

Succursales dans toutes les principales villcs. 



Saindoux Compose 



r AMMC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. - 



Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill. 



MONTREAL 



Lorsque vous vendez 
les 

57 Varietesde Produits 

Alimentaires Purs 

de Heinz 

Vous donnez a vos clients 

Des produits Faits au Canada 

Avec des matieres premieres canadiennes 

Par des Employes canadiens 

H. J. HEINZ COMPANY 

USINE CANADIENNE — LEAMINGTON, ONTARIO. 

ENTREPOT— TORONTO. 




"COW BRAND' la marque tonjours 
digne de confiance dans ses resultats. 



Aucun autre soda sur le marche" 
n'est aussi bien coiinu de la bonne 
m£nagere que le "Cow Brand." 
II est fameux pour ses resultats 
absolument certains, sa force, sa 
purete\ Recommandez-le & toutes. 

Prenez-en en stock, votre mar- 
chand en gros en a. 



CHURCH & DWIGHT 



Manufacturers 

MONTREAL. 



LIMITED 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le meilleur qui soit 
fait an Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expedites. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
1 2 onces. 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en d voire fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHi.MBRB 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Est 5779 

BUREAU DE DIRECTION i 

President i M J.-A.-B. Gauviu, pharmacies 
ancieu echevln ; Vice-Preiidenl i M. L -A. La- 
vallee, mairt de Montreal ; Secretaire-Trees- 
rier i M. Arthnr Gagne, avocat ; Directeura t M. 
L,. H. Geoffrion, ancien president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membra 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. It 
Br J.-O Goyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Renaud. capitaliste ; M. P.-B. Fontaine, 
directeur-gerant de "The- Canadian Advertising 
Limited' ; Gerant i M. L.-W. Gauvln, ex-inspec- 
tenr et suriutendant de la Metropolitan Ll/e 
dna. Co. 

SI VOU3 AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acbeter une propnete ou pour b&tir, 
lnscrivez-vous au "Pr«t Immabiller, Limitee," 
qui tous prttera ce capital sans interftt, avec 
grandes facilltea de remboursement. 

Lai faciliteade remboursement dea preti faita 
a aes membrcs par le "Prat Immobilier, Limitee" 
sont telle* quelle* representent ft peu pret 
1'intertt que Ton aurait ft payer sur un emprunt 
ordinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES.-Le "P r «t 
Imaobiliar, Limitee" n'a pas encore d'sgence 
dans toua lea Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des repreaentants blen quali- 
nes. 

Eerirez ou telephones pour avoir la 
broohurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vur du passant. 




Lait et Cremes Condenses. 



St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 
Lait "Silver Cow ' 
"Purity" 

Lait condense. 



3- 90 

4-25 

5-75 
5.60 

La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 
doz., chaque 5.60 

Marque Challenge^ 

doz., chaque 4.85 

Lait evapore. 

Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4.35 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4-50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3.90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 2.00 

ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal. 
Lime Juice "Stowers" La esc 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Double Refi, lime juice 3.50 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. o.o6i 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. 0.07J 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07} 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. o.o8i 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07! 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07J 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3.60 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujours di«ne de confiance, ell* est prefer** a 
teutea las autre a farinas. 

UN BON VENDEUR. 

Vcwei la coupon dea epiciera dans chaque 
carton. 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 
Tel. Main 436. MONTREAL 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes d e con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque deposie sur 
chaque paquet veritable 




Registered 
Stada-Mark 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LAGAILLE, GENDREAU & CIE 

Successeurs de CHS. LACAILLE <* CIE. 

EPICIERS EN OROS 

Importatenrs de Melasses, Si- 

rops, Fruits Sees, The, Vins, 

Liqueurs, Sucrep, Etc. .Etc. 



Specialite de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 
Montreal 



ELITE" 



CHOCOLAT « 

Non Suere 

m 

DBS BPICIBB8 
Pour tous las 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de l A lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT 4 CO., 

HALIFAX, N. K. 

.1. A. TAYLOR, Agent, Montreal 






Vol. XL VI 1 1— No 4- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



La Loi sur les allumettes au "blanc phosphoreux" est mise en vigueur depuis le ler 
Janvier 1915. Cette loi prevoit que 

"II sera contraire a la loi. pour toute personne, d'employer 
"du ' blanc pho*phoreux" dans la manufacture des allumettes." 

Nous distribuons en ce moment de fagon intensive des prospectus et autres annonces faisant connaitre 

Les allumettes sans poison "SESQUI" de Eddy. 

II y aura une grosse demande pour ces allumettes SANS POISON et c'est vous qui en profiterez, 
M. l'Epicier, si vous avez soin d'en bien garnir votre stock. 

Nous vous adresserons un approvisionnement de prospectus relatifs a ces allumettes si vous voulez bien 
nous ecrire a Hull, Canada, ou a notre succursale de Montreal. 

TO RUE ST-PIEBRE 



La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 



mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu: 





Essayez vol 
I de Mathieu a 

I ci-joint si vou 



vous memes les Poudres Nervines 

a nos frais au moyen du coupon 
vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 



LA CIE J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fit* & Cie, Limitee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q 



Veuillez m'envoyer une boite regu 
liere de Poudret Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 




Ville ou village 
Province 



tifOlEDfJMORMi ' 
" stXAjxcmr ! , 

■Sy/itp-of T«'r ! ', 

wrnivaijit! i 



En bonne publicite il y a trois "forces" 
qui doivent s'equilibrer: 

i° La qualite de la marchandise ; 
2 La valeur du "medium"; 
. 3 La puissance du "moyen". 



Tel. Be 



II, Main j 



4705 
6526 



Epiceries en Gros 



Speciality 



PAPIER ET SACS EN PAPIER 

Notre ligne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au meilleur de leurs interets. 



COUVRETTE-SAURIOL, Limitee, 

236-238 Rue St-Paul 



CRYSTAL DIAMOND 

Le nouveau Sirop de Canne pour la table. 

11 est produit de Sucre de Canne des Indes Anglaises et vient en boites en fer-blanc 
de 2 lbs (caisses de 2 douzaines) et en barils et demi-barils. 

COMMANDEZ-EN A VOTRE MARCHAND DE GROS 

ST. LAWRENCE SUGAR REFINERIES, Limited 

Montreal 



EN ECRIVANT AUX A.NNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



EGOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours preparatoire. division des 
ingeniiurs et division des archi- 

tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



Empois de cuisine. 

W. T. Benson & Co.'s Celebrated 
Prepared Corn (40 lbs.) 

Canada Pure Corn Starch 
(40 lbs.) o.o6i 

(Boite de 20 lbs., ic en plus.) 



0.07! 



Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, y 3 doz. en caisse 2.90 
Boites de 20 lbs, J4 doz. en caisse 2.85 
Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 
Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3-35 
Boites de 10 lbs, J4 doz. par caisse 3.25 
Boites de 20 lbs, l /\ doz. par caisse 3.20 
DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



Ces prix sunt ceux du de- 
tail, ceux qui acheteront 
de bonne heure, beneficie- 
tont de 2j^c. par douzaiae. 



Ontario 
& Quebec 
Par doz. 
Groupe 
A B 

2.32J 
1-47* 



2.30 

1-45 



i.02i 1.05 



1-25 

0.92J 0.95 
1.30 

3-75 
.20 



1.324 
3-77* 

1.22$ 



Pointes d'asperges 2s 
Bouts d asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Ilidget, 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde.. Wax, gals 
Feves Lima 2s 
Feves Red Kidney 2s 
Feves Refugee ou Valentine 

fvertes) 2s 0.92$ 0.05 

Feves Refugee (vertes - ) 3s 1.30 1.32$ 
Feves Refugee, Midget. Auto 

2S 

Feves Refugee, gals 3.75 

Betteraves. en tranches, rou- 
ge sang. Simcoe 2s 0.97$ 1.00 
Betteraves entieres. rouge 



0.97J 1. 00 



I .-25 

3-77* 



sang, Simcoe 2s 0.97$ 1.00 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rcsebud 2s 1.30 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 3s 1.32} 1.35 
Betteraves entieres, rouge 

sang, Simcoe 3s 
Betteraves entieres, rouge 

sang, Rosebuu 3S 
Pcis extra fins, tries, 

quaHte 1 2s 
Pois Sweet Wrinkle, oualite 

2. 2s 0.97* t.oo 

Pois Farly Tune, qualite 3, 2s 0.95 0.97$ 
Pois Standard, qualite 4, 2s 0.92$ 0.95 
Pois Sweet Wrinkle, qualite 



i.37i 1.40 
1-45 
1. 37 J 1 -40 



qualite 3, 



4-30 



4.15 



4-32i 
4-17* 



4.05 4.07* 
T.12* 1 .15 
1.47$ 1. So 

d.S2* d.SS 



2, gals. 
Pois Early June, 

gals. 
Pois Standaid, qualite 

gals. 
Fpinards. table. 2s 
F.pinards. table. 3s 
Epinards. tafc'e. gals. 

N. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 

Prix du Saindoux 
Compost, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
OB. Montreal. 
Tinettes6olb. o.iol 
Tierces 0.09^ 

Seaux en bois. 20 lbs. 0.108 

Chaudieres. 20 lbs. 0.09S 

Caisses. 3 lbs.. 20 a la caisse o.icr? 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse o.iol 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse 0.108 

(A suivre a la page 20^ 




Les Confitures de la Marque Banner 




out Gagne leur Popularity 



Chaque jour, dans des milliers de maisons elles prou- 
vent que la faveur sans cesse croissante dont elles 
jouissent est bien meritee, du fait de leur riche saveur, 
de leur qualite superieure et de leur gout delicieux. 
Les marchands trouvent en elles non seulement un 
article de vente rapide et profitable, mais une marchan- 
dise dont les ventes se renouvellent constamment. 
Garnissez-en votre stock aujourd'hui. 



LINDNERS LIMITED 



WINNIPEG 
306 Rots Ave. 



TORONTO 
340 Dufferin St. 



Repr6sentants : H. Whissel, 2928 rue Drolet, Montreal ; 
H. D. Marshall, Ottawa ; W. L. McKenzie & Co., Edmon- 
ton et Regina ; Jacksons Ltd., Calgary ; H. E. Gross, 
Vancouver; R. S. Mclndoe, Toronto. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT", 



Vol. XLVIII— No 4. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



r i- 




DEPUIS UN SIECLE OU PLUS 

St-Vincent a exp^die' le gros de l'approvisionnement du 
monde en fait d'Arrowroot, parce que la St. Vincent 
Arrowroot est la tneilleure. 

Comme article courant de manage il s'est fait une place 
dans nombre de domiciles ; ses qualit^s salutaires et nu- 
tritives en font un aliment sain et bienfaisant pour les 
jeunes gens, les gens ages et les invalides. 
La grande vari^te" de mets d£licieux qu'on peut con- 
fectionner avec cet aliment explique le "pourquoi" de 
sa popularity. Ilsedig&re tres facilement. 
"Faites bien savoir a votre clientele que vous avez la 
St-Vincent Arrowroot et vos ventes seront considera- 
bles. Pour renseignements et dchantillons £crivez a 
J. Elliot Sprott, Secretaire. 

ST. VINCENT ARROWROOT GROWERS 
AND EXPORTERS' ASSOCIATION 



KINGSTOWN 





GRAND TRUNK 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRAINS 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Amdnagement supdrieur. Wagon a compartiments "Club ' 
au train de 10 h. 30 du soir. 

{.'"International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montrdal-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4h. soir, excepts dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 



BUREAUX DKS BILLETS EN VILLH : 

in rue St-Jacques, Angle St-Fran£ois-Xavier. Tel. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare Bonaventure, Main 8339. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 




'0 



EpicierS : La responsabilite du detaillant n'est pas une petite affai- 
re —son succes depend larg'ement de son jugement dans le choix de son 
stock. La question dequalite exige plus de consideration aujourd'hui 
qu'il n'y a quelques annees. Les marchands qui obtiennent du succes de 
nos jours sont ceux qui tiennent des marchandises qui se sont elevees 
jusqu'a devenir des etalons de qualite. La Poudre a Pate "Magic" est 
bien annoncee et se vend courammant, aussi ne perd-on pas de temps a en 
faire la vente. 

MAGIC BAKING POWDER 

|LA SEULE POUDRE A PATE EN CANADA DONT T0U8 
LES INGREDIENTS SONT MARQUES SUR L' ETIQUETTE 



W 



fAKlNG 



MGILLETTC0MPANY1IMED 

TORONTO, ONT. 

MONTREAL 




WINNIPEG 





Votre garantie la 
plus certaine 




d'une deniande importante et continue est l'enthousiasme de la menagere et la regularite avec laquelle tile 
revient donner de nouvellc s commandes. 

Les Aliments Mar ins 

MARQUE BRUNSWICK 

sont d'une saveur delicieuse et ties nourrissants ; une seule vente de produits de le MARQUE BRUNSWICK 
implique un renouvellement d'ordres continu — Vous pouvez amener le flot de ventes importantes a votre 
magasin par un etalage attrayant des l'gnes Brunswick. 

Jetez un coup d'ceil sur la liste ci-dessous et ecrivez nous pour vousd : re la ligne dont vous etes a court. 
Ecrivez aujourd hui. 

Finnan Harldies 



% Sardines a l'Huile 
Y± Sardines a la Moutarde 
Kippered Herring 
Harengs Sauce Tornate 



(Boites Rondes et vales) 
Clams 
Scallops 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

Compagnie da Publication* da* Marchands DetaHleurs da 

Canada, Limitee, 

Telephone E.t 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tous let services: 



ABONNEMENT; 



Montreal et Banlieue, $2.50 
Canada et Etats-Unis, 2.00 
Union Postale, - Frs. 20.00 



PAR AN. 



Bureau de Montreal : 80 rue St-Denia. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson A Co., repreaentanta. 

Bureau de New-York : Tribune Bide.. William D Ward.repreaentant 



II n'est pas accepte d'abonnement pour moins d'une annee 

A moins d'avia contraire par ecrit, adreaae directemeot 
a nos bureaux, 15 jours au moins avant la date d 'expiration 
I'abonnement est continue de plein droit. 

Toute annee commencee est due en entier. 

L'abonnement ne cesse pas tant que les arrearages ne sont 
pas payes. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bons de poste doivent etre faits payables 
a 1'ordre de " Le Prix Courant". 

Priere d'adresser les lettres, etc., simplement comma suit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



I- uncle en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 4- 



NOTRE COMMERCE EXTERIEUR 



LE CHIFFRE DES EXPORTATIONS CANADIENNES 
D'OCTOBRE. 



II accuse un recul de $5,295,327, alors que les expositions: 
americaines vont sans cesse en augmentant. 



Plus que jamais l'interet se porte actuellement sur les 
chiffres du commerce et de la navigation montrant l'impor- 
tance des affaires canadiennes avec l'etranger pendant les 
dernicrs mois passes. Nous avons cite precedemment les 
chiffres des exportations pour les mois d'aout et de septem- 
bre, pointant l'augmentation des exportations de produits ali- 
tnentaires pour la Grande-Bretagne pendant ces deux mois 
compares a ceux correspondants de.l'an dernier. Les chiffres 
pour le mois d'octobre viennent de paraitre et d'interessantes 
comparaisons peuvent etre obtenues en regard de I'an 
dernier. 

L' exportation totale des marchandises pendant le mois 
mqn trait un recul de $5,295,327 sur octobre 1913. Cette dimi- 
nution portait sur les exportations de produits de mines, de 
pecheries et agricoles, une augmentation ayant ete notee 
dans celles des produits forestiers, des animaux et leurs pro- 
duits, des articles de manufacture et divers, quoique ces der- 
nieres augmentations fussent insufrisantes pour couvrif la 
perte indiquec ci-dessus. 

Les exportations de produits miniers montraient une di- 
minution de $686,703 sur octobre 1913 et furent considerable- 
ment-plus reduites que pendant chacun des deux mois prece- 
dents. Ces diminutions notees concernaient les exportations 
d'asbeste, de cuivre, de nickel, d'argent et de mica. Pour ce 
qui est de l'asbeste, la diminution des exportations portait sur 
les envois aux Etats-Unis, en Belgique, en France et en Alle- 
magne et se chiffrait par $42,592; la diminution des exporta- 
tions du cuivreaux Etats-Unis se montait a $411,678, quoique 
l'exportation pour la Grande-Bretagne augmentait de $39,939; 
la diminution des exportations du nickel aux Etats-L T nis s'ele- 
vait a $83,701, quoique celles a la Grande-Bretagne augmen- 
taient de $72,792; la diminution des exportation d'argent a 



tous pays s'elevait a $752,497 et pour le mica cette diminution 
se Chiffrait a $7,299. II y eut de legeres augmentations pour 
I'arsenic, le charbon, le quartz d'or le cuivre noir et autres 
produits inferieurs. 

Les pecheries. 

Les exportations des pecheries pour octobre dernier mon- 
traient une diminution s'elevant a $737,526 en regardde celles 
de l'an dernier pour le meme mois, et cela en depit de l'aug- 
mentation qui avait marque les deux mois precedents. Cette 
diminution portait principalement sur les exportations de 
homards en conserves et de saumons en conserves, car pour 
presque toutes les autres lignes de produits de la peche il y 
eut augmentation d'exportation sur octobre 1913, surtout pour 
les Etats-Unis. Pour ce qui est des homards et saumons en 
conserves, la diminution se monte pour les premiers a $72,703. 
principalement dans les exportations a la France, a la Belgi- 
que, a l'Allemagne et a la Grande-Bretagne, et pour les se- 
conds a $717,061 principalement clans les exportations a la 
Grande-Bretagne, a l'Australie et a la Nouvelle-Zelande. 

Les produits agricoles. 

Les exportations de produits agricoles pendant octobre 
H)i4 montraient une diminution de $12,599,923 sur celles du 
mois correspondant de l'an dernier. Cette diminution portait 
sur les exportations de ble, d'orge, de gruau, de boublon, 
d'aliments de cereales, de trefle et de lin. 

Les exportations de ble montraient un recul de 11,481 
boisseaux evalues a $11,237,561, celles a destination de la 
Grande-Bretagne baissant de 12,038,667 boisseaux evalues a 
$11,927,167. Les exportations d'orge tombaient de 1,091,280 
boisseaux evalues a $373,522, diminution venant principale- 
ment de Grande-Bretagne. Les exportations de gruau ou 
avoine roulee diminuaient de $41,950 par defaut de la Grande- 
P.retagne. Les aliments de cereales voyaient leurs exporta- 
tions diminuer de $54,777. celles du houblon de $11,861; celles 




TANGLEFOOT 

L.E PEsTRUCTRCB Dll JIOU(HES, nANS POISON 

46 cas d'empolsonnement d'enlants par le pipior a mouches empoisonne furent signales dans 1 5 Etats, de juillet a novembre 1914 



if 5 



14 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 4. 



du trefle de $133,650 pur defaut des Etats-Unis et celles du 
lin de $1,880,352 par defaut de la Grande-Bretagne, de la Bel- 
gique et pays autres (pie les Etats-Unis. 

Ces diminutions furent contrebalancees en partic par 
1'augmentation des exportations de fartne, d'avoine, de foin 
et quelques auires articles, mais pas en quantites suffisantes 
pour equivaloir la diminution notee. Les exportations de fa- 
rine augmentaient de 94,708 barils, evalues a $796,354. Pour 
l'avoine, les exportations tomberent de 1,181,377 boisseaux. 
mais furent d'une valeur de $11,470 de plus que celles du mois 
correspondant de 1'an dernier. 

Les exportations de foin montraient aussi une diminution 
de 5,863 tonnes, mais avaient une valeur de $200,677 de plus 
que 1'an dernier. Les exportations de moulee montraient une 
augmentation de 48.881 cwt., evalues a $51,110. Les augmen- 
tations notees furent presque toutes a destination de la 
Grande-Bretagne, 

Pour ce qui est des exportations de produits forestiers. 
d'animaux et de leurs produits et des manufactures, des aug- 
mentations furent enregistrees. Les exportations de produits 
forestiers montraient une augmentation de $444,930 provoquee 
principalement par l'augmentation des exportations de bois 
de construction a la Grande-Bretagne, de madriers et plan- 
ches aux Etats-Unis, de bardeaux aux Etats-Unis, de sapin a 
la Grande-Bretagne, et de bois de pulpe aux Etats-Unis. 
L'augmentation dans les exportations d'animaux et leurs pro- 
duits se montait a $1,970,417 et S'appliquait presque totale- 
ment aux Etats-Unis qui ont absorbe une quantite serieuse- 
ment augmentee de betail et de produits laitiers depuis l'abais- 
sement du tarif de 1'an dernier. Pour les produits de manu- 
factures l'augmentation atteignait $2,305,664, portant princi- 
palement sur les cotons, les articles de quincaillerie, le cuir. 
['aluminium, le papier a envelopper et a journaux, les wagons, 
la pulpe de bois et les lainages. 

II pent sembler etrange de voir en somme totale une di- 
minution assez importante de nos exportations, alors que la 
situation creee par la guerre actuelle en Europe nous laissait 
esperer le contraire. Comment se fait-il, en effet, que les 
pays europeens qui se trouvent a court d'approvisionnements 
de toute nature ne nous commandent pas en quantite suffi- 
sante pour maintenir et meme augmenter notre chiffre d'ex- 
portations dans des proportions serieuses? La faute en est 
probablement au fait que notre gouvernement n'a pas cru 
devoir prendre des mesures efficaces pour faire faire par d£s 
agents speciaux des offres constantes aux nations engagees 
dans le conflit europeen. D'autre part, les manufacturiers 
canadiens n'ont peut-etre pas cherche a agir de concert avec 
le gouvernement pour obtenir un resultat dans ce sens. L'en- 
voi de nombreux agents copieusement charges d'echantillons 
cut provoque de la demande pour les produits canadiens; mais 
ce cote de la sollicitation a etc certainement neglige et Ton 
en voit a present les consequences. Toutes autres ont ete les 
methodes americaines qui ont mis tout en oeuvre pour obtenir 
la plus grande partie du defaut de production dans les pays 
belligerants et letir action dans ce sens s'est manifeste par 
une augmentation sans precedent du commerce d'exportation 
des Etats-Unis. Les chiffres de decembre des exportations 
americaines montraient des progres extraordinaires et cepen- 
dant depuis le premier Janvier, il y a eu encore augmentation. 
Le surplus pour la semaine finissant le o Janvier etait au taux 
de $5,000,000 par jour sur des chiffres qui ne comprennent pas 
environ 15 pour cent du total. 11 est evidemment impossible 
de dire de tacon certaine si cela contiimcra pendant toute 
1'an nee ou si cela augmentera meme encore, mais tout laisse 
SUpposer que ['exportation verra ses chiffres augmenter en- 
core. Si nous etablissons les chiffres d'une annee fiscale en 
nous basant sur la derniere semaine ci-dessus citee, nous ver- 
rons que les Etats-Unis peuvent esperer avoir un exces d'ex- 
portation d'environ $1,500,000,000 ce qui ne se sera jamais vu 
dans l'histoire du pays. 



II est regrettable que nous ne soyions que les temoins et 
non les beneficiaires de tels progres, franchement n'y a-t-il 
pas de notre faute dans le defaut de participation a cette re- 
crudescence de commandes de l'etranger dont sont favorises 
nos voisins et avons-nous fait tout ce qu'il etait possible de 
faire pour en obtenir notre part? Avant de nous plaindre, 
sachons faire notre examen de conscience et profiter de l'ex- 
perience acquise. 



LE BRILLANT RAPPORT DE LA BANQUE 
D'HOCHELAGA. 



Nos lecteurs liront avec interet le rapport que nous pu- 
lsions dans le present numero de l'assemblee annuelle des 
actionnaires de la Banque d'Hochelaga qui a termine au 30 
novembre 1914. l'annee la plus prospere depuis ses quarante 
annees d'existence. La Banque a reussi, dans une annee diffi- 
cile et lorsque partout les institutions de credit ont eu a souf- 
frir de la crise, non seulement a augmenter ses benefices nets 
de $32,000, en les amenant au chiffre imposant de $566,614.39, 
non seulement a augmenter ses depots de $1,200,000 mais 
aussi a donner a sa clientele $1,685,557.45 de plus d'escompte 
que 1'an dernier, afin d'aider au commerce, a l'industrie, aux 
corporations municipales, aux commissions scolaires, etc., et. 
ce qui merite tout specialement d'etre note et considere, e'est 
qu'elle a fortifie davantage sa position en augmentant son en- 
caisse en voute de pres de $638,000, ce qui l'amene au chiffre 
de $3,197,031.31. Les chiffres qui precedent indiquent que 
cette banque canadienne a pense non seulement a proteger 
davantage ses deposants, mais a aider tous ses clients en leur 
donnant des facilites de credit additionnelles pour traverser 
la crise. 

Dans le cours de l'annee derniere, dix-sept nouvelles suc- 
cursales ont ete ouvertes, et dix-huit agences. 

Le rapport du Bureau de Direction appelle l'attention 
des Gouvernements et du public sur l'appui et l'aide qui doi- 
vent etre donnes a l'agriculture, notre grande- richesse natio- 
nale, qui a ete l'un des facteurs les plus importants pour re- 
duire dans ce pays les effets de la crise monetaire universelle. 
Les Directeurs de la Banque d'Hochelaga ont confiance dans 
l'avenir et dans le retour de la prosperite, qui sera d'autant 
plus solide qu'elle sera degagee des exces de la speculation. 

Les mesures prises par le Gouvernement du Canada pour 
aider a maintenir une situation satisfaisante dans le commerce 
et l'industrie au Canada, par l'intermediaire necessaire des 
Banques, sont signalees, ces mesures ayant ete trouvees op- 
portunes et leur mise en force rapide en ayant double l'effi- 
cacite. 

Le resume des quarante annees de vie financiere de la 
Banque qui termine le rapport annuel, est tres encourageant 
et laisse entrevoir un avenir brillant pour la Banque dont le 
succes est si intimement lie au progres de la province de 
Quebec et de la ville de Montreal. 



LE TEMPS DES ACHATS. 



Le temps des inventaires est pour le detaillant soucieux 
de bien acheter le meilleur moment possible pour obtenir des 
produits de qualite a des prix avantageux. Ces ventes spe- 
ciales qui se font a cette epoque de l'annee dans les plus 
grosses maisons n'ont pas pour but de se debarrasser d'un 
stock deprecie, mais bien de provoquer un fort courant de. 
ventes pour alleger le stock a l'inventaire et faciliter de la 
sorte, les ecritures de cloture de l'exercice. C'est le moment 
avantageux dont il faut savoir profiter. La maison Laporte- 
Martin dont le stock de vins est compose des meilleures mar- 
ques europeennes met en vente avant son inventaire du ier 
fevrier, 50,000 gallons de vins de choix de toutes sortes a des 
prix speciaux qui permettront aux detaillants d'augmenter 
leur marge de profit sans toucher au prix regulier du detail. 



Vol. XLVIII— No 4- 



LE PRIX ('< lURANT, Vendredi, 22 Janvier igjij 



' 5 



NOUVELLES ET INFORMATIONS 



LES ELECTIONS A LA CHAMBRE DE COMMERCE. 



Mercredi dernier, 30 Janvier courant, a eu Keu a l'assem- 
blee generate speciale de la Chambre de Commerce la mise 
( 11 nomination des membres de l'executif et des officiers de la 
Chambre pour I'annee qui commence. 

Apres la lecture par l'assistant-secretaire des reglements 
sur le mode d'election de l'executif et des officiers, M. Ade- 
lard Fortier, president sortant de charge, remercia les mem- 
bres de la Chambre de la confiance qu'ils ont vnise en lui et 
tout particulierement ses collegues du conseil du support 
qu'ils ne lui ont pas menage dan- I'exercice de ses fonctions, 
M. Fortier declara ensuite qu'il avait refuse de se porter 
candidat pour un nouveau terme, attendu que la Chambre 
compte un grand nombre de ses membres qui peuvent rem- 
plir dignement les fonctions de president. 

L'assemblee entendit ensuite la lecture d'une lettre de 
M. S. D. Joubert, ier vice-president, dans laquelle celui-ci 
declare que, pour des raisons persorinelles et dans l'interet de 
son commerce, il ne pent briguer les suffrages a la presidence. 
M. Georges Gonthier a egalement fait savoir a la Cham- 
bre, par l'entremise de son associe en affaires, M. A. P. Fri- 
gon, qu'il lui etait impossible de continuer ses fonctions de 
tresorier. En consequence, il a demande d'en etre decharge. 
Puis, sur proposition de M. A. P. Frigon, M. Adelard 
Fortier a ete invite par l'assemblee a presider a la mise en 
111 'initiation. 

A la presidence. il n'y em qu'un seul candidat. M. Frank 
Pauze; il fut elu par acclamation. 

M. Pauze a toujours porte un tres vif interet aux delibe- 
rations de la Chambre de Commerce.. Depuis plusieurs an- 
nees, il a ete mele a toutes ses luttes et a toutes ses entre- 
prises. II est l'un des membres les plus as'sidus aux seances 
de la Chambre et il s'y distingue par la prudence de ses re- 
marques ainsi que par son esprit de ponderation dans la dis- 
cussion. 

Le nouveau president de la Chambre s'est acquis une 
grande influence dans le monde commercial et financier. 11 
est le vice-president de la compagnie U. Pauze & Fils, faisant 
le commerce du bois et s'occupant surtout des grosses entre- 
prises dan- la construction. M. Pauze est en outre un mili- 
t lire distingue, faisant partie du 6se regiment avec le grade 
de lieutenant. 

La cl'asse etudiante compte un bon ami dans la personne 
du nouveau president de la Chambre de Commerce. M. Pauze 
est bienfaiteur de plusieurs maisons d'education. 11 fait partie 
du conseil d'administration de I'Ecole Technique, et il s'inte- 
resse 'd'une maniere toute particuliere a I'Ecole des Hautes 
Etudes Commerciales dont il est l'un des bienfaiteurs. 

M. Ludger Gravel a ete elu par acclamation premier vice-' 
president de la Chambre. Les nombreux amis de M. (iravel 
apprendront avec plaisir cette election. Le premier vice- 
president est tres populaire a la Chambre. Ce que l'on ad- 
mire le plus Chez lui, e'est la justesse de son jugement et sa 
franchise extraordinaire. Ce sont peut-etre ces deux qualitcs. 
plus que toutes autres qui ont fait de M. Gravel le riegociant 
que tout le monde connait. II a ete depuis plusieurs annees 
I'ame de la Societe des Artisans Canadieris-Francais dont il 
fut le president. Tout comme le president Pauze, le nouveau 
vice-president s'interesse a la classe etudiante et les traits de 
-a generosite peuvent se lire sur les registres de presque 
toutes les maisons d'education de cette ville. 

Comme president du comite <)es affaires municipales a la 
Chambre, M. Gravel a dirige plusieurs luttes pour amender 
l'administration de notre ville et avec le titre de premier vice- 
president, M. Gravel continuera a hitter pour une administra- 
tion meilleure. 



M. Rodolphe Bedard, comptable et auditeur, a etc- elu 
par acclamation, secretaire de la Chambre. Le nouveau se- 
cretaire, quoique jeune encore, est l'un de ceux qui ont su se 
faire une position enviable. II est le comptablc-auditeur de 
plusieurs institutions linarciercs tres importantes, et il a su 
s'altirer 1'estime et la confiance de Puis ceux qui le coiinais- 
sent. II s'est distingue a la Chambre par son a-siduite aux 
seances, par sa courtoisie dans la discussion et par sa grande 
activite. M. Bedard est bien connu dans les cercles militaires 
de notre ville, il a deja decroche un grade de lieutenant dans 
le <i?e regiment. M. Bedard sera certainement le secretaire 
a la hauteur de sa position et digne de succcdcr an regrette 
feu W. U. Boivin. 

I. a charge de tresorier a etc confiee a M. Joseph Filia- 
trault. marchand de nouveautes de la societe Filiatrault & 
Lesage. Comme ses collegues du bureau de direction, M. Fi- 
liatrault est un "self made man". Apres des debuts modestes. 
il a retissi par s ( .n travail et son energie a se creer un capital 
tres eleve et a conquerir dans son milieu une influence in- 
contcstec. 

M. Filiatrault est un assidu a la Chambre. 1.1 a ete l'ame 
d'un grand nombre de projets dont il a mene plusieurs a 
bonne fin. 

L'on se rappelle, en outre, la luttc qu'il a victorieusement 
soutenue contre les Directcurs de la Compagnie de Telephone 
lie 1, pour l'amelioration du service dans les quartiers excen- 
triques, et celle pour faire amender le mode de revaluation 
municipale. 

A la charge de deuxieme vice-president, deux candidats 
ont etc mis en nomination: MM. J. A. F. Cauvin, pharmacien, 
et Alfred Lambert, manufacturier. 

An poste de conseillers de la Chambre, trente-deux mem- 
bres ont ete proposes, ce sont MM. Arthur Berthiaume, A. I'. 
Frigon, 11. Gbdin, A. Desmarteau, Oscar Berthiaume, J. L. 
H. Marcil, J. O. Labrecque, Joseph Fthier, Duncan Mc- 
Donald, J. E. C. Daoust. J. O. (iareau, G. N. Chevrier. S. de 
Tonnancour, C. I''.. Racine, J. H. P. Saucier, Leon Gagne. 
Albert Dumas, J. X. Cabana, Fmile Holland, Fd. Gearney, 
Henri Viau. Eugene Tarte, A. Lcger, C. F. Martin, Alphonse 
Remind. A. S. Lavallee, Joseph Daoust, A. L. Caron, F. Blan- 
chard, J. B. Baillargeon, T. A. Brisson, Armand Lalonde. 

Comme le nombre des conseillers ne doit etre que de 
vingt, il y aura election pour les candidats a cette charge de 
meme epic pour le poste de deuxieme vice-president. 
I.e resultat des elections sera connu le io fevrier. 
I es scrutateurs seroiit MM. L. N. Veilleux, Alfred Bar- 
ret te et 1. G. A. Filion. 



PRODUCTION ECONOMIQUE DU LAIT. 



Plus peut-etre que le marchand de detail, le fabricant s'oc- 
cupe de la question du prix de reyient. 11 sait que le seul moyen 
pour lui d'augmenter sa marge de profit est d'abaisser le cout de 
production de sa marchandise, car il n'y a pas de profit a at- 
tendre si u- prix de vente i st au-dessous dp prix de revient. 

Or, le cultivateur-laitier n'est-il pas un manufacturier? 11 
-.mile done qu'il soit sage pour lui de surveiller plus attentive- 
inert la question du prix de revient, ear il re peut s'attendre 
a ce (lie le prix de vente du lait aille toujours en montant. Sup- 

ns que la ferme soil en Inn etat et bien conduite, a com- 
bien revient le lait par cent livres? Le seul moyen de le savoir 
est de controler la production annuelle de chaque vache. 

Ce controle est d'autant plus necessaire que les vaches sont 
essentiellement trompeuses. ■ Files paraissent peut-etre bonnes 
productrices, mais on ne connait- reellement leur valeur que lors- 



i6 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XL VI II— No 4- 



qu'on se met a controler la production de lait et de gras au 
moyen de la balance et de I'epreuve. Or, lorsque la fabrique paie 
le lait 05 cents fcs ioo livres, a quoi bon tenir des vaches qui 
font paver leur lait $1.25 les 100 livres a leur proprietaire, en 
nourriture seulement. Ce sont la des choses dont on ne se dou- 
tait pas et que Ton constate frequemment quand on se met a 
controler la production. Le service de l'industrie laitiere fournit 
sraduellement, sur demande, des feuilles pour l'inscription des 
du lait et de la nourriture. 
Un cultivateur qui a de bonnes vaches, c'est-a-dire des va- 
ches selectionnees et un moyen de controle, peut fort bien s'at- 
tendre a obtenir deux dollars de lait pour chaque dollar de nour- 
riture qu'il leur donne. Yoila ce qui s'appelle une production 
economique et avantageuse. La vache ordinaire n'est pas une 
productrice avantageuse parce qu'elle n'a pas ete selectionnee ; 
elle s'est formee elle-meme, au petit bonheur. Le laitier, dont le 
troupcau est compose de producteurs economiques, montre qu'il 
connait son Industrie et qu'il l'exploite avantageusement. Faites 
en sorte que chaque vache rapporte de bons profits. 



ioi-I-Lt 



1913-14 



LA PRODUCTION MONDIALE DU SUCRE EN 1914-15- 



La campagne sucriere de l'Europe s'effectue de septem- 
bre a Janvier. Par exception, deux ou trois fabriques de sucre 
austro-hongroises commencent la leur dans la derniere se- 
maine d'aout, surtout quand la recolte betteraviere est prevue 
abondante. Pour le meme motif, quelques usines, fortement 
approvisionnees en betteraves et insuffisamment outillees 
pour augmenter davantage le travail journalier, prolongent 
leur periode de fabrication jusqu'en fevrier. 

Dans les pays d'outre-mer, la fabrication du sucre com- 
mence et finit a des epoques tres differentes, suivant les cli- 
mats; et comme, dans chacun de ces pays, elle dure generale- 
ment pendant une periode plus longue qu'en Europe, la cam- 
pagne sucriere d'outre-mer ne finit jamais. Deux exemples 
suffisent pour faire saisir le bien fonde de cette observation: 
a Cuba, la coupe de la canne a sucre et la mise en nfarche des 
usines commencent a la fin de novembre et les operations 
durent jusqu'en juin et juillet, et meme au dela, si la periode 
pluvieuse n'y met pas une fin absolue; a Java, la recolte* de 
canne et la fabrication du sucre commencent en mai et meme 
vers la fin d'avril, si l'etat atmospherique est favorable, et se 
prolongent jusqu'en novembre et decembre. Done, a ne con- 
siderer que ces deux centres de sucre de canne, on peut dire 
que la fabrication dure toute l'annee. 

Ces considerations" tendent a justifier les grandes reser- 
ves qui doivent toujours entourer les estimations de la pro- 
duction mondiale, lorsqu'elles sont condensees sous la forme 
d'une campagne unique pour l'Europe et les pays d'outre- 
mer; elles englobent des pays dont la realisation de la recolte 
est encore tres lointaine; et, de plus, il ne faut pas oublier 
que, dans les pays ou la matiere premiere est la canne a 
sucre, la coupe, de plusieurs mois, se fait au fur et a mesure 
des besoins du travail manufacturier, et dure ainsi assez de 
temps pour que la recolte effective puisse sensiblement se 
modifier par rapport aux previsions anterieures. D'un autre 
cote, il ne faut pas perdre de vue non plus que lorsqu'il s'agit 
de l'en-emble, les chanKenients ne vont pas partout dans le 
meme sens, et qu'il y a une certaine compensation dans les 
modifications qui se produisent en plus et en moins. 

Apres ces indications generates, voici les dernieres esti- 
mations de la production sucriere mondiale, celles de l'Eu- 
rope principalement etablies par 1' Association internationale 
de statistiquc sucriere et celles des pays d'outre-mer reunies 
par MM. Willett et Gray: 



(En tonnes) 

Production europeenne 7, 393. 550 8,210,625 

Pays d'outre-mer: 
Sucre de betterave des Etats-Unis . . . 570,000 655,298 

Sucre de canne 9,709,000 9,778,829 

17,672,550 18,644.752 
Deficit en 1914-15 971,802 

Les estimations de l'Association internationale pour l'Eu- 
rope sont basees sur une enquete du 19 decembre, a laquelle 
n'ont pas pris part la France, la Belgique, la Serbie et l'An- 
gleterre. L'enquete russe est plus ancienne. 

Voici les principaux chiffres europeens: 



1914-15 

Quant, en sucre brut: 

Allemagne 2,564,000 

Autriche-Hongrie . . . . . . 1,619,000 

Hollande 295,000 

Suede 153,000 

Danemark 150,000 

Italie 166,700 

Espagne (betterave) . . . . 139,000 

Roumanie 29,000 

Bulgarie 23,200 

Suisse 3,750 

Russie 1,900,000 

Autres pays 350,000 



1913-14 

(En tonnes) 

2,717,940 

1,685,443 

229,257 

145.700 

145.700 

3-^8,333 
160,000 

34758 

7,800 

4,625 

1,740,000 

1,020,000 



Ecart 



—153,940 

— 66,443 
+ 65,743 
f I7J3I 
+ 4,300 
—161,633 

— 21,000 

- 5,758 
+ 15,400 

- 875 
+ 160,000' 
— 670,000 



7,393,550 8,210,625 —817,045 

A propos des chiffres de l'Europe, il est opportun de 
faire quelques reserves: la production russe semble elevee, 
non par rapport aux ensemencements betteraviers de 1914 et 
du rendement cultural, mais en raison du fait que la guerre 
a du empecher d'assez nombreuses sucreries de la Pologne 
russe de travailler normalement. 

Le gros deficit de la production italienne est une conse- 
quence d'une grande reduction des ensemencements, reduc- 
tion motivee elle-meme par un important stock de sucre in- 
vendu au printemps dernier. 

L'Espagne produit aussi, dans la province de Malaga, 
environ 10,000 a 12,000 tonnes de sucre de canne, le seul sucre 
de canne d'origine europeenne. 

Les chiffres de l'Allemagne sont accompagnes d'obser- 
vations qui sont interessantes dans les circonstances actuelles 
et qui se resument ainsi: 

Sur. les fabriques consultees en Allemagne, cinq n'ont pas 
repondu; on leur a attribue un chiffre de production par eva- 
luation d'apres la moyenne generale; une fabrique allemande 
de l'Est a du cesser le travail a cause de la guerre, et a laisse 
aux cultivateurs les betteraves non encore livrees. D'autres 
usines ont du interrompre la fabrication, par moment, a cause 
du manque de charbon et ne finiront la campagne qu'a la fin 
-de fevrier. De plus, de grandes quantites de betteraves a 
sucre sont employees comme fourrages des animaux. 

En ce qui concerne le sucre de canne, il convient de faire 
observer que, dans le total, l'ile de Cuba est considered com- 
me devant fournir 2 mil'ions 600,000 tonnes, Java 1,280,000 
tonnes, l'lnde 2,400,000 tonnes. Les aleas sont d'autant plus 
considerables que la production est plus importante, comme 
on le sait. 

Les chiffres coloniaux doivent done etre acceptes avec 
toutes les reserves que comporte la matiere. 



Vol. XLVIII— No 4. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 j 



J? 



LA PRATIQUE COMMERCIALE 



LES PRELEVEMENTS PERSONNELS DU COMMERCANT 



I'n raison de l'influence (iue peut exercer sur les resultats, 
el par suite sur le bilan, le mode d'enregistrement des pre- 
levements personnels du commergant, il nous parait utile 
d'insister sur cette question, et d'etudier de quelle fagon ces 
prelevements doivent etre: d'une part, comptabilises en cours 
d'exercice; d'autre part, presentes au bilan annuel. 

§ 1. — Comptabilisation des prelevements en cours d'exercice. 

Les prelevements du commergant peuvent se composer 
d'especes ou de marchandises. 

(a) Prelevements d'especes. 

II s'agit de determiner a quel compte il convient de por- 
ter les prelevements effectues. 

A cet egard, il faut remarqucr ' que ceux-ci constituent 
deux operations bien distinctes: 

i° Ou bien ils sont la remuneration legitime des efforts 
du commergant en vue de la marche des affaires; 

2 Ou bien ils representent des sommes qu'au fur et a 
mesure des disponibilites, il distrait de son commerce pour 
son usage personnel. 

Les premiers ne sont autre chose que les appointements 
dus au commergant a titre d'exploitant de l'entreprise, ap- 
pointements qu'il serait oblige de payer a un gerant ou a un 
employe, s'il jugeait preferable de faire administrer sa maison 
par un tiers. 

II parait done logique qu'il s'adjuge mensuellement une 
somme fixe imputable, comme les appointements du person- 
nel, aux frais generaux. La seule regie a observer en ce qui 
concerne l'importance de cette somme est qu'elle doit etre 
equitable, proportionnee aux besoins et a l'importance de 
l'entreprise. 

Si, en raison de l'importance des recettes, le commergant 
desire, pour son usage particulier, employer une partie des 
disponibilites, nous rentrons alors dans la seconde categorie 
envisagee ci-dessus. Ces nouveaux prelevements, constituant 
une veritable reduction du capital, ne seront plus, comme les 
premiers, imputes aux frais generaux. Encore moins seront- 
ils portes, comme on le fait souvent a tort, aux pertes et pro- 
fits, lis fausseraient inevitablement, dans les deux cas, le 
resultat de l'inventaire. Ils seront purement et simplement 
debites au compte Capital, ou mieux, pour ne pas faire inter- 
veniY celui-ci en cours d'exercice, a un compte derive, tel que 
Prelevements, dont le solde sera vire au precedent a la fin 
de l'annee. 

En resume, les pre'evements d'especes donneront lieu, en 
cours d'exercice, aux deux ecritures suivantes: 

Frais generaux a Caisse (appointements du commergant), 

Prelevements a Caisse (prelevements personnels). 

(b) Prelevements de marchandises. 

Nombre de commcri;ants se dispensent de passer ecriture 
des marchandises qu'ils prelevent pour leur usage particulier. 
( 'est une pratique defectueuse, toute operation ayant pour 
resultat de modifier le patrimoine de l'entreprise devant etre 
enresistree, quel qu'en soit le beneficiaire. 

Signalons en passant qu'en procedant ainsi. le commer- 
gant n'est rien moins qu'expose aux rigueurs du Code de 
commerce stipulant que "sera declare banqueroutier fraudu- 
leux... tout commergant failli qui aura soustrait ses livres, 
detourne ou dissimule une partie de son actif..." 

II est inutile d'ajouter qu'en citant cet article, nous po- 
sons une simple question de principe. Le seul fait pour un 



commergant, d'ailleurs de bonne foi, de n'avoir passe aucune 
ecriture des marchandises utilisees par lui pour son propre 
usage, ne suffirait pas, en cas de faillite, pour rendre la ban- 
queroute inevitable. 

De toute fagon, une telle omission a pour effet de fausser 
la composition du stock en magasin ainsi que le resultat des 
operations. 

Un exemple va le prouver, et nous indiquer en outre le 
procede a employer pour enregistrer ces sortes de preleve- 
ments. 

Supposons les trois operations suivantes: 

Achete: 1,000 objets a 7 dollars, soit $7,000 

Vendu: 600 objets a 12 dollars, soit ",200 

Preleve: 100 objets. 

• S'il n'est passe aucune ecriture de la troisieme operation, 
comment se degagera le benefice realise? 

Suivant les indications que nous avons donnees prece- 
demment, on procedera ainsi: 

Achats: 1,000 objets a 7 dollars $7,000 

Stock: 300 objets a 7 dollars 2,100 

Prix cuotant des objets vendus $4,900 

Ventes: 600 objets a 12 dollars 7,200 

Benefice $2,300 

Or, ce resultat apparent est inexact, pulsque le benefice 
sur chaque objet vendu etant de 5 dollars, le benefice total, 
pour 600 objets vendus, doit etre de 3,00 dollars. 

II est done indispensable de passer ecriture des marchan- 
dises prelevees. Ici deux cas peuvent etre envisages, suivant 
que le commergant paye ou non en especes le montant de ces 
dernieres. 

Premier cas: paiement en especes des marchandises pre- 
levees. — C'est l'hypothese a la fois la plus simple et la plus 
logique. A quel prix le commergant doit-il payer ses propres 
marchandises? 

Doit-il, se considerant comme un client reel, verser au 
prix de vente 1,200 dollars (soit 100 objets a 12 dollars)? Ce 
serait encore fausser le resultat, car alors celui-ci serait ob- 
tenu comme suit: 

Prix coutant des objets vendus (comme ci-dessus).. $4,000 
Yentes: 700 objets a 12 dollars 8.400 



Benefice $3,500 

Ce dernier se trouve ainsi majore du benefice fictif sur 
les 100 objets preleves, considered comme vendus; en d'autres 
termes, le commergant qui emploie un tel procede s'illusionne 
lui-meme et trompe les tiers sur le developpement des affai- 
res traitees. 

La seule fagon de ramener le benefice a 3.000 dollars, 
chiffre reel, est de reduire de 500 dollars la valeur attribute 
aux 100 objets preleves, ce qui revient a dire que Ceux-ci doi- 
vent etre payees au prix coutant. C'est d'ailleurs ce dernier 
prix qui aurait ete applique si les objets preleves avaient ete 
achetes et payes directement au fournisseur. 

Deuxieme cas: le commergant ne paye pas les marchan- 
dises prelevees. — II est evident que le commergant n'est pas 



i8 LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. Vol. XLVIII— No 4. 

tenu de payer a sa propre caisse la valour des marchandises Achats: debit, [,000'objets a 7 dollars :. $7,000 

prelev£es. Voici, dans cette hypothese, commenl il devra credit, 100 objets a 7 dollars ... 700 

proceder: 

En retirant de son patrimoine 100 objets d'une valeur solde debiteur $6,300 

intrinseque de $700, sa situation economique est identique a \ deduire: stock, 300 objets a 7 dollars 2,100 

celle qui se presenterait s'il effectuait un prelevement-especes 

de la nieme somm'e. 11 procedera done comme il a etc indique Prix coutant des objets vendus 4,200 

precedemment, e'est-a-dire qu'il debitera de $700 le compte Ventes: 6co objets a 12 dollars 7,200 

Prelevements (derive de Capital). — 

Quel compte devra-t-il creditor, si l'on -appose que Mar- Benefice $3,000 

chandises a ete dedouble en deux comptes d'achats et de . 

NCIltes - Les objets en caoutchouc ont une deplorable tendance i 

On pourrait etre tout d'al.ord tente de crediter le compte (h]rcir ce qui supprime leur 61asticit6 et les rend inuti i isa . 

Ventes. On commettrait ainsi une erreur, non dans le resul- bles Ce durcissement s ' acc ompagne d'un fendillement qui 

tat final, qui serait evidcmmcnt identique, mais dans la de- b ^ k mise hors de servke de 1>objet pour prot - ger ces 

termination du pourcentage du benefice brut realise. objets en caoutchouc> la .. Revue des Produits chimiques" 

En effet. le compte Ventes serait ainsi credite de 7.200 conseiI i e de les badige onner avec une solution faite de 5 

4- -co = $7,000," ce ciui ferait ressortir un pourcentage de be- _. , . , , ,, , . , . , 

■" ' v/ ' ' k s giammes de terpinol dans 100 grammes d eau; a la verite, 

e'est plutot une emulsion qu'une solution, mais cela importe 

3,000 X 100 peu. On ajoute en outre a cette preparation une certaine 

= 389? environ, quantite de gomme arabique, environ 25 pour ioo, ce qui lui 

7.000 donne de la viscosite. 

pourcentage inexact, car des deux elements qui constituent * * 

le montant des ventes, le premier seul (7.200 dollars) a pro- Pour nett °y er les courroies de toutes sortes, courroies 

duit un benefice, le second ( 7C0 dollars) representant des ^ U1 sont d ' un usa ^ e courant par suite du developpement de 

ventes a prix coutant l'emploi des machines, on peut les laver avec une solution 

relativement faible de sel d'oseille. On peut egalement prepa- 
3,coo X 100 rer un ba j n de savon (j ans lequel on lavera et fera tremper 
= 4 I A/^ environ, un certa ; n temps la courroie; on la frottera ensuite avec un- 
~- 200 chiffon bi.en imbibe d'ammoniaque, ce qui saponifie les grais- 
II en resulte que e'est an credit du compte Achats qu'il ses et les huiles se trouvant sur la courroie. II faut d'ailleurs 
convient de porter (an prix coutant) les prelevements de repeter ce traitement plusieurs fois avant d'arriver au resul- 
marchandises. tat voulu. II est necessaire ensuite, pour redonner de la sou- 
En procedant ainsi. voici les resultats qui se degageront plesse au cuir de la courroie, de l'enduire d'un peu de grais- 
des ecritures: se ou de suif. 



Vente pour Cause de Deces 

Tout le monde a encore a la memoire la mort recente du regrette W. U. Boivin un des citoyens de 
Montreal les plus connus et qui tenait un commerce de nouveautes des plus prosperes au 791 Ave. Mont- 
Royal. 

Par suite de cette douloureuse circonstance, la succession a decide de chercher acquereur du 
STOCK EN MAGASIN, de L'AMENAGEMET DU MAGASIN et du BAIL DE LOCATION. 

Le stock compose d'articles neufs, y compris les fixtures, s'eleve a une valeur de $12,000 a $15,000. 
Les personnes que peuvent interesser l'achat de ce fonds de commerce sont invitees a se renseigner 
aupres de : 

Mr ERNEST BOIVIN, 54 Rue Notre-Dame Est, Tel. Main 7297 
de 10 a midi — et Papres-midi, au magasin 
791 Ave Mont-Royal, Tel. St-Louis 1874 

Les soumissions devront etre revues 
avant le 27 Janvier 1915 a midi 



Vol. XLVIII— No 4. 



I.I'. PRIX ('( HJRANT, Vcndredi, 22 Janvier 1915. 



J 9 




GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 
Futures cotations: 

Ouvcr- Ferme- 
ture Haut Bas ture 
Ble— 
Mai $1.38^ $i-4i $1.38% $1.40*4 
Juillet 1.25 1.26 1.24J4 1.25^ 


Mai .7S l A 
Juillet .76^ 


■ 75V& 

■ 7VA 


•74^4 -74 7 /s 
-7554 -75->4 


Mai .55^ 
Juillet ,S3 3 A 


■ 5534 

.53/2 


.54*4 -55 v& 

.52^/8 .52^ 



$1.39 a $1.41^; 



1. 5i 

0.64A 

0.63 

O.J5 

o.73 



•1 1 Lions au coiii|/iaiu 

Ble. — No 2 rouge, 
No 2 hard, $1.39 a $1.41. 

Mais. — No 2 jaune, 70c a 70*4c; No 
3 jaune, 68c a 6934c 

Avoine. — No 3 blanche, 5i*4 c a 52j4c 
Standard, 52I/2C a 53/4c. 

Seigle. — No 2, $1.15^. 

Urge. — 69c a 78c. 

Grains de mil. — $6.00 a $7.50. 

Trefle. — $12.50 a $15.00. 
CKKtALKS. 
Ble No 1 Northern 1 . 50 

Avoine No 2 C. \\ ., Ires rare 0.O4 
Avoine No 3 C.W. 0.62 

< Irge No 3 C.W. 0.00 

Orge No 4 0.00 

LE MARCHE DE LA FARINE. 

Patentes du pnntemps: 
Royal Household 
Five Roses 
Glenora 
Harvest Queen 

Fortes a Boulanger: 
"Bakers Special 
Manitoba S. B. 
Keetoba 
Montcalm 

Patentes d'Hiver: 
Straight 'lers 
Hurona (a patisserie) 
A 
Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 
Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 
Avoine roulee. baril 

ISStfS DE BLE ET AVOINE ROU 
LEE. 

Nous cotor.s: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 
Gru Man., au char, tonne 
Middlings d'Ontario, au 

tonne 
Moulee pure, au char 
Moulee melaneree, au char 

FOIN PRESSE ET FOURRAGE 

Nous cotons, 
Foin No 1. pour livraison 

immediate 10.00 

Tres bon, No 2 18.50 

No 2 16. ;o 

PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — On cote les prix suivants: 
Beurre fin superieur de 

cremerie 
Beurre fin de cremerie 
Beurre second choix 
Beurre du Manitoba 
Beurre de 1'Ouest 

Fromasfe. — ■ On cote les prix suivants: 
Extra fins de 1'Ouest 

septembre, blanc I5%c a 16c 



2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 

2 sacs 



7.40 
7.40 
6.90 
6.90 

6.70 
6.30 
6.70 
6.70 

5-40 
7.40 

7.00 

5.30 
4.00 

5.69 
6.55 



25.00 
27.00 
char, 

29.00 
33 00 35.00 

28.00 3t.00 



19.50 
19.00 

17 00 



30c 1 a 3Q>y 2 z 
29c a 29^c 
28^4c a 2834c 
23c a 24c 
4c a 24^4 c 



.1 li us de l'( )ues1 
septembre, colore i5^c a 16c 

Extra 11 ns de L'Ouest 

octobre, blanc I5-H|c a 1 5 -)4 c 

l.M.a inis ue 1'Ouest 

octobre, colore I5^c a 15-Kc 

L..U a mi uc 1 t.st, sep- 
tembre, blanc i5/4e a i5^c 

Extra iin de I'Est, sep- 
tembre, colore i5J4c a i5->gc 

Extra I'm de I'Est, octo- 
bre 1514c a 15-3/16C 
PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 
Oeufs. — On cote les prix suivants: 

Stock strictement frais 45c 

En conserve de choix 32c 

En conserve No 1 28c a 29c 

l^n conserve No 2 25c a 20c 

Produits de I'erable. — On cote les prix 

sun ants : 

Pur sirop d'erable, boite 'de 
8 lbs. 8$c 

I'm sirup d'erable, boite de 

10 lbs. 95c a 1. 00 
I'm sirup d'erable, boite de 

11 lbs. 1.25 
Pur sucre d'erable, la lb. 9c a 10c 

Miel. — On cote les prix suivants : 
Miel blanc, trefle i6}4c a 15c 

Qualites brunes I43^c a 15c 

Blanc extrait 12c a I2J4C 

ivi iui oai'iazui 0/2 c a 7yaC 

l-eves. — On cote les prix suivants: 
Feves triees a la main, le 

boisseau 2.95 a 3.00 

Choix i-pound pickers 2.70 a 2.75 

Three-pound pickers 2.50 a 2.55 

Voiames. — un cute les prix auivaiuo . 
Dinde fraichement tuee, la lb. 18c a 20c 
Dinde conservee au froid, lb. 17c a 19c 
Poulet, la lb. 12c a 15c 

Canard, la lb. 12c a 14c 

Oie, la lb. 10c a 12c 

Poule, la lb. 10c a 12c 

Pommes de terre. — Le commerce 
des pommes de terre est calme par suite 
de la demande limitee et les lots de 
chars des Montagnes Vertes se cotent 
57i^c a 60c le sac, ex-yoie, et dans le 
commerce de gros, de 70c a 75c le sac 
ex-magasin. 

MARCHE A PROVISION. 

Pores vivants, lots de choix, $8.40 a 
$8.50 les 100 lbs. peses hors chars; pores 
appretes, fraichement tues des abattoirs, 
$11.50 a $12.00 les 100 lbs.; pores appre- 
tes a la campaghe, poids legers, $10.25 a 
$10.50 les 100 lbs.; pores appretes a la 
campagne, poids lourds, $9.25 a $9-50 les 
100 lbs.; jambon, poids moyen, 16c a 17c 
la lb.; bacon pour breakfast, 18c a iyc 
la lb.; bacon de choix Windsor, 20c a 
21c la lb.; bacon Windsor desosse, 22c 
a 23c la lb.; saindoux, qualite "Pure 
Leaf", 13c la lb. en seaux de 20 lbs. en 
bois; saindoux, qualite "Pure Leaf", 
la lb, en seaux de 20 lbs. en fer- 
blanc; saindoux compose, io?4c la lb. 
compose, io^4c la lb. en seaux de 20 lbs. 
en seaux de 20 lbs. en bois; saindoux 
en fer-blanc. 

LA SITUATION. 
Les affaires sunt normales pour la sai- 
111, sauf pour les articles de luxe, qui 
un pen moins demandes. 
SUCRES 
Extra granule, sac, les 100 lbs. 6.30 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 6.35 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 6. 70 



Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 
Extra ground, \ bte 25 lbs., 100 lbs. 7.60 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 5.95 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 5.90 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.00 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.10 
Paris. Lumps, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.15 
( rystal Diamond, bte 100 lbs. 7.05 

Crystal Diamond, i bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7. 15 

Crystal Diamond, i bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7.35 

Crystal Diamond, Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 7.60 

Sucres bruts cristailiscs, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.05^ 

Les prix s entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 
Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, '/ 2 qrt. 0.40 0.40 0.43 

Les prix s entendent: lere colonne, 
pour terntoire ouvert; 2e colonne, pour 
lernto.re comb ne; 3e colonrie, pour 
.Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

lere qualite, le quart 30.50 

2eme ciualite, le quart 26.00 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur,- en tinette 0.12I 

Saindoux pur, en seau 2.50 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.13 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.13^ 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.13^ 

FARINES ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates ahmentaires 

Bonne demande. 

Nous cotons: 
Arrow root, boite de 7 lbs. 0.13 

farine Five Roses, qrt. 8.20 

farine Five Roses, sac . 4.00 

farine Household, qrt. 8.20 

farine a patiss. Ocean, qrt. 7.25 

Far. d avoine granulee. sac 3.75 

Far. d'avoine standard, sac 3.75 

Far. d'avoine fine, sac 3.75 

farine d'avoine roulee, brl. 6.50 

farine d'avoine roulee, sac 3. 10 

Far. de ble-d'Inde, sac 2.40 

Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4.15 

(ream of wheat, cse 0.00 5.75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.07S 
Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 0.06} 
fecule de pommes de terre. 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 

Vermicelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 0.00 o.o64 

En vrac 0.00 0.06I 

Paquets de 1 lb. 0.00 0.07 

Nouillettes aux ouefs: 
Paquets de I lb., lb. 0.00 0.07J 

Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffros. ani- 

maux noiflles, coudes. 

importes en vrac lb. 0.00 o oo* 

F.n nrfnuets de r lb. " 0.00 o.to 

Tantnca nearl. en sac. la " o.os"} 0.06 
Tapioca seed, en sac. la " o 05} 0.06 
Sagou " 0.05} 0.06 



20 



T.K PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915, 



Vol. XLVIII— No 4. 



(Suite de la page 10) 
F W Gl.-i.tTT (;U*.^.\ ...MITED 
Toronto, Ont. 




AVIS.— i. L,e-ipnscote danscette 
lisle som poif marchandiscsaux 
poinlsd^distrib.itiondegrosdaT s 
On.j-rio et Quebec, excepte 1 oii 
des lisies fpeeihles de prix plus 
eleves sont en vig eur, et ils sont 
sujets & variei sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 30 paquets h 

. . la boite $ -0 



Lessive en Poudre 
de Cillett 



La ess 

$3.50 
3.40 
335 



4 ilnz. a. la caisse 
3 caisses .... 

5 caisses on plus 
Poudre a Pate"Wlagic" 

Ne eontient pasd'alur.. 
La doz. 

5c. . . 
oz. . . 
oz. . . 
OZ. . . 
oz. . . 
oz. . . 
oz. . . 
oz. . . 
lbs . . 
^doz. de 5 lbs . . 
2 doz. de 6 oz. "I 
1 doz, de 1"2 oz. 
1 doz. de 16 oz. 
Vendue en canistres . eulement. 
Remise spe\:in le de 5 % accorded sur les 

plus de 1» 



baking 



de 

de 4 

de 6 

de 8 

de 12 

doz. de 12 

doz. de 16 

doz. de 16 

doz. de 2'A 



. . $0.50 

. . 0.75 

. . 1 00 

. . 1.30 

. . l.bO 
. .' 1.85 

. . 2.25 

. . 2.30 

. . 5 30 

. . 9.60 

) * 
\ la Cse 

) $(i."0 



et 



commandes de 5 caisses 
Poudre a. Pate "Magic". 

Soda "Magic" 



*bBfc 




Sod£ 

E W CILLETT ca LTD 



la Cse 



No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 



5 caisses. 
No. 5 caisses 
100 pqts de 10 
5 caisses . 



2 75 



2.90 
2 80 



Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 

Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 

GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 

Montreal 

Prix du Saindoux 

Compote, Marque 
EASIFIRST 




SHORTENING 

^"EXCELS, 



Tinettes 6o lb. 
Tierces 



Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. 
Caisses, 3 lbs. 
Caisses, 10 lbs. 
Pains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" 



lb. 
lb. 
lb. 



Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Tetites Pates 



"Bertrand' 



O.IO 

0.09 2 
2.00 
1.90 
o. ioi 
o.iol 
o.iof 
o.ni 

La lb. 

*- c 

O rt cu 

v -a -o 
5 M 

•° & £ v 

en co 3 t 

« CT3 J 

^•2 « E, 

*j — . be 



etc. 
Extraits Culinaires "Jonas" La doz. 

1 oz. Plate's Triple Concede 0.88 

2 oz. " " " 1.67 



oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



Carrees 



2 
4 

a 
16 

2 oz. Rondes Quintessences 

2.\ OZ. 

5 oz. 

8 oz. 

8 oz. Carrees 

4 oz. Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
8 oz. Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 

oz. Anchor Concentre 

oz. 

oz. " 

oz. " " 

oz. Golden Star "Double Force' 

oz. " " " " 

oz. " " " 

oz. " " " " 

oz. Plates Soluble 

oz. 

oz. " " 

oz. " " 

oz. London 



2.00 
3.50 
6.59 
12.67 
2.09 

2-34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 



de Si . 10 
de $7.00 



a 2 



7.92 
1.05 
1.88 
3.17 
6.34 
0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.84 
1.50 
2.84 
5-oo 
0.55 
0.84 
4.00 
00 




2 

4 

8 

16 

2 

4 

8 

16 

2 

4 

8 
16 

1 

2 oz. " 
Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 
fruits. 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 
Marque Jo"as t " " " " 0.75 
Vernis nr'lit.vre a l'epretive de 1'eau 2.00 

MATTHEWS BLACKWELL. 

LIMITED 

Montreal. Canada 

Lard en baril 

Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 
Cut, brl. 35/45 26.00 
Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 
Cut, y 2 brl. 13.25 

Lard pesant, Marque 
Champlain, Short 
Cut, brl.. 45/55 26.00 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. 
Lard pesant, Marque Nelson, de- 

sosse, tout gras, brl. 40/50 
Lard clair, Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 
Marque Dorchester 
Marque Dorchester, y 2 brl. 
Marque Brown Brand, brl. 20/35 
(clair) 

Saindoux Compose 
Tierces, 375 lbs. 
Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 
Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) 
Seaux en fer, 50 lbs. 
Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs. 

brut, $1.85 
Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en 

ses, bleu 
Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 
Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 
Briques de saindoux, 60 lbs., 
caisse 

Saindoux garanti pur 
Tierces, 375 lbs. 
Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 
Tinettes, 50 lbs.^ net (tinette imi- 

tee) 
Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut $2.40 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 



cais- 



en 



13-25 

27-50 

14.00 
27.00 

13-75 

26.00 

o.09i 

o.ogi 

o.09i 
0.09^ 
0.09I 

o.09i 

O.IO 

ioi 
0.10J 
o.ioj 
0.12 
0.12J 
0.12J 
0.12J 
0.12 



caisses rouges O.12I 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges o. 12 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse 0.13 

Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse o. 13! 

JOHN P. 






CHQCOi.AH: 



MOTT & CO. 

Elite, per doz. 



Prepared Cocoa 
Breakfast Cocoa 
~^^^~ No 1 Chocolate 

Diamond Chocolate 
Navy Chocolate 
Cocoa Nibbs 
Cocoa Shells 
Confectionery Chocolate 
Plain Chocolate Liquors 0.18 a o. 

Vanilla Stick la gr. 1.00 

SAVON. 

The GENUINE, empaquete' 100 mor- 
ceaux par caisse. 



0.90 
JLa ib. 
0.28 
0.36 
0.30 
0.24 
0.29 

0.35 

0.05 

18 a 0.30 




AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 
Legumes importes 
"LE SOLEIL" 
Sur extra fins, y 2 flacon, 40 s. 
Sur extra fins, ^ kilo, 100 s. 
Extra fins, y 2 kilo, 100 s. 
Extra fins, 1 kilo, 50 s. 
Tres fins, y 2 kilo, 100 s. 
Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. 
Fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyen No 2, y 2 kilo, 100 s. 
Moyen No 3, y 2 kilo, 100 s. 

Franc, ois Petit. 
Pois fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Aspeiges 
En Branches Geantes, bocal, 16 s. 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Grosses, y 2 kilo, 100 s 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 
rounees sur Extra. 1 kilo. 50 s. 
En Branches Fines, y 2 kilo 
En Branches Fines, 1 kilo 

Flageolets 
Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 
Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Haricots 
Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 
Verts Coupes, y 2 kilo, 100 s. 

Divers 
Cotes de Celeri, y 2 kilo, 100 s. 
Cotes de Celeri, 1 kilo, f 'j s. 
Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 
Fonds d'Artichauts, y 2 kilo, 100 s. 
Salsifis, y 2 kilo, 100 s. 

Soupes. 
Oseille, y 2 kilo, 100 s. 
Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 
Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. 
Caisse de 200 more, de 3J/2 oz. 
Caisse de 50 barres de Ya, lb. 
Caisse de 25 barres de 11 lbs., lb. 
La Lune 65% d'huile d'Olive 
Caisse de 25 barres de n lbs. 
Caisse de 50 more, carres de 12 oz. 4.50 
Caisse d« 12 barres, 3 lbs. o.iol 



£' 



3 

3 
p. 



TJ 
■-t 



3 

3 

a. 
rt 



H 



3 L 



TJ 



3 



Caisse 

5.50 
5.00 
0.11 
Lb. 

O.IO 



Vol. XT.YTIT— No 4. 



LK TKTX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



21 




De tout le the 

Consomme en Canada 

C'est du "Salada" 



C'EST UN FAIT REEL ET PROUVE 



Les Thes "SALADA" sont meilleurs que les autres. 

C'est pourquoi la vente en est si grande. 
Conserves etvendus en paquetsscellesseulement. 

,e £[ , ECHANTILLONS ET PRIX EN GROS 



mm 



Ml 



de "SALADA" 

Montreal 



NOIR, MELANGE OU VERT 



fable Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont-Royal. 22 

Baker & Co. (Walter) 8 

Banque de Montreal 24 

Banque d'Hochelaga 24 

Banque d'Hochelaga, rapport 
' 26-27 

Banque Nationale 24 

Banque Molson 24 

Banque Provinciale 24 

B61auger & B61anger 25 

Borden Milk Co Couvert 

Boivin (succession) 18 

Bowser, SF.&Co 6 

Brandram-Hendersou 34 

British Colonial Fire Ass. .. 23 

Erodie& Harvi« 8 

Canada Life Assurance Co. . 23 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 25 

Canadian Salt Co 11 

Caron L. A 25 

Church & Dwight 7 

Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 23 



Clark, Wm 8 

Connors Bros 12 

Cottam Bart 25 

Couillard Auguste 25 

Couvrette & Sauriol 9 

Desmarteau Alex 25 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 25 

Ecole Polytechnique 10 

Eddy E. B. Co 9 

Esiuhart & Evans 22 

Equitable (Cie d'assurance 

incendie) 23 

Fontaine Henri 25 

Fortier Joseph 25 

Gagnon, P. -A 25 

Garand, Terroux &Cie.... 25 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 25 

Grand Trunk Railway.... 11 

Gunn, Langlois & Cie 7 



Heinz H. J. Co 7 

Jamieson R. C 28 

Jonas & Cie, H 

Couvert int£rieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 8 
Lake of the Woods Milling 

Co. , Ltd Couvert 

Laporte, Martin Limi- 
ted Couvert 

La Pr6voyance , 23 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co., A. C 30 

Lindners Limited 10 

Liverpool-Manitoba 22 

Martin C. E 25 

Martin-Senour 32 

Mathieu (Cie J. L.) 9 

Matthews-Blackwell Ltd... 7 

Mc Arthur, A 30 

McCormick Mfg. Co. Ltd. . 5 

Metropolitan Life Ins. Co.. 22 

Montbriand, L. R 25 



Montreal-Canada Ass. Co. . 22 

Mott, John P. . & Co 8 

Nova Scotia Steel Co 24 

Pink Thos. Ltd 30 

Pret Immobilier Limited. . . 8 
Pr^voyants du Canada, (Les) 22 

Ramsay A. & Son 33 

Rolland & Fils, J. B 25 

Salada Tea 21 

St. Lawrence Sugar Co 9 

St-Vincent Arrowroot 11 

Sun Life of Canada 23 

Tang/efoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 31 

Theatre National Franca's. 25 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd 29 

Western Ass. Co 22 

Wilks & Burnett 25 



22 



LE PRIX COURANT; Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

Compagnle a Fonds Social; 

Assurance en force $2,816,504,462 

Polices en vigueur au 31 de- 

cembre 1913 13,957.742 

Bn 1913, la compagnle a e- 

mis au Canada des poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

BUe a depose entre les 

mains du Gouvernement 

Canadien et de fidei-com- 

mls canadiens, exclusive- 

ment pour les Canadiens, 

plus de $20,000,000. 

H y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORCE EN 1861 
. ACTIF, au-dela de - - $3.*84. 179-93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Gbo. A. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Meikle, Gerant-General 
C. C. Foster, Secretaire. 
Succursala de Montreal : 

61 RUE ST-PIERRE. 
ROBT. Bicker dike, Gersnt 



L' Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Independante (Incendie) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rue St-Jean, Montreal 

Hon H. B. Rainville, President. 
E. Clement, Jr., Gerant-General. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bria de glaces, Automobiles, 

Responsabilite' des Fonctionnaires 



Agents prineipaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous consid£rons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'experience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 

39 rue St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 553 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

112 RUE ST JACQUES MONTREAL 

DIRECTETJRS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr : A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Win. Molson Maepherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. : Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



LE MOYEN D'ETRE UTILE. 



Nous voudrions faire comprendre 
a chacun des membres de notre Or- 
dre que l'un des grands avantages 
que possede le systeme fraternel sur 
tout autre systeme d'assurance est 
cclui qui consiste dans le cout infe- 
rieur de ses depenses d'administra- 
tion. Un membre peut aider l'Ordre 
a diminuer le cout de l'administra- 
tion en sollicitant de nouveaux mem- 
bres lui-meme et en evitant cette de- 
pense a la Societe. Une autre ma- 
niere d'aider est de remplir a la let- 
tre les devoirs qu'on a promis de 
remplir a l'autel de l'Ordre. La con- 
currence est tellement vive par le 
temps qui court que les societes 
sont forcees -de recourir a de plus 
fortes depenses chaque annee pour 
maintenir leur position. La seule 
ressource de l'Ordre est la generosi- 
te de ses membres. Vous payez les 
frais. Faites entrer cet autre mem- 
bre. En ce faisant vous ajouterez un 
autre nom a la liste de ceux qui tra- 



COMPACNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondee an 1 859 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autres Valeurs 

passives 20 688,00 

$213,759.19 

Surplus pour lei assures $344,126.76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE DULUTH, 

SO rua Notra-Dama Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Cerant Provineial 



ASSUREZ -YOl'S 

DANS 

Ln Snwtwme 



Ses Taux sont aussiavantageux 

que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses polices sont plus llberalea 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Sea garantlea sont superleu- 

raa a la geueraliU- de celles des 

a utres compagnies. 

La sagesse et I'axparlanea de 

sa direction sont une garan- 

tle de succes pour les annees 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 
compagnie Canadlenne- 

Franpalae et ses capitaux res> 

tent dans la Province de 

Quebec pour le benefice das 

notrea. 

Siege Soolal t Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vlncent. 
MONTREAL 



1o PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

3o PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



60 PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise $500,000.00 

Aotif du Fonds da Pension, 

le 30 septembre 1914 $543,044.63 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp^cialitd du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $543>°44-53- 

ANTONI LESACE, Gerant-General. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE ; 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XLVI1I— No 4- 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 5. 



23 



LA COMPAGNIE 




D' Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



ISO Rue ST . JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'ann^e et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contestee. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencie. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"L'Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
coflteuse pour les Reelamants. .'. .". 



vaillent; vaus aiderez a diminuer In 
moyenne de l'age, a reduire par le 
Fait meme le taux de la mortalite et 
Le a nit de la protects in. 



: o : 



BUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERES. 



Ventes. 



Joseph Gelinas a Leon Boulard, 
Grand'Mere; Adolphe Berthiaume a 
Adolphe Balleox, Pointe dti Lac. 

Obligations. 

Adelard Deziel a Eug. Lafreniere, Ste- 
Flore; Alfred et Aime Carbonneau a Ar- 
thur Gelinas, St-Etienne. 

Cessions. 

Thomas Lampron a Joseph Lampron, 
Ste-Flore; Vve Ferd. Racine a P. J. He- 
roux, St-Boniface. 



VOL. 



Assurance cou- 
vrant les 



DE COMMERCE, 
RESIDENCES DE VILIE, 

RESIDENCES D'EIE. 



Accidents, Maladies, Bris deGlaces, 

Automobiles, Attelages, 

Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fidelite des employes. 

LA PREVOYANCE 

160 St-Jacqnes, Montreal. Ta i 6 S« ,ln 

J. C. CACNE, Corant Ceneral 



Le Procede de la 
Canada Life 

La police a primes limitees 
de la Canada Life, apres que 
toutes ses primes ont ete payees 
continue a recevoir des dividen- 
des substantiels. 

Ceci peut signiffier des 
centaines de dollars 

pour la succession de 1 'assure, 
en dividendes gagn^s par la 
police apres que tous les paie- 
ments de primes ont cesse\ 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



Ca Compaanle d'fluuranct 
flUTUELLE DU COnnERCE 

Contre I'lnoendle 
Aotllaxcadant • $625,00 0.00 

DBPOT AU GODVBRNEMENT 

en conformity avec la nouvelle Loi des 

Assurances de Quebec, 8 EdouardVII, Chap. 69 

Bureau-Chef; ISI rue (llrouard St-Hymclotbr 



Sun Life of Canada 

Actif I 55,726,347.32 

Assurances en vigueur. . . . 202,363,996.60 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intitulee "Prospere et 
Progressive.'' 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AITORISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents Jemandes pour les districts non representes. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 4. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye .SI 6,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profit non partages 1 ,098,968.40 

SIEGE-SOCIAL, • MOMTREAL 

Bursau das Directeurs.— H. V. Meredith, Ecr., President R.P.' 
Angus, E. B. Ureenshields, >ir William MacDoaald, Hon RobtMackay, 
Sir Thos. Shaughnessy, K C V O., David Morrice, C. R. Hosmer A. 
Baumgarten, C. B. Gordon, H. K. Druminoi d, D. Forbes Angus et 
Wm. McMaster, 

Sir F e lerick Williams-Taylor, Gerant-G5 aeral, A. D. Braithwaite 
Assistant G6rant-G£neral. 

Succursales dans toutes les principales ciitgs et villes du Canada 
et en Angleterre, les Etats-Unis d'Amferique, Terreneuve et Mexique . 

Sslza Succursales dans la ville de Montreal. 

Departement d'Epargnas danstoutes les Succursales du Canada. 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donn6 satisfaction a tous nos clients ; nous 
invitons le public a sepr£valoir des avantages que nous offrons. 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSONS 

INCORPOREB EN 1855 

Bureau Principal, MONTREAL. 

CAPITAL PAY£ , $4,000,000 

FONDS DE RESERVE 4.800.000 

E. C. PRATT Cerant-General 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Rue Sainte-Catherine 

Avenues du Tare 
et Georges-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 

Mont-Joli. 

Cdte des Neiges— 

Cote St-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
92 Succursales dans tout le Canada. 
Agences a Londres, Paris, Berlin et uans toutes les principales villes du 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 
circulaires pour voyageurs. 



Arthabatka 
B :dford 
Cowansvil'e 
Caicoutimi 
. Drummondville 
Fraser ville et Rivifiie 

du Loup Station 
Kiowlton 
L ichine 
M mtreal-Rue St- 

Jicqups 
Tetreaultville 



Sutton j 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victoria vt lie 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

-ANUFACTURIERS 



ACIER en BARRKS MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES IV ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITY 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a Rdverbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Banque Provinciate 

Du Canada 

CAPITAL AUTORISE - - $2,000,000 00 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec 1913) $1,637,873.49 

CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

President :M. H. LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Limited. 
Administrateur du Credit Foncier-Franco-Canadien. 

Vice-President : W. F CARSLEY, Capitaliste. 

Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Administrateur Lake of the 
Woods Milling Co . 

Hon. L. BEAUBIEN, Ex-Ministrede 1' Agriculture, P. Q. 

M. G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 

L'Hon. ALPHONSE RACINE, Couseiller Legislatif , President de la mai- 
son de gros "Alphonse Racine Limite>." 

M L J O BEAUCHEMIN, De la Librairie Beauchemin Lt6e. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commioaires-Censeurs) 

President : Hon. Sir ALEX. LACOSTE, C R., Ex-Juge en Chef de la 

Cour du Banc du Roi. 
Vice-President : Docteur E. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

Foncier Franco-Canadien . 
M. M. CHEVALIER, Directeur g6n6ral, Credit Foncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M. J. W. L. FORGET, Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 

69 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 

et du nouveau brunswick. 

Correspondants a 1'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo, 

Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Italie. 



M«W^WW\^^^^^^^MMMVW^AWv\M^MMMv^^«V¥vWW 



BAJNTQUE D'HOCHELAGA 

Fondee en 1 874 

Capital autorise $4,000,000 Capiu! paye $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de I'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; Hon.F. L. 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr. ; A A. Larocque, Ecr., ;E. H. 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, G£rant-G€n6ral ; F. G. Leduc, GJrant ; P. A. Lavallee, 
Assistaut-Gfrrant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacque*,— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St-Jacqnes. Outremont, 1134 LauiierO. 

Aylwin, 2214 Ontario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centre, 272 Ste-Catherine Est. Fointe St-Charle*, ji6 Centre. 

Delanaudiere, 737 Mont-Royal Est. St-Denis, 696 St-Lenis 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Qu6. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly.Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnhara, Qu6. 
Fournier, Ont. 
Granby. Qu6. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que\ 
Laprairie. Que. 
L'Assomption, Que. 
Lanoraie, Que\, 

(Co. Berthier). 
Longueuil, Que. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Que\ 
Marieville, Que\ 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Qui. 
Notre-Dame de Trois- 

Rivi£res, Que\ 



St-Edouard, 249s St Hubert. 
St-Henri, 1835 Notre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 310s Blvd. St-Caurent. 
Laurier. 1800 Blvd. St- Laurent. 
Emard, 77 Blvd Monk. 
Verdun. 125 Avenue Church. 
Viauville, 67 Notre-Dame, Viauville. 
Villeray, 33 2 <> Si-Hnbert. 
SUCCURSALES EN CANADA 

Si-Justin, Que., 

(Co Maskinonge). 

Ste- Justine de 

Newton, Que. 

St-Lambert, Que. 

St-Laurent, Qu£. 

St- Leon, Que\ 



DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est. 
Est, 711 Ste-Catherine Est. 
Full um, 1298 Ontario Est. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. 
Longue-Pointe, 4023 Notre-Dame B 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. 
Mont-Royal, 1184 St-Denis. 
N.-D. de Grace, 289 Blvd. Decarie. 
Ouest, 629 Notre-Dame O. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Qu£. 
Poet de Maskinong6, 
. Q. (Co. Maskinonge). 
Prince-Albert, Sask. 



St-Martin, Que\ 
St-Paul Abottsford, Q. 
St-Paul l'Ermite, Que. 
St-Paul des Metis, Alta 
St-Pie de Bagot, Que\ 
St-Pierre, Man. 
St-Philippede 

Laprairie, Que\ 
Ste-Pruden.tienne, 

'Co. Shefford). 
St-R*mi, yu6. 
St-Rock deQu£bec,Q. 
St-Simon de Bagot, Q. 
Ste-Thecle, Que 
St-Vale>ien. Qu6. 
St-Vincent de Paul, 

Qu£ . (Co. Laval). 
Sherbrooke, Que. 
Sorel, Que. 
Trois-Riviires, Qu€. 
Valleyfield, Que. 
Victoriaville, Que\ 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 

Bmet des Lettres de Crftdit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans tontes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
telegraphiques sur les principales villes du monde. 



Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel. Que\ 
St-Albert, Alta. 
St-Foniface, Man. 
Ste-Claire, Que\, 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Qu6 , 

(Co. Berthier). 
St-Elz*arde Laval, Q. 
Ste-Genevi$ve, Que\ 

(Co. Jacques-Cartierj. 
Ste-Genevieve 

deBatiscan, Que. 
St-Gervais, Qu6., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignacede Loyola, Q. 
St-Jacques 1'Achigan, 
Que. 
8t-Jer6me, Que. 
Ste-Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Vol. XLVIII— No 4- 



I.K I'RIX CoLR.WT, Vcndredi, 22 Janvier mi; 



25 



TBI,. BELL, MAIN 1859 

BEUNGER & BELANGER 

Notaires, Comptablea et Commissalrei 

TRUST & LOAN BUILDING. 
No 30 rue St-Jaoquea. • MONTREAL 

Argent & Prgter a 4, 5 et 6# 



DilN POtTR OISRAUI eat la "Cottair 
* Seed" fabrique d'aprea six brevets. Mer- 
chandise da confianca ; rien ne peut I'appro- 
cber comma valour et comme popularite. 
Chez tona lea fourniaaeura en groa. 



Maison Fondle en 1870 

AUGUSTE COUILLARD 

Importatkur dk 

Farronnerie et Qulncatllerie, Venes a 
Vitres, Peinturee, Etc. 

SpeclaHte t Poeles de toutes sortet 

Nos. «8« & *»» rne Bt-Paul 
Toatea is et 14 St-Amable, MONIRSAl 



La malaon n'a pas de Commis-voyageurs et 
fait beneficier ses clients de cette economle. At 
tention toute speciale aux commandes par la 
malle. Messieurs les marchands de la campagne 
geront toujours setvis an plus baa prlx du 
march6. 



Alex. Desmabteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIALITE : — Liquidation de Falllites, 

Compromis Effectue. 
54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



Q. E. MARTIN 

. Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. flain 5ia6. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

OUEBHC 
L'Hotel des commis-voyageurs. 

Plan Amexlcaln. Taux, a partir de J2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure, Typo- 
graphie, Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabilite. 
Formules et fournitures de Bureau. 

210 rue Notre- Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Plerre). MonteSal. 



Testament. 

Fabiola Schlitz a Jus. M. Dechene, 
I 'ointe du I .ac. 

Jugement. 

Edouard Huot vs I fercule Millette, 
Yamachiche. 

Mariage. 

J.-Bte Isabelle a Fmilie Benoit, Saint- 
B( iniface. 

Jugements. 

L. Guillemette & Frere vs W. Frenel 
te, Trois-Rivieres, $29.00; L. Guillemette 
& Frere vs J.-Bte Dupont, Trois-Rivie- 
res, $8.00; Pascal Thibault vs Henri Bor- 
deleau, Grand Mere, $95. 16; L. G. A. 
Cressis vs Geo. Launiere, Trois-Rivieres, 
$11.50; Arthur Rene vs Hector Proven- 
cher, Trois-Rivieres, 96.75; .1. D. Belle- 
feuille el al. vs Octove Champoux, Trois- 
Rivieres, $7-. : i-: Adelard Grenier vs Tho- 
mas Lacombe, Ste-Flore, $20.50. 



LOI LACOMBE. 



Deposants 
J. E. Bedard 
Edouard Gagnier 

Bruno St-Pierre 



Employeurs 
C. P. R. Co. 
G. T. R. Co. 
Alf. B. Dufresne 



Henri Auger White Star Hotel, Ltd. 

Noe Choquette Cite de Montreal 

au Palais de Justice 
Andrew L. Mulligan Gouv. Provincial 
Hugh Jamieson Watson, Foster Co., Ltd 
Bernard McNamara M. S. R. Co. 

Armand Langevin Foundation Co. 

Joseph Gagnori M. S. R. Co. 

Alcide Forget C. P. K. Co. 

Dame B. Gendreau Queen Juh. Laund. 
Felix Joly M. Lamarche 

P. O. Desrochers J. C. Davignon 

Hercule Hogue 

English and Scotch Woollen Co. 




LES VACANCES D HIVER 



. Tous les mercredi de 
New-York 



L'H 

11.00 a.m. 

L'Fnrlvrkif • L ' Ile baignee de soleil 
cnaroil . des Bermudes 

Pmir v all*»r« Le SS- Bermudian, 
1 uui y al,CI • amenagement de luxe, 
ponts-promenade spacieux, le paquebot le 
plus nouveau. le plus confortable qui fasse 
ce trajet. C'est le veritable paradis de la 
nature. 

LES INDES ORIENTALES 

Une magnifique croisiere de 28 jours jusqu'a 
Demerara, avec escale a Si-Thomas, la Gua- 
deloupe, la Martinique, les Has Barbados et 
autres places renommees. 

Pour billets et informations s'adresser a : 
La "Canada Steams' Ip Lines Limited," 
Montreal, Can. ou a n'importe quel agent 
de transport. 



GEO. GONTHIER 

Licencie Iustitut 
Comptable 



H. E. MIDGLEY 

Comptable-Incorport 



GONTHIER & MIDGLEY 

Comptables et Auditeurs 



103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adresse tMegiaphique 
Main 2701-519 "Gontley" 



GARAND, TERROUX & CIE 

Banquiers et Courtiers 

48 rue Notre-Dame Ouest 

MONTREAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Chambro 816,816,317 

Edition Banqua Quebeo. 
IX Place d'Armes, MONTREAL. 
Telephone Bell Main 4913 



L. R. MONTBRIAND 

Architecte et Mesureur, 
230 Rue Si-Andre Montrea 



TEL. BELL, MAIN 3570 



Comptable Licencie . 

Institut des Comptables et Auditeurs 
de la Province de Quebec. 

48 Notre Dame Ouest, - Montreal. 



BIBLIOCRAPHIE 

NEMANfjUEZ PAS DE LIRR 
la 4ge Edition Je 

LALMA WACH ROLLA ND 

Agricole, Commercial et des Families 
POUR 1915 

Qui vient depaiaitre et renferme encore, outre 
ses nombreux et utiles renst ignementsreiigieux 
et civiques, d'agreab'es iegtndes et d'interes- 
santes histoiies inedites, par nos auteurs cana- 
diens : 

AMOUR et GUERRE, par A. D. DeCelles, 
ASSASSIN, par R. Girard! 

AVtC PUCE etTOUSSAlNT. par A. Bourgeois! 

Publii par 

U COMPflCNIE J. B. ROLLBND S FILS 

S3, rue Saint-Sulpice, - Montreal. 

Prix 75 cts, franco par la malle 20 els 



THEATRE NATIONAL 

Semaine du 25 Janvier 1915 

LES MARIONNETTES 

La delicieuse comedie 
de Pierre Wolff. 



Arthur W. Wilks. 



Alexander Burnett. 



WILKS & BURNETT 

Comptables, Auditeurs, Commissaires pour 
toutes les Provinces. 

Reglement d'affaires de Faillites 

602 Batisse Banqne des Marchands 



1 e phone £ ell Main 550c 



MONTPF/I 



26 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



QUARANTIEME RAPPORT— 1874-1914 

BANQUE D'HOCHELAGA 



CAPITAL AUTORISE $4,000,000.00 

CAPITAL PAYE 4,000,000.00 

FONDS DE RESERVE 3,700,000.00 

DIRECTEURS: 

M. J. A. Vaillancourt President 

Hon. F. L. Beique Vice-President 

M. A. Turcotte, M. E. H. Lemay, Hon. J. M. Wilson, 

M. A. A. Larocque, M. A. W. Bonner. 

OFFICIERS: 

Beaudry Leman Gerant-General 

F. G. Leduc Gerant du Bureau de Montreal 

P. A. Lavallee Assistant-Gerant 

Yvon Lamarre, Inspecteur. J. C. Thivierge, Controleur. 

Minutes des deliberations de la quarantieme assemblee 
annuelle des actionnaires, tenue dans les bureaux de la Ban- 
que, a Montreal, vendredi, le quince Janvier mil neuf cent 
quinze, a midi. 

Etaient presents a l'assemblee, entre autres: Messieurs 
L. T. Trempe, L. J. Gauthier. Edward Fiske, J. A. Trudeau, 
Jos. Daoust. Ed. Hurtubise. Dr V. Mignault, J. A. Vaillan- 
court. Hon. F. L. Bei'que. Hon. J. M. Wilson, A. Turcotte, 
A. A. Larocque, A. W. Bonner, Eug. Patenaude, J. A. E. 
Gauvin, Theo. Trudeau, L. P. Hebert. B. Vaillancourt, Alph. 
Champagne, E. X. Craig, 1'. C. Lacasse, L. J. B. Rolland, Jos. 
Hebert, Louis Dumuy, A. Prud'homme, W. Hardy, J. O. 
Quenneville, Alph. Raymond. Alfred St-Cyr, W. St-Pierre, 
T os. Versailles, Gonzalve Desaulniers, Jos. Hurtubise. etc., etc. 

II est propose par Monsieur L. T. Trempe, seconde par 
Monsieur T. Trudeau. et resolu unanimement, que Monsieur 
J. A. Vaillancourt soit nomine president de l'assemblee, et 
que Monsieur Beaudry Leman remplisse les fonctions de se- 
cretaire de l'assemblee. 

II est propose par Monsieur J. A. Vaillancourt, seconde 
par Monsieur J. M. Wilson, et resolu unanimement que Mes- 
sieurs J. A. Trudeau et L. G. Ryan soient nommes scruta- 
teurs a la quarantieme assemblee annuelle des actionnaires de 
la Banquc d'Hochelaga. 

Le rapport de la trente-neuvieme assemblee des action- 
naires ayant ete adresse a tous les actionnaires, il est resolu 
unanimement que ces minutes soient acceptees comme lues 
et qu'elles soient ratifiees. 

RAPPORT DES DIRECTEURS 

soumis a la quarantieme assemblee generale annuelle des, ac- 
tionnaires de la Banque d'Hochelaga, tenue an bureau-chef 
de la Banque de Montreal, vendredi. le quinzieme jour de 
Janvier- 191 5, a midi. 

COMPTE DE PROFITS ET PERTES 
30 Novembre 1914 
CREDIT ' 

Balance au credit de Profits et Per- 
tes, le 29 novembre 1913 $ 27,561.54 

Profits de l'annee finissant le 30 no- 
vembre 1914. deduction faite des 
frais d'administration, interets sur 
depots, interets percus d'avance 
Mir escomptes, et Reserves pour 
creances douteuses et mauvaises.. 566,614.39 

$ 594.175.93 

DEBIT 

Dividende paye le ier mars 

1914 $90,000.00 

Dividende paye le ier juin 

I9I4 90,000.00 

Dividende paye le rer sep- 

tembre 1914 ... 90.000.00 

Dividende payable le ier 

decembre 1914 90.000.00 

$ 360,000 . 00 

Souscription au Eonds Patriotique 

Canadien 10.000.00 

Souscription au Eonds de Secours 

Beige r.000.00 

Porte au Fonds de Pension des Em- 



ployes 5,000.00 

Reserve pour depreciation sur Pla- 
cements 100,000.00 

Porte au Fonds de Reserve 75,000.00 

Balance au credit de Profits ct Per- 

tes le 30 novembre 1914 43.175-93 

$ 594.175-93 

EONDS DE RESERVE 

Balance au 29 novembre 1913 $3,625,000.00 

Porte au credit de ce compte le 30 

novembre 191 4 75,000.00 

$3,700,000 . 00 

Balance au credit Fonds de Reserve, 
le 30 novembre 1914 ... $3,700,000.00 

BEAUDRY LEMAN, J. A. VAILLANCOURT,^ 

Gerant-General. President. 

BILAN 

30 Novembre 1914 

PASSIF 

Capital verse $4,000,000.00 

Fonds de reserve 3,700,000.00 

Dividendes impayes 2,709.92 

Dividende payable le ier decem- 

bre 1914 90,000.00 

Balance au compte de Profits et 

Pertes -..-. 43J75-93 

$ 7,835.885.85 

Bil ets de la Banque en circulation 3,319,072.00 

Depots ne portant pas interet ... 4,138,781.93 
Depots portant interet, y compris 

1'interet accru jusqu'a la date de 

l'etat 17,154,701.04 

Balances dues aux Banques et aux 

Correspondants dans le Royau- 

me-Uni et a l'etranger 611,473.70 

nces dues a d'autres Banques 

au Canada 186,516.89 

Acceptations de lettres de credit. 76,959.00 

25,487,504.56 

$33,323,390.41 
ACTIF 

Or et autres especes monnayees..$ 336,857.31 
Billets du Dominion 2,860,174.00 

$ 3,I97,03I-3I 

Depot entre les mains du Minis- 
tere des Finances en garantie de 
la circulation 161,640.79 

Billets des autres Basques 305,164.00 

Cheques sur autres Banques .. .. 1,391.293.31 

Balances dues par d'autres Ban- 
ques au Canada 253,193.76 

Balances dues par des Banques et 
des Correspondants etrangers... 237,477.97 

$ 5.545,810.14 
Valeurs de- Gouvern'emenfs fede- 
ral et provinciaux du Canada (au 

prix du marche) 759.579-99 

Ya'eurs municipales canadiennes 
et valeurs publiques britanni- 
ques, etrangeres et coloriiales, 
autres que les valeurs publiques 
Canadiennes 1 au prix du mar- 

» 1.357,161 .98 

Obligations de chemins de fer, de- 
bentures et acnons (au prix du 

marche) 309.529.33 

-■ — 2,426,271.30 

i - a demande et prets a courte • 
echeance au Canada, Mir obliga- 
tions, debenture- el ai tions ... 340, 077. yy 

$ 8,312,159.21 



Vol. XLVII1— No 4. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 5. 



27 



Frets aux corporations municipa- 
les, paroissiales et scolaires . . . 

Autres prets courants et escomp- 
tes en Canada (deduction faite 
des interets pergus d'avance an 
montant de $118,550.55) 

Creances en souffrance, deduct ii >n 
faite dc pertes possibles 

Engagements pris par clients en 
raison de fettres de credit . . . . 

[mmeubles autres que les edifii 
de la Banque . . > 

Hypotheques sur des irnmeubles 
yendus par la Banque 

Edifices de la Banque au prix cou- 
tant, deduction faite des amor- 
tissements 

Autre actif non compris dans les 
articles qui precedent 



942,283 . 48 

22,516,062.67 

114,151.27 

76,959.00 

68,259.07 

68,560.90 

1,199,475-94 
25,478.8 7 

$33,323,390.41 



BEAUDRY LEMAN, J. A. VAILLANCOURT, 

Gerant-General. President. 

CERTIFICAT DES AUDITEURS 

Nous avons l'honneur de faire rapport aux actionnaires 
de la Banque d'Hochelaga: 

Que nous avons obtenu tous les renseignements et les 
explications que nous avons demandes; 

Que, dans notre opinion, les transactions de la Banque 
dons nous avons eu connaissance etaient dans les limites de 
ses pouvoirs; 

Que, nous avons controle la caisse et verifie les valeurs 
au Bureau-Chef, le 30 novembre 1914, et a une autre date 
dans le cours de l'annee ecoulee, tel que requis par la Section 
56 de l'Acte des Banques, et que nous avons constate que le 
tout cohcordait avec les entrees respectives dans les livres de 
la Banque; 

Que le bilan ci-haut a ete compare par nous avec les 
livres du Bureau-Chef, ainsi qu'avec les rapports certifies des 
Succursales. et que, dans notre opinion et au meilleur de no- 
tre connaissance, d'apres les renseignements qui nous ont ete 
donnes et tel qu'indique par les livres, il est redige de fagon 
.a demontrer fidelement et exactement l'etat des affaires de la 
Banque. 

S. R. MITCHELL, 
de la Societe Marwick, Mitchell, Peat & Co. 

GEO. GONTHIER, 
de la Societe Gonthier & Midgley. 

DISCOURS DU PRESIDENT 

Les profits nets de l'annee se sont eleves a $566,614.39, 
contre $534,700.04 pour l'annee precedente, soit une augmen- 
tation de $31,914.35. Ces benefices representent un peu plus 
de 14 pour cent sur le Capital Paye de la Banque et 7.35 pour 
cent ,sur le total du Capital et de la Reserve; a meme ces be- 
nefices, $360,000 ont ete distribues en dividende aux action- 
naires, $11,000 ont ete verses au Fonds Patriotique Canadien 
et au Fonds de Secours aux Beiges, $5,000 ont ete portes au 
fonds de pension des employes, $100,000 ont ete mis de cote 
comme reserve pour couvrir la baisse temporaire des prix des 
valeurs d'etat et des debentures municipales possedees par la 
Banque, et enfin le Fonds de Reserve de la Banque a ete aug-, 
mente de $75,000, ce qui en porte le total a $3,700,000. La 
balance reportee au credit du compte de "Profits et Pertes" 
se chiffre a $43,175-93, soit $15,614.39 de plus que l'an dernier. 

Quelques comparaisons entre les chiffres des bilans des 
annees 1913 et 1914 indiquent les changements suivants: — 
la circulation des billets de la Banque accuse une augmenta- 
tion de $105,456.00; — les depots ne portant pas interet ont 
diminue de $1, 126*097.18, mais les depots portant interet ont 
augmente de $2,313,957.47, soit une ai>gmentation totale des 
depots de $1,187,860.29; ce resultat est certainement satisfai- 
sant et plus specialement en vue des conditions monetaircs 
actuelles. Du cote de 1'actif. l'encaisse en or et billets du 
Dominion s'eleve a $3,197,031.3}, soit une augmentation de 
$637,826.65 sur Pexercice 1913, et de $1,559,757.01 sur 1'exer- 
cice 1912; ces chiffres indiquent clairement que la Banque a 
continue de fortifier sa position financiere, et s'est appliquee 
a donner a sa clientele de deposants une mesure de plus en 
plus grande de securite; les depots que la Banque tenait chez 



ses correspondants etrangers ont ete diminues de $458,254.18. 
ce qui a permis avec l'augmentation des depots, d'avancer a 
la clientele $1,685,557-45 de plus que l'an dernier. Ces der- 
niers chiffres indiquent, plus eloquemment que ne le feraient 
de longs commentaires, le desir de la Banque de satisfaire 
aux demandes habituelles de sa clientele d'escompte, et de 
repondre aux demandes raisonnables qui lui sont parvenues 
de clients qui la favoriscnt de leurs depots. Le compte "Edi- 
fice de la Banque" accuse une augmentation de $226,091.69 
qui provient de l'achat et de la construction de locaux avec 
leurs ameublements. 

II est important de signaler que le rapport soumis aux 
actionnaires, cctte annee, comporte le certificat d'auditeurs 
dont l'autorite et l'experience sont partout reconnues, ce qui 
donne aux renseignements fournis le poids additionnel de leur 
competence. 

Vos Directeurs, pour repondre aux demandes qui leur 
sont parvenues, ont ouvert, dans le cours de l'annee derniere, 
35 nouvelles agences, dont 17 succursales rcgulieres et 18 
sous-agences reparties comme suit: 

A Montreal: — Coin Cadicux et Rachel; — Cote-des- 
Neiges; — Tetraultville. 

Dans la Province de Quebec: — Quebec, rue St-Jean; — 
Amos; — Charette Mills; — Granby; — St-Camillc; — Ste- 
Claire; — Ste-Genevieve; — St-Remi; — Ste-Thecle; — 
South-Durham. 

Sous-Agences: — Bordeaux; — BatTscan; — Pont Mas- 
kinonge; — Notre-Dame des Victoires; — Notre-Dame de 
Stanbridge; — Laval des Rapides; — Roxton-Pond; — St- 
Elzear; — St-Gervais; — St-Leon de Standon; — St-Liguori; 

— St-Philippe de Laprairie; — Ste-Helene de Bagot: — St- 
Martin; — St-Vincent de Paul; — St-Simon; — Ste-Brigide; 

— Village de Richelieu. 

Dans la Province d'Ontario: — Casselman; — Russell;- — 
Vernon. 

Dans la Province de Saskatchewan: — Gravelbourg. 

Deux agences furent fermees dans le cours de l'annee 
derniere, une a St-Cle,t et l'autre a Ste-Marthe. 

Toutes les succursales ainsi que le Bureau-Chef ont ete 
dument inspectes dans le cours de l'annee fiscale ecoulee. 

Vos directeurs desirent marquer leur appreciation du de- 
vouement et du zele qui ont ete manifestos par les officiers et 
les employes de la Banque et reconnaitre que leur travail et 
leur cooperation ont grandement contribue aux resultats ob- 
tenus. 

En terminant cette rapide analyse des progres et des 
changements qui se sont produits a la Banque, dans le cours 
de la derniere annee, nous ne pouvons passer sous silence le 
grand evenement qui a secoue toute l'Europe et dont la re- 
percussion se fait sentir dans le monde entier. II paraitrait 
oiseux de vouloir tenter de fixer les consequences economi- 
ques de cette guerre qui a ebranle, jusque dans ses fondations. 
le mecanisme international de la finance et du credit, mais il 
est opportun de signaler, en meme temps que les efforts faits 
par le Gouvernement Imperial pour ramener une situation 
plus normale dans les affaires du monde, les mesures sages et 
efficaces prises par le Gouvernement du Canada pour prote- 
ger et assurer, par 1'entremise necessaire des Banques, le 
fonctionnement regulier du commerce et de l'industrie. Ces 
mesures ont ete non seulement approprices aux circonstances, 
mais leur mise en vicrueur rapide en a. double I'efficacitc. La 
marche regubere des affaires du Canada a continue, avec une 
activite ralentie il est vraie, mais sans interruption violcnte et 
dangereuse. De toutes parts, 1'on constate une grande con- 
fiance dans l'avenir et partout Ton peut lire la conviction que 
les energies, pendant quelque temps contenues, feront surgir 
du sol de ce pays de nouvelles richesses et une plus grande 
prosperite. C'est a la tcrre fertile du Canada que le pays doit 
de n'etre pas plus profondenient affecte par la crise mondiale 
actuelle, et cette constatation s'applique tout particulierement 
a la province de Quebec. Souhaitons que cette lecon de l'ex- 
perience reste fixee dans l'esprit de notre population et que 
nos dirigeants s'efforcent de promouvoir le developpement de 
l'agriculture, notre srande richesse nationale. C'est la que 
l'homme rencontre la recompense la plus rare, sinon la plus 
facile, de son labeur, pourvu qu'il n'oublie pas d'y associer 
1'economie, qui assure la permanence de son succes. II n'v a 
lieu, en face des difficultes actuelles. ni de desespcrer en l'ave- 
nir de notre pays, ni de perdre confiance dans le retour de la 
prosperite qui sera plus grande parce qu'elle sera degagee des 
exces d'une speculation malsaine. 

Le present rapport aux actionnaires de la Banque d'Ho- 
chelaga vient de terminer quarante annees de vie financiere. 
et il est interessant de noter les etapes successives du progres 
de la Banque, tel que l'indique le tableau ci-apres: 



28 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



CAPITAL PAYE 



1874 
$ 393.070 


1884 
$ 703.240 


1894 
$ 710.100 

ACTIF 


1904 
$ 2,000,000 


1914 

$ 4,000.000 


1,021,096 


.1,633,882 


4.042,138 
DEPOTS 


14.375.184 


33.323,390 


252,120 


426,255 


3. -'20,026 


8,847,866 


21,293,482 




FONDS DE RESERVE 




1 5.000 


50.000 


270.000 


1,200,000 


3,700,000 




SUCCURSALES ET AGENCES 




1881 


1893 
7 


1903 
I? 


1910 

35 


1914 

117 



11 y a lieu d'esperer qu'avec le concours des actionnaires, 
la prosperity <lu pays et la cooperation de notre clientele, la 
marche en avant de la Banque d'Hochelaga sera continuee. 

II est propose par Monsieur J. A. Vaillancourt, seconde 
par Monsieur F. L. Beique, et resolu unanimement que le rap- 
port des Directeurs qui vient d'etre lu soit adopte. 

11 est propose par Monsieur L. J. Gauthier, seconde par 
Monsieur J. A". E. Gauvin, et resolu unanimement que les 
Actionnaires adressent leurs remerciements au President, au 
Vice-President et aux Directeurs de la Banque pour les ser- 
vices qu'ils ont rendus et pour marquer leur appreciation de 



leur bonne administration pour l'exercice finissant le 30 no- 
vembre 1914. 

Lecture est donnee de- lettres de Messieurs Roger Mit- 
chell et George Gonthier, Verificateurs nommes par les Ac- 
tionnaires, ofifrant de continuer leurs services, et il est pro- 
pose par Monsieur J. M. Wilson, seconde par Monsieur Jo- 
seph Versailles, et resolu unanimement que la remuneration 
des Verificateurs soit fixee a un montant total n'excedant pas 
$4,000.00 qui pourra etre divise entre les Verificateurs suivant 
le temps consacre aux affaires de la Banque, et que Messieurs 
S. Roger Mitchell et George Gonthier soient nommes Veri- 
ficateurs de la Banque pour l'exercice financier 191 5. 

11 est propose par Monsieur L. J. B. Rolland, seconde par 
Monsieur L. T. Trempe, que l'Assemblee procede a l'election 
des Directeurs et qu'a cet effet, un seul bulletin soit rempli, 
et c|ue ce bulletin soit considere comme la decision de l'As- 
semblee. 

Les Scrutateurs font rapport que les personnes dont les 
nmns suivent ont ete elus Directeurs de la Banque, a savoir: 
Messieurs J. A. Vaillancourt, Hon. F. E. Beique, A. Turcotte, 
K. H. Lemay, Hon. J. M. Wilson, A. A. Larocque et A. W. 
Bonner. 

A une reunion des Directeurs de la Banque d'Hochelaga 
tenue immediatement apres l'assemblee generale des Action- 
naires, il a ete resolu unanimement que Monsieur J. A. Vail- 
lancourt soit reelu President et l'Honorablc F. L. Beique, 
Vice-President de la Banque. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA. 



Ventes. 
Louis Hudon a Achille Gagnon, 146, 
St-Paul, $3,000, payables comme suit: 
$1,000 le 8 Janvier courant, $1,000 le ier 
fevrier prochain et $1,000 le 4 Janvier 
iqi6 >ans interet jusqu'a echeance et 7% 
apres; Onesime Hamel a Joseph Hamel, 
'4 E. des Xos 325 a JH2, Bulstrode, pour 
$1,100. dont $200 a/c; Napoleon Gingras 
a Freddy Faille, P. 556, 557 et 558, Bul- 



strode, pour $2,800, dont $900 a/c; Omer 
Plourde a Alfred Allard, y 2 E. de y 2 O. 
369, Bulstrode, pour $600, payables com- 
me suit: $150 dans 30 jours et $150 dans 
le cours du mois de mai prochain et $300 
a J. N. Blanchet par versements de $50. 

Obligations. 

George Lampron a Eugene Beauche- 
min, $1,200 a un an a 6% et affectant les 
Nos 833, 834, et ]/ 2 N. O. 752-753, War- 
wick; Mme Lea Saulnier a Israel Saul- 
nier, pour $400 a demande a 6% et affec- 



tant 146 et P. 148, Bulstrode; Jeffrey 
Valliere a Alexis Pepin, pour $200 a 2 
ans a 6% et interet sur interets et affec- 
tant 4I. 5C et 5D, Heme rang, Bland- 
ford. 

Resiliation de vente. 

Onesime Hamel de Albert Girard, % 
E. 325 a 332, Bulstrode. 

Transport. 
L. P. Crepeau a la Banque Molson de 
$37300 (et les interets) dues par Cyrille 
Lallier. 



EST-CE QUE VOS CLIENTS SONT AVERTIS 



que les travaux de peinture 
a I'interieur se font en hiver 



Le fermier comme le citadin a mille travaux'/ie peinture a faire a I'interieur, auxquels il n'a le loisir de consacrer du 
temps qu'une fois l'hiver venu. C'est une des raisons pour lesquelles le commerce de peinture detneure actif tout le 
long de l'annee. Faites valoir ce fait aupres de vos clients. Fdites-leur remarquer aussi que 




WMturEB 




WUamiesnn 

mmim wo 



Marques 
CROWN, ANCHOR, ISLAND CITY & RAINBOW 

donnent des r£sultats qui ne peuvent etre surpasses. 

Elles sont vendues k un prix raisonnable et sont soutenues par notre reputation et notre garantie. 

On n'a jamais fabriqu* de meilleure peinture. 

R. C. JAMIESON & CO., Limited 



MONTWE-A.!^ 



ETABLIE EN 1851 
PROPRIETAIRES et DIRECTEURS 

F». D. DODS & CO , Limited 



VANCOU "VH^K 



EN ECRIVANT AUX £NNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII] No 4. I.K PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier [915. 29 



INSEPARABLES! 



Les Oeillets de couleurs Vraiment Solide 

DE LA 
MARQUE ♦► DIAMOND 

ET LA 




77/arque de -^^k ^^ Commerce. 



On la trouve a la surface de tous les Oeillets strictement de "Cou- 
leur Solide.'' C'est une petite marque d'une haute signification. 
Les Oeillets de la Marque Diamond ne s'usent pas jusqu'au cuivre 
parce que cela est impossible. 

Nous avons une brochure qui explique le pourquoi. Demandez-la. 



United Shoe Machinery Co. of Canada 

Montreal, Que. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PR.< COURANT". 



3° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 4. 



La Guerre Europeenne 

a provoque une certaine perturbation sur 
le marche canadien deplacatit sensible 
ment les sources d'approvisionnement et 
creant une situation sans- pr^cedants. 
II se peut que le detaillant se trouve des 
lors embarrasse pour se procurer tel ou 
tel article que son fournisseur habituel 
ne peut plus lui fournir et qu'il ne sache 
ou s'adresser pour s'en approvisionner 
avantageusement. 

En pared cas, ne craignez pas de nous 
demander ausssi souvent que cela vous 
sera n^cessaire ou vous devez vous adres- 
ser pour vous approvisionner et nous 
vous donneronstousrenseignements pour 
le meilleur de vos interets. 

Pour cela, ^crivez au Service des Abonnes 

LE PRIX COTJRAjNTT 

80 RUE ST-DENIS 

MONTREAL 



Toles Galvanisees 

"Queen's Bead" ! 

Le type du genre depuit un derai-tiecle 
Jamais egaleei comme qualite. 




CA>iAIW 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTE QUELLE QUANTITE 

Toitures Goudronn^es( Roofing) pretes a poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Doubler et a Tapisser 
Produits du Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Emballage Brun et Manille. 

Fabricants du Feutre Qoudronne 
"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8a HUE McGILL, MONTREAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures: Rues du Havre et Logan 
Moulin papier, Jolietle. Qu6. 



LES OUTILS DE BUGHERON 

DE PINK 

Les outils Etalons dans toutes les provinces 
du Dominion, en Nouvelle Zedande, Aus- 
tralie, etc. . 

Nous manufacturons toutes sortes d'outils 
de bucheron — Legers et de Bonne Duree. 

TELEPH. LONCUE DISTANCE, No 87 

Demandez notre catalogue et notre Hste de prix. 

Vendus dans tout le Dominion par tousles 
Marchands de ferronnerie en gros et en 
detail. 

The 

THOS. PINK Co., Limited 

Manufacturiers d'OUTILS de BUCHERON 

PEMBROKE - ONTARIO 




FABRIQUES AU CANADA 



XLVIII— No 4. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



3 1 




LA SITUATION. 
La situation reste la meme, sans chan- 
< nuiit dc prix. 

PLOMBERIE 
Tuyaux de plomb 
Les prix soiu uc 7.ju uiuiiis 5'/b pour 
luyaux en pioinL) el, Ue y.oo pour iu>aux 
dc plomb composition ino.ns 5V&- 
Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 
sor es 
Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, bofo; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 
Tuyaux en fer 
Tuyaux noirs: J4 pouce a H pouce, 65 
p.c; Yi pouce, 70 p.c; H a 2 pouces, 
74/2 p.m.; 2/]i4 pouces, 74 p.c. 
Nous cotons, prix de la liste: 
J4 100 pieds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

J4 100 pieds 8.50 

H 100 pieds 11.50 

1 100 pieds . 17.00 
1% 100 pieds 23.00 
iJ4 100 pieds 27.50 

2 too pieds 37.00 
tyi 100 pieds 58.50 

3 100 pieds 76.50 
ZVi 100 pieds 92.00 

4 , 100 pieds 109.00 



Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: ^ a fs pouce, 50 
p.c; /2 pouce, 59 p.c; ^ a 2 pouces, 
04 y 2 p.c; 2-/2 a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de \isre: 
l A 100 pieds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

Y% 100 pieds 8.50 

Yi 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
iJ4 100 pieds 23.00 
\y» 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
2J4 100 pieds 58.50 

3 100 pieds 76.50 
ZVi 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 
Tuyaux en acier 

2 pouces 100 pieds 9.60 
2% pouces 100 pieds 12.25 

3 pouces 100 pieds 13.30 
3i pouces 100 pieds 15.55 

4 pouces 100 pieds 19.80 

Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: 1 c. 14 x 20 4.65 

Fer-blanc en feuilles 

X. Extra par X et par cse 1.00 

suivant qualite. 

(Caisse de 112 feuilles. 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

1C, 14 x _'o. base bte 4.60 



(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. 
Au Charbon — Terne-Dean ou 

1 L-, 2U a _."> L)l 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. 
(Caisse de 560 lbs.) 
Feuilles etamees 

XX, 14 x 60, gauge 20 lbs. 
;_■ x ,50 gauge 24, 100 lbs. 
72 x jo gauge 20, 100 lbs. 



net) 

egal 

- 7.40 
net) 



7.yo 
6. SO 
9.40 



Toles galvanisees "Canada" 



l\ o 11 s 
leuilles, 



52 feuilles, $4.60; 60 



cotons : 
*4-»5- 

Toles noires 
Feuilles: 
22 a 24 
26 
28 

Toles Noires "Canada" 
50 Feuilles 
60 Feuilles 
75 Feuilles 

Toles galvanisees 
Nous cotons a la caisse: 

Gorbals Queens 

Best Best Comet Head 



28 G 

26 G 
22 a 24 
16-20 



4-30 

4.00 

3-75 

3-65 



4. 10 
3.8o 
3-45 
3-20 



4-30 

4,00 

3-75 

3-65 



a. 65 
2.75 
2.85 

3.00 
3 .05 
3- IS 

Fleur 
de 
Lis 

4. 10 
3.80 
3-SS 
3-45 




Modele 

Ajustable ^ 



Tablettes d'Etalage 



pour Outils 



On peut s'en servir a n'importe quel angle en chan- 
geant simplement deux verrous et lorsqu'on ne s'en 
sert pas, les fermer pour qu'elles ne genent pas. Les 

supports sont faits de fer maleable, de soupentes d'acier et de plaques exterieu- 

res en fer gris. — Le tout laque. 

Nous pouvons aussi fournir une ligne digne de confiance et profitable en ton- 

deuses de gazon et arrosoirs de pelouses. 

Ecrivez-nous pour recevoir catalogue illustre. 

TAYLOR-FORBES COMPANY, Limited 

Bureau Principal et Usine a GUELPH Ont.,et a 246 CRAIG Quest, MONTREAL 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT* 



32 



LE TRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



Le eucces d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la clientele, et 
rien ne peut satisl'aire un client 
davantage que la qualite. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN - SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

£tant de quality superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicite 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans p>esque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, ecrivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

The 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Tole galvanisee. 

Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x.52 4.55 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4.80 

Feuilles de 18 x 24 x 65 4.80 

Feuilles de 20 x 28 x 47 4.80 

Canada Crown galvanisee Canada. 
Feuilles de 18 x 24 x 52 4.50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4-75 

Apollo 
loi oz=28 Anglais 4.10 

28 G.=26 Anglais 3.90 

26 G. 3-65 

24 G. 3-40 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. 3-25 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut a 26 G. An- 
glais. 

Souduxe 

Nous cotons: barre demi et demi, 
22c; garanti, 23c. "Wiping", 20c, metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et a la hausse. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 

et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00): grandeurs, I 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, 52J/2 et 12^ p.c. 
Boulons a machine, 7I pee et au-dessous 

6s et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 60 et 

62 J /4 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gTos, 50 et 

12^ p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue. 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee $2,324 
les too livres a Montreal. 

Crampes a clotures 
Fer poli 2.55 

Fer galvanise a. 85 

Broches pour poulaillers 
i x 20 x 30" 4.10 

J x 30 x 36" " 4-75 

I x 22 x 24" 5.00 

I x 20 x 24" 3.40 

1 x 22 x 30" 6.30 

i x 22 x 36" 7-50 

Broche galvanisee, etc. 

Nous cotons: 
No 9 les 100 lbs. 2.30 

No o a 9 les 100 lbs. 2.35 

No 10 les 100 lbs. 2.35 

No 11 les 100 ibs. 2.42 

No 12 les 100 lbs. 2.45 

No 13 les 100 lbs. 2.55 

Poli brute: 
No 12 les 100 lbs. 2.60 

No 13 les 100 lbs. 2.70 

No 14 les 100 lbs. 2.80 

No 15 les 100 Ibs. 2.85 

No 16 les 100 lbs. 3.00 

Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 
Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huil£e, 10c p. 100 lbs. 

La demande est faible. 

Marche tres ferme. 

Nous cotons net: 

No 13, $2.25: No 14, $2.30: et No is, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe" de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 
Yi pouce 100 livres 2.40 



3/16 pouce 100 livres 2.70 

Zinc en feuilles 

Le niarclic est bon et terme. 

Nous cotons: ^10.00 a $10.50 les 100 
livres. 

Coudes pour tuyaux 

Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordinaires 75 feuilles, $1.10; 60 feuilles, 
$1-35, et polis, 60 feuilles, $1.60. 
Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 
rouleau de 100 rtieds. 

Broquettes 
Pour boites a iraises 75 et i2i p.c. 

Pour boites a fromage 85 et 10 p.c. 
A valises 80 et 12J p.c. 

A tapis, bleues 80 p.c. 

A tapis, etamees 80 et 15 p.c. 

A tapis, en barils 40 p.c. 

Coupees bleues, en doz. 75 et 12} p.c. 
Coupees bleues et i pe- 

santeur 60 p.c. 

Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 
Clous de broche 

Nnus cotons: $2.15 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9. $2.60; No 10, $2.50. 
avec escompte de 10 p.c 

Fers a cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, § le cent 3.80 

et plus et plus 
No 2 No 1 
grand petit - 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3-90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 
Neverslip crampons \. le cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 
Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 
Neverslip crampons I, le cent 2.20 

Fer a neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 
Fer "Toe Weight" No 1 4 4 6.75 

Featherweight No o a 4 5.75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 
Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 10.00 

3/16 exact s 8.50 

3/16 full s 7.00 

i exact 3 6.50 

i 6.50 

5/i6 4.40 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
b., Montreal. 

I 3-90 

7/i6 . 3.80 

I 3.70 

9/i6 3.60 

* 3-40 

* 3.30 
J 3-30 
t 3-30 

Vis a bois 

Les escomptes a la liste sont tres' fer- 
mes. 

Tete plate, acier 85 10 et "j\ p.c. r<^ 
Tete ronde, acier 80 10 et 7* p.c. 10 
Tete plate, cuivre 75 10 et 7) p.c. 10 
Tete ronde, cuivre 70 10 et 7* p.c 10 
Tete plate, bronze 70 10 et 7* p c 10 
Tete ronde, bron7e 65 10 et 7$ p.c 10 
Fanaux 

Nous cotons: 
Wright No 3 doz. 8.50 



Vol. XT.VTTI— No 4- 



LE PRTX COURANT, Vendredi, 22 Tanvier iqt=;. 



33 



RAMS Ay's 



LA LIGNE COMPLETE 

"Faite au Canada" 

Sous la marque de commerce de cette 
maison qui est etablie depuis 1842, est 
manufacture toute chose pour l'usage 
de la peinture ou pour le service de 
l'homme qui fait son propre peinturage. 

Les Peintures Ramsay toutes preparers, 
sont les plus connues au Canada, elles 
couvrent le plus de surface, fournissent 
un usage extraordinairement durable et 
se font un ami de. toute pers-onne a la- 
quelle vous en vendez. 

A. RAMSAY & SON CO., 

Montreal. 



\\ 



Ordinaires doz. 

Dashboard C. B. doz. 

Wo 2 dor. 

feints, 50c extra par doz. 
Tordenses a tinge 

Nous cotons: 

Royal Canadian doz. 

Colonial doz. 

Safety doz. 

E. Z. E. doz. 

Rapid doz. 

Paragon d^z. 

Bicycle doz. 



4-75 
9.00 
7.00 



47-75 
52-75 
56.25 
51.75 
46.75 
54.00 
60.50 



Forte de- 



Moins escompte de 20 p.c 
mande. 

Munitions. 
L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 
Nous cotons net: 
nr d'naire 100 lbs. 10.00 

Chilled 100 lbs 

Buck and Seal 100 lbs 

METAUX 
Antimoine 
Le marche est a la hausse, $17 a $18 

Pig Iron. 
Nous cotons: 
Clarence No 3 
Carron Soft 

Fer en barre 
Serine. 
Nous cotons: 
p er marchand base 100 lbs. 

Fer fnrpe base 100 lbs. 

Fer fini base ICO lbs. 

Fer pour fers A cheva! 



10.40 

10. 80 



21.00 
22.50 



2.10 
2.2s 
2.35 



base 



0.00 
2.10 
0.00 



base 100 lbs. 
Feuillard mince ii a 2 pes base 
Feuillard epais No 10 

Acier en barre 
Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 
Acier doux base 100 lbs. 
Acier a rivets base 100 lbs. 
Acier a lisse base 100 lbs. 
Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 
Acier a machine base 100 lbs. 0.00 
Acier a pince base 100 lbs. 0.00 
Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 
Cuivre en lingots 
Marche plus ferme et a la hausse. 
Nous cotons: $14.50 a $15.00 les 100 
lbs. Le cuivre en feuilles est cote a 20c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 0.00 

Boites papier, i lb. 0.00 

Boites fer-blanc. i lb. 0.00 

Cables et cordages 
Ferme. 

base lb. 0.00 0.14 
base. lb. 0.00 0.11 
base lb. 0.00 o. 10 
base "lb. 0.00 0.09 
base lb. 0.00 o.ogi 
base lb. o.oo o.ioi 
base lb. 0.00 0.25 
base lb. 0.00 0.34 



2.40 
3.20 
2.25 



2.25 
2.25 
2.25 
2.25 
2.25 

2.95 
310 



0.22 
0.23I 
0.24 J 



Best Manilla 

Rritisi Manilla 

Sisal 

Lathyarn simple 

Lathyarn double 

Jute 

Coton 

Corde a chassis 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
Papiers de Construction 
Tres ferme. 
Nous cotons: 
Jaune et noir, pesant 0.00 

Taune ordinaire, le rouleau 0.00 
Noir ordinaire, le rouleau 0.00 
Goudronne. les 100 lbs. 0.00 



1.80 
0.35 
0.43 
2.25 



Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 
Papier a couv., roul., 2 plis 0.00 
Papier a couv., roul., 3 plis 0.00 
Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 
Charnieres (couplets) No 840 
Ferme, a la iiaus^. 
1} pouce 



it 
2 

2i 
2i 
3 



pouce 

pouces 

pouces 

pouces 

pouces 



Nos 800 et 838 

1 pouce 
ii pouce 
ii pouce 
if pouce 

2 pouces 
i\ pouces 
2} pouces 
2j pouces 

3 pouces 
3} pouces 

4 pouces 
Meme escompte que pour toutes 

charnieres d'acier poli. 

FERRAILLES 



2.60 
0.75 
o.95 
0.40 



0.60 
0.75 
o.8i 
0.92 
1.07 
1.30 

0.32 
0.37 
0.48 
o.59 
0.67 
0.76 
0.81 
o.95 
1.07 

1.49 

2.12 

les 



Cuivre fort et fil de cuivre 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 
Laiton rouge fort 
Laiton jaune fort 
Laiton mince 
Plomb 
Zinc 

Fer forge No 1 



0.00 

0.00 

0.00 

0.00 

0.00 

0.02 \ 

0.00 



La lb. 
o.n 

0.09 
o. 10 
0.08 
0.06 
0.02 J 
0.03 



La tonne 
0.00 12.50 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 



L'ENTENTE COBDIALE 

C'est au Roi Edouard VII qu'on doit en grande partie les relations 
cordiales qui existent entre la France et VAngleterre. 

Ce lien a ete encore renforce pendant ces cinq dernieres annees par I'influence 
du Roi George V et du President Poincare. 

Aussi, actuellement, les allies Anglais et Francais conbattent cote a cote sur les 
champs de batailles du vieux monde et ceci ne peut manquer d'unir plus etroitement les 
gens du nouveau monde parlant anglais et francais. 

Cette unite semble etre un heureux presage de la victoire finale. 

La majorite des personnes d'origine anglaise et francaise qui augmente rapidement 
au Canada, n'hesite pas a reconnaitre que la peinture la plus satisfaisante et la plus fiable 
a employer est la peinture "Anglaise" B-H, — la seule peinture dont la base de blanc est 
faite d'un alliage de 70^ de Blanc de Plomb de veritable Brandram's B.B., et de 30% de 
Pur Blanc de Zinc dilues dans de 1'Huile de Lin pure et eclaircie par une addition d'Huile 
de Lin, de Terebenthine et de Siccatif, rien de plus. Le resultat se traduit par : coloris 
magnifique, fini eclatant, superbe qualite dans l'etalage de la couche, et duree. 




Fer for 


du et debi 


ris de 










mach 


nes No 1 







00 


16 


00 


Plaques 


de poele 







00 


12 


50 


Fontes 


et aciers 


malleables 





00 


9 


00 


Pieces 


d'acier 







00 


5 


00 












La lb. 


Vieilles 


claques 







00 





00 



PLATRE 

Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char a. 10 

Etain en lingots 
Nous cotons: 38c a 39c les 100 livres. 
Marche bien fort, demande peu consi- 
derable. 

Plomb en lingots 
Plus faible: $5.00 a $5.25. 
Zinc en lingots 
Marche tres fort avec une demande 
continue de l'Europe. 

Nous cotons: $6.75 a $7.00 les 100 li- 

CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $3 00. Augmente 
a cause des droits. 

TRERIE 
Huile de lin 

Faible. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 
le bouillie 60c. huile crue 57c. 
Huile de loup-marin. 

Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 70c 

Essence de terebenthine 

Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 



Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 

Blanc de plomb pur 
Blanc de plomb No 1 
Blanc de plomb No 2 
Blanc de plomb No 3 
Blanc de plomb No 4 

Pitch 

Nous cotons: 
Goudron pur, 100 lbs. 0.70 

Goudron liquide, brl 0.00 

Peintures preparers 
Nous cotons: 
Gallon 1.45 

Demi-gallon 1.50 

Quart, le gallon 1.55 

En boites de j lb. 0.10 

Verres a Vitres 
Nous cotons: 

Star 
ou 16 oz. 



LA CONSTRUCTION 



8.65 
8.00 
7.80 

7.35 

7. IS 



0.80 
4.00 



1. 00 

1. 95 

1.75 

0.11 



Polices unis 

5o pieds 

au-dessous de 26 

26 a 40 

50 

60 

70 

80 



41 
■?I 
61 
71 
81 
86 
9i 
96 



6.50 
7.00 
7.40 
8.00 
8.75 
9.5o 
10.50 



05 

90 
95 
100 
100 a 105 
Escompte de 25 pour cent. 

Vert de Paris pur 
Barils a pitrole 0.00 

Drum de 50 a 100 lbs. 0.00 

Drum de 25 lbs. 0.00 

Boites de papier, 1 lb. 0.00 



Double 
ou 24 oz. 
Dble 
8.60 
10.00 
11.70 
12.00 
14.00 
1 5 . 00 
18.00 
20.50 
22.00 
25.00 



O.IO 

0.I8I 

0.19 

0.21 



Ci-dessous detail des permis de cons- 
truction accordes par la ville pendant la 
semaine finissant au 16 Janvier 1915. 

Nouveaux Permis. 

Rue Frontenac, quartier Hochelaga; 3 N 
maisons, 2 magasins, 7 logements, 3 eta- 
ges, 3e classe; cout prob:, $11,000. Pro- 
prietaire. E. Martel, 631 Frontenac. 

Rue Letourneux, quartier Rosemont; 

1 maison, 1 logement, 2 etages, 3e clas- 
se; cout prob., $2,000. Proprietaire, Char- 
les Girard, 831 Des Erables. 

Rue Messier, quartier Delorimier; 1 
hangar, 3e classe; cout prob., $2,000. Pro- 
prietaire, St. Lawrence Sugar Refining, 
4 Hospital, Ville. 

Rue Champlain, quartier Delorimier; 1 
hangar, 1 etage, 3e classe; cout prob., 
$100. Proprietaire, D. Dupras, 430 Cham- 
plain. 

Rue Deacon, quartier Cote des Neiges; 

2 maisons, 2 logements, 2 etages, 2e clas- 
se; cout prob.. $12,000. Proprietaire, J. 
E. Wilder, 41 Mayor. 

Avenue Van Home, quartier Cote des 
Neiges; 1 maison, 1 logement, 2^ eta- 
ges, 2e classe; cout prob., $8,000. Pro- 
prietaire, J. E. Wilder, 41 Mayor. 

Avenue Van Home, quartier Cote des 
Neiges; 1 hangar, 1 etage, 2e classe; cout 
prob., $500. Proprietaire, E. Wilder, 41 
Mayor. 

Avenue Van Home, quartier Cote des 
Neiges; 1 hangar, iy 2 etage, 2e classe; 
cout prob., $800. Proprietaire, J. E. Wil-| 
der, 41 Mayor. 



Vol. XLVIII— No 4- 



LE PRIX C< >URANT, Vendredi, 21 Janvier 1915. 



,isja£aatt 



50,000 GALLONS 

De Vins de Choix de toutes Sortes 

INVENTAIRE V Fevrier INVENTAIRE 

Nous offrons ces vins a des prix speciaux. 
VINS EN FUTS comprenant : 



Sherry de Diez Hermanos, 

Oporto " Real Campanhia, 

Porto " E. Bartissol, 

Tarragone (Rouges et Blancs) 

De Messe "Sanctuaire" et "Vatican' 
Clarets A. Delor & Cie<, 

5,000 CAISSES DE VINS comprenant : 



Jerez de la Frontera. 

Vanicola Del Norte du Portugal. 

Portugal. 

de Fenech Artell. 

Tarragone. 

Bordeaux. 



Les Vins Sherry : Marques : "Solariego", Favorito, Amontilado, 

de Diez Hermanos Oloroso, Puresa, Vino Para Consacrar. 

Les Vins de Porto : Marques Doctor Special, Braganza, Minerva, 
de Real Campanhia King Emmanuel (Port Blanc) 

Macon, Beaujolais, Beaune, Chablis (Blanc), Pommard, 
Nuits, Chambertin, Marc de Bourgogne, MOUSSEUX, 
(Rose et Rouge). 

Medoc, St-Julien, Chateau des Jacobins, 
St-Estephe, Paulhiac, Chateau Pontet Canet, 
Chateau Pape Clement 1907. 

Graves, Sauternes, Barsac, 
Chateau Yquem 1895. 

Vin "Aperitif et Tonique" 
"Bacchus" 
A. Sarrazin, Dijon. 

CHAMPAGNE 



Les Vins de Bourgogne 
de Morin, Pere & Fils : 



Les Vins Bordeaux 
A. Delor & Cie. 



CLARETS l 
SAUTERNES 



"Vin Naturel" 
"Banyuls" 

Banyuls sur Mer. 



PIPER HEIDSIECK 



CARDINAL et DUC DE LA GRANGE. 

Sur toute commande de vins, nous paierons l'express a tous les points des Provinces 
de Quebec'et d'Ontario. 

TOUS CES VINS SONT DE QUALITE GARANTIE. 
Ecrivez pour avoir nos prix et notre calendrier. 



Laporte, Martin, Limitee 

568 Rue St-Paul, - - Montreal. 

TEL., MAIN 3766 



EN ECRIVANT AUX ANNONCKURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 22 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 4. 





Voulez=vous approvisionner 

la Table du Petit Dejeuner? 



TL est recon'nu que meme le fond d'un sac 
ou d'un baril de FIVE ROSES produit 
des Petits Pains et des Croquettes plus fines 
que nulle autre farine. 

Les Petits Pains Chauds ou les Croquettes 
pour le petit dejeuner, les Brioches ou les Bis- 
cuits sont des patisseries dont la menagere se 
sert chaque jour: Y avez-vous songe ? Que 
vos clientes les f assent done avec de la farine 
FIVE ROSES avec le procede FIVE ROSES. 
De cette facon toutes les tables des menages 
de voire ville seront votre clientele et vous serez 
a I'abri des attaques d'un rival jaloux. 

N'est-il pas vrai, M. I'Epicier, que si vous 
vendez une farine qui assure un petit dejeuner 
agreable et sain, tout autre mets du jour 
exigera votre fourniture ? 



T ES minotiers de la FIVE ROSES pensent qu'il n'est 
pas suffisant de produire une farine repondant 
sans crainte de contradiction a tous besoins culinai- 
res. lis croient (et mettent en pratique) qu'il iaut 
enseigner a tous ceux qui en font usage la maniere 
d'employer ce parfait produit aumeilleuravantage. 

Dans le fameux Livre de Cuisine FIVE ROSES, dont 
200,000 exemplaires environ circulent deja dans les 
menages canadiens, il y a un chapitre special sur ce 
qu'il faut manger au Petit Dejeuner, en outre d'un 
millier d'autres recettes. Peu importe le nombre de 
RESOLUTIONS DE NOUVEL AN que vous avez pri- 
ses et manquees, pour l'amelioration des affaires, 
mais que celle-ci soit suivie a la lettre : "ne vendre 
cette annee que la farine qui rende le meilleur ser- 
vice a vos clients." 

LAKE OF THE WOODS MILLING CO., LIMITED 

MONTREAL 

(La maison de confiance) 



FARINE FIVE ROSES 



Non Blanchie — Non Melangee 



IMIIII mill ill 

nitiriiriiiiiM 



ii <MBiiiiiiiiiitiiiii~ rutii»i >;;•.•>•>•>■ ^ • •■ 



M,,, fT?! !•■••• uimiuuij't! 
•mk.'.i i-mii i4<Mi .iui« :.. 




ide en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE 29 JANVIER 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



"CRYSTAL DIAMOND" 

Le Nouveau Sirop de Canne pour la Table Canadienne. 




Le temps des crepes et des 

muffins est le temps du 

sirop de canne. 



pRYSTAL DIAMOND repond aux be- 
^ soins de la menagere pour un Sirop 
de Canne de haute qualite destine a etre 
consomme avec les crepes, les muffins, 
les biscuits chauds. etc., tout le long de 
l'annee et principalement pendant l'hiver. 
Ce sirop est le digne pendant du Sucre 
St. Lawrence par son excellence et sa 
belle qualite. 

II est produit de Sucre de Canne des 
Indes Anglaises et vient en boites de 2 
lbs. icaisses de 2 douzaines) et en barils 
et demi-barils. 

Commandez-en a voire marchand en gros. 



THE ST. LAWRENCE SUGAR REFINERIES, LIMITED. 

MONTHE AL. 



(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 21.) 



I.K PRIX COURANT, Yendredi. 29 Janvier [915. 



Vol. X I A 1 1 1 — No 5. 




JONAS' 

I TV.IP— :0NCEfT|Kti 
EXTRACT 

or I 

VANILLA 

I DIPLCHApiARDEDSi I 

I THE COUNCIL OF ARTS I 

AND MANUFDCTURIS: 

PREPARED BV I 

Henri Jonas a Cs 

MONTREAt 
A*n NEW Y ORK 



Dans tout commerce 

Ilyaui grand notnbre d'articles qui, a certaines saisons, 
ne se vendent pas et le marchand se creuse la tete pour 
trouver le moyen de s'en debarrasser coute que coute. 
C'est un fait qui ne se produit jamais avec les 



Essences culinaires de Jonas. 




Elles ne connaissent pas de morte-saison. Printemps, Ete, 
Automne et Hiver, la menag'ere demande les Essences de 
Jonas. Avez-vous beaucoup d'articles dans votre mag'asin 
qui se vendent avec si peu de peine ? C'est pourquoi votre 
interet est de ne jamais manquer d'avoir en stock les 



Essences culinaires de Jonas 

Manufacturers par 

Henri Jonas & Cie., Montreal, 



Un article de season 

est un article a ne pas neglig'er. Si vous mettez bien en evi- 
dence dans votre mag'asin ou dans votre vitrine I article du 
jour, votre clientele pensera a l'acheter. Y-a-t-il un article 
qui soit plus de saison que le 

Vernis Militaire de Jonas ? 

Par les temps de pluie frequents ou les tourmentes de neig'e 
quiternissentrapidementles chaussures, iln'apas son pareil 
pour l'entretien des chaussures en cuir. Si vous voulez offrir 
a vos clients un Vernis qui donneun brillant solide a lachaus- 
sure sans l'endommager, offrez-lui, en toute confiance, re 

Vernis Militaire de Jonas. 

HENRI JONAS Cf CIE 

FABRIC ANTS maison fondee en iqto 

389 et 391, RUE ST-PAUL, - - MONTREAL 



Vol. XLVIII— No 5. 



I,K PRIX COURANT, Vcndredi, 29 Janvier 1915. 



DOMINION CANNERS 

LIMITED. 

HAMILTON, ONT. 
PRODUITS DU CANADA 



'-n/\/n i /\/v^\*^/\/vv'>/v«*^*vvs^\/n^v\/n/v'n/>/\^v>/s*v 



Vendez - les 

V 

a 

la Caisse. 




L'Aliment 
Populaire 
du Jour. 

Les menageres connaissent Teconomie 
et la valeur alimentaire des FEVES 
CUITES AU FOUR "Simcoe" ; 
c'est pourquoi, elles se vendent TOUT 

LE TEMPS. 

Vous pouvez faire de 1915 une annee 
record dans la vente des feves cuites au 
four, si vous vous specialisez sur la mar- 
que qui est connue pour sa qualite et 
son gout delicieux : 

Les Feves Cuites au four 
"SIMCOE" 

Beaucoup d'epiciers les vendent a la 
caisse. — Pourquoi n'en faites-vous pas 
autant ? 

DOMINION CANNERS 

LIMITED. 
HAMILTON, ONTARIO. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 5. 




W0$ 



Tout Epicier Desire Tenir les 
Articles de Crosse Vente. 



Les marques qui 
ont prouve leur 

qualite, qui ont etabli leur 
reputation et ont gagne 
la confiance du public 
acheteur. 



0WARDSBUR 6 




PURE 



CORNSYR^. 

iiiiaiii!!!! 



LE SIROP DE BLE D'INDE 
MARQUE CROWN 



Lorsque vous commandez la 
"Marque Crown" prenez egale- 
ment une caisse echantillon de 
"Lily White", notre pur sirop 
blanc de ble d'inde, d'une saveur 
plus delicate. Quelques-uns de 
vos clients le prefereront a la 
"Marque Crown". 



est l'article qui se vend le mieux de 
tous les sirops de table. Et l'article qui 
se vend le mieux est toujours celui qui 
procure les meilleurs profits. 

Le temps froid est le temps de la 
"Marque Crown". C'est pendant ce 
temps que le Sirop de Ble d'inde "Mar- 
que Crown" est en plus grosse deman- 
de. Ne laissez pas echapper cette 
opportunite. 



THE CANADA STARCH CO., LIMITED 

Manufacturiers des MARQUES EDWARDSBURG. 

Usines : CARDINAL, BRANTFORD et FORT WILLIAM, Ont. 
Bureau Principal: MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANMONCEURS, CITEZ "LE P1U* COURANT". 



Vol. XLV11I— No 5. 



,E PRIX GOURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



PRIX (OlliiMs 
Dans la liste qui suit, soiit comprises uniquement les marques sp^ciales de marchandises dont les maisons, indiqules en caractere 
uoirs, out l'ageuce ou la representation directe au Cauada, ou que ces maisons manufacturent elles-memes. Les prix indiqti^s le sont 
d'apr£s les derniers renseignements fournis par les agents, repr^sentants ou manufacturers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 



La lb 

Chocolat, Prime No 
1, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i, 4. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 




o 
cin- 
lbs. 

0.21 
Ca 



3<J 



Registered* 
Trade- Max'* 



tins. 

Chocolat sucre, 
quieme bte 6 
pains de 1/5 lb. 
Chocolat sucre, 
racai, i et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, ao car- 
tes prix sont F.O.B. Montreal.' 

BRODIE ft HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 
Superb, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 
Crescent, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

i'qts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

(aisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 



L. CHAPUT, FILS ft CIE. 
Montreal. 

The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, i lb. 30 lbs. par cse 
No 5, A lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, I lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH ft DWIGHT 



Caisse de 120 paquets de y 3 lb. 
Caisse de 30 ( paq. melanges, 1 lb. 1 
60) " " ^lb.i 

W. CLARK, LIMITED, 



3-40 
3 30 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Conserves 

Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 

Corned Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 



Montreal 

comprcsse 
compresse 
compresse 
comprcsse 
compresse 



La doz. 

y 2 %. $1.60 

is. 2.75 

2S. 5-00 

6s. 15.50 
14s. 3700 

y 2 s. 1.60 

2.75 

5.00 

16.00 

2.75 

5-00 
16.00 



is. 

2S. 

6s. 

IS. 
2S. 

6s. 



3.40 
1.55 

3 00 
1.65 

3-20 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites scule- 



DWIGHT'S/ 1 ment 




Bakino sob A 




Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c. $3-J0 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3.20 



Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Beefsteak et oignons 



1 .60 
2.75 
4-50 
16.00 
1.50 
2. 10 

2S." 3.00 

y 2 s. 1.60 



IS. 
2S. 

6s. 

y 2 s. 

IS. 



GOLD 
DUST 




GOLD DUST est la grande machine a nettoyer qui 
evite du travail penible a la menagere. — L'annonce 
de GOLD DUST est la grande machine de vente qui 
sauve du travail a I'epicier, en lui envoyant des 
clients et des ventes. 

Faites un etalage bien en vue de GOLD DUST et obte- 
nez le benefice de notre action sur le consommateur. 



ITHEN.K. FA I RRANK COMPANY 



LIMITED 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



Beefsteak el oigrions is. 

Beefsteak et oignons 2s. 

Saucisse de Cambridge is. 

Saucisse de Cambridge 2s. 

Pieds de coclion, sans os y 2 s. 

Pieds de cochon, sans os is. 

Pieds de coclion, sans os 2s. 

Langues d'agneau y 2 s. 

Boeuf fume -en tranches, boites 

de fer-blanc y 2 s. 

Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc is. 

Boeuf fume en tranches, pots 




en verre 
Boeuf fume en tranches, pots 

en verre 
Boeuf fume en tranches, pots 

en verre 
Langue, jambon et pate de 

veau 
Jambon. et pate de veau 
Viandes en pot epicees, boites' 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier J4s 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier l / 2 s 



- ■ / 
5.00 

2.75 
4-50 
1.50 
2.25 
4-25 
2.00 

1-75 

2.75 




y 4 s. 


1-35 


VlS. 


2.00 


IS. 


2-75 


y 2 s. 


1 .20 


y 2 s. 


1 .00 



0.50 



\ iandes en pots de verre, pou- 

let, jambon, langue 
Langues de boeuf, boites en 

fer-blanc 
Langues de boeuf, boites en 

fer-blanc 
Langues de boeuf, boites en 

fer-blanc 1 

Langues de boeuf, boites en 

fer-blanc 

boeuf, pots de 



Latn 



boeuf, pots de 



411 es de 
verre 

Langues de 
verre 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees bermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee, 
En seaux, 25 lbs. 
En cuves, 45 lbs. 
Sous verre 



y 2 s. 

IS. 

ys. 

2S. 

y 2 s. 

2S. 
IS. 
2S. 

3s. 
4s. 
5s. 



1-25 

2.50 

5-50 

8.00 

10.00 

10.00 

12.00 

I-2.S 

1-95 

3 00 

4.00 

5 00 

0.08 
o.o7i 
2.25 



J. M. DOUGLAS & Co., 
Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 
Montreal. 
Edward's Soups 

iPotages Granules, Pr6par£s en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomates — 



Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 
Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 
Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 
Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 



0.43 
0.45 
i-45 
2.35 



BORDEN 



Liste 



de prix 
inclus. 



MILK CO., 
Montreal. 

pour l'Est, 



LIMITED, 



Fort William 



Prix au 
Detaillam 

par cse) 6.25 



Lait Condense (sucre) 
Mar ue Reindeer (4 doz 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.60 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucr6) 
Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3.00 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hote! (2 doz. par caisse) 4.23 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(J4 douzaine par caisse) 4.73 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 dor. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4. Bo 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte. 




L' Automobiliste — "Cette "Sentinelle Rouge' ' Bow- 
ser est certainement une belle addition a votre 
magasin." 

Le Commit. — "Oui, elle nous a sauv6 bien des 
pas." 

L'automobilUte. — "Eh bien, elle vous a amend 
ma clientele pour l'dpicerie. Je trouve tres commo- 
de de prendre mon dpicerie tandis qu'on emplit le 
reservoir de mon auto " 



Diantre ! Mais les Automo 
bilistes sont bien exigeants ! 

Faites-les entrer dans votre magasin pour acheter de la gazoline ou de 
l'huile a cylindre et ils ne le quitteront pas avant d'acheter une quantity de 
fruits, bonbons, cigares, bouteilles de soda et de ginger ale, du saucisson 
de Cologne, fromage, biscuits sees et autres bonnes choses 



L'Enseigne 
de 




les y 
amenera. 



500.000 autos sont construits et vendus chaque ann£e. L,e commerce aug- 
mente & un taux extraordinaire, et les automobilistes ont appris que \a.pompe 
•' Bowser" signifie : une gazoline pure et propre sur laquelle ils peuvenl 
compter. 

Le syst&me Bowser vous apportera le commerce de gazoline dans votre 
locality et de plusieurs milles aux alentours. 

II co&te sipeu. II fait tantgagner que vous ne pouvez hdsiter. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Fraser, 



Toronto, Cah. 



Pompei fabriquees par dei ouvriersCanadiens et vendues par des Marchands Canadiens 
Bureaux de Ventes dans tous les Centres et representants partout. 

Detenteurs des brevets et fabricants originels de pompei etalou mesurant automati- 
quemenl a la main et par pouvoir, petits et grands reservoirs. Entrepots de gazoline et 
d'huile et systime de distribution. Mesures a enregistrement automatique pour con- 
duits, cysteine de filtrage et circulation d'huile, systeme de nettoyage a sec, etc. 

Malson Etablie en 1 885. 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XI. VIII— No 5. 



I.K PRIX COIJRANT, Vendredr, 29 Janvier 1015. 



LE PROFIT 

est pour tout marchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de Gunns 

11011 seulement vous procure une bonne marge de profit, 
mais encore, remplace toute autre espece de iriture pour 
tous besoins de cuisson— pour t'rire, cuire au four ou iaire 
de la patisserie. 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleure nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 3 lbs,— 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50 — 60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour prix et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 

Montreal, Que. 

Succursales dans toutes les principales villus. 



Recommandez le Soda "Cow 
Brand" a la Menagere. 




/r> BI-CARBONATE »-. 

Baking sodA 



Que ce soit une menagere depuis nombre de 
lunes ou de quelques lunes seulement, elle ap- 
preciera la qualite fiable absolue de ce fameux 
soda II est pur, de grande force et est le 
grand favori des cuisinieres partout. 

Emmagasinez en — Votre marchand en gros la. 

CHURCH & DWIGHT 



Manufacturers 

MONTREAL 



LIMITED 



Saindoux Compose 



NG*. 




Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 

Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



C est k 1'avantage de toute personne se servant de sacs 
en papier d'etudier avec soin la question de ces sacs. En 
faisant une comparaison scrupuleuse des principales carac- 
teristiques de sacs en papier de differentes fabrications, vous 
vous com'aincrez que es 

LES SACS ANTISEPTIQUES 
CONTINENTAL POUR EPICERIE 

(avec fouds Carres renforc£s s'ouvrant automatiquement) 
sont sans ^gaux. Envoyez une comniande d'essai au p'.us 
proclie Agent de vente. 

Satisfaction garantie par les manufacturiers. 

THE CONTINENTAL BAG AND 
PAPER COMPANY LIMITED. 



OTTAWA 



ONTARIO 



DISTRIBUTEURS 



ONTARIO— The Continental Bag & Paper Ltd, Ottawa et 
Toronto. Walter Woods & Co, Hamilton. 

MANITOBA, ALBERTA SASKATCHEWAN - Walter 
Woods & Co., Winnipeg 

NOUVELLE ECOSSE, ILE DU PRINCE EDOUARD, 
ILE DU CAP BRETON- Thomas Flanagan, Upper 
Water St. Halifax. 

NOUVEAU BRUNSWICK J. Hunter White, Agent, Mar- 
che" du Nord, St- Jean. 

COLO V1BIE ANCLAISE— Smith, Davidson et Wright Ltd. 
Vancouver. 

PROVINCE DE QUEBEC— The Continental Hag & Paper 
Co , Ltd. 584 rue St-Paul, Montreal. 



EN SCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le melleur qui soit 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expediees. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
1 2 onces. 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

[ Commandez-en d. voire fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rue* St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Est 5779 

BUREAU DE DIRECTION t 
President I M. J.-A.-B. Qauvin, pharmacitn 
ancieu echevln ; Vtce-Pratident i M. L, -A. Le- 
Tallee, maire de Montreal ; 8*cr*t*ir*'Tr*to- 
rlar i M. Arthur Gagne, avocat ; Directeura i M. 
L ■ B. Qeo&rlon, ancitn president de la Chambre 
de Commerce du District d« Montreal, membre 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Br J.-O. Ooyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P.-P. Renaud, capitaliate ; M. F.-H. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Gtrant i M. L.-W. Gauvin, ei-inspee- 
teur et surintendant de la Metropolitan Lt/e 
dm. Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter uue propriety ou pour bfitir. 
inscrivez-vous au "Prll Immoblliar, Limit**,'' 
qui vous pretera ce capital sans intertt, avec 
grandes facilites de remboursement. 

L,«» facilitesde remboursement des prtts faits 
a ses membres par le"Pr*l Immobilier, Limitee" 
sont telles qu'elles raprtientent a peu "pre* 
l'intertt que Ton aurait a payer sur un emprunt 
•rdlnaire. 

REPRESENTANT8 DEMANDES.-L* "Pr8t 
lmm*blli*r. Limit**" n'a pas encore d'agence 
dans tous les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des repreeentante blen quali- 
fies. 

Eerivez ou telephones pour avoir la 
broohurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
▼ue du passant 




"S-Z-j Lait et Crimes Condenses. 



St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 
Lait "Silver Cow ' 
"Purity" 

Lait condense. 



3-90 
4-25 

5-75 
5.6o 

La cse 
Marque Eagle, 4 

doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge, 4 

doz., chaque 4.85 

Lait evapore. 
Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4.25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4.50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3.90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 2.00 

ARTHUR P. TIPPET ft CO., Montreal 
Lime Juice "Stowers" La cse 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Double Refi, lime juice 3. go 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 
Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.07i 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) o.o6i 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07$ 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois ' Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 0.08} 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07i 

Benson's Satin -{28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07! 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50. 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3.60 

Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07! 

Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) 0.06J 

(Boite de 20 lbs., }c en plus.) 

Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, l / 3 doz. en caisse 2.90 
Boites de 20 lbs, % doz. en caisse 2.85 

Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, y 2 doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 lbs, % doz. par caisse 3.20 



GE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGDE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 




Registered 

7l»de-ii*iA 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilcment et 
sont en tous points 
dignes d e con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque diposie sur 
chaque paquet vlt itable 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1T80 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeurs de CHS. LACAILLE A CIB. 

EPIC1ERS EN QROS 

Importatenrs de Melasses, Si- 
rops, Fruits Sees, The, Vins, 

Liqueurs, Sucre?, Etc ., Etc. 



Sp^cialite' de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



CHOCOLAT a 



Non Suor* 



ELITE" 



DBS BPICIBH8 
Pour tous las 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de X lb- 

Fabrlqu* par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, H g. 

J.A.TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVIII— No 5. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier mm 



La Loi sur les allumettes au "blanc phosphoreux" est mise en vigueur depuis le ler 
Janvier 1915. Cette loi prevoit que 

"II sera contraire a la loi, pour toute personne, d'employer 
"du ' blanc phosphoreux" dans la manufacture des allumettes." 

Nous distribuons en ce moment de facon intensive des prospectus et autres annonces faisant connaitre 

Les allumettes sans poison "SESQUI" de Eddy. 

II y aura une grosse demande pour ces allumettes SANS POISON et c'est vous qui en profiterez, 
M. l'Epicier, si vous avez soin d'en bien garnir votre stock. 

Nous vous adresserons un approvisionnement de prospectus relatifs a ces allumettes si vous voulez bien 
nous ecrire a Hull, Canada, ou a notre succursale de Montreal. 

TO RUE ST-PIERRE 



L'abstention d'emmagasiner une marchandise superieure peut entrainer une perte pour le marchand. 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

sont recpnnues partout comme specifiques contre les maux de tete et recommandt'es avec assurance par tous les marchands 
comme etant un reraede efficace. Ne perdez pas votre clientele pour avoir laisse votre stock s'epuiser. 




Si vous ne connaissez pas les Poudret 
Nervines de Mathieu essayez-les a nos frais 
au moyen du coupon ci-joint. 

Pour tous les rhumes le Sirop de Goudron 
et I'huile de foie de Morue de Mathieu sont 
reconnus comme un remede sur et efficace. 

LA CIE J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 



Sherbrooke, 



P. Q. 



MM. L. Chaput, Fill & Cie, Limitie. 
Depositaires en Gros. Montreal, P.O. 



Veuillez m'envoyer une boite reeu- 
liere de Poudret Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 



Nom. 



De. 



(Nom de la maison de commerce) 
Rue... 



Ville ou village. 



Province. 




DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 

Ces prix sunt ceux du d6- Ontario 

tail, ceux qui acheteront & Quebec 

de bonne heure, beneficie- Par doz. 

ront de 2j£c. par douzaine. Groupe 

/ 
Pointes d'asperges 2s 
Bouts d'asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Fe-ves Golden Wax, Tlidget, 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 1.30 1.32J 

Feves Golde- Wax, gals. 3.75 3.77* 
Feves Lima 2s .20 1.22J 

Feves Red Kidney 2s 0.97$ 1.00 

Feves Refugee ou Valentine 

fvertes) 2s 0.924 0.95 

Feves Refugee Cvertes") 3s 1.30 1.32J 
Feves Refugee. M'dget. Auto 



2S 



Feves Refugee, gals. 3.75 

Betteraves, en tranches, rou- 



A 

2.30 
1-45 
1. 02 J 



B 

2.32I 

1-474 

1. 05 



1 25 

0.92* 0.95 



• 97* 

• 97i 

i-3 2 4 
1-374 



ge sang, Simcoe 2s c 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Simcoe 2s c 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Re sebud 2s 
Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, S'mcoe 3s 
Betteraves entieres, rouge 

sang, Simcoe 3s 
Betteraves entieres, rouge 

sang, Rosebua 3s' 
Pcis extra fins, tries, 

qua'ite 1 2s 137* 

Pois Sweet Wrinkle, oualite 

2. 2S 0.97* 

Pois Early Tune, qualite 3. 2s 0.0; 
Pois Standard, qualite 4. 2s 0.92$ 
Pois Sweet Wrinkle, oualite 
2, gals. 4.30 



1.25 
3-774 

1. 00 

1 .00 

1.30 

1-35 

1 .40 

1-45 

1.40 

1 .00 
0.07J 
o.95 

4.324 



qualite 3, 



Pois narly June, 

gals. 
Pois Standaid, qualite 

gals. 
Epinards, table, 2s 
Epinards, table, 3s 
Epinards, tab'e, gals. 
N. K 




4-15 4-174 
4.05 4.07J 

I.I2J I. IS 

1.474 I.50 

4-524 4-55 
FAIRBANK COMPANY 
LIMITED 
Montreal 

Prix du Saindoux 
Compost, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O TV Montreal 
Tinettes6o lb. o.ioi! 
o.ioi 



Tierces 
Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses. 3 lbs.. 20 a la caisse 
Chaudieres, 5 !bs., 12 a la caisse 
Caisses, 10 lbs., 6 a ia cr.isse 



O.I0.3 
O.10J 

o. 1 il 

O. t I 
O. 10* 



8T. LAWRENCE 

LE SIROP DE CANNE "CRYSTAL DIAMOND" 

Le nouveau Sirop pour la table canadienne. 

II y a deja prouve etre un article de vente excellente. Ne l'avez-vous pas encore essaye? 



Presente dans des boites' de 2 lbs tres attrayantes 



2 Douz. a la caisse 



IO 



LE PRIX C( >URANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



EGOLE 
POLYTECHMIQUE 



Examen d'Admission 
1915 



Cours preparatoire, division des 
ingeniaurs et division des archi- 

tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St- Denis, Mont- 
real. 



LA PRATIQUE DE PRIMES 

etlesavoDFELS NAPTHA 
ne vont jamais de pair — 
Mais, par contre nous don- 
nons a la menagere Particle 
de merite veritable et de 
quality — Elle comprend 
parfaitement d'ailleurs et 
accorde a FELS-NAPTHA 
son soutien sans limite. 

On ne saurait trop sug- 
gerer au detaillant desireux 
de progres quel est le Savon « 
dont il doit toujours etre 
bien approvisionne. 




La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujour! digne de confiance, elle est preferee a 
toutes left autrea farines . 

UN BON VENDEUR. 

Voycz le coupon de* epiciert dan* chaque 
carton ■ 

Brodie S llarvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 
Tel. Main 436 MONTREAL 



E. W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




BAKIN6 



AVIS. — 1. Lesprixcote danscette 
liste sont pour marchandiscs aux 
pointsde distribution degrosdans 
Ontario et Quebec, except^ H ou 
des listes f.peciales de prix plus 
Sieves sont en vigueur, etilssont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tabtcttes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c ... la boite 1.20 

Lessive en Poudre 
de Cillett 

La ess 

4 doz. a. la caisse $3.50 
3 caisses .... 3.40 

5 caisses ou plu^ 3 35 

Poudre a Pate ""agio" 

Ne eontient pasd'alun. 
La doz. 

5o. . . 

oz . . 

oz. . . 

oZ. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

lbs . . 

lbs . . 
oz. 
oz. 
oz. 



6 doz. de 
4 doz de 

doz. de 

doz. de 

doz, 

doz 

doz 

doz 

doz 
>£doz 
2 doz 



de 12 
de 12 
de 16 
de 16 
de 2j 
de 5 
de 6 



1 doz. de 12 
1 doz. de 16 



$0.50 
0.75 

i oo 

1.30 
1 bO 

1 85 
2.25 
2.30 
5 30 
9.60 

la Cse 

$6. b0 

Vendue en canistres .'eulement. f 
Remise sp^ciale de 5 % accorded sur les 

commandes de 5 caisses et plus de 1* 

Poudre a Pate "Magic". 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2.75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses , 2.80 




Bicarbonate desoude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7 00 



Creme de Tartre de 
"Cillett" 



Y lb. pqts. (4 doz. 

dans la caisse) . Jj 

. a 

% lb. pqts. (4 doz. *; . 

dans la caisse) • . « 2 

E£ 

« S 

4 doz. pqts , %\h. . . fassor-( "J o> 
2 doz. pqts., J£lb. . . ( tis. ] a » 
Yz lb. canistres rondes, avec con- o „ 

vercles fermant a vis (4 doz dans n 2 

la caisse) {! -® 

1 lb. canistres rondes, avec couver- .o "~ 
cles fermant k vis (3 doz. dans la 15 -o 
caisse ■£ t> 

5 lb. canistres carrees (% doz. dans o™ 
la caisse • « 

10 lb. boites en bois w 

25 lb seaux en bois n 

100 lb. barils ■■ 

360 lb. barils 




GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compote, Marque 

EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. Olioj 

Tierces o.io.i 

Seaux en bois, 20 lbs. 2.00 

Chaudieres, 20 lbs. 1.90 

Caisses, 5 lbs., lb. o.nl 

Caisses, 3 lbs., lb. o.ni 

Caisses, 10 lbs., lb. 0.11J 

Pains moules d'une livre O.11J 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand'* 




Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Petites Pates 



"Bertrand' 



etc. 



La lb. 

O rt V 

c S f 
•o ft*«J V 
to <n 3 t 

a c "o. <u 
La doz. 



Extraits Culinaires "Jonas" 
[ oz. Plates Triple Concei <e 0.88 



oz. 

oz. Carrees 
oz. 



8 oz. 
16 oz. 

2 oz. Rondes Quintessences 
2.\ oz. " 



16 
2 

4 



oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



Carrees 
Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
Anchor Concentre 



16 
2 
4 
8 

t6 

T 
2 



de $1 . 10 a 

de $7.00 a 25.00 



1.67 
2.00 
3^50 
6.59 
12.67 
2.09 
2.34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 

7.92 
1.05 
1.88 
3.17 
6.34 
' 0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.84 
I. w 

2.84 

5-oo 
0.55 
0.R4 
4.00 



oz. Golden Star "Double Force 

oz. 

oz. " " " 

rt „ 11 It tt It 

oz. 

oz. Plates Soluble 

oz. 

oz. 

oz. " " 

oz. London 

oz. 
Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 
fruits 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 
Marque Jo*> 3 s t " " " " 0.75 

Vernis milit.v're a 1'epreuve de l'eau 2.00 

MATTFEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal. Canada 

Lard en baril 

Lard pesant, Marque 

Frontenac, Short 
Cut. brl. 35/45 26.00 

Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 

,/9 Cut, Y2 brl - ! 3--5 

o^ Lard pesant, Marque 
Champlain, Short 
Cut, brl. 45/55. 26.00 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. '3-25 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 
sosse, tout gras, brl. 40/50 27.50 

(A suivre a la page 20"} 




Vol. XLVIII— No 5. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 191 5. 



II 



Cedes qui connaissent les 

Planches a laver de Cane 

les specif ient too jours 

Parce quelles sont d'un prix modere et 
qu'elles donnent le meilleur service. 



I.es planches a laver de Cane se tiennent dans une classe a 
part pour leur belle construction, leur qualite et leur duree, 
et, donnent un attrayt Bl »lit. 



Parmi les 13 differents modules et 
qualites, vous en trouverez une qui 
repondra a vo» detira. 

Si vous n'avez pas notre catalogue 
d article* en bois de Cane pour le 
jour de buanderie," n)us serons 
heureux de vous en envoyer un'. 

WM. CANE & SONS CO. 

LIMITED. 

NEWMARKET, ONT. 



fUWDWrajT 




IFPACIFIQUE 
CANADIEN 



LES TRAINS PAR- 
TENT DE MONT- 
REAL 1 



St-Jean-Halifax 

.6.35 p.m. tous les jours, excepte" Satnedi. 
Wagon-Buffet au depart de Montreal. 

Quebec 

t9.00a.rn. *i-3o p.m. *n.3o p,m. 

Ottawa 

Depart de la Place Viger *8.oo a.m. t5-45 p.m. 

" " Gare Windsor ^9.05 a.m. t4-oo p.m. $7.35 
p.m. *9.oo p.m. *9.45 p.m. 
Char-doitoir au train de 9.00 p.m. 

t Tous les jours except^ le dimanche 

* Tous les jours 

§ Dimanche seulement 



BUREAUX DES BILLETS 

141-143 rue Saint-Jacques 

TEL. MAIN 8125 
Hotel Windsor — Cares Place Vlger et Windsor 




GRAND TRUNK 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRAINS 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 



Montreal et Toronto. 

Am^nagement supdrieur. Wagon a compartiments "Club ' 
au train de 10 h. 30 du soir. 

(.'"International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montr^al-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours, 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4I1 soir, excepte" dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, excepte" le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque rnardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 



BUREAUX UHS BILLETS EN VILLB : 

112 rue St-Jacques, Angle St-Francois-Xavier. Til. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare Bonaveturc, Main 8219. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 5. 




I 

k! 

f 
La 



tplCIGlS ■ A peu pres tout article vendu de nos jours l'est'par son nom de com- 
merce. Certaines marques de produits dans chaque ligne sont arrivees a etre conside^es 
comme absolument Superieures. Peu d'articles ont a etre inspectes ou essayes parce que 
l'annonce et la reputation du manufacturier ont cr^e un sentiment de confiance dans l'esprit du 
consommateur — Parce qu'ils n'ont jamais manque" de donner pleine satisfaction, les Pains de 
Levure "Royal - ' sont classes depuis longtemps comme les Meilleurs du Canada. 

Le temps est trop pr^cieux pour qu'on le perde a essayer de persuader un client d'acheter quelque 
chose d'inf^rieur et d'autre part, le consommateur ne recherche rien d'autre que l'article naturel. 

ROYAL YEAST CAKES 



Fait un Pain Parfait 





EWGILLETT COMPANY LIMITED 

TORONTO, ONT. 

MONTREAL 



WINNIPEG 




BLUE LABEL 



BLUE LABEL 





LES PRODUITS 



"MARQUE BRUNSWICK" 

Comme aliments nourrissants peuvent etre facilement cites comme 
moyen d'economie, mais en fait, les produits de la Marque BRUNSWICK 
sont leur propre raison d'etre parce qu'ils sont appetissants, nourrissants, 
agreables a tous les gouts et parce qu'ils ont mille manieres d'etre utiles dans 
de multiples occasions ce qui rend leur consommation universelle. 

Prendre en stock la Marque BRUNSWICK, en pousser la vente, en 
f aire des etalages attrayants, c'est poser les bases certaines pour des ventes 
faciles et des profits interessants. 

Pourquoi n en regarnissez-vous pas votre stock aujourd hui ? 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

Compagnie da Publication* da* Marchand* Detailleura dn 

Canada, Limitee, 

TelephoneE.t 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tous le* iervice«: 



ABONNEMENT ; 



Montreal et Banlieue, $2.50) 
Canada et Etate-Unie, 2.00 [ 
Union Pottale, • Fr». 20.00 ) 



PAR AN 



Bureau do Montreal : 80 rue St-Deni*. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson * Co., representee^. 

Bureau de New-York I Tribune Bids., William D. Ward, represented 



II n'eat pa* accepte d'abonneanent pour moini d'une annee 

A moina davit contraire par ecrit, adresse directemect 
a no* bureaux, IS jour* au moin* avant la date d'ezpiration 
I'abonnement e*t continue de plein droit. 

Toute annee commencee est due en entier. 

L'abonnement ne ceace pa* tant que le* arreragee ne foot 
pa* payea. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheque*, mandat*. bona de poate doivent etre fait* payables 
a l'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adreaaer lea lettrea, etc., ^implement comma auit : 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



LB CHOMAGE AJJ CAJSJlDA. 



Le chomage est un probleme fort complique. Plus on 
L'etudie, plus il s'enchevetre, semble-t-il. Lorsque pour les 
besoins d'une etude detaillee nous essayons d'en isoler les 
elements varies, nous trouvons qu'en depit de nos efforts, ils 
glissent simplement dans d'autres. Nous essayons d'etablir 
une chaine de causes et d'effets et nous nous trouvons tour- 
nant dans un cercle vicieux ou tout s'embrouille rapidement 
et ou les effets deviennent des causes pour redevenir ensuite 
des effets. Et c'est la ce qui multiplie les difficulties de reso- 
lution du probleme. 

En ce'ci, comme en beaucoup d'autres problemes sociaux, 
on se.trouve confronte des le debut par les differences mar- 
quees qui se manifestent entre le Nouveau et l'Ancien Monde. 
De l'autre cote, les conditions sont plus ou moins coordon- 
nees et stables, le gouvernement est centralise et les reformes 
administratives une fois decidees peuvent etre mises en pra- 
tique rapidement et avec succes. Ici, les conditions sont plus 
ou moins dans le chaos et a l'etat de changements continuels; 
l'individualisme est en evidence et les organisations gouver- 
nementales sont sujettes a subir les influences diverses et a 
se laisser corrompre. 

Au demeurant, il se pent que l'importance du probleme 
soit de beaucoup exageree. A defaut de statistiques cana- 
diennes, voyons celles concernant les Etats-Unis et oil les 
conditions doivent etre, semble-t-il, simi'aires a celles de 
notre ville. 

Le recensement des Etats-Unis pour igoo montrait que 
6,468,954 travailleurs, soit pres de vingt-cinq pour cent de 
tous ceux engages dans des occupations salariees avaient ete 
prives d'emploi pendant un certain laps de temps au cours de 
l'annee. Sur ce nombre, 3,177,753 perdirent de un a trois mois 
chacun, ce qui represente sur la base de $10 par semaine, une 
perte de salaire de $200,000,000 approximativement. En outre, 
2,554.9-25 perdirent de quatre a six mois d'ouvrage chacun, ce, 
qui represente une perte approximative de $500,000,000; entin, 
736, _'S5 perdirent de sept a douze mois de travail chacun, ce 
qui equivaut a une perte de salaire d'environ $300,000,000. Au 
cours de l'annee, il fut done perdu a peu pres $1,000,000,000 
de salaires par defaut de travail. 



En 1901, le Ministere federal du Travail faisait une en- 
quete sur 24,402 families de la classe ouvriere dans 33 etats 
et trouvait que 12,154 chefs de famille avaient ete sans emploi 
pendant une periode moyenne de y.43 semaines durant l'an- 
nee. • Le Departement du Travail de l'Etat de New-York re- 
gut des rapports chaque mois pendant les dix annees de 1901 
a 191 1 et provenant des travailleurs organises se chiffrant en 
moyenne a 99,069 par mois et trouva que le nombre de sans- 
travail s'elevait chaque mois a 14,146 ou 18.1 pour cent. 

Le defaut d'emploi a sans aucun doute pris 1111 mouve- 
ment plus intense encore par suite des conditions anormales 
presentes, mais on ne devrait pas oublier que c'est un pro- 
bleme industriel aussi vaste que le monde et revenant perio- 
diquement. La veritable question n'est pas le nombre des 
sans-travail, mais la cause de manque de travail. 

Avec une population ne s'elevant qu'a sept millions d'ha- 
bitants, nous avons vu entrer au Canada en une seule annee 
pres de 400,000 personnes. Le changement de pays, qui est 
toujours un essai delicat, a ete rendu encore plus difficile 
dans le cas qui nous occupe, par le fait que beaucoup des 
emigrants sont des paysans europeens, peu familiers avec 
notre langue et nos manieres de vivre et beaucoup sont des 
anglais nes a la ville sans experience des choses de la terre. 
.Notre politique d'immigration a ete desesperemeent insufh- 
sante pour mener a bien une entreprise aussi serieuse. L'in- 
dividualisme, dans notre pays a commis des exces. Un grou- 
pe comparativement petit a obtenu le controle de nos res- 
sources naturelles, de nos industries, du mecanisme de trans- 
port et de commerce et meme du gouvernement lui-meme. 
L'affluence rapide d'argent au pays a encourage les entre- 
prises speculatives plutot que celles productives. La combi- 
naison de ces influences et autres causes a conduit a un ra- 
pide deplacement de la population des districts ruraux, aux 
villes qui se sont trbuvees par le fait prendre rapidement des 
proportions remarquables. Mais, a present que ce courant a 
amene des conditions instables et desorganisees dans les af- 
taires, il s'en est produit une depression tres apparente et il 
en rcsultera inevitablement beaucoup de misere dans l'avenir. 

Que devrait-on faire? Les bourses de travail seront un 




TANGLEFOOT 

L,E DESTRFCTFIJR DE MOrCHES, HANS POISON 

46 cas d'etnpoisonnamant d'entant* par le pipler a moucha* ampoisonna furant signalas dans 1 5 Etats, de juillet a novembre 1914 




14 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 191 5. 



Vol. XL VIII— No 5. 



aide certainement, mais il est essentiel de tenter des efforts 
dans d'autres sens. Nous avbns encourage l'industrie, sou- 
tenu les compagnies de navigation et de chemin de fer, sti- 
muli I'immigration. Nous devrions a present fournir du tra- 
vail productif aux immigrants que nous avons encourages a 
venir chez nous et aux Canadiens qui out ete deplaces par les 
reajustements qui ont fesulte de la venue des immigrants. 

Comme Ie Canada est avant tout le pays qui convient a 
la grande industrie de l'agriculture, pourquoi le gouverne- 
ment n'encouragerait-il pas son developpement? La conces- 
sion de 160 acrees de residence n'est pas suffisante. Dans nos 
villes et cites de 1'Ouest, il y a des milliers de colons parlant 
anglais ou non qui ont essaye de faire du fermage sous les 
conditions existantes et qui n'ont pas reussi. II y en a encore 
bien plus qui eussent etc heureux de s'etablir fermiers si on 
leur avait donne une chance serieuse de reussite. En outre 
des amendements a la legislation reclames par les fermiers, 
des arrangements devraient etre pris pour avancer du capital 
aux futurs colons, et pour aider les centres de colonisation 
en voie de formation. 



RAPPORT DE LA BANQUE PROVINCIALE. 



E. B. EDDY COMPANY. 



A une assemblee des directeurs de la E. B. Eddy Com- 
pany, Limited, Hull, Canada, M. George H. Millen fut elu 
president et direcleur-gerant. M. John F. Taylor fut admis 
an bureau des directeurs avec le titre de secretaire. 

M. David Tilley fut aussi appele a faire partie du bureau 
en qualite de tresorier. 



LE POURCENTAGE COMPARE PAYE A LEURS VIL- 
LES RESPECTIVES PAR LES CIES DE TRAM- 
WAYS DE TORONTO ET DE MONTREAL. 



La balance des comptes de la Toronto Railway Company 
pour l'annee finissant le 31 decembre 1913, montrait que le 
revenu brut de la compagnie s'elevait a $6,049,018, laissant tin 
profit net de $2,925,710. En comparant avec la Compagnie 
des Tramways de Montreal, on s'apergoit que celle-ci, pour 
l'annee finissant le 30 juin 1914, accuse un total, de recettes 
brutes de $7,142,804, ne laissant que $2,936,689 de profits nets. 

La Toronto Railway Company, en outre de ses profits 
nets de $2,925,710, a paye comme pourcentage a la ville, la 
si mime de $939,900 en plus de taxes se montant a $156,100; 
contrastant avec ces chiffres, le pourcentage du a la ville par 
la Montreal Tramways Company n'etait que de $527,383, alors 
que les taxes payees fie depassaient pas $84,700. 

Comparaison des pourcentages et taxes payes par la Toro 
TORONTO. 

Pourcentage des recettes paye a la ville pour l'annee 
finissant le 31 decembre 1913: 

8'; sur les premiers $1.000.000 $ 80,000 

10% sur les suivants $500,000 50,000 

\2,'/< sur les suivants $500,000 60,000 

15% sur les suivants $1,000,000 150,000 

20' "< sur les suivants $3,000,000 600,000 

Pourcentage paye a la ville $ 940,000 

Paye pour le compte de taxes 156,100 

Total paye a la ville de Toronto $i.O-)6,ioo 

Paye a la ville de Montreal 612,083 

Surplus paye a la ville de Toronto $ 484,017 



Sous la presidence de M. H. Laporte, a eu lieu, mercredi 
27 courant, l'assemblee generale des actionnaires de la Ban- 
que Provinciale. 

Nous donnons dans une autre partie du present numero 
le detail du bilan des plus satisfaisants qui fut rendu public 
a cette assemblee. Nous n'insisterons done pas sur les 
chiffres. 11 nous suffira de dire que dans son remarquable 
rapport, M. Tancrede Bienvenu, directeur-administrateur de 
la Banque, a fait un magistral expose de la situation. Nous 
en detachons les passages suivants: "La guerre a dechaine 
sur les grandes places du monde une crise monetaire sans 
precedent. Pour y faire face et se preparer a toutes even- 
tualites, les banques, et notamment la notre, ont du se^pre- 
occuper de raffermir leur situation. C'est pourquoi nous 
avons renforce notre actif liquide et particulierement notre 
encaisse metallique. 

"La Banque Provinciale a fait au cours de l'annee des 
progres tres sensibles. Nous avons lieu d'en etre fiers, si Ton 
se reporte surtout aux circonstances particulierement peni- 
bles que nous traversons. 

"Le bureau de controle des depots d'epargne rend a la 
banque des services signales. II convient d'en remercier les 
membres et notamment Sir Alexandre Lacoste, son presi- 
dent." 

Sir Alexandre Lacoste se leva pour remercier les action- 
naires au nom de ses collegues et signala l'excellence du 
bilan de la banque, particulierement remarquable en raison 
de la crise. 

Apres que des remerciements eussent ete exprimes au 
directeur-administrateur et au personnel de la Banque, le con- 
seil d'administration fut reekt a l'unanimite. 

A une seance du conseil d'administration qui eut lieu a 
Tissue de l'assemblee generale des actionnaires, le bureau fut 
reelu a. l'unanimite. 

MM. Alexandre Desmarteau, de Montreal, et J. A. La- 
rue, de Quebec, ont ete renommes verificateurs du prochain 
bilan. 



Beaucoup de preparations, de pates se vendent pour 
l'entretien des cuivres. Le produit essentiel qui se trouve 
dans toutes ces preparations, c'est soit du tripoli, soit du 
rouge d'Angleterre, soit de la pierre ponce pulverisee, soit 
de l'emeri en poudre, soit meme parfois de la poudre de 
charbon de bois. En tout cas, on peut tres facilement prepa- 
rer une pate de ce genre en employant 100 grammes d'acide 
oleique, 100 grammes egalement de tripoli blanc extra, le 
tout additionne de 8 a 9 gouttes d'ammoniaque. 



nto Railway Company et la Montreal Tramway Company. 

MONTREAL. 

Pourcentage des recettes paye a la ville pour l'annee 
finissant le 30 juin 1914: . 

4% sur les premiers $1,000,000 

6% sur les suivants 500,000 

8% sur les suivants 500,000 

10% sur les suivants 500,000 

12% sur les suivants 500,000 

15% au-dessus 3,000,000 



Pourcentage paye a la ville 

Paye pour le compte des taxes 

Total paye a la ville de Montreal 



$527,383 
84,700 

$612,083 



\ ol. XL\ HI— No 5. 



I.K PRIX COURANT, Vcndrcdi, 29 Janvier [915. 



15 



UNE DES CAUSES DE ^AUGMENTATION DU SUCRE 



LA POLITIQUE SUCRIERE DE L'ANGLETERRE ET 
LES FABRICANTS DE PRODUITS SUCRES. 



I ,e commerce des sucres en Anglcterre a ete profondement 
trouble par la guerre. Le Gouvernemeent anglais s'est assure 
de ressources de sucre suflisantcs pour plusieurs mois; mais, 
ainsi qu'on l'a fait observer dans les ccrcles commerciaux, il 
a achete an moment de la panique et, par suite, il a paye des 
prix trop eleves. 11 en resulte que le consommateur britan- 
nique paye son sucre plus cher que le consommateur etran- 
ger. Les industries donl le sucre est la base paraissent souf- 
frir tout particulierement de cette situation. Dans tin meet- 
ing trim le -'.? novembre dernier dans la salle du Conseil de la 
Chambre de commerce de Londres, les representants des in- 
dustries qui emploient du sucre out soumis a une critique 
serree la "politique sucriere" du Gouvernement britannique. 
M. G.-L. Davies, president de l'Alliance des fabricants de 
confitures, qui presidait la reunion, a d'abord affirme les sen- 
timents patriotiques des industriels sucriers; ceux-ci n'en- 
tendent eontrarier en rien les mesures que le Gouvernement 
croil utile de prendre afin d'empecher tout trafic avec l'en- 
nemi, toute operation qui procurerait a l'Allemagne et a 
t'Autriche de 1'argent, c'est-a-dire le nerf de la guerre. Mais 
ces industriels out le droit de protester contre le rencheris- 
sement inutile du sucre qui a ete, clans une large mesure, la 
consequence de la politique du Gouvernement. 

Au moment de la declaration de guerre, le commerce, 
fort inquiet au sujet de l'avenir, fut pris de panique et preci- 
pita ses achats. Les prix monterent de 125 a 130 pour cent et 
meme au dela, relativement au niveau anterieur a la guerre. 
Le Gouvernement intervint alors, avec les meilleures inten- 
tions, mais, semble-t-il, avec peu de sagesse. II acheta de 
larges quantites de sucre sur nombre de marches du monde, 
et ce au moment ou ces marches etaient en proie a la panique. 
Consequence: le sucre, qui autrement aurait diminue de prix 
sur le marche anglais, se trouvait condamne a rester relative- 
ment cher pendant toute la duree de la guerre. II semble 
■permis de dire, a poursuivi l'orateur, que cette situation a 
surtout sa cause determinante dans la composition de la 
Commission des sucres. Cette Commission comprend en 
effet, endehors des fonctionnaires designes par le Gouverne- 
men't, deux membres representant, 1'un les raffineurs de Su- 
cre, 1'autre la categorie nombreuse des distributeurs dont les 
interets, en matiere de prix du sucre, ne concordent nulle- 
ment avec ceux du commerce manufacturier. 

Le resultat du travail de la Commission a ete celui-ci: 
c'est que les raffineurs se sont assure de gros stocks et ont 
realise de gros benefices sur ceux qu'ils possedaient alors; 
c'est que les raffineurs ont pu etablir entre le sucre raffine et 
le sucre brut un ecart de prix de beaucoup superieur a la 
marge normale. De leur cote les detaillants ont recupere la 
hausse sur les consommateurs. Par contre, les manufactu- 
rers, qui emploient le quart environ de la totalite du sucre 
importe dans le pays, ont eu un sort tout different. lis 
n'ignorent pas, en effet, qu'il leur est impossible de reporter 
sur leur clientele l'augmentation du coiit du sucre. Apres 
examen de la situation, ils ont nomme une sous-commission, 
siegeant a Londres, et composee de MM. Stanley Machin, 
J. Boyd, G. Mathison et Sidney Pascal. La sous-commission 
a demande que M. Boyd fut adjoint a la Commission offi- 
cielle des sucres, mais cette requete est restee sans succes; 
elle a alors exprime le voeu que les manufacturiers anglais 
soient alimentes de sucre au cours mondial, de facon a pou- 
voir poursuivre leur industrie et occuper leur personnel dans 
des conditions aussi normales que possible. 

La sous-commission a ajoute que, si le Gouvernement ne 



pouvait entrer dans cette voie, il conviendrail au moins de 
prohiber l'importation des chocolats et confiserics provenant 
des pays etrangers en etat de se procurer leur matiere pre- 
miere a bien meilleur marche que celle-ci ne revient aux 
manufacturiers britanniques. Apres cet expose, M.^ Stanley 
Machin (de la firme Batzer and Co.), a propose la resolution 
suivante: 

Le meeting des manufacturiers de tout le Royaume-Uni 
employant du sucre, occupant plus de 100,000 travailleurs, 
proteste contre le fait que les interets de cette industrie sont 
testes completement ignores du Gouvernement. Tout en se 
declarant disposes a appuyer le Gouvernement dans toutes 
les mesures qui peuvent etre raisonnablement requises pour 
prevenir le trafic de contrebande pouvant etre profitable a 
l'ennemi, le meeting est d'avis que la politique sucriere du 
Gouvernement, si elle n'est point modifiee, sera desastreu-c 
pour les industries representees et aura pour effet de priver 
de leur emploi un nombre considerable de travailleurs. 

Le meeting insiste aupres du gouvernement pour que les 
manufacturiers employant du sucre obtiennent la faculte d'ac- 
querir du sucre, leur matiere premiere principale, aux prix 
qui auraient regne si le gouvernement n'avait pas d'abord 
achete de larges quantites et si plus tard il n'avait pas decide 
inutilement de prohiber completement l'importation du Su- 
cre; le meeting estime, en outre, que, afin d'empecher que le 
commerce britannique d'exportation ne passe dans les mains ■ 
des pays concurrents ayant l'avantage du sucre a bon marche, 
une remise soit accordee a l'exportation, dont le montant soit 
egal a la difference entre le prix mondial du sucre et le prix 
artificiel impose par le gouvernement; il estime, enfin, que 
l'importation de produits sucres, prepares au moyen de sucre 
ennemi ou de sucre achete a des prix fort inferieurs a ceux 
demandes par le gouvernement dans le pays, ne peut pas 
logiquement etre permise et devrait etre interdite. 

M. Stanley Machin a developpe ses vues et fait observer, 
notamment, que le raffine coutait, en Angleterre, a l'heure 
actuelle, environ 7 shillings de plus par quintal qu'aux Etats- 
Unis. D'autres representants de fabricants de confiseries: 
M. Boyd (J. Kieller and Sons, Ltd.); M. Morrell (Rowntree 
and Co., Ltd.); Sir Thomas Pink (L. and T. Pink, Ltd.); 
F. Mathisson (Clark. Nicholls and Coombes), etc., ont parle 
dans le meme sens. M. Boyd a propose la resolution sui- 
vante: 

Ce meeting prie le gouvernement de fournir sans delai 
des details touchant ses achats de sucre, indiquant les prix 
payes, le nom des courtiers a qui le sucre a ete achete et la 
commission payee a ces courtiers; et demande que les condi- 
tions faites par le Gouvernement aux raffineurs britanniques 
soient egalement divulguees. 

Cette motion, ayant rencontre quelques objections, a ete 
retiree. Par contre, la premiere, formulee par M. Stanley 
Machin, a ete adoptee par l'assemblee. 

A la Chambre des Communes, M. Charles Price a, le 26 
du meme mois, demande au Secretaire pour l'lnterieur si son 
attention avait ete attiree sur un meeting des representants 
des industries employant du sucre, tenu a Londres, le 23, et 
dans lequel il avait ete constate que le Gouvernement de- 
mandait pour le sucre 5 a 6 shillings de plus par quintal que 
le cours mondial, ainsi que le montrait la cote du marche 
americain; et si le Gouvernement voyait le moyen de fournir 
le sucre a un prix naturel, laissant supporter a l'ensemble de 
la nation la perte qui pourrait resulter des achats effectues 
par la Commission royale. M. Runciman, du Board of Trade, 
a repondu: "Mon attention a ete appelee sur le meeting en 
question. Je suis informe que la difference entre le prix du 
sucre sur le marche americain et le prix fixe par la Commis- 



i6 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



sion royale n'est pas aussi grande qu'on l'a dit. 11 y a eu de 
remarquables fluctuations sur le march e americain depuis 

que les achats onl m ; fails par le Gouvernement. Par exem- 
ple, a un moment, le Sucre brut se vendait a New-York 24 sh. 
9 d. -par cwt., soit pros du double du cours actuel. II serait 
impossible d'adopter la suggestion de l'honorable membre. a 
cause de la difficulte d'e ever le prix du Gouvernement et de 
suivre les fluctuations du marche americain, en hausse ou en 

baisse." 

M. Price a demande si le gouvernement ne pourrait pas 
octroyer un rabais a Importation de sucre. M. Ruciman a 
repondu: "Cette suggestion pent etre examinee". 

11 parait. suivant le "Morning Post", que la question de 
la remise ou du rabais a l'exportation des produits sucres a 
etc envisagee an ministere des Finances et au Board of 
Trade, et il y a de bonnes raisons de penser que le principe 
d'un secours en faveur de l'industrie interessee a ete admis. 
Ce secours aurait probablement la forme (Tun rabais ou re- 
mise a l'exportation des produits sucres manufactures. 

ATLANTIC SUGAR REFINERIES. 



"The Atlantic Sugar Refineries, Ltd." a termine son ins- 
tallation et le mise au point de sa machinerie des plus mo- 
dernes et perfectionnees. Elle va done pouvoir entrer en 
exploitation d'ici quelques jours, des le premier arrivage de 
sucre brut qui est attendu incessamment a St. John. D'autres 
navires sont en chargement aux Antilles a destination de la 
nouvelle firme canadienne et dans un avenir prochain le rou- 
' lenient des arrivages s'etablira a raison de quatre mille tonnes 
par jour en moyenne. 

La nouvelle raffinerie est outillee pour repondre a la de- 
mande et depuis quelques semaines les placiers de la compa- 
gnie ont enregistre de nombreux ordres. Les produits qui 
sortiront des usines de la "Atlantic Sugar Refineries, Ltd." 
seront hautement apprecies tant pour leur qualite irrepro- 
chable que pour leur prix avantageux et Ton peut des main- 
tenant predire le succes a cette nouvelle maison qui vient 
elargir le cadre de notre industrie canadienne. 



INCORPORATION D'UNE COMPAGNIE. 



"Boileau, Limitee." 



Avis est donne au public que, en, vertu de la loi des Com- 
panies de Quebec, il a ete accorde par le lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres-patentes en date 
du 23 Janvier 1015, constituant en corporation MM. J. D. 
Boileau, epicier, Arthur Sarrazin, epicier, Aime Boileau, 
pretre, de St-Jean, P.Q., Mme Rose-Anna Boileau, mariee en 
separation de biens avec M. Arthur Sarrazin, M. Leandre 
Normandeau, commis-epicier, dont quatre de Montreal, dans 
les buts suivants: : 

Acheter, posseder, detenir, exploiter, developper, vendre, 
transporter et louer des terres, des terrains, -des carrieres, 
des pouvoirs d'eau, de 1'energie electrique, dans le district de 
Montreal, des aqueducs, fils de transmission, transbordeurs 
acriens, chemins de fer ou voies d'evitement, construction de 
digues ou d'usines, machineries, materiel roulant, patentes, 
marques de commerce, publications, journaux, revues, droits 
d'auteur de toutes sortes, le tout sur les propri^tes de la com- 
pagnie ou toute autre propriete la oil elle aura obtenu la per- 
mission de ce faire des proprietaires, de faire le commerce de 
tous matexiaux, marchandises de toutes sortes, proprietes 
mobilieres et immobilieres, de les hypothequer, les dchanger, 
eonstruire et ameliorer, et de faire en particulier toutes 1e- 
affaires se rapportant a cet objet; 

D'acheter, posseder, vendre une licence de magasin en 
detail ou en gros, pour la vente des liqueurs enivrantes. de 
faire l'embouteillage de toutes boissons et liqueurs et le com- 



merce de liqueurs enivrantes en general, le tout en confor- 
mite avec la Loi des Licences de la Province de Quebec; 

Faire les affaires qui peuven't paraitre a la compagnie ca- 
pables d'etre convenablement conduites en rapport avec 
toutes affaires ci-dessus specifiers, et propres, directement ou 
indirectement. a augmenter la valeur des biens ou droits de 
la compagnie 011 les rendre profitables; 

Acquerir ou assumer les affaires, biens et obligations, en 
tout ou en partie, de toute personne ou compagnie, faisant 
toutes affaires que la compagnie est autorisee a faire ou pos- 
sedant des biens propres aux fins de cette compagnie. et les 
payer en actions du capital-actions de la dite compagnie; 

Prendre ou acquerir autrement et detenir des actions 
dans toute autre compagnie ayant des objets en tout ou en 
partie semblables a ceux'de cette compagnie, ou faisant tou- 
tes affaires capables d'etre conduites directement ou indirec- 
tement pour le benefice de cette compagnie; 

Vendre, louer les biens, droits, franchises et entreprises 
de la compagnie ou toute partie d'iceux, ou en disposer au- 
trement, pour telle consideration que la compagnie peut ju- 
ger a propos, et en particulier pour actions, debentures, obli- 
gations ou autres garanties de toute autre compagnie ayant 
des objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette 
compagnie; 

Se consolider ou s'amalgamcr avec toute autre compa- 
gnie ayant des objets semblables, en tout ou en partie, a ceux 
de cette compagnie, et entrer en aucun arrangement pour le 
partage des profits, union d'interets, cooperation, risque con- 
joint, concession reciproque ou autrement avec toute person- 
ne, societe ou compagnie faisant ou engagee a faire ou sur le 
point de faire ou d'etre engagee dans toutes affaires ou trans- 
actions capables d'etre conduites directement ou indirecte- 
ment pour le benefice de cette compagnie, et prendre ou ac- 
querir autrement des actions ou garanties de toute telle com- 
pagnie, et les engager, vendre, detenir, emettre ou emettre 
de nouveau avec ou sans garantie du principal et interets, ou 
en faire le commerce autrement; 

Acheter, louer ou acquerir autrement, detenir ou posse- 
der tous ou aucun des biens, franchises, clientele, droits et 
privileges detenus bu possedes par toute personne ou societe 
ou par toute compagnie ou compagnies faisant ou formees 
pour faire toutes affaires semblables a celles que cette com- 
pagnie est autorisee a faire et les payer en tout ou en partie 
en argent, ou en tout ou partie en actions acquittees de la 
compagnie, ou autrement, et assumer les obligations de tou- 
tes telles personne, societe ou compagnie; 

Tirer, faire, accepter, endosser, escompter et executer 
des billets promissoires, lettres de change, mandats et tous 
autres instruments negociables et transferases; 

Faire des avances en argent aux clients et autres ayant 
des relations d'affaires avec la compagnie et garantir l'exe- 
cution des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer par paiement en argent, stock, obligations ou 
en aucune autre maniere toutes personne ou personnes ou 
corporation ou corporations pour services rendus ou devant 
etre rendus en plagant ou aidant a placer ou garantissant le 
paiement d'aucune des actions du capital-actions de la com- 
pagnie, ou de toutes debentures ou autre garanties de la com- 
pagnie ou dans ou au sujet de la formation ou avancement de 
la compagnie ou de la conduite de ses affaires; 

Faire toutes telles choses en rapport ou utiles a 1'acqui- 
sition des susdits objets sous le nom de "Boileau, Limitee", 
avec un capital social de vingt mille dollars ($20,000) divise 
en quatre cents (400) actions de cinquante (50) dollars cha- 
cune. 

Le siege d'affaires de la Compagnie sera a Montreal. 
Date au bureau du secretaire de la province ce 23 Jan- 
vier 1915. 

C. J. SIMARD, 

Sous-secretaire de la province. 



Vol. XLV1II— No 5. 



LE I'RIX COXJRANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



«7 



LA CONVENTION ANNUELLE DES VOYAGEURS DE 
LA E. W. GILLETT CO. 



LE RAVITAILLEMENT DE L'ALLEMAGNE. 




t— VMM ** / • n. 



M « f ♦ * f 




La Convention Annuelle des Voyageurs de la E. W. 
Gillett Co. a ete tcnue la semaine du 4 Janvier au Bureau 
principal de la Compagnie, a Toronto. L'assistance se com- 
posait d'environ 40 voyageurs. ' Des sessions furent tenues 
chaque jour d 11 rant la semaine et d'interessants travaux fu- 
rent lus. Le President de la compagnie, E. W. Gillett, dans 
son discours de bienvenue, lit l'annonce encourageante qu'en 
depit des temps durs, les livres de la Compagnie montraient 
une serieuse augmentation sur l'annee precedente. La Com- 
pagnie invita les voyageurs en visite aux theatres locaux et a 
un banquet a l'hotel Mossop. 

Au c.ours de la Convention, une somme' relativement im- 
portante fut versee par les voyageurs au Fonds de Secours 
Patriotique. 

L'n tres agreable incident de la Convention fut la presen- 
tation par les voyageurs de la province de Quebec d'une tres 
jolie tete d'orignal montee et destinee a etre suspendue dans 
Le Hall de la Convention. 



LES. AFFAIRES COMMERCIALES ET FINANCIERES. 



La guerre actuelle aura mis en relief Fimportance dans 
la vie des nations des questions economiques. II n'est done 
pas surprenant que, sans attendre la fin de la lutte, on se 
preoccupe des consequences commerciales et financieres que 
celle-ci pent entrainer. Un interessant debat s'est engage a 
ce sujet a la Societe d'Economie Politique et M. Alt'. Ney- 
mark y a formule notamment d'interessantes observations. 

11 a d'abord rappele l'intensite du mouvement interna- 
tional du commerce au moment oil la guerre a eclate. .Mors 
qu'en 1867, le chiffre du commerce mondial etait evalue a 
cinquante-cinq milliards, il atteignait, en 1913, cent trente- 
cinq milliards, e'est-a-dire avait plus que double. Ce chiffre 
parait relativement peu important a cote de ceux que met en 
Iumiere la statistique internationale des valeurs mobilieres. 

Suivant les chiffres memo- du rapport de M. Alfred Ney- 
mark presente a l'Institut International de Statistique dans 
sa session de Vienne en septembre 1913, le montant total des 
valeurs negociables dans le monde s'elevait fin 1912 au chiffre 
formidable de 850 milliards au minimum sur lesquels, deduc- 
tion faite des multiples emplois, 600 a 650 milliards apparte- 
naient en propre aux nationaux des divers pays. 

Comment sera-t-il possible, apres la guerre, de retablir 
ce mouvement commercial et de' reprendre la marche en 
avant? M. Alt'. Neymark estinie qu'il faudra faire table rase 
des idees preconcues et se guider sur l'experience des faits. 



Places dans l'impossibilite de se ravitailler par mer, les 
Allemands out imagine de se procurer par voie intermediaire 
une partie au moins des denrees qui leur sont indispensables. 
11 se fait par la Suisse, aflirmc le "Matin", un important trafic 
au profit de l'Allemagne, grace a des commcrcants plus inge- 
nieux que sSrupuleux et qui agissenl d'ailleurs a 1'encontre 
de la vo ontc de neutrality du Gouvernement de la Confede- 
ration. La voie du Saint-Gothard scrt a ce trafic et void 
comment on a tout d'abord procede: 

Au debut, la tricherie etait facile. II suffisait d'adresser 
l'envoi a une maison suisse qui en assurait la reexpedition; 
mais tout recemment, le Conseil federal, auquel il faut tenir 
compte de ses louablcs efforts, a force les fraudeurs a renou- 
veler lcurs procedes. 

Cela n'a malheureusement pas change* grand'ehose a ce 
qui existait. 

En veut-on un exemple? A Ponte-Chiasso, il y a cin- 
quante metres entre la douane italiennc et le bureau helve- 
tique: 

Cela suffit pour qu'une declaration d'exportation se trans- 
forme au guichet suivant en une declaration de transit. 

C'est un "bon true". Il y en a d'autres qu'on pourrait de- 
couvrir, celui-ci, par exemple: 

L'autre jour, par la voie des annonces, un individu de- 
mandait a acheter sans delai une maison genevoise de nom 
frangais. 

On |'a amorce, et derriere lui se cachait une maison de 
Leipzig. . . 

Dans T'Elektrotechnische Zeittschrift", de Berlin, du 5 
novembre, nous venons de relever la reclame fait par une fa- 
brique suisse d'appareils electriques (mais est-elle bi»n Suis- 
se?) qui offre ses services aux maisons allemandes pour effec- 
tuer leurs livraisons dans les pays oil Texpedition directe 
d'Allemagne n'est pas possible. 

Le "Matin" cite encore des faits qui trahissent de la part" 
des Allemands une cynique inconscience ou plutot impu- 
dence: 

Une maison allemande de Berlin, T'Electricitaet Gesell- 
schaft Sanitas", qui fabrique des bequilles extensible d'un 
modele, parait-il, tres perfectionne, a ose faire des offres a 
une maison de Geneve, en lui representant, dans une circu- 
late tres precise: "que la guerre lui offrait aupres des blesses 
frangais, anglais et beiges un large champ d'action et de 
profit"! 

Une verrerie allemande, qui affirme s'etre approprie les 
ventables procedes de Charleroi, s'est egalement adressee a 
une maison de la Suisse romande, en lui exposant "que les 
armees du kaiser ayant devaste toutes les eglises du nord et 
de Test de la France, elle se considerait comme toute designee 
pour en remplacer les vitraux"! 

II y a du moins un enseignement pratique a tirer de ces 
faits. C'est qu'a l'avenir les consommateurs frangais devront 
s interd.re soigneusement de s'adresser aux Allemands lis 
le pourront d'autant mieux que, dans beaucoup de cas ils 
eviteront ainsi des frais supplementaires dont il leur eut ete 
facie de faire l'economie, ainsi que le prouve le fait, en ap- 
parence incroyable, cite par notre confrere: 

Un industriel lyonnais achetait depuis longtemps, en \l- 
Iemagne, de minces plaquettes de cuivre. La guerre vim le 
deranger de sa petite routine. Oil s'adresser? 

II ecrivit a la Chambre de commerce de Geneve pour de- 
mander s'il existait en Suisse quelque article similaire. 

Et savez-vous ce qu'on lui repondit? Nous vous le don- 
nons en mille. 

Les plaques qu'il faisait si soigneusement venir d'Alle- 
magne etaient fabriquees a Paris. 

Nous ne serions pas embarrasses pour citer d'autres faits 
analogues. 



i8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 




GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 
Futures cotations: 



Ouver- 




Ferme- 


ture 


Haut 


Bas ture 


Ble— 






Mai $1.46^ 


$1.48^ $1 


.4654 $1.48^ 


luillet 1. 31/4 


i-33 7 /s 1 


.3154 1-33^ 


Mais — ■ 






Mai .82^ 


.81 y 4 


.80^ .81^ 


Juillet .8i}4 


.823/g 


.81% .82K 


A voine — 






Mai .58*$ 


* .593/2 


■ 57% -59-K 


Juillet .56^ 


.58K2 


• 56^ -58K 



Cotations au comptant: 

Ble. — No 2 rouge, $1.46 l / A a $1.48%; 
No 2 hard, $1.46^ a $1.48^ 

Mais. — No 4 jaune, 72c a 74c; No 4 
blanc, 72c a 73^c. 

Avoine. — No 3 blanche, S5^c a 5°/4c;- 
No 4 blanche, 54/4c a 55/4c. 

Seigle. — No 2, $1.23. 

Orge. — 76c a 85c. 

Grains de mil. — $6.00 a $7.50. 

Trefle. — $12.50 a $15.00. 
CEREALES. 
Ble No 1 Northern 0.00 1.60 

Avoine No 2 C.W., tres rare 0.70 0.71 
Avoine No 3 C. W. 0.00 0.68 

Orge No 3 C. W. 0.00 0.78 

Orge No 4 0.00 0.76 

i.E MARCHE DE LA FARINE. 

Patentes du printemps: 



sacs 
sacs 
sacs 
sacs 



7.60 
7.60 
7. 10 
7.10 



sacs 
sacs 
sacs 
sacs 



2 hacs 
2 sacs 
2 sacs 

sacs 



Royal Household 
Five Roses 
Glenora 
Harvest Queen 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 
Manitoba S. B. 
Keetoba 
Montcalm 

Patentes d'Hiver: 
Straight rollers 
Hurona (a patisserie) 
A " 2 

Farine de ble-d'Inde, blancz 

pour boulangers 2 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 
Avoine roulee. baril 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU- 
LEE. 

Nous cotors: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 
Gru Man., au char, tonne 
Middlings d'Ontario, au 

tonne 
Moulee pure, au char 
Moulee melansree, au char 

FOIN PRESSE ET FOURRAG: 

Nous cotons. 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 19.00 

Tres bon, No 2 18.50 

No 2 16. =;o 

PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — On cote les prix suivants: 
Beurre fin superieur de 

cremerie 
Beurre fin de cremerie 
Beurre second choix 
Beurre du Manitoba 
Beurre de l'Ouest 

Fromage. — On cote les prix suivants: 



6.90 
6.50 
6.90 
6.90 

5.40 
7.40 
7.00 

5-30 

4.00 

5 -69 
6.55 



25.00 
27.00 



char, 

29.00 
33-00 3500 
28.00 35.00 



19.50 
19.00 
17.00 



30c 

29c 



a Zoy 2 c 
a 29^ c 

28^c a28?4c 
24c a2?c 

25c a 26c 



i6J4c a i6J4c 
i6J^c a i6>4c 
i5^c a 16c 
I5^c a 16c 
I5j4c a isYzC 
i5 l Ac a isHc 



Extra Inns de l'Ouest 
septembre, hlanc 

Extra fins de l'Ouest 
septembre, colore 

Extra fins de l'Ouest 
octobre, blanc 

Extra fins de l'Ouest 
octobre, colore 

Extra fin de l'Est, sep- 
tembre, blanc 

Extra fin de l'Est, sep- 
tembre, colore 

Extra fin de l'Est, octo- 
bre is^c a 15-3/16C 
PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 
Oeufs. — On cote les prix suivants: 

Stock strictement frais 41c a 43 

En conserve de choix 00c a 34c 

En conserve No 1 00c a 30c 

En conserve No 2 25c a 26c 

Produits de l'erable. — On cote les prix 

suivants : 

Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 85c 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 95c a 1. 00 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 1.25 
Pur sucre d'erable, la lb. 9c a 10c 

Miel. — On cote les prix suivants ; 
Miel blanc, trefle 16c a I7J4C 

Qualites brunes I4j4c a 15c 

Blanc extrait 12c a I2^c 

Miel sarrazin 6y 2 c a 7y 2 c 

Feves. — On cote les prix suivants: 
Feves triees a la main, le 

boisseau 2.95 a 3.00 

Choix i-pound pickers 2.70 a 2.75 

Three-pound pickers 2.50 a 2.55 

Volailles. — On cote les prix suivants: 
Dinde fraichement tuee, la lb. 18c a 20c 
Dinde conservee au froid, lb. 17c a 19c 
Poulet, la lb. 
Canard, la lb. 
Oie, la lb. 
Poule, la lb. 

Pommes dfi terre. — Le 
des pommes de terre est calme par suite 
de la demande limitee et les lots de 
chars des Montagnes Vertes se cotent 
52J/2C le sac, ex-voie, et dans le commer- 
ce de gros, de 65c a 70c le sac, ex-maga- 
sin. 

MARCHE A PROVISION. 

Pores vivants, lots de choix, $8.40 a 
$8.50 les 100 lbs. peses hors chars; pores 
appretes, fraichement tues des abattoirs, 
$11.50 a $11.75 les 100 lbs.; pores appre- 
tes a la campagne, poids legers, $10.25 a 
$10,50 les 100 lbs.; pores appretes a la 
campagne, poids lourds, $9.00 a $9.25 les 
100 lbs.; jambon, poids moyen, 16c a 17c 
la lb.; bacon pour breakfast, 18c a 19c 
la lbs.; bacon de choix Windsor, 21c a 
22c la lb.; bacon Windsor desosse, 23c 
a 24c la lb.: saindoux, qualite "Pure 
Leaf", 13c la lb. en seaux de 20 lbs. en 
bois; saindoux, qualite "Pure Leaf", 
I2J/2C la lb. en seaux de 20 lbs. en fer- 
blanc; saindoux compose, 10c la lb. 
en seaux de 20 lbs. en bois; saindoux 
compose. 9V2C la lb. en seaux de 20 lbs. 
en fer-blanc. 

LA SITUATION. 

Les cereales ont une tendance a la 
hausse. C'est le point saillant de la si- 
tuation cette semaine, qui reste sensible- 



12c a 15c 
12c a 14c 
ioc a 12c 
ioc a 12c 
commerce 



ment la meme. 

SUCRES 

Extra granule, sac, les 100 lbs. 6.30 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 6.35 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 6.70 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 
Extra ground, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.60 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 5-95 

No i Yellow, sac, les 100 lbs. 5.90 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.00 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.10 
Paris Lumps, I bte 25 lbs., 100 lbs. 7. 15 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.05 

Crystal Diamond, 1 bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7-15 

Crystal Diamond, I bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7-35 

Crystal Diamond, Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 7-6o 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.05J 
Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 
Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.33 O.33 0.36 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 
Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, l / 2 qrt. 0.40 0.40 0.43 
Les prix s'entendent; tere colonne, 
pour territoire ouvert; 2e colonne, pour 
territoire combine; 3e colonne. pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

iere qualiteT le quart 3° -50 

2eme qualite, le quart 26.00 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 
Saindoux pur, en tinette 0.12I 

Saindoux pur, en seau 2.50 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.13 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.13! 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. o.i3i 

FARINES ET PATES ALIMEN- 
TAIRES 
Pates alimentaires 
P.onne demande. 
Nous cotons: 
Arrow root, boite de 7 lbs. 0.13 

Farine Five Roses, qrt. 8.20 

Farine Five Roses, sac 4-00 

Farine Household qrt. 8.20 

Farine a. patiss. Ocean, qrt. 7.75 

Far. d avoine granulee. sac 3-75 

Far. d ; avoine standard, sac 3-75 

Far. d'avoine fine, sac 3-75 

Farine d'avoine roulee, brl. 6.50 

Farine d'avoine roulee, sac 3- 10 

Far. de ble-d'Tnde, sac 2.40 

Farine de sarazin, le sac 3.25 

Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4. IS 

Cream of wheat, cse 0.00 5 - 75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.07} 
Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 0.06} 
Fecule de pommes de terre. 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 

Yermicelle, macaroni et 
spaghetti Canadiens btes 
de 5 lbs., lb. 0.00 0.06J 

En vrac 0.00 o.ofH 

>. He r. lb. 0.00 0.07 

Nmiillettes aux ouefs: 
IV-tirtq de i IK. lb. 0.00 0.07} 



Vol. XLVIII— No 5. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



*9 



Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffres, ani- 

maux nouilles, coudes, 

importes en vrac lb. 0.00 0.09$ 

En paquets de i lb. " 0.00 0.10 

Tapioca pearl, en sac, la " 0.05 0.05* 

Tapioca seed, en sac, la " 0.05 0.05^ 

bagou " 0.051 0.00 
VINAIGRE 

Nous cotons, pnx nets: 
Bullman, cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 1.40 

n« grains (.proof), le gall. 0.00 0.20 
fc^lCES PUKES, UKAlNES ET SKL 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 

Allspice, moulu lb. 0.00 0.20 

Anis " 0.00 0.10 

Cannelle, moulue " 0.00 0.25 

Cannelle en mattes 0.18 0.22 

Clous de girotie entiers " 0.20 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.00 0.29 

Chicoree canadienne " 0.12 0.13 

Colza " 0.07 0.08 

Creme de tartre 0.00 0.40 

Gingembre en racine " 0.17 0.23 

Graine de lin non moul. " 0.034 0.04} 

Graine de lin moulue " 0.06 0.07 

Graine de chanvre " 0.074 0.08 

Macis moulu " 0.00 0.75 

Mixed spices moulues " 0.00 0.25 

Muscade moulue " 0.00 0.50 

Muscade " 0.20 0.35 

Piments (clous ronds) " 0.00 0.12 

Poivre blanc rond 0.28 0.29 

Poivre blanc moulu 0.00 0.33 

Poivre noir rond 0.19 0.22 

Poivre noir moulu 0.00 0.25 

Poivre de Cayenne pur " 0.00 0.30 

Whole pickle spice " 0.16 0.20 

Sel fin en sac 0.00 1.35 

Sel fin en i de sac o.oo 0.40 

Sel fin, quart, 3 lbs. 0.00 3.30 

Sel fin, quart, 5 lbs. 0.00 3.20 

Sel fin, quart, 7 lbs. 0.00 3.10 
Sel fin, en quart de 280 lbs. 

- Ordinary fine 0.00 1.85 

Fine 0.00 2.10 

Dairy 0.00 2.25 

Cheese 0.00 2.3s 

Gros sel, sac 0.80 0.85 

Legumes sees. 

Nous cotons: 

Orge monde (pot), sac 0.00 3.25 

Feves blanches, Can., lb. 0.04I 0.05 

Orge perle, sac 4-°o 4-5° 

Feves jaunes, minot 0.00 3.00 
Lentilles rouges, par sac, lb. manquent 

Lentilles vertes, par sac " manquent 

Pois verts, No 1 " 0.05 0.05^ 

Pois casse, le sac 0.05J 0.06 
Ble-d'Inde a soupe, casse, 

le sac 0.00 3.25 
RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
Riz Patna. sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 0.05$ 0.06! 

Riz Carolina 0.09 0.10 

Riz moulu 0.00 0.06 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 

Riz decortiques au Canada: 

Les prix ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Qualite B. sac 250 lbs. 0.00 3.50 

Qualite C, sac 100 lbs. 0.00 3.60 

Sparkle 0.00 5.85 
India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 3.65 

Lustre 0.00 3.75 

Polished Patna 0.00 5.15 

Pearl Patna 0.00 5.35 



Imperial Glace Patna 0.00 5.65 

Crystal Japan 0.00 5.85 

Snow Japan 0.00 6.05 

Ice Drips Japan 0.00 6.20 
FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 

Nous cotons: 

Dattes et figues: 

Dattes en vrac 1 lb. 0.00 0.06 

Dattes en pqts de 1 lb. 0.00 0.074 

Raisins de Corinthe. La lb. 
Corinthc Filiatras, en vrac 0.00 0.07} 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 11). 0.07J 0.08 

Raisins de Malaga. Lb. 

Connaisseur, la bte 2.60 

Extra Dessert, la bte 3.60 

Extra paquets, la bte 4.00 

Royal, la bte 4.25 

Imperial, la bte 5.50 

■ 6 Couronnes, pqts, la bte 5.80 

Excelsior, la bte 6.00 

Raisins Sultana. Lb. 

Cartons, 1 lb. o.Ili 0.133 

En vrac 0.09 o.ioi 

Raisins de Valence. Lb. 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. 0.08I 0.08J 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. 0.08! 0.09 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. • 0.09 0.09! 

Raisins de Californie. Lb. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 0.00 0.10 

' Epepines, paq. 1 lb., choix 0.00 0.094 

Noix et Amandes. Lb. 

Amandes Tarragone 0.18A 0.194 

Amandes Valence ecalees 0.36 0.38 

Cerneaux 0.50 0.52 

Avelines 0.14 0.15 

Noix de Grenobles Mayette manquent 

Noix Marbot 0.14 0.15 

Noix du Bresil 0.13 0.14 

Noix de coco rapees. a la lb. o.i84 0.22 

Noix Pecan polies 0.18 0.19 

Noix Pecan cassees 0.00 0.55 

Peanuts roties, Coon 0.08I 0.09 

Peanuts roties, G. 0.09 0.09} 

Peanuts roties, Bon Ton o.n* 0.12 

Fruits evapores. Lb. 

Abricots, boite 25 lbs. 0.00 0.15 

Peches, boites 25 H>s. 0.00 o.ogj 

Poires, boite 25 lbs. 0.00 0.13 
Pommes tranchees. evapo- 

rees btes de 50 lbs. 0.08 o.o8i 

Pelures de fruits. Lb. 

Citron 0.12J 0.13 

Citronnelle 0.19 0.20 

Orange 0. I2i o. 13 

Pruneaux de Californie La lb. 
Boites de 25 lbs. 

30/40 0.14 

40/50 0.13 

50/60 0.12 

60/70 o . 1 1 i 

70/80 o.ioi 

80/90 0.10 

90/100 , 0.09J 
CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 No 2 

Asperges (Pointes). 2 lbs. 2.25 3.25 

Asperges ent : eres can.. 2 lb. 0.00 2.25 

Asperger Californie. 2§ lbs. 0.00 3.45 

Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 1.32} 

Ble d'Inde 2 lbs. 0.92$ 0.95 

Rle d'Inde en epis sal. 4.50 4.524 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 0.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champignons hotel, boite 0.15 0.16 

Champignons, ier choix o.2oi 0.21 

Champisnons, choix. btes o.i84 o.ioi 

Choux de Brtixelles imp. 0.17 o.t8 

Choux-fleurs 2 lbs. 0.00 1.05 



Citrouilles 

Citrouilles 

h-pmards 

Epinards 

hpinards 

Epinards imp. 



3 lbs. 0.90 0.92$ 

gal. 2.30 2.324 

gal. 0.00 4.524 

2 lbs. 0.00 1. 124 

3 lbs. 0.00 1.774 

bte 0.13 0.14 



1'eves Golden Wax 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves Vertes 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves de Lima 2 lbs. 1.20 1.224 

Flageolets importes bte 0.16 0.17 

Haricots verts imp. bte 0.14 o.iS4 

Macedoine de legumes bte 0.144 0.154 

Marinades en seau, 5 gal. 0.00 2.75 

Fetits pois imp. moyens, bte 0.00 0.13 

Felts pois imp. mi-fins, bte 0.00 0.13 

I'etits pois imp. hns, bte 0.1b 0.17 

i'etits pois imp. ext. tins, bte 0.17 0.18 

i'etits pois imp. surhns, bte (manquent; 

Pois Can. English Garden 0.924 0.95 

Pois Can. Early June 0.95 0.974 

Succotash 2 lbs. 1.00 1.10 

Tomates, 3 lbs., doz. 0.974 1.00 

Tomates, gall. 2.90 2.924 

Trurfes, 4 boite 5.00 5.40 
Conserves de fruits, 
ires bonne demande. 

Par doz., groupe No 1 No 2 
Ananas coupes en ties, 

i'/ 2 lb. 0.00 2.50 

Ananas importes 2y 2 lbs. 2.75 3.25 

Ananas entiers (.Can.) 3 lb. 0.00 2.50 

Ananas tranches (.Can.) 2 lb. 0.00 1.95 
Ananas rapes (.emp. Can.) 

2 lbs. 0.00 I.50 
Cerises rouges sans noyau, 

2 lbs. 1.924 1.95 

Fraises, sirop epais, 2 lbs. .2.15 2.174 
I* ramboises, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.974 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1 .45 
Gadelles noires, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Groseilles, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 

Marinades can. 1 gal. gal. 0.00 0.80 

Olives, 1 gal. gal. 1.27! 1.70 

Peches jaunes 2 lbs. 0.00 1.674 

Peches 3 lbs. 0.00 2.124 

Poires (Bartlett) 2 lbs. 1. 55 l.57i 

Poires 3 lbs. 2.05 2.074 

Pommes 3 lbs. 0.00 1.10 

Mures, sirop epais lbs. 0.00 1.95 

Pommes Standard gal. 2.25 2.75 
Prunes Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1. 10 1. 15 
Prunes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1 .02} 1 .05 

Prunes de Californie, 24 lb. 0.00 2.74 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 lbs. 1 . 10 1.12I 

Rhubarbe Preserved, 2 lbs. 0.00 1.55 

Cerises blanches doz. 0.00 2.25 

Cerises noires doz. 0.00 2.40 

Framboises doz. 0.00 2.00 

Mures doz. 0.00 2.40 

Gadelles rouges doz. 0.00 2.40 
Conserves de poissons. 
Tres bonne demande. 
Nous cotons: 
Anchois a l'huile (suivant 

format) doz. 2.25 6.10 

Caviar J lb. doz: 5.15 5.25 

Caviar i lb. doz. 10.00 10.25 

Crabes 1 lb. doz. 3.75 3.00 

Crevettes en saumure, 1 lb. 0.00 1.75 

Crevettes sans saum. 1 lb. 0.00 1.80 

Finnan Haddies. doz. 1.35 1.40 
Harengs frais. importes, 

doz. 1.20 1.25 

Harengs marines, imp. " 1.60 1.65 

Harengs aux Tom., imp. " 0.00 1.75 

Harengs kippered, imp. " 0.00 1 . 75 

Harengs canad : ens kippered 0.95 1.00 
Haregns canadiens. sauce 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



tomates 0.95 1.00 

Homards, bte h., 1 lb. " 5.80 5.90 

Homards, bte plate, I lb. " 3.05 3.07A 

Homards, bte plate, 1 lb. " 5. ^5 5.95 
iiuures t,soiiu meat; 5 oz. 

UuZ. O.OO I.4u 

Huitres (.solid meat), 10 oz. 

doz. 0.00 2.ou 
Huitres 1 lb. 0.00 1.50 

Huitres 2 lbs. 0.00 2.45 

Maquereau, tin 1 lb., la doz. 

1. 00 1.05 
Morue No 2 lb. (manque) 

Morue No 1 en quart lb. 0.04 0.05 
Koyans aux truftes et aux 

achards bte 0.17 0.18 

Sardines can. i bte, cse 4.00 4.25 

Sardines franchises, i btes 0.17J 0.32 
Sardines franchises, £ btes 0.23 0.51 
Sardines Norvege, i bte 9.00 11.00 
Sardines sans aretes 1400 0.24 0.25 
Saumon Labrador, 100 lbs. 0.00 8.50 
Saumon Cohoes, Rraser 

River, 1 lb. 0.00 1.70 

Saumon rouge: 
liorse Shoe et. Clover Leaf, 

boite basse, y 2 lb., doz. 1.55 1-57$ 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 2.70 2.72J 

Saumon rouge Sockeye, 

(Rivers Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. doz. 2.40 
Saumon rouge du printemps. 

bte haute, 1 lb. doz. 0.00 2.00 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 0.00 I.25 
Truite des mers, 100 lbs. 0.00 7.00 

HARENGS DU LABRADOR 
Quarts 0.00 5.75 

y 2 Quarts 0.00 3.25 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 0.03 

Rapier brun en rouleaux 0.02! 

i.e papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 
SAVON DE CASTILLE 

Le savon de Marseille en morceaux se 
vend $5.00 la caisse et de li 1 />'~ * 12c la 
livre, poids net, blanc ou marbr6. 
GRAISSE A ROUES 

On cote: 
Gra;sse Imperial, en lots de 

grosse doz. 0.57$ 

Caisse de 4 doz. " 0.60 

Graisse au mica: 
Boites de 1 lb. (par 3 doz.) 

doz. 0.90 0.95 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 2.25 
HUILE D'OLIVE 

Nous- cotons: 

Huile Loublon: 
Pintes 0.00 2.25 

Chopines 0.00 1.20 

i chopines 0.00 0.60 

L'huile d'olive Bartbn et Guestier est 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9-75 

y 2 Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 
DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
B. Paraffine en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a la lb. lb. 0.00 0.07} 

12 a la lb. " 0.00 0.10 

B. Paraffine, 6 a la lb. 0.08 0.09 

B. Paraffine. 12 a la lb. 0.08J o.oo3 

B. Stearique, 14 oz. 6 et 12 0.00 0.16 
B. Stearique, 16 oz. 6 et 8 0.16 0.17 
Cierges approuves lb. 0.00 0.37$ 

Huile de 8 jours, gallon 1.50 1.60 

PLATS EN BOIS 

Nnns cotons: 
Carres de i lb., crate 500 0.00 O.05 
Carres de 1 lb., crate 500 o.<x> 1.00 



Carres de 2 lbs, crate 500 0.00 1.15 

Carres de 3 lbs., crate 500 0.00 1.40 

Carres de 5 lbs., crate 250 0.00 0.85 

CUVETTES EN BOIS 

Nous cotons: 

Cuvette No o. la doz. 11.00 

Cuvette No 1, la doz. 9.50 

Cuvette No 2, la doz. 8.00 

Cuvette No 3, la doz. 7.00 
BALAIS 

Nous cotons: 

A longs manches 2.50 

Avec manches ordinaires La doz. 

3 cordes 2.40 

4 cordes 2.60 

5 cordes 3-40 
D enfant, 2 cordes 0.00 1.10 
D enfant, 1 corde 0.00 0.85 
Manches de faubert (mop), doz, 1.20 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 

Boites de 5 grosses, la bte 0.85 

Epingles a ressort: 

Boites de 2 grosses, la bte 0.90 
MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: 

Meches No 2 lb. 0.22 

Meches No 2 " 0.15 

Meches No o " 0.12 

Bruleurs No 2 doz. 0.85 

Bruleurs No 1 " 0.65 

Bruleurs No o " 0.65 

Bruleurs, dessus verre (A) " 1.65 

Bruleurs, dessus verre (B) " ' 1.00 

Cheminees (climax) No 2 " 0.65 

Chenrnees (climax) No 1 " 0.45 

Cheminees (climax) No o " 0.45 

Cheminees (Bonanza) No 2 " 0.95 

Cheminees (Bonanza) No 1 " 0.75 



(Suite de la page 10) 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 

sant, y 2 brl. 14.00 

Marque Dorchester 27.00 

Marque Dorchester, y 2 brl. 13-75 

Marque Brown Brand, brl. 20/35 

(clair) 26.00 

Saindoux Compose 

Tierces, 375 lbs. 0.09! 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 0.09J 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) - 0.09J 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.09J 

Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 0.09I 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.85 0.09 J 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu o. 10 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu o.ioi 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 0.10J 

Briques de saindoux, 60 lbs., en 

caisse o.ioS 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.12 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 0.12! 

Tinettes, 50 lbs. s net (tinette imi- 

tee) 0.12I 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50 0.12J 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 
brut $2.40 0.12 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12I 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisse 0.13 



Saindoux en carre d'une livre, 60 
lbs., en caisse 0.13! 

JOHN P. MOTT & CO. 



^4m^ 



DIAMOND 
CHOCOliAli: 



Elite, per doz. 0.90 
La lb. 



Prepared Cocoa 
Breakfast Cocoa 
"^^^ No 1 Chocolate 

Diamond Chocolate 
Navy Chocolate 
Cocoa Nibbs 
Cocoa Shells 
Confectionery Chocolate 
Plain Chocolate Liquors 
Vanilla Stick 

SAVON. 

The GENUINE, empaquete 100 mor- 
ceaux par caisse. 



0.28 
0.36 
0.30 
0.24 
0.29 

o.3S 

0.05 

0.18 a 0.30 

0.18 a 0.25 
la gr. 1. 00 




AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 

Sur extra fins, y 2 flacon, 40- s. 11.00 
Sur extra fins, y 2 kilo, 100 s. 17.00 

Extra fins, y 2 kilo, 100 s. 15-59 

Extra fins, 1 kilo, 50 s. aucun 

Tres fins, l / 2 kilo, 100 s. 14.50 

Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. 15.50 
Fins, y 2 kilo, 100 s. aucun. 

Moyen, No 2, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Moyen, No 3, l / 2 kilo, 100 s. 9.00 

Frangois Petit. 
Pois fins, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Moyens, y 2 kilo, 100 s. 8.00 

Aspeiges 
En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, i kilo, 100s. 25.00 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 
En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 
Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 
Fines, 1 kilo, 50 s. 21.60 

Fines, y 2 kilo, 100 s. 22.00 

Flageolets 
Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 
Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Haricots 
Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 
Verts Coupres, y 2 kiio, 100 s. 

Divers 
Cotes de Celeri, y, kilo, 100 s. 
Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 
Celeri '(pieds), y 2 kilo, 100 s. 
Fonds d'Artichauts, \ kilo, 100 s. 
Salsifis, \ kilo, 100 s. 

Soupes. 
Oseille, y 2 kilo, 100 s. 
Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 
Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. 
Caisse de 200 more, de 3^2 oz. 
Caisse de 50 barres de 54 ' r) - 
Caisse de 25 barres de 11 lbs., lb. 
La Lune 65% d'huile d'Olive 
Caisse de 25 barres de 11 lbs. 
Caisse de 50 more, carres de 12 oz 
Caisse d** «2 barres, 3 lbs. 



14.00 
14.50 
12.00 



12.00 
8.50 
8.50 

9.00 

8.50 
11 .00 
33-00 
12.50 

10.00 

7-50 

11.50 

Caisse 

5 ■ So 

5.00 

O.TI 

Lb. 

o. 10 
- 4-50 
0.10J 






Vol. XLVIII— No 5. 



LE PRIX COTJRANT, Vcndrcdi, 29 Janvier 1915. 



21 



Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont-Royal. 22 

Baker & Co. (Walter) 8 

Banque de Montreal 24 

Banque d'Hochelaga 24 

Banqoe Nationale 24 

Banque Molson 24 

B inque Provincitle 24 

Banque Provinciale, rapport 

25-26-27 

Banwell Hoxie 33 

Barnett G. & H.Co 33 

Bilanger & B61anger 29 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 23 

B rodie & Harvi« 10 

Canada Life Assurance Co. . 23 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 29 

Canada Wire & Iron Goods 33 

Canadian Pacific it 

Canadian Salt Co 11 

Cane Win. & Sons Co. Ltd. . 1 1 

Caron L. A 29 

Cinrch & Dwight 7 



Cie d'Assurance Mutuelle 

dn Commerce 23 

Clark, Wm 8 

Connors Bros 12 

Continental Bag & Paper Co 7 

Cottam Bart 29 

Conillard Augnste 29 

Desmarteau Alex 29 

Dom. Canners Co.,. Ltd.... 3 

Dominion Textile Couvert 

Dontigny Hector 29 

Ecole Polytechnique 10 

Eddy E. B. Co 9 

Esiuhart & Evans 22 

Equitable (Cie d'assurance 

incendie) 23 

Fairbank N. K 5 

Fels & Co 10 

Fontaine Henri 29 

Fortier Joseph 29 

Gagnon, P. -A 29 



Garand, Terroux & Cie 29 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 29 

Grand Trunk Railway 11 

Gunn, Langlois & Cie 7 

Hall Coal [Geo] 24 

Hamilton Cotton Co 30 

Jonas & Cie, H 

Couvert interieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 8 

La Pr6voyance 23 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co., A. C 30 

Liverpool-Manitoba 22 

Martin C. E 29 

Martin-Senour 3? 

Mathieu (Cie J. L.) 9 

Matthews-Blackwell Ltd... 7 

Mc Arthur, A 30 

Metropolitan Life Ins. Co.. 22 

Montbriand, L. R 29 



Montreal-Canada Ass. Co. . 22 
Mott, John P., & Co 8 

Nicholson File 30 

Nova Scotia Steel Co 30 

Nugget Polish Co. Ltd 28 

Palmer John Co., Limited. . 33 

Peck Stow & Wilcox 21 

Pret Immobilier Limited. . . 8 
Pr^voyants du Canada, (Les.) 22 

Rolland & Fils, J. B 29 

St. Lawrence Sugar Co. 9-couv. 
Sun Life of Canada 23 

Tanglefoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 31 

Theatre National Franca's. 29 

United Shoe Machinery Co. 
Ltd Couvert 

Western Ass. Co '..... 22 

Wilks & Burnett 29 




Introduisez-les 
dans votre commerce 

Ces deux nouveaux et jolis dessins en bronze ou 
acier travaille figurent dans le nouveau catalogue P. S. 
et W. de serrures, boutons de portes et ferronnerie 
pour constructeurs. lis donnent une idee de la variete 
et de la beaute de toute la ligne des "sets" de serrures 
Pexto. Et rappelez-vous, n'importe lequel des dessins 
Pexto differera de ceux des autres gros manufacturiers, 
quant a la poignee et a la clef, a la surface exterieure 
et interieure. 

Dans le nouveau catalogue tous les "sets" de serru- 
res du meme dessin sont groupes ensemble pour qu'on 
puisse s'y referer rapidement. Les illustrations sont 
claires. La description au-dessous de chaque vignette 
est courte, juste l'essentiel pour vous permettre de 
connaitre en un rien de temps, tous les faits particu- 
liers a chaque article. Tous les marehandises presen- 
tees dans le livre sont faites a Cleveland. 

Vos clients seront-interesses par les nouvelles addi- 
tions faites a notre ligne de ferronnerie pour construc- 
tion, de serrures, "sets" a mortoiser les portes devant 
et a linterieur, poignees et serrures pour portes de 
magasin, poignees a liroirs, etc. 

Ecrivez aujourd'hui pour recevoir 
notre nouveau catalogue. 

The Peck, Stow & Wilcox Company 

SOUTHINGTON, CONN. 
CLEVELAND, 0. 

Adressez toute la corres- 

pondance a Cleveland, 

E.U. 

i mt fffff fflllAI I II UiUlV t l I XlvaXB xB^^ 






22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 

:-: of New-York :-: 

^Compagnie a Fonds Social; 

Assurance en force $2,816,504,462 

foiicex en vigueui au 31 de- 

ce more 1913 1 3.957.742 

tin 1913, la compagnie a e- 

mis au Canada des poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

rt lie a depose entre les 

malnE du Gouvernement 

Canadien et de fidei-com- 

mis canadiens, exclusive- 

ment pour les Canadiens, 

plusde $20,000,000. 

II y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORCE EN I8SI 
ACTIF, au-dela de - - 13,284,179.93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Geo. A. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Mejkle, Gerant-General. 
C. C. Foster, Secretaire. 

Succursale da Montreal': 

6 1 RUE ST-PIERRE. 

Robt. Bicebrdieb, Geraut 



L' Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Independante (Incendle) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rue St-Jean, Montreal 

Hon H. B. Rainville, President. 
E. Clement, Jr., Gerant-Gen6ral. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responsabilite des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edirubourg. 

German American Insurance Co. 

de New- York. 



Nous considerons toutes cotnmandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. Inexperience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 me St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 553 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

112 RUE ST-JACQUES MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr: A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



L'HISTOIRE D'EMPRUNTER. 



L'alienation de polices d'assuran- 
ce sur hypotbeque augmente dans 
des proportions si alarmantes qu'il 
est facile pour les directeurs des 
compagnies d'assurance de prevoir 
la triste consequence de cette deplo- 
rable facon d'agir. La situation ac- 
tuelle interesse davantage encore les 
porteurs de polices et leurs benefi- 
ciaires, puisqu'ils sont ceux qui sont 
appeles a en souffrir. lis sont com- 
me l'homme qui dans le bateau s'en 
va au gre du courant, sans souci de 
la chute prochaine et sourd aux 
avertissements de ceux qui sont au 
fait du danger. 

Le montant que les porteurs de 
polices ont emprunte aux veuves et 
aux orphelins depasse aujourd'hui 
l'enorme so'mme d'un demi billion de 
dollars, et une infime partie de cette 
somme sera remboursee par le paie- 
ment des emprunts. Ces emprunts 
sont trop souvent negocies dans le 
but d'acheter des choses non neces-. 
saires ou pour satisfaire tin luxe. lis 
servent souvent a se procurer une 



COMPAGNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondas an 1 869 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reterve $193,071.19 

Autrei Valeuri 

paiaives --20 688,00 

S213.759.19 

Surplus pour le> aiturei $344,1 26 76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE 0ULUTH, 
SO rue Notre-Dame Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Cerant Provincial 



ASSIREZ vors 

DANS 

Ln $J1UU€6J1KD€ 



Ses Tauxsont aussiavantageux 

que ceux de n'lmporte quelle 

compaguie. 

Ses polices sont plus llberalea 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses garantles sont superleu- 

rss a la generality de celles des 

a u t res compagnies. 

La sagesse et I'experlenee de 

sa direction sont une garan- 

tie de succ4s pour les annees 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 

compagnie Canadlanna* 

Fran9alse et ses capitaux res. 

tent dans la Province de 

Quebec pour le benefice des 

notres. 

Siege Social 1 Angle des rues Notre. 
Dame et St-Vincent. 
MONTREAL 



to PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

80 PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



60 PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSUR4NCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise $500,000.00 

Actif du Fonds de Pension, 

le 30 ssptombre 1914 $643,044.63 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus gro?se rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie & 

"Fonds Social" faisant une sp^cialite' du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $543-044-53- 

ANTONI LESACE, Cerant-Ceneral. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice ''DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" \ 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes vos productions Impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile- 



Vol. XLVI1I— No 5. 



U ; . PRIX O fURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



23 



LA COMPAGNIE 



D'Assurance Mutuelle 
Contra le Feu. 



180 Rue ST = JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de Panned et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contestee. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Lic^ncia. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"L' Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
couteuse pour les R^clamants. .•. .•. 




encombrante automobile qui, outre 
le cout d'achat, entraine des depen- 
ses si lourdes que dans bien des cas 
elles absorbent la prime et sont 
i-.uisc que l'assurance elle-meme est 
perdue. 

Cette thanie d'emprunter sur poli- 
ces d'assurance fait que ses victimes 
sont eventuellement dans une posi- 
tion plus desavantageuse que celle 
dans laquelle ellcs se trouvaient 
avant de s'assurer. — Ed. L. Young:. 



: o: 



On se demande aujourd'hui dans 
les cercles fraternels ce qui peut 
bien pousser tant d'hommes, dont 
les families sont sans protection et 
ont a peine de quoi subvenir a leurs 
besoins, a payer dix ou quinze dol- 
lars pour faire partie de certaines 
organisations nocturnes purement 



Le Procede de la 
Canada Life 

La police a primes limitSes 
de la Canada Life, apres que 
toutes ses primes ont etc" payees 
continue a reeevoir des dividen- 
des substantiels. 

Ceci peut signifier des 
centaines de dollars 

pour la succession de l'assure\ 
en dividendes gagn^s par la 
police apres que tous les paie- 
ments de primes ont cesse\ 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



1/ f\ I Assurance cou- 
"vLi vrant les 

M1IS0NS DE COMMERCE, 
RESIDENCES DE IMF, 
RESIDENCES D'EIE. 




Ca Compagnie d fl$$urance 
flUTUELLE DU COfinERCE 

Contre I'lneendle 
Aotlfaxoidant • S62S.000.00 

DEPOT AD GOOVERNEMENT 

en conformity nvec la nouvelle toi des 

Assurances de Quebec, 8 Kdouard VII. Chap. 69 

Bureau-Chef ; ISI rue Qlrouard Si Hyacinth, 








Sun Life of Canada 

>ctif 1 S5.726. «47."*2 


Accidents, Maladies, Bris de Glaces, 

Automobiles, Attelages, 
Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fidelite des employes. 


Assurances en vigueur 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intituled "Prospere et 
Progressive.'' 


LA PREVOYANCE 

160 St-Jacqaes, Montreal. Te \£ t "" 

J. C. CACNE, Cerant Coneral 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPI7AL AL70RISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents Jemandes pour les districts non representes. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16 000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Prolits non partages 1,232,669.42 

SIECE-SOCIAL. - " MONTREAL 

Bl 'RE. I I ' DES DIRECTEl 'RS 

H. V. MtREDlTH. Esq.. President. 

R. B. Angus. Esq. E. B. Greenshields, Esq. Sir William McDonald. 

Hon. Robt. Mackay. SirThos.Shaushnessy, K.C.V.O. C. R. Hosraer, Esq. 
A. Baumgarten. Esq. C. B. Gordon, Esq. H. R. Drummond, Esq. 

D. Forbes Angus, Esq. Wm. McMaster, Esq. 

Sir Frederick Williams-Taylor, GlrantrGiniral. 
A. D. Braithwaite. Assi stant G&rant-Giniral. 

C. Sweeney, Supt. pom lei sut cursales de la Colombie-Anglaise. 

E. P. Winslow, ' tl" Nord-Ouest. 

F. J. Cockburn, " " de Quibec. 

D. R. Clarke, " " des P rovinces Maritime: et Terreiieuve. 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada et en 

Angleterre, les Etats-Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique. 
Seize Succursales dans la ville de Montreal. 
Departement d'Epargnes dans toutes les Succursales du Canada. 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donne satisfaction a tous nos clients ; nou s 
invitons le public a. seprevaloir des avantages que nous offrons 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tr£s proprice aux voyageurs canadiens qui visitent 1' Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSONS 

INCOKPORBB EN 1855 

Bureau Principal, MONTREAL,. 

CAPITAL PAYE 
FONDS DE RESERVE 



94,000,000 
4.800,000 



E. C. PRATT Gerant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Arthabaska 

B :dford 

Ciwansville 

C licoutimi 

Drummond ville 

Praserville et Rlvieie 

' du Loup Station 

K lowlton 

L, tchine 

M mtreaURue St- 

Jxcaues 
Tetreaultville 



Rue Sainte-Catheriue 

Avenues du Pare 
et Georges-Bmile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 
Mont- Joli . 

C6te des Neiges— 

C6te St-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Plerreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
92 Succursales dans tout le Canada. 
Agences 4 LonQres, fans, B :rlin et uans touies les principales villes do 
monde. Emission de Letttes de Credit pour le commerce et lettres 
Mrcnlaires pour voyageurs. 



Sutton 

Ricbmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victorlavllle 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



CHARBON 

Anthracite et Bitumi neux. 

Exp^die par voie ferine ou voie d'eau a tous 
endroits de la Province de Quebec. 

GEORGE HALL COAL CO. 

OF CANADA, LIMITED. 
126 hub ST-PIEHHE, MONTREAL, 



Banque Provinciate 

Du Canada 

CAPITAL AUTORISE - - - $2,000,000.00 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec. 1914) $1,663,900.24 

CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

President : M. H. LAPORTE, De la mai-on Laporte. Martin, Limitee. 

Administrator du rrdit Foncier-Franco-Canadien 
Vice-President : W. F CaRSLEY, Capitxliste 
Vice-President : TANCREDE BIENVENU, ndministrateur Lake of the 

Woods Milling Co. 
Hon. L. BEAUBIEN, Ex- vliuistte de l'Agriculture, P. Q. 
M G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 
L'Hon ALPHONSE RACINE, Conseiller Legislatif, President de la mai- 

son de gros "Alphouse Racine Limitee." 
M L J O BEAUCHEMIN, De la Ubrairie Beauchemin Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Coramissaires-Censeurs) 

President : Hon. Sir ALEX. LACOSTE, C R., Ex-Juge en Chef de la 

Cour du B-uic du Roi. 
Vice-President : Docteur E. P LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

Foncier Franco-Cauadien. 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M. J W. L. FORGET, Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 

69 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 

et du nouveau brunswick. 

Correspondents a I'Etranger : Etats-Unis : New- York, Boston, Buffalo, 

Chicago ; Angletcrre, France, Allemagne, Autriche, Italic 



j^AA^««. . «« .. « «« «« ... . .»».». .. .. ».. f ^^ f ^ y¥v ^ AlV| |VllV | )VWm 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fondee en 1 874 

Capital autorise $4,000,000 Capital u*y • $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de l'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; Hon. F. I.. 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr. ; A A. L<irocque, Ecr., ;E. H. 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-General ; F. G. Leduc, Gerant ; P. A.Lavallee 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL,— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St-Jacqnes. Outremont, 1134 LauiierO. 

Aylwin, 2214 Ontario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centre, 272 ste-Catherine Est. Pointe St-Charle», jifi Centre. 

Delanaudiere, 737 Mont-Royal Est. St-Denis, 696 St-Denis. 
DeLonmier, 1126 Mont-Royal Est. St-Edouard, 2493 St-Hubert. 
Est, 711 Ste-Catherine Est. St-H»nri, 1835 Notre-Dame O. 

Fullum, 1298 Ontario Est. St-Viateur. 191 St-ViateurO. 

Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. St-Zotique, 310? Blvd. St-Laurent. 
Longue-Pointe, 4023 Notre-Dame E. Laurier, 1800 Blvd. St-Laurent. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. Emard, 77 Blvd Monk. 

Mont-Royal, 1184 St-Denis. Verdun, 125 Avenue Church. 

N.-D. de Grace, 289 Blvd. Decarie. Viauville, *7 Notre-Dame, Viauvllle. 
Ouest, 629 Notre-Dame O. Villeray, 33*6 St-Hnbert. 

AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Qu€. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Que. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Cnambly.Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham, Que. 
Fournier, Ont. 
Granby. Qu6. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie, Que. 
L'Assomption, Que. 
Lanoraie, Que., 

(Co. Berthier) 
Longueuil, Que. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Que. 
Marieville, Qui. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 
Rivieres, Que. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Que. 
Pont de Maskiuonge, 
Q. (Co. Maskiuonge). 
Prince-Albert, Sa»k. 
Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel, Qu6. 
St-Albert, Alta. 
St-Poniface, Man. 
Ste-Claire, Que., 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Que , 

(Co. Berthier). 
St-Elzearde Laval, Q. 
Ste-Genevi4ve, Que. 

(Co, Jacques-Cartierj. 
Ste-Genevieve 

de Batiscan.Que. 
St-Gervais, Que., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignacede Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Que. 
8t-Jer6me, Que. 
Ste-Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Si.Justin, Qu*. 

(Co Maskiuonge). 
Ste- Justine de 

Newton, Qui. 
St-Lambert, Que. 
St-Laurent, Qufc. 
St-Leon, Que. 
St-Martin, Que. 
St-Paul Abottsford, Q. 
St-Paul TErmite, Que. 
St-Paul des Metis, Alta 
St-Pie de Bagot, Que. 
St-Pierre, Man. 
St-Philippede 

Laprairie, Qu6. 
Ste-Prudentienne, 

1C0. Shefford). 
St-R6mi, Que. 
St-Rock deQuebec.Q. 
St-Simon de Bagot, Qi 
Ste-Thecle, Que. 
St-Valerien, Que. 
St-Vincent de Paul, 

Que , (Co. Laval). 
Sherbrooke, Que. 
Sorel, Qu6. 
Trois-RivieTes, Qu«. ■ 
Valleyfield, Que. 
Victoriaville, Qu*. 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 

Bmet des Lettres de Credit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans toutes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur le* pays strangers ; vend des cheques et fait dca paiements 
telegraphiques sur lea principales villes du monde. 



Vol. XLVIII— N( 



l.K PRIX COURANT, Veadredi, 29 Janvier 191 5. 



25 



LA BANQUE PROVINCIALE DU CANADA 

Minutes des deliberations de la Quinzieme Assemblee Generate Annuelle, des Actiorinaixcs 

tenue le vingt-septieme jour de Janvier 1915, a midi dans le Bureau de 

Direction de la Banque, au Bureau Central, 7 et 9 Place d'Armes. 



Parmi [es actionnaires presents etaienl MM. Odilon Da- 
\id. I'. I'". McCaffrey, representant la succession .las. ( >' i ". ri«.-n, 
G. N. Moncel, Thomas Prefontaine, jr.; A. !•".. Prud'horrrme, 
XI'; I!. G. Lajoie, Alt'. St-Cyr, U. H. Dandurand, Achille 
Bienvenu, Damase Nault, Frs, Desjardins, Charles H. Bran- 
chaud, .1. T. R. Laurendeau, los. Letourneux, 1. J. Beau- 
champ, \. M - .rin. X.I'.: Uph. Aumond, C. II. Catelli, F. S. 
Mackay, Sir Alex. Lacoste, II. Laporte, docteur E. I*. La- 
chapelle, Martial Chevalier, L. .1. O. Beauchemin, G. M. Bo 
worth. W. h'. Carsley, Honorable Louis Beaubien, Tancrede 
Bienvenu et autres. 

Sur motion de Sir Alex. Lacoste, secondee par M. W. F. 
Carsley, M. H. Laporte est prie d'agir comme president de 
1'assemblee. 

L'honorable Louis Beaubien. secondc par M. Martial 
Chevalier, propose que MM. Charles H. Branchaud et P. F. 
Mel affrey soient nommes scrutateurs et M. Tancrede Bien- 
venu, gerant-general, est prie d'agir comme secretaire de 
l'assembh 

Le president de 1'assemblee prie le secretaire de donner 
lecture de l'avis public convoquant 1'assemblee et aussi des 
minutes de la derniere assemblee des actionnaires, mais a la 
demande unanime des actionnaires presents ces minutes sont 
considerees comme lues et adoptees. 

Le secretaire fait alors lecture du Rapport du Conscil 
d'Administration, celui des Commissaires Censeurs, et aussi 
du Bilan General de la Banque et du Compte de Profits et 
Pertes, pour l'annee 1914. 

Rapport presente aux Actionnaires par le Conseil d'Adminis- 
tration. 
M essieurs: 

Nous avons l'honneur de soumettre a votre approbation 
les Comptes de l'Exercice 1914. constrtuant notre quinzieme 
rapport annuel. Les resultats en sont bons; les profits reali- 
ses sont les plus considerables que nous ayions encore ob- 
tenus. 

Vous savez. Messieurs, les evenements extraordinaires 
qui ont marque l'Exercice qui vient de finir. Dans le monde 
entier, cette guerre europeenne a cree tine crise monetaire 
presque sans precedent; mais heureusement pour le Canada, 
la saine methode financiere des Directeurs de nos Banques 
canadiennes, et l'habile intervention de l'Honorable Ministre 
des Finances du Canada, qui, par une Loi Eederale passee a 
la derniere Session du Parlement, a offert toute l'aide dont 
les Banques auraient pu avoir besoin, la position financiere 
generate a ete sauvegard^e. 

Les rapports annuels de nos Banques canadiennes ont 
demontre que leurs administrateurs n'ont pas oublie que les 
fbnds deposes dans les banques ne doivent jamais etre "im- 
mobilises", inenie pour des placements tres productifs et des 
plus stirs; en fait, nos Banques possedent actuellement un 
pourcentage tres eleve de leur Actif immediatement realisa- 
ble, aussi leur position respective parait etre excellente. 

Votre Institution, durant l'exercice 1914. comme prece- 
demment, et meme au prix de sacrifices relativement consi- 
derables, a maintenu, par mesure de prudence, une reserve de 
fonds disponible tres elevee. En effet. vous pourrez consta-, 
ter par le Bilan, que les montants en caisse et en banque, 
$3,081,586.63, s'elevent a 25 pour cent de nos obligations au 
public, et la Banque detient en outre un Actif liquide de 
$4,285,074.86, compose de Debentures Municipales et autres 
placements de tout repos, dont l'ensemble s'eleve a 63 pour 
cent du passif. Nous ne croyohs pas c|u'il soit pratiquement 
possible d'etre plus prudents sous ce rapport, 

Cependant, vous pourrez d'autre part constater que notre 
clientele de l'industrie et du commerce n'a pas souffert d« cet 
etat de choses extraordinaire; en effet. le ebapitre de'nos 
prets courants accuse une augmentation sur les chiffres de 
I'an dernier de la somme de S_r -2.568.06, de plus, le nombre de 
nos client- s'est accru considerablement durant l'annee. 

11 convient de faire remarquer que les chapitres "Depots 
canadiens el etrangers" accusent aussi une augmentation de 
plus de $400,000 sur ceux de l'an dernier, le total etant main- 
tenant de $10,646,030.94. Cette augmentation est assurement 



tres satisfaisante, etant donnec la situation economique ac- 

luelle de notre pay-. 

Le compte de Profits et Pertes se solde par un benefice 
net de $194,214.69. De cette somme. les Administrateurs, te- 
nant compte de leur promesse de l'an dernier, ont e'eve le 
taux du Dividende Annuel de six a sept pour cent, et ont 
payc quatre dividendes trimestriels s'elevant a la somme d< 
$7o,oco. I'n montant de $25,000 a etc ajoute a la Reserve, 
dont le Fonds est maintenant de $650,000, soit a 65 pour cent 
du capital verse. Cue somme de $77,365.25 a au-si ete rcscr- 
vee pour la depreciation temporaire des debentures et autres 
placements de premier ordre, possedes par la Banque, Enfin, 
de concert avee les autres banques du pays, une contribution 
de la somme de $5,000 a ete faite au Funds I'atriotique Ca- 
nadien, et nous ne doutons pas c|ue vous nous donniez votre 
entiere approbation a ce sujet. 

Votre Institution possede maintenant soixante-neuf SUC- 
cursales etablies dans les provinces de Quebec, Ontario et 
\ou\ can- Brunswick, dont dix ont etc ouvcrtcs durant l'an- 
nee. Ces differents bureaux, y compris le Bureau Central, ont 
tous -ete visites par nos Inspecteurs durant l'Exercice ecoule. 

Messieurs les Commissaires Censeurs ont aussi fait leur 
Rapport Annuel, et lecture va vous en etre faite. Nous-avons 
a coeur de mentionner ici le zele et la ponctualite dont ces 
Messieurs ont toujours fait preuve dans l'exercice de leur de- 
voir; ce Bureau de Controle pour le I )epartemcnt d'Epargne 
rend des services signales ; \ votre Institution. 

En conformite a la nouvelle Loi des Banques, et a la re- 
solution des actionnaires de l'an dernier, Mes-ieurs Alexan- 
dre Desmarteau. de Montreal, et J. A. Larue, de Quebec, ont 
ete nommes tous deux auditeurs speciaux des actionnaires. 
Comme vous pourrez le constater. le Bilan general de la I '.an 
que qui vous est presente aujourd'hui porte leur certificat de 
verification. 

II nous fait plaisir de porter a votre connaissance notre 
haute appreciation des services signales rendus a l'Institution 
par le Gerant-General, les Inspecteurs et les autres officiers 
et employes generalement. 

Pour ^Messieurs les Administrateurs. 

(Signe), H. LAPORTE, 

President. 

LA BANQUE PROVINCIALE DU CANADA. 

COMPTE DES PROFITS ET PERTES. 

31 Decembre 1914. 

CREDIT. 

Balance au credit de Profits et Pertes, le ,?i decem- 
bre 1913 $ i-'.o73-4'J 

Profits de l'annee tinissant le 31 decembre 1014- de- 
duction faite des frais d'administration, interets 
sur depots, reserve pour interets percus sur billets 
non echus- ($28,259.18) et provision pour pertes.. 194,214.69 

$jo7.o8S. 1 S 

DEBIT. 

Pour quatre dividendes trimestriels. en tout 7'r'...S 70.000.00 
Taxes provinciates, municipales et autre- payees 

durant l'annee pour l'exercice courant 6,348.58 

Amortissements -ur les Edifices et ameublements 

de la banque ( M~4-' 1 

( ontribution au "Fonds Patriotique Canadien" ... 5,000.00 
Reduction pour depreciation sur obligations, de- 
bentures, etc., appartenant a la Banque 77.365-25 

Porte au Fonds de Reserve sur les profits de l'an- 
nee -5. 000.00 

$H)3.iS7.()4 
Balance au credit de Profits et Pertes. le ,U de- 
cembre 191 4 13,900.24 

$207,088.l8 



26 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



FONDS DE RESERVE. 

Balance au 31 decembre 1913 $625,000.00 

Tone au credit de ce compte le 31 de- 
cembre 1914 25,000.00 



-$650,000.00 



Pour le Bureau de Direction: 

(Signe) H. LAPORTE, President. 
TANCREDE BIENVENU, 

Vice-Pres. et Gerant-General. 
Verifie et trouve exact: 

(Signe) JOS. BRASSARD, 

Comptable en Chef. 
J. W. L. FORGET, 

Inspecteur. 



RAPPORT GENERAL DE LA BANQUE AU 31 DE- 
CEMBRE 1914. 

PASSIF. 

Depots ne portant pas interet $2,304,871.41 

Depots nortant interet, y compris l'interet accu- 

niule jusqu'a la date de l'etat 6,884,831.46 

Balances dues aux Banques et Correspondants 

dans le Royaume-Uni et a l'etranger 1,456,328.07 

$10,646,030.94 

Billets de la Banque en circulation 1,156,878.00 

Dividendes declares et non encore reclames.. 51 1.75 

Dividende declare et payable le 2. Janvier 1915.. 17,500.00 

Total des obligations au public $11,820,920.69 

Capital verse 1,000,000.00 

Fonds de Reserve 650,000.00 

Balance au compte de Profits et Pertes 13,900.24 

$13,484,820.93 

ACTIF. 

Fspeces monnayees $ 68,804.04 

Billets du Dominion 704,077.00 

Billets des autres Banques 649,634.00 

Cheques sur d'autres Banques 97 2 -79^-37 

Balances dues par d'autres Banques en Canada. 576,882.44 
Balances dues par d'autres Banques et Corres- 
pondants etrangers 109,396.78 

Total ... ...$3,081,586.63 

Valeurs Municipals Canadiennes et Britanni- 

ques, etrangeres et coloniales, autres que les 

valeurs publiques canadiennes 99 2 ,738.20 

Obligations de chemins de fer, debentures et / 

actions au prix du marche ... 1,580,184.93 

Prets a demande et prets a courte echeance au 

Canada, sur obligations, debentures et actions 1,712,151.73 

Grand total $7,366,661.49 

Prets a terme aux Corporations Mu- 

nicipales, paroissiales et scolaires. $677,833.24 

Prets courants et escomptes en Ca- 
nada (deduction faite pour inte- 
ret- percus sur billets non echus, 

i,350.l8), et autces valeurs ...5,200,980.40 

5.878,813-64 

Creances en souffrance, deduction faite des per- 
tes prevues '. ... 52,488.61 

Immeubles autres que les Bureaux de la Banque 43,272.74 

Immeubles pour Bureaux de la Banque au prix 
coutant, deduction faite des amortissements. . 53.500.00 

Deoot fait au Gouvcrneinent Federal en garan- 
tie des billets de la Banque en circulation ... 54,000.00 

Creances hypothecates -ur immeubles vendus 

par la Banque 36,084.45 

$13,484,820.93 



Verifieet trouve exact: 

(Signe) JOS. BRASSARD, 

Comptable en Chef. 
J. W. I- FORGFT, Inspecteur. 

Pour le Bureau de Direction: 

(Signe) H. LAPORTE. President. 
TANCREDE BIENVENU, 

Vice-Pres. et Gerant-General. 



Aux actionnaires de 

LA BANQUE PROVINCIALE DU CANADA. 

Nous soussignes, verificateurs de La Banque Provinciale du 
Canada, axons l'honneur de vous faire le rapport suivant: 

Nous avons examine l'etat ci-haut et les livres au siege 
principal de la Banque et 'nous avons demande au Gerant Ge- 
neral et aux employes de la Banque certains renseignements et 
explications qui nous out ete donnes a notre entiere satisfaction. 

Nous sommes d'avis que les operations de la Banque qui 
sont venues a notre connaissance, relevent des pouvoirs de la 
Banque. 

En outre du controle de la caisse et de la verification des 
valeurs que nous avons juges necessaires pour les fins du pre- 
sent rapport, nous avons, dans line autre circonstance, dans le 
cours de l'annee 1914, controle la caisse et verifie les valeurs 
au siege principal de la Banque en regard des ecritures qui s'y 
rapportaient dns les livres de la Banque. 

Nous avons aussi, dans le cours de l'annee, controle la caisse 
et verifie les valeurs dans certaines succursales de la Banque. 

L'etat ci-haut, dont il est question dans le rapport des di- 
recteurs. est bien redige, de fagon a dormer uri apergu vrai- et 
exact des operations de la Banque durant l'exercice de l'annee 
1014, suivant les meilleurs renseignements et les explications 
qui nous ont ete donnes et ainsi que l'indiquent les livres de la 
Banciue. 



ALEX. DESAIARTEAU, LLC, 

Montreal. 
J. A. LARUE, C.A., 

Quebec. 
Montreal, 9 Janvier 1915. 



(Signe) 
(Signe) 



Rapport de Messieurs les Commissaires Censeurs presente a 
l'Assemblee Generale Annuelle des Actionnaires, le 27 
Janvier 1915. 

Messieurs les Actionnaires, 

Nous avons l'honneur de vous presenter notre rapport pour 
l'exercice 1914. 

Ainsi que nous le prescrivent les reglements de la Banque, 
nous avons eu nos seances mensuelles regulierement, et a cha- 
cune d'elles, nous avons compte et verifie des valeurs de tout 
repos qui garantissent les emprunts faits a cette Banque, et 
aussi des effets publics, municipaux et autres appartenant a 
cette Banque, acquis comme placements. Le montant reali- 
sable de ces valeurs et prets, ajoute aux argents en Caisse et 
en Banque s'elevaient en tout temps a au-dela de la somme 
prescrite par vos reglements, pour repondre aux exigences 
possibles des Deposants, a savoir 50 p.c. des Depots d'Epar- 
gnes. 

En consequence, il nous fait plaisir de vous dire que votre 
Institution est administree avec zele et prudence, et nous nous 
rejouissons avec vous de la voir grandir aussi rapidement,, et 
de la voir prendre place parmi les grandes institutions financieres 
du pays. 

Pour les Commissaires Censeurs, 



(Signe) 



A. LACOSTE, 

President. 



Le president de l'assemblee, M. Laporte, seconde par M. 
YV. F. Carsley,' propose alors l'adoption des rapports qui vien- 
nent d'etre lus et aussi le compte de Profits et Pertes et du 
bilan general de la banque. Cette motion est adoptee a l'unani- 
mite. 

Le president fait ensuite les remarques suivantes : 

Messieurs, — Je crois qu'il serait inutile de commenter da- 
vantage la situation exceptionnellement bonne de votre institu- 
tion : les rapports qui yiennent de vous etre lus demontrent que 
la banque a maintenant pris sa place parmi les meilleures insti- 
tutions financieres du pays. 

Son Actif a ete de nouveau evalue par les administrateurs 
ot les auditeurs des actionnaires. et ce, avec grande severite ; 
iu-si j'ai le nlaisir de pouv'oir confirmer que tous les items com- 
pris dans le bilan general de la banque representent une .valeur 
d'au-dela "du pair". 

En outre dc la somme de $25,000 qui a t'te placee a la Re- 
serve, laquelle est maintenant de $650,000, un autre montant im- 
portant s'elevant a au-dela dc $77,000 a ete egalement deduit 
de l'Actif pour faire face aux depreciations temporaires sur 
debentures municipales et autres. et ce a raison de la tension 
m on eta ire. due aux causes one vous connaissez ; nous esperons 
nuc cette somme pourra etre bientot comptee comme mise regu- 
lierement a la Reserve, car deja. denuis la cloture de nos livres. 
il a ete constate qu'une partie notable de cette reduction tempo- 



Vol. XLVIII— No 5. 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, 29 Janvier 1915. 



raire a ete rcfaite par raugmentatipn des memes valeurs suivant 
leur cote actuelle a la Bourse. 

Le President invite d'autres actionnaires a prendre la parole 
et Mir ce. Sir Alex. Lacostc s'exprime comme suit: 

Messieurs, 

En muii n< mi et en celui du Bureau des Comniissaires Ccn- 
seurs, il me fait plaisir de fcliciter la direction de la Banque CI 
le Gerant General, aussi bien que les Actionnaires, d'avoir eii 
l'heureuse idee des la fondation de la Banque, de creer ce bu- 
reau de eontrolc pour le departement d'epargnes; abstraction 
faile de mes services personnels, je crois sincercment que tel 
bureau de eontrolc, a l'exemple des grandes ban que s europeen- 
nes, qui out le numc systeme, donne une nouvelle garantie aux 
Actionnaires et Depdsants de la Banque. 

Sur proposition de M. le Dr E. Persillier Lacbapelle, secon- 
dee nar M. G. N. Moncel, les deux memes Auditeurs represen- 
tant les Actionnaires, suivant le nouve] Acte des Banques, sa- 
voir: MM. Alex. Desmartcau, de Montreal, et J. A. Larue, de 
Quebec, sunt nommes pour mi nouveau terme et ce a la nieiiie 
remuneration que l'an dernier. 

Sur motion de M. Alf. St-Cyr, secondee par M. Victor Mo- 
rin, N.P., des rcmerciements sont votes aux Administrateurs et 
Comniissaires Censcurs de la Banque, pour les services remlus 
a l'institution durant l'annee ecoulee. 

M. Josepb Lctourneux, seconde par M. Odilon David, offre 
un vote de remcrciements au Gerant General ,aux Inspecteurs, 
aux Gerants des succursales et autres ofticiers et employes de 
l'institution pour les services rendus durant le dernier cxcrcice. 

Le Gerant General, M. Tancrede Bienvenu, exprime sa gra- 
titude pour ce vote de remerciements offert au personnel de la 
Banque et a lui-mcme ; il ajoute que les officiers et employes de 
la Banque ont pour une tres large part contribue au grand succes 
de l'institution. 

Le President. M. Laporte, informe les Actionnaires qu'il 
s'agit maintenant de l'election des" Administrateurs de la Banque 



pour l'annee courante, et sur ce, M. J. T. K. Laurendeau, second' 
par M. Tbos Prefontaine, jr, propose de deposer un scul bulle- 
tin comprenant tous les noms des Directcurs actuels, pour leur 

lion. 

Cette motion est adoptee a l'unanimite, et les scrutateurs 

remettent le bulletin suivant: 

Notts, Scrutateurs, dumenl nommes a 1'assemblee generate 

aniiuelle des Actionnaires de I -a I'.anquc l'rovinciale du Canada, 

tenue dans les bureaux de la Banque, ce vingt-septieme jour de 
Janvier, a midi, declarons les Messieurs suivants elus Direc- 
teurs de cette Banque durant l'annee courante: MM. H. 
Laporte, \\ . !•'. Carsley, Hon. Louis Beaubien, G. M. Bos- 
worth, Hon. Alph. Racine, L. J. O. Beaucbcmin et Tancrede 
Bienvenu. • 

(Signe) P. F. McC ^FFREY, 

(Signe) C. II. BRANCHAUD, 

Scrutateurs. 

L'on procede ensuite a la nomination des Comniissaires 
Censcurs. 

Sur proposition de M. le notaire Victor Morin, secondee 
par M. J. T. R. Laurendeau, les Messieurs suivants son! elus 
Comniissaires Censcurs pour l'exercice [015, savoir: Sir Alex. 
Lacoste, Dr E. Persillier Lacbapelle et M. Martial Chevalier. . 

L'asscmblee est declaree close. 



A une assemblee du Bureau des Directeurs de la Banque, 
tenue immediatement apres Assemblee des Actionnaires. M. 
H. Laporte fut elu President du I'.urcau de Direction, et MM. 
W. F. Carsley et Tancrede Bienvenu, tons deux elus Vice-Presi- 
dents de la Banque. 

A une assemblee du Bureau des Comniissaires Censcurs, 
laquelle a eu lieu immediatement apres 1'assemblee des Action- 
naires, Sir Alexandre Lacoste est elu President, et le Dr E. P. 
Lachapelle Vice-President de cc Bureau de Controlc pour le 
departement d'epargnes. 



LES TRIBUNAUX 



COUR DE CIRCUIT. . 



COUR SUPERIEURE. 



JUGEMENTS RENDUS. 

Demandeurs. Defendeurs. Montants. 

T. B. McColl P. W. Skelly $32 

T. F. Houle Ed. alias J. B. Chevalier 8t 

W. Bessette Nap. Bolduc 11 

B. Cadieux V. Paull 10 
De F. McNaughton Onesifort Decormier 25 
O. Lavigne Jos. Piche 7 
A. de Voyan M. J. Isaacs 65 

C. Mauborgne E. Lortie 60 
Leclaire & Frere L. H. Charlebois 43 
J. Martel Benj. Morin 28 
P. McK. Stroud M. Putnick 14 
Lapointe & Pilon Michel Vendetti 24 
Y. Lamontagne J. alias Win. Burka 30 
S. Arnovitz A. Stein & Co. 58 
Caverhill Learmont & Co. Montague Co. 43 
H. Gougeon Alp. Paradis 36 
W. F. Tessier L. P. Lavoie 15 
N. E. Brais ■ De G. Tessier 25 
P. Parnass et al. A. Anchelovitch, St-Pierre 43 
Hervay Chemical Co. Athanase Poulin, Montebello 25 
Levin & Son A. Sheft, Ottawa 63 
J. E. Racicot Uldege Laporte, St-Jerome 20 
A. Geoffrion J. M. Mackay, Quebec "o, 
A. Gravel Ls. Boileau, Maisonneuve 34 
J. Bonhomme Sam. Charland 64 
O. Martineau et al. Chas. Volkinger 91 
De A. Lafleche ■ Elz. Souliere 13 
De L. Peterson Adolp. Sauvageau 19 

D. Hefleur et al. A. J. Christie 31 
J. C. Armour et al. Smith Elect. Co. 30 
J. W. Jamieson Co., Ltd. A. C. Clerbois 56 
Ed. Youngheart Co., Ltd. J. Reddy - 19 
C. Oligny Ulderic Hamel 30 
C. E. Dalpe J. W. Skelly 5S 
J. Clark Chas. Porter 66 
.1. Clark C. Kennaway 96 
De A. Gehrling . Alter Corolin 52 
M. Lebel et al. Z. P. Benoit 7 
M. Lebel et al. Vict. Clement 7 
M. Lebel et al. " Metal Shingle & Siding Co., Ltd. 25 



Defendeurs. 

Joseph Dufort 
Jos. Dufort 



ACTIONS. 

Demandeurs. Montants. 

Ogilvie Flour Mills Co., Ltd. $460 
E. Benoit & Fils 172 
Chicoutimi. 

Jos. Denovitzner, Isaac Korimberg, Chas. B. Fainer, 
Jeremiah Kivenko et Leopold Avila Sauriol (Mont- 
real), Israel Ornstein (Koberval). 

Alex. Daoust-Viau 4.120 
Dorion. 
O. L. Brunelle J. A. Dubois 215 

He Perrot. 
Amedee Daoust L. J. Marchand 5,000 

Lachine. 
Kulma Schecter et Lizzie Cohen-Schecter; J. Schec- 

ter & Co. A. Racine, Ltee 133 

Maisonneuve. 
Denis J. McDermott, McDermott Shoe Co., Howard 

R. Richey • A. Geoffrion 637 

C. Aime Desjordy J. Chausse 130 
O. Bluteau J. E. Lemay 345 

Outremont. 
Peter McNab O. Tetrault 400 

Edouard Larochelle . J. B. Dupre. 10.000 

('has. T. Hooper T. Eveleigh & Co., T.td. 211 

Chas. T. Hooper j. W. Peck & Co., Ltd. 28] 

Pierreville. 
Willie Lasalle Jean Versailles 250 

Ste-Anne de Bellevue. 

\'ictor Lariviere Win Davies Co., Ltd. 139 

St-Joseph, Soulanges. 

Unit Construction Co. Omer Lacroix, liere classe 

St-Laurent. 

Corporation Ville St-Laurent M. T. Co., liere 

Shawville. 

Jas. Wilson Jenckes Macb. Co., Ltd. 1.372 

Trois-Rivieres. 

D. Dussault J. G. Dufresne 170 

Victoriaville. 

O. Simoncau, Albert Lemicux et O. Paris 

La Sauvegarde 400 



28 



LH PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 5. 



Vous n'avez pas besoin de vous 

charger d'un gros stock 

pour Thiver. 




Nous pouvons vous f aire des envois 
par les temps les plus froids. 



THE "NUGGET" POLISH COMPANY LIMITED. 

9, 11 et 13 Davenport Road, TORONTO, Ont. 



Vol. XLVIII— No 5. 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier [915. 



29 



TBL. BBLL. MAIN 1859 

BEUNGER & BELANGEH 

Notalrts, Comptables et Conimixalrei 

TRUST & LOAN BUILDING. 

No 30 rut St-Jaoques, - MONTREAL 

Argent a Preter a 4, 5 et 6% 



DUN POUR OISBAUX o.t la "Cottarr 
* Seed" fabrique d'apraa six brevets. Mar- 
chandise da confianca ; rien ne peut I'appro- 
cbar commi valeur at comma popularity. 
Chex tons laa fournisseura an «roa. 



Maison Fondle en 1870 

AUQUSTE COUILLARD 

Importatedr db 

Ferronnarle et Qnlncalllerie, Verrea A 
Vltrea, Pelnturea, Etc. 

Speciality t Poeles de tontes aortas 

Norn. »8S A «S0 rue Kt Psol 
Yoatca n et 14 St-Amable, Montreal 



Lb malncn n'a pas de Commls-voyageure el 
fait beneficier sea clients de cette economie. At 
tantion toute sp*ciale aux commandes 'par la 
malle. Messieurs les marchands de la campagne 
seront touiours aervls an plus bas prii du 
march*. 



Alex. Desmaeteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIALITY : - Liquidation da Falllltas, 

Compromis Eftectue. 
54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



G. E. /MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

EDIFICE McGILL 

MONTREAI, 



211 

Tel. Haiti 5136 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

QUEBEC 
L' Hotel des commis-voyageors. 

Plan Americain. Tanx, a partir de $2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabiliti. 
Pormules et fournitures de Bureau. , 

210 rue Notre- Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). HoimtiL. 



MKiales et a mcncr une vie de dc- 
bauche. Peut-etre est-ce la meme 
cause qui permct a un avocat de 
charger un honoraire de cinquante 
mille dollars pour vous aider a elu- 
dcr une loi qui a ete faitc par des 
legislateurs gagnant six cents dol- 
lars par annee. — Bee Hive. 



: o: 



BUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERES. 



Vente a remere 
, Jos. et Cleophas Villcmurc a J. O. H. 
Ricard, Grand'Mere. 

Ventes 
Jos. Bourgon a Frs. Rousseau, Grand- 
Mere; Arthur Duchaine a Philias Mar- 
chand, Grand'Mere; Joseph Lcmay a 
Ph. Stephen, Trois-Rivieres; Adelard 
Lapointe a Israel Thibault, Trois-Ri- 
vieres; J. H. A. Bernard a Mgr S. J. 
Ouimet, Grand'Mere; Mgr S. J. Ouimet 
a F. X. Readman, Grand'Mere; le Syn- 
dicat Lamy a Ph. Croteau, Gr'and'M 
Nazaire Gareeau et al. a Alfred Pepin, 
Grand'Mere; J. Nap. Dubois a Dame O. 
J. Roy, Grand'Mere; Oscar Bellemare a 
Gilbert Desaulniers, St-Boniface; P. J. 
Heroux a Alfred Racine, St-Boniface. 
Donation 

Moise Comeau a Ernest Comeau, 
Pointe du Lac. 

Obligations 
Dame Jos. Bouchard a Flavie Labar- 
re, Trois-Rivieres; Ad. Gareeau a Alph. 
Gelinas, Grand'Mere; Alf. Beaudry a J. 
E.Hetu, Trois-Rivieres; J. H. Giroux a 
H. E._ Fontaine, Trois-Rivieres; Edm. 
Gauthier a Le Pret Hypothecate, Trois- 
Rivieres; Victor Levasseur a Joseph 
Thellend, Shawinigan Falls; Edouard 
Gravel a A. E. Guillemette, Shawinigan 
Falls; Alf. Aabry a Lucien Leblanc, 
Trois-Rivieres; Alex. Drolet a J. E. He- 
tu, Trois-Rivieres; Anselme Dube a Se- 
minaire de Trois-Rivieres; Ones. Geli- 
nas a Josephat Bournival. St-Elie. 




LES VACANCES D HIVER 

I 'Hnraii-P • Tous los meroredi de 
A- noraire . New-York 

11.00 a.m. 

I 'Fnrlrnir • LIIe baitrnee de soleil 
** L,nar ° 11 • desBermudes 

Pour v alloc* Le SS. Bermudian, 
* " UI J « 11C «» amenagement de luxe. 

ponts-promenade spacieux, le paquebot le 
plus nouveau. le plus confortable qui fasse 
ce trajet. . C'esfle veritable paradis de la 
nature. 

•LES INDES ORIENTALES 

Une majjnifique croisiere de 28 jours jusqu'a 
Demerara, avec escalfl a St-Thomas, la Gua- 
deloupe, la Martinique, les lies Barbados et 
autres places renommees. 

Pour billets et informations s'adresser a : 
La "Canada Steams' ip Lines limited," 
Montreal, Can. ou a n'importe quel agent 
de transport. 



H. E. MIDGLEY 

Comptable-Incorpore 



GEO. GONTHIER 

Licencie Institut 
Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptables et Auditeura 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adresse t^ltgraphique 

Main 2701-519 "Gontley" 



GARAND, TERROUX & GIE 

BANQUIERS ET COURTIERS 

48 rue Notre'Dame Ouest 

MONTHBAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Oham bra 315, 316, 31 7 

Edlfloa Banqua Quebec 

iz Place d'Armes, MONTREAL,. 
Telephone Bell Main 491a 



L. R. MONTBRIAND 

Architecte et Mesureur, 
230 Rus St-Andre Montrea 



TEL. BELL, MAIN 3570 

L. A. GARON 

Comptable Licencie 

Institut des Comptables et Auditeurs 
de la Province de Quebec. 

48 Notre Dame Ouest, - Montreal. 



BIBLIOCRAPHIE 

NEMANQUKZ PAS DE LIRE 
la 49e Edition Je 

L'ALMANACH ROLLAND 

Agricolo, Commercial et des Families 
POUR 1915 

Qui vient de pataitre et renferme encore, outre 
ses nombreux et uti esrenst ignementsreiigieux 
et civiques, d'ngr£ab'es i£gt.ndes et d'interes- 
santes histoires mcdites, par los auteurs cana- 
dien?. : 

AMOUR et QIERRE, par A. D. DeCelles, 
ASSASSIN, par R. Girard, 

AVEC PUCE et T0USSAINT, par A. Bourgeois, 

Publti par 

LI COMPieilE J. B. ROLtUND S FILS 

53, rue Saint-Sulpice, - Montreal. 

Prix IS els, franco par la malle 20 cts 



THEATRE NATIONAL 

Semaine du 1 er Fevrier 1915 

Pour les adieux de Mme Cermaine Vhery 

DENISE 

En 4 Actes par A. DUMAS FILS 
Toute la troupe en scene 



Arthur YV. Wilks. 



Alexander Burnett- 



WILKS & BUKNfcTT 

Comptables, Auditeurs, Commissalres pour 
toutea les Provinces. 

Reglement d'affaires de Faillites 

602 Batisse Banque des Marchands 



flf phoned ell Main 5500 



MONTREAL 



3° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

MANUFACTURIERS 



ACIER en BARRKS MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES D' ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECUSSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALIT Y 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 
Hauts P'ourneaux, Fours & R£verbere a. Sydney Mines, 
N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 
a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Toles Galvanisees 

"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuii un demi-aiecle 
Jamais egaleet comme qualite. 




(JUiAD* 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Achetez le meilleur 

Corde pour Chassis, marque ''Hercules" 

Corde de Coton, marque "Star" 

Articles de Vetements, en Coton, 

Ficelle de coton, 3 et 4 fils 

En vente dans toutes les Principalea Maisons de Grot. 



The Hamilton Cotton Co. 

HAMILTON, Ont. 



Feutre et Papier 

N'IMPORTE QUELLE QUANTITE 

Toitures Goudronn£es( Roofing) pretes a poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Doubler et a Tapisser 
Produits du Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Emballage Brun et Manille 

Fabrlcants du Feutre Goudronne 

"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8» KTJE McGILL, MONTBEAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures :Ruea du Havre et Logan 
Moulin papier, Joliette. Que. 



TOUJOURS AU PREMIER RANG 

Le premier choix de toutes les personnes hattles qui emploient uae lime se porte stir one des cioq suivanles 



KEARNEY 
&FOOT 



GREAT 
WESTERN 



AMERICAN 



ARCADE 



GLOBE 



Faites au Canada 

On les prefere pour leur qualite uniforme, leur balance splendide, leur travail rapide 
et convenable. Une experience de cinquante ans les pousse en avant. Une production 
annuelle de 60,000,000 de limes permet 1'application de toutes les methodes modernes au 
prix le plus reduit. 

La lime qui est la favorite de tous ceux qui font usage de limes doit etre celle qui 
domine dans votre stock. Faites savoir dans votre commerce "qu'elle coute moins et. 
donne un meilleur usage". Demontrez qu'en ecartant toutes limes a moitie usees, elles 
reduisent le cout du travail de la lime, et font economiser plus que le prix minime d'achat 
des limes extra. 



Port Hope 



NICHOLSON FILE COMPANY 

Agents Partout 



Ontario 



Notre petite brochure "La Philosophic de la Lime" nous permet facilemenl de prouver les faits ci-dess\is. Ecrivez-nous pour en avoir une 

a, pic aujoui-d'hui et dites-nous quel est V importance de votre commerce. 



Vol. XI AMI— No 5. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



3i 




LA SITUATION. 
La situation reste la nieme, sans chan- 
gement de prix. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sunt de 7.50 mums 5% pour 

tuyaux en plomb et de.y.oo pour tuyaux 

de plomb composition moms 5', 0. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 
Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 
Tuyaux en fer 
Tuyaux noirs: l /\ pouce a H pouce, 65 
p.c; Vi pouce, 70 p.c; ^ a 2 pouces, 
74/2 p.m.; 2/314 pouces, 74 p.c. 
Nous cotons, prix de la liste: 
J4 100 pieds 6.00 

)i 100 pieds 6.00 

J4 100 pieds . 8.50 

# 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
i# 100 pieds 23.00 
lYt 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
?J4 100 pieds 58.50 

3 , 100 pieds 76.50 
ZYi 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 



Tuyaux galvanise* 

Tuyaux galvanises: l /\ a H pouce, 50 
p.c; /a pouce, 59 p.c; h a 2 pouces, 
04j/j p.c; 2 k /a a 4 pouces, 64 p.c 

Nous cotons, pnx de \isre: 

Yi 100 pieds 6.00 

Yi 100 pieds 6.00 

y% 100 pieds 8.50 

\% 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
iJ4 100 pieds 23.00 
iy a 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
2 1 /, 100 pieds 58.50 

3 100 pieds 76.50 
3^2 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 
Tuyaux en acier 

2 pouces 100 pieds 9.60 
2\ pouces 100 pieds 12.25 

3 pouces 100 pieds 13.30 
34 pouces 100 pieds 15.55 

4 pouces 100 pieds 10.80 

Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: i c. 14 x 20 4.65 

Fer-blanc en feuilles 

X. Extra par X et par cse 1.00 

suivant qualite. 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

FC. 14 x 20. base bte 4.60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 



Au Charbon — Terne-Dean 


ou 


egal 




1C, 20 a 28 


bt 


e 7 


40 


(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. 


net) 




(Caisse de 560 lbs.) 








Feuilles etamees 








XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 




7 


90 


72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 




8 


80 


72 x 30 gauge 26, 100 lbs. 




9 


40 


Toles galvanises "Canada' 






Nous cotons: 52 feuilles, 


$4.60; 


60 


feuilles, $4.85. 








Toles noires 








Feuilles: 








22 a 24 




a. 


65 



26 
28 

Toles Noires "Canada" 

50 Feuilles 
60 Feuilles 
75 Feuilles 

Toles galvanisees 
Nous cotons 4 la caisse: 

Gorbals Queens 

Best Best Comet Head 
28 G 4.30 4.10 4.30 

26 G 4.00 3.80 4.00 

22 a 24 G 3.75 3.45 3.75 
16-20 3.65 3-20_ 3.65 

Tole galvanisee. 
Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x 52 



2.75 
a. 85 

300 
305 
3.15 

Fleur 
de 
Lis 
4.10 
3.8o 
3-55 
3-45 



4-55 







ROULETTES DE PORTES 

DE GRANGE (coussinets a billes) 
vue de devant et d'arriere) avec 

Lisses en acier pour portes de grange 

grand modele avec crochets forges, 
fait en 4, 6, 8 ou 10 pieds de longueur. 

Une ligne appropriee et profitable peut etre fournie 
en T0NDEUSE8 D'HERBE, ARROSOIRS, etc... 

Ecrivez pouz catalogue Ulustri. 

TAYLOR-FORBES Company Limited. 

Bureau chef et usine : Guelph, Ont. 



ET 



246 Craig Quest, Montreal. 




£N ECRIVANT AUX ANNONCKURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



32 



LE PRIX COURANT, Ycndredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la cli3ntele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la qualite. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN - SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de qualite superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
tees ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicite 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans p-esque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, ^crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

"the 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricaots de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Feuilles de 18 x 24 x 60 4.80 

Feuilles de 18 x 24 x 65 4.80 

Feuilles de 20 x 28 x 47 4.80 

Canada Crown galvanisee Canada. 
Feuilles de 18 x 24 x 52 4.50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4.75 

Apollo 
loi oz=28 Anglais 4.10 

28 G= 26 Anglais 3-9° 

26 G. 3 65 

24 G. 3-40 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. 3-25 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut a 26 G. An- 
glais. 

Soudure 
Nous cotons: barre demi et demi, 
2jc; garanti, 23c. "Wiping", 20c, metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 
Tres ferme et a la hausse. 
Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 
et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00) : grandeurs, I 
et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 
dessus, 52^2 et 12^ p.c. 
Boulons a machine, 7! pee et au-dessous 

6^ et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, i et plus petits, 60 e? 

6254 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 
12^ p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 
Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee $2.32$ 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a clotures 
Fer poli 2-55 

Fer galvanise a. 85 

Broches pour poulaillers 
J x 20 x jo'* 4-1° 

i x 30 X 36" 4-75 

4 x 22 x 24." S-oo 

I x 20 x 24" 3.40 

i x 22 x 3a" 6.30 

J x 22 x 36" 7- SO 

Broche galvanisee, etc. 
Nous cotons: 
No 9 les 100 lbs. 2.30 

No o a 9 les 100 lbs. 2.35 

No 10 les 100 lbs. 2.35 

No 11 les 100 lbs. 2.42 

No 12 les 100 lbs. 2.45 

No 13 les 100 lbs. 2.55 

Poli brute: 
No 12 les 100 lbs. 2.60 

No 13 les 100 lbs. 2.70 

No 14 les 100 lbs. 2.80 

No 15 les 100 lbs. 2.85 

No 16 les 100 lbs. 3.00 

Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 
Brute, p. tuyaux 100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huitee, 10c p. 100 lbs. 
La demande est faible. 
Marche tres ferme. 
Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coup* de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 
Yi pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 



Zinc en feuilles 

Le marche est bon et terme. 
JNous cuiuns: $10.00 a $10.50 les 100 
livres. 

Coudes pour tuyaux 
Nous cotons a ia doz.: coudes ronds 
ordinaires 75 feuilles, $1.10; 60 feuilles, 
$1.35, et polis, 60 feuilles, $1.60. 
Broche moustiquaire 
Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 
rouleau de 100 pieds. 

Broquettes 
Pour boites a fraises 75 et 12} p.c. 

Pour boites a fromage 85 et 10 p.c. 
A valises 80 et 12J p.c. 

A tapis, bleues 80 p.c. 

A tapis, etamees 80 et 15 p.c. 

A tapis, en barils 40 p.c. 

Coupees bleues, en doz. 75 et 12J p.c 
uoupees bleues et i pe- 

santeur 60 p.c. 

Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 

Clous de broche 

Nous cotons: $2.15 prix de base, f.o.b., 

b., Montreal. 

Clous a cheval 
Nous cotons par boite: No 7, $2.00; 
No 8, $2.75; No 9. $2.60; No 10, $2.50. 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers & cheval 
Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, I le cent 3.80 

etplus etplus 
No 2 No 1 
grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 
Neverslip crampons t, le cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 
Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 
Neverslip crampons i, le cent 2.20 

Fer a neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 
Fer "Toe Weight" No 1 a 4 «-75 

Featherweight No o a 4 5-75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 
barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 
Tres ferme. 
On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 10.00 

3/16 exact 5 8.50 

3/16 full 5 7.00 

i exact 3 6.50 

i 6.50 

5/i6 4.40 

Clous coupes 
Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
h.. Montreal. 

I 3-9o 

7/16 3.80 

I 3.70 

9/16 3.60 

I 340 

i 3-30 

1 3.30 

I 3-30 

Vis a bois 
Les escomptes a la liste sont tres fer- 
mrs. 

T£te plate, acier 8<; 10 et 7* p.c. 10 
Tpte ronde. arier Rn to et 7* p.c. to 
T^te plate. ct*i*r^ 7"? to et 7* p.c. to 
Tete rnnde. ruivre 70 to et 7* p c. to 
Tete plate. bronze ~n to et 7* PC. t«"i 
Tefp rnnde. hmfc 6< TO et 7$ p c TO 
Fanaux 

Nnn<; rotons: 

WHeht No 3 doz. 8. so 

Ordinaires doz. 4.75 



Vol. XLVIII— No 5- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



33 



Fabrique de Limes BLACK DIAMOND 



ETABLIB EN 1863 



INCOPORKE EN 1895 



Douzo MtSdailles de 

Recompense aux 

Expositions 

INTERNATIONALES 




Grand Prix Special 

MEDAILLE D'OR 

Atlanta, 1895 



Catalogue envoys gratuitement sur demande a t >utc penonne interetsee dans le commerce dc limei 



G. & H. BARNETT COMPANY, 



Philadelphia, Pa. 



Propriete exploitee par la Nicholson File Co. 



NODS MANUFAC1TJRONS 
DES 

Garde Feu et Garde* 
Cendres a I Eprenve 
des Etincelles 

Notre ligne est complete et "de la 
plus haute quality. 

DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE SPECIAL. 

CANADA WIHR AND IBON GOODS CO- 
Hamilton, Ont. 




Repr^srntant pour l'Est 
P. O.Box 42 St.'.Hanri. 



JAS. S, PARKHS 

MONTREAL, P.Q 



Nous manufacturons toutes s-ortes de Toiles Metalliques et d ojvrages 
Generaux en Fil M6tallique. 



Vente Active pour cette Bonne Chaussnre 

La chaussure impermeable de Palmer tannee a l'huile 
a subi l'epreuve du temps pendant une periode de pres 
de quarante ans. 

A present elle est annoncee largement dans tout le 
Canada, de sorte qu'elle trouve une vente rapide et cons- 
taute partout ou il est desire ce qu'il y a de mieux en fait 
de chaussures speciales. Lorsque vous tenez la t'ameuse 

"Marque Tete d'Orignal" 

et les Chaussures Jaunes Huilees de Palmer 

vous vendez une ligne qui vous procure une bonne marge 
de profits, en outre de la reputation de tenir de la chaus- 
sure de qualite et de la satisfaction que vous donnez a vos 
clients. ' — 3 -~^S 

Ces lignes sont vendues par les principaux marchands 
en gros de chaussures dans tous le Canada. Voyez nos 
echantillons et prix avant de_donner vos commandes. 

Catalogue M., enroiie franco 
sur demande. 

John Palmer Co., LimiUd 

FRIDERICTON, N.-B. 

iLa plus grosse manufac- 
ture de chaussures tan- 
nines a l'huile au Canada' . 






A LOUER 


756 RUE CADIEUX 


.Logis neufs, amenagement moderne avec eau 
chaude. 

3 Logis de 5 ou 6 appartements chaque. 

Prets a etre occupes de suite. 


S'adresser 738 RUE CADIEUX 

Entre Sherbrooke et Prince-Arthur. 



Detaillants — Tenez cette cloture 



v; 



"OTRE succes dans la vente des clotures ne de- 
pend pas tant de votre habilete pour la vente que 
de la cloture que vous vendez. C'est le service que 
rend la barriere— non son prix— qui vous amene des clients. 
La notre est une barriere qui fournit un excellent service et dont 
les ordres se renouvelleront. Nous avpns des lettres de nombreux 
detaillants de tout le Canada prouvant ce que nous avaneons-la. 

La Cloture Ornementale Peerless 

non seulement protege, mais aussi enjolive la propriete. Chaque bar- 
reau est fait de fil de fer fort et rigide qui ne flechira pas. Notre bar- 
riere est faite de fil de fer galvanise et en outre, est recouverte d'unt 
couche de peinture email de zinc, ce qui forme le meilleur preserva- 
tif possible contre la rouille. 

La cloture Peerless est facile a poser et gardera sa forme pendant 
des annees.. Nous construisons aussi unel' ligne complete de 
portes ornementales. 

Demandez notre proposition au marchand. 

Procurez-vous nos catalogues montrant qut-lques magnifi- 
ques dessins de clotures pour pelouses, pares, cimetir- 
res._ etc. Demandez-nous aussi ceux concernant les'' 
clotures et portes pour fermes. 

The Ban well-Hoxie Wire Fence 
Company, Ltd. 

Hamilton, Oat. Winnipeg, Man. 




iViVi'iVrivr.'ri'i'i'i-.'i'ivivi 

■ i ■ 1 1 1 • i ■ 1 1 1 ■ ■ ■ ■ i V [;; 

Ulllllllllilllllllllllll ' 
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII 

Illlllillllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll 
IlllllllllllllllilllllllllMIIIIIIIIIIINIIIIIIII 

uniiiiiiiiiinuiiiiiiiiiiniiiiiiiiiiiiiiiiiir 

•■"iiiinii * i i in in 




i r .*i V* r * ViV**»V. T »'i ? '» '* » T i*i* 



tlkllllllllltlllklll 
IIIIIIIIIIIIHIIIIIII 



llllllllllllllllllllllllll 

. IIIIIIIIIIIIIIIIIHIIIIIIIIilll 



llllllll 



34 



Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 dor. 7.00 

Peints, 50c extra par doz. 

Tordeuses a linge 
Nous cotons: 
Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safety m doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon dt?z. 54.00 

Bicycle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. 

Munitions. 
L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 

Nous cotons net: 

Ordinaire 100 lbs. 10.00 

Chilled 100 lbs. 10.40 

Buck and Seal 100 lbs. 10.80 

METAUX 

Antimoine 

Le marche est a la hausse, 19c a 20c. 

tig Iron. 
Nous cotons: 
Clarence No 3 21.00 

Carron Soft 32.50 

Fer en barre 
Ferme. 
Nous cotons: 
Fer marchand base 100 lbs. 2.10 

Fer forge base 100 lbs. 2.25 

Fer fini base 100 lbs. 2.35 

Fer pour fers a cheval 

base 100 lbs. 2.40 
Feuillard mince ii a 2 pes base 3.20 
Feuillard epais No 10 base 2.25 

Acier en barre 
Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 
Acier doux base 100 lbs. 0.00 2.25 
Acier a rivets base 100 lbs. 2.10 2.25 
Acier a lisse base 100 lbs. 0.00 2.25 
Ac-ier 4 bandage base 100 lbs. 0.00 2.25 
Acier a machine base 100 lbs. 0.00 2.25 
Acier a pince base 100 lbs. 0.00 2.95 
Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 3.10 
Cuivre en lingots 
Marche plus ferme et a la hausse. 
Nous cotons: $14.50 a $15.00 les 100 
lbs. Le cuivre en feuilles est cote a 20c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 6.00 0.22 

Boites papier, \ lb. 0.00 0.23J 

Boites fer-blanc, \ lb. 0.00 0.24} 

Cables et cordages 
Ferme. 
Best Manilla base lb. 0.00 0.14 

Britisi Manilla base lb. 0.00 0.11 

Sisal *base lb. 0.00 0.10 

Lathyarn simple base lb. 0.00 0.09 
Lathyarn double base lb. 0.00 o.ogi 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 191 5. 



Vol. XL VIII— No 5. 



Jute base lb. 0.00 o.ioi 

Coton base lb. 0.00 0.25 

Lorde a chassis base lb. 0.00 0.34 

Papiers de Construction 

Tres ferme. 

Nous cotons: 

Jaune et noir, pesant 0.00 1.80 

Jaune ordinaire, le rouleau 0.00 0.35 

Noir ordinaire, le rouleau 0.00 0.43 

Goudronne, les 100 lbs. 0.00 2.25 

Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 2.60 

Papier 4 couv., roul., 2 plis 0.00 0.75 

Papier a couv., roul., 3 plis 0.00 0.95 
Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 0.40 
Charnieres (couplets) No 840 

Ferme, a la hausse. 

ij pouce 0.60 

it pouce 0.75 

2 pouces 0.81 
2\ pouces 0.92 
2J pouces 1.07 

3 pouces 1.30 

Nos 800 et 838 

1 pouce 0.32 
ii pouce 0.37 
ii pouce 0.48 
\\ pouce 0.59 

2 pouces 0.67 
2} pouces 0.76 
2} pouces 0.81 
2} pouces 0.95 

3 pouces 1.07 
3} pouces 1.49 

4 pouces 2.T2 

Meme escompte que pour toutes les 
charnieres d'acier poli 

FERRAILLES 

La lb. 
Cuivre fort et fil de cuivre 0.00 0.11 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 0.00 0.09 

Laiton rouge fort 0.00 0.10 

Laiton jaune fort 0.00 0.08 

Laiton mince 0.00 0.06 

Plomb 0.02 J 0.02J 

Zinc 0.00 0.03 

La tonne 
Fer forge No 1 0.00 12.50 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 0.00 16.00 

Plaques de poele 0.00 12.50 

Fontes et aciers malleables 0.00 9.00 
Pieces d'acier 0.00 5.00 

La lb. 
Vieilles claques 0.00 0.00 

PLATRE 
Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 
rils, sur char 2.10 

Etain en lingots 
Nous cotons: 38c a 39c les 100 livres. 
Marche bien fort, demande peu consi- 
derable. 



Plomb en lingots 

Plus faible: $5.00 a $5.25. 
Zinc en lingots 

Marche tres fort avec une demande 
continue de l'Furope. 

Nous cotons: $8.00 a $8.50 les 100 li- 
vres. 

CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $3.00. Augmente 
a cause des droits. 

TRERIE 

Huile de lin 

Faible. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 
le bouilhe 60c, huile crue 57c. 
Huile de loup-marin. 

Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 70c 

Essence de teribenthine 

Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 
Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 
Blanc de plomb pur 8.65 

Blanc de plomb No 1 s!oo 

Blanc de plomb No 2 7.80 

Blanc de plomb No 3 7.35 

Blanc de plomb No 4 7^5 

Pitch 

Nous cotons: 
Goudron pur, 100 lbs. 0.70 0.80 

Goudron Iiquide, brl 0.00 4.00 

Peintures preparees 

Nous cotons: 

Gallon 1.45 1 ,90 

Demi-gallon 1.50 1.95 

Quart, le gallon 1.55 1.75 

En boites de 1 lb. 0.10 0.11 

Verres a Vitres 

Nous cotons: 

Star Double 

Pouces unis ou 16 oz. ou 24 oz. 

50 pieds Dble 
au-dessous de 26 6.50 8.60 

26 a 40 7.00 10.00 

41 a 50 7.40 11.70 

51 a 60 8.00 12.00 
61 a 70 8.75 14.00 
71 a 80 9.50 15.00 
81 a 85 10.50 18.00 
86 a 90 20.50 
91 a 95 22.00 
96 a 100 25.00 

100 a 105 

Escompte de 25 pour cent. 
Vert de Paris pur 

Barils 4 p6trole 0.00 0.19 

Drum de 50 a 100 lbs. 0.00 0.18I 

Drum de 25 lbs. 0.00 0.19 

Boites de papier, 1 lb. 0.00 0.21 



LA CONSTRUCTION 



Ci-dessous detail des permis de cons- 
truction et de reparation accordes par 
la ville pendant la semaine prenant fin 
le 23 Janvier 1915. 

Nouveaux Permis. 

Avenue Van Home, quartier Cote des 
Neiges; 1 maison, 1 logement. aj^ eta- 
ges. 2e classe; cout prob., $8,000. Prop., 
J. E. Wilder, 41 Mayor. 

Avenue Van Home, quartier Cote des 
Neigefs; 1 hangar, 1 etage, 2e classe; cout 
prob., $500. Proprietaire, J. E. Wilder, 
41 Mayor. 



Rue Mentana. quartier Saint-Denis; 1 
hangar, 2 etages, 3e classe; cout prob., 
$350. Proprietaire. Joseph David, 202 
Christophe Colomb. 

Rue Chambly, quartier Hochelaga; 5 
rriaisons, 25 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; cout prob., $18,000. Proprietaire, 
Charles Ouellette, 540 Deserv- 

Avenue Ontario, quartier St-Andre; 3 
maisons, 1 garage, 7 logements, 2 etages, 
2e classe; cout prob. $4,200. Proprietaire, 
Geo. A. Slater, 31 Avenue Ontario. 

Rue Cartier, quartier Delorimier; 1 
hangar, 2 etages, 3e classe; cout prob. 
$125. Proprietaire, Moise Brosseau, 350 
Gamier. 

Rue Champlain, quartier Delorimier; 
1 hangar, 1 etage, 3e classe; cout prob. 



$100. Proprietaire, D. Dupras, 430 Cham- 
plain. 

Rue Messier, quartier Delorimier; 1 
hangar, 3e classe; cout prob. $2,000. Pro- 
prietaire, St. Lawrence Sugar Refining 
Co., 4 Hopital. 

Rue Frontenac, quartier Ste-Marie; 2 
maisons, 6 logements, 3 etages, je clas- 
se; cout prob. $11,000. Proprietaire, Ed. 
Martel, 631 Frontenac. 

Rue Valois, quartier Hochelaga; 1 
maison, 5 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; cout prob. $3,500. Proprietaire, Jos. 
Perron, 159 Valois. 

Rue Delinelle, quartier St-Henri; 1 
hangar, 3 etages, 3e classe: cout prob. 
$600. Proprietaire, Walter Hinds, 275 de 
Courcelles. 



Vol. XLVIII— No 5. LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



QUAND UN ARTICLE PORTE 
CETTE MARQUE, 






If 
TRADER i N ;-'- MARK 



Vous pouvez avoir 
Confiance en sa qiialite 



United Shoe Machinery Company of Canada 

Montreal, Que. 



•tAA^WV^VW^^ * 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 29 Janvier 1915. 



Vol. XLVIII— No 5. 




i Milium* ■tmi mini i ii i ... 



m 





lA'SuCC* 





>nde en 1887. 


MONTREAL, VENDREDI, LE 5 FEVRIER 


1915- 


Vol. XLVIII— Xo 6. 





Par Brevet 

Special 
Founiissew 




de 

Sa Majeste 
LEROl 



DEWAR'S 

SCOTCH WHISKIES 



AGENTS 



Pour I'Est du Canada -. J. M. Douglas & Co., Montreal. 



Bnreaax Chefs pour les Etats=Unis et le Canada, Dewar Building, Bank Street, New=¥ork, E.U.i 






(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 21.) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XL VII I— No 6. 




TENEZ LES MEILLEURES ESSENCES. 

C'est le seul moyen d'attirer et de retenir la clientele des menageres 
soigneuses. Lorsque l'une d'elles vient a votre magasin et vous demande 
une essence culinaire, elle entend naturellement la meilleure, car de la 
qualite de l'essence depend la qualite du mets. 

Par consequent, donnez-lui Jes 




ft 



n 
U 



w 



U Is 



et vous vous assurerez son constant patronage ainsi que celui de ses amies 
et connaissances. Soyez assure qu'il n'y a pas de meilleurs agents de 
publicite que les femmes. Si vous voulez qu'elles soient en votre faveur, 
donnez-leur toujours ce qu'il y a de mieux. Tout ce qu'on peut mettre de 
quality dans une bouteille d'essence se trouve dans les 

ESSENCES CULINAIRES DE JONAS. 

Henri Joitiqls Sc Cie v 

I-^a bricants. 
Maison Fondee en 1870. 




DIPLOMA DIARDED BY 

THE COUNCIL OF ARTS 

AND MANUFACTURE 

PREPflREO BV 

Henri Jonas 8 Cs 

MONTREAL 

««n NEW YOHI 



389 et 391 Rue St-Paul, 



Montreal. 






%2£&£r 




*"U* « O O ■ <mG 
UXTRAC7 OP 

VANILLA 

UT«°0» 4»uC*S 

HENRtjOMASiCO 

t. "Oi^RUl - 



Vol. XL VI 1 1— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, 5 Fevrier 1915. 



u 

Summum 
de 

QUALITE 

et de 

Gout Delicieux 




Les Feves Cuites au Four 

SIMCOE 



Cela paye 

d'en pousserla vente 

vigoureusement 

et de les mettre 

en evidence dans 

vos vitrines. 



VsS** 1 !**********^**********^*************^ 



DOMINION CANNERS 

LIMITED. 

HAMILTON, ONT. 

PRODUITS DU CANADA 



«N ECRIVANT AUX ANNONCKURS, CITKZ "LB PRIX COURANT*. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



PRIX (Ol HANTS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques spdciales de marchandises dont les maisons, indiqu£es en caractere 
aoirs, out l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacturent elles-memes. Les prix indiqu£s le sont 
d'apres les derniers renseignements fournis par les agents, repr^sentants ou manufacturiers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lh 

Chocolat, Prime No 
1, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de i/5, i, i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucr6, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, i et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 

Caracas Tablets, cartons de 5c, 
40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.85 

Pqts de 6 lbs. 3.60 




Registered* 
Trade- MaiJc 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE, 
Montreal. 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No s, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, I lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH ft DWIGHT 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Cow Brand Baking Soda. 

En boltes seule- 



X pWIGHT'S 




7 r; 



r6p/v\ 



ment. 



Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de Sc. $3.:iO 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3.20 



Caisse de'120 paquets de yi lb. 
Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. \ 
60 j " " l A lb. ) 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 



3-40 
3-30 



Conserves 
Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 



La doz 




Veau en geiee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned B.eef 
Hachis de Corned Beef 
Beefsteak ct oignons 



4s. 


1 


00 


is. 


2 


75 


2S. 


4 


50 


6s. 


16 


00 


4 s. 


I 


50 


IS. 


2 


10 


2S. 


3 


00 


4s. 


1 


do 



LA MARMELADE 

S'ATTIRE DE8 AFFAIRES 

par sa Qualite, sa Purete. Absolue et son gout delicieux. 

Faite d'Oranges de Seville les mieux choisies et bien 
mures et de Pur Sucre de Canne, avec le rnerae soin mi- 
nutieux et la parfaite proprete qui president a l'appret 
de tous les produits de la marque Banner, puis mise 
dans les pots en verre d'origine, elle ne fait que voir 
sa faveur augmenter chaque saison. 

Faites des aujourd'hui un etalage de ces recipients 
en verre sur votre comptoir, et vqus verrez que vos 
profits augmenteront tandis que votre stock baissera. 
Commendez-en a votre marchand en gros. 

LINDNERS LIMITED 




WINNIPEG 
306 Ross Ave. 



TORONTO 

340 Dufferin St. 



ReprSsentants : H. Whissel, 2928 rue Drolet, Montreal ; 
H. D. Marshall, Ottawa ; W. L. McKenzie & Co., Edmon- 
ton et Regina ; Jacksons Ltd.. Calgary ; H. E. Gross, 
Vancouver; R. S. Mclndoe, Toronto. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vcndrcdi, 5 Fevrier 1915. 



La Qualite gagne sa Premiere Victoire 
de la Nouvelle Annee. 

Tous les records precedents pour les ventes de "SALADA" ont ete battus par les debits de 
la premiere quinzaine de 1915. 

Pendant ces deux semaines 442,055 livres de "SALADA" furent expedites en execution des 
ordres recus. Cela represente une vente de 4,420 caisses en deux semaines. 
Evidemment ceci, sans l'ombre d'un doute, chasse immediatement et pour tous, toute idee 
qu'ont pourrait avoir que le public se contente d'un the "inferieur". II ne saurait y avoir une 
preuve plus concluante de la facon dont le public apprecie notre methode persistante de la 
QUALITE AVANT TOUT. 

Nous venons de publier notre rapport annuel, donnant un bref sommaire de la saison passee 
et une interessante histoire illustree de "SALADA" depuis son apparition. Si vous n'en 
avez pas encore recu un exemplaire, faites-nous-en la demande. 



a 



SALADA 



99 



MONTREAL. 



TORONTO. 



Beefsteak et oignons is. 

Beefsteak et oignons 2s. 

Saucisse de Cambridge is. 

Saucisse de Cambridge 2s. 

Pieds de cochon, sans os J / 2 s. 

Pieds de cochon, sans os is. 

Pieds de cochon, sans os 2s. 

Langues d'agneau J4s. 

Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc l / 2 s. 

Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc is. 

Boeuf fume en tranches, pots 




2.75 
5-00 
2.75 
4-50 
1.50 
2.25 
4-25 
2.00 



75 

75 




en verre l /is. 1.35 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre l / 2 s. 2.00 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre . is. 2.75 

Langue, jambon et pate de 

veau y 2 s. 1.20 

Jambon et pate de veau l / 2 s. 1.00 

\ 'iandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier %s. 0.50 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, ' 

langue, veau, gibier ]/ 2 s. 1.00 



Viandes en pots de verre, pou- 

let, jambon, langue 
Langues de boeuf, boites en 

fer-blanc 
Langues de boeuf, boites en 

fer-blanc 
Langues de boeuf, boites en 



fer-blanc 
Langues de 

fer-blanc 
Langues de 

verre 
Langues de 



boeuf, boites 
boeuf, pots 
boeuf, pots 



y 4 s. 
y 2 s. 

IS. 

iy 2 s. 



de 



ij4s. 



de 



verre 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee. 
En seaux, 25 lbs. 
En cuves, 45 lbs. 
Sous verre 



23. 

IS. 
2S. 

3*- 
4* 
$> 

if 



1.25 

2.50 

5-50 

8.00 

10.00 

10.00 

12.00 

1-25 

1.95 

3-00 

4.00 

5-oo 

).o8 

).07l 

2.25 



J. M. DOUGLAS & Co^ 
Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts da 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 
Montreal. 
Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomales — 



Blanc. 

Paquet9, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 
Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 
Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 
Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 



0.45 
0.45 
1-45 
2.35 



BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Mar ue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 

Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.00 

Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 
Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3.90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.2s 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(Y» douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 480 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5. 50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4. Bo 

L'imite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans eicompte. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevricr 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 




Lait et Cremci Condenses. 



St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 

Lait "Silver Cow ' 

"Purity" 

Lait condense. 



3-90 

4.25 

5. 75 
5- 60 

La etc 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge, 4 

doz., chaque 4.85 



Lait evapore. 
Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4.25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4.50 

Marque Peerless "Pour Faraille", 4 

doz., chaque 3.90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque- 2.00 

ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal 

Lime Juice "Stowers" La etc 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Douhle Ren, lime juice 3-5<> 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 



40 lbs.) 0.06J 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. 0.07I 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06J 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06J 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07! 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. 0.08J 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. o.o8i 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07J 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.074 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3.60 

Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07I 

Canada Fure Corn Starch 

(40 lbs.) 0.06I 

(Boite de 20 lbs., ic en plus.) 

Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 

Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, l/i doz. en caisse 2.90 

Boites de 20 lbs, % doz. en caisse 2.85 



Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, J4 doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



Ces prix sunt ccux du de- 
tail, ceux qui ach^tc-ront 
dc bonne heure, beueficie- 
ront de 2^c. par douzaiue. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 



A 

2.30 
1-45 



B 

2.324 

i.47i 



idget, 



Pointes d'asperges 2s 
Bouts d asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, I 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde- Wax, gals 
Feves Lima 2s 
Feves Red Kidney 2s 
Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s 0.924 0.95 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 1.324 
Feves Refugee, Midget, Auto 

2S 

Feves Refugee, gals. 3-75 

Betleraves, en tranches, rou- 



1.024 1.05 

1.25 
0.924 0.95 
1.324 
3-774 
1 .224 
0.974 1. 00 



1.30 

3-75 

.20 



1-25 

3- 77 J 



0.974 1. OO 



ge sang, S'mcoe 2s 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 2s 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rr sebud 2s 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang. S ; mcoe 3s 1.324 1. 35 . 



0.974 1. 00 



130 



Ce que vous achete^ 




Le commis. — "Ceci est un travail d£gofitant. 11 m'a 
a'lu me laver les mains une douzaine de fois de- 
puis ce mitin. II n'est pas ^tonnant que 
ces dames ne veulent pas que je les serve. Bon 
sang ! je voudrais done que le patron achate une 
pompe BOWSER." 



Combien de gallons d'Haile on de Gazoline ACHE 8 
TEZ=V0DS lorsque vous remplissez vetre reservoir ? 

Combien de gallons en VBNDEZ- VOUS reellement 
et pour lesquela vous etes paye ? 

La difference est votre perte. La pompe 




arrete cette perte. C'est comme votre tiroir-caisse enregistreur ou votre ba- 
lance calculatrice — votre chien de garde qui ne dort pas. 

Elle abolit : odeurs, gaspillage, tuyaux, mesures, et met votre commerce 
d'huile sur une base commerciale. 

Un reservoir peut etre place" sur ou sous le plancher. Enferme' sous terre 
ou hors de votre magasin, votre risque d'incandie est 61imine\ S'ilest sur 
le plancher, le risque d'incendie est rdduit a son minimum. 

La pompe Bowser mesure les gallons, d'emi gallons, pintes ou chopines a 
chaque coup. Posez l'indicateur. Elle fait le reste. 

Et elle coute si peu. Vous la payez vite avec des profits accrus. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pomp** fabriquee* par d«» ouvrier* Canadians et vendue* par da* Marchand* Canadian* 

Bureaux de Vente* dan* toutle* Centra* et repreaantant* partout. 

Dtt*nteur«des brevet* et fabricant* originels de pompes etalen mesurant automati- 
quement i la main et par pouvoir, petit* et grands reservoirs. Entrepot* de gazoline et 
d'huile et • yiteme de distribution. Mesure* £ enreglstrement automatique pour con- 
duit*, *y stem* de filtrage et circulation d'buile, systerne de nettoyage a sec, etc. 

Malawi EtabHa an 188S. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRl< COURANT". 



Vol. XLVTII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1015 



LE PROFIT 

est pour tout marchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de Gunns 

non seulement vous procure une bonne marge de profit, 
mais encore remplace toute autre espece de iriture pour 
tous besoins de cuisson— pour frire, cuire au four ou faire 
de la patisserie. 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleure nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 3 lbs,— 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50—60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour prix et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 

Montreal, Que. 
Succursales dans toutes les principales villes. 



Recommandez le Soda "Cow 
Brand" a la Menagere. 




.Que ce soit une menagere depuis nombre de 
lunes ou de quelques lunes seulement, elle ap- 
preciera la qualite liable absolue de ce fameux 
soda II est pur, de grande force et eat le 
grand favori des cuisini^res partout. 

Emmagasinezen— Votre marchand en gros 1'a. 

CHURCH & DWIGHT 



Manufacturers 

MONTREAL 



LIMITED 



Saindoux Compose 



MC* 




Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 

Matthews-BIackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



Lorsque vous vendez 
les 

57 Varietes de Produits 

Alimentaires Purs 

de Heinz 

Vous donnez a vos clients 

Des produits Faits au Canada 

Avec des matieres premieres canadiennes 

Par des Employes canadiens 

H. J. HEINZ COMPANY 

USINE CANAD1ENNE— LEAMINGTON, ONTARIO. 

ENTREPOT— TORONTO. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



La campaene de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soil la cause des maux de tete, il n'y a pas de ijemede qui attejgne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu: 




Essayez vousmemes les Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 

LA CIE J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fil» & Cie, Limitee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P.Q 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 

Nom 

De 

(Nom de la maison de commerce) 

Rue. ..'■ 

Ville ou villaee 

Province — ' 




rouge 
rouge 



Betteraves entieres, 

sang, Simcoe 3s 
Betteraves entieres, 

sang, Rosebuu 3s 
Pcis extra fins, tries, 

qua'ite" 1 2s 
Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2, 2s o.97i 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 
Pois Standard, qualite 4, 2s 0.92$ 
Pois Sweet Wrinkle, qualite . 

2, gals. 
Pois Early June, qualite 

gals. 
Pois Standaid, qualite 

gals. 
Epinards, table, 2s 
Epinards, table, 3s 
Epinards, tab 1 e, gals. 

N. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 



Prix du Saindoux 
Compose^ Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes6olb. o.iof 
Tierces 




W. CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




Baking 



COM 

Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 
Chaudieres, 5 !bs., 12 a la caisse 
Caisses, 10 lbs., 6 a k caisse 



o.ioi 

o. iof 

o.ioi 

o.nj 

0.11 

o.io5 



AVIS.— 1. lyes prix cote danscette 
liste sont pour marchandiscsaux 
pointsde distribution degrosdars 
Ontario et Quebec, excepts 1 < ou 
des listes sp£ciales de prix plus 
eleves sont en vigieuf , et ils sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 3(5 paquets a 
5c . ':',. la boite 1.1,1! 

Lessive en Poudre 
de Ciilett 

La csa 

4 doz. a la caisse $3.50 
3 caisses . ... 3.40 

5 caisses on plus 3 35 

Poudre a Pate "Magic" 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 
oz. . . 
oz. . . 

OZ. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

lbs . . 

5 lbs . . 

6 oz. 
oz. 
oz. 



de 

de 4 

de 6 
doz. de 8 
doz. de 12 
doz. de.12 
doz. de 16 
doz. de 16 

de 

dfe 



6 
4 
4 
4 
4 
2 
A 
2 

1 doz 
J^doz 

2 doz. de 
1 doz. de 12 
1 doz. de 10 

Vendue en canisLres . eulement. 

Remise speciale de 5% accordee sur les 
commandes de 5 caisses et plus de 1» 
Poudre a Pate "Magic" 



2': 



$0.50 
. 0.75 
. 1.00 
, 1.30 
, 1.80 
, 1.85 
, 2.25 
, 2.30 
. 5 30 

9.60 

a 
la Cse 
$6."0 




Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2 75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2 90 

5 caisses , 2 80 

Bicarbonate de sonde superieur 
de "Ciliett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 
Creme de Tartre de 
"Ciilett" 

La Douzaine 
% lb. pqts papier (4 

doz. a la caisse) . $1.80 
x /z lb. pqts papier (4 

doz. a la caisse) . $3.50 

yi lb. Boitesaveccou- 

vert vi6se (4 doz. 

a la caisss) . . $4 00 

. , Par Caisse 

4 doz. pqts % lb") ... m ,. r „ 

2 doz. pqt 8 £lbj A8SOrt,s • • -$ 14 - 50 

La Livre 
100 lbs en bariltets (1 baiil ou plus) . 50c 

GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compote, Marque 

EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. 0.10J 
Tierces o.ioi 





BELL TEL., MAIN 8219 

The Montreal Hay Co. Ltd. 

. P. FORTIN, President. 

Chambre 409, 

Edifice "LAKE OF THE WOODS" 

10 RUE ST-JEAN 

Nous achetons et revendons du foin et autres 
produits de la ferme. 



Tel. Bell 



, Main ■' 



4705 
6526 



Epiceries en Gros 



Speciality 



PAPIER ET SACS EN PAPIER 

Notre ligne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au meilleur de leurs interets. 



COUVRETTE-SAURIOL, Limitee, 

236-238 RueSt-Paul 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COUKANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Les temps sont durs ! Eh bien, nous ne disons pas cela, mais nous ne pouvons nier que certainement les gens s'efforcent 
d'economiser ; par exemple, il y aura plus de lavage fait a la maiion qu'll n'y en eut depuit un ou deux an» . 

C'est precisement la que s'offre a vous une opportunity. Faites un etalage de vitrine des PLANCHES A LAVER DE 
"EDDY" et de CUVES EN FIBRE DURCIE DE "EDDY". Nous vous donnerons un bon appui par notre annonce dans les 
journaux quotidiens. 

Nous faisons des Planches a Laver de toutes tailles et de tous prlx, pour repondre a tout usage connu. Nous en faisons 
d'extra fortes pour les gros lavages de famille (la planche "Globe pour menage" est une planche populaire et peu couteuse de 
ce genre) et nous faisons aussi des toutes petites planches appelees "Eddy" specialement destinees au lavage des dentelles et 
des batistes. Entre ces deux planches il y a la "Waverly" la "Duchess" "2 dans 1", "3 dans 1", la "XXeme Siecle" et la 
"Globe speciale". Toutes sont de bonne duree et de qua)it6 excellente. 

La caracteristique principale de nos Cuves.-en Fibre reside dans leurs qualites de duree. Elles sont de quatre tailles. 

Entrez dans le tournoi, M. l'Epicier. Poussez la; vente de,s Planches a Laver et des Guves et si ces articles viennent de 
chez Eddy, vous verrez que vous augmenterez vos venteset votre clientele. 



Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs., lb. 
Caisses, 3 lbs., lb. 
Caisses, 10 lbs., lb. 
Pains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 

Pates alimentaires "Bertrand" 



2. 10 


2 


oz. 


Plates Soluble 


2.00 


4 


oz. 


.. 


o.ni 


8 


oz. 


" " 


o.ni 


16 


oz. 


" 


o.ni 


1 


oz. 


London 


o.ni 


2 


oz. 


■• 



La lb. 



Macaroni "Bertrand' 




V erimcelle " 


~ C ~ 


Spaghetti " 


OT3T3 


Alphabets " 
Nouilles " 
Coquilles " 


as de 
ns per 
duree 
erre. 


Petites 


Pates " etc. 


*3iS& 


Extraits Culinaires "Jonas" 


Xa doz. 


1 oz. 


Plates Triple, Concei 


<e 0.88 


2 oz. 


«i «• •• 


1.67 


2 oz. 


Carrees " 


2.00 


4 oz. 


*» << n 


2 -50 


8 oz. 


" " 


6.59 


16 oz. 


" «i 


12.67 


2 OZ. 


Rondes Quintessences 


2.09 


2i oz. 


«* ** 


2-34 


5 oz. 


41 


4.00 


8 -oz. 


.« t. 


7.00 


8 oz. 


Carrees 


7.00 


4 oz. 


Carrees Quintessences 






bouchons emeri 


4.00 


8 oz. 


Carrees Quintessences 






bouchons emeri 


7.92 


2 oz. 


Anchor Concentre 


1. 05 


4 oz. 


ii if 


1.88 


8 oz. 


" 


3.17 


16 oz. 


" " 


6.34 


2 oz. 


Golden Star "Double Force'' 0.84 


4 oz. 


u « a ii 


1.50 


8 oz. 


" " 


2.84 


16 oz 


" 


5-00 



0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.55 
0.84 

Extraits a la livre de $1.10 a 4.00 

Extraits au gallon de $7.00 a 25.00 

Menies prix pour extraits de tous 
fruits. 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 
Marque Jo" a s 1 " " " " 0.75 
\ r ernis militaire a I'epreuve de l'eau 2.00 

MATTFEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal, Canada. 

Lard en baril 
Lard pesant, Marque 

Frontenac, Short 
Cut, brl. 35/45 26.00 
Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 
v'P Cut, y 2 brl. 13.25 

b V Lard pesant, Marque 
Champlain, Short 
Cut, brl. 45/55 , 26.00 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. ^ 13.25 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 

sosse, tout gras, brl. 40/50 27.50 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 1400 
Marque Dorchester 27.00 
Marque Dorchester, J/j brl. 13-75 
Marque Brown Brand, brl. 20/35 
(clair) 26.00 
Saindoux Compose 
Tierces, 375 lbs. o.ooi 




Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 0.09*} 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) o.ogi 

Seaux en fer, 50 lbs. o.oyi 

Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 0.09J 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.85 o.09i 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 0.10 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 0.10J 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses o.ioi 

Briques de saindoux, 60 lbs., en 
caisse 0.10J 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.12 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 0.12! 

Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) 0.12J 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50 0.12J 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 
brut $2.40 0.12 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12} 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisse 0.13 

Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse o.i3i 

JOHN P. MOTT ft CO. 

Elite, per doz. 0.90 

La lb. 

Prepared Cocoa 0.28 
Breakfast Cocoa 0.36 
No 1 Chocolate 0.30 



,»0T 1 •, 

OlAMtfNI) 




Granule 

Quand vous faites vos achats vous pouvez tout aussi bien 

acheter le'meilleur. 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le me'lleur qui soit 
fait an Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expediees. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifies. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouleilles de 8 onces, 
1 2 onces, 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en d votre fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Eot 5779 

BUREAU DE DIRECTION i 
President I M. J.-A-K. Gauvin, pharmacien 
ancien echeTln ; Vie*-Pre»ident i M. L -A. Le- 
rallee, maire de Montreal ; Secreteire-Treto- 
rler i M. Arthnr Gagae, avocat ; Directeura i M. 
L. B. Geoff rlon, ancita president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Dr J.-O. Ooyetlc, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P.-P. Renaud, capitaliste ; M. F.-K. Fontaine, 
dlreeteur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Gerant i M. L.-W. Gauvin, ex-inspec- 
tenr et surlntendant de la Metropolitan Life 
das. Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Peui acheter une proprifete ou pour batir> 
lnacrlvez-veus au "Pr8t Immobilier, Limitee,'' 
qui vous pretera ce capital sans interet, avec 
gra tides f acill tea de remboursement. 

Lea facllitesde remboursement des prets falts 
a ses membres par le "Pr«» Immobilier, Limitee" 
seat telles qu'ellet repr^sentent a peu pres 
l'iatertt que Ton auralt a payer aur un emprunt 
•rdinaire. 

REP RESENT ANTS DEMANDES.-l* "P r «t 
Immebllier, Limitee" n'a pas encore d'agence 
dam toua les Districts et est dispose a entrer en 
peurparlersavec des representants bien quail- 
lea. 

Eerivex ou telephones pour avoir le. 
broehurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vur du passant. 



Diamond Chocolate 
Navy Chocolate 
Cocoa Nibbs 
Cocoa Shells 
Confectionery Chocolate 
Plain Chocolate Liquors 
Vanilla Stick 

SAVON. 



0.18 
0.18 
la gr 



0.24 
0.29 

o.35 
0.05 
0.30 
0.25 
1. 00 



The GENUINE, empaquete 100 mor- 
ceaux par caisse. 




AGENCE8 

LA PORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legnmee imports* 

"LE SOLEIL" 

Sur extra fins, y 2 flacon, 40 s. 11.00 

Sur extra fins, j/ 2 kilo, 100 s. 17.00 

Extra fins, y 2 kilo, 100 s. 15.50 
Extra fins, 1 kilo, 50 s. aucun 

Tres fins, y 2 kilo, 100 s. 14.50 

Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. 15.50 
Fins, l /2 kilo, 100 s. aucun 

Moyen, No 2, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Moyen, No 3, y 2 kilo, 100 s. 9.00 

Frangois Petit. 

Pois fins, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Moyens, y 2 kilo, 100 s. 8.00 

Aspei ges 

En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, % kilo, 100s. 25.00 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 

En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 

Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 

Fines, 1 kilo, 50 s. 21.00 

Fines, y 2 kilo, 100 s. 22.00 

Flageolet! 

Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 14.00 

Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 14.50 

Moyens, y 2 kilo, 100 s. 12.00 

Haricots 

Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 12.00 
Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 8.50 

Verts Coupres, y 2 kilo, 100 s. 8.50 

Divers 

Cotes de Celeri, y 2 kilo, 100 s. 9.00 

Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 8.50 

Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 11.00 

Fonds d'Artichauts, \ kilo, 100 s. 33.00 

Salsifis, i kilo, 100 s. 12.50 

Soupes. 

Oseille, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 7.50 

Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 11.50 

Savons de Castille 

Le Soleil 73% d'huile d'Olive. Caisse 

Caisse de 200 more, de $y 2 oz. 5.50 

Caisse de 50 barres de Y$ lb. 5.00 

Caisse de 25 barres de 11 lbs., lb. 0.11 

La Lune 65% d'huile d'Olive 



Caisse de 25 barres de 11 lbs. 
Caisse de 50 more, carres de 12 oz. 
Caisse d« 12 barres, 3 lbs. 



Lb. 

0.10 
4-50 
0.10} 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilcment et 
sont en tous points 
dignes d e con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque diposle sur 
chaque paquet vir liable 




Registered 

Tnde-M&rk 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LAGAILLE, GENDREAU & CIE 

Successeurs de CHS. LACAILLB & OB. 

EPICIERS EN OROS 

Importatenrs de Melasses, St- 
rops, Fruits Sees, The, Vins, 
Liqueurs, Sucrep, Etc. Etc 



Speciality de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



ELITE" 



GHOGOLAT « 

Non Suore 

DBS EPICIEH8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, N. E. 

J.ATAYI.OR, Agent, Montreal 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT. Vcndredi, 5 Fevrier 1915. 



1 1 



POUR 

PLUSIEUKS 

FINS 




LA ST. VINCENT ARROWROOT a une 
grande vari^te d'emplois dans le manage, ainsi 
que dans les patisseries et manufactures de 
biscuits, ou Ton a trouve que ce ddlicieux ali- 
ment £tait un ingredient tr£s avantageux pour 
,les biscuit3 et chocolats. II est reconnu, que le 
public favorise les produits qui conticnnent 
cette substance. 

Elle constitue un dejeuner ideal et un aliment 
delicieux pourenfants et adultes ainsi que pour 
les in valides . Elle fait aussi un bon dessert, sain 
et nutritif. 

Partout ou elle est mise sur la table elle devient 
immediatement populaire et gagne des clients. 
La demande a toujours excede la production. 
Nous en offrons une plus grande production 
afin de rencontrer la demande toujours gran- 
dissante. II y a de 1 'argent a faire pour les 
marchands competents. 




St.Vincent 
Arrowroot 
Growers & 
Exporters' 
Association 



KINGSTOWN 
ST. VINCENT, A. A. 

Agents : 
Wallace Anderson, 

49 'Rue Wellington, Toronto. 
L. H. Millen, Hamilton, Can. 



WINDSOR 
TABLE SALT 



n'est que du sel pro- 
pre et pur, rafine 
au plus haut degre 

de purete dans les — 

usines a sel I e s 

plus modernes du 

continent et Fait au 

Canada. 



CANADIAN SALT 

Co., Limited 
WINDSOR, Ont. 



IT 



i'WjJiji :-_ ^l^y' 



GRAND TRUNK 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRAINS 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Am^nagement §up6rieur. Wagon a compartiments "Club ' 
au train de 10 h. 30 du soir. 

[."'International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montreal-Toronto-Chicago, & 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4h soir, excepts dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. oi matin, 8 h 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Can da, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX OhS BILI.KTS KN VIi.LK : 

in rue St-Jacques, Angle St-Fran^ois-Xavier. Tftl. Uptown 1187, 

HOte) Windsor ou gare Bonareturc Main S229 



EN BCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 




^^^ 




4 



EpICIOrS S Tout epicier devrait consulter les 
rapports de 1'analyste du Gouvernement lur la Creme de Tartre et qui monte la force, la 
qualite et la purete des differentes especes sur le marche. L'analyse dans chaque cas prouve 
que la Creme de Tartre de Gillett est chimiquement pure. Le plus recent bulletin concernant la 
Creme de Tartre publie par le Departement du Revenu de l'lnterieur est le No 263, on le 
trouvera a la fois interessant et instructif, 

GILLETT'S CRBAM TARTAR 

LE5 PRODUIT3 GILLETT SONT 
LES MEILLEUrS ET LES PLUS PURS 

MGILLEnCOMPANTLMED 

TORONTO, OKT. 





MONTREAL 



WINNIPEG 



-^^ncM^r^^ 





Votre garantie la 
plus certaine 




d'urie demande importante et continue est l'enthousiasme de la menagere et la regularite avec laquelle elle 
revient donner de nouvelles commandes. 

Les Aliments Marins 
MARQUE BRUNSWICK 

sont d'une saveur delicieuse et tres nourrissants ; une seule vente de produits de la MARQUE BRUNSWICK 
implique un renouvellement d'ordres continu — Vous pouvez amener le flot de ventes importantes a votre 
magasin par un etalage attrayant les lignes Brunswick. 

Jetez un coup d'oeil sur la liste ci-dessous et ecrivez-nous pour nous dire la ligne dont vous etes a court. 
Ecrivez aujourd'hui. 

^ Sardines a 1'Huile Finnan Haddies 

Y^. Sardines a la Moutarde (Boites Rondes et vales) 

Kippered Herring Clams 

Harengs Sauce Tomate 1 Scallops 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EOITEURS 

Compngnie de Publication* des Marchanda Detadleura du 

Canada, Limitee, 

Telephone E.t 11 85. MONTREAL. 

Echange reliant tout lea services: 



ABONNEMENT, 



Montreal et Banlieue, $2.50) 
Canada et Etats-Unis, 2.00 | 
Union Postale. • Fn. 20.00 j 



PAR AN. 



Bureau da Montreal : 80 rue St-Denis. 

Bureau da Toronto : Edifice Crown Lifa, J. S. Robertson & Co., representants. 

Bureau da New-York : Tribune Bide, William D.Ward.representant 



II n'est pat accepte d'abonnement pour moina d'une annee 

A moina d'avis contraire par ecrit, adresse directement 
a no* bureaux, 15 jour* au moina avant la date d'expiration 
I'abonnement eat continue de plein droit. 

Toute annee commencee eat due en entier. 

L'abonnement ne ceaae paa tant que lea arrerages ne sod I 
paa payes. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit Stre fail 
payable " au pair a Montreal." 

Cheque*, mandata, bona de poate doivent etre faita payables 
a 1'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adreaaer lea lettrea, etc., aimplement comme auit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE I'KIX COURANT, Vcndrcdi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XIA 111 -No 6. 



LA QUESTION DU CREDIT AUX CLIENTS 



Le sujet dont nous nous proposons de vous entretenir 
ici est peut-etre un des plus interessants qui soient et cons- 
titue en meme temps une des questions les plus difficiles a 
laquelle nous ayons a faire face dans le commerce de gros 
ou de detail. 

Le credit a sa raison d'etre et personne ne saurait nier 
que sans le credit nous nous trouverions dans une situation 
tres embarrassante. 

Avant le debut de la guerre, l'Angleterre, la France, la 
Russie, -l'Allemagne et l'Autriche avaient une dette nationale 
combinee de $2,500,000,000 pour laquelle les interets payes 
annuellement s'elevaient a $100,000,000. La France seule est 
responsable de 25% de ce montant, sa dette atteignant $160 
par tete pour tout homme, femme et enfant dans ses fron- 
tieres. 

Cependant le credit dont nous vouloris vous entretenir 
n'est pas de cette nature et il a trait tout simplement au de- 
taillant et a ses clients. Un des points qui nous a souvent 
frappes comme paraissant anormal est la grosse difference 
qui existe entre le credit du marchand et de son banquier et 
celui du marchand et de son client. L'un prend un soin meti 
culeux a obtenir une securite absolue pour toute avance faite 
a son client et 1'autre prend des risques absurdes et perd ou 
lisque de perdre annuellement des sommes importantes par 
le fait de mauvaises dettes et creances douteuses. Quelqu'un 
pourrait-il nous dire pourquoi le marchand prend un beau- 
coup plus gros risque que le banquier? Et avez-vous jamais 
songe que le marchand offre moins de risques au banquier 
meme s il n'a pas de garantie, que le client n'en offre au mar- 
chand, parce que neuf fois sur dix, e'est un client incertain. 

En outre, pourquoi est-ce que les marchands prennent 
de gros risques et se contentent, lorsque le moment du paie- 
ment est arrive, d'un sage sur propriete ou recoltes ou sur 
quelque garantie incertaine? Rares sont les exemples prou- 
vant que cette maniere de proceder soit satisfaisante pour !e 
marchand. Le marchand d'il y a un siecle etait plus justifie 
d'accorder du ciedit que nous ne le sommes aujourd'hui. 
parce qu'une mentalite ou une moralite commerciale toute 
differente regnait a cette epoque; de plus, la concurrence 



qui existe actuellement, les affaires faites par correspondan- 
ce ou par d'autres moyens ennemis du commcr<;ant local, 
n'inquietait pas nos grands parents. II ne fait aucun doute 
qu.'un systeme de trafic, de produits echanges pour de la mar- 
chandise etait tout aussi bien en operation dans les anciens 
jours que maintenant, mais avec cette difference que les fer- 
miers apportaient leurs produits a la ville et les vendaient ou 
les echangeaient contre de la marchandise sur place. 

Aujourd'hui, il est d'usage d'ouvrir un large compte ct 
apres en avoir rempli les colonnes sur les livres pendant plu- 
sieurs mois, on s'etonne de voir que l'acheteur a obtenu tout 
le credit sans offrir une seule garantie. Nous ne serions pas 
surpris que beaucoup de clients — parmi ceux de la clientele 
courante d'aujourd'hui — se montrent tres etonnes et meme 
froisses si nous avons la hardiesse de leur demander le regle- 
ment de leur compte et notre observation nous montre que 
de tels clients sont le plus souvent des gens qui ne payent 
leurs comptes que s'ils y sont forces, et il est vraiment sur- 
prenant de voir combien il leur est laisse de latitude alors 
qu'on sait pertinemment que ces comptes demeureront im- 
payes s'il n'est fait une forte pression pour les recouvrer. 

Comment le marchand peut-il conduire a bien ses affai- 
res dans de telles conditions et montrer quelques benefices j 
la fin de l'annee? 

Le marchand, lui, est oblige de payer ses comptes ou- 
verts a la banque et de payer un gros interet pour le decou- 
vert qu'on lui a fait. Est-ce que le client paie quelque interet 
pour le credit dont il a profite? Nous ne le pensons pas. 

Nous youlons bien adtnettre que ceux qui donnent de 
bonnes raisons de leur incapacite de payer et qui reclament 
un terme pour se liberer peuvent beneficier de longs credits, 
mais franchement, est-il raisonnable d'accorder un long cre- 
dit a ceux qui touchent un salaire ou un revenu regulier paye 
chaque semaine ou chaque mois? 

Nous comprenons qu'il est plus commode pour beaucoup 
de gens de regler mensuellement leur compte et on peut dire 
que cette pratique lie davantage le client au marchand, mais 
tie tels -comptes devraient etre rencontres promptement quel- 
ques jours apres 1'arret periodique de ces factures. L'octroi 




TANGLEFOOT 

Is« nFATRRTI 17F I>F IOV< HIS, -A AS POISON 

46 csa d'empolsonnement d'enfants par le papier a mouc hea empoieonne furent aignalea dans I 5 Etats, de juillet a novembre 1914 



r 7 



i4 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XL VIII— No 6. 



de credits illimites coule de toutes manieres le marchand. 

Le court credit nous fait des amis fideles et quand un 
homme prete de l'argent a son ami, il pense le plus souvent 
que Pamitie n'est pas un bureau de credit ouvert et bien que 
les cas ne soien-t pas semblables, il y a pourtant une grande 
analogie entre ce cas et celui du marchand qui prete pour 
ainsi dire des niarchandises a son client et dans un cas com- 
inc dans l'autre, il est bien difficile de reclamer l'argent qui 
vous revient regulierement. L'analogie de ces deux cas est 
mise en evidence par le fait que neuf fois sur dix, d'un cote 
si vous reclamez votre du a un client, vous le perdez, et si 
vous demanddz a un ami le remboursement d'une somme pre- 
tee, vous perdez semblablement votre ami. 

De plus, apres vous avoir laisse avec un compte impaye, 
votre client va faire ses achats ailleurs, au comptant, parce 
qu'il n'aimerait pas en venant chez vous rencontrer celui a 
qui il doit de l'argent. Avez-vous jamais songe a la somme 
d'argent qui sort d'une petite ville sous forme de commandes 
par la malle a destination des grands magasins? Nous avons 
eu une information de bonne source que $2,500 environ de 
mandats-poste partaient chaque jour de certaines petites vil- 
les sans parler des cheques, des remboursements, etc. Com- 
prenez-vous ce que cela represente de commandes dont vous 
etas frustre? Et sans aucun doute, ces gens qui envoient ain- 
si leur argent au dehors ont un compte de soixante ou qua- 
tre-vingt-dix jours chez un marchand de leur propre ville. 
Une dame se plaignait l'autre jour des prix eleves de certains 
articles. Ce n'est pas etonnant, car comment est-il possible 
de vendre bon marche ou de concurrencer des maisons ven- 
dant par correspondance si nous avons de trop longs credits 
a accorder. 

Les marchands qui pratiquent le pernicieux systeme de 
credit illimite dans leur ville font du tort a tous leurs conci- 
toyens, ils enrayent le progres de leur commune, aussi etran- 
ge que cela puisse paraitre. Nous sommes persuades que les 
clients auxquels il est accorde plus de trente jours de credit, 
sont responsables pour au moins 85 pour cent des mauvaises 
dettes enregistrees. 

Mais, a present, .quel est le remede a tout ceci? 

D'abord et avant toutes choses. — Union des marchands 
pour une action collective, car il est inutile de tenter quelque 
reforme a moins que tous consentent a suivre un rheme plan 
d'action. 

Secondement. — Une methode rigoureuse d'entente en- 
tre les detaillants de fagon a ce qu'un client endette soit dans 
Pimpossibilite d'obtenir du credit dans un autre magasin de 
la ville, ce qui arrive d'ailleurs quand on peut prouver qu'un 
client est un mauvais payeur. 

Troisiemement. — L'etablissement d'un Bureau de Cre- 
dit qui permettrait au marchand d'accorder ses credits d'une 
maniere systematique* de pair avec les autres marchands. Un 
Bureau de Credit allegerait aussi le pesant fardeau des affai- 
res pour le marchand individuel, en partageant les responsa- 
bilites entre un certain nombre. 

Vous etes organises, vous, marchands, et vous faites 
partie d'une association, il vous est done facile de fournir au 
secretaire de votre association, chacun individuellement, une 
nui serait classee et chaque membre de l'association re- 
CLvrait mensuellement une liste des noms signales et classes 
par exemple sous cette forme: 

C. — Client payant comptant. 
R. — Disposant de revenus. 
E. — Paye regulierement. 

D. — Lent a payer, mais credit sur. 
I. — Risque et. douteux. 

T. — Preferable d'exiger le comptant. 

De cette maniere. on ecarterait facilement le client qui 
se fait octroyer du credit avec Pintention arr~:ee de ne pas 
payer les articles achetes. 



Nous suggererons aussi de fixer la limite du credit a 
trente jours; mais ceci devra etre explique tres poliment et 
avec beaucoup de tact. II faudra que ce changement de votre 
part n'ait pas Pair d'une mesure offensive et en avertir le 
client au moins trois mois a l'avance, lui specifiant que e'est 
la une mesure generale. Si vous agissez ainsi avec egards, 
vous verrez que le client acceptera cette reforme sans mur- 
murer. 

A ceux de vos clients qui ne payent pas regulierement, 
une lettre courtoise devrait etre expediee les informant que 
leur credit serait coupe a moins d'un reglement des arrieres. 
Dans ce cas aussi, si la chose est faite avec tact, il n'y aura 
nul dommage a vos affaires occasionne par cette reclamation. 
Pour obtenir une amelioration du credit, il est necessai- 
re que les marchands s'unissent et agissent ensemble dans 
Padoption de mesures effectives, il faut qu'il y ait entente 
entre eux pour en arriver a de bons resultats dans ce sens. 
Et qu'on nous permette en terminant d'engager aussi les 
marchands des campagnes et des petites villes a s'unir etroi- 
tement pour faire une campagne en faveur des achats locaux. 
Chaque jour, une somme importante echappe aux petites vil- 
les pour aller grossir les profits des grands magasins a de- 
partements; si les marchands faisaient une sage publicite 
pour enrayer ce mouvement. ils gagneraient vite des clienis 
a leur cause, ils eduqueraient facilement les populations de 
leurs centres respectifs et les ameneraient a ne faire leurs 
achats que dans leur propre commune. La encve, P .. 
fait la force, les marchands devraient s'en souvenir souvent 
et agir en consequence pour le plus grand bien de tous. 



NOUVELLES INCORPORATIONS 



Deux compagnies ont plus du million de capitalisation 



Les nouvelles compagnies du Canada incorporees la se- 
maine passee se chiffraient a 39- Les bureaux-chefs de ces 
compagnies sont situes dans six provinces. Leur capitalisa- 
tion totale s'eleve a $8,435,500. Les plus importantes parmi 
ces compagnies sont: 

Columbia Amusements, Limited, Montreal, Que. $1,000,000 
Alberta Pacific Consolidated Oils, Limited, Cal- 
gary, Alta 5,000,000 

En groupant les nouvelles maisons suivant les provinces 
ou leurs bureaux-chefs sont situes, nous obtenons: 

Nombre de 
Province compagnies Capitalisation 

Nouveau-Brunswick 7 $ 425,500 

Saskatchewan 5 475,000 

Ontario 5 740,000 

Quebec 13 1.540,000 

Manitoba 4 180,000 

Alberta 5 5,075,000 



39 



; .435-SOO 



LES ELECTIONS AU BOARD OF TRADE. 



Les dernieres elections au Board of Trade, qui ont eu 
lieu la semaine passee, ont donne les resultats suivants: 

President, Geo. F. Benson; ier vice-president, ,H. B. 
Walker; 2ieme vice-president, Zephirin Hebert; tresorier, 
Ansom McKim; membres du conseil: Wm. A. Black, A. F. 
C. Ross, D. W. Bole, Geo. J. Crowd, E. Goff Penny, J. S. N. 
Dougall, Wm. R. Eakin, Geo. Lyman, A. R. Doble, P. D. 
Gordon, W. G. M. Shepherd, G. R. Martin; Bureau d'arbi- 
trage: Farquhar Robertson, D. W. Campbell, H. R. Drum- 
mond, James Carruthers, W. I. Gear, R. J. Dale, A. J. Hodg- 
son, R. M. Ballantyne, Jos. Quintal, W. W. Craig, W. W. 
Hutchison, R. W. Reford. 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 5 Fevrier 1915. 



'5 



Le Rapport des Banques de Decembre est relativement bon 

Compare avec ceux des jours de speculation febrile, la plupart des chiffres actuels montrent un serieux declin 
mais ils font bonne figure a cote de ceux de 191 1. Le total des depots depasse encore un milliard de 
dollars- Les prets courants se trouvent reduits — Les prets municipaux sont au-dessous de ceux 
d'il y a un an. 



Decembre 
1913 

Depots-remboursables a demande 1381,375,509 

1) Spots remboursables apres avis 624,692,326 

Prets courants au Canada 822,387,975 

LreLs aux municipalites 30,518,573 

! r.Sts courants a 1'etranger 58,305,388 

1'ivis rembouisables a demande au Canada . . . 72,862,971 

1', is remboursables a demande ailleurs qu'au Canada 115,984,680 

Circulation 108,646,425 

Les chiffres ci-dessus represented les principaux chan- 
gements dans le rapport des banques a chartes pendant le 
mois de decembre. Une des diminutions les plus conse- 
quentes frit celle de la circulation qui baissait de 7.8 pour 
cent. Les depots a demande et apres avis declinaient aussi 
de 2.8 et 4.? pour cent, respectivement. Les changements 
pendant le mois ne sont pas. frappants. C'est dans les chan- 
gements au cours de la periode de 12 mois qu'on peut noter 
d'importantes diminutions. Les depots a demande par exem- 
ple diminuaient de $31,000,000 ou 8.3 pour cent pendant l'an- 
mr, bien que les depots apres avis eussent subi une augmen- 
tation de $38,000,000 ou 6.08 pour cent, dans la meme periode. 
La diminution de la circulation, des prets municipaux, des 
depots et des prets courants indique l'etat de calme des af- 
faires en general dans tout le Canada.. 

Le tableau suivant montre la marcbe des prets canadiens 
pour les treize mois passes: 

Courants A demande 

Prets. an Canada. au Canada. 

1013— Decembre $82.2,387.975 $72,862,971 

1() , 4 _janvier 811,582,130 71,248.242 

Fevrier 811,711,219 71,374,602 

• Mars 823,490,422 69,088,240 

Avril 835-705,064 68,523.774 

Mai 838,462,686 67,210,504 

Juin 838,276,428 67,401,484 

Juillet 840,198,625 68,441,816 

Aout 836,574,099 69,229,045 

Septembre 826,514,621 70,063.414 

Octobre 816,623,852 70,201,930 

.Novembre 794,269,220 69,394,407 

Decembre 786,034,378 68,511,653 

Les prets courants au Canada qui donnent une idee de 
l'etat general des affaires, tombaient en Janvier de 1.7 pour 
cent, ou $8,000, ceo. lis sont a present a leur plus bas niveau 
depuis 13 mois -et tout fait prevoir qu'ils descendront encore. 
Les prets a demande au Canada sont legerement moindres 
que ceux du mois precedent et sont dc 5.5 pour cent au-des- 
sous de ceux d'il y a un an. Si Ton considere le sentiment 
difficile sur les marches boursicrs on peut dire que ce camptc 
s'est bien maintenu. 

Le tableau suivant montre 1'expansion des prets ici et a 
1'etranger pendant les cinq dernieres annees: 

Prets Prets Prets a Prets a 

Decembre courants courants a demande demande a 

au Canada 1'etranger au Canada 1'etranger 

1910 $677,064,829 $40,400,839 $63,983,912 $ 90,710,437 

I9JJ 774,909,172 37,970,839 72,640,526 92,106,695 



Aug. ou Auif. ou 

Novembre Decembre dim. sur dim. sur 

1914 11114 l'annee. le mois. 

$350,884,153 $349,909,953 —8.3 —2.8 

665,994,852 662,830,037 +G.08 —4.5 

794,269,220 786,034,378 -4.3 —1.7 

44,706,055 38,256,947 +2.6 —1.3 

42,966,275 43,413,760 —2.5 +2.3 

6*9,394,407 68,511,653 —5.5 —1.4 

74,459, S43 8r>,012,9G4 —2.6 +1.4 

114,7(i7,22(i l<);-),969,755 —2.7 —7.8 

1912 881,331,981 40,990,126 70,655,661 105,952,101 

1913 822,387,975 58,305,388 72,862,971 115,984,680 

1914 786,034,378 43,413,760 68,511,653 85,012,964 

. Des chiffres ci-dessus, il ressort que les prets courants 
sont moindres qu'en decembre 1912 ou 1913, mais sont plus 
consequents qu'en decembre 191 1. Si Ton fait la part de l'ac- 
tivite exceptionnelle de 1912 specialement, ces chiffres peti- 
vent etre consideres comme veritablement satisfaisants. Les 
prets courants a 1'etranger et les prets a demande au Canada 
n'ont subi que pen dc fluctuations pendant la periode con- 
cernee. Les prets a demande a 1'etranger sont a tin niveau 
plus bas qu'en aucun mois de decembre des cinq dernieres 
annees passees. Durant les 6 derniers mois, ce compte a ete 
reduit serieusement. Le mois dernier, cependant, il y a eu 
une augmentation de $11,000,000, soit 1.4 pour cent sur cet 
item. Le tableau suivant montre la marcbe de ce compte 
depuis juin : 

Prets a demande 
1914 a 1'etranger. 

Juin $137,120,167 

Juillet 125,545,287 

Aout 96,495.4:.? 

Septembre 89,521,589 

Octobre 81,201,671 

Novembre 74,459,643 

Decembre 85,012,964 

Le tableau suivant montre le cours du compte des depots 
domestiques pour les treize derniers mois: 

Rembours. Rembours. 

a demande. apres avis. 

1913— Decembre $381, 375, 509 $624,692,326 

1014— Janvier 339,8u,339 635,135,955 

tier 337.516,595 640.927,130 

Mars 345.590,642 646,143.604 

Avril 350,515,993 653,679,223 

Mai 340.748.4S8 663.045.753 

Juin 355,006,229 663,650,230 

Juillet 346,854,051 671. 214. 125 

Aout 338.984.418 659,399,i5i 

Septembre 348,284. 206 658,401.501 

Octobre 348,732,830 659,806,682 

Novembre 350,884,153 665,994.852 

Decembre 349,909,953 662,830,037 

Les depots remboursables apres avis tomberent legere- 
ment le dernier mois de meme que les depots remboursables 
a demande. Les deux sont cependant encore a un niveau 
florissant. 



l6 LE PRIX COURANT, 

Les chiffres des depots pour les cinq dernieres annees en 
ce qui concerne le mois do decembre sont donnes dans le ta- 
bleau ci-dessous: 

Decembre. . Ademande. Apres avis. Totaux. 

i 9I0 $280,910,695 $544.2-'o,7io $ 825,131,405 

ion : 335.020,693 591,068,932 926,089,625 

[() [2 379.777,219 632,641,340 1,012,418,559 

1913 381,375.509 624,692,326 1,006,067,835 

1914 349,909.953 662,830,037 1,012,739,990 

Le total des depots depasse encore tin milliard de dollars 
et montre un surplus sur n'importe quel mois de decembre 
correspondant pendant les cinq dernieres annees. 

Les prets des banques atix municipalites sont tombes en 
decembre de $6,000,000 ou de 1.3 pour cent. lis sont cepen- 
dant encore plus eleves de $8,000,000 ou 2.6 pour cent que 
ceux d'il y a un an. Le tableau suivant en donne le detail. 

Prets des banques 

Mois. aux municipalites. 

1913— Juillet . .*. $43,121,384 

Aout 41,310,281 

Septembre 37,465,383 

Octobre 37,846,369 

Novembre 35,i73,8i7 

Decembre 30,5i8,573 

1914 — Janvier 29,301,620 

Fevrier t 30,372,854 

Mars 31,890,843 

Avril 30,168,812 

Mai 33,689,577 

Juin 37,260,571 

Juillet 36,372,334 

Aout 39,664,534 

Septembre 44,338,873 

Octobre 47,316,076 

Novembre 44,706,055 

Decembre 38,256,947 



Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



INCORPORATION D'UNE COMPAGNIE. 



"Boileau, Limitee." 



Avis est donne au public que, en vertu de la loi des Com- 
pagnies de Quebec, il a ete accorde par le lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres-patentes en date 
du 23 Janvier 1915, constituant en corporation MM. J. D. 
Boileau, epicier, Arthur Sarrazin, epicier, Aime Boileau, 
pretre, de St-Jean, P.Q., Mme Rose-Anna Boileau, mariee en 
separation de biens .avec M. Arthur Sarrazin, M. Leandre 
Normandeau, commis-epicier, dont quatre de Montreal, dans 
les buts suivants: : 

Acheter, posseder, detenir, exploiter, developper, vendre, 
transporter et louer des terres, des terrains, des carrieres, 
des pouvoirs d'eau, de l'energie electrique, dans le district de 
Montreal, des aqueducs, fils de transmission, transbordeurs 
aeriens, chemins de fer ou voies d'evitement, construction de 
digues ou d'usines, machjneries, materiel roulant, patentes, 
marques de commerce, publications, journaux, revues, droits 
d'auteur de toutes sortes, le tout sur les proprietes de la com- 
pagnie ou toute autre propriete la ou elle aura obtenu la per- 
mission de ce faire des proprietaires, de faire le commerce de 
tous materiaux, marchandises de toutes sortes, proprietes 
mobilieres et immobilieres, de les hypothequer, les echanger, 
construire et ameliorer, et de faire en particulier toutes les 
affaires se rapportant a cet objet; 

D'acheter, posseder, vendre une licence de magasin en 
detail ou en gros, pour la vente des liqueurs enivrantes, de 
faire Pembouteillage de toutes boissons et liqueurs et le com- 



merce de liqueurs enivrantes en general, le tout en confor- 
mite avec la Loi des Licences de la Province de Quebec; 

Faire les affaires qui peuvent paraitre a la compagnie ca- 
pables d'etre convenablement conduites en rapport avec 
toutes affaires ci-dessus specifiers, et propres, directement ou 
indirectement, a augmenter la valeur des biens ou droits de 
la compagnie ou les rendre profitables; 

Acquerir ou assumer les affaires, biens et obligations, en 
tout ou en partie, de toute personne ou compagnie, faisant 
toutes affaires que la compagnie est autorisee a faire ou pos- 
sedant des biens propres aux fins de cette compagnie, et les 
payer en actions du capital-actions de la dite compagnie; 

Prendre ou acquerir autrement et detenir des actions 
dans toute autre compagnie ayant des objets en tout ou en 
partie semb'ables a ceux de cette compagnie, ou faisant tou- 
tes affaires capables d'etre conduites directement ou indirec- 
tement pour le benefice de cette compagnie; 

Vendre, louer les biens, droits, franchises et entreprises 
de la compagnie ou toute partie d'iceux, ou en disposer au- 
trement, pour telle consideration que la compagnie peut ju- 
ger a propos, et en particulier pour actions, debentures, obli- 
gations ou autres garanties de toute autre compagnie ayant 
des objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette 
compagnie; 

Se consolider ou s'amalgamer avec toute autre compa- 
gnie ayant des objets semblables, en tout ou en partie, a ceux 
de cette compagnie, et entrer en aucun arrangement pour le 
partage des profits, union d'interets, cooperation, risque con- 
joint, concession reciproque ou autrement avec toute person- 
ne, societe ou compagnie faisant ou engagee a faire ou sur le 
point de faire ou d'etre engagee dans toutes affaires ou trans- 
actions capables d'etre conduites directement ou indirecte- 
ment pour le benefice de cette compagnie, et prendre ou ac_- 
querir autrement des actions ou garanties de toute telle com- 
pagnie, et les engager, vendre, detenir, emettre ou emettre 
de nouveau avec ou sans garantie du principal et interets, ou 
en faire le commerce autrement; 

Acheter, louer ou acquerir autrement, detenir ou posse- 
der tous ou aucun des biens, franchises, clientele, droits et 
privileges detenus ou possedes par toute personne ou societe 
ou par toute compagnie ou compagnies faisant ou formees 
pour faire toutes affaires semblables a celles que cette com- 
pagnie est autorisee a faire et les payer en tout ou en partie 
en argent, ou en tout ou partie en actions acquittees de la 
compagnie, ou autrement, et assumer les obligations de tou- 
tes telles personne, societe ou compagnie; 

Tirer, faire, accepter, endosser, escompter et executer 
des billets promissoires, lettres de change, mandats et tous 
autres instruments negociables et transferables; 

Faire des avances en argent aux clients et autres ayant 
des relations d'affaires avec la compagnie et garantir l'exe- 
cution des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer par paiement en argent, stock, obligations ou 
en aucune autre maniere toutes personne ou personnes ou 
corporation ou corporations pour services rendus ou devant 
etre rendus en plagant ou aidant a placer ou garantissant le 
paiement d'aucune des actions du capital-actions de la com- 
pagnie, ou de toutes debentures ou autre garanties de la com- 
pagnie ou dans ou au sujet de la formation ou avancement de 
la compagnie ou de la conduite de ses affaires; 

Faire toutes telles choses en rapport ou utiles a L'acqui- 
sition des susdits objets sous le nom de "Boileau, Limitee", 
avec un capital social de vingt mille dollars ($20,000) divise 
en quatre cents (400) actions de cinquante (50) dollars cha- 
cune. 

Le siege d'affaires de la Compagnie sera a Montreal. 

Date au bureau du secretaire de la province ce 23 Jan- 
vier 1915. 

C. J. SIMARD, 

Sous-secretaire de la province. 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



17 



DOCUMENTS ET INFORMATIONS 



X 


^ -.* - -^^TkI^^^A 




12 -~^* |£ 




T /sji 




A ^L 


^^^H 





M. G. H. MILLEN, LE NOUVEAU PRESIDENT DE LA 
E. B. EDDY CO. 



Comme nous le disions dans notre dernier numero, c'est 
M. George H. Millen qui a ete nomine President de la E. B. 
Eddy Co., Limited, de Hull Que., en ^emplacement de feu 
M. W. H. Rowley, decede subitement a Toronto le 12 Jan- 
vier dernier. 

M. Millen est ne a Glen Falls, N. Y., le 23 octobre 1838 
ct est un veteran de la guerre civile, ayant combattu avec ie 
Nord tout le temps de la grande lutte. II entra chez M. E. B. 
Eddy en 1866 et fut etroitement associe avec M. Eddy et la 
E. B. Eddy Co., Limited, pendant des annees. 

Comme surintendant de la partie mecanique, il fit preuve 
d'une remarquable habilete et d'une grande puissance de tra- 
vail, ameliorant et etendant la machinerie et l'equipement de 
la grande usine pour la fabrication des allumettes et du pa- 
pier. A la mort de M. Eddy, en 1906, il fut nomme adminis- 
trateur-adjoint, avec M. Rowley, et conserva cette position 
jusqu'a son election a la presidence de la compagnie, il y a 
quelques jours. 

M. Millen merite bien ses nouveaux honneurs et ses 
nombreux amis et admirateurs du Canada se rejouiront de 
cette distinction a laquelle son caractere genial le designait. 

En outre du nouveau president, la Compagnie Eddy a 
elu M. John F. Taylor, secretaire, et M. David Tilley, treso- 
rier, au 1 ureau de direction. 

Ces messienrs font partie de la Compagnie depuis nom- 
bre d'annees et sont particulierement qualifies pour porter 
leurs nouvelles responsabilites. 



UNE INSUFFISANCE DE LA LEGISLATION 



- L'Association des Marchands-Detaillants du Canada, In- 
corporee, a deja souligne a plusieurs reprises la situation pri- 
vllegiee faite aux employes du Gouvernement Federal, du 
fait que leur salaire est insaisissable / et du tort serieux qui 
en resultait pour les marchands-detaillants. II y a la, en ef- 
fet, une injustice flagrante qu'il conviendrait de faire cesser. 
Les employes des postes, de l'lntercolonial Railway et 



atitres, se trouvent proteges contre toutes saisies de salaire 
pour cette raison inadmissible qu'ils sont employes du Gou- 
vernement Federal et qu'en consequence leur salaire est a 
I'abri de touf creancier. On imagine tous les abus que ce re- 
gime a provoques. Surs de ne pouvoir etre inquietes, certains 
acheteurs peu scrupuleux — ils sont heureusement en petit 
nombre — s'approvisionnent sans calculer et au moment de 
regler leur compte, loin de s'executer ils trouvent plaisan^s 
le tour joue au marchand trop confiant qui est victime a la 
fois et de son client peu delicat et de la loi insuffisante. 

II y a lieu de songer serieusement a intervenir pour 
changer cet etat de choses ct nous encourageons vivement 
l'idee des marchands-detaillants de soumettre le cas a la 
Legislature Provinciale de Quebec en proposant un article 
de loi permettant d'atteindre dans leur salaire les debiteurs, 
fussent-ils au service du Gouvernement Federal. 



LE COMPAS-MARQUEUR No 165. 




En reponse a la demande pour un compas-marqueur qui 
combine la beaute du dessin et du fini et la solidite de cons- 
truction, la Peck, Stow & Wilcox Company of Southington, 
Conn., et Cleveland, Ohio, a ajoute le compas-marqueur No 
165 a sa ligne actuelle. Ce nouvel article, de l'avis des raa- 
nufacturiers, depasse tout autre compas-compteur, tant par 
sa belle apparence que par sa duree exceptionnelle et sa com- 
modite d'emploi. 

La partie superieure des tiges est parfaitement carree, 
tandis que la partie inferieure se termine en longue pointe, 
les pointes etant soigneusement trempees. La vis a main est 
grosse, de forme attrayante et a un bord noueux. Des ailes 
noueuses prennent et tiennent le point special sur la vis a 
main. La tete est grosse, symctrique et fixe. Le bel etui en 
cuir ajoute encore au caractere attrayant du No 165. 



ELEVAGE DU MOUTON. 



Le sol du Canada est aussi favorable a l'elevage du mou- 
ton qu'a celui des bestiaux, des chevaux ou des pores. Ce- 
pendant nous constatons que ces derniers se sont rapidement 
dcveloppes ces trente-cinq derniercs annees, tandis que le 
nombre des moutons, durant cette periode, a notablement 
diminue. Diverses raisons sont donnees pour expliquer ce 
fait. 

Le prix de la viande du mouton et celui de la laine ont 
baisse; l'elevage, conduit sans soins, n'a rapporte que de mai- 
gres benefices. 

Cependant l'eleveur de moutons qui n'a pas laisse peri- 
cliter son affaire et l'a continuee d'une facon normale, a re- 
colte le fruit de son labeur, a vendu ses betes a de bons prix 
et s'est trouve possesseur de terres plus etendues et plus 
riches. 

On s'est beaucoup occupe de l'industrie du beiail et du 
pore, mais les cultivateurs n'ont montre que de l'indifference 
a l'egard du mouton. 

(A suivre page 42.) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



Le Marche de rAlimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 

Futures cotations: 

Ouver- Ferme- 

ture Haut Bas ture 

P.le— 
Mai $i.57 $i-66 $i.56-':i $1 . 5034 



luillet 


1. 41 


i.4l ? s 


i.37 l A 


I.38H 


Mais — 










Mai 


.82^4 


.83^ 


.80 


.8] 


Imllot 


.84J4 


.85 


•82/s 


.82^ 


A voine- 










Mai 


• 6o/ 2 


.61% 


.5934 


.60 


Juillet 


■ 579^ 


• 59 


.56^ 


• 5754 



Cotations au comptant: 

Ble. — No 2 rouge, et No 2 hard, $1.58 
a $1.65. 

Mais. — No 4 jaune, 74c a 76c; No 4 
blanc, 75/^c a 76c. 

Avoine. — No 3 blanche, 58J/4C a 52J/2C; 
No 4 blanche, 57-?4c a 59/4c. 

Seigle. — No 2, $1.39. 

Orge. — 81 c a 89c. 

Grains de mil. — $5-50 a $7.00. 

Trefle. — $12.50 a $15.00. 

CEREALES. ' 

Ble No 1 Northern 0.00 1.60 

Avoine No 2 C.W., tres rare 0.70 0.74 

Avoine No 3 C.W. 0.00 0.71 

Orge No 3 C.W. 0.00 0.81 

Orge No 4 0.00 0.79 

LE MARCHE DE LA FARINE. 

Patentes du printemps: 

Royal Household 2 sacs 8.10 

Five Roses 2 sacs 8.10 

Glenora 2 sacs 7.60 

Harvest Queen 2 sacs 7.60 

Fortes a Boulanger: 

Bakers Special . 2 sacs 7.40 

Manitoba S. B. 2 sacs 7-00 

Keetoba 2 sacs 6.90 

Montcalm 2 sacs 7-40 

Patentes d'Hiver: 

Straight rollers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs' 8. 10 

A " 2 sacs 7.60 
Farine de ble-d'Inde, blancz 

pour boulangers 2 sacs 5.30 
Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 4.00 

Farine d'avoine: 

Avoine roulee, sac de 80 \bb. 6.59 

Avoine roulee, baril .7-55 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU- 
LEE. 

Nous cotors: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 26.00 

Gru Man., au char, tonne 28.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 29.00 

Moulee pure, au char 33-00 36.00 

Moulee mefangee. au char 28.00 35 .00 

FOIN PRESSE ET FOURRAGE. 

Nous cotons. 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 19.00 19.50 

Tres bon. No 2 18.50 19.00 

No 2 i6.iO 17.00 

FROMAGE— BEURRE— OEUFS 

Montreal 

Prix vendants aux epiciers 

Fromage doux 18c 



Fromage fort, blanc, a la meule 19c 

au morceau 20c 

Fromage Oka, rare 26c 

Beurre, choix 32c 

Beurre, choix, en bloc d'une livre 32^c 

( leafs No 1 30c 

< )eufs choisis 34c 
Oeufs frais en boites de carton 

d'une douzaine 40c 
Les oeufs frais, tres rares. 

FROMAGES IMPORTES 

Conne demande. 

On cote le fromagfe de Gruyere: 

Fromage entier, 175 lbs, 33c; au mor- 
ceau, 35c 

Le fromage de Roquefort se vend 35c 
la livre et le Limbourg, 24c la livre. 

On cote encore: 
Gorgonzol lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Produits de l'erable. — On cote les prix 
suivants : 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 85c 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 95c a 1. 00 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 1.25 
Pur sucre d'erable, la lb. 9c a 10c 

Miel. — On cote les prix suivants ; 
Miel blanc, trefle 16c a 17V2C 

Qualites brunes 1454c a 15c 

Blanc extrait 12c a I2y 2 c 

Miel sarrazin 6',4c a 7J/?c 

' eves. — On rn'e les r>rix suivants: 
Feves triees a la main, le 

boisseau 2.95 a 3.00 

Choix i-pound pickers 2.70 a 2.75 

Three-pound nickers 2.50 a 2.55 

Vnl^jUpe — On rr.tp ]cz v''\ rtiivar>ts : 
Dinde fraichement tuee, la lb. 18c a 20c 
Dinde conservee au froid, lb. 17c a 19c 
Poulet. la lb. 12c a 15c 

Canard, la 4b. 12c a 14c 

Oie, la lb. 10c a 12c 

Poule, la lb. 10c a 12c 

Pommes de terre. — Le commerce 
des pommes de terre est calme par suite 
de la demande limitee et les lots, de 
chars des Montagnes Vertes se cotent 
52 T jc le sac, ex-voie, et dans 1c commer- 
ce de gros, de 65c a 70c le sac, ex-maga- 
sin. 

MARCHE A PROVISION. 

Pores vivants, lots de choix, $8.25 a 
$8.40 les too lbs. peses hors chars; pores 
appretes, fraichement tues des abattoirs, 
$11.50 a $u.75 les 100 lbs.: pores appre- 
tes a la campagrne, poids legers, $10.25 a 
$10.50 les 100 lbs.; pores appretes a la 
camoagne, poids lourds, $9.00 a $9.25 les 
100 lbs.; jambon. poids moyen, 16c a 17c 
la lb.; bacon pour breakfast, 18c a 19c 
la lbs.: bacon de choix Windsor, 21c a 
22c la lb.; bacon Windsor dososse. 23c 
a 24c la lb.: saindoux, nualite "Pure 
Leaf", 13c la lb. en seaux de 20 lbs. en 
bois; saindoux, qualite "Pure Leaf", 
<■ la lb pn seaux de 2^ lbs en f^r- 
blanc; saindoux compose. 10c la lb. 
en seaux de 20 lbs. en bois; saindoux 
compose, o T/ c la lb. en seaux de 20 lbs. 
en fer-blanc. 



LA SITUATION. 

Les affaires sont a peu pres normales 
pour la saison, les gens ayant peu achete 

d'approvisionnements a l'automne, il en 

resulte une demande considerable pour 
les besoins immediats. 

SUCRES 

Extra granule, sac, les 100 lbs. 6.30 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 6.35 

Extra ground, baril, les 100 lbs. 6.70 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 

Extra ground, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.60 

No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 5.95 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 5-90 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.00 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.10 

Paris Lumps, \ bte 25 lbs., 100 lbs. 7.15 

Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.05 
Crystal Diamond, \ bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7. 15 
Crystal Diamond, \ bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7.35 
Crystal Diamond. Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 7.60 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.05^ 
Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 
Tres bonne demande. 

Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 

Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 

Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, }4 qrt. 0.40 0.40 0.43 
Les prix s'entendent: iere colonne. 
pour territoire ouvert; 2.e colonne, pour 

territoire combine; 3e colonne. pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

iere qualite, le quart 30.50 

2eme qualite, le quart 26.00 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette o.i2§ 

Saindoux pur, en seau 2.50 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.13 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.13J 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. O.13J 
FARINES ET PATES ALIMEN- 
TAIRES 
Pates alimentaires 
Ronne demande. 
Nous cotons: 

Arrow root, boite de 7 lbs. 0.13 

Farine Five Roses, qrt. 8.65 

Farine Five Roses, sac 4-15 

Farine Household, qrt. 8.65 

Farine a patiss. Ocean, qrt. 8.00 

Far. d'avoine granulee, sac 3-90 

Far. d'avoine standard, sac • 3-90 

Ear. d'avoine fine, sac 3-90 

Earinc d'avoine roulee, brl. 7-40 

Farine d'avoine roulee, sac 3-6o 

Far. de ble-d'Tnde, sac 2.40 

Farine de sarazin, le sac 3.25 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4.25 

Cream of wheat, cse 0.00 5.75 

Fecule de mais, le qlte. lb. 0.00 0.07! 

Fecule de mais, 2e qlt£, lb. 0.00 0.06I 
Fecule de pommes de terre. 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 5 Fevrier 1915. 



19 



o . 00 1 . 50 



0.00 
0.00 
0.00 



0.06 J 

o.o6i 

0.07 



0.00 0.07 J 



0.00 


0.09 J 


0.00 


0. 10 


0.05 


o.osi 


0.05 


0.05* 


o.osi 


0.0b 



. 00 2.50, 



0.00 
0.00 



1 .40 

0.20 



qrts de -1 lb., doz. 
Vermicelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 
En vrac 
faquets de 1 lb. 
Nouillettes aux ouefs: 
faquets de 4 lb., lb. 
Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffres, ani- 

maux nouilles, coudes, 

importes en vrac lb. 

En naquets de 1 lb. 
Tapioca pearl, en sac, la " 
Trpioca seed, en sac, la " 
Sagou 

VINAIGRE 

Nous cotons. prix nets: 
Bollman. cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 
Domestique triple, cruches 

naillees, 4 gal. imp. cruche 
1 18 grains (proof), le gall. 

EPICES PURES; GRAINES ET SEL 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 
Allspice, moulu lb. 

Anis " 

Clous de girofie moulu " 
Cannelle en mattes 
Clous de girorle entiers " 
Clous de girofle entiers " 
Chicoree canadienne 
Colza " 

Creme de tartre 
Gingembre en racine 
Graine de lin non moul. " 
Graine de lin moulue " 
Graine de chanvre 
Macis moulu " 

Mixed spices moulues " 
Muscade moulue " 

Muscade " 

Piments (clous ronds) " 
Poivre blanc rond " 

Poivre blanc moulu 
Poivre noir rond " 

Poivre noir moulu 
Poivre de Cayenne pur " 
Whole pickle spice 
Sel fin en sac 
Sel fin en i de sac 
SeNfin, quart, 3 lbs. 
Sel fin, quart, 5 lbs. 
Sel fin, quart. 7 lbs. 
Sel fin, en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine 

Fine 

Dairy 

Cheese . 

Gros sel, sac 

Legumes sees. 

Nous cotons: 
Orge monde (pot), sac 
Feves blanches. Can 
1 Irge perle, sac 
Feves jaunes, minot 
Lentilles rouges, par sac, lb. 
T . entitles vertes, par sac " 
Pois verts, No. 1 " 

Puis casse, le sac " 

Ble-d'Inde a soupe, casse, 

le sac 

RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
R : z Patna sacs de 112 lbs., 

su'vant qualite lb. 

R5z Carolina 
Riz moulu 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 

Riz decortiques au Canada 



lb. 



0.00 


0.20 


0.00 


0.10 


0.00 


0.28 


0..I8 


0.22 


0.20 


0.22 


0.00 


0.29 


0.12 


0.13 


0.07 


0.08 


0.00 


0.40 


0.17 


0.22 


0.034 


0.044 


0.06 


0.07 


0.074 


0.08 


0.00 


0.75 


0.00 


0.25 


0.00 


0.50 


0.20 


0.35 


0.00 


0.12 


0.28 


0.29 


0.00 


0.30 


0.19 


0.22 


0.00 


0.22 


0.00 


0.28 


0.16 


0.20 


0.00 


1.35 


0.00 


0.40 


0.00 


3-30 


0.00 


3.20 


0.00 


310 


0.00 


1. 8 5 


0.00 


2.10 


0.00 


2.25 


0.00 


2.3.S 


0.80 


0.85 


0.00 


3.25 


0.05 


. 05 i 


S ■ 25 


6.00 


0.00 


3.00 


manqucnt 


man 


quent 


0.05 


0.054 


o.osi 


0.06 



o.on 3.25 






.05* 





.06 J 





.00 





. 10 


0. 


00 


0, 


06 



Les prix ci-dessous s'entendent f.o.b 
Montreal. 

Qualite B, sac 250 lbs. 0.00 

yualite C, sac 100 lbs. 0.00 

Sparkle 0.00 

India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



lb. 

lb. 



0.00 0.06 

0.00 0.074 

La lb. 

0.00 o.07i 

0.07* 0.08 
Lb. 
2.60 
3 60 
4.00 
4-25 
5.50 
5.80 
6.00 
Lb. 

o.ni 0.134 

0.10* 

Lb. 



0.09 



0.08I o.o84 
o.o8| 0.09 



0.09 

0.00 
0.00 



4.25 



Lustre 

Polished Patna 
Pearl Patna 
Imperial Glace Patna 
Crystal Japan 
Snow Japan 
Ice Drips Japan 

FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 

Wous cotons: 

Dattes et figues: 
Dattes en vrac 
Dattes en pqts de 

Raisins de Corinthe. 
Corinthc Filiatras, en vrac 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 

Raisins de Malaga. 
Connaisseur, la bte 
Extra Dessert, la bte 
Extra paquets, la bte 
Royal, la bte 
Imperial, la bte 
6 Couronnes, pqts, la bte 
Excelsior, la bte 

Raisins Sultana. 
Cartons, 1 lb. 
En vrac 

Raisins de Valence. 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. 

Raisins de Californie. 
Epepines, paq. 1 lb., fancy 
Epepines, paq. 1 lb., choix 

Noix et Amandes. 
Amandes Tarragone 
Amandes Valence ecalees 
Cerneaux 
Avelines 

Noix de Grenobles Mayette 
Noix Marbot 
Noix du Bresil 
Noix de coco rapees. a la lb. 
Noix Pecan polies 
Noix Pecan cassees 
Peanuts roties, Coon 
Peanuts roties, G. 
Peanuts roties, Bon Ton 

Fruits evapores. 
Abricots, boite 25 lbs. 
Peches, boites 25 l^s. 
Poires. boite 25 lbs. 
Pommes tranchees. evapo- 

rees btes de 50 lbs. 

Pelures de fruits. 
Citron 
Citronnelle 
Orange 

Pruneaux de Californie 
Boites de 25 lbs. 
30/40 
40/50 
50/60 
60/70 
70/80 
80/90 
90/100 

CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 
Aspereres (Pointes), 2 lbs. 2.25 
Asperses entires can.. 2 lb. 0.00 
Asperger Californie, 24 lbs. 0.00 
Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 



3-50 
3 00 
5.85 
3 65 
3-75 
5.15 
5-35 
5.05 
5.85 
6.05 
6.20 



o.09i 
Lb. 
0. 10 
0.094 
Lb. 
o. 184 o. 194 
0.36 0.38 
0.50 0.52 
0.14 0.15 

manquent 
0.14 0.15 



0.13J 

0.184 

0.18 

0.00 

o.o84 

0.09 



o. 14J 
0.22 
o. 19 

0.55 

0.09 
0.091 



o.n4 0.12 

Lb. 

0.15 

0.094 

0.13 



0.00 
0.00 
0.00 

0.08 



o.o84 

Lb. 

0.124 0.13 

0.19 0.20 

o. 124 0.13 

La lb. 

0.14 

0.13 

0.12 

o.n4 

o.io4 

o. 10 

0.094 



No 2 

3-25 
2.2^ 
3-45 
1.324 



Ble d'Inde 2 lbs. 

I5le d'Inde en epis gal. 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 

Catsup au gal. doz. 

Champignons hotel, boite 
Champignons, ier choix 
Champignons, choix, btes 
Choux de Bruxelles imp. 



2 lbs. 

3 lbs. 
gal. 
gal. 

2 lbs. 
3 lbs. 
bte 

2 lbs. 

2 lbs. 

2 lbs. 
bte 
bte 
bte 



0.92i 

4-50 
0.00 
0.00 
0.15 
0.204 

o.i84 

o. 17 

0.00 

0.90 
2.30 
0.00 
0.00 

0.00 
0.13 
0.924 
0.924 
1.20 
0. 16 
0.14 
0.144 
0.00 
0.00 
0.00 

0.16 



o-.ys 

4-5-'4 
0.65 
500 
0.16 
0.21 
0.194 
o. 18 
1.05 
0.924 
2.324 
4-524 
1 . 124 
1.774 
0.14 
0.95 
0.95 
1.224 
o. 17 
0.184 
0.154 
2.75 
0.13 
0.13 
0.17 
0.18 
uent) 
0.95 
0.974 
1. 10 
I .00 
2.Q24 
5-40 



0.00 

2.75 

0.00 
0.00 


2.50 
3-25 
2.50 
1-95 


0.00 


1.50 


1.924 
2.15 


1.95 
2.174 



Lhoux-Heurs 
Citrouilles 
Citrouilles 
Epinards 
Epinards 
Epinards 
Epinards imp. 
Feves Golden Wax : 
Feves Vertes : 

Feves de Lima 
Flageolets importes 
Haricots verts imp. 
Macedoine de legumes 
Marinades en seau, 5 gal. 
Petits pois imp. moyens, bte 
Peits pois imp. mi-fins, bte 
Petits pois imp. fins, bte 
Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 
Petits po's imp. surfins. bte (manq 
Pois Can. English Garden 0.924 
Pois Can. Early June 0.95 

Succotash 2 lbs. 1.00 

Tomates. 3 lbs., doz. 0.974 

Tomates. gall. 2.90 

Truffes, 4 boite 5.00 

Conserves de fruits. 
Tres bonne demande. 

Par doz., groupe No 1 No 2 
Ananas coupes en des, 

iVi lb. 
Ananas importes 2 l / 2 lbs. 
Ananas entiers (Can.) 3 lb. 
Ananas tranches (Can.) 2 lb. 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 
Cerises rouges sans noyau, 
2 lbs. 
Fraises, sirop epais, 2 lbs. 
Framboises, sirop epais. 

2 lbs. 0.00 1.974 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1 .45 
Gadelles noires, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Groseilles, sirop epais, 

Mar'nades can. 1 

Olives, 1 gal. 

Peches jaunes 

Peches 

Poires (Bartlett) 

Poires 

Pommes 

Mures, sirop epais 

Pommes Standard 

Prunes Damson, sirop epais 

2 lbs. 1 . 10 I.I- 
Prunes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1 .024 
Prunes de Californie. 24 lb. 0.00 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 lbs. 

Rhubarbe Preserved. 2 lbs. 
Cerises blanches doz. 

Cerises noires doz. 

Framboises doz. 

Mures doz. 

Gadelles rouges doz. 

Conserves de poissons 

Tres bonne demande. 

Nous cotons: 
Anchois a l'huile (suivant 

format) doz. 

Caviar i lb. d<->z. 

Caviar i lb. doz. 

Crabes 1 lb. doz. 

Crevettes en saumure, 1 lb. o 



2 lbs. 


0.00 


1.45 


gal. gal. 


0.00 


0.80 


gal. 


1.274 


1.70 


2 lbs. 


0.00 


1.67* 


3 lbs. 


0.00 


2.124 


2 lbs. 


1-55 


1.574 


3 lbs. 


2.05 


2.074 


3 lbs. 


0.00 


1. 10 


lbs. 


0.00 


1.95 


gal. 


2.25 


2.75 



I . 10 
0.00 

0.00 
0.00 

0.00 

0.00 
0.00 



1.05 
2.74 

1 . 124 

i-55 
2.25 
2.40 

2.00 
2.40 
2.40 



2.25 


6.10 


5.iq 


5.2? 


10.00 


10.25 


3-75 


300 


0.00 


1 -75 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



EGOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours preparatoire divi3ion des 
ingenieurs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session," ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujour* digne da confiance, ella est preferea • 
toutos let autre* f arines . 

UN BON VENDEUR. 

Voyez i* coupon des epiciers dao» chaque 
carton. 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436. MONTREAL 



Crevettes sans saum. 1 lb. 
Finnan Haddies, doz. 
Harengs frais, importes, 

doz. 
Harengs marines, imp. 
Harengs aux Tom., imp. " 
Harengs kippered, imp. " 
Harengs canadiens kippered 
Haregns canadiens, sauce 

tomates 
Homards, bte h., 1 lb. " 
Homards, bte plate, \ lb. " 
1 tomards, bte plate, 1 lb. " 
Huitres (solid meat) 5 oz. 

doz. 
Huitres (solid meat), 10 oz. 

doz. 
Huitres 1 lb. 

Huitres 2 lbs. 

Maquereau, tin i lb., la doz 

Morue No 2 lb 

Morue No 1 en nuart lb. 
Royans aux truffes et aux 
achards bte 

Sard'nes can. i b.te cse 
Sardines francaises, i btes 
Sardines francaises. i btes 
Sardines Norve^e. i bte 
Sardines sans aretes T400 
Saumon T.ahradnr mo lbs. 
Saumon Toboes, Rraser 



0.00 


1. So 


1-35 


1 .40 


1 .20 


1-25 


1 .60 


1.65 


O.00 


1. 75 


0.00 


1-75 


0.95 


1 .00 


0.95 


1 .00 


5. Ho 


5-90 


305 


307* 


5-«5 


5.95 


0.00 


1 .40 


0.00 


2. 00 


0.00 


1. SO 


0.00 


2-45 


1 .00 


1 .05 


(manque) 


0.04 


0.05 


0.17 


o.t8 


4.00 


42s 


0.17} 


0.32 


0.23 


0.51 


Q.OO 


11.00 


O.24 


0.25 


0.00 


8<o 



. 00 1 . 70 



i-55 
2.70 



1.57* 
2.72! 



doz. 2.40 



. 00 2 . 00 



0.00 
0.00 



125 
7.00 



River, 1 lb. 
Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, l / 2 lb., doz. 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 
Saumon rouge Sockeye, 

(Rivers' Inlet), bte hau- 
te, i lb. 
Saumon rouge du printemps 

bte haute, 1 lb. doz. 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 
Truite des mers, 100 lbs. 

HARENGS DU LABRADOR 
Quarts 0.00 5.75 

Yi Quarts 0.00 3.25 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 0.03 

Papier brun en rouleaux o.oal 

l.e papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 
SAVON DE CASTILLE 

Le savon de Marseille en morceaux se 
vend $5.00 la caisse et de iij^** a 12c la 
livre, poids net, blanc ou marbrd. 
GRAISSE A ROUES 

On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 

grosse doz. 

Caisse de 4 doz. " 

Graisse au mica: 
Boites de 1 lb. (par 3 doz.) 

doz. 0.00 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 
HUILE D'OLIVE 

Nous cotons: 

Huile Loublon: 
Pintes 0.00 

Chopines 0.00 

4 chopines 0.00 

L'huile d'olive Barton et Guestier est 
-otce: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

V* Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 

DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
B. Paraffine en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a 'la lb. lb. 0.00 0.07} 

12 a la lb. " 0.00 o. 10 

B. Paraffine, 6 a la lb. 
B. Paraffine. 12 a la lb. 
B. Stearique,-*I4 oz. 6 et 12 
B. Stearique. 16 oz. 6 et 8 
Cierges approuves lb. 

Hu : le de 8 jours, eallon 



Vol. XLV1II— No 6. 



que le 



o.57* 
0.60 



0.95 
2.25 



2.25 
1.20 
0.60 



o . 08 . 09 
0.08 J o.oqi 
0.00 0.16 
0.16 0.17 
0.00 0.37 4 

I . ^O T .60 



FRUITS VERTS ET LEGUMES. 



Oignons, les 100 lbs. 
Oignons, % cse, $1.25, la cse 
Betteraves, la poche 
Patates, le sac 
Navets, la poche 
Oranges Navels, la cse 
Citrons, la cse. size 420 
Pommes Spy No 1 
Pommes Spy No 2 
Atocas. le gallon 
Pommes Fameuses 
Pommes Russet 
Pommes Grenning 
Pommes Baldwin 

THES 
Thes du Japon 

et plus. 

Gunpowder, Common Pinz Suez 
Pea Leaf, selon apparence 20c 

Young Hyson, seconds 
Young Hyson, firsts 
Ceylan, Green Young Hyson 
Orange Pekeo 26c 

Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 
Pekoe 



3-50 
3-50 
3-50 



2.00 
3.00 
0.85 
o.75 
0.85 
3 -5o 
5-50 
4-50 
4.00 
0.40 
6.00 
4.00 
4.00 
4.00 



20c 24c 



16c 

28c 

I4ic 
19c 
27c 
28c 
20c 
23c 



lb. 



doz. 



(A) 
(B) 



0.85 



0.90 



0.22 
0.15 
0.12 
0.85 
0.65 
0.65 
1.65 
1 .00 
0.65 
0.45 
0.45 
0.95 
o.75 



0.20 
o.i6i 



1 .00 



vendeurs, tout le monde attend 
budget soit diminue. 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 
Boites de 5 grosses, la bte 

Epingles a ressort: 
Boites de 2 grosses, la bte 
MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: 
Meches No 2 
Meches No 2 
Meches No o 
Briileurs No 2 
Bruleurs No 1 
Bruleurs No o 
Bruleurs, dessus verre 
Bruleurs, dessus verre 
Cheminees (climax) No 2 
Cheminees (climax) No 1 
Cheminees (climax) No o 
Cheminees (Bonanza) No 2 
Cheminees (Bonanza) No 1 

HUILE DE PETROLE 

Nous cotons: 
Pratt's Astral Oil gal. 

Standard Acme 

HUILE DE COTON 

Nous cotons: 
Au baril 0.85 

PRODUITS CHIMIQUES ET 
DROGUES 

Nous cotons: 
Acide borique. brls de 336 lbs., lb. 0.10 
Alun, barils de 336 lbs. 0.03 

Alun, barils de 112 lbs. 0.03! 

Arcanson, lb. 0.03! 0.044 

Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. 0.60 
Bois de campeche, pqt de J lb. 

100 lbs. 
Borax en cristaux. brls de 336 

lbs. lb. 0.06 

Boules a mites 
Camomille 
Campeche (Extrait de) 

boites de 12 lbs. 

btes 24 lbs., pqt. 1 lb. 
Camphre. la livre 
Carbonate d'ammoniaque. 

brls 112 lbs , 4 lbs. 
Cire blanche 
Couperose, brls 370 lbs. 
Creme de tartre 
Gelatine rouge en feuilles 
Gelatine blanche en feuilles 
Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 
Gomme arabique 
Houblon press^ 
Lessive commune 
Lessive commune 
Paraffine pour cierges. 
Platre a terre. sac 100 lbs 
Poudre insecticide lb 

Resine blanche 
Resine G., suiv. quant. 
Salpetre en cristaux. brls 



0.00 
0.00 



0.03? 
0.65 

0.07 
0.05 
o.7S 



0.00 0.134 
0.13* 0.T4 

0.00 1.25 



0.15 

0.40 

0.02 

lb. 



lb. 0.00 

" 0.00 

doz. 

grosse 

lb. 0.10 

sac 

0.00 

0.03 

0.00 



0.20 

o.45 
0.03 
0.60 
0.70 
0.4S 
1.50 
0.30 
0.25 
o.35 
3-75 
0.12 
0.70 
0.50 
0.04* 
0.03 J 



lb. 



0.07 6.08 
0.034 0.05 
o . 00 1 . 90 



Impossible de enter, car il n'y a pas de 



112 lbs. 
Sel a Medecine 
Soda a pate. 112 lbs. 

Soda a laver: 
Sacs et brls. 

Sonde caustique en mor. lb. 
Soufre en batons, brls 336 

lbs. lb. 

Vitriol, brls. 

Soufre moulu. sacs 112 lbs. 
Tourteaux de lin moulu sac 1.60 
HUILE DE FOIE DE MORUE 

Nous cotons: $0.90 a $1.50 le gallon. 

Bouteilles carrees de 16 onces, $300 
la douzaine: chopines. $1.00 la douzaine; 
4 chopines, $1.20 la douzaine. 



0.75 

0.00' 

0.04 
0.07 
0.03 



0.95 
300 

0.05 

0.08 
0.04 
1.70 



Vol. XI, VIII— No 6. 



I.K PRIX COURANT, Vendrcdi, 5 Fevrier 1915. 



21 



Table Alphabetique des Annonces 



Atsurance Mont- Royal. 



Baker & Co. (Walter) 10 

Banque de Montreal 24 

Banque d'Hochelaga 24 

Banque Nationale 24 

Banque Molson 24 

Banque Provinciile 24 

Barr Register Co 45 

Bglauger & B61anger 25 

Bowser, S F. & Co 6 

Brandram-Henderson 26 

British Colonial Fire Ass. .. 23 

Brodie & Harvi« 20 

Canada Life Aisurance Co. . 23 

Canada Steamship Lines. . . 25 

Canadian Poster 36 

Canadian Salt Co 11 

Caron L. A 25 

Channell Chemical Co 21 

Church & Dwight 7 

Cie d'Assutance Mutuelle 

dn Commerce 23 

Clark, Win 10 



Connors Bros 12 

Cottam Bart 25 

Couillard Auguste 25 

Couvrette & Sauriol 8 

Desmarteau Alex 25 

Disston Henry & Sons 29 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 25 

Douglas J. M. & Co Couvert et 34 

Ecole Polytechnique 20 

Eddy E. B. Co 9 

Esinhart & Evans 22 

Ewing, S. H. & Sons 35 

Fontaine Henri 25 

Portier Joseph 25 

Gagnon, P. -A 25 

Garand, Terroux &Cie.... 25 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 25 

Grand Trunk Railway II 

Gunn, Langlois & Cie 7 



Heinz H. J. Co 7 

Hiram Walkers 39 

HoudeJ. B. Co 44 

Imperial Tobacco Co 40 

Jamieson R. C 30 

Jonas & Cie, H 

Couvert int^rieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 

La Pr6voyance 23 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co., A. C 26 

Lindners Limited 4 

Liverpool-Manitoba 22 

Martin C. E 25 

Martin-Senour 28 

Mathieu (Cie J. L.) 8 

Matthews-Blackwell Ltd... 7 

Mc Arthur, A 26 

Metropolitan Life Ins. Co.. 22 
Molson Breweries .... Couvert 

Montbriand, L. R 25 

Montreal-Canada Ass. Co. . 22 



Montreal Hay Co. Ltd. 
Mott, John P.. &Co.. 



National Breweries 32 

Nova Scotia Steel Co 30 

PinkThos. Ltd 30 

Pret Immobilier Limited. . . 10 

Pr^voyants du Canada, (Les) 22 

Ramsay A. & Son 29 

Rolland & Fils, J. B 25 

Salada Tea 5 

Seagram Jos. E 38 

St. Lawrence Sugar Co. .. . 9 

St- Vincent Arrowroot 11 

Sun Life of Canada 23 

Tanglefoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 27 

Theatre National Francais. 25 

United Shoe Machinery Co. 
Ltd Couvert 

Western Ass. Co 22 

Wilks & Burnett 25 

Wilson L. A. &Cie .".. 35 

Wiser J. P. & Sons Ltd.... 35 




Tenez-vous prets pour le Commerce du Printemps 

N'attendez pas que la demande vienne vous solliciter pour les 



O(EteM P 





Ronde ou triangulaire. 



Ayez un bon 

stock de 
Poli O-Cedar 



(FAITES AU CANADA) 

Ayez un bon stock de vadrouilles et de polis sur vos rayons, de 
maniere a etre prets a satisfaire la demande du printemps. 

Notre grosse campagne de publicity vous apportera des milliers de ventes, vous ne pou- 
vez vous permettre de les perdre. — Toute m^nagere sait l'aide et le confort que lui 
apporte la vadrouille a polir O-Cedar et elle ne peut manquer de s'en procurer une pour 
le grand nettoyage du printemps. — Soyez prets a r^pondre a ce besoin. 

Commandez-en des aujourd'hui a votre marchand en gros. 

CHANNEL CHEMICAL COMPANY, Limited. 

369 Avenue Sorauren 

TORONTO, CANADA. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITBZ "LE PRIX COURANT" 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 6. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

^Compagnie a Fonds Social; 

Assurance en force $2,816,504,462 

fonceseu vigueui au 31 de- 

ceaibre 1913 13.957,742 

Sn 1913. la compagnie a e- 

mis au C«"«da des poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

Bile a depose entre les 

mains du Gouvemement 

Canarher et de fideicom- 

mis canadiens, exclusi ve- 

menl pour les Canadiens, 

plusde $20,000,000. 

II y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORCC CN ISSI 

ACTIP, au-dela de - - $3.*84,i79-93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. GEO. A. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Meiile, Gftrant-GSntral. 
C. C. Foster, Secretaire. 

Succursala de Montreal': 

61 RUE ST-PIERRE. 

ROBT. Bickbrdikb, Gerant 



['Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Indtpendante (Incendle) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rue St Jean, Montreal 

Hon H. B. Rainville, President 
E. Clement, Jr., Gerant-Gen6ral. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responsabilite' des Fonctionnaires 



Agents principaux poor : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous consid6rons toutes commaudes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L/expeVience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau: EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 rue St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 553 



MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

112 RUE ST JACQUES MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr : A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. : Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Ass 



urances 



UNE ASSURANCE SUR 
LA VIE AVANT UN 

COMPTE D'EPARGNE. 



"Une femme ne devrait jamais 
faire obstacle a l'assurance sur la 
vie, qui est sa seule protection con- 
tre la misere et la pauvrete," dit le 
"Collier's Weekly". Elle devrait au 
contraire l'exiger. Elle devrait in- 
sister pour qu'on la considere non 
comme une extravagance, non com- 
me un placement, mais comme une 
necessite. L'assurance doit passer 
avant le luxe, tel que chapeaux ex- 
tra chics pour la femme et les ciga- 
res 011 la biere pour le mari. Elle 
doit passer avant le compte d'epar- 
gne a la banque. De fait, elle doit 
faire partie des cadeaux de noces. 
Un homrae qui est in-capable d'offrir 
une police d'assurance a sa fiancee 
est trop pauvre pour acheter un cer- 
tificat de mariage et payer l'hono- 
raire de la ceremonie." 

: o : 

Sa modeste fortune engloutie dans 
des operations de bourse affectees 
par la guerre, Madame Kate C. Jen- 



COMPACNIE 

MONTREAL -CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE LMNCENDIE 

Fondas en 1 869 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autre* Valeuri 

passives -■ 20 688,00 

S213.759.19 



Surplus pour le* assures $344,126.76 

Bureau - Chel : 

EDIFICE OULUTH, 

SO rue Notre-Dame Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Gerant Provinoial 



ass: mz vols 

DANS 

Ln $J,UU€6JfRD6 



Ses Tauxsont aussl avantageux 

que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses polices sont plus liberates 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses garanties sont superleu- 

res a. la genera lite de celles des 

a u ties com pagnies. 

La sagesse et ('experience de 

sa direction sont une garan- 

tle de succes pour les annfees 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 

compagnie Canadlenne- 

Francaiae et ses capitaux res. 

tent dans la Province de 

Quebec pour le benefice das 

notres. 

Siege Soolal 1 Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 

MONTREAL 



1o PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

80 PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



60 PARCE 
QUE 



Les Prevoyants do Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise S500.000.C0 

Aotif du Fonds de Pension, 

Ie31 decembre 1914 $584,044.6 3 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp^cialite' du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : fc84>044-53- 

ANTONI LESACE, Gerant-General. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE ; 

X. LESACE, GERANT. 



Pour toutes vos productions Impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



\ ol. XLVIII- No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



23 



Le Precede de la 
Canada Life 

La police a primes limite^es 
de la Canada Life, apres que 
toutes ses primes ont ^te payees 
continue a recevoir des dividen- 
des substantiels. 

Ceci peut signifier des 
centaines de dollars 

pour la succession de l'assure\ 
en dividendes gagnes par la 
police apres que tous les paie- 
ments de primes ont cesse\ 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



C> Gompagnic d'Assnratict 
riUTUELLE DU conriERCE 

Contra I'lncendle 
Aotlfaxoadant S625.000.00 

DBPOT AD GODVERNEMENT 

en conformity avec la nouvelle Loi des 

Assurances de Quebec, 8 Edouard VII, Chap. 69. 

Bureau-Cbef; 151 rut Qlrouard Si-Hyacinth. 



Serienx Developpement 

Actif $64,187,656 

Augmentation pour 1914 .8,461,309 

Assurances en force . . .$218,299,835 
Augmentation pour 1914.. 15,935,839 

Surplus $6,503,793 

Augmentation pour 1914 777,035 



SUN LIFE 

OF CANADA 



Head Office -Montreal 



kins, unc vcuvc habitant au No 619 
de la 127c rue, a New-York, vient de 
deposer son bilan en Cour de Cir- 
cuit des Etats-Unis, avec 1111 passif 
de $9,313 ct nil actif de $150. 

Son mari lui avait laisse en mou- 
rant de quoi l'assurer contre la mi- 
sere. Dans le but d'augmenter son 
avoir, elle plaqa son argent sur des 
valeurs qui eussent pu lui rapporter 
une fortune, sans le conflit europeen. 
— New-York Sun. 

C'est la la raison primordiale pour 
laquelle les maris devraient insister 
pour que l'assurance sur leur vie 
soit payee a leur veuve en verse- 
ments annuels pendant la vie de 
celle-ci. L'exemple ci-dessus prouve 
que le devoir du mari ne cesse pas 



du fait qu'il s'assure, II lui restc 
pour devoir a voir que son assuran- 
ce soit payee par la compagnie de 
telle maniere que sa femme nc puis- 

se risqucr tout ce qu'elle possede 
dans des speculations, dont elle n'a 
pas la moindre experience. 



VOL 



Assurance cou- 
vrant les 



DE HE, 
RESIDENCES D'EIE. 



Accidents, Maladies, Bris deGlaces, 

Automobiles, Attelages, 

Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fidelite des employes. 



LA PREVOYANCE 

160 St-Jacqnes, Montria'. m Main 



1626 



J. C. CACNE, Cerant Coneral 



: o : 



CONSULTEZ LA VEUVE. 



Jamais une veuve n'a attaque la 
memoire de son mari defunt, parce 
qu'il a pourvu a une trop grandc 
protection pour elle-meme et ses en- 
fants. Jamais homme n'a regrette 
en mourant d'avoir etc trop gene- 
reux pour ceux qu'il laisse derriere 
lui. 

Grace a l'assurance fraternellc des 
milkers et des milkers de meres ont 
pu conserver autour d'elles leurs en- 
fants sous le toit familial. Ces en- 
fants eussent ete, autrement, disper- 
ses, prives d'education et d'instruc- 
tion. 

Comment se fait-il que la moyen- 
ne des hommes se laissent solliciter, 
voire supplier de faire partic d'une 
societe fraternelle? — The Bee Hive. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA. 



SEMAINE DU 11 AU 16 JANV. 1915. 

Ventes. 

Blanchet & Freres a Victor Dion. _>3, 
6eme rani;, Stanfold, $250, payees' comp- 
tant; Theodore Roy a Ludger Durand, 
438, St-Norbert, $3,000, dont S600 a/c; 
Eugene Fournier a Uldoric Beaudoin, 
P. O. 3-6, Bulstrode, $1,000, dont $100 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AllORISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representee. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profits non partagea 1,232,669.42 

SIECE-SOGIAL, ■ MONTREAL 

BIREAU DES DIRECTEVRS 

H. V. MEREDITH, E»q.. President. 

R. B. Angus, Esq. E. B. Greenshields, Esq. Sir William McDonald. 

Hon. Robt. Mackay. SirThos. Shaushnessy, K.C.V.O. C. R. Hosmer, Esq. 

A. Baumgarten, Esq. C. B. Gordon, Esq. H. R. Drummond, Esq. 

D. Forbes Angus, Esq. Wm. McMaster, Esq. 

Sir Frederick Williams-Taylor, Gerant- Gineral. 
A. D. Braithwaite, Assistant Gtrant-Glniral. 
C. Sweeney, Supl. pour les succursales de la Colombie-Anglaise. 

E. P. Winslow, " " " du Nord-Ouest. 

F. J. Cockburn, " " " de Quebec. 

D.R.Clarke, " " des Provinces Maritime! el Terreneuve. 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada et en 
Angleterre, les Etats-Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique. 

Seize Succursales dans la ville de Montreal. 

Departement d'Epargnes dans toutes les Succursales du Canada. 



LA BANQUE NATION ALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulates pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donne" satisfaction a tous nos clients ; nou s 
invitous le public a seprevaloir dies avantages que nous offrons. 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe' 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSONS 

INCORPOREB EN 1855 

Bareaa Principal, MONTRBAI,. 

CAPITAL PAYE 
FONDS DE RESERVE 



$4,000,000 
4.800,000 



E. C. PRATT Cerant-Ceneral ' 

SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Rue Saiute-Catherine 

Avenues du Tare 
et Georges-Emile 

Mai9tmneuve 

Market and Harbour- 
Mont- Joli. 

Cote des Neiges — 

C6te 8t-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quibec 

Ste-Marie de Beauce 
92 Succursales dans tout le Canada. 
Age aces a Londres, Paris, Berlin et aans toutes les principales villes du 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 
circulates pour voyageurs. 



Arthabaska 
Bedford 
Cowansville 
Caicoutimi 
Drummond ville 
Praserville et Riviere 

du Loup Station 
K lowlton 
L ichine 
Mintrial-RueSt- 

Jicques 
Tetreaultville 



Sutton 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cisaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Thirese de 

Blainville 
Victoriavllle 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

MANUFACTURERS 



ACIERen BARRES MARCHAND, MACHINERIE al 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 3 
POLI, TOLES D' ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES ] 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITE. 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a ReVerbere a Sydney Mines, 

N.-E.— Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E. 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



CAPITAL AUTORISE 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec 

CONSEIL D'ADMINISTRATION 



Pres 



Banque Provinciale 

Du Canada 



$2,000,000.00 

1914) $1,663,900.24 



dent M H. LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Limitie. 
Administrator du Credit Foncier-Franco-Canadieu. 

Vice-President : W. F CARSLEY, Capitaliste. 

Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Administrateur Lake of the 
Woods Milling Co. 

Hon. L. BEAUBIEN, Ex-Ministre de l'Agriculture, P. Q. 

M. G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 

L'Hon. ALPHONSE RACINE, Conseiller Legislatif , Pre ident de la mai- 
son de gros "Alphonse Racing Limitie." 

M. L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Ubrairie Beauchemin Ltie. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commissaires-Censeurs) 

President : Hon. Sir ALEX. LACOSTE, C. R-, Ex-Juge en Chef de la 

Cour du Banc du Roi. 
Vice-President : Docteur E. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

Foncier Franco-Canadien . 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M . J . W . L . FORGET, Inspecteur M . ALEX . BOYER, Secretaire 

69 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 

et du nouveau brunswick. 

Correspondents a l'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo, 

Chicago ; Angleterre, France, Alleinagne, Autriche, Italic 



/^^V^^^^V^V^^^^^Vl^^^M^KA«>MAM/<AAA^MW^MAAWW 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fondee en 1 874 

Capital autorise $4,000,000 CapiU) taye $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de l'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Eci., President ; Hon. F. L. 
Beique, Vice-President; A Turcotte, Ecr. ; A A. Larocque, Ecr., ;E. H. 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-General ; F. G. Leduc, Gerant ; P. A.Lavallee, 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St-Jacqnes. Outremont, 1134 Lauiier O. 

Aylwin, 2214 Ontario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centre, 272 Ste-Catherine Est. Pointe St-Charle», 316 Centre. 

Delanaudiire, 737 Mont-Royal Est. St-Denis, 696 St-Denis. 



St-Edouard, 2493 St-Hubert. 
St-Henri, 1835 Notre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 3103 Blvd. St-l.aurent. 



DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est. 

Est, 711 Ste-Catherine Est. 

Fullum, 1298 Ontario Est. 

Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. 

Longue-Polnte, 4023 Notre-Dame B. Laurier, 1800 Blvd. St-Laurent. 

Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. Emard, 77 Blvd Monk. 

Mont-Royal, 1184 St-Denis. Verdun. 125 Avenue Church. 

N.-D. de Grftce, 289 Blvd. Decarie. Viauville, 67 Notre-Dame, Viauville. 

Ouest, 629 Notre-Dame O. Villeray, 27,26 3i-Hnbert. 

AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Qui. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Qui. 
Chambly.Qne. 
Edmonton, A1ta. 
Farnham. Que. 
Fournier, Ont. 
Granby. Qui. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Qui. 
Laprairie, Que. 
L'Assomption, Qui. 
I,anoraie, Qui., 

(Co. Berthier). 
Longueuil, Que, 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Que. 
Marieville, Qui. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 

Rivieres, Qui. 



Si.Justin, Qui. 

(Co Maskinongi). 
Ste-Justine de 

Newton, Qui. 
St- Lambert, Qui. 
St-Laurent, Qui. 
St Lion, Qui. 
St-Martin, Qui. 
St-Paul Abottsford, Q. 
St-Paul l'Ermite, Que. 
St-Paul des Mitis.Alta 
St-Pie de Bagot, Qui. 
St-Pierre, Man. 
St-Philippede 

Laprairie, Qui. 
Ste-Prudentienne, 

'Co. Shefford). 
St-Rimi, yui. 
St-Rock de Quibec.Q. 
St-Simon de Bagot, Q. 
Ste-Thecle, Qui. 
St-Valirien, Qui. 
St-Vincentde Paul, 

Qui , (Co. Laval). 
Sherbrooke, Qui. 
Sorel, Qui. 
Trois-Riviires, Qui. 
Valleyfield, Qui. 
Victoriaville, Qui. 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 

Bmet des Lettres de Cridit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans toutes les parties du monde ; ouvre des cridits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays itrangers ; vend des cheques et fait deg paiements 
tiligraphiques sur les principales villes du monde. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Qui. 
Pontde Maskiuongi, 
Q. (Co. Maskinongi). 
Prince-Albert, Sask. 
Quibec, Qui. 
Quibec, rue St-Jean,Q. 
Russel, Qui. 
St-Albert, Alta. 
St-Poniface, Man. 
Ste-Claire, Qui., 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Qui , 

(Co. Berthier). 
St-Elziarde Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Qui. 

(Co. Jacques-Carlier;. 
Ste-Genevieve 

de Batiscan, Qui. 
St-Gervais, Qui., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignacede Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Qui. 
Bt-Jir6me, Qui. 
Ste- Julienne, Qui., 

(Co. Montcalm). 



Vol. XLVIII— N 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



25 



TBI,. BBLL, MAIM 1859 

BEUNGER & BEUNGEB 

Notalres, Comptables et Commiasalres 

TRUST A. LOAN BUILDING. 

No 30 run St-Jacquos. • MONTREAL 

Argent a Preter a 4, 5 et 6% 



DAIN POUB OISKAIIX eal la "Cottair 
* Seed" fabrique d'apres »ix brevet*. Mer- 
chandise de confiance ; rien ne peut I'appro- 
cber com mo valour el comma popularity. 
Cboz tout lea fourniaaeurs en sroa. 



Maison Pondee en 1870 

AUQUSTE COUILLARD 

Importatkor db 

Perronnerie et Qnlncalllerle, Verres A 
Vltrea, Pelnttirea, Etc. 

Speclalite t Poelee de tontes sorter 

Horn. «8S & *S0 rne (Jt-Panl 

Yontu m et 14 St-Amable, MONTRBAl 



La maison n'a pas de Commis-royagenrs et 
fait beneficier ses clients de cette economie. At 
tention toute speciale aux commandes par la 
malle. Messieurs lea marchands de la campagne 
seront toujours servls an plus baa prii du 
marche, 



Alex. Desmabteau 

Comptable, Auditeur 
SPtXIALITE : - Liquidation de Falllitas, 

Compromis Effeotue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'IVIERE, P. Q. 



Q. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. Haln 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

QUEBEC 

IV Hotel des commis-voyageurs. 

Plan Am^ricaln. Tanx, a partir de J2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 
Atelier de Riglure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabilitt. 
Formules et fournitures de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). Montbbal. 



a/a; Corporation da Comte d'Arthabas- 
ka a Adolphe Daveluy, 41-94 et 41-9S1 
Bulstrode, $21.32 payees comptant; Mine 
Mathilde Montgrain a Joseph Saint-Ar- 
neault, Jj O. 310, Bulstrode, $250 payees 
comptanl 

Vente a remere. 

Onesime St-Arneault a Adolphe Le- 
corrtfce, ].\ E. 320. Bulstrode, $150 payees 
comptant. 

Obligations. 

Arthur Lambert a Mme Alphonsine 
Richard, $500 a 2 ans a 6% et interet sur 
interel affectant 251, 252, P. O. 240, 250, 
[88, 189, i<;o et 187, Ste-Victoire; Onesi- 
me et Joseph Hamel a Adolphe Daveluy, 
$1,000 a 5 ans. a 7% et affectant les nu- 
meros l / 2 O. 323, et % E. 325 i 33^. Bul- 
strode; A. G. Letourneau a J. O. Bour- 
beau, $8,000 a 2 ans a 6% et interet sur 
interets et affectant 2 P. 341, 2 P. 359 et 
P. 342, Ste-Victoire; Arthur Lupien et al. 
a Mme Olivine Brunelle, $500 a 3 ans a 
7% et affectant P. 460, Ste-Victoire. 

Jugements. 

P. T. Legare, Limitee, vs Eugene Ver- 
rier, pour $148.35 et avis d'hypotheque 
affectant 277, Bulstrode; Mme Sarah 
Martel vs Edmond Vigneault, pour $4,- 
000, plus les interets et frais et avis d'hy- 
potheque affectant 342 (a dist.), et 243, 
Bulstrode; Paul Tourigny vs Cyprien 
Thihault, pour $22.60, plus les interets et 
frais et avis d'hypotheque affectant le 
No 241 et 2 emplacements faisant partie 
des Nos 197, 198, 199 et 200, Ste-Victoire. 

Testaments. 

Zephirin Turmel en faveur de Mme 
Celina Gagnon et al. et declaration de 
deces mentionnant 89 et 90, St-Norbert; 
David Desilets en faveur de Mme Esther 
Desharnais et al. et declaration de deces 
. mentionnant la y 2 ind. 307, Ste-Victoire; 
Mme Hermine Lajoie en faveur de Mile 
Hermine Gelinas, sa fille et declaration 
de deces mentionnant aucun immeuble. 
Manages. 
Onesime Boilard et Mme Olive Bour- 
geois, affectant 131, Ste-Victoire; Panta- 
leon Beaulieu et Mile Marie-Rose Cou- 
lombe; Adelard Boutin et Mme Hermine 
Chouinard, affectant 27, 28 et 302, War- 
wick. 



'40 Hours 
from Frost 
to Flowers' 




LES VACANCES D HIVER 



,,:_- . Tous les mercredi de 
Oraire . New-York 



L'H 

11.00 a.m. 

LTnrlrnil • L'llebaignee de soleil 
LnarOlI . desBermudes 

Prmr v allot-* Le ss - Bermudian, 
\tw\ y aiici . amenatrement de luxe, 
ponts-promenade spacieux, le paquebot le 
plus nouveau, le plusconfoitable qui fasse 
ce trajet. C'est le veritable paradis de la 
nature. 

LES INDES ORIENTALES 

Une magnifique croisiere de 28 jours jusqu'a 
Demerara, avec escale a Si-Thomas, la Gua- 
deloupe, la Martinique, les lies Barbados et 
autres places renommees. 

Pour billets et informations s'adresser a : 
La "Canada Steamship Lines Limited," 
Montreal, Can. ou a n'importe quel agent 
de transport. 



H. E. MIDGLEY 

Comptable-Incorpor* 



GEO. GONTHIER 

Licencie Institut 
Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptables et Auditeurs 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adresse tflfrgraphique 

Main 2701-519 "Gontley" 



GARAND, TERROUX & CIE 

BANQUIERS ET COURTIERS 

48 rue Notre-Dame Ouest 

MONTREAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Ohambra 316. 316, 317 

Edllloe Banque Quebec 

ii Place d'Armes, MONTREAL. 

Telephone Bell Main 4912 



L. R. MONTBRIAND 

Architects et Mesureur, 
230 Rue St-Andre Montrea 



TEL. BELL, MAIN 3670 

L. A. CARON 

Comptable Licencie 

Institut des Comptables et Auditeurs 
de la Province de Quebec. 

48 Notre-Dame Quest, - Montreal. 



BIBLIOCRAPHIE 

NEMA.NQUEZ PAS DE LIRE 
la 49e Edition Je 

L'ALMANACH ROLLAND 

Agricole, Commercial et des Families 

POUR 1915 

Qui vient de paraitre et renferme encore, outre 
ses nombreux et utilesrenseignementsreligieux 
etciviques, d'agr^ables l£gendes et d'int£res- 
santes histoires inedites, par nos auteurs cana- 
diens : 

AMOIR et GUERRE, par A. D. DeCelles, 

ASSASSIN, par R. Girard, 

AVEC PICE etlOUSSAINT, par A. Bourgeois, 

Pubhl par 

LN COMPMHIE J.-B. R0LLHND a FILS 

53, rue Saint-Sulpice, - Montreal. 

Prix rs cts, franco far la malle 20 els 



THEATRE NATIONAL 

Semaine du 8 Fevrier 1915 

3ieme Semaine du Triomphal Susoes 

En Avant... Marche L 

La Revue de Mr Pierre Christe 



Arthur \V. Wilks. 



Alexander Burnett 



WILKS & BURNETT 

Comptables, Auditeurs, Commissaires pour 
toutes les Provinces. 

Reglement d'affaires de Faillites 

§02 Batisse Banqae des Marchands 

Telephone Ball Main 5500 MONTREAL 



25 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XL VI 1 1— No 6. 



La Guerre Europeenne 

a provoque une certaine perturbation sur 
le marche canadien deplacant sensible 
ment les sources d'approvisionnement et 
creant une situation sans pr^cedants. 
II se peut que le detaillant se trouve des 
lors embarrasse pour se procurer tel ou 
tel article que son fournisseur habituel 
ne peut plus lui fournir et qu'il ne sache 
ou s'adresser pour s'en approvisionner 
avantageusement. 

En pareil cas, ne craignez pas de nous 
demander aussi souvent que cela vous 
sera n^cessaire ou vous devez vous adres- 
ser pour vous approvis'onner et nous 
vous donnerons tousrenseignements pour 
le meilleur de vos int^rets. 

Peur cela, ^criveZ au Service des A bonnes 

LE PRIX COUR^JVT 

80 RTJE ST-DENIS 

MONTREAL 



Toles Galvanisees 

."Queen's Bead" ! 

Le type du genre depuis tin demi-siecle 
Jamais egalees comme qualite. 




CAhlAl* 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 
MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTE QUELLE QUANTITE 

Toitures Goudronn6es( Roofing) pretes a poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Feutre a. Doubler et a Tapisser 
Produits du Goudron. Papier a. Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Emballage Brun et Manille. 

Pabricants du Feutre Goudronne 

"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8» HUE McGILL, MONTREAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures :Rues du Havre et Logan 
Moulin papier, Joliette. Que\ 



UN TRIPLE TRIOMPHE 



La Science 



Le Commerce 



L'Art 



etablit que la peinture parfaite doit consister en une parfaite proportion de 70% 
de Pur Blanc de Plomb etde 30% de PurOxyde de Zinc fondus dans de l'Huile 
de Lin pure et des.Siccatifs. G'est la, la formule que nous avons prise pour nos 

PEINTURES "ANGLAISES" B-H 

(70°/£ de veritable Blanc de Plomb Brandram's B. B., 30% de Pur Oxyde de Zinc 
pour toutes couleurs et nuances faites a base de blanc.) 

trouve dans la popularite mondiale et sans egale de la superiorite du Blanc de 
Plomb veritable Brandram's B-B, et dans la position etablie des Peintures 
"Anglaises" B-H, la garantie d'une vente facile et certaine sur une solide Base de 
Profit. Ce fait ne peut echapper au commercant canadien progressif d'aujour- 
d'hui. 

interesse particulierement le consommateur qui apprecie les effets artisti- 
ques qu'il peut obtenir avec les Peintures "Anglaises" B-H, leur eclat et leur 
purete, leur serie ravissante de couleurs et de nuances, et les modeles et arran- 
gements habiles de couleurs qui lui sont fournis par le marchand, toutes choses 
qui comptent. Ces choses permettent aux architectes de faire choix sans 
hesitation des Peintures "Anglaises" B-H, et c'est la raison pour laquelle les 
proprietaires les preferent toujours. 




Vol. XI, VI II— No 6. 



I,K 1'KIX Otl'KANT, Vcndrcdi, 5 Kevrier 1915. 



27 



(Ferronnerie) Marche de Montreal 



LA SITUATION. 

Les affaires sunt toujours tranquilles. 
A notcr, les changements de prix des 

liuiles, du blanc de plomb et des metaux. 

PLOMBERIE 
Tuyaux de plomb 

Les prix sont' de 7.50 moms 5% pour 
tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 
de plomb composition moins 5%. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 
soires 

Les escomptes sur les prix de la liste 

sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 

moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 

res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: % pouce a fi pouce, 65 
p.c; Vi pouce, 70 p.c; Ya a 2 pouces, 
74,Vi p.m.; 2V2 a 4 pouces, 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 
% 100 pieds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

yi 100 pieds 8.50 

Yl 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
i54 100 pieds 23.00 
\Yi 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
2J4 100 pieds 58.50 
9 , 100 pieds 76.50 
ZVi 100 pieds 92.00 
4 . 100 pieds 109.00 



Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: J4 i H pouce, 50 
p.c; Yi pouce, 59 p.c; H i 2 pouces, 
6454 p.c; 2>a a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de \iste: 



h 


100 pieds 


6.00 


H 


100 pieds 


6.00 


H 


100 pieds 


8.50 


Ya 


100 pieds 


11.50 


1 


100 pieds 


17.00 


i54 


100 pieds 


23.00 


iYj 


100 pieds 


27.50 


a 


100 pieds 


37.oo 


2/ 3 


100 pieds 


58.50 


3 


100 pieds 


76.50 


3 l A 


100 pieds 


92.00 


4 


100 pieds 
Tuyaux en acier 


109.00 


2 pouces 


100 pieds 


9.60 


2i pouces 


100 pieds 


12.25 


3 pouces 


100 pieds 


13-30 


3J pouces 


100 pieds 


15. SS 


4 pouce9 


100 pieds 
Fer-blanc Charcoal 


19.80 


Nous cotons: 1 c. 14 x 20 


465 




Fer-blanc en feuilles 




X. Extra 


par X et par cse 


1. 00 


suivant qualite. 




(Caisse 


de 112 feuilles, 108 lbs. 


net) 


Au coke — Lydbrook ou egal 


IC. id x 20. base bt 


: 4.60 


(Caisse 


de 112 feuilles, 108 lbs. 


net) 



Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

IC . 20 a 28 bte 7.40 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 56b lbs.) 

Feuilles etamees 

XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 7.90 

72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 8.80 

72 x 30 gauge 26, 100 lbs. 9-40 

Toles galvanisees "Canada" 
Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 60 
feuilles, $4.85. 

Toles noires 
Feuilles: 
22 a 24 



26 
28 

Toles Noires "Canada' 1 

50 Feuilles 
60 Feuilles 
75 Feuilles 

Toles galvanisees 
Nous cotons a la caisse: 



Gorbals 
Best Best 
28 G 4.30 

26 G 4.00 

22 a 24 G 3.75 
16-20 3.65 

Tole galvanisee 
Dominion Crown "Canada" 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 



Queens 

Comet Head 

4.10 4.30 

3 . 80 4 . 00 

3-45 3-75 
3.20 3.65 



2.65 
2.75 
2.85 

300 
305 
3.15 

Fleur 
de 
Lis 
4. 10 
3.8o 
3-55 
3-45 



SS 
80 




La Tondeuse "WOODYATT" est sur le marche depuis plus lonsr- 
temps qu'aucune autre tondeuse de qualite superieure dans le 
monde. 




La Tondeuse a Coussinets a Billes "EMPRESS" est reconnue 
par les experts comme etant synomine de perfection dans tous ses 
details de construction. 



Les marchands devraient renouveler leurs ordres de suite pour s'assurer une prompte livraison. 
Une ligne de confiance et profitable peut aussi etre fournie en arrosoirs de pelouses. 

ECRIVEZ POUR CATALOGUE. 

TAYLOR-FORBES COMPANY LIMITED. 



BUREAU CHEF ET USINE A CUELPH, ONT., eta 



246 CRAIG QUEST, 



MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT" 



28 



LE PRIX COURANT. Vendredi, 5 Fevrier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 6. 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donn^e a la clientele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits • 

MARTIN - SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de quality superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans p' esque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
voua, ^crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 



the 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Vernis. 



MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Feuilles de 18 x 24 x 65 4.80 

Feuilles de 20 x 28 x 47 4.80 

Canada Crown galvanisee Canada. 
Feuilles de 18 x 24 x 52 4-50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4.75 

Apollo 
10J oz=28 Anglais 4.10 

28 G.=26 Anglais 3.90 

26 G. 3.65 

24 G. 3.40 

22 G. 3.40 

16 a 20 G. 3-25 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
ioo livres. 

28 G. Americatn 6quivaut 4 26 G. An- 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi, 
22c; garanti, 23c. "Wiping", 20c. metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et 4 la hausse. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 

et io p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00) : grandeurs, I 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, 52^ et I2J4 p.c. 
Boulons a machine, 7! pee et au-dessous 

6; et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons 4 machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 60 e* 

62^ p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

12*4 o.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons 4 charrue. 55 et 10 p c. 

La broche barbelee est cotee $2.32} 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a cldtufes 

Fer poli 2.<?5 

Fer galvanise 2.85 

Broches pour poulaillers 

I x 20 x 30" 4.10 

i x 30 x 36" 4-75 

} X 22 X 24" „ 5.OO 

I X 20 X 24" 3.40 

i X 22 X 30" 6.30 

} X 22 X 36" 7.50 

Broche galvanisee, etc. 

Nous cotons: 

No 9 les 100 lbs. 2.30 

No o a 9 les 100 lbs. 2.35 

No 10 les 100 lbs. 2.35 

No 11 les 100 lbs. 2.42 

No 12 les 100 lbs. 2.45 

No 13 les 100 lbs. 2.55 

Poli brute: 

No 12 les 100 lbs. 2.60 

No 13 les 100 lbs. 2.70 

No 14 les 100 lbs. 2.80 

No 15 les 100 lbs. 2.85 

No 16 les 100 lbs. 3.00 

Brule\ p. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 

Brule\ p. tuyaux 100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huitee, 10c p. 100 lbs. 

La demande est faible. 

Marche tres ferme. 

Nnus cotons net: 

No T3. $2.2;: No T4, $2.30: et No t? 
$2.40. Broche a foin en acier coup£ de 
longueur, escompte 2? p c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

y 2 pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 



Zinc en feuilles 

Le marche est bon et ferme. 

Nous cotons: $10.00 a $10.50 les 100 
livres. 

Coudes pour tuyaux 

Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordinaires 75 feuilles, $1.10; 6b feuilles, 
$1-35. et polis, 60 feuilles, $1.60. 

Broche moustiquaire 
Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 
rouleau de 100 nieds. 

Broquettes 

Pour boites a fraises 75 et 12J p.c. 

Pour boites 4 fromage 85 et 10 p.c. 

A valises 80 et 12I p.c 

A tapis, bleues 80 p.c. 

A tapis, etamees 80 et 15 p.c. 

A tapis, en barils 40 p.c. 

Coupees bleues, en doz. 75 et 12} p.c 
Coupees bleues et 1 pe- 

santeur 60 p.c. 
Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 

Clous de broche 

Nous cotons: $2.15 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No io, $2.50, 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers & cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, i le cent 3.80 

et plus et plus 
No 2 No 1 
grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 
Neverslip crampons i, le cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 
Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 
Neverslip crampons I, le cent 2.20 

Fer 4 neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 
Fer "Toe Weight" No 1 4 4 i.75 

Featherweight No o 4 4 5. 75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 
Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 10.00 

3/16 exact s 8.50 

3/16 full 5 7.00 

I exact 3 6.50 

i 6.50 

5/16 4.40 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
b., Montreal. 

I 390 

7/16 3.8o 

i 3.70 

9/16 3-6b 

f 3.40 

I 3.30 

1 3 -30 

I 3.30 

Vis a bois 

Les escomptes a la liste sont tres fer- 
mes. 

Tete plate, acier 85 10 et 7* p.c. 10 
Tete ronde, acier 80 10 et 7} p.c. 10 
Tete plate, cuivre 75 to et 7J p.c. 10 
Tete ronde, cuivre 70 10 et 7} p.c. 10 
Tete plate, bronze 70 10 et 7* P c. 10 
Tete ronde, bronze 65 10 et 7} p.c 10 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vcndrcdi, 5 Fevricr 1915. 



29 




PEINTURES FAITES 

Toute epreuve de ces splendides peintures 
en demontre la qualite parfaite. 

Eprouvez-les dans le laboratoire—\es ingredients qui entrent dans leur composition prouveront 

etre les meilleurs que l'argent puisse procurer. 
Eprouvez-les -dans la "pratique" — Elles couvrent plus de surface, donnent un meilleur fini et 

durent plus longtemps. 
Eprouvez-les comme moyen de faire de l'argent dans votre magasin -Elles ont des legions de vieux 

amis— qui les ont trouve bonnes et qui ne manquent pas de le dire a leurs propres amis — 

Elles se vendent rapidement, et manquent rarement de donner satisfaction. 
Dans les tres rares cas ou vous recevez une plainte fondee, nous nous en portons responsables et 

vous garantissons dans la plus large mesure — 

ECRIVEZ-NOUS. 

A. RAMSAY & SON CO., - MONTREAL. 

ETABLIS EN 1842. 




mmm 



Pour avoir toujours 
satisfaction, employez 
les Scies et Ouiils DISSTON. 



La fameuse Scie 
DISSTON "D-8 ' 





SCIE A MAIN "D-8" 

La veritable Scie "Skewback" egohine a dos voute 
avec tous les derniers perfectionnements. La construc- 
tion speciale du talon permet de scier correctement et 
avec la coupe nette ; les nouvelles vis rendent impos- 
sible le detraquement de la poignee. Les lames sont 
garanties etre en acier trempe de premiere qualite ; la 
poignee est en bois de pommier poli avec vis en cuivre. 



PLOMB ET NIVEAU No 16 

Un plomb et niveau ajustable avec plaque en cuivre 
sur le dessus et vues des deux cotes ; bouts en cuivre 
solide. Tout le bois qui sert a la manufacture de ces 
niveaux est prepare avec le plus grand soin. La simpli- 
cite de l'ajustement, sans ressorts, fail de ce niveau le 
favori des ouvriers. 




Ecrivez-nous pour recevoir notre catalogue d egohinei que noui vous adretteront franco* 

HENRY DISSTON & SONS, LTD. 

TORONTO, ONT. 





EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURAHT". 



3° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



LES OUTILS DE BUGHERON 

DE PINK 

Les outils Etalons dans toutes les provinces 
du Dominion, en Nouvelle Zelande, Aus- 
tralie, etc. 

Nous manufacturons toutes sortes d'outils 
de bucheron — Legers et de Bonne Duree. 

TELEPH. LONCUE DISTANCE, No 87 

Demandez notre catalogue et notre liste de prix. 

Vendus dans tout le Dominion par tous les 
Marchands de ferronnerie en gros et en 
detail. 

The 

THOS. PINK Co., Limi 

Manufacturiers dOUTILS de BUCHERON 

PEMBROKE - ONTARIO 




If] f$, : $m% 




FABRIQUES AU CANADA 



EST-CE QUE VOS CLIENTS SONT AVERTIS 



que les travaux de peinture 
a Pinterieur se font en hiver 



Le fermier comme le citadin a mille travaux de peinture a. faire a l'intexieur, auxquels il n'a le loisir de consacrer du 
temps qu'une fois l'hiver venu. C'est une des raisons pour lesquelles le commerce de peinture demeure actif tout le 
long de l'annee. Faites valoir ce fait aupres de vos c'ients. Foites4eur remarquer aussi que 



Wzfures 







Marques 
CROWN, ANCHOR, ISLAND CITY & RAINBOW 

donnent des r£sultats qui ne peuvent etre surpasses. 

Elles sont vendues k un prix raisonnable et sont soutenues par notre reputation et notre garantie. 

On n'a jamais fabriqu* de meilleure peinture. 

R. C. JAMIESON & CO., Limited 



MONTKEAU 



ETABLIE EN 1858 
PROPRIETA1RES et DIRECTEURS 

R. D. DODS & CO , Limited 



V a. rsicou v Bit* 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



31 



Cotations Alcools — Whiskeys — Gins— Cognacs 



Rhums Champagnes Vins — Eaux Minerales. 



ALCOOLS CANADIENS EN BARILS 
65 O. P. Le gall. 

11 nam Walker and Sons. Ltd. (3) 

lin barils $5-75 

Gooderham and Worts (4) 

En barils 5.75 

Montreal Products Co., Ltd. (4) 

En barils 5.50 

General Distilling Co. (5) 

Kn barils 5.70 

Nouveau prix 5.65 

J. P. Wiser & Son, Ltd. (2) 5.74 

H. Corby Distillery Co., Ltd. (39) 
En barils 5.62 

SO O. P. 
Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

Kn barils 5.25 

Gooderham and Worts (4) 

En barils • 5.25 

Montreal Products Co., Ltd. (4) 

En barils 5.00 

General Distilling Co. (5) 

En barils 5.20 

Nouveau prix 5-15 

H. Corby Distillery Co., Ltd. (39) 

En barils 5.09 

J. P. Wiser & Son, Ltd. 5.25 

RYE WHISKIES. 

Le gall. 
T. P. Wiser & Son, Ltd. (2) 2.74 

Rye Whisky (39) 25 U. P. 2.63 

H. Corby Distillery Co. 

En cse 
Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

En barils 2.75 

Gooderham and Worts (4) 

En barils 2.75 

Marshall's Royal 

En barils 2.74 

Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

Canadian Club Whisky 4-SO 

Imperial Whisky 3.55 

Expedies en barils d'environ 42 gallons. 

Expedies en demi barils d'environ 28 

gallons. 
Expedies en quart de barils d'environ 10 
gallons. 
.Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) ■ 

Bou- Demi- 

A la caisse: teilles Flasks flasks 

Canadian Club $11 .00 $11 .50 $12.00 

Imperial 8.75 9.25 9.75 

Baronial 7.25 7.50 8.00 

Epicure 11.00 0.00 0.00 

H. Corby Distillery Co., Ltd. (39) 
Special, de choix 12s 9-90 

Old Dominion 12s 9.85 

Old Dominion 16s 9.65 

Majestic 12s 7.50 

Old Rye 12s 7.50 

Old Rye 40s 10.75 

Whisky blanc 12s 40 U. P. 6.75 

Whisky blanc 16s 40 U. P. 7.25 

Pay Day 36s 40 U. P. 7.75 

GIN 
Gin Piccadilly, London, qts $8.73 

De Kuyper (1) La cse 

Rouge 14.00 

Vert 7.50 

Violet 6.50 

Melchers (12) 

Rouge 13.00 

Vert 7.00 

Violet 6.00 

Wilson's Old Tom. qts (12.1 5.75 

Wilson's Old Tom, 21 flks (12 s ) 6.7; 

Club Old Tom. qts (12) 7.«?0 

Club Old Tom. 24 flks. (12)' 8.50 

Colonial Dry Gin. qts (12) 7.50 

Wilson's Dry Gin. qts (12) 7.50 

Gordon's London Dry 8.75 

Gordon's Old Tom 8.7; 

Gordon's Sloe Gin 9.25 



Empire Plymouth Gin, qts (12) 8.00 

Empire Sloe Gin, qts (12) 8.50 

Scott & Son, Sloe Gin, qts (2) 8.50 

Scott & Son, Sloe Gin, pts. 9-50 

Red Ribbon Gin (2) 
Rouge 11.50 

Verte 6.00 

Violet 4.50 

Red Top Gin. 
Rouge n-75 

Vert 6.25 

Violet 5.00 

Greenlees & Co., London, Eng. (14) 
"London Dry", p. cs., 12 bout. 8.50 
"Old Tom", p. cs., 12 bout. 8.50 

"Old Tom" and "London Dry," 

le gallon, en baril, depuii 3.50 

Lawrence A. Wilson Co., Ltd. (14) 
Sloe Gin, la caisse 10.50 

Blankenheym & Nolet's Distillerderij, 
Rotterdam, Hollande (14) 
"Key Brand," caisses rouges, 15 

grandes bouteilles 13.00 

"Key Brand," caisses vertes, 12 

bouteilles moyennes 7.25 

"Key Brand," caisses violettes, 

24 petites bouteilles 7-50 

"Old Geneva Afrikander," 24 

H jars en pierre 15.00 

"Old Geneva Afrikander," 12 
jars en pierre 14.00 

RHUMS DE LA JAMAIQUE 
J. B. Sherriff & Co., Ltd. (4) 
Bell, par cse 10.75 

Bell, 35 O. P., par gall. 6.00 

Blue Star, 35 O. P., par gall. 5.75 

Rhums (2) c/s 12 c/s 24 c/s 48^4 

Qrts. Pts. Splits 
J. W. Turner (2) 8.00 9.00 10.00 
Mendoza & Cie 6.00 7.00 

Nortor & King 5.00 32 Flasks 6.50 

COGNACS 
Bisquit Dubouche (3) quts., une 

etoile 11.25 

Bisquit Old Liqueur Brandy 20 ans 17.50 
Bisquit V.V.S.O.P. Brandy, 55 ans 40.00 

Jas. Hennessy & Co. (4) 
Une etoile 14.2.5 

Trois etoiles 17-25 

V. O. 18.25 

Martel & Co. (1) 
Une etoile 14.00 

Trois etoiles 17. 25 

V. O. 18.25 

V. S. O. P. 20.25 

Renault & Co. (9) 
S. V. O. 18.50 

Club Brandy - 21.50 

50 Yars Old 46.00 

E. Normandin & Co. (15) 
Special, qts ■ 10.00 

V. S. O. P., qts 16.25 

30 ans d age, qts 23.25 

70 ans d'age, qts 43-25 

Boutelleau & Co. (13) 
F. P., qts 10.50 

F. P., fonce, qts 10.50 

F. P.. pts 11.50 

F. P., 16 Imp. up. fl. 12.00 

F. P. 24 -fl. 11.00 

Un diamant. qts 12.00 

Deux diamants, O. B.. qts 14.00 

Trois d : amants. V. O. B.. qts 15. >o 

Quatie diamants X. V. O. B. 

1831, qts 17.50 

1824. qts 22.50 

P. Frapin & Co. (12) 
Une etoile. qts 10.25 

24 flacons. 10 onces 10.25 

24 bout. chop. 11-75 

Medical 11.00 

Snecial. 20 ans ,13.25 

(Consultez la clef des fournisseurs, page 



Reserve, 25 ans 16.25 

Liqueur, 30 ans iQ- 2 5 

Cognac City Distillers' Association, 
Cognac, France (14) 
"Trois Etoiles," vieux brandy, 

p. cs., is bouteilles 11.00 

"Trois Etoiles," vieux brandy, 

p. cs., 24 demi bouteilles 11.50 

"Trois Etoiles," vieux brandy, 

p. cs., 32 flasks 12.00 

"Cachet d'Or," p. cs., 12 longues 

bouteilles 12.50 

"Doctor's Friend," p. cs., 12 bou- 
teilles 12.00 
"V.O.," vieux brandy fin, p. cs., 

12 bouteilles 13.50 

"V.S.O.P.," vieux brandy, fin, p. 

cs., 12 bouteilles 18.00 

"X.X.O.," vendange 1875, (long 

cou), p. cs., 12 bouteilles 27.00 

"Special Reserve," vieux de 50 

ans, p. cs., 2 bouteilles 36.00 

Lawrence A. Wilson Co., Ltd. (14) 
Wilson's, "V.V.S.O.P.", 1875, cognac- 
brandy, par caisse de 12 quarts 25.00 
Wilson's, cognac-brandy, vieux de 20 

ans, par caisse de 12 quarts 15.00 

Jimenez & Lamothe (14) 

*** bout. 13.00 

1865 Liqueur bout. 20.00 

En futs 4.50 5.50 

Ph. Richard (2) 

c/s Qts. 
Ph. Richard S. O. 40 ans ' 25.00 

Flute 20 ans 17.00 

Medicinal 14.00 

V. S. O. P. 14.00 

Special Reserve ■ 13.00 

V. S. O. 12.00 

V. O. 10.00 

J. M. Boutin & Cie Alligator brd 9.50 
Chs. Couturier XXX 9.00 

F. Marion XXX 7.00 

Parville & Cie XXX 5.75 

Valin & Frere XXX 5.00 

Toutes ces marques de Cognacs 
En caisse de 2^/2 Bout. [$1.00 de plus 
En caisse de 24 Flasks [par caisse 
En caisse de 48 ^ Bout. [$2.00 de plus 
En caisse de 48 y 2 Flasks [par caisse 

Cognac en Futs Gal. 

Ph. Richard 4.25 6.25 

Ch. Couturier 4-50 4.65 

F. Marion ' 4.15 4.50 

Parville & Cie 2.70 2.90 

WHISKY ECOSSAIS. 
Alexander & Macdonald, Scotland (14) 
Sandv Macdonald. p. c. 11.50 

Sandy Macdonald. 24 pts 12.25 

Sandy Macdonald. 32 fls. 12.50 

Peter Dawson. Limited (12) 
Extra Special, qts 10.50 

Extra Special, pts 11.50 

Extra Special, 32 flks. 12.00 

Rare Old Liqueur 12.25 

Old Curio 16.00 

John Hopkins & Co. (3) 
Old Mull (3) qts. 11.00 

Old Mull, chopines 12.00 

John Dewars & Sons (15) 
Lots de 5 caisses, 50c de moins par 
caisse. 

Extra Special Liqueurs 16.50 

Special Liqueur 14.00 

Etiquette bleue, qts. II. 25 

Special 10.75 

Wright & Greig, Ltd. (13) 
Roderick Dhu 10.75 

Premier, qts 12.75 

Kilmarnock White Label 11.50 

Kilmarnock Red Libel 14. 50 

Kilmarnock Black Label 17.50 

38.) (a suivre a la page 37) 



32 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 




SBBasasaaBB 

SBEBEBSBEBB 



w?DOW*co., — —— — -- — - 

•••I a ti a' 1 T." a b a 1 i a a a a b [r\ b be b e 



L a IDEB 
I B D I B B 



I • I " ■ H H E U H 

~ a q E H I B B H p 
BEE BSD EDI] :'•<< 



1. - — — TTil 


1 


1 




11 y a plus de cent ans, les ALES et le PORTER de W. DOW 




& CO., etaient les types d'excellence au Canada et, aujourd'hui, ils maintiennent 




toujours leur position ; leur gualite et leur valeur n'ont pas change. 



ALE5 & PORTER 

de DOW. 



Malgre le cofit plus eleve de la production, la qualite est toujours la 
meilleure. Aucun procede n'est employe pour diminuer le prix du brassage. 
Les produits de DOW sont toujours a un plein degre de maturation. 
La demande pour les produits de DOW est enorme. 
En avez-vous un bon stock en mains ? 

The National Breweries, Limited. 

Successeurs de W. DOW & CO., 



MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT' 



Vol. XL VII I— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 5 Fevrier 1915. 



33 



Vins et Liqueurs 



^V^^-**^^^^N^-^-^**^-~**^W--^^^v^^^-*w-^^^^^^N^ 



LA DISTILLATION DES MARCS ET DES LIES 



Lcs marcs et les lies sont deux sous-produits du vin qui 
peuvent etre utilises a la production d'eau-de-vie. 

A l'cpoque ou les marcs sont pressures, on n'a pas tou- 
jours la facilite de les distiller; aussi, malgre leur grande in- 
alterabilite, sont-ils souvent conserves dans des recipients 
qiK-lconques, ou meme dans des silos lorsqu'ils proviennent 
d'une exploitation importante. 

Le marc, introduit dans la chaudiere de l'alambic, est 
maintenu par un panier de fil de cuivre ou par une grille -le 
ce metal, a une certaine distance des parois susceptibles d'e- 
tie lechecs par les flammes, et l'intervalle est rempli d'eau. 

On chauffe doucement et Ton recueille ce que Ton appel- 
le les "blanquettes", qui, melangees et rectifiees par une 
deuxieme distillation avec elimination des tetes et des queues 
lournissent l'eau-de-vie de marc marchande a 50° environ. 

Avec des appareils perfectionnes fonctionnant a la va- 
peur et munis de rectificateurs, on obtient du premier coup 
le spiritueux tel qu'il est livre a la consummation. 

Oh fabrique des eaux-de-vie moins empyreumatiques ct 
se rapprochant plus des alcools de vin en distillant, non plus 
le marc, mais la piquette provenant de l'epuisement metho- 
dique de ce marc par de l'eau. 

Lorsque Ton veut extraire par distillation l'alcool par 
des lies de vin, on peut operer soit avec des lies decantees ou 
pressees, soit avec la lie bourbeuse. 

Si Ton procede par decantation, on abandonne des lies 
dans des recipients pendant plusieurs jours, au bout desqueis 
on.soutire par un siphon la partie claire, qui n'est autre que 
du vin que Ton peut distiller par les procedes ordinaires. 

La partie inferieure est passee au filtre-presse, d'ou de- 
coule encore du vin, et les gateaux recueillis sur les serviet- 
tes peuvent etre lessives et fournir une piquette distillable. 

Les eaux de vie ainsi fabriquees sont de moins en moins 
fines, les manipulations successives ayant tendance a alterer 
le vin au contact de Pair et des matieres azotees constituant 
une portion importante de la partie solide des lies. 

Si le temps manque pour les decantations, si Ton ne dis- 
pose ni de filtres-presses, ni de toiles filtrantes pouvant a la 
rigueur fonctionner avec un pressoir ordinaire, on n'a plhs 
que !a ressource de distiller les lies en nature. Avant de les 
introduire dans l'alambic, on les jette sur un tamis, a Peffet 
de separer les - parcelles de rafles, les pepins et autres matie- 
res solides qu'elles-peuvent renfermer; on etend ensuite avec 
de l'eau ayant servi au lavage du tamis, et, si Ton veut aug- 
menter la qualite, on ajoute a la masse du bon alcool de fa- 
QOti a doubler le titre de la lie diluee. 

Ce liquide trouble abandonne facilement au fond de la 
chaudisre, un depot, qui "croute" avant que l'ebullition ne 
produise une agitation continue, et Taction de la chaleur sur 
ces substances solides donne a l'eau-de-vie un gout detesta- 
ble qu'il importe d'eviter.' 

A cet effet, l'alambic destine 'a la distillation des lii 
muni d'une manivelle exterieure donnant le mouvement a .in 
arbre vertical interieur garni de palettes et de chaines dont 



1 mouvement empeche les depots de s'effectuer. 

Lorsqu'on n'a a -a disposition qu'un alambic ordinaire, 
<in place au fond de la chaudiere un lit de paille ou une claie 
s rree d'osier maintenue par une grille assez lourde. De plus, 
Dvant d'installer le chapiteau, on agite des que le feu est al- 
lume, la matiere pour la tenir homogene, et l'on ne ferme 
que quand on voit le liquide fremir, ce qui ne fait perdre que 
tres peu d'alcool en vapeur, lorsqu'on a le soin d'apporter a 
l'operation toute l'attention necessaire. La chaudiere ne doit 
pa.i etre remplie completement afin d'eviter l'entrainement 
de la mousse dans le serpentin. 



SITUATION VINICOLE. 



Dans le Sauternais, on fait, par la "trie" des vins de tete, 
de centre et de queue. Cette annee, la nature s'est chargee 
d'en faire un peu partout, car, non seulement dans une com- 
mune, mais meme dans une seule propriete, on trouve, d'une 
cuve a l'autre, des differences de qualite tres marquees, -ce 
qui, dans une certaine mesure, contribue a rendre les trans- 
actions encore moins commodes. Ainsi que l'ecrit un de nos 
correspondants, "chaque recipient fait son prix". 

Ceci explique les tres grands ecarts que l'on constate 
dans les cours, aussi bien dans le Midi qu'en Algerie — on 
va de $1.20 a $3.60 — et ce ne sont pas les affaires faites re- 
cemment qui ont pu amener ces fluctuations. 

Le "Journal Officiel" vient de publier le tableau des de- 
clarations de recolte pour 1914. Le total s'eleve a 56,i34. T 59 
hectol. 

En 1913 ce chififre etait de 44,845.731 hectol. 

Aux Entrepots parisiens, les prix de gros sont inchanges. 
Les vins du Midi arrivent pourtant un pen mieux qu'avant, 
mais pas encore de fagon assez importante pour amener une 
veritable baisse. et, d'un autre cote, les arrivages d'Algerie, 
en admettant qu'on puisse les esperer plus nombreux, ne vont 
pouvoir peser que peu pour la determiner, car les prix des 
frets maritimes et fluviaux subissent une tres forte augmen- 
tation. Puis, il y a manque de futailles de l'autre cote de la 
Mediterranee. 

Quant au detail, si les affaires sont assez actives dans les 
communes de la banlieue, a Paris meme elles sont plutot 
faibles. 

L'adjudication de decembre a l'Assistance Publique, a 
donne les resultats suivants: 

Aude, io°5, 5,000 hect., a $6.20; 9°i, 5,000 hect., a $5.80, a 
M. Gamier, Paris. 

Herault, 9 C 6, 5x00 hect., a $6.10, a M. Bessand, Paris. 

\lnerie, u°9, 2,500 hect., a $6.50, a M. Savignon, Paris. 

Rousillon, 9 , 2.500 hect., $6.10, a M. Savignon, Paris. 

Gironde. vin l)lanc, 9°8, 1,000 hect., a $7.30, a M. Delber- 
gue, Pari^. 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



GIN de BURNETT 

"LE LONDON DRY ORIGINAL/' 

ABSOLUMENT LE PLUS FIN ! 



J M. DOUGLAS Co., Seuls Agents an Canada, MONTRBAI,. 



Vin rouge dqux naturel, I4°8, 60 hect., a $24.20, a M. Me- 
zieres, Paris. 

Vin blanc mousseux, 10°, 15,000 demi-bouteilles, a i6y 2 c, 
a M. Beringer, Paris. 

Le prix moyen pour les vins du Midi et d'Algerie, ressort 
a $6.10 l'hectolitre, centre $9.10 en 1913, $8.94 en 1912, $7.13 
en 191 1. 

Les adjudicataires de quelques-uns des lots doivent s'es- 
trmer heureux, car la concurrence etait assez grande et les 
echantillons presentes etaient bons. 

En Algcrie, les transports par mer sont insuffisants et, 
notamment pour cette cause, les futs sont presque introuva- 
bles. A Alger, les cours se ressentent des epoques d'expedi- 
tion, mais sont plutot faibles: $1.20, $1.40, $i.6o, pour mar- 
chandise courante; $1.80, $2.00, $2.20, pour de bonnes quali- 
tes; $2.40 a $2.60 pour de tres et reels beaux vins. 

Dans le Roussillon, on paie a la propriete: 11° a 11° yi, de 
$2.60 a $2.80 l'hecto; 12 a i2°y 2 , de $2.80 a $3.00 l'hecto; 
13° a 13° I/2, de $3.20 a $3.80 l'hecto. En petits vin de ceux 
reussis a S J / 2 a g°, $,1.80 a $2.00 l'hecto; 9^ a io°, de $2.20 a 
$2.40 l'hecto. 

En Touraine, quelques rarcs achats sont faits: Breton, 
$16.00 les 220 litres mis et Grolleau $10.00, des regions de 
Chinon et Bourgueil. Tour la champagnisation, on a paye du 
Joue a $20.00 les 250 litres. En rouge, les Noble sont offerts 
•a $12.00 et les vins des autres cepages a $10.00. Le S^int- 
Avertin en bonne qualite est offert a $12.00 et en ordinaire 
a $9.00. 

Les vins du Cher ont des offres a $8.00 et $9.00 les 250 
litres. Bien qu'il se soit traite des quantites de $8.60 a $9.00, 
la majorite des proprietaires attend des prix aux environs 
de $10.00. 

Les vins de Grolleau, en general, de la cote nord de la 
Loire, ont cm, au debut, des transactions a $7.00, mais main- 
tenant ils se traitent a $8.00 et $9.00. 



CE QUE LE CANADA BOIT ET FUME. 



L'an dernier, le Canada produisit 6,672,583 gallons a 
preuve de spiritueux contre 6,458,452 pendant l'annee fiscale 
1913; 15.362,100 livres de seigle, 72,170,255 livres de ble d'Inde, 
7- 434-935 livres de malt et [9,690,720 livres de melasse furent 
employees a leur manufacture, d'apres les statistiques du Re- 
venu de 1'Interieur qui viennent d'etre publiees. 

La consommation de spiritueux par tete en 1914 fut de 
1.061 gallon contre tin peu moins de 1. 112 gallon en 1913. 
Pourtant la consommation generale n'a fait que croitre au 
Canada depuis 1886, alors qu'elle n'etait que de .711 par tete. 
Les Canadieens boivent egalement plus de biere, la consom- 
mation par tete atteignant en 1914, 7.200 contre une moyenne 
de 3.840 dans les quatre dernieres decades. II y a eu peu 
d'augmentation dans la consommation individuelle des vins 



qui etait de .124 par tete en 1914, contre une moyenne ante- 
rieure de .119. 

La consommation de tabac par tete etait de 3.71 1 livres,' 
soit un peu moins que les chiffres de 1913, qui etaient de 3.818, 
mais plus que la moyenne qui est de 2.421. 



LA RECOLTE DES VINS EN 1914. 



L'administration des contributions indirectes possede au- 
jourd'hui les resultats de la recolte 1914 des vins pour 19 de- 
partements de France. Ils se resument ainsi: Herault, 15,- 
354,186 hectolitres; Aude, 6,782,241; Gard, 3,891,753; Pyre- 
nees-Orientales, 3,336,994; Ain, 289,376; Alpes-Maritimes, 
62,034; Aube, 88,608; Cantal, 1,278; Cote-d'Or, 173,095; Gers,- 
846,229; Loire, 142,150; Haute-Loire, 3,875; Loiret, 223,511; 
Lot, 192,003; Nievre, 81,511; Puy-de-D6me, 136,906; Rhone, 
313,773', Saone-et-Loire, 461,259; Vaucluse, 632,637. 

L'ensemble de la production de ces 19 departements at- 
teint 33,013,419 hectolitres, alors que la recolte de 1913, dans 
ces memes regions, avait ete seulement de 25,427,479 hecto- 
litres. C'est-a-dire que le rendement viticole a ete d'un tiers 

superieur cette annee a celui de l'an dernier, dans l'ensemble 
des 19 departements consideres. 

En particulier, la production de l'Herault s'est elevee a 

1 5-354J86 hectolitres, au lieu de 10 millions 511,704; celle de 

l'Aude, a 6,782,241 au lieu de 5,506,625, et celle du Gard, a 

3,891,753 au lieu de 2,571,450. 




Vol. XL VI II— No 6. 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



35 




Uport 



raD£ 



c^- A P^ W 




""USED IN WOOD BOTTLED IN 9° 

GOVERNMENT SUPERVISION 

*GE GUARANTEED BY GOVERN^ 




Cette Marque Celebre Mise en 

Pintes, Chopines, y 2 Chopines et Flasks"Book" 

EST EN VENTE DANS LE MONDE ENTIER 

C'est la Quintessence meme du 
Seigle et du Ble d'Inde melanges. 

FABRIQUEE PAR 

J. P. Wiser & Sons, Limited 

Prescott Ontario 

"NEW-YORK" "CANADA" 



Lawrence A. Wilson Gompagnie 

Limitee 



La plus importante Maison de Vins et Liqueurs en 
gros du Canada. 



MAGASINS D'ENTREPOT: 

48 rue St-Jacques. 

ENTREPOTS DE DOUANE: 

415 rue Saint-Paul. 

VOUTES D'ENTREPOT: 

84 ruelle Fortification. 

BUREAUX CHEFS: 87 RUE STJACQUES 

Teleph. Bell, Main 2424, 1394, 7400, 2757 

MONTREAL 



8. 1 FWIN6 \ 



IMPORTflTEDRS el 

,. HBNUFIICTl'RIERS 

BOUCHONS 



Coupes a la main et a la machine. 

Marchands de Capsules pour bouteilles, de 
Broches d'embouteilleurs, d'Etain en feuilles, 
de Fournitures pour Brasseurs, etc., etc., etc. 



S r ."oJ9 roe Front. OueS!- ?rin"p-:96rue King, Monlreal 

Telephones. \ MARCHANDS 522 



Vous vivez dans une epoque ou tout 
est moderne, c'est-a-dire nouveau. Met- 
tez votre publicite au niveau de votre 
epoque. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



tf 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XL VIII— No 6. 



LES ANNONCES PAR AFFICHES 

Font appel a 3,000,000 de consommatenrs TODS LES JOURS 




Les affiches parlent un langage universel, et c'est le seul moyen de faire impression sur 
I'esprit des enfants, des etrangers et des milliers d'acheteurs qui n'ont pas le temps de lire les 
journaux ou autres annonces imprimees. 

Nous vous donnerons le summum de I'annonce attrayante-ineffacable et productrice pour 
chaque dollar qu'elle vous coute. Demandez les estimes et schemas a 

H. A. WILLIAMS, Gerant. Canadian Poster Co. 

Edifice Dominion Express, Montreal. 

Plus de 75% de la publicite canadienne est f aite par nous. Quoi ! Bovril, 
Baby's Own Soap, Fruit-a-tives, Na-Dru-Co., Montserrat, Players 
Cigarettes, Magic and Adanac, Etc., sont affiches par nous a l'annee. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*, 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



37 



(Suite dc la page 31) 
Grand Liqueur, qts 16.75 

James \\ atson & Co., Ltd. (18) 
Blue Hand, rd. qts. 
Blue Band, sq. qts. 
No. 10, qts 
Antique 
Liqueur 1815 

Mitchell Bros. (2) 
Finest Old Scotch Orts 12s 
White Star Qrts 12s 
Ex. Sp. Liqueur, Qrts 12s 
Special Reserve Dew Qrts 12s 
Grey Beard Stone Jars 6 au gall. 
Heather Dew Qrts 12s 

Mullmore Qrts 12s 
kobert Dale Qrts 12s 
Scotland's Pride Qrts 12s 

Scotch en Futs 
Mitchell (2) 4.50 

CHAMPAGNES 
Moet & Chandon (43) 

1 douz. 2 douz. 



11.25 
11.25 
12.50 
I7-50 
20.00 

12.50 

11.50 

10.50 

10.00 

11.00 

9.00 

7-25 

6.00 

5-oo 

Gall. 

5-75 



Qts. 
33 00 
45.00 

35-50 



Pts. 

35 00 

48.00 

37-50 

36.00 
37-00 



Cachet blanc (26) 
Imperial Crown Brut 
Brut Imperial (26) 

Pommery (9) 
Sec ou Extra Sec 34-00 

Brut 35-00 

Prix sur demandes pour 
cuvees 1904 et 1006. 

Vve Clicquot-Ponsardin (55) 

Sec 28.00 30.00 

Brut 30.00 32.00 

Dry Monopole (3), qts. 31.00 

Dry Monopole (3), qts. 33.00 

|PiPEII-L4kII>SICk| (2) 

Sec 30.00 32.00 34.00 

Tres Sec 32.00 34.00 36.00 

Brut 30.00 32.00 34.00 

Moins iop.c. Es. commerc. 3 p. c. 30 jours. 

qt. pt. sp. 

Cardinal (2) 

Caisse 12s $12.50 24s $13.50 48s $14.50 
Paniers 6s 6.50 
12.50 



3-75 

7.00 

13 -50 



4.00 



I2S 

' " 6s 

" I2S 

" 24s 

I2S 

Due de Lagrange (2) 

Caisse 12s, 9.00; 24s, $10.00; 48s, $11.00 

Deutz & Gelderman (14) Bout.. i Bout. 

Extra sec, Vintage 1904. 

Brut, Vintage 1904 

Uratien & Meyer (14) 

Caisses ou paniers 
G. Rosset & Cie (14) 
Extra sec. Vintage 1904. 

WHISKY IRLANDAIS. 
John Jameson, 1 etoile, qts (3) 
John Jameson, 3 etoiles, qts 

Mitchell & Co., Ltd. (2) 
Cruiskeen Lawn, Ord. Qrts 
Cruiskeen Lawn, Imp. Qrts 
Cuiiskeen Lawn, 4s au gall. 
Old Irish, Ord. Qrts 
01yd Irish, Imp. Qrts 

VINS. SHERRY. 
Domccq delicate old pale, qts (3) 

Diez Hermanos (2) 
Consacrar Pontifical Qrts 
Favorito Qrts 
Amontillado Qrts 
Consacrar Pureza Qrts 
Olorozo Qrts 

Vino Para Consacrar Qrts 
Solariego 1807 Qrts 
En futs T.30 a 6.00 par gall. 

Gonzalez, Byass & Cie, Jerez de la Fron- 
tera, Espagne (14) 
"Royal," p. cs., 12 bouteilles .. 6.oe 
"Favorita", p. cs., 12 bouteilles 7.00 



33-00 35.00 
25.00 27.00 
Bt. I Bt. 

17.00 18.00 

18.00 20.00 



11 .00 
12.50 

9-50 

13-50 

15.00 

7- 50 

12.50 

11.00 

1500 
11.00 

8.50 
8.50 

8.00 
7.00 
25.00 



"Club', p. cs., 12 bouteilles 8.00 

"Vino de Pasto , p. cs., 12 bout. 9.00 
"Cristina," p. cs., 12 bouteilles .. 11.00 
"Fino", p. cs., 12 bouteilles 10.00 

"Amontillado', p. cs., 12 bout. 11.00 
"Idolo", p. cs., 12 bouteilles 13.00 

"Oloroso , p. cs., 12 bouteilles 12.00 
"Victorioso' , p. cs., 12 bout. 15.00 

"Jubilee," p. cs., 12 bouteilles .. 15.00 
"Old East India", p. cs., 12 bout. 20.00 
"Monarca ', p. cs., 12 bout. 22.00 

Au gall 
Pendon 2.50 

Claro 3.00 

Giralda 3.75 

Old Brown 3.75 

Fino 3.25 

Amontillado 4-50 

Vino de Pasto 4.50 

Oloroso 4-75 

Las Torres 5.00 

Victorioso 6.00 

Jubilee 6.50 

VINS DE PORT. 

Priorato (3) 1 cachet, qts. 5.00 

Priorato (3) 3 cachets, qts. 6.00 

Rheal Campanhia Vinicola (2) c/s 

Minerva 8.00 

Braganza 10.00 

King Emmanuel 10.00 

Doctor's Special . 11.50 

Garcia Hijos 8.50 

Manuel Tosta 6.50 

Ventura & Cie 4.50 

Verdi & Cie 3.50 

En futs, $2.50 a $6.00 le gall. 

J. W. Burmester, Oporto, Portugal (14) 

"Royal Port," p. cs., 12 bout. .. 6.00 

"Cruzado", p. cs., 12 bout. 7.00 

"Newfoundland Style," p. cs., 12 

bouteilles 10.00 

"Rich Douro," p. cs., 12 bout. 12.00 
"Toreador", p. cs., 12 bout. 12.00 

"Old Crusted", p. cs. 12 bout. 13.00 
"Blue Label Royal," p. cs., 12 

bouteilles 17.00 

White port, "Trois Couronnes," 
p. cs., 12 bouteilles 12.00 

Au gall. 

1 grappe 2.50 2.65 
Diamant T. 3.00 3.10 

2 grappes 3.10 3.25 

3 grappes 3.30 3.40 

4 grappes 4.00 4.10 
4 diamants 3.75 3.85 
3 couronnes 5.00 5. 10 
T. Port Wine 3.00 3.10 
Tawny 3.00 3.10 
Ruby Dry 3.15 3.25 

VINS CLARETS. 

c/s c/s 

12 Btls 2414 Btls 
Vernot & Cie, St- 

Julien (2) 2.75 3-25 

V. Pradel & Cie Medoc 2.75 3-25. 

Latreille & Cie, St-Ju- 

lien 2.50 3.00 

Fleury & Fil Medoc 2.50 3.00 

A. Delor & Cie (2) c/s c/s 

Medoc 4.00 5.00 

St-Julien 4. 50 5-50 

St-Estephe 5.0c 6.00 

Chateau des Jacobins 5.50 6.50 

Pauliac 5.59 6.50 

St-Emilion 5.0P 6.00 

Chateau Panfet Canet 6.00 7.00 

Chateau Pape Clement 12. 00 13.00 

Barrique 14 Barrique 
Palus 1. 15 Gall. 1.20 Gall. 

Tivoli 1. 10 " T .iS " 

BorHeaux Claret Co. (14) 

Cotes 4.50 5.50 

Bon Paysan 4.50 5-50 

Bon Bourgeois 4.75 5.75 

(Consultez la clef des fournisseura. page 38.) 



Graves 

Sauterne 

Barsac 

Haut Sauterne 

Chateau Yquem 1895 



St-Julien 5.50 6.50 

Chateau Briile 6.00 7.00- 

St-Estephe 5.00 6.00 

Pontet Canet 9.00 10.00 

SAUTERNES 
A. Delor & Cie (2) 

c/s 12 c/j 24 
4.00 5.00 
4-50 5-50 
6.00 7.00 
8.00 9.00 
21.00 22.00 
Gall. 
Petite Grave ]/, Barrique 0.90 
Sauterne y 2 Barrique 0.95 

TARRAUONBJS 

Juininez & Lamothe, Malaga, Spain (14) 
Vin de messe 1.50 

VINS DU RHIN 
H. Sichel Sohne, Mayence, Allemagne 

(14) 

"Laubenheimer", qts 7-50 

"Niersteiner ', qts 8.50 

"Hocheirner", qts 11. 00 

"Rudesheimer' , qts 13.00 

"Liebfraumilch", qts 16.00 

"Rauen thaler", qts 22.00 

"Schloss Johannesberg," p. cs., 

12 qts 27.00 

"Steinwein", p. cs., 12 qts 13.50 

"Sparkling Hock', p. cs., 12 qts 19.00 
"Zeltinger ', p. cs., 12 qts 7.50 

"Brauneberger", p. cs., 12 qts 9.00 
"Piesporter", p. cs., 12 qts 10.00 

"Mosenblumchen , p. cs., 12 qts 11.00 
' Berncastler", etiquette bleue 13.00 
"Piesporter Goldtropfchen," p. 

cs.. 12 qts 16.00 

"Erdner Treppchen," p. cs., 12 

qts 22.00 

"Berncasteer Doctor," original, 

P- cs. 32.00 

VINS TONIQUES 

Vin St-Michel (12) 8.50 

Vin Mariani (14) 9.00 

Wilson's Invalids' Port (14) .. .. 9.00 

Bacchus, c/s 12 bout, litre (2) 8.50 

Banyuls Bartissol, 12 qts (2) 8.00 

Red Heart (15) 10.00 

WHISKEYS AMERICAINS 
Cook & Bernheimer (14) La cse 

Bourbon Gold Lion 12.00 

Old Valley, pts 14.00 

VINS DE BOURGOGNE 

Bourgogne Royal, Chauson fils (3) 12.00 
Morin, Pere & Fils (2) 

C/S qrts pts 

Macon, 12 qts 6.00 

Macon, 24 qts 7.00 

Beaujolis, 12 qts 6.50 

Beaujolis, 24 pts 7-50 

Beaume, 12 qts 7.00 

Beaume, 24 pts 8.00 

Chablis, 12 qts 6.50 

Chablis, 24 pts 7.50 

Pommard, 12 qts 7-50 

Pommard, 24 pts 8.50 

Nuits, 12 qts , 9.00 

Nuits, 24 pts 10.00 

Chambertin, 12 qts 11. 00 

Chambertin, 24 pts 12. 00 

Mousseaux rouge, 12 qts 13-50 

Mousseaux rouge, 24 pts '4-50 

Mousseaux La perdix, 12 qts 13-50 

Mousseaux La perdix, 23 pts 14-50 

Marc Bour., 12 qts 13.00 

Marc Bour., 24 pts 14. 00 

BOURGOGNES BLANCS 
F. Chauvenet (15) 

Chablis Su- rieur (1893) 10.00 11.00 

Chablis 8.50 9.50 



S8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



1 



JOSEPH E. SEAGRAM, f 



DISTILLATEUR DE « « 

Fins Whiskies 



WATERLOO, eA/NADA 
Old Times," "White Wheat," "No 83 Rye," "Star Rye". 

MEAGHER BROS. & CO., Limited, Agents, M««d. 



r. C.iauvenet (,15) 

Clos de Vougeot 1900 

Chambertin 1900 

Corton (.Cos du Roi) 

Niiks 

Pommard 

Beaune 

Beaujolais 

Macon (Ghoix) 

LIQUEURS. 
Burnett (15) 
London Dry- 
Old Tom 

BOURGOGNES 
Dufouleur Pere & Fils, Nuit, St-Georges, 
France (14) 
"Macon ', p. cs., 12 qts 
"Bcaujolais", p. cs., 12 qts 
"Moulin a Vent', p. cs., 12 qts 
"Beaune ', p. cs., 12 qts 
"Nuits", p. cs., 12 qts 
"Volnay', p. cs., 12 qts 
"Pommard'', p. cs., 12 qts 
"Corton", p. cs., 12 qts 
"Chambertin' , p. cs., 12 qts 
"Clos Vougeot", p. cs., 12 qts 
MADERE 
Cossart Gordon (3), qts. 

VERMOUTH 
Cazalis & Pratt (Francais) (2) qts 
Royal Torino (Italien) (2) quts 
Noily Pratt French Vermouth 

MOSELLE 
H. Sichel Sonne (14) 
Moselle Mousseux 

Muscatel ou Extra Dry 

VINS MOUSSEUX. 

Bt. i Bt, 
Ackerman Laurence. 

Dry Royal * Pts. 

Dry Royal Pts. 

Dry Royal Vz Pts. 

EAUX DU BASSIN DE VICHY (2) 
Admirable (2) c/s 50 bout, qts 6.00 

Neptune c/s 50 bout. Qrts 7.00 

Sans Rivale " 8.00 

Limonades du Bassin de Vichy (2) 

c/s 50 c/s 100 
Qrts Pts 

La Savoureuse 8.50 10.00 

Ginger Ale Importe 
Marque "Trayder" cork (2) pt. spt. 



24.00 25.00 

10.00 17.00 

12.75 12-75 

11.50 I3-50 

10.50 11.50 

9.50 10.50 

8.50 9-50 

8.50 9-5o 



9.00 
9.00 



7.00 
7-SO 
8.00 
9.00 
10.00 
10.50 
11.00 
13-00 
15.00 
19.00 

12.00 

6.25 
6.. 00 
7-50 



19-00 

iBt. 

18.00 
20.00 
22.00 



1.30 



2.95 
1.85 
1.20 



1. 15 0.95 
Crown 1. 15 0.95 

.Lager de Milwaukee (2) Doz. Bri. 
Miller High Life Pts Brl 

10 doz. 14.00 

Miller Extrait Malt Pts Brl 
6 doz. 2.00 15.60 

BIERES 
Robert Porter & Co., London, Eng. (14) 
Bull Dog Bass's Ale, qts, doz. 2.65 

Bull Dog Ale, pts, doz. 1.80 

Bull Dog Ale, splits, doz. 

POKTiiK AlMGLAIS 
Read Brother, Ltd. (12) 
Guinness' Stout, Qrts 
Guinness' Stout, Pts 
Guinness' Stout, Nips 
Porter Anglais Qrts Pts Splits 
W. E. Johnson & Co. (2) 
Compass Brand 2.75 1.85 1.15 par doz. 
Biere Anglaise Qrts Pts Splits 
Read Bros., Ltd. (12) 
Bass Ale, Qrts 2.95 

Bass Ale, Pts 1.85 

Bass Ale, Nips 1.20 

W. E. Johnson & Co. (2) 

2.75 1.85 1. is par doz. 
Guinness' (14) Pt. Chop. 

Bull Dog Brand 2.85 1.80 

Bull Dog Brand Nips 1.30 

COCKTAILS 
Cook & Bernheimer Co. (,14) La cs< 
Manhattan, Martini, Tom Gin, 
Vermouth, Gin, Whiskey, Ame- 
rican 11.50 
"Club" (Heubleins) U. S. Stan- 
dard^) 13.50 
Martini, Manhattan, Whisky, Ver- 
mouth, Tom Gin et caisses as- 
sorties (3) 

ABSINTHE La cse 

Pernod Fils 15.00 

Gempp, Pernod (14) 16.50 

Jules Pernod, c/s 12 bout, litre (2) 16.00 

AMERS 
Levert & Shudel Orange (14) 12.00 

CORDIAUX 
Lawrence A. Wilson Co., Montreal (14) 
Wilson's Blackberry Brandy, p. 

caisse 10.50 

"Royal Crown," vieux Blackber- 
ry Brandy Anglais, p. cs. 8.50 
"Hungarian" blackberry brandy, 
p. cs. 8.50 



LIQUEURS. 
Levert & Schudel, "Real Dutch" (14) 

Anisette, p. cs., 12 Louteilles 
Arricot Brandy, p. cs., 12 bout. 
Peach Brandy, p. cs., 12 bout. 
Creme de Menthe, verte, 12 

bouteilles pyramides 
Creme de Cassis, p.cs., 12 bout. 
Cieme d. Cacao, p.cs., 12 bout. 
Curacao, blanc, orange ou topaz, 
par 12 cruches 

Kummel, Dutch ou Russe, 12 
cruches 

Kirschwasser, par 12 bout. 
Maraschino, par 12 bout. 
C. Terrand (14) 

La petite Chartreuse 20.00 21.00. 

P. Gamier (2) Enghien les Bains. 

C/S 

Apricot Brandy, qts 12 s. 15.00 
Anisette, qts 12 s. 13. 00 
Blackberry Brandy, qts 12 s. 13.50 
Creme de Cassis, qts 12 s. 13.00 
Creme de Cacao, qtts 12 s. 13.00. 
Creme de Mandarine, litre, 12 s. 18.00 
Creme de Mandarine, i lit., 24 s. 19.00 
Creme de Menthe Verte, 12 s. 13.00 
Creme de Menthe Blanc', 12 s. 13.00 
Creme de Vanille, qts 12 s. 13.00 
Creme de Violette, qts 12 s. 13.00 
Curacao Rouge, cruchon, qts 12 s. 12.50 
Curacao Blanc, Triple Sec, lit. 12 s. 16.50 
Fine Orange, Art. Cruchon, 12 s. 17.00 
Fine Anis, Art. Cruchon, 12 s. 23.00 
Kirsh Commerce, qts 12 s. 11.50 
Kummel Crystalise, qts 12 s. 12.50 
Liqueur Jaune, litre, 12 s. 19.00 
Liqueur Jaune, I litre, 24 s. 20.00 
Liqueur Verte, litre, 12 s. 20.00 
Liqueur Verte, $ litre, 24 s. 2.1.50 
Liqueur d'Or, litre, 12 s. 19.00 
Liqueur d'Or, \ litre, 24 s. 20.00 
Marasquin, qts 12 s. 13.00 
Monastine, litre, 12 s. 20.00 
Monastine, \ litre, 24 s. 22.00 
Monastine, I litre, 48 s. 26.00 
Peach Brandy, qts 12 s. 16.00 
Pousse Cafe, litre, 12 s. 16.00 
Pousse Cafe, I litre, 24 s. 20.00 
Prunelle de Bourgogne, Cru- 
chon, 12 s. .17.00 
Sirop de Grenadine, litre, 12 s. 8.50 



Clef a la liste ci-dessus. 

Pour trouver l'ageat "des marchandises cot^es ci-dessus, voyez le numero apres le nom qui correspond aux 
indications suivantes : 



1. John Hope & Co., 18 St-Alexis. 

2. Laporte, Martin, Limitee, 568 St- 
Paul. 

3. Walter Wonham & Sons, 6 St-Sa- 
crement. 

4. Gillespies & Co., 12 St-Sacrement. 



5. General Distilling Co. 

9. Law Young & Co., 28 St-Jean. 

12. Boivin Wilson, 520 St-Paul. 

13. Hudon, Hebert, 41 St-Sulpice. 

14. Lawrence A. Wilson Co., Ltd., 
Saint- Jacques. 



J. M. 



Douglas & Co., 
& 



IS- 
las. 

18. Larue, Patenaude 
Limitee. 234 rue St-Paul. 

39. Corby Distillery Co. 

43. John Robertson, 68 McGill. 

55. Ch. Brown, 42 Isabella, Toronto. 



19 St-Nico- 

Carignan, 

137 McGill. 



Vol. XLVIII— No 6. LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 39 




F»AR DECISION ROYALE 

"CANADIAN CLUB" 

WHISKg 

"IMPERIAL" 

WHISKg 

DISTILLS ET EMBOUTEILLES PAR 

HIRAM WALKER & SONS, Limited. 

WALKERVILLE, ONTARIO, CANADA. 

ENTREPOTS: 

LONDON, NEW-YORK, CHICAGO, 

VILLE DE MEXICO, 
VICTORIA, C B. 

Agents: WALTER R. WONHAM & SONS 
6 Rue St-Saorement, MONTREAL 

a ' = 

EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



Le petit cigare qui 
produit de grosses ventes. 




PETITS CIGARES 

FL0R0D0RA 



46 



OPERAS 



t> 



Nombreux sont les fumeurs qui 
achetent les "Florodoras" a la 
boite, a plus forte raison les 
ventes a 2 pour 5 centins se 
repetent continuellement. 

Naturellement il est preferable 
de les vendre a la boite. 

Les petits cigares Florodoras 
sont une nouvelle addition a 
votre commerce. 



Se deteillent a 75c la boite. 



VENDU PAR T0U8 LES MARCHANDS EN GROS. 



EN ECRIVANT 



AUX ANNONCEURS. CITEZ «XE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



41 



*^WVW^^v»^^^* l> ^^W l ^^V*^^^^^^^^*^^^^^^^^***^^>^^^^^^^^^^V>^^V^^W^^VWW^V^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^A^AAA^^AA^A^^^^^^^^^^^^A^^^^^^ 



Cigares et Tabacs 



^^^^MMMMMMMMMMMMMMMM^VMMMMMMVMVMMMVMMMMWMMWMMM»^»M»^^^MM^^^^^^#MVMMMM^^MVW>VMMMMM^MMMM^MMMMV^MMMM^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^W^^I 



L'EMPLOI DU FUMIER DE FERME ET LES ENGRAIS CHIMIQUES 

DANS LA CULTURE DU TABAC 



Fumier de ferme 



Nous avons toujours remarque que l'emploi du fumier 
de ferme augmentait les rendements et dans des proportions 
plus fortes que les engrais chimiques. Le seul avantage de 
ces derniers provient de ce qu'ils sont rendus assimilables 
beaucoup plus vite que le fumier, quelques-uns meme comme 
les nitrates le sont directement. Dans des conditions norma- 
les, les engrais chimiques — quand ils sont necessaires — 
ont le maximnm de leur action des la premiere annee. Pour 
le fumier, il faut attendre au moins un an. Mais aussi, Tac- 
tion du fumier est beaucoup plus longue; on considere qu'au 
bout de quatre ans la nitrification est complete, d'ou la ne- 
c ssite de faire un apport de fumier au moins tous les quatre 
ans. 

Une rotation de trois ans, avec le tabac comme tete d'as- 
solement, est done recommandable. La nitrification est d'au- 
tant plus lente que le fumier est plus fait, par consequent il 
est necessaire d'enfouir le fumier aussitot que possible a 
l'automne, surtout s'il est tres decompose. Quant au fumier 
frais, on pourra l'employer au printemps, .cependant il est 
preferable de l'appliquer aussi avant l'hiver, car dans notre 
pays la nitrification est tres peu active en hiver et de plus 
les labours de printemps sont tres souvent contraries par 
des conditions atmospheriques defavorables. Le fumier frais 
a une action tres nette sur les sols qu'il rend plus legers, 
e'est une propriete qui peut etre utile, mais comme en gene- 
ral nos terres a tabac sont deja legeres par elles-memes, nous 
donnerons la preference au fumier mur et nous l'applique- 
rons en automne aussitot que possible. 

Pour que le fumier exerce sur les rendements une in- 
fluence appreciable, il faut l'employer a raison de dix tonnes 
a l'arpent. au moins. 

Engrais chimiques 

II est tout a fait impossible de donner une formule d'en- 
grais chimiques susceptible de donner partout les memes 
resultats. Cependant, voici un melange qui, sur nos differen- 
tes stations expeiimentales de la Province de Quebec, a aug- 
mente nos rendements d'une maniere assez considerable. 
Sulfate d'-^ mmon ' ac l ue • • • • 2 S° lbs. par arpent 

Sulfate de ' Potasse 150 lbs. par arpent 

Superphosphate 100 lbs. par arpent 

On achete ces engrais separement et on fait le melange 
soi-meme, melange que Ton repand sur le champ quatre ou 
cinq jours avant la plantation. Nous recommandons l'emploi 
du semoir qui distribue l'engrais uniformement plutot que de 
placer ce dernier par petits tas au pied de chaque plante. 
L'cpandage termine, herser au moins deux fois dans deux 
directions croisees de maniere a bien enfouir l'engrais. 

Les engrais chimiques ne semt jamais inutiles. mais ils 
ne sont pas toujours necessaires. Pour y aller a coup siir. 
voici un procede que les planteurs pourraient suivre et qui 



en relativement peu de temps leur permettrait d'avoir une 
connaissance parfaite de leurs sols et de leurs besoins. 

Un champ d'une superficie d'un arpent, par exemple, 
sera divise en 6 lots egaux: A, B, C, D, E, F. 

Travailler ces 6 lots de la meme maniere, les planter 
tous avec la meme variete, le Comstock-Spanish, par exem- 
ple, et leur donner respectivement les fumures suivantes: 
(les chiffres indiques ci-dessous se rapportent a l'arpent). 

Lot A. — 10 tonnes de fumier de ferme, 150 livres do 
sulfate de potasse, 100 livres de superphosphates, 250 livres 
de sulfate d'ammoniaque. 

Lot B. — Le meme engrais que pour le lot A, mais sans 
potasse. 

Lot C. — Le meme engrais que pour le lot A, mais sans 
superphosphates. 

Lot D. — Le meme engrais que le lot A, mais sans sul- 
fate d'ammoniaque. 

Lot E. — 10 tonnes de fumier de ferme, sans aucun en- 
grais chimique. 

Lot F. — Enfin, le lot F servira de parcelle-temoin et ne 
recevra aucune fumure, ni au fumier de ferme, ni a l'engrais 
chimique. 

II serait bon d'enfouir l'engrais de ferme par un labour 
profond, avant l'hiver. On enfouira les engrais chimiques par 
un hersage soigne dans deux directions croisees, quatre ou 
cinq jours avant la transplantation, et par un temps sec. Ann 
de faciliter les comparaisons, il serait bon de planter les 6 
lots le meme jour. 

Voyons maintenant les renseignements que pourrait 
fournir une experience ainsi conduite. Nous nous contente- 
rons de discuter ici quelques cas particuliers: 

1. — S'il n'y a pas de difference entre A et E, e'est que 
la terre n'a pas besoin d'engrais chimique. 

2. — S'il n'y a pas de difference entre A et B et A et C, 
e'est que la terre n'a pas besoin de potasse ni d'acide pho-s- 
phorique. 

3. — En comparant D avec A, on verra l'effet produit 
par l'engrais chimique azote, le sulfate d'ammoniaque. 

4. — En faisant un essai de conibustibilite sur les tabacs 
provenant de B et de D, on trouvera, par exemple, si B brulc 
moins que D, que des apports de potasse seraient avanta- 
geux. On pourra verifier ce fait en faisant un essai de coni- 
bustibilite avec A, lequel essai doit donner sensibiement le 
meme restiltat que D. 

5. — Enfin. en prenant F comme terme de comparaison, 
op se rendrr. faci'ement compte de l'avantage obtenu par 
l'emploi du fumier de ferme. 

Suivant les resultats obtenus on concoit qu'il sera facile 
aux planteurs de tabac de preparer pour l'annee suivante le 
melange d'engrau chimique qui conviendra le mieux a leur 
culture. 

O. CHEVALIER, Intendant de la Station 

Experimental de Farnham, P. Q. 



42 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



LE SECHAGE DU TABAC 



C'est une erreur impardonnable que de planter en tabac 
une grande superficie avant d'etre certain de pouvoir dispo- 
ser d'espace suffisant pour le sechage. L'annee 1911 a vu dc 
nombreux acres de tabac perdus ou dont le prix fut reduit de 
moitie, soit par suite d'un sejour trop prolonge sur les echa- 
1 .udages etablis en plein air, soit par suite de l'encombre- 
ment des sechoirs ou des vices de construction de ces der- 
nifers. C'est folie que de soigner une recolte pendant toute 
une saison pour sacrifier de 30 a 50 pour cent de sa valeur 
au moment de la rentrer. A tout prix done, assurez-vous 
d'espace suffisant pour le sechage de votre recolte. 

La ,-entilation du sechoir doit etre parfaite. C'est la une 
condition essentielle. La ventilation par les cotes est la plus 
generalement employee; l'air est admis a l'interieur par des 
ventilateurs horizontaux disposes de chaque cote du bati- 
ment et places de maniere a correspondre avec ceux du cote 
oppose du sechoir. 

Pour obte'nir la ventilation desiree on doit disposer qua- 
tre etages de ventilateurs horizontaux, chacun de la longueur 
du batiment, espaces de sorte qu'un courant d'air puisse cir- 
culer entre les extremites inferieures des tiges et les pointes 
des feuilles de tabac, dans l'intervalle laisse libre entre les 
differents plans de pente. 

Les ventilateurs doivent avoir environ 16 pouces de lar- 
, ge et 12 pieds de long. On peu't les ouvrir ou les fermer faci- 
lement en les reliant, au moyen de charnieres, a une perche 
carree de 2 x / 2 pouces d'epaisseur. Pour la ventilation vertica- 
le, un tuyau droit, en tole galvanisee, muni d'un capuchon, 
reridVa d'aussi bons services que n'importe quel type de venti- 
lateur rotatif et coutera moins cher. 

Dans les conditions normales, il faut tenir le hangar di- 
vert toute la journee et le fermer la nuit par temps lourd .-t 
humide. Par temps sec, le sechoir sera ouvert jour et nuit, 
sauf par les gros vents qui pourraient briser les feuilles et 
les faire secher en vert. 

A la station experimentale, on a construit un batiment 
a double usage qui sert a la fois de remise pour le materiel 
et de sechoir a tabac. Ce batiment mesure 28 pieds par 36. Sa 
hauteur est de 18 pieds. II est muni, a chaque extremite d'u- 
ne grande porte roulante; le toit est, en tole ondulee, surmoa- 
te de ventilateurs en tole galvanisee. II est muni de vejjtila- 
teurs horizontaux sur les cotes et aux extremites. Ce bati- 
ment peut contenir et secher sans avaries trois acres de ta- 
bac, le plancher sert pour remiser les machines. Sa disposi- 
tion pratique et economique, faite en vue d'assurer un maxi- 
mum de place, et la solidite de sa construction le recommau- 
dent aux planteurs. „ 



IMPERIAL TOBACCO CO. OF CANADA 



Les rr.pports etablissent que durant l'annee finissant au 
30 septembre des dividendes montant a 6 pour cent furent 
payes sur les parts preferencielles et quatre dividendes inte- 
rims s'elevant a 6 pour cent furent payes sur les parts ordi- 
naires, laissant une balance de $649,335. Les profits nets pour 
l'annee aprcs deduction de toutes charges et depenses pour 
administrations, etc., etaient de $2,580,034 au::que!s il con- 
vient d'ljouter la somme reportce de $374,250, moins celle 
transferee a la reserve generale $203,000 — $171.25, ce qui fait 
en tout $2,751,285. Deduisons les dividendes payes: six pour 
cent sur parts preferencielles, $481,800; 6 pour cent sur parts 
o-dinaires, $1,620,150; ce qui laisse une balance de $649,325, 
sur laquelle les directeurs recommandent le paiement d'un 



dividende su-r les parts ordinaires de 1 pour cent, soit $270,- 
025, et que la balance de $379,310 soit reportee. Les chiffres 
ciidessus ne comprennent pas la proportion de la Compagnie 
des profits non divises des compagnies associees. 



MORT D'UN ANCIEN OFFICIER DE L'AMERICAN 
TOBACCO CO. 



M. William R. Harris, ancien vice-president de l'Ameri- 
can Tobacco Co., est mort le 25 Janvier dernier a son domi- 
cile a Irvington-sur-Hudson, N. Y., dans 'sa soixantieme an- 
nee. II etait ne au Pays de Galles et etait venu en Amerique 
en 1880. M. Harris s'associa a la Pullman Co. de Chicogo, 
puis donna sa demission de cette societe pour aider a la for- 
mation de l'American Tobacco Co. Au moment de la dissolu- 
tion de cette compagnie et pendant les annees qui precede- 
rent, il etait president de la British-American Tobacco Co., et 
prit une part active a la conquete du commerce etranger. M. 
Harris participa egalement a la reorganisation de l'American 
Tobacco Co., et de ses compagnies associees quand ce rema- 
niement fut rendu necessaire par le decret de la Cour Supre- 
me des Etats-Unis. II s'etait retire depuis plusieurs annees 
des affaires. La mort de M. Harris sera regrettee, en outre 
de ses nombreux amis et connaissances, par sa veuve, ses 
trois fils et sa fille. 



UN NOUVEAU GENRE DE PECHE 



Des soldats beiges convalescents recemment a l'Hopital 
Orthopedique, Great Portland Sti eet, prenaient l'air sur le 
balcon de l'etablissement et se trouvaient sans cigarettes. 
L"un d'eux decida de faire la "peche" a la cigarette. II con- 
fertionna une ligne avec de la ficelle et un anneau de fer 
comme harne^on et laissa tomber cette ligne improvisee sous 
le nez des passants. Les gens en furent amuses et ils n'eurent 
tu'un cri pour repondre a cette malicieuse sollicitation: 
"Donnon des cigarettes pour les blesses". Ce ne fut pas long 
et l'ingenieux pecheur eut tot fait d'en recolter une ample 
p:ovision pour lui et ses camarades. 



(Suite de la page 17.) 

Les journaux des Etats-Unis annoncent de bonnes af- 
faires pour les eleveurs de moutons et il ne semble pas qii'ils 
aient tort. 

Durant la guerre, il y aura sans doute des milliers de 
moutons detruits en Europe. Ce sera le moment favorable 
d'avoir des moutons, des brebis propres a la reproduction et 
de constituer un troupeau. 

II n'est pas tres onereux d'entreprendre une pareille af- 
faire et le retour de l'argent est rapide. La laine et la tonte 
de l'agneau se vendent annuellement. 

Le mouton mange presque toutes les sortes d'herbes et 
comme son engrais est riche et uniformement distribue, i! 
augmente la fertilite du sol. 

II est inutile d'avoir des batiments de construction coii- 
teuse et il n'est pas necessaire de prodiguer aux betes des 
soins constants. 

"L'elevage du mouton rapporte des benefices." Essayez- 
les avec un troupeau de dix a douze brebis reproductives et 
un belier de bonne race. Vous augmenterez ainsi les •bene- 
fices de votre ferme et en merae temps vous enrichirez votre 
terre. 



Le maintien des annonces dans les journaux, malgre la 
crise occasionnee par la guerre, est une garantie de succes, et 
ceux qui ont adopte ce systeme en auront de brillants resal- 
tats. La "Imperial Tobacco Co." a pris comme ligne de con- 
duite de continuer son annonce comme en temps normal et 
son geste a ete suivi par de nombreux industriels qui creent 
ainsi un sentiment d'optimisme qui a bien sa valeur. 



Vol. XI..VIII— No 6. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



43 



NOS PRIX COURANTS 

Marques speciales de marchandises dont lea maiaons, indiqu^es en caracterea noira, out l'agence ou la representation 
directe au Canada ou que ces maisons manufacturent ellea-memes. — Lea prix indiquea le aont d'apres ^ 
lea derniers renseignements fournia par lea agents ou lea manufacturiera. 



IMPERIAL TOBACCO COMPANY 

OF CANADA, Limited. 

CIGARETTES Le 1,000 

Bouquet, 7s, boite 350, par bte 

$2.18 6.22 
Calabash 11.50 

Columbia, petits cigares 12. 50' 

Dardanelles "Turques'', bouts unis 13.00 
Drrdanelles "Turques", bouts en 

liege ou en argent 13.00 

Derby 6s, bte de 600, par bte $4.30 7.15 
Fatima 20s 10.75 

Guinea Gold 8.50 

Gloria 7s 6.22 

Gold Crest 20s 6.50 

Hassan "Turques", bouts en 

liege ou en or . 8.80 

Mecca "Egyptiennes", bouts 

unis ou en or 8.80 

Mo^ul "Egyptiennes", bouts 

urn's ou en liege 12.75 

Murad "T'irques", bouts unis 12.75 

New Light, petits cigares 8.80 

Niobe "Turques' 8.50 

Old Chum, bouts unis ou en or 8.50 
Old Gold 6s, bte de 600, la bte 

$4.10 6.83' 
Pall Mall, format ordinaire 19-50 

Pall Mall, format royal 26.00 

Players Navy Cut 8.70 

Richmond Straight Cut, bte de 10 11.50 
Richmond Straight Cut, bte de 20 11.00 
Sweet Caporal 8.80 

Sweet Sixteen ~s, bte de 700, la bte 

$4-35 6.22 
Sub Rosa, petits cigares 8.80 

Cigarettes importees. 

Capstan, douce et medium 
Capstan, bte de 10 avec porte- 

cigarettes 
Soussa, impoites du Caire, Egypte, 

extra fine, No 25 
SouSsa, extra fine, No 30 
Soussa, Khedivial 
Three Castles, bte de fer-blanc, 

50s, bte de carton 10s 
Three Castles, bte de fantaisie 

Tabacs a cigarettes. 

B. C, No 1. 14s 
Sweet caporal, 15s 

Tabacs coupes. 
Old Chum, 12s 
Meerschaum, 12s 
Athlete Mixture, bte en fer-blanc, 

V* et % lb. 
Old Gold, 13s 

Seal of Nortli Carolina, 13s 
Duke's Mixture. "Cut Plug", 1/13 
Duke's Mixture "Granule" sac p/i.3 1. 04 



14.00 
14.00 

21.50 
24.50 
32.50 

17.00 
I7.50 

1. 18 
1-25 

0.99 
0.99 

1.50 
1 . 12 
1.04 
1.04 



Old Virginia, pqts y 2 et 1 lb. 

Old Virginia pqts 1/16 

Bull Durham, sac 1/11 et 1/16 

Snap, pqts % et 1/16 

Calabash Mixture, bte J /i et 1 lb. 

Calabash Mixture, bte % lb. 

Calabash Mixture, bte % 

Capstan Mixture, importe, bte % 

Pride of Virginia, importe, bte 1/10 

Capstan Navy Cut, importe, bte % 

moyen et fort 
Old English Curve Cut, importe, 

boite 1/10 
Tuxedo, importe, boite 1/10 
Lucky Strike, impcrte, boite 1/10 
Rose Leaf, importe, a chiquer, 

pqts 1 oz. 

Tabacs a chiquer importes. 
Piper Hiedsieck 

Tabacs en poudre. 

Copenhagen, en btes de 1/12 lb. 

Horse Shoe 

Rose No 1 de Landry 

Rose No 1 de Houde 

Tabacs a chiquer en palettes. 
Moose, 12s, y 2 cads., 12 lbs., cads. 

18 lbs. 
Snowshoe bar., 7s, y 2 buts 12 lbs. 
Sta? bars, 6s, y 2 butts, 12 lbs. btes 

6 lbs. 
Black Watch, 7s, y 2 butts, 9 lbs. 

btes 6 lbs. 
Bobs, 6s, y 2 cads., 12 lbs., % cads., 

6 lbs. 
Bobs, 12s, y 2 bi. ts, 12 lbs., btes 

6 lbs. 
Currency, 6s, y 2 butts, 9 lbs. 
Currency Navy, 12s, l / 2 cads., 12 

lbs., y cads., 6 lbs. 
Pay Roll thick bars, 8 J A butts, 21 

lbs., btes 6 lbs. 
Empire Navy bars, 8s, btes 6 lbs. 
Walnut ba-s, 8s, btes 6 lbs. 
EMPIRE BRANCH 

Tabacs a fumer en palettes. 
Pedro bars, 6s, btes 5 lbs. 
Rosebud bars, 7J^s, butts 2i J A lbs. 

btes 6 lbs. 
Ivy, 7 l /is, butts 16 lbs., y 2 butts 8 

lbs. 
Shamrock'bars et plugs, 7j^s, y 2 

butts 12 lbs., btes 6 lbs. 
Derby, 7s, btes 8 lbs. 

Tabacs coupes. 
Gieat West, sac 9s 
Forest & Stream, bte 1/11 



0.80 
0.70 
1.30 
0.67 
1-45 
1.50 
1.60 
1 .60 
1 .60 

1.60 

i.45 
1.50 
1.60 

1.40 

1.32 

0.95 
o.95 
0.38 
0.40 



0.46 
0.51 

0.45 

0.53 
0.46 

0.46 
0.46 

0.46 

0.67 
0.64 
0.64 

0.67 

0.57 
0.56 

0.57 
0.56 

0.67 
0.89 



0.48 
0.56 
0.40 
0.40 

0.56 



0.32 

0.40 
0.30 
0.28 



0.48 
0.48 
0.48 



THE B. HOUDE CO., LTD., 
QUEBEC. 

Tabacs coupes a fumer. 

frappeur — 
Pqts 1/12, boites 5 lbs. 
Sacs 1/14, boites 5 lbs. 
Pqts y 2 lb. 
Pqts 1 lb. 

Comfort — 

Sacs 1/14, boites 5 lbs. 
Casino — 

Pqts % lb., boites 5 lbs. 

Pqts 1/10 lb., boites 5 lbs. 

Pqts y 2 11, 

Pqts 1 lb. 

Horse Shoe Solace — 
Pqts 1/12 ib., boites 5 lbs. 
Pqts y 2 lb. 
Pqts 1 lb. 

Pqts 1 lb. avec pipe a l'interiei.:r 0.58 
Boite de fer-blanc. ] '_, lb. 0.53 

Gold Block- 
Sacs 1/14, boites 5 lbs. - 0.58 
Sacs 1/9, boites de 5 lbs. 0^58 
Boites en metal % lb. 0.75 

Brown Shag (pour fumer et chiquer) — 
Pqts 1/12 lb., boites de 5 lbs. "48 
Pqts y 2 lb. 
Pqts 1 lb. 

Signum Cut Plug — 
Sacs 1/14 lb, boites Je 5 lbs. 
Pqts 1/12 lb., boites de 5 lbs 

Pqts y 2 lb. 

Carillon (pour fumer et chiquer) 

Pqts i/n lb, boites de 5 lbs. 0.44 
Como — 

Pqts 1 lb. avec pipe a 1 interieur 0.48 

L:on Brand (Couie gros pour chiquer). 

Sacs en papier -/12, boites 5. lbs. 0.45 

O. K. (scrap a chiquer) — 

Sacs en papier 1/7, boites 5 lbs. 0.52 

Tri-Color — 

Pqts 1/10, boites de 5 lbs. 0.49 

Houde's No. 1 — 

Pqts 1 lb. avec pipe a l'interieur 0.54 
Pqts y s lb., boites de 5 lbs. « 

Pqts y lb. 050 

Pyts i lb. 0.50 

Valise de fer-blanc, 1 lb. 0.54 

Micmac (Coarse Cut Chewing) 

Sacs en papier 1/12. boites 5 lbs. 0.45 

Houde's Fine Cut (pour fumer et hi- 
quer) — 

Pq f s 1/14. boites de 5 lbs. o 60 

Pqts 1/7, boites de 5 lbs. 0.60 

Hudson (pour fuiuer et chiquer) 

Pqts r/14, boites de 3 lbs. 0.60 



0.46 
0.46 

0.56 
0.48 
0.46 



44 



LE PRIX CO U RANT, Vendredi, 5 Fevrier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 6. 



0.60 

0.60 
0.60 
0.68 
0.75 

0.80 
0.83 
0.88 
0.90 

0.85 



Pqts 1/7, boites de 5 lbs. 
Golden Leaf- 

Pqts 1/15, boites de 5 lbs. 
Pqts H. boi es de 5 lbs. 
Boites de fer-blanc. y 2 lb. 
Boites de fer-blanc, 34 lb. 
Rainbow — 

Pqts 1/10, boites de 5 lbs. 
Boites de fer-blanc. J-4 lb. 
Boites de fer-blanc. J4 lb- 
Sacs 1/6 lb., boites de 5 lbs. 

Champaign — 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 

Morning De- ' — 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 0.85 

Boites en metal J4 lb. 0.94 

Cremo — 

Pqts 1/15, boites de 5 lbs. 0.60 

Standard — 

Pqts 1/10, boites de 5 lbs. 0.80 

Boites en metal J4 lb. 0.85 

Jockey — 

Pqts 1/15, boites de slbs. 0.60 

Patriot — 

Boites en metail 1 lb. o.35 

Handy (Cut Plug) — 

Sacs 1/11 boites de 5 lbs. 0.80 

Alice — 
Sacs 1 lb. 0.35 

Cadet— 

Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 0.58 

Boites de metal, J4 lb. 0.75 

Old Style— 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 0.85 

Senator — 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 0.90 

Sacs i/6, Loites de 5 lbs. 1.00 

Boites en metail y 2 lb. 0.95 

Jolly Good Navy Cut — 

Boites en metail 1/9, boites 2 lbs. 1.10 

Tabacs a fumer, coupe naturelle. 

Parfum d'ltalie (Quesnel) — 
Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 0.56 

Mon Ami (Pure Quesnel) — 

Pqts 1/10, boites de 3 lbs. 0.75 

Pqts y 2 lb. 0.60 

Pqts 1 lb. 0.60 

Red Cross — 

Pqts 1/12, boites de ^ lbs. 



Pqts y 2 lb. 0.48 

Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 0.05 

Tiger — 

Pqts 1/12. boites de 5 lbs. 0.48 
Montcalm — 

Pqts 1 lb. 0.30 

Encore — 

Pqts 1/12, L~ites de 5 lbs. 0.48 

Pqts y 2 lb. 0.48 

Pqts 1 lb. 0.48 

Sacs y&, boites de 5 lbs. 0.58 

Rouge et Quesnel — 

Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 0.48 

Pqts 1/6 lb. 0.45 

Pqts y 2 lb. 0.45 

Pqts 1 lb. 0.45 

Quesnel — 

Pqts 1/5 lb. 0.50 

P.ls y 2 lb. 0.50 

Pqts 1 lb. 0.50 

Houde's Best One Dollar Mixture 
(Quesnel) — 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 0.90 

Pqts 1/5 lb. 0.90 

Pqts y 2 lb. 0.90 

Pqts 1 lb. 0.90 



0.48 



Napoleon — 




Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 
Pqts y 2 lb. 
Pqts 1 lb- 


0.40 
0.40 
0.40 


Bellefeuille — 




Pqts y 2 lb. 

Pqts y%, boites de 5 lbs. 

Pqts y lb. 

Pqts 1 lb. 


0.32 
0.32 
0.32 
0.30 


Houde's Qesnel — 




Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 
Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 


0.68 
0.68 


Prairie — 




Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 


0.48 


Rouge — 




Pqts l /i, boites de 5 lbs. 
Pqts y A lb. 
Pqts y 2 lb. 

Pqts 1 lb. 


0.32 
0.32 
0.32 

0.30 


Golden Broom — 




Boites en metal 1/7 
Houde's Special Parfum d'ltalie — 
Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 


0.50 
0.48 


Richelieu — 




Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 


0.48 



Tabacs a cigarettes. 




Rugby — 




Btes glissantes 1/10, btes 5 lbs. 


0.77 


Pqts 1/16, b~ites de 5 lbs. 


0.70 


Pqts l / 2 lb. 


0.70 


Pqts 1 lb. 


0.70 


Petit Bleu— 




Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 


0.60 


Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 


0.60 


Pqts y 2 lb. 


o.55 


Pqts 1 lb. 


0.55 


L. L. V.— 




Pqts y 2 lb. 


o.55 


Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 


0.60 


Petit Poucet — 




Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 


0.58 


Le Petit Jaune — 




Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 


0.58 


Calabrese — 




Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 


0.70 


Swoboda — 




Boites glissantes 1/10, btes 5 lbs 


0.74 


Carlo — 




Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 


0.65 


Ali Baba— 




Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 


0.70 


Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 


o.75 


Boteff— 




Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 


0.70 


Tabacs a cigarettes, turc. 




Houde's Turkish — 




Pqts 1/15, boites de 2 lbs. 


1. IS 


Yafa— 




Pqts 1/16, btes de 2 et 5 lbs. 


125 


Osman — 




Pqts. 1/16, boites de 2 lbs. 


1-25 


Hochfeiner — 




Pqts 1/16, boites de 2 lbs. 


1.25 


Palettes pour chiquer. 




Spun Roll — 




1/16, boites 1 lb. 


0.70 


Coupe et Presse Naturel. 




Orignal (Quesnel) — 




Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 


0.70 


Pqts y% lb., boites de 5 lbs. 


0.70 


Palettes tranchees. 




Altas — 




Btes glissantes y%, btes 5 lbs. 


0.60 


Bamboo (Curved Cut) — 




Btes en metal 1/11, btes de 3 lbs. 


0.85 


Cr.ribou — 




Boites l /i, boites de 5 lbs. 


0.60 



Demandez le Tabac a Fumer 

"RICHELIEU" 

Pavilion en Satin dans les Paquets. 

M-—,. THE B. HOUDE COMPANY, LIMITED, QUEBEC. 



Vol. XL VIII— No 6. 



LE PRIX CO'URANT, Vcndredi, 5 Fevrier 1915. 



45 



LA CONSTRUCTION 



(. i-dessous detail des permis de cons- 
truction et de reparation accordcs par la 
ville pendant la semaine prenant tin le 30 
Janvier 1915. 

Nouveaux permis. 

Rue Therrien, quartier St-Henri; 1 
maison, 3 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; cout prob. $4,000. Proprietaire, S- 
Repentigny, 35 Place G. E. Cartier. 

Rues Jarry et St-Hubert, quartier St- 
Denis; 1 hangar, 1 etage, 3e classe; cout 
prob. $75. Proprietaire, A. Fauvelle, 311 
Boyer. 

Rue Bourdages, quartier Bordeaux; 1 
hangar, 1 etage, 3e classe; coiit prob. 
$250. Proprietaire, E. Paquette, 2125 
Boul. Gouin. 

Avenue du Bois de Boulogne, quar- 
tier Bordeaux; 2 maisons, 4 logements, 
2 etages, 3e classe; coin prob. $4,000. 
Proprietaire, J. Boisvert, 6355 Bois de 
Boulogne. 

Onzieme Avenue, quartier Rosemont; 
I maison, 2 logements, 2 etages, 3e clas- 
se; cout prob. $1,500. Proprietaire, P. 
Tremblay, 264 Delorimier. 

Pare Mont-Royal, quartier St-Andre; 
1 hangar, 1 etage, 3e classe; cout prob., 
$850. Propfietaire, Cite de Montreal. 

Rue Drolet, quartier St-Denis; 2 mai- 
sons, 6 logements, 3 etages, 3e classe; 



cout prob., $6,000. Proprietaire, E. Leca- 
valier, rue Cherrier. 

Rue Davidson, quartier Hochelaga; 1 
maison, 5 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $3,000. Proprietaire, H. Mes- 
sier, 621 Mentana. 

Rue St-Denis, quartier St-Jean-Bap- 
tiste; 1 hangar, 1 etage, 3e classe; cout 
prob., $150. Proprietaire, W. Patton, 867 
St-Denis. 

He Ste-Helene, quartier Est; 1 estrade, 
cout prob., $5,000. Proprietaire, Cite de 
Montreal. 

' Rue St-Andre, quartier Duvernay; I 
hangar, 2 etages, 3e classe; cout prob., 
$50. Proprietaire, J. Desroches, 121 
Boyer. 

Ave Delorimier, quartier Delorimier; 
1 ecurie, 1 etage, 2e classe; cout prob., 
$75. Proprietaire, G. Vermette, 780 Berri. 

lie Sainte-Helene, vespasiennes, " cout 
prob., $6,900. Proprietaire, Cite de Mont- 
real. 

Rue Notre-Dame Est, quartier Est; 1 
maison, 5 etages, 2e classe; 'cout prob., 
$35,000. Proprietaire, Cite de Montreal. 

Reparations. 

Rue Berri, quartier St-Denis; 1 mai- 
son, 1 logement, 1 etage, 3e classe; cout 
prob., $400. Proprietaire, M. Gauvin, 154 
Ste-Elizabeth. 
.Chemin Cremazie, quartier St-Denis: 



1 maison, 2 logements, 2 etages, 3e clas- 
se; cout prob., $300. Proprietaire, J. C. 
Turgeon, 1048 Chemin Cremazie. 

Rue des Carrieres, quartier Delori- 
mier; 1 maison, 1 logement, 1 etage, 3e 
classe; cout prob., $200. Proprietaire, 
Walter Pinder, 1948 Delorimier. 

Rue St-Jacques, quartier Quest; 1 mai- 
son, 1 magasin, 1 logement, 4 etages, 2e 
classe; cout prob., $3,000. Proprietaire, 
Alex. I'raser, 211 St-Jacques. 

Rue Ontario Est, quartier I'apineau; 2 
maisons, 2 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; coiit prob., $1,000. Proprietaire, Zoel 
Lavoie, 879 Ontario Est. 

Rue Mance, quartier St-Laurent; 1 
maison, 1 logement, 1 etage, 3e classe; 
cout prob. $500. Proprietaire, G. T. Hy- 
de, 14 Carre Phillips. 

Rue Boyer, quartier Duvernay; 1 mai- 
son, 1 boulangerie, 2 etages, 3e classe; 
cout prob. $2,000. Proprietaire, E. Mar- 
tel, 631 Frontenac. 

Avenue Mont-Royal Est, quartier De- 
lorimier; 1 maison, 1 magasin, 1 loge- 
ment, 2 etages, 3e classe; cout prob. $50. 
Proprietaire, F. Trudeau, 2410 Hutchi- 
son. 

Boul. Gouin, quartier Bordeaux; 1 
maison, 1 logement, 3 etages, 3e classe; 
cout prob. $300. Proprietaire, E. Pa- 
quette, 2125 Bonl. Gouin. 

Avenue Papineau, quartier Papineau; 
I maison, 1 logement, 2 etages, 36" clas- 



Aurez-vous du gain ou de la perte en 1915? 




MODELE CABINET DE COMPTOIR, FERME. 



AVIS SPECIAL 

Le Systeme de Comptabilite Barr est une in- 
vention Canadienne bonafide entierement protegee 
par de valides brevets. II n'y a jamais eu de proce- 
dures legates de prises contre ces brevets, quoique 
tous les concurreuts disent le contraire. Nous fai- 
sons cette declaration car nous savons que quelques 
marchands ont ete trompes et qu'on les a induits a 
acheter d'autres systemes de comptabilite au moyen 
de ces ' on-dit" 

(Signe) BARR REGISTERS, LIMITED. 



Nous ne voulons pas dire que vous perdrez reellement de I'argant, — mais que beau- 
coup d'epiciers, entraves par le vieux systeme de tenue de comptes par les livres, per- 
dent certainement des centaines d'heures de temps au cours de l'annee, ce qui repre- 
sente une reelle valeur, et de plus n'obtiennent pas des resultats parfaits, Permettez- 
nous done de vous parlez du 

Registre Barr 

qui epargne du Temps — de 1' Argent — et des Clients. 

Ayez I'asprit ouvart »ur ce point : — II y a un moyen moderne, rapide sur et £conomique 
de tenir vos comptes de credit, et le BARR vous le fournit, 

Ayaz I'asprit ouvart sur ca point :— Ne laissez pas quelque vendeur vous manifester sa 
joie d'une vente rapide avant de vous en etre rapporte a votre Registre de Comptes Barr. 
Nous ne voulons pas dire qu'aucun autre registre ne peut avoir de qualites, mais nous 
affirmons que le Register BARR tient plus de comptes en moins d'espace qu'aucun 
autre, et qu'il possede encore d'autre qualites exclusives qui n'ont qu'a etre demontrees 
pour etre appreciees. 

Ayaz I'asprit ouvart sur ca point: — que vous avez plus a gagner que nous a prendre 
des informations sur le Registre BARR, d'autant que cela ne vous coiite pas une cent et 
que cela ne vous engage en rien d'obtenir les renseignements interessants sur ces di- 
vers points. II nous sera agreable de vous envoyer des brochures explicatives: pour 
cela, veuillez nous envoyer votre nom. 

Barr Registers, Limited 

Trenton Ontario 

Grande Bretagne ; 5 Rue Arundel, Strand, Londres ; manufacture 

a Birmingham 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURfi. CITEZ "LE PRIX COURANT. 



46 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 



se; cout prob. $20. Proprietaire, J. N. 
Archambault, 949 St-Denis. 

Rue Notre-Dame Est, quartier Ste- 
Marie; 1 maison, 1 entrepet, 1 logement, 
1 etage, 3e classe; cout prob. $2,200. 
Proprietaire,. Molson's Breweries Ltd., 
rue Notre Dame Est. 

Rue St-Vincent, quartier Est; 1 mai- 
son, 1 magasin, 1 logement, 4 etages, 2e 
classe; cout prob. $2,000. Proprietaire, 
Henry Miles, 76 St-Gabriel. 

Rue St-Patrice, quartier Ste-Anne; 1 
maison, 1 Increment. 2 etages, 3e classe: 
cout prob. $400. Proprietaire. Mme J. 
McCormick, 42 St-Patrice. 

Rue* Notre-Dame et Murray, auar- 
tier Ste-Anne: 1 maison. i magasin, 3 
etao-es 3e classe; cout prob. $200. Pro- 
prietaire. P. Desaulniers, 07 St-Jacques. 
Rue De Beaujeu, quartier Hochelaga; 
1 hangar. 1 etage. 3 e classe: cout prob 
$2^0. Proprietaire. Michel Savard, 547 
Joliette. 

Rue Beaubien. quartier Laurier: x mai- 
son. 1 logement, 2 etages. *e classe; cout 
prob., $-'00. Proprietaire. P. Cielli, §2. bt- 
Zotique. 

Rue Bordeaux, quartier Delorimier; T 
maison. I logement; 3 etages, m classe; 
cout prob.. $400. Proprietaire, Alex. La- 
rin. 231A Cbristophe Colomb. _ 
■ Marche Bonsecours, quartier Est; 1 
maison, 2 etages. 2e classe: cout prob 
$3,120. Proprietaire, Cite de Montreal, 
Hotel-de-Ville. 

Marche Bonsecours, quartier Est; I 
maison. 1 etage. 2e classe; cout prob., 
$406. Proprietaire, Cite de Montreal, 
H6tel-de-Ville. 

Rue Notre-Dame Est, quartier Est; 1 
maison, 1 logement; cout prob., $250. 
Proprietaire, Cite de Montreal. 

Rue Gosford. quartier Est; 1 maison, 
1 edifice civique, 1 logement, 6 etages, 
iere classe; cout prob., $1,500. Proprie- 
taire, Cite de Montreal. 

Rue Notre-Dame Est, quartier Est; 1 
maison, 1 edifice civique, 1 logement; 
cout prob., $75- Proprietaire, Cite de 
Montreal. 

Rue Wellington, quartier Ste-Anne; 1 
bain public, iere classe; cout prob., 
Si, 200. Prprietaire, Cite de Montreal. 

Rue Masson, quartier Rosemont; 1 
maison, 1 magasin, I logement, 1 etage, 
3 e classe; cout prob., $150. Proprietaire, 
H. Masinic'ke, 448, j ere Avenue, Rose- 
mont. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA. 



LOI LACOMBE. 



Deposants. 


Employeurs. 


Gauthier, Avila 


Ecole Technique de 
Montreal 


Hussey, Wm H. R. 
Brighton, Harry 


E. Shapiro 
J. B. Henderson 


Bouvier, Arthur 
L. A. Leonard 


Jos. Henderson 
G. T. R. 


Casabon, Louis 


A. Casabon 


Chartre, Arthur 
Cartier, Jacques 
Caroline, Patrick 
Daly, Arthur 


G. T. R. 

. F. Millette 

C. P. R. 

A. Vachon, S.A. 



SEMAINE DU 25 AU 30 JANV. 1915. 

Ventes. 

Charles Hebert, J A E. 291 et 292, Bul- 
strode, $650 payees comptant; Onesime 
Pepin a Wilfrid Pepin, 351, 368, P. N. 352 
et P. N. 367, Bulstrode, $1,100 payees 
comptant; Evariste Baril a Desire Baril, 
9B, 7eme rang, Stanfold, $300 payees 
comptant; Mme Regina Paquette a. Al- 
phonse Bissonnette, 262, St-Paul, $1,400, 
dont $800 a/c; Louis Tetreau a Emile 
Heon, P. O. 1087, P. O. 1088, P. O. 1089 
et P. O. 1090, Warwick, $1,200, dont $500 
a/c. 

Obligations. 

Ulric Leblanc a Gedeon Lavigne, 417 
et P. 418, Bulstrode, $600 a demande a 
6% et interet sur les interets non payes 
a echeance et affectant 417 et P. O. 418, 
Bulstrode; Calixte Frechette a Pierre 
Lapointe, $1,000 remboursables $100 par 
annee a 6% et affectant la % N. E. 9, du 
3eme rang, Stanfold; Henry Lampron a 
Eugene Beauchemin, $300 a un an a 7% 
et affectant 931, Warwick; Ernest Lavi- 
gne a Napoleon Fortier, $1,000 a 2 ans a 
6% et interet sur interets affectant 395, 
St-Paul; Albert Gardner a La Societe 
Industrielle de Portes et de Chassis de 
Victoriaville, $300 a un an a 8% et inte- 
ret sur interets affectant 453-46, Sainte- 
Victoirc. 

Hypotheque 

Fn garantie additionnelle par Alfred 
Paris a La Banque Provinciale du Cana- 
da, jusqu'a concurrence de $11,489.94 et 
affectant 73, 74- 79, 79A, 75, 76A, 77, 78, 
et P. 107, St-Norbert. 

Transports. 

Emile Heon a J. Arthur Frechette de 
$1,400 dues par Arthur Beauvilliers; 
Mme Berthe Pepin a Benjamin Pepin, de 
$250 dues par Alfred Pepin. 

Annulation de vente a remere. 

Retrocession et obligation par Joseph 
Damien Serre a Ludger Frechette, P. 
400, Ste-Victoire. 

Cession. 

Napoleon Mathieu a Mederic Mathieu 
et Eugene Tourigny, 18, et plusieurs au- 
tres, Ste-Victoire. 

Declaration de deces. 

Par Ezilda Poitras, es-nom es-qual. re 
Succession Barromee Paquin, P. O. de y 2 
■ O. 233, Bulstrode. 

Testament. 

Mme Anathalie Bizier en faveur de F. 
X. Lacroix et declaration de deces men- 
tionnant P. C. 12B, 7eme rang, Stanfold, 
et 145 et autres, Princeville. 
Tutelle 

Aux mineurs Frederic Gagne, ce der- 
nier nomine tuteur et Ovide Ratte, su- 
broge-tuteur. 



Lacroix a Zena'ide Leclerc, Trois-Rivie- 
res; Donat Bourassa a James Heatwat, 
Yamachiche; Joseph Gelinas a J. H. La- 
certe, Grand'Mere; Nap. Benoit a Frs. 
Gelinas et L. N. Jourdain, Yamachiche; 
Phi. Gouin, jr., a J. E. Hetu, Trois-Ri- 
vieres. 

Ventes. 

Louis Girard a Joseph Lemay, Trois- 
Rivieres; Joseph Lemay a Thomas Ray- 
mond, Trois-Rivieres; Adolard Melan- 
gon a Ephrem Samson, St-Barnabe; She- 
rif de Trois-Rivieres a Marie-Louise Ri- 
card, Yamachiche; Sherif de Trois-Ri- 
vieres a Vve Arthur Picard, St-Boniface; 
Sheerif de Trois-Rivieres a Jos. Lacroix, 
St-Boniface; Paul Bellemare a Isa'ie 
Guillemette, Yamachiche; Athanase Ge- 
linas a Joseph Gelinas, Grand'Mere; Al- 
fred Giguere a Elmwood Wilson, Sainte- 
Flore; L. J. Dostaler a Wilfrid Therien, 
Grand'Mere; Zephirin Garceau a Phi. 
Gouin, jr., paroisse de Trois-Rivieres. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERES. 



Obligations. 

Philippe Gelinas a Vve Alfred Cor- 
mier, Grand'Mere; Wilfrid St-Arnauld a 
Lumina Martin, Trois-Rivieres; Joseph 



Transports. 

L. Hercule Loranger* a Emery Massi- 
cotte, Trois-Rivieres; Alcide Bourassa a 
Thomas Rouette, Pte du Lac; Ephrem 
Gelinas a Chs. D. Gelinas, St-Barnabe. 

Testaments. 

Theodule Beaulieu a Edouardina 
Beaulieu, Trois-Rivieres; Hector Biroa 
a Clarisse Dube, Pointe du Lac; Elzire 
Boucher a Severine Heroux, St-Severe; 
OHda Beaulieu a Paul Gelinas, Yama- 
chiche; Delphine Pepin a Louis Doucet, 
Trois-Rivieres. 

Joseph Rouette a Thomas Rouette, 
Pointe du Lac; Joseph Gelinas a Rev. 
Dionis Gelinas, Yamachiche. 

Bail. 

Amedee Fournier a K. S. Aboud, Sha- 
winigan Falls. 

Mariage. 

F. X. Heneault a Oneda Raiclie, 
Grand'Mere. 

Amedee Brousseau a Aurore Blan- 
chette, Trois-Rivieres. 

Cession. 

Dame Henri Baril a Frs. Gelinas et L. 
N. Jourdain, Yamachiche. 

Alice Massicotte a Dame Omer Mas- 
sicotte, Trois-Rivieres. 

Hypotheques. 

Brasserie Spenard a Banque Hochela- 
ga, Trois-Rivieres; Chs. Pepin a L. N. 
Jourdain, Trois-Rivieres. 

Dame Alph. Dupuis a L. P. Nobert, 
Trois-Rivieres; Laurentide Co., Ltd., i 
The Royal Trust, Grand'Mere. 

Promesse de vente 

Moise Dupont et al. a Lucien Blouin, 
Pointe du Lac. 

Jugements. 

Alfred Sauvageau vs Arthur Gouin, 
Champlain, $65.00; B. Kleker & Co. vs 
T. O. Nault, Lac aux Sables, $18.14: N. 
Dufort vs J. O. Nault. Lac aux Sables, 
$12.94; Euch. Paquin vs Eugene Ouellet- 
te, Trois-Rivieres, $34.67; Arthur Spe- 
nard vs Naz. Legendre, Trois-Rivieres, 
$4.35; Wilfrid Vigneau vs Jos. Choui- 
nard, Trois-Rivieres, $10.00. 



Vol. XLVIII— No 6. LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



— 




Nous Pouvons 
Tout Fournir 

Depuis une Broquette 
Jusqu'a un 

Outillage Complet de 
Manufacture. 



Si vous avez besoin de quel- 
que chose, ecrivez-nous. 



United Shoe Machinery Company 

of Canada 



Montreal, Que. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 5 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 6. 




La Biere Populaire 

MOLSON 



Est celle que veut le Con- 
sommateur; donnez-la lui. 



La vente de cette BIERE 
excede celle de toutes les 
autres marques reunies. 



Brassee a Montreal depuis 

127 ANS. 



,.>■••■>■ II 1 1 III MM I III I ■ HUM" 

ii ninit ■ niiiii nnillil ™ iitititi • 
"»»*'• illlllMHHmi'MiiiHl'i 5! 






■ 





ide en 1887. 


MONTREAL. VENDREDI. 


LE 12 FEVRIER 1915. 


Vol 


XLVIII— No 7. 















Ce que les Epiciers disent 

a propos de la 

Sauce Lea & Petri ns 

La Maison Fraser, Viger & Co. Limited, de Montreal, a la reputation dans tout 
le Canada, d'avoir la clientele de la plus haute classe. Cette maison bien connue 
recommande toujours a ses clients ses meilleurs articles. 

Dans ses annonces dans les journaux quotidiens, elle attire toujours l'attention 
sur "L Originelle et Authentique Sauce Worcestershire". 




AUTHENTIQUE SAUCE WORCESTERSHIRE 

"LEA & PEHBINS" 

Parmi toutes les diffdrentes sauces qui inondent !e march6, 
la Lea & Perrins, "L'AUTHENTIQUE WORCESTERS- 
HIRE " est toujours en tete et de beaucoup. Sa 
saveur est unique et des plus app£tissantes, diffeVente de 
toutes autres. Nous vendons l'Auihentique Sauce Worces- 
tershire Lea & Perrins en trois bouteilles de differentes 
grandeurs. 

Grandes bouteilles, chacune SI. 00 

Moyennes "' " 60c 

Petites " " 35c 




mE wo»c\ 



Cette annonce n'a pas H6 sollicitee par nous, et est un frappant exemple 
de l'estime dans laquelle est tenue la Sauce Lea & Perrins parmi les Epiciers 
aussi bien que parmi les consommateurs. 



J. M Douglas & Co., 

Agents pour le Canada. 



Montreal 

Etabli en 1857 




l.K PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



Essences Culinaires de Jonas 

LE8 ESSENCES QUI SE VENDENT PARTOUT ET TOUJOURS. 




JONAS' 

TRIPLE 

CONCENTRE 



JONAS' 

EXTRACT 

vanill a. 

DIPLOMA aiardeob* 

THE COUNCIL OF AHTS 
AND MANUFACTURES 
PREPARED BV 

Henri Jonas 8 Csl 

MONTREAI 
MmMEW VOBKJ 



1 oz. 



2 oz. 



Prix par 
Grosse 

$10.50 



20.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



4 oz. 
8 oz. 



Prix par 
Grosse 

$48.00 



95.00 




SOLUBLE" 



NE. fPWT 

1, Flavor ^ 



Prix par 
Grosse 

$10.00 



18.00 
34.00 

60.00 



an mm 



JONAS' 
TRIPLE 



fe -Bs. CONCENTRE 



<g*«^» 




'Law O 
EXTRACT OF 

VANILLA 

HENRI JONAS &C0 

1 iii 111 ill r f, 



2 oz. 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz. 



Prix par 
Grosse 

24.00 

42.00 

79.00 

152.00 




"ANCHOR" 

PUR 

CONCENTRE 



2 oz. 


Prix par 
Grosse 

$12.60 


4 oz. 


22.50 


8 oz. 


38.00 


16 oz. 


76.00 




'LONDON" 



Prix par 
Grosse 

1 oz. "London" $6.50 

2 oz. " 10.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 





Prix par 




Grosse 


2 oz. 


$25.00 


2\ oz. 


28.00 


5 oz. 


48.00 


8 oz. 


84.00 


8 oz. 


carre 84.00 




"GOLDEN 

STAR 
Double Force 



Prix par 
Grosse 

$10.00 
18.00 
34.00 
60.00 




ESSENCE A LA 

MESURE 
pour les confiseurs 



Ext. 

X 

XX 

XXX 

xxxx 

xxxxx 

xxxxxx 



Essence 
a la lb 

$1.10 

1.40 
1.75 
2.25 
2.75 
3.25 
4.00 



Essences de Jonas, en bouteilles, Jarres, Barillets et Barils pour Confi- 
seurs, Fabricantsde Creme a la Glace, Etc., Etc. Prix $7.00 a $15.00 

le gallon, SUivant qualite. Qualites Speciales et Prix Speciaux par Contrat. 

HENRI JONAS & CIE., 

FABRICANTS 

MAISON FONDEE EN 1870. 

389 et 391 Rue St Paul Montreal. 



Vol. XLVIII— No 7. 



J.K PRIX COURANT, Vendrcdi, 12 Fcvricr 1915. 



Des Legumes d'ete frais 
en plein milieu de I'hiver 

Pendant I'hiver il n'est pas un mets qui soit accueilli avec 
plus de plaisir que la Soupe chaude. 

Souvent la menagere a bien la viande mais il lui manque 
les legumes qui le completeront. 

Les menageres seront heureuses d'apprendre quelles peu- 
vent a present se procurer des Legumes pour leurs Soupes, 
tout prets a etre employes. 

Pour repondre a ce besoin, la Simcoe Canning Co., a 
etabli des boites de prix populaires dont chacune contient 
un assortiment de Legumes Coupes, entre autres:— des Ra- 
ves, des Carottes, des Ognons, de l'Orge, du Riz, des Pois, 
des Choux-Fleurs, du Celeri avec de l'assaisonnement. 

L'element de dechet et d'ennuis se trouve elimine. Tout 
ce que la menagere a a faire a present pour obtenir une 
belle Soupe appetissante est d'ajouter le contenu d une boite 
a la viande bouillante, et d'assaisonner suivant son gout. 

Ne soyez pas le dernier Epicier de votre ville a avoir cette 
nouvelle ligne de Legumes d'ete frais en conserves. 

Soyez le premier, si possible. 

Renseignez-vous aupres de nos voyageurs pour plus am- 
pies informations. 

N'oubliez pas la marque:— Marque ''SIMCOE". 



DOMINION GANNERS 

LIMITED. 

HAMILTON, ONT. 
PRODUITS DU CANADA 



LE PRIX COURANT, Vendredi, i_> Fevrier [915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



PRIX CO! RAX IS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques sp^ciales de marchandises dont les maisons, indiqu^es e 
out l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufactured elles-memes. Les prix indiqu 



1 -95 
3-8o 

1. 95 
3.8o 




Buckwheat, pqts de 3 lbs. 
Pqts de 6 lbs. 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 
Pqts de 6 lbs. 

Caisses contenant i doz. de paquets 
de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs.. 
20c chaque. Toute caisse retournee en 
bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE. 
Montreal. 



d'apres lesderniers renseiguements fournis par les agents. repre\sentants ou manufacturiers eux-memes. 
WALTER BAKER & CO., LTD.~ 

La lb 

Chocolat, Prime No 
1, bte 12 lbs., pains 
de I lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, 1 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i, i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre\ cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, J et J lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
- Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1. 95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.85 

Pqts de 6 lb;. 3.60 



en caractdre 
6s le sont 



3 -40 
3 30 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, % lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 



La lb. 

23 c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Caisse de 120 paquets de */a lb. 
Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. | 

60) " " y a lb. J 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 

Conserves La doz. 

Corned Beef compresse l / 2 s. $1.60 

Corned Beef compresse is. 2.75 

1 orned Beef compresse 2s. 5.00 

Corned Beef compresse 6s. 15.50 

Corned Beef compresse 14s. 37.00 

Roast Beef y 2 s. 1.60 

Roast Beef is. 2.75 

Roast Beef 2s. 5.00 

Roast Beef 6s. 16.00 

Boeuf bouilli is. 2.75 

Boeuf bouilli 2s. 5.00 

Boeuf bouilli 6s. 16.00 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites seule- 



\ DWIGHT'S7 | m ent. 



'B 



AKING SOD 



^J 




Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c. $3. .'JO 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3.20 



Veau en geiee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Hacbis de Corned Beef 
Hacliis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Beefsteak et oifmons 



' 2 s. 
is. 

2S. 



1 .60 
2.75 
4-50 



6s. 16.00 

y 2 s. 1.50 

IS. 2.10 

2S. 3.00 

y 2 s. I.60 




GOLD 
DUST 




Notre annonce se projette dans toutes les parties du pays 
comme un reflecteur et eclaire les clients pour GOLD DUST. 

Le pouvoir de nettoyage de GOLD DUST, soutenu par cette 
publicite persistante donne naissance a de nombreuses ventes. 

Faites en tous temps des etalages attrayants de GOLD DUST. 
Si vous ne le faites pas, l'epicier qui agira ainsi obtiendra le plus 
gros benefice de cette publicite. 



V5!««ss?»>r.s««*«s«>»:«^^^ 



Ithen.k. FAIRRANK co * pANY 



LIMITED 



Vol. XLVII] No 7 



L,E PRIX C< >1 R \,\Y, \ endredi, 12 Bevrier [915. 



Beefsteak et oignons is. 2.75 

Beefsteak et oignons 2s. 5.00 

Saucisse de Cambridge is. -'.75 

Saucisse (1<- ( Iambi idge 450 

Pieds de cochon, sans os y>s. 1.50 

Pieds (It- cochon, sans os is. 2.25 

Pieds de cochon, sans os 2s. 4.25 

Langues d'agneau y 2 s. 2.00 
Boeuf fume 1 en tranches, boites 

de fcr-blanc ]/ 2 s. 1 . 75 
Boeuf funic en tranches. boites 

de fer-blanc is. 2.75 
Boeuf fume en tranches, pots 




with mm 




en verre %s. 1.35 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre l / 2 s. 2.00 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre "is. 2.75 

Langue, jambon et pate de 

veau ■ y 2 s. 1.20 

Jambon et pate de veau l / 2 s. 1.00 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier J4s. 0.50 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier 



iandes en pots de verre, pi m- 
let, jambon, langi 
.angues de boeuf, boites en 
'lane 
Langues de boeuf, boites en 

iii blanc 

.angues de boeuf, boites en 

fer-blanc 1 

.angues de boeuf, boites en 

fer-blanc 

-angues de boeuf, pots de 

verre 1 

Langues de boeuf, pots de 

verre 
Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 
Viande hachee en "tins" cachc- 

1 ees hermetiquement 
Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 
Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 
Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 
Viande hachee, 
En seaux, -'5 lbs. 
En cuves, 45 lbs. 
Sous verre 



'As. 

y»s. 

IS. 

y 2 s. 

2S. 

y 2 s. 
23. 

IS 
2% 

V 

4* 



I ■ -'5 

2.50 

5.50 

8.00 

10.00 

10.00 

12.00 

1 • 25 

1-95 

3 00 

4.00 

5 00 

).o8 

t.074 

2.25 



Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 
Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 
Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 
Canistres, 25c. Boites 2 doz., 
deur, 8 oz., par doz. 



0-45 



0-45 



1-45 



BORDEN 



Liste 



de prix 
inclus. 



MILK CO., 
Montreal, 
pour l'Est, 



2.35 
LIMITED, 

Fort William 



Prix au 
Detaillant 
par cse) 6.25 



/is. 



1 .00 



J. M. DOUGLAS & Co. 
Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". ' K* lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts d» 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 
Montreal. 
Edward's Soups 

t'Potages Granules, Prepares en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Toma»*s — 



Lait Condense (lucre) 

Mar ue Reindeer (4 doz 

Marque Mayflo-ver (4 doz. "par cse) 5.60 

Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 
Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3.90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.23 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

( X A douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

Petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
\farque Reindeer (2 doz. par cse) 4. Bo 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte. 



LFPACIFIQUE 
CANADIEN 



LES TRAINS PAR- 
TENT DE MONT- 
REAL : 



St-Jean-Halifax 

, 6.35 p.m. tous les jours, excepte Samedi. 
Wagon-Buffet au depart de Montreal. 

Quebec 

t9-oo a.m. *i.30 p.m. *n.3o p,m. 

Ottawa 

Depart de la Place Viger *8.oo a.m. t5-45 p.m. 

" " " Gare Windsor *9.o5 a.m. f4.oo p.m. £7.35 
p.m. *9.oo p.m. *g 45 p.m. 
Char-dortoir au train de 9.C0 p.m. 

t Tous les jours except^ le dimanche 

* Tous. les jours 

§ Dimanche seulement 



BUREAUX DES BILLETS 

141-143 rue Saint-Jacques 

TEL. MAIN 8125 
Hotel Windsor — Cares Place Viger et Windsor 



Celles qui connaissent les 

Planches a laver de Cane 

les specified toajours 

Parce quelles sont d'un prix modere et 
qu'eiles donnent le meilleur service. 

t,es planches a laver de Cane «e tiennent dans line classe a 
part pour leur belle construction, leur quality et leur duree, 
et, donnent un attrayant profit. 






Parmi les 13 diffferents modeles et 
quality*, tous en trouverez une qui 
repondra a vo» detiri. 

Si vous n'avez pas uotre catalogue 
"d articles en bois de Cane pour le 
jour de buanderie," nous serous 
heureux de vous en envoyer un. 



WM. CANE & SONS CO. 



LIMITED. 

NEWMARKET, ONT. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 




Lait et Crimes Condenses. 

St. Charles "Family" 3-9° 

St. Charles "Hotel" 425 

a Lait "Silver Cow' 5.75 

"Purity" 5-6o 

Lait condense. 

La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 
doz., chaque 5.60 

Marque Challenges 

doz., chaque 4.85 

Lait evapore. 
Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4- 25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4-50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3-90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque* 2.00 

ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal. 

Lime Juice "Stowers" La cse 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Double Refi, lime juice 3-5<> 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 



40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. o.o6J 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.o7i 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07I 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 0.08} 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) o.07i 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo o.07i 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3.60 

Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07} 

Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) o.o6i 

(Boite de 20 lbs., Jc en plus.) 

Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, J4 doz. en caisse 2.90 
Boites de 20 lbs, J4 doz. en caisse 2.85 



Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites. de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, y a doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



Ces prix sunt ceux du dd- 
tail, ceux qui acheteront 
de bonne heure, beneficie- 
ront de 2^c. par douzaine. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 

A B 

2.3O 2.32i 

1. 45 i.47i 
l.02i 1.05 



Pointes d'asperges 2s 
Bouts d asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Kidget, 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde- Wax, gals. 
Feves Lima 2s 
Feves Red Kidney 2s 
Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s 0.92J 0.95 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 1.32$ 
Feves Refugee, Midget, Auto 

2S 

Feves Refugee, gals. 3.75 

Betteraves, en tranches, rou- 



1.25 
0.92} 0.95 
1.30 1.32J 
3-75 3-77i 

.20 I.22J 

0.97 I I. 00 



1-25 
3.77} 



0.97$ 1. 00 



ge sang, Simcoe 2s 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 2s 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rcsebud 2s 

Betteraves. en tranches, rou- 
ge sang. S'mcoe 3s 1.32 J 1.35 



0.97} I. 00 



1.30 




L' Automobiliste— "Cette "Sentinelle Rouge" Bow- 
ser est certainement une belle addition a votre 
magasin." 

Le Commis. — "Oui, elle nous a sauvd bien des 
pas." 

L'automobiliste. — "Bh bien, elle vous a amend 
ma clientele pour l'dpicerie. Je trouve tres commo- 
de de prendre mon dpicerie tandis qu'on emplit le 
r6servoir de mon auto." 



Diantre ! Mais les Automo- 
bilistes sont bien exigeants ! 

. Faites-les entrer dans votre magasin pour acheter de la gazoline ou de 
l'huile a\ cylindre et ils ne le quitteront pas avant d'acheter une quantity de 
fruits, bonbons, cigares, bouteilles de soda et de ginger ale, du saucisson 
de Boiogne, fromage, biscuits sees et autres bonnes choses. 



L'Enseigne 
de 




les y 
amenera. 



500.000 autos sont construits et vendus chaque annee. Le commerce aug- 
mente a un taux extraordinaire, et les autornobilistes out apprisquela/w«/>£ 
'' Bowser" signiHe : une gazoline pure et propre sur laquelle ils peuvenl 
c ompter. 

Le systeme Bowser vous apportera le commerce de gazoline dans votre 
locality et de plusieurs milles aux alentours. 

II coflte si peu. II fait tantgagner que vous ne pouvez hdsiter. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 

66-68 Avenue Fraser, - - Toronto, Can. 

Pompes fabriqueea par desouvriersCanadiens et vendues par des Marchands Canadians 

Bureaux deVentes dans tousles Centres et representants partout. 

Detenteurs des brevets et fabricants originels de pompes £talon mesurant automati- 
quement a la main et par pouvoir, petits et grands reservoirs. Entrepdts de gazoline et 
d'huile et systdme de distribution. Mesures a enregistrement automatique pour con- 
duits, systeme de filtrage et circulation d'huile, systeme de nettoyage a 6ec, etc. 

Maison Etablie en 1885. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 12 Fevrier 1915. 



LE PROFIT 

est pour tout marchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de Gunns 

non seulement vous procure une bonne marge de profit, 
inns encore remplace toute autre espece de friture pour 
tous besoins de cuisson — pour frire, cuire au four ou t'aire 
de la patisserie. ' 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleure nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 3 lbs,— 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50—60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour prix et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 

Montreal, Que. 

Succursales dans toutes les principales villcs. 



Le Soda a Pate 
"COW BRAND" 

est toujours fiable, pur, uniforme. 

En raison de sa quality fiable bien con- 
nue, de sa puret6 absolue et de sa force, 
le Soda Cow Brand est le grand favori 
■ de toutes les m^nageres partout. II se 
.vend constamment et vous rapporte un 
bon profit. 

Achetez-en de votre marchand en gros. 

CHURCH & DWIGHT 



Limited 



MANUFACTURERS 

MONTREAL. 



DWIGHT S 




Saindoux Compose 

r AXHC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 

Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



Bl- CARBONATE «\ 

AKING SODA 



UNE AUTRE RAISON 

Pour laquelle vous devriez employer 

Les Sacs Continental 
pour Epicerie. 

Non seulement nos Sacs aont antiseptiques et 
ont les fonds lea plus parfaits qu'on ait jamais ma- 
nufactures, rnais ilssont comptes au moyen du plus recent 
m^canisme special, ce qui assure le total complet et le 
nombre maximum de sacs parfaits danschaquepaquet. 

Si votre marchand en gros ne tient pas les SACS 
CONTINENTAL, n'en acceptez pasd'aiitres mais envo) ez 
vos commaudes aux 

DISTRIBUTEES : 

ONTARIO — The Continental Bag and Paper Ltd, Ottawa et Toron- 
to. Walter Woods and Co , Hamilton. 

MANITOBA, ALBERTA, SASKATCHEWAN- Walter Woods and 
Co., Winnipeg: 

NLLE ECOSSE, ILE DU PRINCE EDOUARD, ILE DU CAP 
BRETON— Thomas Flanngan. Upper Water St. Halifax. 

NOUVEAU BRUNSWICK- J. Hunter White, Agent, Marche du 

COLOMBIE ANCLAISE-Smith, Davidson & Wright Ltd. Vancou- 

PROVINCE DE QUEBEC The Continental Bag & Paper Co Ltd. 
584 rue St-Paul. Montreal. 

The Continental Bag & Paper Co., Ltd. 

SEULS MANUFACTURIERS 

OTTAWA, CANADA. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 7. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le meilleur qui soit 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expedites. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
1 2 onces. 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en & votre fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CH^MBHB 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Est 5779 

BUREAU DE DIRECTION t 
President I M ■ J.-A.-B. Qauvin, pharmacies, an 
elcn tcherln; Vf«e-Pr«»identi M. L -A. La vallee, 
ancien maire de Montreal ; Secretaire-Triso- 
rier i M. Arthnr Gagne, avocat ; Directeursi M. 
L . K. Geoff rion anoten president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Dr J.-O. Ooyetle. ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P.-P. Renaud, capitalists ; M. P.-E. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Gerant t M. L.-W. Gauvin, ex-inspec- 
tear et surintendant de la Metropolitan Life 
dns. Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Pout acheter one propriete ou pour batir, 
inscrivez-vous au "Pr«t Immobilier, Limitee,' 
qui reus pretera ce capital sans interet, avec 
grandes facilltes de remboursement. 

Les facilltcide remboursement des prfits faits 
a ses membres par le "PrSt Immobilier, Limitee" 
sont telles qu'elles representent a peu pres 
llnteret que Ton aurait a payer sur un emprunt 
erdinaire. 

REPRESENTANT8 DEMANDES— Le "Pr«t 
Immebllier, Limitee" n'a pas encore d'agence 
dans toua les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des representants bien quali- 
flts. 

Ecrivez ou telephonez pour avoir la 
broohurette explicative gr&tuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
rue du passant. 



rouge 



1.37* 



Betteraves entieres, 

sang, Simcoe 3s i-37i 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rosebuu 3s 
Pcis extra fins, tries, 

qua'ite 1 2s 
Pois Sweet Wrinkle, ciualite 

2, 2s .97i 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 
Pois Standard, qualite" 4, 2s o.Q2i 
Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2. gals. 4.30 

Pois Early June, qualite 3, 



gals. 4.15 

Pois Standaid, qualite 4, 

gals. 4.05 

Epinards, table, 2s 1.12$ 

Epinards, table, 3s i.47i 

Epinards, tab 1 e, gals. 4-S2i 



1.40 

1-45 

1.40 

1. 00 

0.97J 

0.95 

4-32i 

4-I7J 

4-07* 
1. 15 
1.50 
4-55 



N. K. FAIRBANK COMPANY 
LIMITED 

Montreal 

Prix du Saindoux 
Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes 60 lb. o.iol 
compound Tierces 0.10J 

Seaux en bois, 20 lbs. o.iof 

Chaudieres, 20 lbs. 0.10S 

Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 0.11J 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse o.n 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse o.iol 

K W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 





Baking 
IowdeE, 



AVIS.— 1. Les prixcot£ danscette 
liste sont pour marchandiscs aux 
pointsde distribution degrosda ts 
Ontario et Quebec, excepts 1 ou 
des lisles f.pgciales de prix plus 
£lev€s sont en vig 'eur, et ils sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

^Boite 36 paquets k 
5c ... la boite 1.20 



Lessive en Poudre 
de Cillett 

La cse 

4 doz. a. la caisse $3.50 
3 caisses . . . . 3.40 

5 caisses ou plus 3.35 

Poudre a Pate "Magic" 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 



6 doz. de 
4 doz de 4 
4 doz. de 6 
4 doz. de 8 
4 doz. de 12 
2 doz. de 12 
4 doz. de 16 
2 doz. de 16 



1 doz. 
^doz. 

2 doz. 
1 doz. 
1 doz. 



de 2>£lbs 
de 5 lba 
de 6 oz 
de 12 oz 
de 16 oz. 



: y„ 

. i i 



$0.50 
0.75 
1.00 
1.30 
1.&0 
1.85 
2.25 
2.30 
5 30 
9.60 
a 
Cse 

$6.00 



Vendue en canistres .'eulement. 

Remise speciale de 5 % accorded sur les 
commandes de 5 caisses eb plus de 1» 
Poudre k Pa.te "Magic". 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque diposie sur 
chaque paquet vit ilable 




liusto- W'*A 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Succcsseurs de CHS. LACAILLE <* CIB. 

EPICIERS EN QROS 

Importateurs de Melasses, Si- 
rops, Fruits Sees, The, Vins, 

Liqueurs, Sucrep, Etc., Etc. 



Specialite" de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



CHOCOLAT a 

Non Suore 



ELITE" 



DBS EPIGIBHS 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT 4 CO., 

HALIFAX, \ E. 

J.A.TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. xr/vin— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Les temps sont durs ! Eh bien, nous ne disons pas cela, mais nous ne pouvons nier que certainement les gens s'efforcent 
d'economiser ; par exemple, il y aura plus de lavage fait a la mauon qu'll n'y en cut d> puis un ou deux am . 

C'est precisement la que s'offre a vous une opportunity. Faites un etalage de vitrine des PLANCHES A LAVER DE 
"EDDY" et de CUVES EN FIBRE DURCIE DE "EDDY". Nous vous donnerons un bon appui par notre annoncc dans les 
journaux quotidicns. 

Nous faisons des Planches a Laver de toutes tallies et de tous prix, pour repondre a tout usage connu. Nous en faisons 
d'extra fortes pour les gros lavages de famille (la planche "Globe pour menage" est une planchc populaire et peu couteuse de 
ce genre) et nous faisons aussi des toutes petites planches appelees "Eddy" specialement destinees au lavage des dentelles et 
des batistes. Entre ces deux planches il y a la "Waverly" la "Duchess" "2 dans 1", "3 dans 1", la "XXeme Siecle" et la 
"Globe speciale"., Toutes sont de bonne duree et de qualite excellente. 

La caracteristique principale de nos Cuves en Fibre reside dans leurs qualites de duree. Elles sont de quatre tailles. 

Entrez dans le tournoi, M. l'Epicier. Poussez la vente des Planches a Laver et des Cuves et si ces articles viennent de 
chez Eddy, vous verrez que vous augmenterez vos ventes et votre clientele. 



La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu: 



J POUDRES NERVINES 

D« MATMnEU 




Essayez vousmemes les Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 

LA CIE J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fill & Cie, Limits*. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q 



Veuillez m'envoyer une bolte regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 

a l'adresse suivante : 



Nom 



De 



(Nom de la maison de commerce) 
Rue : 



Ville ou village. 
Province 




^Mj/ c 




sodA 

s Ale°rat<J* 

E. W. G1UXTT ca OB 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2 75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses , 2.80 

Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 
Creme de Tartre de 
"Cillett" 

La Douzaine 

% lb. pqts papier (4 
doz. a la caisse) . $1.80 

>2 lb. pqts papier (4 
doz. k la caisse) . $3.50 

% lb. Boitesavec cou- 
verfc viss^ (4 doz. 



, . $4 UO 
Par Caisse 

. .$14.50 



a la caisss) 

4 doz. pqts \i lb) A 

2 doz.pqts$lbj Assortls 

100 lbs en barillets (1 baril ou plus) . 50c 

GUNN, LANGLOIS & CIE. Limitee, 

Montreal 

Prix du Saindoux 

Compote, Marque 

EASIFIRST 



Macaroni 

Vermicelle 

spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Loquilles 

1'etites Pates 



bertrand 



etc. 





Tinettes 60 lb. 
Tierces 
Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs., lb. 
Caisses, 3 lbs., lb. 
Caisses, 10 lbs., lb. 
Pains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" 



o.ioi 
o.ioi 
2.10 
2.00 
o.ni 

O.II^ 
O.Ili 

o.ni 



La lb. 



Extraits Culinaires "Jonas" 

oz. Plates Triple Concei 

oz. 

oz. Carrees " 

oz. " " 

oz. " 

oz. 

oz. 



t 
2 

z 

4 

8 

16 

2 

2I oz. 
5 oz. 
8 oz. 
8 oz. 
4 oz. 

8 oz. 



oz. 
oz. 



Rondes Quintessences 



Carrees 
Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
Anchor Concentre 



2S- 

OKU 

t> £ *» ■ 

<o en 3 H 

« CTlJ 

i-a doz. 

<e 0.88 

1.67 

2.00 
3-SO 
6.59 
12.67 
2.09 

2-34 
4.00 
7.OO 
7.00 

4.00 

7-92 
i.oq 
1.88 



^hsy/lC& 



Granule 

Quand vous faites vos achats vous pouvez tout aussi bien 

acheter le meilleur. 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



ECOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours preparatoire division des 
ingeniiurs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St- Denis, Mont- 
real. 



Ventes et Espoirs 

Le marchand qui tient le 
savon FELS-NAPTHA a 
une bonne vente active as- 
sume journel lenient; le mar- 
chand qui tient une imita- 
tion vit dans l'espoir de bon- 
nesventes actives dans un 
avenir imprecis. Sont-ce 
les profits ou les promesses 
de profits qui payent votre 
loyer ? 




La FarinePreparee deBrodie 

Vou$ Conserve Vos Clients. 

Toujour* digne de confiance, elle est preferee a 
toutei le* autrei rarinei . 

UN BON VENDEUR. 

Voyez le coupon des epiciert dans cheque 
carton. 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436 MONTREAL 




UNE SESSION 

DE LA COUR DU BANC DU ROI 

ayant juridiction criminelle dans et pour 
le district de Montreal, se tiendra au Pa- 
lais de Justice, en la cite de Montreal, 

LUNDI, LE PREMIER JOUR DE 
MARS prochain, a DIX heures du 
matin. 

EN CONSEQUENCE, je donne avis 
public a tous ceux qui auront. a poursui- 
vre aucune personne maintenant detenue 
dans la prison commune de ce district et 
a toutes les autres personnes qu'elles y 
soient presentes. 

JE DONNE AUSSI AVIS a tous les 
Juges de Paix, Coroners et Officiers de 
la Paix, pour le district susdit, qu'ils aient 
a s'y trouver avec tous les records. 

Bureau du Sherif, 

Montreal, 10 fevrier 1915. 

L. J. LEMIEUX, 

Sherif. 



8 oz. 

16 oz. 

2 oz. Golden Star "Double Force 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz, " " " " 

2 oz. Plates Soluble 

4 oz. " " 

8 oz. 

16 oz. 



de $1 . 10 a 



3-17 
6.34 
0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.55 
0.84 
4.00 



de $7.00 a 25.00 



1 oz. London 

2 oz. " 
Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 

fruits. 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 

Marque Jo" ! »s I " " " " 0.75 

Vernis militaire a l'epreuve de l'eau 2.00 

MATTFEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal. Canada 

Lard en baril 
Lard pesant, Marque 

Frontenac. Short 
Cut, brl. 35/45 26.00 
Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 
fP Cut, y 2 brl. 13-25 

Lard pesant, Marque 
Champlain, Short 
Cut, brl. 45/55 26.00 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. 13.25 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 

sosse. tout gras, brl. 40/50 27.50 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 




sant, y 2 brl. 14.00 

Marque Dorchester 27.00 

Marque Dorchester, y 2 brl. 13-75 

Marque Brown Brand, brl. 20/35 

(clair) 26.00 

Saindoux Compose 

Tierces, 375 lbs. 0.09! 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) o.ogi 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) 0.09 I 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.09 J 

Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 0.09I 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.85 o.ogi 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 0.10 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu o.ioi 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses o.ioi 

Briques de saindoux, 60 lbs., en 

caisse o.ioi 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.12 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 0.12I 

Tinettes, 50 lbs. ; net (tinette imi- 

tee) 0.12J 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50 0.12J 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 
brut $2.40 0.12 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12I 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisse 0.13 

Saindoux en carre d'une livre, 60 
lbs., en caisse o.i3i 

JOHN P. MOTT & CO. 

Elite, per doz. 0.90 

La lb. 

Prepared Cocoa 0.28 
Breakfast Cocoa 0.36 
No 1 Chocolate 0.30 
Diamond Chocolate 0.24 

Navy Chocolate 0.29 

Cocoa Nibbs 0.35 

Cocoa Shells 0.05 

Confectionery Chocolate 0.18 & 0.30 

Plain Chocolate Liquors 0.18 a 0.25 

Vanilla Stick la gr. 1.00 

SAVON. 
The GENUINE, empaquete 100 mor- 
eaux par caisse. 





AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE. 
Legumes importes 
"LE SOLETL" 

Sur extra fins, y 2 flacon, 40 1 s. 11.00 

Sur extra fins, y 2 kilo, 100 s. 17.00 

Extra fins, y 2 kilo, 100 s. 15.50 

Extra fins, 1 kilo, 50 s. aucun 

Tres fins, y> kilo, 100 s. 14-50 

Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. 15 .50 

Fins, l / 2 kilo, 100 s. aucun 

Moyen, No 2, l / 2 kilo, 100 s. 10.00 

Moyen, No 3, y 2 kilo, 100 s. 9.00 

Francois Petit. 

Pois fins, l / 2 kilo, 100 s. 10.00 

Moyens, y 2 kilo, 100 s. 8.00 

(A suivre a la page 26) 



Vol. Xl.VIH No J- 



l,K PRIX COURANT, Vendredi, u Fevrier 1915. 



1 1 



La Guerre Europeenne 

a provoque une certaine perturbation sur 
le marche canadien deplacant sensible- 
ment les sources d'approvisionnement et 
creant une situation sans priced ants. 
II se peut que le detaillant se trouve des 
lors embarrass^ pour se procurer tel ou 
tel article que son fournisseur habituel 
ne peut plus lui fournir et qu'il ne sache 
ou s'adresser pour s'en approvisionner 
avantageusement. 

En pareil cas, ne craignez pas de nous 
demander aussi souvent que cela vous 
sera n^cessaire ou vous devez vous adres- 
ser pour vous appro vis 1 ' onner et nous 
vous donneronstousrenseigneiuents pour 
le meilleur de vos interets. 

Pour cela, forivez au Service des A bonnes 

LE PRIX COURANT 

80 RTJE ST-DENIS 

MONTREAL 



GRAND TRUNK 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRAINS 
EXPRE S 
PAR' JO 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Am£nagement supeVieur. Wagon a compartiments "Club ' 
au train de 10 h. 30 du soir. 

(.'"International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montr^al-Toronto-Chicago, a. 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

. 8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 
9 b. 01 matin, 4b. soir, excepte dimauche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 b. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 b. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX UHS BILLETS EN VILLB : 

in rue St-Jacques, Angle St-Francms-Xavier. Til. Uptown 1187, 

Hdtei Windsor 01 gare Bouaveture, Main 8329 




MflRGHflNDS:- c^s uones font oprderorii m ei donneni flu piesiige 

Notre ligne de haute qualite dechaussures impermea- 
bles tannees a l'huile, de mocassins, de lorrigans, de 
chaussures de sports, etc., etc., fait gagner de l'argent a 
tous les marchands et a provoque une grosse demande 
dans tout le Canada et les Etats-Unis. 

Voila pros de quarante ans que nous fournissons la 
celebre 

"MARQUE TETE D'ORIGNAL" 

et les Chaussures Jaunes Huilees de Palmer, 

sous une complete garantie de qualite tant pour le mate- 
riel que pour la facon. 

II y aim large marche ouvert pour cettesorte de chaus- 
sures tout le long de l'annee, un commerce productif qui 
donne du renon au magasin qui y pourvoit. 

Ces lignes reputees sont vendues par les principaux 
marchands de chaussures du Canada. Avant de placer 
vos ordres, voyez nos echantillons et nos prix pour 1915. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 





Les produits alimentaires 
marins de la Marque 

Brunswick 




Voulez-vous vous assurer un commerce de poisson plus large et plus profitable. La haute qualite des 
aliments marins marque "BRUNSWICK" produit un dtWeloppement d'affaires qui combine" avec les metho- 
des consciencieuses de commercer ne peut qu'augmenter constamment. Quand le detaillant vend des marques 
de Connors Bros., il vend des produits qui sont prouves etre les favoris du public general. 

Situe pres des bancs de peche, nous obtenons le choix des poissons pris par les pecheurs — l'usine est 
moderne et d'une hygiene absolue, et fonctionne dans les conditions les meilleures et les plus perfectionnees. 
Les Produits Alimentaires Marins de la marque BRUNSWICK an ivent au public dans un etat parfait. 

Nos produits qui se vendent le mieux : 

% Sardines a l'Huile • Finnan Haddies 

Y± Sardines a la Moutarde (Boites Rondes et O vales) 

Kippered Herring Clams 

Harengs Sauce Tomate Scallops 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

Compagnie de Publications dea Marchanda Detadleurs du 

Canada, Limitee, 

TelephoneE.t 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tou* le* services: 

Montreal et Banlieue, $2.50) 

Canada et Etata-Unia, 2.00 \ PAR AN. 

Union Poatale, • Fr». 20.00 ) 

Bureau de Montreal : 80 rue St-Denii. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson & Co., represantants. 

Bureau de New-York : Tribune Bide, William D Ward.representant 



ABONNEMENT; 



II n'est pas accepte d'abonnement pour moins d'une annee 

A moins d'avia contraire par ecrit, adreaae directement 
a noa bureaux, 15 jours au moins avant la date d'expiration 
I'abonnement eat continue de plein droit. 

Toute annee commencee eat due en entier. 

L'abonnement ne ceaae paa tant que lea arrerages ne son! 
paa payes. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fail 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bona de poate doivent etre faita payables 
a 1'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adreaaer lea lettrea, etc., aimplement comme auit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVII1 No 7. 



Le moratorium — Les prets d'arg'ent — Des abus a faire cesser 



La crisc! A-t-on assez epilogue sur ce mot qui depeint 
une situation anormale, desequilibree, chancelante et a la- 
quelle il faudrait appliquer un rcmede efficace pour conjurer 
les maux qui peuvent en deeouler et atteindre les parties 
essentielles de notre organisnie national. Mais comme il ar- 
rive souvent, on a surtout discute la situation presente, on 
en a meme cherche les veritables raisons, mais on n'a fait 
que pen de chose pour en enrayer les effets desastreux. Alors 
que dans d'autres parties du pays on a institue cette mesure 
de secours qu'est le moratorium, on a iuge inutile ici d'y faire 
appel, afleguant la solidite iinanciere de tons les homines 
d'affaires de la province de Quebec, flattant l'orgueil de tous 
par des pretentions exagerees et declarant h'autement que 
chacun pouvait passer au travers de cette fastidieuse "crise" 
sans y laisser de plumes. Et pendant qu'on se gonfie de fa- 
tuite provinciale, qu'on se targue de fausses capacites, qu'on 
s'illusionne sur ses propres moyens, le- faillites se multiplient, 
augmentant sans cesse le nombre des victimes de ces beaux 
parleurs qui, a l'abri des attaques de la crise actuelle, n'hesi- 
tent pas a retirer la perche qu'on pourrait tendre humaine- 
ment a ceux qui se coulent dans le not des echeances lourdes 
et difriciles a rencontrer. 

De fait, il n'a pas ete pris par le gauvernement les me- 
sures susceptibles d'attenuer les effets de la crise en rejetant 
a une date ulterieure les echeances hypothecates et 
obligations immobilieres prises par les interesses. Les 
institution- linancieres n'ont pas, de leur cote, etendu 
leur credit; bien au contraire, ellcs l'ont reduit a sa 
plus simple expression, et ces restrictions necessities 
par les circonstances presentes ont malheureusement 
amene certaines praticiues d'exploitation dont le public 
se trouve souvent victime et qu'il convient de signaler pour 
en enrayer la frequence. Faute de pouvoir se faire preter de 
I'argent sur hypotheques par les institutions linancieres pour 
faire face a leurs echeances, beaucoup de personncs, sur Vin- 
dication meme de certains agents financiers, ont du s'adrcsser 
a des particuliers qui n'ont pas manque de profiter de I'au- 
baine et ont force le malheureux emprunteur a payer un in- 



teret colossal, jusqu'a 10 pour cenl par mois. Et pendant ce 
temps, le- fumes financieres escomptaient a res usuriers tout 
le papier qu'ils voulaient pour les besoins de leurs transac- 
tions iilegales autant que deloyales. 

Au fond, le- banques et autres institutions, qui ont res- 
treint leur marge de credit, ne peuvent etre veritablement 
blamees ni accusees de ces effets malheureux. mais I'ironie du 
sort nous apparait singuliere qui veut que I'argent du public 
serve par l'intermediaire d'un preteur peu scrupuleux a etran- 
gler une partie du public lui-meme. Les preteurs dont nous 
parlous, forts de leur credit, draiucnt I'argent public et loin 
d'aider ceux qui se troment dans une gene nioincntance. il- 
les ruinent irremediablement en leur imposarit des conditions 
draconiennes pour obtenir I'argent qui permettra de faire 
face aux premieres obligations, mais qui en constitue une 
plus ecrasante et dont il deviendra impossible de se liberer. 

II est incontestable qUe ['application d'un moratorium 
juste et pondere eut apporte quelque soulagement a cet etat 
de chose, qu'il aurait enraye bien des courses a la ruine et 
qu'il aurait aide bien de- personnes a supporter le poids des 
temps sans les contraindre a recourir a des exploiteurs ehon- 
M profitent abusivement de la situation. 

Le refus d'accorder ce moratorium de-ire a certainement 
protege et favorise le t rati c nefaste que nous signalons et qui 
est devenu courant en foi\ant les personnes qui se voient 
leur credit coupe par certaines institutions linancieres a pas- 
ser par les mains de ces usuriers de haute envergure. et fran- 
chement, on ne pent s'empecher de penser qu'ils doivent a\oir 
de pui-sante- influences politiques en haut lieu pour avoir pu 
contrecarrer aihsi le voeu de la majorite pour un moratorium 
secourable. 

On ne saurait trop crier -on indignation devant de pareils 
alius et faire tout ce qui.esl en son pouvoir pour les combat- 
tre. 11 est urgent de porter de tels faits a la connaissance du 
public C|ui pent d'un moment a 1'autre tombcr dans les filets 
de ces malfaiteurs et se faire plumer d'un tour de main sous 
couleur d'un service rendu. 




TANGLEFOOT 

IiK DESTRFCTHJR DE JIOCCIIES, nAXS POISOX 

46 csa d'empoisonnement d'antanls par le p > pier a mouches empoisonne furenl signales dans 1 5 Etats, da juillet a novsmbrs 1014 






14 



LK PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



Quant aux institutions financieres, il leur est possible 
d'amoindrir un pen ce fleau, d'abord en ne refusant pas cate- 
goriquement du credit a ceux qui en out I- ns meme 

vouloir etudier la valeur de leurs garanties, ensuite en eon- 
trolant do pres les droits an credit di peculateurs de 

credit qui pretent a des taux formidables et qui deviennent 
ainsi des agents de demoralisation et de ruine pour !e Canada. 
Enfin, le jour ou elles ne s'opposeront plus an moratorium, 
el es auront prouve au public qu'elles prennent son interet et 
celui-ci -aura dans 1'avenir reconnaitre leur service rendu et 
les encourager de tons leurs capitaux laborieusement et jus- 
tement gagnes. Si le public croit devoir leur imputer tine 
partie de responsabilite dans les faits blamables qui se pas- 
sent actuellement, elles peuvent craindre des represailles qui 
ebranleraient serieusement leur solide etablissement. Vienne 
a nouveau le temps de prosperite qui ne pent manquer de 
faire suite a la crise presente, et si vraiment il a eu a se plain- 
dre des dispensatcurs de credit, il saura s'en souvenir dans 
de- temps meilleurs et ira deposer ses fonds dans des institu- 
tions plus hospitalieres, plus justes et plus utiles. Ces consi- 
derations valent la peine qu'on s'y arrete longuement et qu'On 
y rerlechisse ponderement et sagement. 



LA SEMAINE DU "MADE IN CANADA". 



La legon a en tirer. 



Le- industries canadiennes ont manifested cette semaine 
lour vitalite en s'imposant a l'attcntion du public par des ex- 
positions dans les vitrines de quelques magasins de la ville. 
Certes, cette idee de porter a l'attention du public les possi- 
bilities de manufacture du Canada est fort ingenieuse et cons- 
titue une reclame excellente qui devrait porter ses fruits, car 
le public s'est montre fort interessc par ces differentes mani- 
festations et en a contemple curieusement le spectacle. 

II est a remarquer cependant que ces etalages speciaux 
ont etc etablis par les manufacturiers dans les grands maga- 
sins a departements plutot que dans les boutiques du petit 
detaillant et considere ainsi ce mouvement en faveur des ar- 
ticles "faits au Canada" devient plutot une reclame pour le 
magasin qui en est l'objet que pour les produits de notre In- 
dustrie. Et a ce point de vue, on pourrait dire que Je but de 
cette initiative a ete en partie manque et que les resultats ne 
seront pas ceux auxquels on aurait pu js'attendre. 

On doit d'ailleurs noter que trop souvent le manufactu- 
rer canadien prend une consideration exageree du grand ma- 
gasin a departements pour le pen de cas qu'il tient du petit 
commergant qui est cependant son meilleur agent de publi- 
cite et son distributeur le plus fidele et le plus efficacc. Cette 
attitude est un jeu dangereux et tot ou tard le manufacturier 
qui le joue finira par perdre la partie, car ne nous faisons pas 
d'illusions, ce ne sont pas les grands magasins qui font vivre 
les industries canadiennes et qui constituent la plus grosse 
part du commerce du Dominion, mais bien les petites entre- 
prises commerciales privees qui, dans un labeur progressif et 
soutenu, maintiennent une clientele qui ecoutc leurs conseils 
et adopte en confiancc ce qu'elles veulent bien lui proposer. 

Nous avons deja dit et re-pete que si 1'industrie du pays 
veut se developper, il lui est indispensable d'avoir l'appui du 
petit commercant qui, dans sa sphere restreinte, n'en est pas 
moins un puissant moyen de propagande et le plus sur me- 
dium de distribution qu'on ptiisse trouver. 

Trop de fabricants canadiens" ignorent ou paraissent vou- 
loir ignorer ce principe et ils agissent avec le detaillant sans 
aucune consideration, favorisant les grosse- maisons a de- 
partements auxquclles ils consentent des prix plus rcduits qui 
empechent les petits magasins d'entrer en concurrence avec 
eux. Deliberement certains producteurs placent le petit ma- 
gasin de detail en etat d'inferiorite vis-a-vis du gros magasin 



et ils viennent ensuite chanter sur tons les tons en essayant 
do faire vibrer la corde patriotique: "Vendez nos article/;, 
vous encouragerez 1'indastrie canadienne et ferez ainsi oeuvre 
de patriote." 

Eh bien! non, le detaillant ne soutiendra pas ceux des 
manufacturiers canadiens qui cherchent a favoriser les grands 
magasins a leur detriment, ceux qui, pen soucieux de l'interet 
de leurs agents de distribution, leur font des prix qui ne lais- 
sent qu'une toute petite marge de profits incapable de payer 
les frais de tenue du magasin. Le petit detaillant a droit a un 
profit legitime sur tons les articles qu'il vend et si le manu- 
facturier d'ici ne veut pas le lui accorder, il s'adressera a la 
concurrence etrangere et accueillera favorablement les offrcs 
qui lui seront faites de produits importes egaux, sinon supe- 
rieurs en qualite et d'un prix p'us reduit, permettant un profit 
raisonnable. 

11 est tres jolt de vouloir encourager 1'industrie canadienne, 
mais si celle-ci ne fait rien pour meriter cet encouragement, 
on ne saurait la soutenir et la pousser. Les petits commer- 
gants out leur vie a defendre avant de faire la fortune des 
autres, et il est juste qu'ils donnent la preference a ceux qui 
leur en donnent les moyens honnetes et legitimes. 

Remarquez bien que beaucoup de manufacturiers cana- 
diens ont adopte ces memes principes que nous emettons la 
et font de l'interet du detaillant le leur propre. Aussi est-ce 
avec plaisir que chacun pousse activement la vente de leurs 
produits et les aide de son mieux a repandre et faire appre- 
cier les marques qu'ils ont place sur les marches du Canada. 
< es producteurs intelligents cherchent sans cesse a amelio- 
rer leur outillage et leurs methodes de production afin de 
pouvoir fournir le meilleur article au prix le plus avantageux. 
lis savent fort bien qu'en depit de l'attachement de leurs 
clients a leur maison, le jour ou la concurrence etrangere 
viendra proposer au detaillant un article similaire de qualite 
egale et peut-etre superieure a un prix moindre qui permettra 
au consommateur de payer moins cher et au detaillant de 
faire plus de profit, celui-ci 1'adoptera sans consideration de 
sympathie en application de ce principe d'affaires primordial 
qu'il faut savoir acheter la meilleure qualite au prix le plus 
reduit. Nous savons bien qu'il existe des manufacturiers qui 
se figurcnt etre les maitres de la situation et pouvoir imposer 
tyranniquement leurs volontes, et si on se dresse devant eux 
en protestant et en les menagant de ne plus les patroner, ils 
sourient ironiquement et vous repondent que le public forcera 
bien les detaillants recalcitrants a se soumettre en demandant 
les articles qu'ils manufacturent et qu'ils annoncent. Ceux 
qui raisonnent ainsi sont dans la plus profonde crreur. Ils 
peuvent engager la lutte, si les detaillants s'entendent et se 
soutiennent ils ne tarderont pas a etre forces de capituler. 
Sans doute la pub,licite faite dans les quotidiens provoque de 
la demande pour les articles annonces, mais cela n'est rien a 
cote de Faction du detaillant qui a le consommateur a son 
magasin et auquel il pent dire: "Ne prenez pas tel article, 
j'en ai un bien meilleur et moins cher, essayez-le, vous n'en 
voudrez plus d'autre." Contne cette force mil ne pent resister 
et les potentats industries qui refusent de discuter avec le 
petit detaillant devraient bien se souvenir qu'ils sont en 
grande partie a la merci de bon vouloir du detaillant et que 
s'lls veulent reussir et progresser, il leur faut le concours du 
plus modeste comme du plus gros distributeur du pays. 

I e -ont ces reflexions qui nous sont venues pendant cette 
semaine deposition des industries canadiennes et celles qui 
nous ont ete cxprimees par nombre de detaillants, et puisque 
les industries canadiens cherchent a creer un mouvement 
profitable en leur faveur, qu'ils prennent le plus court chemin 
pour y atteindre et qu'ils tiennent compte resolumcnt des in- 
terets des detaillants et fassent droit a leur demande pour des 
articles d'un prix raisonnable et laissant un bon profit. C'est 
'a la clef du succes possible d'une campagne en faveur des 
articles faits au Canada. 






Vol. XI. \ III No 7- 



LK PRIX COUB \NT. Vcndredi. i_> Fevrier [915. 



IS 



LA PRATIQUE COMMERCIALE 



LA FORTUNE PRIVEE DU COMMERCANT DOIT- 
ELLE ETRE PORTEE AU BILAN ? 



L, que tion des inventaires et des bilans souleve un pro- 

connexe fori important: celui de savoir si le bilan du 

commerganl doit mentionner sa fortune privee, c'esta-dire la 

ie de son patrimoine qui n'intervient pas dans la marche 

operations puremenl commerciales. 

11 est certain que la pensee du legislateur ne s'est pas 
exprimee a cet egard d'une fagon trcs nette. 

L'article du code de commerce stipule que "tout com- 
merganl est tenu d'avoir un livre-journal qui prcsente jour 
par jour ses dettes actives et passives, les operations de son 
e immerce, ses negociations, acceptations ©u endossements 
d'eft'ets, et generalement tout ce qu'il regoit et pave, a quel- 
que titre que ce soit " 

San-, doute, le commergant doit enregistrer "tout ce qu'il 
regoit et paye a quelque litre que ce soit". Mais ces mots 
doivent-ils s'entendre dans un sens ires large et englober 

meme les operations ext ra-conimereiales, ou au contraire ne 

s'appliquent-ils qu'aux "operations de son commerce" dont 

le meme article, et dont ils ne seraient ainsi qu'une 

K-ration analytique, au meme titre que les "negociations, 

acceptations ou endossements d'eft'ets"? 

De meme, l'article prescriv'ant au commergant l'etablis- 
sement annuel d'un inventaire "de ses effets mobiliers ct im- 
mobiliers", ne fait aucune distinction entre le patrimoine 
mmerciaJ et la fortune privee. 
Quoi qu'il en soit, la pratique a interprete les articles ci- 
dessus duns le sens d'une separation absolue entre ces deux 
elements: dans la majorite des cas, le commergant ne fait pas 
figurer sur ses livres les operations qui interessent sa fortune 
privee; par suite, celle-ci n'est pas mentionnee au biian. 

E.xaminons les consequences que cette fagon de faire est 
susceptible d'entrainer: d'une part, en ce qui concerne les 
tiers: d'autre part, vis-a-vis du commergant lui-meme. 

i° En ce qui- concerne les tiers, il est a remarquer que 
la question ne presente aucun interet lorsque le commergant 
so trouve dans une situation prospere. 

Seul le cas de faillite doit etre envisage. Mais, dans cette 
hypothese, le droit des tiers se trouve sauvegarde, puisqu'ils 
out un recours contre tous les biens du fail li, y compris ses 
biens personnels. 

L'inscription de ces derniers dans les livres de commerce 
n'ajouterait. rien a la garantie des creanciers. Sans doute, on 
pourrait ainsi en suivre la trace plus facilement. Mais de 
deux choses' l'une: ou bien il s'agit d'elements de fortune 
constates par des actes civils, et qu'il est par suite possible 
d'identiiJer: en fail, il en est ainsi dans la majorite des cas 
(achats ct ventes d'immeubles, heritages, etc.); ou bien, les 
biens personnels ne donnent lieu a la constitution d'aucun 
acte, et ne voit-on pas que le commergant desireux de les 
dissimuler se sardera bien de les faire figurer sur ses livres, 
de fagon a s'en reserver sans risque la jouissance en cas de 
mauvaises affair* 

En d'autres termes, l'obligation de faire figurer la fortune 
privee dans lis ecritures commerciales n'ajoutera rien, en ge- 
neral, a la garantie des creanciers, ou sera facilement eludee 
11 le commergant malhonnete. 

2° Vis-a-vis tin commergant lui-meme, cette mesure pre- 
senterait plus d'inconvenients que d'avantages: 

D'une part, la separation du patrimoine prive re- 
pond a un besoin de discretion a I'egard du personnel: il n'est 
pas necessaire de faire connaitre a tous l'ctat de fortune du 
commergant, sa situation de famille, la composition de ses 
biens propres. 

(b) D'autre part, l'introduction de ces elements person- 
nels compliquerait souvent les ecritures, et risquerait d'eta- 



ldir une confusion entre les resultats des transactions pure- 
menl commerciales et des operations privees! II en resulte- 
rait des difiicultcs Bemuses en cas de cession de la maison 
de commerce, le cessionnaire n'ayant a envisager que les be- 
nefices provenant des actes commerciaux proprements dits. 

(c) Enfin, cette obligation s'imposerait non seulement 
pour le commergant isole, mais bien davantage encore pour 
les societes, celles tout au mpins entrainant la resppnsabilite 
indelinic des associes: societes en nom collectif, societes en 
commandite simple, en ce qui concerne I'associe non com-, 
manditaire. Ce serait un obstacle serieux a la constitution 
de ce genre d'entreprises, dans lesquelles les associes n'ap- 
portent qu'une fraction determinee de capital fixant la pro- 
portion des benefices a repartir. Lorsqu'une societe neces- 
site, par exemple, un capital de 100,000 dollars apportes par 
parts egales par deux associes, on ne s'expliquerait pas que 
I'un d'eux soit tenu de faire figurer sur les livres une somrne 
supplementaire de plusieurs centaines de milie dollars, sans 
concourir a une repartition proportionnelle dans les bene- 
fices sociaux. 

Les inconvenients que nous venons de signaler ont ainsi 
amene le commergant a ne faire sur ses livres aucune men- 
tion des operations etrangeres aux capitaux commerciaux 
engages, et a ne comprendre dans son bilan aucun des ele- 
ments composant sa fortune privee. 

II va sans dire toutefois (pie les operations extra-com- 
merciales pouvant donner lieu a des retraits ou a. des mises 
de fonds dans l'exploitation, devront figurer dans la compta- 
bilite de l'entreprise. 

i° Les apports du commergant en cours d'exercice pro- 
venant d'heritage, dots, ventes d'immeubles, etc.; 

2 Les prelevements personnels du commergant, sans 
que celui-ci soit tenu d'en indiquer la destination, et sous re- 
serve de la sanction prevue par l'article du Code de commerce 
declarant banqueroutier simple le commergant dont les de- 
penses personnelles sont jugees excessives ou qui a consom- 
me de fortes sommes a des operations fictives de bourse, etc.: 

3° Les placements temporaires de capitaux momentane- 
ment disponibles (achats de titres, reports), qui seront reali- 
ses lors des besoins de l'entreprise; 

4° Les achats d'immeubles destines a l'exploitation 
commerciale, etc. 

Enfin, il est inutile d'ajouter que si le commergant se dis- 
pense de faire figurer sur ses livres les operations ne rentrant 
pas dans son commerce proprement dit, il agira sagement en 
consignant celles-ci, ne fut-ce que pour son edification, per- 
sonnels, dans une comptabilite privee regulierement tenue. 



AVIS AUX EPICIERS. 



Nous avons parmi nos Iecteurs, un marchand etabli de- 
puis 35 ans a Drummondville et qui, soucieux des idees de 
progres, n'a cesse d'ameliorer constammenl son magasin pour 
repondre aux exigences du public. Ayant agrandi s,,,i local, 
il l'a ingenieusement divise en d^partements el a loue chaque 
emplacement a des particuliers qui en out fait des succes. 
Parmi ges emplacements, il en reste un a louer, favorable a 
exploiter un petit commerce d'epicerie. La personne qui en 
prendrail charge profiterait naturellement de la clientele de 
tout le magasin, de I'amenagement moderne dont il dispose 
et s,-rait admirablement placee, etant a proximite du departe- 
ment de vaisselle ct du bazar 5-10-151-. Le lover est minime. 
Le commergant qui profiterait de cette offrc pourrait etablir 
un commerce profitable, un epicier actif pourrait y etablir 
avec succes une succursale de sa maison. 

Pour tons renseignements on pent s'adresser a M. J.-X. 
Turcotte, a Drummondville. o.u aux bureaux du "Prix Cou- 
rant", 80 St-Denis, Montreal. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



DOCUMENTS ET INFORMATIONS 



LA BANQUE D'EPARGNE. 



Cette semaine a eu lieu l'assemblee anmielle des action- 
naires de la Banque d'Epargne <le la Cite et du District de 
Montreal, an bureau-chef, rue St-Jacques. 

Le rapport annuel a ete lu et adopte. Le conseil de di- 
rection pour 1 ' ) 1 5 se composera comme suit: l'hon. J. Aid. 
Ouimet, president; l'hon. Robert MacKay, vice-president; 
Richard Bolton, G. N. Moncel. Robert Archer, l'hon. Raoul 
Dandurand, l'hon. C. J. Doherty, Sir Lomer Gouin, Donald 
A. Hingston, Fred. W. Molson. 

Voici les noms des actionnaires presents a l'assemblee: 
l'hon. J. Aid. Ouimet. l'hon. Robert MacKay, Richard Bol- 
ton, G. \\ Moncel, Robert Archer, l'hon. Raoul Dandurand, 
l'hon. C. J. Doherty, Sir Lomer Gouin, D. A. Hingston, F. 
W. Mo son, W. P. O'Brien, W. R. Miller, H. R. Hingston. 
J. [bbotson, H. H. Judah, T. Bienvenu, H. G. Lajoie, N. F. 
Judah, E. L. Judah. 

Voici quel etait l'etat des affaires de la Banque au 31 de- 
cembre dernier: Actif-especes en caisse et dans les banques, 
$4,227,975 .09; obligations du Gouvernement Provincial, $620,- 
483.25; obligations de la cite de Montreal et autres deben- 
tures municipales et scolaires, $14,461,136.43; autres obliga- 
tions et debentures, $1,372,676.40; valeurs diverses, $227,000; 
prets a demande et a courte e*cheance garantis par des va- 
leurs en nantissement, $8,512,289.97; fonds de charite, place 
sur debentures municipales, approuvees par le Gouvernement 
Federal, $180,000; immeubles de la Banque (bureau principal 
et quatorze succursales), $475,000; autres titres, $44,442.44. 
L'actif total se chiffre a $30,121.48. Le passif total est de 
$30,121,003.48 et se presente comme suit: Montant du aux 
deposants, $27,302,778.36; montant du au receveur general, 
$93,341.86; montant du au Fonds de charite, $180,000; mon- 
tant du a comptes divers, $130,097.60; montant du aux fonc- 
tionnaires: capital, $1,000,000; fonds de reserve, $1,350,000; 
profits et pertes, $64,785.66. 

Nos lecteurs trouveront dans une autre partie de ce nu- 
mero le detail du Rapport de la Banque d'Epargne. 



LA CANADA LIFE ASSURANCE COMPANY. 



Le soixante-huitieme rapport annuel de la Canada Life 
ne peut manquer de donner une grande satisfaction aux de- 
tenteufs de police et a ceux qui par leurs fonctions portent 
sur leurs epaules le poids des superbes resultats des opera- 
tions des annees florissantes. 

Au cours de l'armee 7,059 offres" d'assurances, formant 
une somme globale de $17,051,685. furent recues par la com- 
pagnie, mais comme 251 de ces offres n'etaient pas conformes 
aux usages de la compagnie, elles furent declinees. Des po- 
lices furent etablies en reponse a 6,624 des applications et les 
nouvelles assurances se chargeaient d'une somme de $17,- 
079,795- Les polices payees en consequence durant les douze 
mois couvraieht des assurances pour $14,034,785. Le total 
des assurances en force s'elevait a $157,407,170. 

Les primes pour assurances, nouvelles ou de renouvelle- 
ment, apres deduction des paiements faits aux autres compa- 
gnies pour reassurances, se montaient a $4,825,260, et les con- 
siderations pour annuites a $764,690. Les revenus d'interet, 
comprenant les profits realises sur la vente de garanties, se 
montaient a $2,844,386. Les revenus totaux de toutes sources 
etaient de $8,438,071. soit une augmentation de $343,185.41 de 
plus qu'en 1913, ce qui est fort remarquable avec les evene- 
ments penibles de l'annee. 

Les paiements aux detenteurs de polices et a leurs repre- 



sentants pendant l'annee, en reglement de reclamations pour 
deces, dotations echues, annuites, dividendes et valeurs au 
comptant pour polices resignees se montaient a $3,362,483.99, 
soit une augmentation de $484,467,88 de plus qu'en 1913. En 
outre, des prets furent consentis aux detenteurs de police sur 
garantie de leur contrat de police avec la compagnie pour 
$1,869,341. Les remboursements faits pendant l'annee sur ce 
c'ompte s'elevaient a $742,508, ce qui donne une augmentation 
nette pour l'annee de $1,12.6,833. 

L'actif total de la compagnie au 31 decembre s'elevait a 
$56,103,841, soit une augmentation de $3,942,046 au cours de 
l'annee. Si Ton considere les paiements largement augmen- 
ted faits aux detenteurs de police pendant l'annee passee, 
cette augmentation d'actif qui est un plus gros gain que celui 
de 1913, nierite d'etre note. 

Le stock-capital paye de la compagnie est montre dans 
les obligations pour $1,000,000 et le surplus pour $6,198,988. 
II est bon de rapp'eler qu'en 1900, les directeurs adoptaient 
une base tres stricte devaluation de l'actif en fixant les obli- 
gations de polices et d'annuites. 

Cette base fut reemployee et on trouve que la reserve de 
reassurance en resultant s'elevait a $46,663,866, soit une aug- 
mentation de $2,387,466 sur celle requise a la tin de 1913. 
Apres avoir prevu a toutes les obligations par une reserve 
accidentelle de $200,000 et apres partage de $1,317,773 entre 
les personnes appelees a une participation pendant 1914, le 
surplus net atteint $6,198,988. Le surplus materiellement ga- 
gne pendant l'annee s'elevait a $1,533,484. Cela est une indi- 
cation indeniable que la Canada Life a eu en 1914 une des 
meilleures annees de sa longue et honorable histoire. 



A LA CHAMBRE DE COMMERCE. 



La proclamation et l'installation des nouveaux officiers e3 
conseillers. 



La proclamation et l'installation des nouveaux officiers et 
conseillers de la Chambre de Commerce a eu lieu mercredi 
de cette semaine. A cette occasion, le president sortant de 
charge, M. Adelard Fortier, fit une revue tres complete des 
travaux accomplis au cours de l'annee qui vient de se termi- 
ner. Puis il invita le nouveau president a prendre son siege. 
M. Frank Pauze, apres s'etre entoure de ses collegues de 
l'executif et du conseil, exposa dans les grandes lignes le pro- 
gramme qu'il entendait suivre pendant son terme d'office. 

Apres avoir' demande aux membres de la Chambre d'etre 
assidus aux seances, M. Pauze dit en substance: 

Le president de la Chambre de Commerce peut difficile- 
ment, aujourd'hui surtout, tracer pour l'annee qui vient un 
programme complet, precis, car tout depend de la situation 
a laquelle nous aurons a faire face et des difficultes qui se 
presenteront, du fait de la guerre, clans la vie economique. de 
notre pays. 

Deja depuis un an, les mouvements commerciaux se sont 
considerablement ralentis; aujourd'hui, dans certaines bran- 
ches du commerce et de l'industrie, e'est l'arret complet. 
Nous ne saurions demeurer indifferents devant cette si- 
tuation. 

Saluons ceux des notres qui sont alles offrir leur vie sur 
les champs de bataille; mais n'oublions pas que ceux qui res- 
tent au pays sont charges d'en maintenir la vie economique, 
surtout de stimuler la production, afin de satisfaire plus com- 
plement aux besoins de la guerre et de recuperer plus rapi- 
dement les pertes et les sacrifices qu'elle nous aura coiites. 

L'excessive cherte de la vie, qui n'est qu'un symptome 
du desordre economique, est souvent attribue aux monopoles 



Vol. Xl.VIH No 7 



LE PRIX COURANT, Vendredi, i-' Pevrier 1915. 



17 



ei aux entrepots frigorifiques. C'esl la par trop simplifier la 
question. Demandons nous done plutot si nous avons fait 
produire a la terre tout ce qu'elle pourrail rendre sous Pac- 
tion d'un travail intelligenl et opiniatre. Quand on voit le 
Canada, avant tout pays agricole, importer pour sa propre 
consommation, des denrees de premiere necessite et qu'il 
.ait facilement produire, n'est-on pas justifiable de eon- 
clure qu'il y a quelque chose qui ne va pas? 

Je soumets, Messieurs, qu'il est de notre devoir, en vue 
de la prosperite gtnerale de travailler a ce que cette annee 
1015 soil celle de I'aigriculture. Lorsque nos freres revien- 
dronl blesses, extenuds, des champs de bataille et que les 
coffres publics auront ete vides par de gencreuses contribu- 
tions, il faudra qu'au pays il y ait du pain dans la huche, de 
Pespoir et de I'energie dans les coeurs. II faut done que 
toutes nos forces reunies impriment un nouVel essor au Ca- 
nada et I'engagent definitivement dans la voie de la prospe- 
rite reclY, basee sur le labeur et l'industrie de chacun, et dont 
chacun recevra sa juste part. 

Le discours-programme du nouveau president fut haute- 
ment apprecie des membres de la Chambre; chacun d'eux eut 
vite fait de reconnaitre que M. Pauze a parfaitement compris 
les besoins de la situation actuelle. 

La Chambre a ensuite adoptc a 1'unanimite tine vote de 
felicitation- a l'adresse de l'honorable P. E. Leblanc, l'un de 
ses membres. a l'occasion de sa nomination au poste tres 
eleve de lieutenant-gouverneur de la province de Quebec. 

Sur proposition de M. J. Filiatrault, la Chambre a aussi 
adresse ses sympathies a M. C. H. Catelli et a sa famide a 
l'occasion dp la mort de l'une de ses lilies. 

M. Emile Rolland proposa ensuite un vote de remercie- 
ments au ofliciers sortant de charge, et la seance fut levee. 

Les vingt conseillers elus sont les suivants: M. J.-B. 
Baillargeon, M. Arthur Berthiaume, M. J.-N. Cahana, M. A.- 
L. Caron, M. J.-N. Chevrier, M. Joseph Daoust, M. J.-E.-C. 
Daoust. M. Alexandre Desmarteau, M. L.-C. De Tonnancour, 
M. Joseph Etheir, M. A.-P. Frigon, M. Leon Gagne, jr., 
M. J.-O. Labrecque, M. A.-S. Laval'ee, M. Arthur Leger, 
M. C.-E. Martin, M. Duncan McDonald, M. Alphonse Re- 
naud. M. Emile Rolland, M. Eugene Tarte. 



•INCORPORATION D'UNE COMPAGNIE. 



"Boileau, Limitee. 



Avis est donne au public que, en vertu de la loi des Com- 
pagnies de Quebec, il a ete accorde par le lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres-patentes en date 
du 23 Janvier 1915, constituant en corporation MM. J. D. 
Boileau, .epicier, Arthur Sarrazin, epicier, Aime Boileau, 
pretre, de St-Jean, P.Q., Mme Rose-Anna Boileau, mariee en 
separation de biens avec M. Arthur Sarrazin, M. Leandre 
Normandeau, commis-epicier, dont quatre de Montreal, dans 
les buts suivants: : 

Acheter, posseder, detenir, exploiter, developper, vendre, 
transporter et louer des terres, des terrains, des carrieres, 
des pouvoirs d'eau, de, I'energie electrique, dans le district de 
Montreal, des aqueducs, fils de transmission, transbordeurs 
aeriens, chemins de fer ou voies d'evitement, construction de 
di.mies ou d'usines-, machineries, materiel roulant, patentes, 
marques de commerce, publications, journaux, revues, droits 
d'auteur de toutes sortes, le tout sur les proprietes de la com- 
pagnie ou toute autre propriete la ou elle aura obtenu la per- 
mission de ce faire des proprietaires, de faire le commerce de 
tous materiaux, marchandises de toutes sortes, proprietes 
mobilieres et immobilieres, de les hypothequer, les echanger, 
construire et ameliorer, et de faire en particulier toutes les 
affaires se rapportant a cet objet; 

D'acheter, posseder, vendre une licence de magasin en 
detail ou en gros, pour la vente des liqueurs enivrantes, de 



faire I'emboutcillagc de toutes boissons et liqueurs et le com- 
merce de liqueurs enivrantes en general, le tout en confor- 
mity avec la Loi des Licences de la Province de Quebec; 

Faire les affaires qui peuvent paraitre a la compagnie ca- 
pable- d'etre conveiiablement conduitcs en rapport avec 
toutes affaires ci-dessus speciliees, et propres, directement ou 
indirectement, a augmenter la valeur des biens ou droits de 
la compagnie ou les rendre prolitables; 

Acquerir ou assumer les affaires, biens et obligations, en 
tout on en panic, de toute personne ou compagnie, faisant 
toutes affaires que la compagnie c-,t autorisce a faire ou pos- 
sedant des biens propres aux tins de cette compagnie, et les 
payer en actions du capital-actions dc la ditc compagnie; 

Prendre ou acquerir autrement et detenir des actions 
dans toute autre compagnie ayant des objets en tout ou en 
partie semb'ables a ceux de cette compagnie, ou faisant tou- 
tes affaires capables d'etre conduites directement ou indirec- 
tement pour le benefice de cette compagnie; 

Vendre, louer les biens, droits, franchises ct entreprises 
de la compagnie ou toute partie d'iceux, ou en disposer au- 
trement, pour telle consideration que la compagnie peut ju- 
ger a propos, et en particulier pour actions, debentures, obli- 
gations ou autres garanties de toute autre compagnie ayant 
des objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette 
compagnie; 

Se consolider ou s'amalgamer avec toute autre compa- 
gnie ayant des objets semblables, en tout ou en partie, a ceux 
de cette compagnie, et entrer en aucun arrangement pour le 
partage des profits, union d'interets, cooperation, risque con- 
joint, concession reciproque ou autrement avec toute person- 
ne, societe ou compagnie faisant ou engagee a faire ou sur le 
point de faire ou d'etre engagee dans toutes affaires ou Trans- 
actions capables d'etre conduites directement ou indirecte- 
ment pour le benefice de cette compagnie, et prendre ou ac- 
querir autrement des actions ou garanties de toute telle com- 
pagnie, et les engager, vendre, detenir, emettre ou emettre 
de nouveau avec ou sans garantie du principal et interets, ou 
en faire le commerce autrement; 

Acheter, louer ou acquerir autrement, detenir ou posse- 
der tous ou aucun des biens, franchises, clientele, droits et 
privileges detenus ou possedes par toute personne ou societe 
ou par toute compagnie ou compagnies faisant ou formees 
pour faire toutes affaires semblables a celles que cette com- 
pagnie est autori.see a faire et les payer en tout ou en partie 
en argent, ou en tout ou partie en actions acquittees de la 
compagnie, ou autrement, et assumer les obligations de tou- 
tes telles personne, societe ou compagnie; 

Tirer, faire, accepter, endosser, escompter et exeCuter 
des billets promissoires, lettres de change, mandats et tous 
autres instruments negociables et transferables; 

Faire des avances en argent aux clients ct autres ayant 
des relations d'affaires avec la compagnie et garantir l'exe- 
cution des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer par paiement en argent, stock, obligations ou 
en aucune autre maniere toutes personne ou personnes ou 
corporation ou corporations pour services rendus ou devant 
etre rendus en placant ou aidant a placer ou garantissant le 
paiement d'aucune des actions du capital-actions de la com- 
pagnie, ou de toutes debentures ou autre garanties de la com- 
pagnie ou dans ou au sujet de la formation ou avancement de 
la compagnie ou de la conduitc de ses affaires; 

Faire toutes telles choses en rapport ou utiles a l'acqui- 
sition des susdits objets sous le nom de "Boileau, Limitee", 
avec un capital social de vingt mille dollars ($20,000) divise 
en quatre cents (400) actions de cinquante (50) dollars cha- 
cune. 

Lc siege d'affaires de la Compagnie sera a Montreal. 
Date au bureau du secretaire de la province ce 23 Jan- 
vier 1915. 

C. J. SIMARD,. 

Sous-secretaire de la province. 



iS 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XL VI II— No 7. 



Le Marche de Y Alimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 
Futures cotations: 



Ouver- 










Ferme- 


ture Haut 


B 


as 


ture 


Ble— 












Mai $1.57 

Juillet 1 .41 


$1 
I 


.66 

■ 4 ■ 3 8 


$1 

1 


56-M 
37 l A 


$i.59K 
1.38H 


Mais — 
Mai .821/4 

Juillet .84' _> 




.83H 
.85 




80 

82/s 


.81 

.82% 


Avoine — 
Mai .60^ 

Juillet • 57-\s 




.61% 

■ 59 




59 X 

56^ 


.60 
• 57* 



Cotations au comptant: 

Die. — No 2 rouge, et No 2 hard, $1.58 
a $1.65. 

Mais. — No 4 jaune, 74c a 76c; No~ 4 
blanc, 75! / 2C a 76c. 

Avoine. — No 3 blanche, 58J4c a 52j/£c; 
No 4 blanche. 57&c a 59J4 C - 

Seigle. — No 2, $1.39. 

Orge. — 81 c a 89c. 

Grains de mil. — $5-50 a. $7.00. 

Tretle. — $12.50 a $15.00. 

CEREALES. 

Ble No 1 Northern 0.00 1.70 

Avoine No 2 C.W., tres rare 0.70 0.74 

Avoine No 3 C.W. 0.00 0.71 

( Irge No 3 C.W. 0.00 0.81 

Orge No 4 0.00 0.79 

Avoine No 2 blanche 0.65 0.66 

Avoine No 3 blanche O.64 O.65 

LE MARCHE DE LA FARINE. 

Patentes du printemps 
Royal Household 
Five Roses 
Glenora 
Harvest Queen 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 
Manitoba S. B. 
Keetoba 
Montcalm 

Patentes d'Hiver: 
■Straight rollers 
Hurona (a patisserie) 
A •' ' 

Farine de ble-d'Inde, blancz 

pour boulangers 2 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 
Avoine roulee, baril 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU 
LEE. 
Nous cotoi s: 
Issus de ble: 

Son Man., au char, tonne 
Gru Man., au char, tonne 
Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 
Moulee pure, au char 33 .00 



2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 
2 sacs 

2 sacs 
2 sacs 
2 sacs 



2 sacs 



8.10 
8.10 
7.60 
7.60 

7.40 
7.00 
7.40 
7.40 

5-40 
8.10 
7.60 

5.30 

4. 10 

6.59 

7-55 



26.00 
28.00 

29.00 

36.00 



Moulee melangee, au char 28.00 35 .00 
FOIN PRESSE ET FOURRAGE. 

Nous cotons. 
Foin No 1, pour livraison . 

immediate 19.00 19-5° 

Tres bon, No 2 18.50 19.00 

No 2 16.50 17.00 



FROMAGE— BEURRE— OEUFS 

Montreal 
Prix vendants aux epiciers 

Fromage doux 18c 

Fromage fort, blanc, a la meule 19c 

au morceau 20c 

Fromage Oka, rare 26c 

Beurre, choix 32c 

Beurre, choix, en bloc d'une livre 32J/2C 

Ocufs No 1 27c 

( )eufs choisis 30c 
Oeufs frais en boites de carton 

d'une douzaine 36c 

Les oeufs frais, tres rares. 

FROMAGES IMPORTES 

Bonne demande. 

On cote le fromage de Gruyere: 

Fromage entier, 175 lbs, 33c; au mor- 
ceau, 35c 

Le fromage de Roquefort se vend 35c 
la livre et le Limbourg, 24c la livre. 

On cote encore: 
Gorgonzol lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Produits de l'erable. — On cote les prix 
suivants : 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 85c 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 95c a 1. 00 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 1.25 
Pur sucre d'erable, la lb. 9c a 10c 

Miel. — On cote les prix suivants: 
Miel blanc, trefle 16c a I7yic 

Qualites brunes ^4 l Ac a 15c 

Blanc extrait 12c a I2j^c 

Miel sarrazin 6J/2C a 7I/2C 

Feves. — On cote les prix suivants : 
Feves. trices a la rriain, le 

boisseau 2.95 a 3.00 

Choix i-pound pickers 2.70 a 2.75 

Three-pound pickers 2.50 a 2.55 

Volailles. — On cote les prix suivants: 
Dinde fraichement tuee, la lb. 18c a 20c 
Dinde conservee au froid, lb. 17c a 19c 
Poulet, la lb. 12c a 15c 

Canard, la lb. 12c a 14c 

Oie, la lb. 10c a 12c 

Poule, la lb. 10c a 12c 

Pommes de terre. — Le commerce 
des pommes de terre est calme par suite 
de la demande limitee et les lots de 
chars des Montagnes Vertes se cotent 
52I/2C le sac, ex-voie, et dans le commer- 
ce de gros, de 65c a 70c le sac, ex-maga- 
sin. 

MARCHE A PROVISION. 

Pores vivants, lots de choix, $8.25 a 
$8.40 les 100 lbs. peses hors chars; pores 
appretes, fraichement tues des abattoirs, 
$11.50 a $11.75 les ioo^ lbs.; pores appre- 
tes a la campagne, poids legers, $10.25 a 
$10.50 les 1O0 lbs.; pores appretes a la 
campagne, poids lourds, $9.00 a $9.25 les 
100 lbs.; jambon, poids moyen, 16c a 17c 
la lb.; bacon pour breakfast, 18c a 19c 
la lbs.; bacon de choix Windsor, 21c a. 
22c la lb.; bacon Windsor desosse, 23c 
a 24c la lb.; saindoux, qualite "Pure 
Leaf", 13c la lb. en seaux de 20 lbs. en 
bois; saindoux, qualite "Pure Leaf", 



i2 x /zc la lb. en seaux de 20 lbs. en fer- 
blanc; saindoux compose, 10c la lb. 
en seaux de 20 lbs. en bois; saindoux 
compose, 9j^c la lb. en seaux de 20 lbs. 
en fer-blanc. 

LA SITUATION. 

Par suite d'achats faits en vue d'une 
hausse des prix, les affaires en general 
sont tres bonne-. 

SUCRES 

Extra granu'e, sac, les 100 lbs. 6.80 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 6.85 

Extra ground, baril, les 100 lbs. 7.20 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 

Extra ground, i bte 25 lbs., 100 lbs. 7.00 

Nd 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 6.45 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 6.40 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.15 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.10 

Paris Lumps, I bte 25 lbs., 100 lbs. 7.80 

Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7-55 
Crystal Diamond, £ bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7-65 
Crystal Diamond, I bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7-85. 
Crystal Diamond. Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 8.15 

Sucres bruts cnstallises, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.054 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 

Barbade, choix, tonne 0.38 0.38 0.41 

Barbade, tierce et qrt. 0.41 0.41 0.44 

Barbade, demi qrt. 0.43 0.43 0.46 

Melasse, fancy, tonne 0.40 0.40 0.43 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.43 0.43 0.46 

Melasse, fancy. T / 2 qrt. 0.45 0.45 0.48 

Les prix s'entendent: iere colonne, 
pour territoire ouvert; 2.e colonne, pour 

territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

1 ere qualite, le quart 30.50 

2eme qualite, le quart 26.00 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La It*. 

Saindoux pur, en tinette 0.12I 

Saindoux pur, en seau 2.50 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.13 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.13J 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.13} 

FARINES ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates alimentaires 

Bonne demande. 

Nous cotons: 

Arrow root, boite de 7 lbs. 0.13 

Farine Five Roses, qrt. t 0.25 

Farine Five Roses, sac 4?° 

Farine Household, art. 0.25 

Farine a patisserie Ocean, qrt. 8.60 

Far. d'avoine granulee, sac 3.00 

Far. d'avoine standard, sac 3-9° 

Far. d'avoine fine, sac 3-9° 

Farine d'avoine roulee, brl. 7-4° 

Farine d'avoine roulee, sac 3-6° 

Far. de ble-d'Tnde, sac 2.40 

Farine de sarazin, le sac 3- 2 5 
Banner, Saxon et Querker 

Oatr, et Ogilvie, caisse 0.00 4.25 



Vol. XI. VIII- No 7. 



LE PRIX COURANT, Veridredi, 12 Fevrier 1915. 



*9 



Prog'ressez avec Nous 

Les epiciers clairvoyants qui sont a l'affut de toute veritable opportunite et qui ont presse la vente 
du celebre aliment de ble et d'orge, Grape- Nuts ont vu leur vente augmenter. 

Grape -Nuts 

est fraichement empaquete dans du papier parchemine et est facile a manier de votre 
rayon au panier du client. 



Grape-nuts permet de bons profits ; il y a toujours a faire pour vous, en tout 
temps, et notre annonce tres etendue et continuelle fait son effet sans arret, nuit et 
jour, condui?ant des clients a votre magasin. 

Progressez avec Nous 

"There's a Reason" 

e 'Il y a une R aison 

CANADIAN POSTUM CEREAL COMPANY, LTD., WINDSOR, ONT,, CANADA. 




. * P06B — 







00 





ogi 





00 





10 





.0$ 





.06 





.o; 1 





.06 





osi 





06 



Cream of wheat, cse o.oo 5.75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.073 
Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 o.obi 
becule de pomines de terre, 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 

Vermicelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de .5 lbs., lb. 0.00 0.06J 

En vrac 0.00 o.o6i 

h*aquets de 1 lh. o.uo 0.07 

Nouillettes aux ouefs: 
1'aquets de i lb., lb. 0.00 0.075 

Spaghetti, pates assorties: 

alphabet's, chiffres, ani- 

maux nouilles, coudes. 

importes en vrac lb. 

En paquets de 1 lb. 
Tapioca pearl, en sac, " 
Tapioca seed, en sac, 
Sagou " 

VINAIGRE 

Nous cotons. prix nets: 
Bollman. cruches paillees. 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 

Domestique triple, cruches 

naillees, 4 gal. imp. cruche 
118 grains (proof), re gall. 

EPICES PURES, GRAINES ET 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 

Allspice, moulu lb. 
Anis 

Clous de girofle moulu " 
Cannelle en mattes 

Clous de girofle entiers " 

Clous de girofle entiers " 
Chicoree canadienne 

Colza " 

Creme de tartre " 

Gingembre en racine " 



0.00 


1.40 


o.oo 


0.20 


S ET 


SEL 


0.00 


0.20 


0.00 


0.10 


0.00 


0.28 


0.18 


0.22 


0.20 


0.22 


0.00 


0.29 


0.12 


0. 13 


0.07 


0.08 


0.00 


0.40 


0.17 


0.22 



Graine de lin non moul 

Graine de lin moulue 

Graine de chanvre 

Maas moulu 

Mixed spices moulues 

Muscade moulue 

Muscade 

Piments (clous ronds) 

Poivre blanc rond 

Poivre blanc moulu 

Poivre noir rond 

Poivre noir moulu 

Poivre de Cayenne pur 

Whole pickle spice 

Sel fin en sac 

Sel fin en I de sac 

Sel fin. quart, 3 lbs. 

Sel fin, quart, 5 lbs. 

Sel fin, quart, 7 lbs. 

Sel fin, en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine 

Fine 

Dairy 

Cheese 

Gros sel, sac 

Legumes sees. 

Nous cotons: 
Orge monde (pot), sac 
Feres blanches, Can., lb. 
Orge perle, sac 
Feves jaunesr minot 
Lentilles rouges, par sac 
T.entilles vertes, par sac 
Pois verts, No 1 
Pqis ca&se, le sac 
Ble-d'Inde a soupe, casse, 

le sac 

RIZ 

La demande est bonne 

Nous cotons: 

Riz importes: 



0.03 J 


0.045 


0.06 


0.07 


o.07i 


0.08 


0.00 


o.7S 


0.00 


0.25 


0.00 


0.50 


0.20 


o.35 


' 0.00 


0.T2 


' 0.28 


0.29 


0.00 


0.30 


0.19 


0.22 


0.00 


0.22 


' 0.00 


0.28 


0.16 


0.20 


0.00 


1-35 


0.00 


O.4O 


0.00 


3-30 


0.00 


3.20 


0.00 


3-io 


0.00 


1. 85 


0.00 


2. 10 


0.00 


2.25 


0.00 


2.35 


0.80 


0.85 


0.00 


3-25 


. 05 3 


0.05? 


5-25 


6.00 


0.00 


3 00 


lb. manquent 


man 


quent 


'* 0.05 


0.05} 


0.05} 0.06 



0.00 


3-50 


0.00 


3 60 


0.00 


5.85 


0.00 


3 65 


0.00 


3-75 


0.00 


5.15 


0.00 


5-35 


0.00 


5-6.S 


0.00 


5.8.S 


0.00 


6.05 


0.00 


6.20 



0.00 3.25 



Riz Patna. sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. o.osi 0.06I 

Riz Carolina 0.09 0.10 

Riz moulu 0.00 0.06 

Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 

Kiz decortiques au Canada: 

Les pnx ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Qualite B. sac 250 lbs. 
Qualite C, sac 100 lbs. 
Sparkle 

India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 
Lustre 

Polished Patna 
Pearl Patna 
Imperial Glace Patna 
Crystal Japan 
Snow Japan 
Ice Drips Japan 

FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 

Nous cotons: 

Dattes et figues: 
Dattes en vrac 1 lb. 

Dattes en pqts de 1 lb. 

Raisins de Corinthe. La lb. 

Corinthe Filiatras, en vrac 0.00 0.07J 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 0.07J 0.08 

Raisins de Malaga. Lb. 

Connaisseur, la bte 2.60 

Extra Dessert, la bte 3.60 

Extra paquets, la bte 4.00 

Royal, la bte 4.25 

Imoerial, la bte 5 . ?o 

6 Couronnes, pqts, la bte ?.8o 

Exrelsio\. la bte 6.00 

Raisins Sultana. Lb. 

Cartons, 1 lb. o.n* 0.13J 

En vrac 0.09 o.ioi 



0.00 
0.00 



0.06 
o.07i 



2o 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XI, VIII— No ?. 



Raisins de Valence. Lb. 
\"alence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. o.o8i o.o8i 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. 0.08I 0.09 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. 0.09 0.09J 

Raisins de Californie. Lb. 

Epepines,paq. i lb., fancy o.oo o.io 

Epepines, paq. I lb., choix o.oo 0.094 

Noix et Amandes. Lb. 

Amandes Tarragone o.i84 0.194 

Amandes Valence ecalees 0.36 0.38 

Cerrieaux 0.30 0.32 

Avelines 0.14 0.15 
Noix de Grenobles Mayette manquent 

Noix Marbot 0.14 0.15 

Noix du Bresil 0.134 0.144 

Noix de coco rapees. a la lb. o.i8i 0.22 

Noix Pecan polies 0.18 0.19 

Noix Pecan cassees 0.00 0.55 

Peanuts roties, Coon 0.08$ 0.09 

Peanuts roties, G. 0.09 0.09^ 

Peanuts roties, Bon Ton o.n4 0.12 

Fruits evapores. Lb. 

Abricots, boijte 25 lbs. 0.00 0.15 

Peches, boites 25 lbs. 0.00 0.094 

Poires, boite 25 lbs. 0.00 0.13 
Pommes tranchees, evapo- 

rees btes de 50 lbs. 0.08 0.08J 

Pelures de fruits. Lb. 

Citron 0.124 0.13 

Citronnelle 0.19 0.20 

Orange 0.124 0.13 

Pruneaux de Californie . La lb. 
Boites de 25 lbs. 

30/40 0.14 

40/50 0.13 

50/60 0.12 

60/70 o.n4 

70/80 o.io4 

80/90 0.10 

90/100 0.094 
CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 No 2 

Asperges (Pointes), 2 lbs. 2.25 3.25 
Asperges entieres can., 2 lb. 0.00 2.25 

Asperges Californie, 24 lbs. 0.00 3.45 

Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 1.324 

Ble d'Inde 2 lbs. o.92i 0.95 

Ble d'Inde en epis gal. 4.50 4.524 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 Q.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champignons hotel, boite 0.15 0.16 

Champignons, ier choix 0.204 0.21 

Champignons, choix, btes o.i84 0.194 

Choux de Bruxelles imp. 0.17 0.18 

Choux-fleurs 2 lbs. 0.00 1.05 

Citrouilles 3 lbs. o.qo 0.924 

Citrouilles gal. 2.30 2.324 

Epinards v gal. 0.00 4.52* 

Epinards 2 lbs. 0.00 1.124 

Epinards 3 lbs. 0.00 1.774 

Epinards imp. bte 0.13 0.14 

Feves Golden Wax 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves Vertes 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves de Lima 2 lbs. 1.20 1.224 

Flageolets importes bte 0.16 0.17 

Haricots verts imp. bte 0.14 o.i84 

Macedoine de legumes bte 0.144 0.154 

Marinades en seau, 5 gal. 0.00 2.75 

Petits pois imp. moyens, bte 0.00 0.13 

Peits pois imp. mi-fins, bte 0.00 0.13 

Petits pois imp. fins, bte 0.16 0.17 

Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 0.18 

Petits pois imp. surfins. bte f manquent) 

Pois Can. English Garden 0.924 0.95 

Pois Can. Early June 0.05 0.974 

Succotash 2 lbs. 1.00 1.10 

Tomates. 3 lbs., doz. 0.974 1.00 

Tomates. gall. 2.90 2.924 

Truffes, 4 boite 5.00 5.40 



Conserves de fruits. 

Tres bonne demande. 

Par doz., groupe No 1 No a 
Ananas coupes en des, 

i]4 lb. 0.00 2.50 

Ananas importes 2 l / 2 lbs. 2.75 3.25 

Ananas entiers (Can.) 3 lb. 0.00 2.50 

Ananas tranches (Can.) 2 lb. 0.00 1. 95 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 0.00 1.50 
Cerises rouges sans noyau, 

2 lbs. 1.924 1.95 

Fraises, sirop epais, 2 lbs. 2.15 2.17I 
Framboises, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.974 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Gadelles noires, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Groseilles, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 

Marinades can. 1 gal. gal. 0.00 0.80 

Olives, 1 gal. gal. 1.274 1.70 

Peches jaunes 2 lbs. 0.00 1.674 

Peches 3 lbs. 0.00 2.12I 

Poires (Bartlett) 2 lbs. 1.55 1.574 

Poires 3 lbs. 2.05 2.074 

Pommes 3 lbs. 0.00 1.10 

Mures, sirop epais lbs. 0.00 1.95 

Pommes Standard gal. 2.25 2.75 
Prunes Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1. 10 1. 15 
Prunes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1.02J 1. 05 

Prunes de Californie, 24 lb. 0.00 2.74 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 lbs. 1.10 1.124 

Rhubarbe Preserved, 2 lbs. 0.00 1.55 

Cerises blanches doz. 0.00 2.25 

Cerises noires doz. 0.00 2.40 

Framboises doz. 0.00 2.00 

Mures doz. 0.00 2.40 

Gadelles rouges doz. 0.00 2.40 
Conserves de poissons. 
Tres bonne demande. 
Nous cotons: 
Anchois a l'huile (suivant 

format) doz. 2.25 6.10 

Caviar i lb. doz. 5.15 5.25 

Caviar t lb. doz. 10.00 10.25 

Crabes, 1 lb. doz. 3.75 3.00 

Crevettes en saumure, j lb. 0.00 1.75 

Crevettes sans saum. 1 lb. 0.00 1.80 

Finnan Haddies, doz. 1.35 1.40 
Harengs frais, importes, 

doz. 1.20 1.25 

Harengs marines, imp. " 1.60 1.65 

Harengs aux Tom., imp. " 0.00 1.75 

Harengs kippered, imp. " 0.00 1.75 

Harengs canadiens kippered 0.95 1.00 
Haregns canadiens, sauce 

tomates 0.95 1.00 
Homards, bte h., 1 lb. " 5.80 5.90 

Homards, bte plate, 4 lb. " 3.05 3.074 

•Homards, bte plate, 1 lb. " 5.85 5.95 
Huitres (solid meat) 5 oz. 

doz. 0.00 1.40 
Huitres (solid meat), 10 oz. 

doz. 0.00 2.00 

Huitres 1 lb. 0.00 1.50 

Huitres 2 lbs. 0.00 2.45 
Maquereau, tin 1 lb., la doz. 

1 . 00 1.05 
Morue No 2 lh. (manque) 

Morue No 1 en ntiart lb. 0.04 0.05 
Royans aux truffes et aux 

achards bte 0.17 0.18 

Sard : nes can. i bte cse 4.00 4.2<i 
Sardines francaises, } btes 0.174 0.32 

Sardines francaises, 4 btes 0.23 0.51 

Sardines Norvege. } bte 0.00 11.00 

Sardines sans aretes 1400 0.24 0.25 

Saumon Labrador, too lbs. 0.00 8.50 
Saumon Cohoes, Rraser 



River, 1 lb. 0.00 1.70 

Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, y 2 lb., doz. 1.55 1.57J 
Horse Shoe et Llover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 2.70 2.724 

Saumon rouge Sockeye, 

(Rivers Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. doz. 2.40 
Saumon rouge du printemps, 

bte haute, 1 lb. doz. 0.00 2.00 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 0.00 1.25 
Truite des mers, 100 lbs. 0.00 7.00 

HARENGS DU LABRADOR 
Quarts 0.00 5.75 

l / 2 Quarts 0.00 3.25 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 0.03 

Papier brun en rouleaux 0.02! 

Ee papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 
SAVON DE CASTILLE 

Le savon de Marseille en morceaux se 
vend $5.00 la caisse et de nj4«*. *■ 12c la 
livre, poids net, blanc ou marbr6. 
GRAISSE A ROUES 

On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 

grosse doz. 0.574 

Caisse de 4 doz. " 0.60 

Graisse au mica: 
Boites de 1 lb. (par 3 doz.) 

doz. 0.90 0.95 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 2.2 1 ; 
HUILE D'OLIVE 

Nous cotons: 

Huile Loublon: 
Pintes 0.00 2.25 

Chopines 0.00 1.20 

4 chopines O.OO 0.66 

L'huile d'olive Barton et Guestier est 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

y 2 Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 

DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
B. Paraffine en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a la lb. lb. 0.00 0.074 

12 a la lb. " 0.00 o. 10 

B. Paraffine, 6 a la lb. 0.08 0.09 

B. Paraffine, 12 a la lb. o.o84 0.094 

B. Stearique, 14 oz. 6 et 12 0.00 0.16 
B. Stearique, 16 oz. 6 et 8 0.16 0.17 
Cierges approuves lb. 0.00 0.374 

Huile de 8 jours, gallon 1.50 1.60 

FRUITS VERTS ET LEGUMES. 
Oignons, les 100 lbs. 2.40 

Oignons, J4 cse . $i- 2 5> 'a cse 3.50 

Betteraves, la poche 0.85 

Patates, le sac 0.75 

Navets, la poche 0.85 

Oranges Navels, la cse 3- 2 5 

Citrons, la cse, size 420 5-50 

Pommes Spy No 1 4-50 

Pomm.es Spy No 2 4.00 

Atocas, le gallon 0.40 

Pommes Russet 3-5° 4- 00 

Pommes Grenning 3-50 4-°° 

Pommes Baldwin 3.50 4 00 

THES 
Thes du Japon 20c 24c 

et plus. 
Gunpowder, Common Pinz'Suez 16c 

Pea Leaf, selon apparence 20c 28c 

Young Hyson, seconds I44c 

Young Hyson, firsts 19c 

Ceylan, Green Young Hyson 27c 

Orange Pekeo 26c 28c 

Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 20c 

Pekoe 23c 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 
Boites de 5 grosses, la bte 0.85 



Vol. XLVIII— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevricr 1915. 



21 



Epingles a ressort: 
Boites de 2 grosses, la bte 0.90 

MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: 

Meches No 2 lb. 0.22 

Meches No 2 " o. 15 

Meches No o " o. 12 

Bruleurs No 2 doz. 0.85 

Bruleurs No 1 0.65 

Bruleurs No o 0.65 

Bruleurs, dessus yerre (A) " 1. 65 

Bruleurs, dessus verre (B) 1.00 

Cheminees (climax) No 2 0.65 

Cheminees (climax) No 1 " 0.45 

Cheminees (climax) No 0.45 

Cheminees (Bonanza) No 2 " 0.95 

Cheminees (Bonanza) No 1 " 0.75 

HUILE DE PETROLE 

Nous cotons: 
Pratt's Astral Oil gal. 0.20 

Standard Acme " o.i6i 

HUILE DE COTON 

Nous cotons: 
Au baril 0.85 1.00 

PRODUITS CHIMIQUES ET 
DROGUES 

Nous cotons: 

Acide borique, brls de 336 lbs., lb. 0.10 

Alun, barils de 336 lbs. " 0.03 

Alun, barils de 112 lbs. " 0.03J 

Arcanson, lb. O.Oji 0.044 

Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. 0.60 

Bois de 'campeche, pqt de i lb. 0.03^ 

100 lbs. 0.65 
Borax en cristaux, brls de 336 

lbs. lb. 0.06 0.07 

Boules a mites ^ " 0.00 0.05 

Camomille " 0.00 0.75 

Campeche (Extrait de) 



boites de 12 lbs. 0.00 0.i3i 

btes 24 lbs., pqt. 1 lb. " 0.13! 0.14 

Camphre, la hvre 0.00 1.25 

Carbonate d'ammoniaque. 

brls 112 lbs., 4 lbs. 0.15 0.20 

Cire blanche " 0.40 0.45 

Couperose, brls 370 lbs. " 0.02 0.03 

Creme de tartre lb. 0.60 

Gelatine rouge en feuilles " 0.70 

Gelatine blanche en feuilles " 0.4s 

Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 1.50 

Gomme arabique lb. 0.00 0.30 

Houblon presse " 0.00 0.25 

Lessive commune doz. 0.35 

Lessive commune grosse 3.75 

Paraffine potfr cierges, lb. 0.10 0.12 

Platre a terre, sac 100 lbs., sac 0.70 

Poudre insecticide lb. 0.00 0.50 

Resine blanche " 0.03 o.04i 

Resine G, suiv. quant. " 0.00 0.03I 
Salpetre en cristaux, brls 

112 lbs. lb. 0.07 0.08 

Sel a Medecine " 0.03J 0.05 

Soda a pate, 112 lbs. 0.00 1.90 

Soda a laver: 

Sacs et brls. 0.75 0.95 

Sonde caustique en mor. lb. 0.00 3.00 
Soufre en batons, brls 336 

lbs. lb. 0.04 0.05 

Vitriol, brls. 0.07 0.08 

Soufre moulu, sacs 112 lbs'. 0.03 0.04 

Tourteaux de lin moulu, sac 1.60 1.70 

HUILE DE FOIE DE MORUE 

Nous cotons: $0.00 a $1.50 le gallon. 

Bouteilles carrees de 16 onces, $3.00 
la douzaine; chopines, $1.90 la douzaine; 
4 chopines, $1.20 la douzaine. 

HUILE DE RICIN PHARMACEU- 
TIQUE 

Nous cotons au quart, par livre, 9is. 
le 'gallon, $1.25, en estagnon, par livre, 
9c a ioc. 



VASELINE 








Nous cotons: 








"Bleu Seal" 








Blanche No 1 


grosse 


10 


00 


Blanche No 2 


" 


9 


20 


Jaune No 1 


" 


6 


72 


Jaune No 2 




4 


40 



HUILE DE CASTOR 

Nous cotons: Grosse Doz. 

Bouteilles de 1 oz. 3.60 0.35 

Bouteilles de 3 oz. 6.25 0.55 

Bouteilles de 2 oz. 5.00 0.45 

Bouteilles de 4 oz. 7-25 065 

PLATS EN BOIS 

Nous cotons: 
Carres de i lb., crate 500 0.00 0.95 
Carres de 1 lb., crate 500 0.00 1.00 
Carres de 2 lbs, crate 500 0.00 I. IS 
Carr6s de 3 lbs., crate 500 0.00 1.40 
Carres de 5 lbs., crate 250 0.00 0.85 
CUVETTES EN BOIS 

Nous cotons: 
Cuvette No o. la doz. 11.00 

Cuvette No 1, la doz. 9. SO 

Cuvette No 2. la doz. 8.00 

Cuvette No 3, la doz. 7-°o 

BALAIS 

Nous cotons: 
A longs manches 2.50 

Avec manches ordinaires La doz. 

3 cordes 2.40 

4 cordes 2.60 

5 cordes 3-4° 
D'enfant, 2 cordes 0.00 1 . 10 
D enfant, 1 corde 0.00 0.85 
Manches de faubert (mop), doz. 1.20 

PEAUX VKRTES 
Boeuf inspecte No 1 o : oo 0.20 

B.oeuf inspecte No 2 0.00 0.18 

Boeuf inspecte No 3 0.00 0.18 

Veau 0.00 0.15 

Agneau, chaque 0.00 0.75 



Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont-Royal 



Baker & Co. ( Walter) 

Banque d'Epargne 

Banque de Montreal 

Banque d'Hochelaga. . . . 

Banque Nationale 

Banque Molson 

Banque Provinciale 

Banwell Hoxie 

Barnett G. & H.Co 

B61auger & B61anger 

Bowser, S F. & Co 

British Colonial Fire Ass. 
Brodie & Harvie 



. 22 Cane Wm.& Sons Co. Ltd.. 5 

Caron L. A 28 

• 8 Church & Dwight 7 

^ Cie d'Assurance Mutuelle 

• 24 du Commerce 23 

. 24 Clark, Wm 8 

24 Connors Bros 12 

• 24 Continental Bag & Paper Co 7 

• 24 Cottam Bart 28 

• 33 Couillard Auguste 28 

• 33 

2 3 Desmarteau Alex 28 

6 Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

2 , Dontigny Hector 28 

IO Douglas J. M. & Co. . Couvert 



Canada Life Assurance Co.. 23 

Canada Life, Rapport 27 

Canada Starch Co Couvert 

Canada Steamship Lines. . . 28 

Canada Wire & Iron Goods 33 

Canadian Pacific 5 

Canadian Postum Cereal 

Co., Ltd 19 

Canadian Salt Co 11 



Ecole Polytechnique 10 

Eddy E. B. Co 9 

Esiuhart & Evans ;... 22 

Fairbank N K 4 

Fels & Co 10 

Fontaine Henri 28 

Fortier Joseph 28 



Gagnon, P. -A, 



28 



Garand, Terroux & Cie 28 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 28 

Gouvernement Provincial. . 10 

Grand Trunk Railway 11 

Gunn, Langlois & Cie 7 

Hall Coal [Geo] 28 

Hamilton Cotton Co 30 

Jonas & Cie, H.... 

Couvert int6rieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 8 

La Pr6voyance 23 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co., A. C 30 

Liverpool-Manitoba 22 

Martin C. E 28 

Martin-Senour 32 

Mathieu (Cie J. L.) 9 

Matthews-Blackwell Ltd... 7 

Mc Arthur, A 30 

Metropolitan Life Ins. Co., 22 



Montbriand, L. R 28 

Montreal-Canada Ass. Co. . 22 

Mott, John P.. & Co 8 

Nicholson File 30 

Nova Scotia Steel Co 30 

Palmer John Co., Limited. . 11 

Pret Immobilier Limit^e. . . 8 

Pr6voyants du Canada, (Les) 22 

Rolland & Fils, J. B 28 

St. Lawrence Sugar Co. . . . 9 

Sun Life of Canada 23 

Tanglefoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 31 

Theatre National Francais. 28 

United Shoe Machinery Co. 
Ltd Couvert 

Western Ass. Co 22 

Wilks & Burnett 28 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

(Compagnie a Fonds Social) 

Assurance en force $2,991,114,069 

Polices en vigueur au 31 de- 

cembre 1914 14.843,108 

«n 1914 la ccmpagnle a e- 

mis au Canada des poli- 
ces pour plusde $40,000,000. 

UUe a depose entre les 

mainf du Gouvernement 

Canadien et de fidei-com- 

mls canadiens, exclusive- 

ment pour les Canadiens, 

environ $20,000,000. 

II y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORCE EN I8SI 
ACTIF , au-dela de - - $3,284,179-93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Geo. A. Cox, President. . 

W. R. Brock, Vice-Pr6sldent. 
W. B. Mbikle, Gerant-General. 
C. C. Foster, Secretaire. 

Succursale de Montreal : 

61 RUE ST-PtERRE. 

ROBT. Bickbrdike, Gerent 



L'AsSURANCE MONT-ROYAL 

(Compagnie Independante (Inceodie) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rue St-Jean, Montreal 

Hon H. B. Rainville, President. 
E. Clemest, Jr., Gerant-General. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responsabilite' des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 

Nous considdrons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'exp£rience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 rue St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 553 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

112 RUE ST JACQUES MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laingr, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr : A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



SOYEZ BREF. 



De longues visites, de longues 
histoires, de longues exhortations et 
de longues prieres profitent rare- 
ment a ceux qui s'en servent. La vie 
est courte, le temps marche vite et 
les moments sont precieux. Appre- 
nez a etre concis, abregez et conden- 
sez. On peut endurer beaucoup de 
peine et de mal en peu de temps et 
le plaisir meme devient insipide et 
la peine intolerable s'ils se prolon- 
gent indefiniment. Apprenez a etre 
court. Emondez les branches; tenez- 
veus-en aux faits principaux. Si vous 
parlez, dites ce que vous avez a dire 
et reposez-vous. Fondez deux mots 
en un seul et trois dans deux. L'as- 
surance-vie ne pleure pas et ne crie 
pas sur les places publiques. Elle 
poursuit tranquillement son chemin 
et travaille. .On ne peut la corrom- 
pre; on ne peut l'eblouir. Elle pro- 
tege la veuve et l'orphelin et elle le 
fera toujours. Elle continuera jus- 
qu'a la posterite heritee de ses en- 
fants. Elle elimine de l'assurance 
tous sentiments de paternite, que 



COMPAGNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondee en 1 860 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557885.95 

Reserve $193,071.19 

Autre* Valeurs 

pattives 20 688,00 

S213.759.19 

Surplus pour let auuret $344,126.76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE DULUTH, 

BO rue Notre-Dame Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Cerant Provinoial 



ASSI'KEZ VOIS 



DANS 

£fl $JIUU€6JIRD€ 



Ses Taux sont aussl avantagaux 
que ceux de n'lmporte quelle 
compagnie. 

Ses polleea sont plus llberalea 
que celles de n'importe quelle 
compagnie. 

Seg garantles sont superleu- 
res a la generalite de celles des 
autres compagnies. 
La saaesse et I'experlenee de 
sa direction sont une garan- 
tie de succes pour les annees 
futures, 

Par-dessua tout, elle est une 
compagnie Canadlenna- 
Francalse et ses capitaux res- 
tent dans la Province de 
Quebec pour le benefice das 
notres. 

Siege Social 1 Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vlncent. 

MONTREAL 



1o PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

3o PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



60 PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorlse $500,000.00 

Actif du Fonds de Pension, 

Ie31 dacambre 1914 $534,044.53 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une spdcialite' du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement-: $584, 044.53. 

ANTONI LESACE, Gerant-General. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" ; 

X. LESAGE, CERANT. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XLVIII— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



23 



Le Procede de la 
Canada Life 

La police a primes lhnit^es 
de la Canada Life, apres que 
toutes ses primes ont et^ payees 
continue a ncevoir des dividen- 
des substantiels. 

Ceci peut signifier des 
centaines de dollars 

pour la succession de l'assure\ 
en dividendes gagn^s par la 
police apres que tous les paie- 
ments de prunes ont cesse\ 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



Ca eompagnle <t fl»$uran« 
nUTUELLE DU COIinERCE 

Contre I'lnoendle 
AotHaxoadani • • $625,000.00 

DEPOT AU GOUVERNEMBNT 

en conformite avec la nouvelle I<oi des 

Assurances de Quebec, 8 Edouard VII, Chap 69 

Buremu-Cbet; ISI rat Olroumrd St-Hyaclntb* 



Serienx Developpement 

Actif $64,187,656 

Augmentation pour 1914 .. 8,461, 30 9 

Assurances en force . . .8218,299,835 

. Augmentation pour 1914.. 15,935,839 

Surplus $6,503,793 

Augmentation pour 1914 777,035 

Sun Life.- ^akce 

O:' w QF CAJNAM 

Head Office -Montreal 



Ton trouvc dans lcs pensions dc 
vieillcsse dc I'Alngleterre ou clans 
l'assurance ouvrierc obligatoire d'Al- 
lemagne. L'agcnt d'assurance sur la 
vie apprend a sa clientele cc que 
e'est que la protection contre lc pait- 
perisme, que la protection de la veu- 
ve et de l'orphelin, que la protection 
contre la vieillesse; elle plaide pour 
l'independance et la preservation de 
l'humanitc; pour le mainticn de l'in- 
dependance individuelle en mainte- 
nant l'independance nationale. — 
Salesmanship. 



: o: 



LE PLUS NOBLE SERVICE. 



(Du "National Magazine".) 
Les organisations fraternelles 



VOL. 



Assurance cou- 
vrant les 



E, 



RESIDENCES D'EIE. 



Accidents, Maladies, Bris de Glaces, 

Automobiles, Attelages, 

Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fidelite des employes. 



LA PREVOYANCE 



Tel. Main 



160 St> Jacques, Montreal. 

J. C. CACNE, Cerant-Ceneral 



constituent dc grandes societes de 
charite qui vont droit au but i)ar"lc 
plus court chemin. Ellcs suivent la 
mort jusqu'au scuil des maisons et 
rendent genereusement les plua no- 
bles services. An sens ordinaire du 
mot, leur travail n'est pas charite, 
e'est la misc en oeuvrc du grand 
precepte evangelique: "Aidez-vous 
lcs uris les autres". C'cst le but prin- 
cipal des societes fraternelles dc 
pourvoir a la protection des famil- 
ies. ' Quelle histoire racontent lcs 
milliers de lettres de remerciements 
que nos societes fraternelles reqoi- 
vent chaquc annee! Quelle belle ap- 
preciation de ce system e d'assurance 
et quel contraste offrent ces lettres 
des tins aux injures que valent a ces 
societes les prejuges des autres! 



o : 



L'INDEPENDENCE 

A SA PORTEE. 



Nous lisons dans "Scribner's Ma- 
gazine" : Le pauvre peut etre aussi 
independant que le riche, quant au 
bien-etre qu'il peut assurer a ses en- 
fants. Cette independance s'obtient 
grace a la protection fournie par les 
societes fraternelles a des conditions 
a la portee de tous. 

Un jeune homme sans fortune, 
mais marie et pere de famille, peut 
obtenir protection a peu de frais 
dans une societe fraternelle. II se 
trouve alors dans la position du 
marchand retire des affaires.. C'est 
une revelation dont il lui faudrait 
tirer parti sans retard. 






BRITISH COLONIAL 

FTIRE INSURANCE COMPANY 

EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AL70RISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents Jemandes pour les districts non represented. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrjer 1915. 



Vol. XL VIII— No 7. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profits non partages 1,232,669.42 

SIECE-SOCIAL, MONTREAL 

BUREAU, DES DIKECTEVRS 

H. V. MEREDITH. Esq.. President. 

R. B. Angus. Esq. E. B. Greenshields, Esq. Sir William McDonald. 

Hon. Robt. Mackay. SirThos. Shaughnessy, K.C.V.O. C. R. Hosmer, Esq. 

A. Baumgarten. Esq. C. B. Gordon, Esq. H. R. Drummond, Esq. 

D. Forbes Angus, Esq. Wm. McMaster, Esq. 

Sir Frederick Williams-Taylor, Gerant-Gineral. 
A. D. Braithwait e, Assistant Gerant-Gineral. 

C. Sweeney, Supt. pout la s incurs ales de la Colombie-Anglaise. 

E. P. Winslow. " " du Nord-Ouat. 

F. J. Cockburn, " " de Quebec. 

D. R. Clarke, " des P rovinces Maritimcs et Terreneuve. 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada et en 

Angleterre, les Etats-Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique. 
Seize Succursales dans la villi.- de Montreal. 
Departement d'Epargnes dans toutes les Succursales du Canada. 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra. 
vellers Cheques" a donne satisfaction a tous nos clients ; nou s 
invitons le public a sepr£valoir des avantages que nous offrons, 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tr&s proprice aux voyageurs canadiens qui visitent 1'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSONS 

INCORPOREB EN 1855 

Bureau Principal, MONTREAI,, 

CAPITAL PAYE $4,000 000 

FONDS DE RESERVE 4.800.000 

E. C. PRATT Carant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Arthabaeka 

B ;df ord 

Cowansville 

Chicoutimi 

Drummond vi lie 

Praserville et Rividie 
du Loup Station 

Kaowlton 

Machine 

Montreal-Rue St- 
Jacques 

Tetreaultville 



Rue Sainte-Catherine 

Avenues du Pare 
et Georges-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 
Mont- Joli. 

C8te des Neiges — 

Cote St-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
92 Succursales dans tout !e Canada. 
Agences a Londres, Paris, Berlin et dans toutes les principales villes dn 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettrei 
:irculaires pour voyageurs. 



Sutton, 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victoriavtlle 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



CHARBON 

Anthracite et Bitumineux. 



ExpeMie" par voie ferr^e ou voie d'eau a tous 
endroits de la Province de Quebec. 

GEORGE HALL COAL CO. 

OF CANADA, LIMITED. 
126 hub ST-PIEHHE, MONTREAL, 



Banque Provinciale 

Du Canada 



CAPITAL AUTORISE 
CAPITAL PAYE ET SURPLUS 



$2,000,000.00 
Dec. 1914) $1,663,900.24 



(au 31 
CONSEIL D'ADMJNISTRATION : 

President :M. H. LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Limltee. 
Administrateur du Credit Foncier-Franco-Canadien. 

Vica-President : W. F CARSLEY. Capitaliste. 

Vice-Pre.ident : TANCREDE BIENVENU, Administrateur Lake of the 
Woods Milling Co. 

Hon. L. BEAUBIEN, Ex-Ministre de l'Agriculture, P. Q. 

M. G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 

L'Hon. ALPHONSE RACINE. Conseiller Legislatif, President de la mai- 
son de gros "Alphouse Racine Limitee." 

M . L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Librairie Beauchemin Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commissairea-Censeurt) 

President : Hon . Sir ALEX. LACOSTE, C. R-, Ex-Juge en Chef de la 

Cour du Banc du Roi. 
Vice-President : Docteur E. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

Foncier Franco-Canadien. 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M. J. W. L. FORGET. Inspecteur M. ALEX. BOYER. Secretaire 

69 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 

et du nouveau brunswick. 

Correspondents a I'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo, 

Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, italie. 



MVW^AA^^/W^MWSMVWW«A^^^AMM^Ml^MAAMMM¥¥v¥M 



B1NQUE D'HOCHELAGA 



Fondee en 1 874 

Capital autorise $4,000,000 Capital |,aye 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de I'Actif au-dela de 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ect., President 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr. ; A A. Larocque, 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-General ; F. G. Leduc, Gerant ; P. A.tavallee, 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacquesi— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St-Jacques. Outremont, 1134 LauiierO. 

Aylwin, 2214 Ontario Est. Papineau,_2267 Papineau. 

Centre, 272 Ste-Catherine Est. 
Delanaudiere, 737 Mont-Royal Est. 
DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est. 
Est, 711 Ste-Catherine Est. 
Fullum, 1298 Ontario Est. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. 

Longue-Fomte, 4023 Notre-Datne E. Laurier, 1800 Blvd. St-Laurent 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. Etnard, 77 Blvd Monk. 

Mont-Royal, 1184 St-Denis. Verdun, 125 Avenue Church. 

N.-D. de Grftce, 289 Blvd. D£carie. Viauville, 67 Notre-Dame, Viauville. 
Ouest, 629 Notre-Dame O. Villeray, 3326 Si-Hnbert. 

AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



$4,000,000 
32,000.000 

; Hon. F. L. 
Ecr., ;E. H. 



Pointe St-Charle*. 316 Centre. 
St-Denis, 696 St-Denis. 
St-Edouard, 2490 St-Hubert. 
St-Henri, 1835 Notre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 3103 Blvd. St-Laurent. 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Que. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly, Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham. Que. 
Fournier, Ont. 
Granby. Que. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie, Que. 
L'Assomption, Que. 
Lanoraie, Que., 

(Co. Berthier). 
Longueuil, Que. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Que. 
Marieville, Q»e. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 
Rivieres, Que. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Que. 
Pont de Maskinonge, 
Q. (Co. Maskinonge). 
Prince-Albert, Sask. 
Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel, Qu6. 
St-Albert, Alta. 
St-Poniface, Man. 
Ste-Claire, Que., 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Que., 

(Co. Berthier). 
St-Elzearde Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Que. 

(Co. Jacques-Cartierj. 
Ste-Genevieve 

de Batiscan.Que. 
St-Gervais, Que., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignacede Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Que. 
8t-jer6me, Que. 
Ste- Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Si.Tustin, Qu*. 

(Co. Maskinonge). 
Ste- Justine de 

Newton, Que. 
St-Lambert. Que. 
St-Laurent, Que. 
St-Leon, Que. 
St-Martin, Que. 
St-Paul Abottsford, Q. 
St-Paul l'Ermite, Que. 
St-Paul des Metis.Alta 
St-Pie de Bagot, Que. 
St-Pierre, Man. 
St-Philippede 

Laprairie, Que. 
Ste-Prudentienne, 

'Co. Shefford). 
St-Remi, Que. 
St-Rock de Quebec.Q. 
St-Simon de Bagot, Q. 
Ste-Thecle, Qh6. 
St-Vaierien, Que. 
St-Vincent de Paul, 

Que , (Co. Laval). 
Sherbrooke, Que. 
Sorel, Que. 
Trots-Rivieres, Que. 
Valleyfield, Que. 
Victoriaville, Que. 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 



Bmet des Lettres de Credit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans toutes les parties du monde ; ouvre des credits commereiaux ; achete 
des traltes sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
teiegraphtques sur les principales villes du monde . 



Vol. XI.VIII— No 7. 



LE TRIX CODRANT, Vendredi, 1-' Fevrier [915. 



2.5 



ASSEMBLE ANNUELLE DE 

La Banque d'Epargne de la Cite et du 

Distri ct de Mon treal 

Profits : 23K%, memes que ceux de Tan dernier. 



La soixante-huitieme assemblee generate annuelle de la 
Banque d'Epargne de la Cite et du District de Montreal a eu 
lieu a son bureau principal, le mardi 9 fevrier courant, les ac- 
tionnaires suivants etaient presents: 

Honorable J. Aid. Ouimet, Honorable Robert MacKay, 
W. P. O'Brien, Richard Bolton, G. N. Moncel, Robert Archer, 
\Y. R. Miller, Honorable R. Dandurand, Honorable Chs. J. 
Doherty, H. R, Hingston, Honorable Sir Lomer Gouin, Do- 
nald A. Hingston, J. S. Ibbotson, Fred W. Molson, H. H. 
fudah, T. Bicnvenu, H. Gerin Lajoie, N. F. Judah, E. L. 
Judah. 

Le President, l'Honorable J. Aid. Ouimet, etait au fau- 
teuil, M. A. P. Lesperance, gerant-general, agissait comme 
secretaire de l'assemblee. Apres lecture faite, par le secre- 
taire, tie- avis de l'assemblee, le President donna le compte 
rendu snivant: 

SOIXANTE-HUITIEME RAPPORT ANNUEL. 

Montreal, le 8 fevrier 1915. 

An.x Actionnaires, 

Messieurs: 

Vos Directeurs ont le plaisir de vous soumettre le 
Soixante-huitieme rapport annuel des affaires de la Banque et 
le rcsultat de ses operations pendant l'annee expiree le 31 
decembre 1 <j 1 4. 

Les profits nets de l'annee ont ete de $235,63,2.53 auxquels 
li faut ajouter le solde reporte du comp'te des Profits et Per- 
tes de l'annee derniere, soit $1,00,153.13, ce qui forme un en- 
semble de $335,785.66. Sur cette somme il a' ete paye quatre 
dividendes trimestriels a nos actionnaires; la somme de 
$10,000 a ete votee au fonds Patriotique Canadien; $1,000 ont 
ete verses aux fonds de Secours francais et beige et $100,000 
ont etc portes au compte de la reserve, laquelle est mainte- 
lant de $i,3=;o,ooo. II reste, en consequence, au credit du 
:ompte des Profits et Pertes un solde de $64,785.66. 

L'inspection des livres et de l'actif de la Banque a ete 
faite avec soin, et plusieurs fois pendant l'annee. 

Le rapport des Auditeurs et le bilan sont maintenant de- 
Srant vous 

J. ALDERIC OUIMET, 

President. 



1 



ETAT DES AFFAIRES DE LA BANQUE D'EPARGNE 
DE LA CITE ET DU DISTRICT DE MONTREAL. 

Au 31 decembre 1914. 

ALT IF. 

ci'cs en caisse et dans les 

Banques $4,227,975.99 

lentures du • Gouvernement 
I 'n vinciul 

Debentures de la Cite de Mont- 
real et autres debentures muni- 
cipales et scolajres 

\ litres obligations et debentures. 

' deurs diverses 

Prets a demahde et a courte 
1 cheance garantis par des va- 
leurs en lvmtissement 

Fonds de charite, place sur de- 
bentures municipales, approu- 
vees par le Gouvernement Fe- ' 

dcral 180,000. 00 

$29,60 1 , 56 1 . 04 



620.4S2.25 



I4.46l.i36.43 

1.3-2.676.40 
227,000.00 



8.5 1 2.289.97 



Immeubles de la Banque (bureau 
principal et quatorze succursa- 
lcs) •• , $ 475.ooo.oo 

Autres titres 44-44~-44 

519.442.44 

$30,121,003.48 

passu", 
au public: 

Montant du aux deposants ... $27,302:778.36 

Montant du au Receveur Ge- 
neral • 93.341-86 

Montant dii au Fonds de ( ha- 

r ite ... 180,000.00 

Montant dii a Comptes divers. 130,097.60 

$27,706,217.82 

AUX- ACTIONNAIRES: 

Capita'. (souscrit, $2,000,000) 

paye $ 1,000,000.00 

Fonds de Reserve 1,350,000.00 

Profits et Pertes. 64,785.66 

2,414,785.66 

$30,121,003.48 
Pour le Bureau de Direction, 

J. ALDERIC OUIMET, 

President. 

A. P. LESPERANCE, 

Gerant. 



RAPPORT DE L'AUDITEUR. 

Ayant obtenu toutes les informations et explications (pie 
j'ai demandees, et ayant constate l'exactitude des valeurs en 
caisse et examine les valeurs detenues en nantissement pour 
emprunts a demande et a terme et celles representant les 
placements de la Banque et ayant examine le bilan ci-baut 
et l'ayant compare avec les livres du Bureau Principal et avec 
les rapports certifies des Succursales. je suis d'opinion que 
toutes les operations de la Banque ont ete faites dans la limite 
de ses pouvoirs et que le bilan est redige de fagon a donner 
une idee vraie et juste des affaires de la Banque. ainsi que 
demontre par les livres de la Banque. 

A. CINQ-MARS, C.A., 

Auditeur. 

Montreal, le 25 Janvier 1915. 

Luis suivirent les motions: 

Propose par Hon. J. Aid. Ouimet. seconde par Hon. Ro- 
bert MacKay. epic le bilan annuel et les rapports qui viennent 
d'etre lus soient recus et adoptes. 

Propose par W. R. Miller, seconde par \\ . P. O Brien. 
que les remerciements de l'assemblee sont dus et par les pre- 
sentes oflFerts aux President, Directeurs, Gerant et autres offi- 
ciers de la Bancpie pour l'attention qu'ils ont portee aux 
affaires de la Banque pour l'annee ecoulee. 

Propose par H. H. Judah, seconde par H. R. Hingston, 
( pie Messieurs A. Cinq-Mar- et Chs. A. Shannon soient nom- 
mes auditeurs pour l'annee courante. leur remuneration com- 
me tels etant la meme que celle de l'an dernier. 

L'election des directeurs a eu lieu et les officiers rappor- 
teurs. Messieurs H. Gerin Lajoie et T. S. Ibbotson. declarent 
le meme bureau de Direction ree'u comme suit: Hon. T. Aid. 
Ouimet. Hon. Robert Mackay, Richard Bolton. G. N. Moncel. 
Robert Archer. Hon. R. Dandurand. Hon. C. J. Doherty, 
Hon. Sir Lomer Gouin. D. A. Hingston. F. W, Molson. 

\ l'assemblee subsequente du Bureau de Direction. 1 Ho- 
norable J. Aid. Ouimet fut elu President et l'Honorable Ro- 
bert MacKay. Vice-President. 



26 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII- 



-No 7. 



(Suite de la page 10) 

Aspeiges 

En Branches Geantes, bocal, 16 s. 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Grosses, J kilo, 100s. 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 
En Branches Extra, i kilo, 50 s. 
Coupees- sur Extra, 1 kilo, 50 s. 
Eines, 1 kilo, 50 S. 
Fines, y 2 kilo, 100 s. 

Flageolets 

Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 
Extra Fins, l / 2 kilo, 100 s. 
Moyens, l / 2 kilo, 100 s. 

Haricots 

Yerts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, V2 kilo, 100 s. 
Verts Conpres, y 2 kilo, 100 s. 

Divers 

Cotes de Celeri, l / 2 kilo, 100 s. 
Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 
Celeri (pi&ds), y 2 kilo, 100 s. 
Fonds d'Artichauts, J kilo, 100 s. 
Salsifis, I kilo, 100 s. 

Soupes. 

Oseille, y 2 kilo, 100 s. 

Crime de Ceteris, y 2 kilo, 100 s. 

Puree de Tomates, l /> kilo, 100 s. 

Savons de Castille 

Le Soleil 72% d'huile d'Olive. 

Caisse de 200 more, de 3 l / 2 oz. 
Caisse de 50 barres de }i lb. 
Caisse de 25 barres de 11 lbs., lb. 

La Lune 65% d'huile d'Olive 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. 
Caisse de 50 more, carres de 12 oz 
Caisse d~ '2 barres, 3 lbs. 



11.00 
26.00 
25.OO 

24.00 
23.00 
22.00 
21 .00 
22.00 



14.00 
14-50 
12.00 



12.00 
8.50 
8.50 



9.00 

8.50 

11 .00 

33 00 

12.50 



10.00 

7-50 

11.50 



Caisse 

5-50 
5.00 
0. 11 

Lb. 

0.10 
■ 4-5o 
o. loi 



BUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERES. 



Ventes. 



Li mis Nadeau a Nap. Violy, Trois-Ri- 
vieres; Alfred Mercier a Vve J. B. Belle- 
marc-. Trois-Rivieres; Arthur Gelinas a 
Mederic St-Jean, Trois-Rivieres; Adol- 
phe Dufresne a Guillaume Trottier, Pte 
dii Lac; Irenee Bellerive a Dionis Basta- 
St-Etienne; Joseph Dupont a 
■ Parenteau, Trois-Rivieres; Henri 
Godin a Severe Gelinas, Trois-Rivieres; 
Alexandre Lamy -a Treffle Milot,' Saint- 
Etienne; Omer Morin a Louis Girard, 
Trois-Rivieres; Lucien Ciuilleniette .a 



Kodolphe Camirand, Trois-Rh ieres; Ed- 
inniul Gauthier a F. X. Vanasse, Trois- 
Rivieres; Elmina Dufresne a Albert Ge 
linas, Trois-Rivieres; Phi. Gelinas a P. 
Gelinas & Cie, St-Boniface; P. Gelinas & 
Cie a L. W. Ricard & Cie, St-Boniface; • 
L. W. Ricard & Cie a P. Gelinas & Cie, 
Ltee. 

Obligations. 

WelUe Paquin a R. S. Cooke, Trois- 
Rjvieres; Henri Bisson a L. A. Ricard, 
Trois-Rivieres; Mederic St-Jean a C. N. 
de Grandmont, Trois-Rivieres; Dame 
Dosithe Raymond a Dolphis Pichette, 
Trois-Rivieres; Rodolphe Camirand a 
John Shore, Trois-Rivieres; Pierre De- 
ziel a Nap. Pellerin, St-Elie. 

Quittance. 

Rev. Ls. Denoncourt a Henri Bisson, 
Trois-Rivieres. 

Mariages. 

Rodo'phe Vincent a Jeanne Beland. 
Trois-Rivieres; J. H. Lacerte a Antoi- 
nette Leblanc, Trois-Rivieres. 

Transports. 

Elie Boumancour a Jos. S. de Carufel, 
Trois-Rivieres; Dame Jos. J. Ryan a Al- 
phee Labrecque, Trois-Rivieres; Dame 
Jos. J. Ryan a Orplia E. Muller, Trois- 
Rivieres. 

Testaments. 

Raphael Gelinas a Albertine Bourassa, 
St-Boniface; Jean Martin a Adolphe 
Martin, St-Severe. 

Kypotheque. 

Phi. Gouin. jr., a J. F. Boulais et al., 
Trois-Rivieres. 

Donation. 

Severe Gelinas a Wilbray Gelinas, Ste- 
Flcfre. 

Jugements. 

Gil & jCo. vs Urgel Beaupre, Trois- 
Rivieres, $68.17; H. Girardeau vs Luc 
Dubord, Cap Madeleine, $21.00; Fortu- 
nat Lord vs J. A. Dufresne, Shawinigan 
Falls, $11.35; J- W. Taylor vs Nap. La- 
my, Shawinigan Falls, $20.05; J- E. Mo- 
rin sv Armand Mongrain, Grand'Mere, 
$18.45; Canada Metal Co. vs Jules T. 
Desilets, Trois-Rivieres, $15.95; C. N. 
Perreault vs Wilfrid Dubois, Trois-Rivie- 
res, $6.20. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA. 



SLMAINE DU ier AU 6 FEV. 1915. 

Ventes. 

Corporation du Comtc d'Arthabaska a 
Albert Houle, 41-73, Bulstrode, $14.17, 
payees comptant; Alphon.se Provencher 
a Paul Duchaine, 1/3 C. -'73, Bulstrode, 
$500, dont $200 a/c; Calixte Grandmont 
a ( 'nam Desharnais et bypotheque par 
cc dernier a Frederic Desharnais, son 
pere. P. 454 (a dist.), Ste-Victoire, $3,030 
dont $2,000 a/c; Joseph Nadeau a Wil- 
frid Nadeau, 326, St-Christophe, $1,200, 
dont $200 payables a demande et la ba- 
lance payal)le par termes sans interet; 
Alplionse Lehouillier a Wilfrid Charest, 
P. S. E. 404, St-Paul, $2,000, dont $500 
a/c. 

Obligations. 

Philippe Grimard a Louis Potvin, $360 
a 3 ans a 6</r, et afifectant 1153, Tingwick; 
Philippe Baril et al. a Mme Philomene 
Blanchet, $350 a 2 ans a 6% et interet 
sur interets, afifectant 459, Ste-Victoire, 
ct cautionnement de Paul Baril. 

Transports. 

Mederic Houle a Joseph A. Courches- 
ne de $1,150 dues par Antonio Dupont; 
transport en garantie collaterale par 
Franqois J. Lafleche. M. D., a La Ban- 
que d'Hochelaga de $1,500 dues par Wil- 
frid Fournier. 

Echange. 

Entre F. X. Leblanc et Ernest Proven- 
cher, le premier: 2/3 S. E. 48, 49 et 50, 
Horton, le second: 352, Wendover, pour 
diverses considerations. 

Testaments. 

Mme Christine Millar en faveur de 
Anna Carignan et al. et declaration de 
deces ne mentionnant aucun immeuble; 
Mme Claudia Labrecque en faveur de 
Desire Lecourt et declaration de deces 
mentionnant y 2 ind. des Nos A-.s et A-4, 
7eme rang, et A-5, 15C, 16A, 16B et P. 
16C, 8eme fang, Stanfold. 

Renonciation 

A la communaute de biens par Mada- 
me Delphine Elie vs Gedeon Houle. 

Tutelle 

Au rriineur Edouard Plourde: Philippe 
Plourdc, tuteur et Eugene Plourde, su- 
broge-tuteur. 



LES TRIBUNAUX 



COUR SUPERIEURE. 



Defendeurs. 
J. A. Carignan 



(UGEMENTS RENDUS. 

Demandeurs. Montants. 
Grand'Mere. 

Hudon, Hebert & Cie, Ltee $100 
Lachine. 
Mayer (apian, Cramer & Co. Israel Schafer et al. 106 

Longueuil. 

Thos. Yeaman Geo. Foxley 750 



Hector Dubuque 
Ls. E. Gagnon 
W. Lassalle 

Art. Potvin 

Geo. D. Tremblay 
Jos. Daoust, jr et sr. 

John Fred. Owans 



L. S. Baril, iiere classe 

Alonzo Poirier 300 

Biron & Saviguac 124 



Maisonneuve. 

Outremont. 

Pierreville. 

Roberval. 

Cie Chaput Ltee 100 

St-Alphonse. 

Novelty Mfg. Co. 124 
St-Lazare. 

Jos. Fclx 475 
Stonefield. 

Ames-Holden-McCready, Ltd. 134 



i 



Vol. Xl/VIII— No 7. 



L,E PRIX CQURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



27 



CANADA LIFE 

ASSURANCE COMPANY 



Etat Financier du 68eme Rapport Annuel tel qu'il 
ressortait au I er Janvier 1915. 



ACTIF 

Obligations, actions et debentures gouver- 

nementales municipales et autres $19,002,499.39 

Hvpotheques sur immeubles 20,496,155.44 

Prets sur polices 9,028,482.46 

Proprietes de la Compagnie— (y compris 
les edifices a Toronto, Montreal, Ottawa, 
St-Jean, Winnipeg, Regina, Edmonton, 
Calgary, Vancouver et Londres, Ang. . 3,610,682.29 

Prets sur obligations, actions, etc 787,380.27 

Primes en transit et differees (net) 853,144.07 

Interets et revenus accrus 1,411,670.59 

Argent en caisse et dans les banques. . . . 913,827.19 

$567103, 841770 



RECETTES 

Revenu des primes (net) $ 5,589,950.37 

Interets, etc -. ' 2,848,120.74 



LeMAGNIFIQUE SURPLUS GA- 
GNE par la CANADA LIFE en 
1914 et qui depasse $1,533,1,00 
est du a ces trois facteurs : 
UN GAIN SUBSTANTIEL DANS 

LES INTERETS. 
UN TAUX SATISFAISANT DE 

MORTAUTE. 
UN TAUX DE DEPENSES RE- 

DUIT. 



$ 8,438,071.11 



PASSIF 

Fonds de Reserve (Hm. Z>/ 2 % et 3%) . . . .$46,663,866.00 
Reclamation de deces, en cours de regle- 

ments 340,21 1 .83 

Reserve des reclamations payees par i- 

comptes 213,078.00 

Reserve accidentelle 200,000.00 

Diyidendes aux detenteurs de polices en 

cburs de paiement 976,296.64 

Reserves pour polices susceptibles d'etre 

remises en vigueur 217,428.00 

Autres obligations 293,9?2.39 

Surplus total au compte des detenteurs 

de polices (Hm. 3^ % et 3% ) 7,198,988.84 

$56,103,841.70 



PAIEMENTS 

Reclamations pour deces (y compris 

$125,325.10 pour additions de Bonus) $2,060,587.48 
Dotations echues (y compris 

$25,616.06 pour additions de Bonus) 410,729.06 

Dividendes payes aux detenteurs de polices 

(non compris les additions de Bonus) 274,607.67 

Valeurs resignees de polices ■ 396,119.83 

Annuites payees 220,'439.95 

Total paye aux detenteurs de polices $3,362,483.99 

Commissions, salaires, etc ~ 882^6097)2 

Taxes, Primes du Gouvernement, Dividen- 

de des actions, etc 513,758.94 

Exces des recettes sur les paiements 3,679,218.26 



$8,438,071.11 



Les caracteristiques de la Canada Life, comme mises en evidence par le rapport pour 1914 : — 

Les polices payees en argent se montaient a plus de $14,000,000 et les affaires en force actuellement s'elevent 
a plus de $157,407,000. 

L'augmentation de l'actif de $3,942,000 etait plus consequente que celle de 1913 et portait son total a $56,103,841 . 

La chose la plus heureuse a noter du rapport est le surplus des gains de plus de $1,533,000, l'annee ayant 
ete sous c.e rapport une des meilleures dans l'histoire de la Compagnie. 

La Canada Life distribue cette annee aux detenteurs de polices. 

DES DIVIDENDES DE PLUS DE #2,800,000 

Non seulement la somme distribute a present est materiellement plus consequente que celle de 1910, mais le 
taux declare sur polices a continuellement augmente depuis 1900. 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



2S 



LE TRIX COURANT, Vcndredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XL VIII— No 7. 



TBI,. BBLL. MAIN 18)9 

BELANGER & BEL ANGER 

Notalres, Comptablea et Commlmltti 

TRUST A. LOAN BUILDING. 

No 80 rue St-Jaoquea, MONTREAL 

Argent & Preter a 4, 5 et 6% 



PA.IN POTJH OISBJk-TJX eat !• Cottan- 
Seed" fabriqae d apr«» •!» bre»eta. Mar- 
chandiae da confiance ; rien Da paut I appro- 
cher comma valour ol comma popularity. 
Chei ton* let foumiiieuri en grot. 



Malaon Fondee en 1870 

AUQUSTE COUILLARD 

Impobtatbub db 

Farronnerle et Qulncalllarle, Venrea a 
Vltrea, Pelnturea, Etc. 

Speciality t Poeles de toutes aortes 

Nod. *8« a »8» rue lit Panl 
Toatea i« et 14 St-Amable, MOBTHBil 

Le maiaoa n'a pas de Commia-Toyageure et 
fait beneficler sea clients de cette economic At 
tention taute ap«ciale aux commandea par la 
malle. Messieurs les marchands de la campagne 
aeront toujours servia an plua baa prlx du 
march*. 



Alex. Desmahteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIALITE t — Liquidation da Falllltea, 

Compromla EMectue. 

54, 60 RUE NOTREDANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 

Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 

Sal les d'Echanti lions 

GRAND'MERE, P. Q. 



Q. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. naln 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

QUEBEC 

L'HOtel dea commis-Toyageura. 

Plan Americain. Taui, a partir de $2.30. 



JOSEPH FORTIER 

Fabrioant-Papetier 

Atelier de Rtglure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Gauf rage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabillti. 
Formules et fourniturea de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). Moktbbal. 



PAS DE PLACE POUR LUI. 



L'homme qui trouve toujours a 
redire n'a pas cle place dans le mon- 
de fraternel, parce qu'il trouve tout 
de travers et qu'il n'y a rien de bien 
dans tout ce qui ne vient pas de lui. 
Heureusement, les gens de cette es- 
pece comptent trop pen en quantite 
et en qualite pour faire beaucoup de 
mal. 



: o: 



L'homme qui ne pourvoit pas aux 
besoins de ses enfants et de ceux qui 
dependent de lui et qui ne prevoit 
pas les conditions qui existeront 
plus tard, n'a pas la plus faible con- 
ception de ce qu'est la vie humaine. 
Nous sorames en ce monde, non 
pour pourvoir a nos propres besoins, 
mais a ceux des autres, et c'est la. la 
base de toute economic- — Woodrow 
Wilson. 



LOI LACOMBE. 



Deposants 

Barry, Joseph 
Bessner, Jacob 
Cadieux, J. 
Devenish, A. H. 
Dore, Eugene E. 
Dutrisac, Wilf. 
Ferland, A. 
Galipoli, Dame Eva 
Grignon, Armand 
Guilbault, Emile 
Kerb, John 
Massicotte, Shs. E. 
Olivier, Chs. 



Employeurs 

Alphonse Giguere 

T. Bessner & Co. 

Jos. Thibault 

R. McFarlane 

Jos. Brosseau 

T. Defayette 

Canadian Vickers 

Chas. Leiter et al. 

O. Seguin 

A. W. Delcourt 

Corp. de Montreal 

Can. Cement Co. 

C. N. Olivier 




LES VACANCES D'HIVER 



Tous les mercredi 
New-York 



de 



L'lle baignee de soleil 
des Bermudes 



L'Horaire 

11.00 a.m. 

L'Endroit 

Pniir v a lift" Le " ss - Bermudian, 

1 uui y ouci . amenagement de luxe, 
ponts-promenade spacieux, le paquebot le 
plus nouveau, le plus confortable qui fasse 
ce trajet. C'est le veritable paradis de la 
nature. 

LES INDES ORIENTALES 

Une magnifique croisiere de 28 jours jusqu'a 
Demerara, avec escale a Si-Thomas, la Gua- 
deloupe, la Martinique, les lies Barbados et 
autres places renommees. 

Pour billets et informations s'adresser a : 
La "Canada Steamship Lines Limited," 
Montreal, Can. ou a n'jmporte quel agent 
de transport. 



GEO. GONTHIER H. E. MIDGLEY 

Licencie Institut Comptable-Incorpore 

Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptables et Auditeurs 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adresse t£l£graphique 

Main 2701-519 "Gontley" 



GARAND, TERROUX & GIE 

BANQUIERS ET COURTIERS 

48 rue Notre-Dame Ouest 

MONTHEAL 



P. A. GAGNON 

Comptable LicencifS 
(Chartered Accountant) 

Chambra 315, 316, 317 

Edifice Banque Quebec. 

11 Place d'Armes, MONTREAL,. 

Telephone Bell Main 491a 



L. R. MONTBRIAND 

Architecte et Mesureur, 
230 Rue St-Andre Montrea 



TEL. BELL, MAIN 3570 



Comptable Licencie 

Institut des Comptables et Auditeurs 
de la Province de Quebec. 

48 Notre-Dame Ouest, - Montreal. 



Lft COiKPieNIE J.-B. ROLLAND S FILS 

Libraires-Papetiers 
53, rue Saint-Sulpice 

Livies de Comptes de tous genres. Car- 
nets ( Memorandum ) ordinaires et & 
feuillets mobiles. 

Encres, Plumes et Crayons des meilleu- 
res marques. 

Classe feu'lles, Attache feuilles, Paniers. 

Grandes Variete de Boites de Papeteries, 
Tablettes. 

Papiers pour clavigraphes. 

L,e meilleur clavigraphe fabrique au Ca- 
nada : 

Empire No. 1 ancien modele, 
" "2 modele am£liore\ 



THEATRE NATIONAL 

Semaine du 1 5 Fevrier 1915 

I/AMOUR VEILLE 

Pour la Rentree de 
M. PELLETIER 



Arthur W.Wilks. 



Alexander Burnett 



WILKS & BURNETT 

Comptables, Auditeurs, Commissaires pour 
toutes les Provinces. 

Reglement d'affaires de Faillites 

602 Batisse Banque des Marchands 



Tel6 phone Ball Main 5500 



MONTREAL 



Vol. XLVIII— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



29 



(Ferronnerie) Marche de Montreal 



LA SITUATION. 

Les affaires sont tranquilles. 11 y a 
changement dans les prix des tuyaux en 
fer. Ces prix sunt bons pour expedition 
immediate. 

PLOMBERIE 
Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins 5% pour 
tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 
de plomb composition moins 5%. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 
soires 

Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: % pouce 4 ^ pouce, 65 
p.c; y 2 pouce, 70 p.c; y$ a 2 pouces, 
74/4 p.m.; 2V1 a 4 pouces, 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 

A 100 pieds 2.07 

H , 100 pieds 2.07 

V2 100 pieds 2.51 

3 A 100 pieds 2.88 

1 100 pieds 4.25 

i'A 100 pieds S . 7=5 

i'A 100 pieds 6.88 

- 100 pieds 9.25 

100 pieds 14.63 

3 100 pieds 19.13 
2> l A 100 pieds 23.00 

4 100 pieds 27.25 

Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: J4 a H pouce, 50 
p.c; V2 pouce, 59 p.c; ii a 2 pouces, 
64^ 'p.c; 2% a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de liste: 

A 100 pieds 2.97 

-A 100 pieds 2.97 

100 pieds 3.44 

H 100 pieds 4.03 

1 100 pieds 5.95 

1% 100 pieds 8.05 

1A2 100 pieds 9.63 

100 pieds 12.95 

2K> 100 pieds 20.48 

3 

3 A 

4 



100 pieds 26.78 
100 pieds 32.20 
100 pieds 38.15 



Tuyaux en acier 



2 pouces 
2i pouces 

3 pouces 
3i pouces 

4 pouces 



100 pieds 9.60 

100 pieds 12.25 

100 pieds 13.30 

100 pieds 15-55 

100 pieds 19.80 



Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: 1 c. 14 x 20 4.65 

Fer-blanc en feuilles 

X. Extra par X et par cse , 1.00 

suivant qualite. 
(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 



Au coke — Lydbrook ou egal 

IC, 14 x 20, base bte 4. 60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

IC. jo a 28 bte 8.00 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 

Feuilles etamees 

XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 7.90 

72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 8.80 

72 x 30 gauge 26, 100 lbs. 9.40 

Toles galvanisees "Canada" 

Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 60 
feuilles, $4.85. 



Feuilles: 
22 a 24 
26 
28 



Toles noires 



Toles Noires "Canada" 



50 Feuilles 
60 Feuilles 
75 Feuilles 



2.65 
2.75 
2.8s 



300 
305 
3-15 



Toles galvanisees 

Nous cotons 4 la caisse: Fleur 

Gorbals Queens de 

Best Best Comet Head Lis 

28 G 4.30 4.10 4.30 4.10 

26 G 4.00 3.80 4.00 3.80 

22 a 24 G 3-75 3-4S 3-75 3-55 

16-20 3.65 3.20 3.65 3-45 

Tole galvanisee. 

Dominion Crown "Canada": 

Feuilles de 18 x 24 x 52 4.55 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4.80 

Feuilles de 18 x 24 x 65 4.80 

Feuilles de 20 x 28 x 47 4.80 



Canada Crown galvanisee Canada. 



Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 

Apollo 



4-50 
4-75 



4.10 

3-90 

3.65. 

3-40 

3-40 

3.25 



10J oz=28 Anglais 

28 G.=26 Anglais 

26 G. 

24 G. 

22 G. 

16 a 20 G. 

Moins d'une caisse, 25c de plus "par 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut 4 26 G. An- 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi, 
22c; garanti, '23c. "Wiping", 20c, metal 
pour plombiers. 



et 10 p.c. 
Boulons 4 voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons 4 voitures ($1.00) : grandeurs, I 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, $21/2 et iaJ4 p.c 
Boulons a machine, 7! pee et au-dessous 

65 et 10 p.c 
Ball 100 lbs. 11.29 

Boulons 4 machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, 8 et plus petits, 60 et 

6214 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

T2A P.C 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons 4 charrue, 55 et 10 p.c. 

La hroche barbetee est cotee $2.32} 
les 100 livres 4 Montreal. 

Crampes 4 clotures 
Fer poli 2.55 

Fer galvanise 3.85 

Broches pour poulaillers 

i x 20 x 30" 4.10 

i x 30 x 36" 4.75 

I X 22 X 24" 5.00 

I X 20 X 24" .1.40 

i X 22 X 30" - 6.30 

i x 22 x 36" 7.50 

Broche galvanisee, etc. 



Nous cotons: 
No 9 
No o a 9 
No 10 
No 11 
No 12 
No 13 

Poli brute: 
No 12 
No 13 
No 14 
No K 
No t6 



les 100 lbs. 2.30 

les 100 lbs. 2.35 

les 100 lbs. 2.3; 

les 100 lbs. 2.42 

les 100 lbs. 2.45 

les 100 lbs. 2.55 

les 100 lbs. 2.60 
les 100 lbs. 2.70 
les 100 lbs. 2.80 
les 100 lbs. 2.85 
les 100 lbs. 3.00 
Brute. 0. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 
Rrute. p. tuyaux too lbs. No iq 4.70 
Extra nniir hroche htiitee, 10c p. 100 lbs. 
T.a rlprnqn^e est faible. 
Marche tres ferme. 
Notts r-otnns net:. 

No rr J22?: No 74. $2.10: et No is. 
*T40 Broche a foin en acier coupe" de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 



Plaques d'acier 



V? pouce 
3/16 pouce 



100 livres 
100 livres 



2.40 
2.70 



Zinc en feuilles 



T.e marche est bon et ferme. 
Nous cotons: $11.50 a $12,00 les 100 
livres. 



Coudes pour tuyaux 



QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et 4 la hausse. Nous cotons 4 la doz.: coudes ronds 

Nous cotons: ordinaires 71 feuilles, $1.10; 60 feuilles, 

Boulons 4 voitures Norway ($3.00) 50 $i-35. et polis, 60 feuilles, $1.60. 



3Q 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



NOVA SGOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

MANUFACTURIERS 



ACIER en BARRKS MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES IV ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, iS. 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITY 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a Rdverbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E. 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Achetez le meilleur 

Corde pour Chassis, marque "Hercules" 

Corde de Coton, marque "Star" 

Articles de Vetements, en Coton, 

Ficelle de coton, 3 et 4 fils 

En vente dans toutes les Principales Maisons de Gros. 



The Hamilton Cotton Co. 

HAMILTON, Ont. 



Toles Galvanisees 




"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuis un demi-siecle 



Jamais egalees comme qualite. 



CAMaTM 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 
MONTREAL 



Feutre et Papier 

NTMPORTE QUELLE QUANTITE 

Toitures Goudronn£es( Roofing) pretes a poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Doubler et a Tapisser 
Produits du Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Emballage Brun et Manille. 

Fabrlcants du Feutre Goudronne 
"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

82 HUE McGrILL, MONTREAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures : Rues du Havre et Logan 
Moulin papier, Joliette. Que. 



TOUJOURS AU PREMIER RANG 

Le premier choix de toutes les personnes habiles qui emploient uos iime se porte sur une des cinq suivantes 



KEARNEY 
&FOOT 



GREAT 
WESTERN 



AMERICAN 



ARCADE 



GLOBE 



Faites au Canada 

On les prefere pour leur qualite uniforme, leur balance splendide, leur travail rapide 
et convenable. Une experience de cinquante ans les pousse en avant. Une production 
annuelle de 60,000,000 de limes permet l'application de toutes les methodes modernes au 
prix le plus reduit. 

La lime qui est la favorite de tous ceux qui font usage de limes doit etre celle qui 
domine dans yotre stock. Faites savoir dans votre commerce "qu'elle coute moins et 
donne un meilleur usage". Demontrez qu'en ecartant toutes limes a moitie usees, elles 
reduisent le cout du travail de la lime, et font economiser plus que le prix minime d'achat 
des limes extra. 



Port Hope 



NICHOLSON FILE COMPANY 

Agents Partout 



Ontario 



Notre petite brochure "La PhilosOphie de la Lints" pons permet facilement de prouver les faits cl-dessus. Ecrivez-nous pour en avoir une 

copie aujourd'hui <>l dites-nous Quel est t'importance de votre commerce. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVIII— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



31 



Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 pai 
rouleau de 100 pieds. 



Broquettes 

Four boites a fraises 
Four boites a fromage 
A valises 
A tapis, bleues 
A tapis, etamees 
A tapis, en barils 
Coupees bleues, en doz. 
cuupees bleues et i pe- 

sar.teur 
Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 
A chaussures, en doz. 
A chaussures, en qrts 1 lb. 



75 et 12J p.c. 
65 et 10 p.c. 
80 et 124 p.c 

80 
80 et 15 

40 
75 et I2i p.c 

60 



p.c. 
p.c. 
p.c. 



Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 

Neverslip crampons i, le cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 

Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 

Neverslip crampons fl, le cent 2.20 

Fer 4 neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 

Fer "Toe Weight" No 1 4 4 6.75 

Featherweight No o a 4 5.75 
Fers assortis de plus d'une grandeur au 
barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 



Tete ronde, cuivre 70 
Tete plate, bronze 70 
Tete ronde, bronze 65 

Fanaux 



10 et 74 p.c. 10 
10 et 7i p.c. 10 
10 et 7J p.c. 10 



60 et 



75 
50 
10 



p.c. 

p.c. 
p.c 
p.c. 



Clous de broche 



Tres ferme. 

On cote par 100 lbs. 
3/16 No 6 
3/16 exact s 
3/16 full S 
i exact 3 
i 
5/i6 



Nous cotons: $2.15 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous 4 cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No 10, $2.50. 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers 4 cheval 

Nous cotons f.o.b., 4 Montreal: 
Neverslip crampons, I le cent 3.80 

etplus et plus 
No 2 No 1 
grand petit 
Fers ordinaires et 
pesants, le qrt 3.90 



Clous coupes 



10.00 
8.50 
7.00 
6.50 
6.50 
4.40 



Nous cotons: prix de base, $2.50 
b., Montreal. 
i 

7/16 
1 

9/16 
f 
I 
1 
I 

Vis 4 bois 



f. o. 

3.90 
3.80 
3.70 
3-6o 
3.40 
3.30 
330 
3.30 



Nous cotons: 

Wright No 3 doz. 8.50 

Ordinaires doz. 4.75 

Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 doz. 7.00 

Feints, 50c extra par doz. 

Tordeuses 4 tinge 

Nous cotons: 

Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safetj doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon dvz. 54.00 

Bicycle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. - 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 



4-15 



Les escomptes a la liste sont tres fer- 
mes. 

Tete plate, acier 85 10 et 7} p.c. 10 
Tete ronde, acier 80 10 et j\ p.c. 10 
Tete plate, cuivre 75 10 et 7} p.c. 10 



Nous cotons net: 
Ordinaire 
Chilled 
Buck and Seal 



100 lbs. 10.00 
100 lbs. 10.40 
100 lbs. 10.80 



METAUX 
Antimoine 

Le marche est a la hausse, 19c a 20c. 



Les Fers a repasser de Mme POTTS 




avec support patente 
adapte aux poignees. 




Poignee Standard Fott ■ sans support patente. 



Vignette montrant la 
poignie separee. 



Nous peuvons founir aussi une ligne profitable et digne 
de confiance en Tondeuses de gazon et Arrosoirs. 

Support patente montrant la poignie en usage. Ecrivez de suite pour obtenir tarif de prix illustre. 

TAYLOR-FORBES COMPANY LIMITED. 

BUREAU PRINCIPAL ET USINES a CUELPhf, ONT. 

et a. 246 Rue Craig Ouest a Montreal. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITE* 'LE PRIX COURANT". 



3* 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 7. 



Le eucces d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la clisntele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 



w*m 



PAINTS & 
VARNISHES 



Les Peintures 

MARTIN ■ 8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN - SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de qualite superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont Pavantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicite 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans presque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et cbacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, ecrivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 



Ihe 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Pig Iron. 

Nous cotons: 
Clarence No 3 
Carron Soft 

Fer en barre 

Ferme. 

Nous cotons: 
Fer marchand base 100 bs. 

Fer forge base 100 lbs. 

F er fini base 100 lbs. 

Fer pour fers a cheval 

base 100 lbs. 
Feuillard mince iJ a 2 pes base 
Feuillard 6pais No 10 base 

Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 
Acier doux base 100 lbs. 
Acier a rivets base 100 lbs. 
Acier i lisse base 100 lbs. 
Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 
Acier a machine base 100 lbs. 0.00 
Acier a pince base 100 lbs. 0.00 
Acier a ressorts base 100 lbs. 2. 75 



FERRAILLES 



La lb. 



21.00 
32.50 



2.10 
2.25 
2. 35 

2.40 
320 
2.25 



Cuivre fort et fil de cuivre 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 
Laiton rouge fort 
Laiton jaune fort 
Laiton mince 
Plomb 
Zinc 



0.00 0.11 

0.00 0.09 
0.00 0.10 
0.00 0.08 
0.00 0.06 
0.02$ 0.02} 
0.00 0.03 

La tonne 

0.00 12.50 



Fer forge No 1 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 0.00 16.00 

Plaques de poele 0.00 12.50 

Fontes et aciers malleables 0.00 9.00 

Pieces d'acier 0.00 5-00 

1 1 La lb. 



0.00 
2.10 
O.OO 



2.25 
2.25 
2.25 
2.25 
2.25 
2.95 

3-io 



Vieilles claques 



0.00 0.00 



PLATRE 



Cuivre en lingots 

Marche plus ferme et a la hausse. 

Nous cotons: $i5-00 a $15.25 ,les 100 
lbs. Le cuivre en feuilles est cote a 20c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 0.00 0.22 

Boites papier, ft lb. 0.00 0.23* 

Boites fer-blanc, I lb. 0.00 0.24! 



Cables et cordages 

Ferme. 

Best Manilla base lb. 0.00 

Britisi Manilla base lb. 0.00 

Sisal base lb. 0.00 

Lathyarn simple base lb. 0.00 

Lathyarn double base lb. 0.00 

jute base lb. 0.00 

Coton base lb. 0.00 

Corde a chassis base lb. 0.00 

Papiers de Construction 



Tres ferme. 

Nous cotons: 
Jaune et'noir, pesant 
Jaune ordinaire, le rouleau 
Noir ordinaire, le rouleau 
Goudronne, les 100 lbs. 
Papier a tapis, les 100 lbs. 
Papier 4 couv., roul., 2 pits 
Papier a couv., roul., 3 plis 
Papier surprise, roul., 15 lbs. 



0.14 
0.11 
0.10 
0.09 
o.09i 
0.10} 
0.25 
o.34 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



1.80 
0.35 
0.43 
2.25 
2.60 
o.75 
o.95 
0.40 



Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char 2.10 

Etain en lingots 

Nous cotons: 44^c a 45c les 100 livres. 
Marche bien fort, demande peu consi- 
derable. 

Plomb en lingots 

Plus faible: $5.00 a $5.25. 

Zinc en lingots 

Marche tres fort avec une demande 
continue de l'Europe. 

Nous cotons: $9.25 a $9.50 les 100 li- 
vres. 

CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $300. Augmente 
a cause des droits. 

HUILES, PEINTURES ET VI- 
TRERIE 

Huile de lin 

Faible. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 
le bouillie 73c, huile crue 70c. 



Cqarnieres (couplets) No 840 



Ferme, a la hausse. 
1} pouce 
if pouce 

2 pouces 
2\ pouces 
2i pouces 

3 pouces 

Nos 800 et 838 

1 pouce 
ii pouce 
\\ pouce 
if pouce 

2 pouces 
2I pouces 
2i pouces 
2I pouces 

3 pouces 
3$ pouces 

4 pouces 

Meme escompte que pour 
charnieres d'acier poli. 



Huile de loup-marin. 

Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 

Essence de t6r6benthine 



70c 



0.60 
0.75 
0.81 
0.92 
1.07 
1.30 

0.32 
0.37 
0.48 
0.59 
0.67 
0.76 
0.81 
0.95 
1.07 

1.40 
2.12 

toutes les 



Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantity 
de 5 gallons et 67c le gallon par banl. 

Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 



Blanc de plomb pur 
Blanc de plomb No 1 
Blanc de plomb No 2 
Blanc de plomb No 3 
Blanc de plomb No 4 

Pitch 

Nous cotons: 

Goudron pur, 100 lbs. 
Goudron liquide, brl 



0.70 
0.00 



8.75 
8.10 
7.90 
7-45 

7-25 



0.80 
4.00 



Vol. XLVIII— No 7. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



33 



Fabrique de Limes BLACK DIAMOND 



ETABLIE EN 1863 



INCOPOREE EN 1895 



Uouzc MtSdailles de 

Recompense anx 

Expositions 

INTERNATIONALES 




Grand Prix Special 

MEDAILLE D'OR 

Atlanta, 1895 



Catalogue envoye gratuitement sur demande a toute perionne interenec dan* le commerce de limes. 



G. & H. BARNETT COMPANY, 



Philadelphia, Pa. 



Propriete exploitee par la Nicholson File Co. 



Peintures preparees 



Nous cotons: 
Gallon 
Demi-gallon 
Quart, le gallon 
En boites de 1 lb. 

Verres a Vitres 

Nous cotons: 

Star 
Polices unis ou 16 oz. 



1.45 
1.50 
1. 55 
0.10 



90 
95 
75 
11 



Double 
ou 24 oz. 



50 pieds 
au-dessous de 26 



26 

4i 
Si 
61 
71 
81 
86 
9i 



40 
50 
60 
70 
80 
85 
90 

95 



6.50 
7.00 

7.40 
8.00 
8.75 
9-50 
10.50 



Dble 
8.60 
10.00 
11.70 
12.00 
14.00 
I5-QO 
18.00 
20.50 
22.00 



96 a 100 25.00 

100 a 105 

Escompte de 25 pour cent. 

Vert de Paris pur 

Barils a pltrole 0.00 0.19 

Drum de 50 a 100 lbs. 0.00 o.i8| 

Drum de 25 lbs. 0.00 0.19 

Boites de papier, 1 lb. 0.00 0.21 



LA CONSTRUCTION 



Ci-dessous detail dcs perm-is de cons- 
l ruction et de reparation accordes par la 
ville pour la semaine finissant le 6 fevrier 
I915: 

Nouveaux permis. 
Avenue Grand, quartier Saint-Denis; 1 



ecurie, 1 etage, 2e classe; cout prob., Rue Bordeaux, quartier Saint-Denis; 1 

$400. Proprietaire, Succ. Ducharme, 3048 . maison, 1 logement, 1 etage, 3e classe; 
St-Laurent. 



Rue Mentana, quartier Saint-Denis; 2 
hangars, 2 etages, 3e classe; cout prob., 
$100. Proprietaire, R. Charbonneau, 802 

Mentana. 



cout prob., $700. Proprietaire, A. O'Brien, 
1113 Bellechasse. 

Rue Chateaubriand, quartier St-Denis; 
1 maison, 1 magasin, 1 logement, 2 eta- 
ges, 3e classe; cout prob., $2,500. Pro- 



Cellules de Prison 



Nous sommes les principaux fournis- 
seurs pour toutes especes d' 

OUVRAGES DE PRISON 

Nos cellules pour Villes et Villages sont 
toutes munies de notre systeme de Fer- 
meture Automatique Patentee. Avec ce 
Systeme nul Ennui de Cadenas. 

Demandez-nous de» renseignements . 




CANADA WIRES IBON GOODS CO. 



HAMILTON, Ont. 



PEERLESS 



ORNAMENTAL 
FENCING 



S«i" 



Efts 



La Cloture Ornementale Perless est faite de bi aches 1 foyer pe- 
santss desquelles toutes impuretes ont ete ilimiuees tout en 
conservant toute leur force et leur resistance. Bllea 6ont 
puissamment galvanisees. Chaque interiectionest jolute 
avec une attache Peerless, ies fils de fer du haut et 
du bas de U Cl6ture de Poulailler Peerless sont 
extrememeut forts et peaants. II s'en suit que 
la c!8ture nexessite moinsde poteaux. La 
16ture Peerless ne peut plier, ne peut 
rouiller ui se deforruer ; elle ne peut 
tnanquer de donner entiire satis- 
faction. Vous pouvez vendre 
notre cloture en toute surete, 
tout en faisantun bon pro- 
fit. 

Demandez la propo- 
sition que nous 
r aisons au 
marchand. 



IElle est allichante. Elles vous tntiressera. Elle vautbten la dipense J 1 u n 
timhn\ Ecriiez aujourtThui. 
The Banwell-Hoxie Wire Fence Co., Ltd Winnipeg, Man Hamilton, Ont. 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 1915. 



Vol. XL VIII— No 7. 



prietaire, J. B. Charron, 2614A Chateau- 
briand. 

Rue St-Dominique, quartier St-Louis; 
1 maison, 3 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; cout prob., $3,500. Proprietaire, M. 
Maron, 1195 St-Urbain. 

Avenue Delorimier, quartier Delori- 
mier; 1 ecurie, 1 etage, 2e classe; cout 
proh.. $75. Proprietaire, E. Vermette. 
7S0 Berri. 

Avenue Marcil, quartier Notre-Dame 
de Graces; 1 maison, 3 logements, 3 eta- 
ges, 2e classe; cout prob., $7,000. Pro- 
prietaire, John Dominique, 360 St-An- 
toine. 

Rues St-Andre et Cherrier, quartier 
Lafontaine; 1 maison de club, 4 etages, 
iere classe; cout prob., $170,000. Pro- 
prietaire, Association Athletique d'Ama- 
teurs le National, Ontario Est. 

Avenue Kelly, quartier Emard; 1 mai- 
son, 1 logement, I etage, 3e classe; cout 
prob., $500. -Proprietaire, H. S. Boudoir, 
685 avenue Kelly, Pare St-Paul. 

Douzieme Avenue, quartier Rosemont; 
1 hangar, I etage, 3e classe; cout prob., 
$400. Proprietaire, Henri Santerre, 392 
Sixieme Avenue. 

Rue Souvenir, quartier Ste-Cunegon- 



de; 1 maison, 1 logement, 2 etages, 3e 
classe; cout prob., $2,000. Proprietaire, 
Edouard Leduc. 31 Souvenir. 

Reparations. 

Rue Laverdure, quartier Ahuntsic; 1 
maison, 1 eglise, 1 logement, 1 etage, 3e 
classe; cout prob., $3,000. Proprietaire, 
Fabrique St-Nicolas, Boulevard Gouin. 

Rue St-Denis, quartier St-Jean-Bap- 
ti>te; 1 maison, 1 magasin, 1 logement, 1 
etage, 3e classe; cout prob., $650. Pro- 
prietaire, J. A. Molleur, 375 De Lanau- 
diere. 

Rue Charlevoix, quartier St-Gabriel; 1 
maison, 1 magasin, 2 logements, 2 etages, 
3e classe; cout prob., $825. Proprietaire, 
W. Lalande, 364 Charlevoix. 

Rue Amherst, quartier Saint-Jacques; 
1 maison, 1 magasin, 1 logement, 3 eta- 
ges, 3e classe; cout prob., $1,000. Pro- 
prietaire, H. Boisbriand, 52.0 Ste-Cathe- 
rine Est. 

Rues Milton et Durocher, quartier St- 
Laurent; 1 maison, 1 logement, 3 etages, 
3e classe; cout prob., $2,000. Proprietaire, 
Wilfrid Brouillet, 555 Universite. 

Rue St-Laurent, quartier St-Laurent; 
1 maison, 1 logement, 3 etages, 2e classe; 



COtit prob., $150. Proprietaire, Willie 
Levy. 191 McGill. 

Rue St-Laurent, quartier St-Laurent; 
1 maison, 1 logement, 3 etages, 2e classe. 
Proprietaire. M. Adleson, 91 Craig. 

Rue Craig Ouest, quartier Ouest; 1 
maison, 1 magasin, 1 logement, 2 etages, 
3e classe; cout prob., $300. Proprietaire, 
Thos. Robertson & Co., 134 Craig Ouest. 

Rue Craig Est, quartier Centre; 1 mai- 
son, 1 magasin, 1 logement, 2 etages, 2e 
classe; cout prob., $500. Proprietaire, N. 
Chamberland, 2 Craig Est. 

Rue Mayfair, quartier Notre-Dame de 
Graces; 1 maison, 2 logements, 2 etages, 
3e classe; cout prob., $400. Proprietaire, 
Win Hy. Rose, 466 Rivanl. 

Rue Colbrooke, quartier Notre-Dame 
de Graces; 1 maison, 1 logement, 2 eta- 
ges, 3e classe; cout prob., $500. Proprie- 
taire, M. Hilleau, 699 Colbrooke. 

Rue Amherst, quartier Lafontaine; 1 
hangar, 1 etage, 3e classe; cout prob., 
$150. Proprietaire, Theo. Trudeau, 266 

Visitation. 



Il faut autant de temps pour imprimer 
une mauvaise annonce qu'une bonne. 



SAVEZ-VOUS OU ACHETER CE PONT VOUS AVEZ BESOIN ? 

II ne se passe gu£re de semaine sans que plusieurs abonn£s ne nous demandent ou ils peuvent se 
procurer quelque article dont ils ont besoin et qu'ils ne savent ou acheter. 

Comme nous 1'avons maintes fois i€p€t6, " Le Prix Courant " est enti^rement a la disposition 
de sea abounds pour tous les services qu'il peut leur rendre . 

Rien ne nous est plus agr£able que de leur faciliter les affaires, aussl nous empressons-nous de r€- 
pondre gratuite ent a toute demande de ce genre. 

Nos abounds qui auraient besoin d'un renseignement d ce 3ujet n'ont qn'a Detacher le Cou- 
pon ci-dessous, le remplir et nous l'envoyer. 

LE PRIX COURANT, 80, Rue St-Denis 



MONTREAL 



LE PRIX COTJRANT 

SO, HUE ST-DENIS, 

MONTHEAL 



Service des Abonnes 



DATE 



1914 



VEU1LLEZ ME DIRE OU JE PUIS ACHETER 



NOW. 



ADRESSE. 



Vol. XIA'lII— No 7. LE PRIX GOI KANT, Vendredi, u Fevrier [915, 



INSEPARABLES! 



Les Oeillets de couleurs VraimentSolide 

DE LA 
MARQUE •♦• DIAMOND 



ET LA 




9/farque de -^^ r ' • ■ ^^ Commerce. 



On la trouve a la surface de tous les Oeillets strictement de "Cou- 
leur Solide." C'est une petite marque d'une haute signification. 
Les Oeillets de la Marque Diamond ne s'usent pas jusqu'au cuivre 
parce que cela est impossible. 

Nous avons une brochure qui explique le pourquoi. Demandez-la. 



United Shoe Machinery Co. of Canada 

Montreal, Que. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 12 Fevrier 191s. 



Vol. XLVIII— No 7. 



Non pas des Centaines 
ou des Milliers, 
mais des Millions. 



I *ttnnzznni 



TTThv*'" j 




gOWARDSBURe 




PURE 

CORN SYR^. 



Oui, des Millions de livres de Sirop de Ble d'Inde, mar- 
que Crown ont ete vendus l'an dernier. II est devenu 
le premier produit du Canada par sa qualite de plaire 
au gout, et son luxe economique a la portee de toutes 
les tables. 

Beaucoup de marchands font des profits magnifiques 
en vendant ces millions de livres de 



J Sirop de Ble d'Inde 

MARQUE CROWN 



Pourquoi ne faites-vous de meme. La demande est 
dans'votre entourage. Pourquoi n'en faites-vous pas 
venir une partie a votre magasin ? 

Introduisez le Sirop de Ble d'Inde "Lily White", parmi 
vos clients. C'est un pur sirop blanc de ble d'Inde, 
d'une saveur plus delicate que celui de la "Marque 
Crown" et particulierement favorable a l'usage de la 
table ou pour faire des bonbons. 



THE CANADA STARCH CO., LIMITED. 

Manufacturiers des MARQUES EDWARDSBURG. 

Usines : CARDINAL, BRANTFORD et FORT WILLIAM, Ont. 
Bureau Chef: MONTREAL. 



mum 

■ !!!!!!.'! ••■ 

ii.|iiiMiimmm|l , """i»'M>t»' 

. MlMIIIIII ■iilllllllMIIIM ™ lllltltl •••■• 
• , :" , . , .i*."'t IIIIIMIHMIIH"' »""" I' 







^auco^i 



111 




jr.de en 1887. 



MONTREAL, VEXDREDI. LE 19 FEVRIER 1915. 



Vol. XLVIII.— No 





28 Succursales "de Service" dans tout le Canada. 

Canadian Consolidated Rubber Co., Limited. 

Montreal, P.Q. 



Gardez vos dollars &u pays 




44 



LES PANTOUFLES 

COMFY" 



SONT A PRESENT 

FAITES AU CANADA 

ET ON LES APPELLE 

LES 

Chaussures en Feutre a Semelle Molle 



44 



KUMFYS" 



Votre stock de .chaussures n'est pas complet 
sans cet article. 



Canadian Consolidated Rubber Co., Limited. 

Montreal, P.Q. 
28 Succursales "de Service" dans tout le Canada 



Dominion 



* U &BER SYSTEM 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



JONAS' 

EXTRACT 

or 
VANILL A. 

DIPLOMA avaroeO BV 

TME COUNCIL Of AFTOl 
AND MONUFUCTURIS, 
PREPARED BY 

Henri Jonas 8 Cs I 

MONTREAL 
and NEW YOR(< 



Dans tout commerce 

II y a un grand nombre d'articles qui, a certaines saisons, 
ne se vendent pas et le marchand se creuse la tete pour 
trouver le moyen de s'en debar rasser coute que coute. 
C'est un fait qui ne se produit jamais avec les 



Essences culinaires de Jonas. 




Elles ne connaissent pas de morte-saison. Printemps, Ete, 
Automne et Hiver, la menag'ere demande les Essences de 
Jonas. Avez-vous beaucoup d'articles dans votre magasin 
qui se vendent avec si peu de peine ? C'est pourquoi votre 
interet est de ne jamais manquer d'avoir en stock les 



Essences culinaires de Jonas 

Manufacturers par 

Henri Jonas & Cie., Montreal. 



Un article de saison 

est un article a ne pas neglig'er. Si vous mettez bien en evi- 
dence dans votre magasin ou dans votre vitrine 1 article du 
jour, votre clientele pensera a l'acheter. Y-a-t-il un article 
qui soit plus de saison que le 

Vernis Militaire de Jonas ? 

Par les temps de pluie frequents ou les tourmentes de neige 
quiternissentrapidementles chaussures, iln'apas son pareil 
pour l'entretien des chaussures en cuir. Si vous voulez of frir 
a vos clients un Vernis qui donneun brillant solide a lachaus- 
sure sans l'endommager, offrez-lui, en toute confiance, le 

Vernis Militaire de Jonas. 

HENRI JONAS & CIE 

FABRIC ANTS maison fondee en i87o 

389 et 391, RUE ST-PAUL, - - MONTREAL 



V.ol \I.V11I— No 8. LE PRIX COURANT, Vendredi, tg Pevrier 1915. 3 

Le Catsup Extra Special 
Marques Aylmer et "D-C" 



Un catsup "FAIT AU CANADA" par de la MAIN 
D'OEUVRE CANADIENNE avec des tomates bien 
mures produites au Canada. 

GARANTI absolument pur et ne contenir aucun 
colorant ou falsifiant. 

Pourquoi n'encouragez-vous pas la consommation 
d'un Catsup Canadien au lieu de patroner un catsup 
etranger ? 

Sa qualite est egale a la meilleure et son prix le 
plus reduit. ' 

NOTEZ LES PRIX 

Demi -Chopine de Catsup, Extra fin $1.45 la douz. 

Deux douzaines a la caisse 

Chopine 16-oz. de Catsup, Extra fin . . . . $2.25 la douz. 

Deux douzaines a la caisse 

Pot d'un gallon de Catsup, Extra fin .... $0.75. le pot. 

Huit au baril 



CONDITIONS -Net 30 jours 

Transport paye par lots de 5 caisses ou plus aux points situes entre Windsor et Montreal et au sud de North Bay. 

Pour tous autres points il sera accorde un fret de 25c par 100 lbs. 
Prix sujets a changements ou a retrait sans avis. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



PRIX (OlltAMS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques sp^ciales de marchandises dont les maisons, indiqu^es en caractere 
noirs, out l'ageuce ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacturent elles-memes. Les prix indiqu^s le sont 
d'apres les derniers reuseignements fournis par les agents, repr£sentants ou manufacturiers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb, 

Chocolat, Prime No 
i, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et I lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de i/5, i, i 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre\ cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, J et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
- chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparers de Brodie • La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.85 

Pqts de 6 lbs. 3.60 




Registered* 
radi U 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1-95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1-95 

Pqts de 6 lbs. 3.80 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE, 
Montreal. 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No s, J lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, I lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH ft DWIQHT 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites scule- 
ment. 



\DWIGHTS7 




Baking sodA n 



Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c $3. 'JO 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3.20 



Caisse de 120 paquets de y* lb. 3.40 

Caisse de 30 ) paq. melanges, lib.) _ „ 

60 3 " " tflb.) 33 ° 

W. CLARK, LIMITED, 



Conserves 

Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Corned Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Roast Beef 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 
Boeuf bouilli 



Montreal 

compresse 
compresse 
compresse 
compresse 
compresse 



La 

y 2 s. 

IS. 
2S. 

6s. 

14s. 

y 2 s. 

IS. 
2S. 

6s. 

IS. 
2S. 

6s. 



doz. 
$1.60 

2.75 

5-oo 

15.50 

37.00 

1.60 

2.75 

5.00 

16.00 

2.75 

5.00 

16.00 




Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Veau en gelee 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Hachis de Corned Beef 
Beefsteak et oignons 



y 2 s. 


1.60 


IS. 


2.75 


2S. 


4-50 


6s. 


16.00 


y 2 s. 


1.50 


IS. 


2.10 


2S. 


3.00 


y 2 s. 


1.60 



"Une confiture d'une consommation 

excellente et d'une vente excellente' 




Telle est la confiture qui s'impose a l'attention du detail- 
lant. 

Le marchand qui ne s'empresse pas de la prendre en 
stock s'apercoit vite que son concurrent prend rapidement " le 
pas sur lui ". 

Les confitures marque L.& B. Banner sont pures et deli- 
cieuses. 

Dans leur preparation, il n'entre que des fruits purs et du 
sucre de canne de la plus belle qualite. 

Le pot en verre, garni d'une jolie etiquette et la belle ap- 
parence engageante de la confiture disposent les clients a se 
procurer ces delicieux fruits purs. Une commande d'ailleurs, 
est toujours suivie d'autres subsequentes. 

COMMANDEZEN QUELQUES CAISSES A VOTRE MARCHAND 

EN CROS. 

LINDNERS LIMITED 

WINNIPEG TORONTO 

306 Ross Ave. 340 Dufferin St. 

Repr&sentants : H. Whissel, 2928 rue Drolet, Montreal ; 
H. D. Marshall, Ottawa ; W. L. McKenzie & Co., Edmon- 
ton et Regina ; Jacksons Ltd., Calgary ; H. E. Gross, 
Vancouver; R. S. Mclndoe, Toronto. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITB^ 'LE PRIX COURANT" 



Vol. XLVIII— No 8. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, [9 Fevrier [915 



UNIFORMITE 

La qualite invariablement bonne due au melange habile et a 
une surveillance sans repit compte comme un facteur impor- 
tant dans l'histoire de 

II 



!l 



SALADA 

La cliente sait que n'importe quand et ou que ce soit qu'elle achete 
un paquet de "SALADA" son gout ne sera pas decu par un change- 
ment d'arome. Vous ne pouvez esperer obtenir cette regularite avec 
du the en vrac et nous avons appris par experience que c'est la un 
des points essentiels pour s'assurer la faveur du public. 



« 



Montreal 



JJ 



TORONTO Londres, Angl. 




Beefsteak et oignons 
Beefsteak et oignons 
Saucisse de Cambridge 
Saucisse de Cambridge 
Pieds de cochon, sans os 
Pieds de cochon, sans os 
Pieds de cochon, sans os 
Langues d'agneau 
Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc 
Boeuf fume en tranches, boites 

de fer-blanc 
Boeuf fume en tranches, pots 



■ga 



IS. 


2.75 


2S. 


S.00 


IS. 


2.75 


2S. 


4-50 


y 2 s. 


1.50 


IS. 


2.25 


2S. 


4-25 


K2S. 


2.00 


y 2 s. 


1-75 


IS. 


2.75 





en verre J4s. 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre V2S. 

Boeuf fume en tranches, pots 

en verre is. 

Langue, jambon et pate de 

veau y^s. 

Jambon et pate de veau Yi%. 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier %s. 

Viandes en pot epicees, boites 

en fer-blanc, boeuf, jambon, 

langue, veau, gibier yis. 



1.35 
2.00 

2-75 

1 .20 
1 .00 

0.50 

1. 00 



2S. 



de 



de 



i^s. 



Viandes en pots de verre, pou- 
let, jambon, langue %s. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc l / 2 s. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc is. 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc i^ s - 

Langues de boeuf, boites en 
fer-blanc 

Langues de boeuf, pots 
verre 

Langues de boeuf, pots 
verre 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement - 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee en' "tins" cache- 
tees hermetiquement 

Viande hachee, 
En seaux, 25 lbs. 
En cuves, 45 lbs. 
Sous verre 



2S. 

is. 

2S. 

3* 

4* 
5» 



1-25 

2.50 

5-50 

8.00 

10.00 

10.00 

12.00 

1.25 

1-95 

3-00 

4.00 

5 00 

).o8 

).07i 

2.25 



J. M. 



DOUGLAS ft Co, 

Montreal. 
Bleu a layer "Sapphire". **a lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts d» 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 
Montreal. 
Edward's Soups 

(Potages Granules, Pr£par6s en lrlande) 
Varices: Brun — Aux Tomates — 



Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 0.45 

Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Mar ue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 

Marque MaynVver (4 doz. par cse) 5.60 

Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 
Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3.90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.2] 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

( l /a douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz, par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 

Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.80 

Limit e de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLV1II— No 8. 




Lait et Cremes Condenses. 



St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 
Lait "Silver Cow* 
"Purity" 

Lait condense. 



3-90 

4.25 

S.75 
5.60 

La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge^ 

doz., chaque 4.85 



Lait evapore. 
Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4.25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4 .50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3.00 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 2.00 

ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal. 

Lime Juice "Stowers" La cat 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Double Ren, lime juice 3. go 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 



40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.07i 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) o.o6J 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07J 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs* o.o8i 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) o.07i 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07J 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3.60 

Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07! 

Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) 0.06J 

(Boite de 20 lbs., ic en plus.) 

Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, 14 doz. en caisse , 2.90 
Boites de 20 lbs, l /i doz. en caisse ' 2.85 



Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, ]/ 2 doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



Ces prix suntceux du de- 
tail, ceux qui achet.-ront 
de bonuc heure, beneficie- 
ront de 2^c. par douzaiue. 



Ontario 
& Quebec 
Par doz. 
Groupe 



A 

2.30 
1-45 



B 

2.32I 

i.47i 



Pointes d'asperges 2s 

Bouts d asperges 2s 

Feves Crystal Wax 2s 1.02! 1.05 

Feves Golden Wax, Kidget, 
Auto 2s 1.25 

Feves Golden Wax 2s 0.92J 0.95 

Feves Golden Wax 3s 1.30 1.32} 

Feves Golde.. Wax, gals. 3.75 3.77* 

Feves Lima 2s .20 1.22^ 

Feves Red Kidney 2s 0.97} r.oo 

Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s . 0.92J 0.95 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 1.32$ 

Feves Refugee, Midget, Auto 
2s 1 . 25 

Feves Refugee, gals. 3.75 3.77i 

Betteraves, en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 2s 0.97$ 1.00 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 2s 0.97$ 1.00 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rr sebud 2s 1.30 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, S : mcoe 3s 1.32^ 1.35 




Le Marchand. — "Je crois que le vendeur Bowser 
est ce qu'il me faut. L'ancienne ni£thode de ser- 
vir l'huile £tait une perte. Je peux litteralement 
faire sortir les pieces de dix centins et les dollars 
de mon planchertretnp£ d'huile, de mescontenants 
et mesures remplis de poussiere et £br£ch£s. Je 
vais faire de mon commerce d'huile un commerce 
lucratif au lieu d'un commerce ruineux en instal- 
lant un systeme Bowser." 



Quand j'etais enfant, je travaillais dans 
une epicene et je detestais la kerosene. 

Les commis et le patron la haissaient aussi. 

Et les clients n'aimaient nullement l'odeur et le gout, de la kerosene sur 
leurs biscuits sees, fromage et pain. 
Ces jours sont passes. Le systeme 




a aboli "l'ennui" de la vente de la kerosene et l'a rendue profitable et 
plaisante. 

L'approvisionnement est en suretd; hors de vue en dessous ou sur le 
plancher est un reservoir Bowser a l'dpreuve de toute odeur, de tout coula- 
ge et de toute perte. 

La mesure exacte et automatique est assured par la pompe Bowser a en- 
registreur automatique. 

Toute ancienne nuisance est abolie. 

Et elle coute si peu. Vous la payez vite avec des profits accrus. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pompes fabriquees pardes ouvrisrs Canadienset vendues par des Marchands canadiens 

Bureaux de Ventes dans tousles Centreset representants partout, 

D£tet>teurs des brevets et fibricants origiuels de pompes etalon mesurant automati- 
quement a la main et rnr pouvoir, petits et grands reservoirs. Entrep6ts de gazoline et 
d'huile et systdme de distribution. Mesures a enregistrement automati-iue pcur con- 
duits systeme de f iltrage et circulation d'huile, systeme de netloyage a sec, etc. 



Maison Etablie en 1885. 



EN ECRIVANT AUX 'VNNONCEURS. CITFZ "LE PRIX COURANT" 



Vol. XXVIII -No 8. 



I.K PRIX C( >l.JRANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 






LE PROFIT 

est pour tout marchand le facteur le plus 
interessant lorsqu'il considere une ligne 
quelconque de marchandises. 

Easifirst Shortening 
de Gunns 

non seulement vous procure une bonne marge de profit, 
m;iis encore remplace toute autre espece de Triture pour 
tons besoins de cuisson— pour frire, cuire aufour ou faire 
de la patisserie. . 

Easifirst est meilleur et moins cher que le saindoux ou 
le beurre. 

Easifirst produit une meilleure nourriture. 

Offrez-le en boites de 1 lb.— 3 lbs,— 5 lbs.— 10 lbs et 20 lbs., 

egalement en barils de 50—60 lbs. 

Ecrivez aujourd'hui pour prix et conditions. 

Gunn Langlois & Co., Limited 

Montreal, Que. 

Succursales dans toutes les principales villus. 




"COW BRAND'' la marqne toujonrs 
digne de confiance dans ses resnltots. 



Aucun autre soda sur le marche" 
n'est aussi bien connu de la bonne 
menagere que le "Cow Brand." 
II est fameux pour ses re'sultats 
absolument certains, sa force, sa 
purete\ Recommandez-le a toutes. 

Prenez-en en stock, votre mar- 
chand en gros en a. 



CHURCH & DWIGHT 



Manufacturiors 

MONTREAL. 



LIMITED 



Saindoux Compose 




c* 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnablo. 

Matthews-Blackwell Limited 

Rue Mill, MONTREAL. 



Lorsque vous vendez 
les 

57 Varietes de Produits 

Alimentaires Purs 

de Heinz 

Vous donnez a vos clients 

Des produits Faits au Canada 

Avec des matieres premieres canadiennes 

Par des Employes canadiens 

H. J. HEINZ COMPANY 

USINE CANADIENNE — LEAMINGTON, ONTARIO. 

ENTREPOT— TORONTO. 



EN KCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURAMT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier. 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



EGOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours pr^paratoire, division des 
ingenieurs et division des archi- 
tected : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



Betteraves entieres, rouge 

sang, Simcoe 3s 1 .374 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rosebua 3s 
Pcis extra fins, tries, 

quabte 1 2s 1 .374 

Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2, 2s 0.974 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 
Pois Standard, qualite 4, 2s 0.924 
Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2, gals. 4.30 

Pois Early June, qualite 3, 




UNE SESSION 

DE LA COUR DU BANC DU ROI 

ayant juridictiqn criminelle dans et pour 
le district de Montreal, se tiendra au Pa- 
lais de Justice, en la cite de Montreal, 

LUNDI, LE PREMIER JOUR DE 
MARS prochain, a DIX heures du 
matin. 

EN CONSEQUENCE, je donne avis 
public a tous ceux qui auront a poursui- 
vre aucune personne maintenant detenue 
dans la prison commune de ce district et 
a toutes les autres personnes qu'elles y 
soient presentes. 

JE DONNE AUSSI AVIS a tous les 
Juges de Paix, Coroners et Officiers de 
la Paix, pour le district susdit, qu'ils aient 
a s'y trouver avec tous les records. 

Bureau du Sherif, 
Montreal, 10 fevrier iQi5- 

L. J. LEMIEUX, 

Sherif. 




4-324 
4.174 



Mentir dans sa publicity est le meilleur 
moyen de prouver que Ton est malhon- 
nete. 




gals 
Pois Standaid, qualite 

gals. 
Epinards, table, 2s 
Epinards, table, 3s 
Epinards, tab'e, gals. 

M. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 

Prix du Saindoux 
Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 
Tinettes6olb. 0.10 
compound Tierces 

Seaux en bois, 20 lbs. 

Chaudieres, 20 lbs. 

Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse 

Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse 

K W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2 75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses . 2 80 

Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 
Creme de Tartre de 
"Cillett" 

La Douzaine 

% lb. pqts papier (4 
doz. k la caisse) . $1.80 

Yz lb. pqts papier (4 
doz. a. la caisse) . $3.50 

]/ 2 lb. Boitesavec cou- 
vert visse' (4 doz. 

a la caisss) . . $4.00 

Par Caisse 

4 doz. pqts X H>] Assortis <RI4 50 

2 doz. pqts^ lb) Assolt,s • • -* 1 *- 50 

La Livra 
100 lbs en barillets (1 baril ou plus) . 50c 

GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 

Montreal 

Prix du Saindoux 
Compote, Marque 

EASIFIRST 





AVIS.— 1. Les prix cote -danscette 
liste sont pour marchandiscsaux 
pointsde distribution degrosdans 
Ontario et Quebec, excepte la o& 
des listes speciales de prix plus 
elevea sont en vigueur, et ils sont 
sujets £ varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c ... la boite 1.L0 



ti&*Bk 




Lessive en Poudre 
de Cillett. 

La cse 

4 doz. a la caisse $3.50 
3 caisses .... 3.40 

5 caisses ou plus 3.35 
Poudre a Pate Magic " 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 



6 doz. de 
4 doz. de 
4 doz 
4 doz 
4 doz 



Baking 

lOWDft 



de 6 
de 8 
.. de 12 
2 doz. de 12 
4 doz. de 16 
2 doz. de 16 

1 doz. de 2^1bs 
J^doz. de 5 lbs 

2 doz. de 6 oa. 
1 doz. de 12 oz. 
1 doz. de 16 oz. 



5c. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



. $0.50 
. 0.75 
. 1.00 
. 1.30 
. 1.80 
. 1.85 
. 2.25 
. 2.30 
. 5.30 
. 9.60 

a 
la Cse 
$6.00 



Vendue en canistres . eulement. 

Remise sp^ciale de 5% accorded sur les 
commandes de 5 caisses et plus de 1» 
Poudre k Pate "Magic". 



Tinettes6olb 

« ^ ggjjg^ Tierces 

Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs., lb. 
Caisses, 3 lbs., lb. 
Caisses, 10 lbs., lb. 
Pains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 

Pates alimentaires "Bertrand" 
Macaroni "Bertrand*' 

Vermicelle 
Spaghetti " 

Alphabets " 

Nouilles 
Coquilles 
Tetites Pates " etc. . ~.r & 

Extraits Culinaires "Jonas" La doz. 
oz. Plates Triple Concef **e 0.88 

tt ** '• T fSl 

oz. 

oz. Carrees 

oz. 



o. 104 
o.ioi 
2.10 
2.00 
o.ni 
o.ui 
0.11^ 
o.ni 



La lb. 

p rt « 

"O a. a. *> 
m 2 .2 t 



I 
2 

2 
4 

8 
16 

2 



oz. 
oz. 
oz. 



Rondes Quintessences 



2$ oz. 
5 oz. 



oz. 
oz. 
oz. 



Carrees 

Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
8 oz. Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
oz. Anchor Concentre 



2 
4 
8 
16 
2 

4 

8 
16 

2 

4 



oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



Golden Star "Double Force' 



Plates Soluble 



2.00 
3.50 
6. 59 
12.67 
2.09 
2.34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 

7.92 
1.05 
1.88 
3.17 
6.34 
0.84 
1. so 
2.84 
5.00 
0.84 
i-5° 



Vol. XL VIII— No 8. 



!.]•: PRfX COURANT, Vendredi. iq Fevrier 1915. 



Les temps sont durs ! Eh bien, nous ne disons pas cela, mais nous ne pouvons nier que certainement les gens s'eft'orcent 
d'economiser ; par exemple, il y aura plug de lavage fait a la maUon qu'll n'y en cut depui» un ou deux am , 

C'est precisement la que s'offre a vous une opportunity. Faites un etalage de vitrine des PLANCHES A LAVER DE 
"EDDY" et de CUVES EN FIBRE DURCIE DE "EDDY". Nous vous donnerons un bon appui par notre annonce dans les 
journaux quotidiens. 

Nous faisons des Planches a Laver de toutes tailles et de tous prix, pour repondre a tout usage connu. Nous en faisons 
d'extra fortes pour les gros lavages de famille (la planche "Globe pour menage" est une planche populaire et peu couteuse de 
ce genre) et nous faisons aussi des toutes petites planches appelees "Eddy" specialement destinees au lavage des dentelles et 
des batistes. Entre ces deux planches il y a la "Waverly" la "Duchess" "2 dans 1", "3 dans 1", la "XXeme Siecle" et la 
"Globe speciale". Toutes sont de bonne duree et de qualite excellente. 

La caracteristique principale de nos Cuves en Fibre reside dans leurs qualites de duree. Elles sont de quatre tailles. 

Entrez dans le tournoi, M. l'Epicier. Poussez la vente des Planches a Laver et des Cuves. et si ces articles viennent de 
chez Eddy, vous verrez que vous augmenterez vos ventes et votre clientele. 



La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu: 



POUDRES NERVINES 

Do MATHIEU , ( 

rWt<w$l» M.u delate «t Nevralj* 




Essayez vousmemes les Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 

LA CIE J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 



Sherbrooke, 



P.O. 



MM. L. Chaput, Filt & Cie, Limitee. 
Depositaires en Gros. Montreal, P.Q 



' Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 

Nom 

De 

(Nom de la maison de commerce) 

Rue 

Ville ou village 

Province 




;QOUDROn|i 

\Woinn!.c z,t 

IfOIEDf-MOM 

' CMATBTKr; \ , 

MArattcs 
COD LIVER Cllfi.j 



En bonne publicite il y a trois "forces" 
qui doivent s'equilibrer: 

i° La qualite de la marchandise; 
2° La valeur du "medium"; 
3 La puissance du "moyen". 



Tel. Be 



II, Main J 



4705 
6526 



Epiceries en Gros 

Speciality 

PAPIER ET SACS EN PAPIER 

Notre ligne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au meilleur de leurs interets. 



COUVRETTE=SAURIOL, Limitee, 

236-238 Rue St-Paul 




Su^ar 



Granule 

100 pour cent de pure Canne 
ROMPTES LIVRAISONS DE TOUTES COMMANDES 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le meilleur qui soit 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
pretes a present a 
etre expedites. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

Caranti absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
1 2 onces, 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en a voire fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rue» St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Est 5779 

BUREAU DE DIRECTION i 

President I M . J.-A.-K. Qauvln, pharmacien, an- 
cien tcherln; Vica-Presidenti M. I, -A. JUflrallee, 
aucien maire de Montreal ; Secretalre-Treso- 
rier i M. Arthur Gagnc, avocat ; Dlrecteurt i M. 
L.. B. GeoSrion, ancien president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. 1* 
l>r J.-O. Goyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P.-P. Renaud, capitallste ; M. F.-E. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Gerant i M. L.-W. Gauvln, ex-inspec- 
teur et surlntendant de la Metropolitan 1,1/e 
dns. Co. 
SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITA L 

Poui acheter une propriety ou pour batir. 
inscrivez-vous au "Prit Immobllier, Limitee," 
qui vous pretera ce capital sans interftt, avec 
grandes faolites de remboursement. 

Lea facilitesde remboursement des prfits faits 
a ses membres par le "Prat Immobllier, Limitee" 
sont telles qu'elles representent a peu pris 
l'lnterst que l'on auralt a payer sur un emprunt 
erdinaire. 

REPRESENTANT8 DEMANDES— Lt "Pr«t 
Immobllier, Limitee" n'a pas encore d'agence 
dans tous les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des representants bien quail- 
lea. 

Ecrivez ou telephone! pour avoir la 
broehurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangcz votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vue du passant. 



2.84 
5-oo 
o.55 
0.84 
4.00 



de $7.00 a 25.00 




8 oz. 
16 oz. " " 

1 oz. London 

2 oz. " 
Extraits a la livre de $1.10 a 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 

fruits. 

Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 

Marque Jor a s 1 " " " " 0.75 

Vernis militcire a l'epreuve de l'eau 2.00 

MATTHEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal, Canada. 

Lard en baril 
Lard pesant, Marque 
Frontenac, Short 
Cut, brl. 35/45 26.00 
Lard pesant, Marque 

Frontenac, Short 
Cut, y 2 brl. 13.25 

Lard pesant, Marque 
Champlain, Short 
Cut, brl. 45/55 26.00 
Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. 13.25 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 

sosse, tout gras, brl. 40/50 27.50 

Lard ciair, Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 14.00 
Marque Dorchester 27.00 
Marque Dorchester, y 2 brl. 13-75 
Marque Brown Brand, brl. 20/35 
(clair) 26.00 
Saindoux Compose 
Tierces, 375 lbs. o.ooi> 
Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 0.094 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) o.gol 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.094 

Seaux de bois, 20 lbs., net $1.95 0.10 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.85 0.09J 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 

ses, bleu o. 10] 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu o. ioil 
Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 0.10' 
Brjques de saindoux, 60 lbs., en 
caisse ■ 0.11 
Saindoux garanti pur 
Tierces, 375 lbs. 0.12 
Boites, 5a lbs., net (doublure par- 

chemin) o.i2i 

Tinettes, 50 lbs. s net (tinette imi- 

tee) 0.12I 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin $2.50,o.i2i 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut $2.40 0.12 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12! 

(A suivre a la page 20) 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujours digne de cenfiance, elle est prefiree a 
toutes les autres farines. 

UN BON VENDEUR. 

Voyei le coupon des epicieri dans cheque 
carton. 

Brodie & flarvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436. MONTREAL 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes d e con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque diposie sur 
chaque paquet vh itable 

FA ITS SEULEMEN T PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1 T80 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Wass 




LAGAILLE, CENDREAU & CIE 

" Successeurs de CHS. LACAILLE <S OB. 

EP1CIERS EN QROS 

Importateurs de Melasses, Si- 

rops, Fruits Sees, Th6, Vine, 

Liqueurs, Sucres, Etc., Etc. 



Sp£cialite de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



ELITE" 



CHOCOLAT 44 

Non Suore 

(Sb 

DBS EPICIKB8 
Pour tous lea 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de l A lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, \ E. 

J.A.TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XI. VIII— No 8. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



1 1 




DEPUIS UN SIECLE OU PLUS 

St-Vincent a expedie le gros de l'approvisionnetnent du 
monde en fait d'Arrowroot, parce que la St. Vincent 
Arrowroot est la meilleure. 

Comme article courant de mdnage il s'est fait une place 
dans nombre de domiciles ; ses qualites salutaires et nu- 
tritives en font un aliment sain et bienfaisant pour les 
jeunes gens, les gens age« et les invalides. 
La grande variete de mets deiicieux qu'on peut con- 
fectiohner avec cet aliment explique le "pourquoi" de 
sa popularity. Ilsedigdre tr£s faci'ement. 
Faites bien savoir a votre clientele que vous avez la 
St-Vincent Arrowroot et vos ventes seront considera- 
bles. Pour renseignements et dchantillons ecrivez a 
J. 'Elliot Sprott, S£ct£taire. 

ST. VINCENT ARROWROOT GROWERS 
AND EXPORTERS' ASSOCIATION 



KINGSTOWN 




LEPACIFIQUE 
CANADIEN 



LES TRAINS PAR- 
TENT DE MONT- 
REAL! 




St-Jean-Halifax 

6.35 p.m. tous les jours, excepte Samedi. 
Wagon-Buffet au depart de Montreal. 

Quebec 

t9 00 a.m. *i.3o p.m. *u.3o p,m. 

Ottawa 

Depart de la Place Viger *8.oo a.m. t5-45 P m - 

1 Gare Windsor *9.o5 a.m. f4oo p.m. $7.35 

p.m. *9 00 p.m. *9 45 p.m. 
Char-dortoir au train de 9.00 p.m. 

t Tous les jours excepte le dimancbe 

* Tous les jours 

§ Dimancbe seulement 

BUREAUX DES BILLETS 

141-143 rue Saint-Jacques 

TEL. MAIN 8125 
Hotel Windsor — Cares Place Vlger et Windsor 



12 



LK PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 




G I L LETT'S 



■&-£yHQ-£3-B-£ 





6 ai.Erj$ 




tplCICTS l Le profit sur un article de marque 
bien connu et bien annonce et de qualite superieure 
est plus durable et plus satisfaisant que celui fait 
sur des sortes "tout aussi bonnes', qui, considerees 
au mieux ne sont jamais que des imitations, faites a 
meilleur compte avec des matieres de qualite infe- 
rieure : et meme si vous offrez une quantite plus 
grand toute tentative de substituer un article de 
pietre qualite a la Lessive de Gillett vous fera perdre 
des clients de valeur. 



§ LA LESSIVE DE GILLETT CONSUME LA CRASSE 
S EAVGILLETT COMPANY LIMITED 

Winnipeg TORONTO, OTMT. 




lst 




MONTREAL 



-' &0-&G-S3-£3-£3-O-B-£>^F 





Pour votre profit et 

voire reputation vendez 

des aliments marins de 

la marque BRUNSWICK 

lis vous attireront un commerce de poisson plus important et plus profitable. La haute qualite et le 
prix modere des Aliments Marins de la marque Brunswick ont produit un gros commerce qui combine avec 
des methodes consciencieuses de faire des affaires ne peut qu'augmenter constamment. 

II est prouve qu'ils attirent des affaires et ils ajoutent a votre prestige comme detaillant de produits 
de bonne qualite. Situes pres des bancs de peche nous obtenons le meilleur choix de la capture des 
pecheurs. Notre usine est moderne et parfaitement sanitaire, c'est une des plus grandes de la cote de 
1 Atlantique. 

Voici quelques-unes de nos lignes principales qui donnent tant de satisfaction. 




% Sardines a l'Huile 
% Sardines a la Moutarde 
Kippered Herring 
Harengs Sauce Tomate 



Finnan Haddies 

(Boites Rondes et O vales) 
Clams 
Scallops 



Mieux vous approvisionnerez votre stock a present, plus vous obtiendrez votre part des ventes pro- 
fitables de poisson. 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 

EDITEURS 



Cempagnie de Publication* de» Marchands Detailleun du 

Canada, Limitee, 

Telephone E.t 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tous let cervices: 



ABONNEMENT ; 



Montreal et Banlieue, $2.50) 

Canada et Etats-Unis, 2.00 [ 
Union Postale, ■ Fr». 20.00 ) 



PAR AN. 



Bureau de Montreal : 80 rue St-DenU. 

Bureau da Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertaon & Co., repr*««nt«nt» 

Bureau de New-York : Tribune Bids.. William D Ward. repre»entenl 



II n'eat pa* accepte d'abonnement pour moini d'une annee 

A moina d'avis contraire par ecrit, adrcaae directement 
a no* bureaux, 15 jour* au moina avant la date d 'ex pi rat ion 
I'abonnement est continue de plein droit. 

Toute annee commencee est due en entier. 

L'abonnement ne cesse pas tant que les arrearages ne son! 
pas payea. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable "au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bons de poste doivent etre faits payables 
a l'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adreaser les lettres, etc., simplement comme suit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevriar 191 5. 



Vol. XL VIII— No 8. 



LE FRANCAIS DANS L'ONTARIO 



La genereuse et juste campagne faite en faveur de l'en- 
seignement du franqais dans 1'Ontario a obtenu toutes les 
adhesions, attire toutes les attentions, suscite tous les efforts, 
declanche toutes les sympathies, stimule toutes les genero- 
sites et le grand mouvement est en'marche soutenu par l'elite 
de la population canadienne et par !a classe industrieuse et 
irieuse, par les grands et les' petits; c'est l'unanime aspi- 
ration vers le bon droit, la legitime protestation contre line 
oppression tyrannique et indigne de ceux qui respectent les 
libertes de conscience et qui ont le culte du passe et des tra- 
ditions qui s'y rattachent. 

Allons-nous apres tant d'annees de prodigieux progres 
dans l'effort commun, dans l'union paisible et fructueuse, re- 
venir aux luttes de 1837, qui furent le temoignage d'antipa- 
thies et de sourdes rancunes entre deux races qui ont depuis 
fait une paix conciliatrice, donnant droit aux uns et aux au- 
tre-, de vivre a leur guise et de jouir des memes droits acquis 
par une colonisation ardue, patiente et feconde? Et le pro- 
gres que nous avons fait dans la voie d'une liberte respective, 
\.i-t-ii s'effondrer tout-a-coup pour nous faire remonter a un 
etat barbare on notre prosperite sombrera lamentablement ? 
La levee de boucliers que nous constatons de toutes parts 
nous prouve qu'il n'en sera pas ainsi. Nous, les Canadiens- 
franqais, attaques drns ce que nous avons de plus cher: le 
parler de 1:0s arcetres, nous allons nous defendre avec la 
derniere energie contre les esprits etroits qui cherchent a 
banir l'usage d'un langage dont la merveilleuse elarte et la 
c incision mathematique en a repandu la pratique universelle- 
ment. L'appCl lance par nos compatriotes de 1'Ontario a ete 
entendu par tous et c'est avec une spontaneite >ans exemple 
ue ch; cun a entrepris de faire sa part pour s'opposer a l'ini- 
quite du reglement 17. De tous les points du Canada des 
adhesions precieuses sont venues grossir le Hot des protesta- 
tion^ ft soutenir. la cause du bon droit et demain ce sera 

itante victoire de 1'esprit de liberte sur la mentalite op- 
pressive de curtains sectaires dont le fanatisme ne saurait 

ver d'e'e' o en -dehors de leur cercle restreint. ("es con- 

pdicteurs de 1'esprit ouvert et de Fame moderne ont cssaye 

d'emp oyer des procedes a r'allemande"-; secondes par un 

iona.^e parfaitement organise, ils ont cm pou- 



voir etouffer la minorite de la province d'Ontario et par des 
moyens brutaux arriver a faire aboutir leur desseins arbi- 
traires. Mais leur plan est dejoue; ils comptaient sur la sou- 
mission miserable de leurs victimes et i 1 s se heurtent a un 
mur de'volontes tenaces. d'energies insoupgonnees; a present 
leur defaite est assuree. Quand un peuple a garde a son 
foyer le culte de la race, qu'il a conserve religieu-ement le 
doux par'.er dont fut bercee son enfance, qu'il n'a cesse de 
pratiquer sa religion et de suivre ses traditions, ce n'est pas 
d'une signature arrachee par on ne sait quelles machinations, 
qu'on peut le tuer, le faire disparaitre; les edits, les lois in- 
justes peuvent l'atteindre, le blesser, le mutiler, mais on ne 
1'aneantit pas, on ne peut lui oter le principe de vie, le souffle 
qui fait battre le coeur et affluer le sang au cerveau pensant. 
Et tot ou tard la revo'te eclatera; comme un riot irresistible, 
elle emportera tout sur son passage et fera tomber le lounl 
echaffaudage laborieusement construit pour endiguer le flux 
d'une pensee et l'assaut d'un principe. Krancais et Anglais 
ont ete les artisans de la grandeur canadienne, les ouvriers 
qui de leurs mains habiles et laborieuses ont etabli les fonda- 
tions solides de la nation canadienne, ils ont droit les uns et 
'es autres aux memes prerogatives, quel epie soit le drapeau 
qui preside a nos destinees. Les Canadiens-franqais se sonl 
montres loyaux vis-a-vis de l'Angleterre, ils ont droit au res- 
pect et a la consideration, meme la oil ils sont en minorite et 
nulle personne juste et sensee ne saurait leur contester cette 
egalite devant l'opinion. 

Nous sommes persuades que les tribunaux supremes or- 
donneront le rappel du reglement qui froisse tant de Cana- 
diens dans leurs sentiments les plus chers. ceux qui ont trait 
a leur nationalite. a leurs traditions et a leurs religions. Et 
l'attaque portee par cette reglementation outranciere est 
d'autant plus douloureuse pour les Canadiens-franqais qu'elle 
les atteint dans leurs enfants et qu'elle a pour visee non de- 
nui>ee de former de nouve les generations parmi lesquelles 
le souvenir franqais ne soit plus qu'un fantome. 

C'est notre de\oir a nous les populations de la province 
de Quebec de nous opposer par ton-- les moyens a I'oeuvre 
projetee par 'es terroristes ontariens, qui ont preconis 
mesure qui a souleve une indignation aussi generale, car ^i on 




TANGLEFOOT 

L,E DESTRIJCTECB »E MOICHE*. »AKS IMMSON 

46 csa d'empoisonnement d'entants par le ptpier a mouches empoisonne furant slgnales dans 1 6 Etats, de juillet a novembre 1014 




14 



LE PRIX COURANT, Ycndredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XL VI 1 1— No 8. 



les laisse poursuivre leur tache nefaste ils ne tarderont pas a 
cntreprendre par des nioyens detournes les institutions de 
notre propre province et a faire naitre les germes de perse- 
cutions qui engendrent les guerres civiles. Agissons pendant 
qu'il en est temps encore. Soyons nous-memes et ne desar- 
mons pas, nous devons squtenir nos freres d'Ontario et nous 
ne faillirons pas a notre devoir. 



EPICIERS DE MAISONNEUVE. 



LA NOUVELLE TAXE DE GUERRE ET LE COMMER- 
CE DES VINS 



L'annonce des taxes de guerre, prevue depuis longtemps, 
n'en a pas moins ete une surprise pour beaucoup en ce qui 
concerne les items objets de cette surtaxe, et il semble de 
prime-abord que certaines previsions de la loi ne seront pas 
des plus faciles a faire respecter par suite de la complexite 
de leur interpretation. 

Parmi les articles frappes de droits extraordinaires et 
qui affectent directement le commerce, notons que: 

"Sur toute bouteille ou paquet contenant une medecine 
brevetee ou du parfum d'un prix de detail de dix sous ou 
moins, il faudra apposer un timbre de 1 sou. 

"Si la valeur est de plus de 10 sous, il faudra un timbre 
par 10 sous ou fraction de 10 sous additionnels de 1 sou. 

"Sur toute bouteille de vin 11011 mousseux d'une pinte ou 
moins, il faudra un timbre de 5 sous. 

"Et si la quantite est de plus d'une pinte, il faudra pour 
chaque pinte ou fraction de pinte additionnelle un timbre de 
5 sous. 

"Sur toute bouteille de champagne ou de vin mousseux 
d'une pinte ou moins, il faudra apposer un timbre de 25 sous. 
"Et pour chaque pinte ou fraction de pinte additionnelle, 
un timbre de 25 sous." 

Ces impots additionnels sur les vins de toutes sortes 
comptent du 12 fevrier 1915 et frappent toutes les mafchan- 
dises de ces categories importees ou sorties d'entrepot a 
compter de cette date, ou en possession du fabricant ou du 
producteur ou du marchand de gros ou du marchand de de- 
tail a compter de cette date. 

La plupart des epiciers licencies se sont emus de Inter- 
pretation qui pouvait etre faite de ces reglements et ont 
craint d'etre obliges de payer dans certains cas plusieurs fois 
la nieme taxe pour le meme article. ' 

De fait, a premiere vue, il ressort que ce regle'ment obli- 
ge le producteur ou le marchand de gros d'apposer un tim- 
bre sur le fut pour les vins vendus sous cette forme. Eli ge- 
neral, le detaillant qui achete le vin en fut, en fait lui-meme 
l'embouteiiiage et il est bien evident que rien apres cette 
operation ne saurait indiquer que la taxe a ete payee sur ce 
vin embouteille. Devra-t-on en consequence apposer a nou- 
veau sur chaque bouteille le timbre exigible? C'est ce point 
precisement qui a deroute pas mai d'epiciers licencies et au 
sujet duquel nous nous sommes livres a une enquete afin de 
pouvoir renseigner les interesses. 

Le Ministre <lu Revenu de PInterieur que nous avons con- 
suite sur 1'interpretatipn de la loi des taxes de guerre conccr- 
nant les vins, nous a fait la reponse suivante : 

"Le marchand-detailleur devra placer un timbre de Pimpot 
"sur chaque bouteille qu'il exposera sur sa tablettc ou qu'il vend 
"au consommateur. De meme que le marchand de gros qui vend 
"a la bouteille ou au recipient quelconque, directement au con- 
"sommateur, devra apposer les timbres de l'impot avant de 
"livrer le vin. II ne sera pas necessaire de mettre les timbres sur 
"les recipients dont Pon se sert pour delivrcr du vin au detail- 
"leur qui lui, met ce vin en bouteille." 

D'apres ceci, il ressort que le vin livre en f uts au detaillant 
ne sera soumis au timbre qu'apres embouteillage fait par ce 
dernier pour les besoins de livraisons au consommateur. Les 
detaillants peuvent se ficr a ces conclusions jusqu'a nouvel ordre. 



Mardi dernier, 16 courant, les epiciers de Maisonneuve, 
section de PAssociation des Marchands-Detailleurs du Cana- 
da, Incorporee, se sont reunis a leur local, salle Houle, rue 
Letourneux, a Maisonneuve, pour proceder a Pelection de 
leur bureau pour Pannee 1915. L'assistance etait nombreuse 
et le vote donna les resultats su,ivants: 

MM. Emery Leboeuf, president; Auguste Pigeon, ier 
vice-president; Jos. Blair, 2eme vice-president; ech. H. A. 
Morin, tresorier; Jos. Dubois, secretaire; J. D. Martineau, 
auditeur. 

Au cours de la seance fut discute le projet d'une demande 
de reglementation plus serree concernant les colporteurs et 
plusieurs suggestions heureuses furent acceptees unanime- 
ment. 

La question de la surtaxe de guerre concernant les vins 
fut aussi a Pordre du jour. Les interesses trouveront dans le 
present numero les renseignements qui nous ont ete fournis 
par le percepteur du Revenu a Montreal relativement a Pin-, 
terpretation du nouveau reglement. 



POUR LES EPPICIERS LICENCIES. 



Deux points importants a noter. 



Nous savons que quelques epiciers licencies qui ont d'ail- 
leurs toujours respecte tres strictement la loi des licences, 
mettent quelque negligence a faire leur application pour le 
renouvellement de leur privilege expirant au ier mai pro- 
chain. Simple inadvertance sans doute, mais qui pourrait en- 
trainer de serieux desagrements pour les interesses. On sait, 
en effet, que les applications dont il s'agit doivent etre en- 
voyees avant le ier Janvier; beaucoup outrepassent cette date 
et a Pheure presente, il en est qui n'ont pas encore rempli 
cette formalite. Aussi les engageons-nous a se mettre en 
regie sans plus tarder, cela les mettra a Pabri d'ennuis pos- 
sibles et les fera inscrire regulierement au livre des renou- 
vellements de licences accordees aux epiciers. 

A propos des epiciers licencies, il convient egalement 
d'elucider un point qui pour beaucoup ne semble pas etre tres 
bien compris. La question dont il s'agit peut se poser com- 
me suit: 

Le changement de local d'un epicier licencie est-il consi- 
dere comme un transfert de licence et est-il dans Pobligation 
consequemment de payer la somme de $100 imposee a tout 
transfert de licence? 

D'apres les renseignements que nous avons recueillis au- 
pres d'autorites competentes, il appert que si un epicier 
change de magasin au ier mai, il n'est nullement astreint a 
payer les $100 de transfert, mais s'il change de local a une 
autre epoque de Pannee, il est redevable de ce montant au 
Tresor. 

Les remaniements apportes a la Loi des Licences n'ont 
affecte en rien cette pratique qui demeure sans cliangemcnts 
et les epiciers licencies qui se proposent de changer de ma- 
gasin au ier mai prochain n'ont done pas a redouter Pimposi- 
tion de cent dollars qu'entraine ordinairement un veritable 
transfert de licence d'une personne a une autre. 

L'idee de transfert dans Pesprit des legislateurs s'appli- 
que clairement a la personne qui detient une licence et noil 
au magasin qui en est Papplication commerciale. 



FAILLITES L'AN DERNIER 



Le nombre des faillites enregistrees au greffe des failli- 
tes, pendant Pannee ecou'ee, a ete de 432, avec 89 liquidations 
de compagnies. Le total avait ete de 202, Pannee precedente, 
avec 66 liquidations de compagnies. 



Vol. XI, VIII— No 8. 



LE PRIX COU.RANT, Vendredi, [9 Fevrier [915. 



15 



LA SITUATION DES CAFES 



Voici la situation des cafes telle qu'clle se presentait au 
debut do l'annee: 

Les evenements qui se deroulcnt depuis cinq mois, n'ont 
guere permis d'ctudier la situation de l'article; certains ope- 
rateurs ont disparu, du moins momentanement, de la scene 
commerciale; d'autres ont des preoccupations, primant leurs 
interets dans les affaires. II y en a aussi qui voudraient bien 
encore operer, mais ils ne le peuvent, faute de credit, ou 
pour toute autre cause. 

Dans ces conditions, on considere que le raisonnement 
n'a plus lieu d'etre; on croit que, pendant longtemps, il fau- 
dra se bonier a acheter et a revendre, sans vouloir prevoir 
quoi que ce soit; est-ce bien la le role d'une grande place qui 
ne doit pas desirer disparaitre, ou etre amoindrie? .C'est une 
question qui, croyons-nous, ne peut meme pas se poser. 

En tout cas, nous voudrions indiquer ce qui parait etre 
la situation au debut de ce second semestre de la campagne 
cafeiere. 

Pour cela, il faut d'abord constater que les recettes, pen- 
dant le premier semestre, ont ete, a Rio, de 1,386,000 s. et, a 
Santos, de 6,067,000 s., soit, ensemble, 7,453,000 s. Or, bien 
que les plus recents avis du Bresil aient annonce que les re- 
coltes en cours etaient encore plus petites qu'on ne le suppo- 
sait, il y a tout lieu de croire que les circonstances speciales 
de cette saison n'ont pas ete sans influer sur ces informa- 
tions et. par suite, rien ne prouve que Ton ait des raisons 
pour modifier les previsions anterieures; e'est-a-dire que Rio 
ilennera, en 1914-1915, environ 3 millions de sacs, et Santos 
% l /i millions de sacs, soit ensemble, environ 1 1 l / 2 millions 
de sacs. 

En admettant que ces previsions se realisent, il en resul- 
terait que les recettes a Rio et Santos pourraient atteindre, 
dans le second semestre qui comence, 4,000,000 s., contre 
3,226,000 e., recus du ier Janvier au 30 juin 1014. 

Rien que ce fait ne parait pas etre tres favorable a la 
hausse; il y a encore une autre chose qui n'est guere plus 
encourageante. Selon nous, la valorisation possede. ou, bien- 
lot ne possedera plus qu'environ 1 million 300.000 s., contre 
3.150,600 s. qu'elle detenait au 30 juin dernier, ce qui revient 
a dire que les recoltes actuelles de Rio et de Santos auront 
ete augmentees, pour le commerce, de 1,850,000 s. Par suite, 
en evaluant a 500,000 s. les recoltes de Victoria et Bahia, lc 
Bresil aura fourni, en cette saison, environ 13,850,000 s. 

Ce n'est. done pas en se basant sur les quantites fournies 
par le Bresil que Ton pourrait avoir des idees de la hausse. 
I es dernieres peuvent-elles etre, comme on le dit, justifiees 
par les 'productions diverses? 

II se peut que celles-ci ne soient pas effectivement re- 
duites par la guerre, ou plutot, par la situation financiere, 
qui en sera la consequence. Malgre cela. on peut supposer 
que la tota 1 ite de ces recoltes ne parviendra pas sur les mar- 
ches pendant cette saison. Cependant, on doit prevoir tres 
largement en admettant qu'un million de sacs sera retenu 
par suite des conditions actuelles, de serte gue les quantites 
mises a la disposition du commerce pendant cette campagne 
pourraient bien, malgre tout, depasser 18 millions de sacs. 

Et maintenant. il reste a discuter la question de la con- 
sommation, ce qui constitue, d'ailleurs, le principal alea de ' 1 
campagne en cours. Jusqu'a present, la consommation ne pa- 
iait pas avoir etc reduite par laguerre; certains affirmeni 
meme qu'elle sera plus forte que jamais. Pour formuler cette 
opinion, ils se basent principalement sur les enormes quan- 
tites achetees par les differents gouvernements ainsi que sur 



le gaspillage inevitable resultant d'une repartition adminis- 
trative ou des risques de guerre. 

En outre, ils font remarquer que la production de la chi- 
coree se trouvant supprimee, ou tout au moins fort reduite, 
par l'occupation d'une partie du Nord de la France et de 
presque toute la Belgique, cela ne pourra que se traduire par 
une plus forte consommation du cafe. 

II y a beaucoup de vrai dans tout cela, mais on oublie 
peut-etre un peu trop que les quantites prises par les Gou- 
vernements ne representent'qu'un deplacement de repartition 
et non pas une augmentation de consommation; en outre, on 
a tout Fair d'oublier que ceux qui ne sont pas mobilises vont 
peut-etre bientot se trouver dans l'obligation de se restrcin- 
dre s'ils ne Font deja fait, et peut-etre que la rarete de la 
chicoree engagera certains menages a abandonner le cafe 
pour le the, ou toute autre boisson hygienique. 

En somme, il se pourrait fort bien, contrairement a ce 
que Ton pense assez generalement, que les quantites fournies 
par le Bresil et les autres pays suffisent a la consommation 
de cette campagne. 

Dans ces conditions, l'approvisionnement visible, au ier 
juillet 1915, sera certainement plus reduit qu'il ne l'etait au 
debut de la saison, mais les quantites a la disposition du com- 
merce seront a peu pres les memes. Et on se trouvera alors 
en presence d'une recolte de Santos plus forte que Pactuelle. 
On dit, en ortre, que. celle de- Minas, qui represente la plus 
grande partie de la recolte de Rio, sera egalement plus forte. 
De plus, on ne peut supposer que, dans six mois, la situation 
financiere du Bresil et aussi celle des autres pays seront meil- 
leures qu'elles ne le sont maintenant. 

En resume, si on prend en consideration la situation pre-. 
scnte et celle qui parait devoir exister dans quelques mois, on 
doit considerer que le cafe n'est pas cher, pour le moment, 
mais on ne peut pas dire que, meme en se maintenant sur la 
base actuelle, tel sera le cas plus tard. II en resulte que la 
consommation doit s'approvisionner regulierement, mais on 
ne peut reellement pas lui recommander de prendre de tres 
fortes quantites. II est probable, d'ailleurs, que la recom- 
mandation serait tout a fait inutile, car il y a tout lieu de 
croire que Ton en est arrive a pouvoir seulement remplacer 
ce que Ton a vendu. 

La circulaire de MM. G. Duuring en Zoon qui a ete pu- 
bliee le 5 Janvier, constate que. pendant le mois de decembre, 
l'approvisionnement visible a diminue de 26,000 s., ce qui le 
ramene a 10,091,000 s., contre 13 millions 665,000 s., il y a un 
an. Les debouches en Europe et aux Etats-Unis ont ete, 
pendant le mois de decembre, de 1,718,000 s. 

La hausse de ces derniers temps, a New- York, a ete cau- 
see par les achats faits par les Maisons de commission ainsi 
que par les outsiders qui etaient favorablement influences par 
la fermete du Bresil et aussi par la meilleure situation du 
disponible. 

Quant aux avis du Bresil. ils sagnalent encore des reccttc- 
assez fortes: par contre. une hausse, peu importante, pour le 
change, mais, ce qui doit surtout influencer le marche ame- 
ricain. une hausse de 150 reis a Rio. Celle-ci est, du reste, 
peut-etre due aux achats memes des Amerieains qui se sont 
apercus qu'ils commencaient l'annee avec un approvisionne- 
nient inferieur d'environ 300.000 s., a celui de l'an dernier. I! 
est done nature! qu'ils cherchent a s'assurer du cafe; leurs 
achats devraient encourager le Bresil et peut-etre meme en- 
trainer les marches europeens qui ne paraissent pas etre en 
situation de faire eux-memes un mouvement. 



i6 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 191 5. 



Vol. XLVIII— No 8. 



INCORPORATION D'UNE COMPAGNIE. 



"Boileau, Limitec." 



Avis est donne an public que. en vertu de la loi des Com- 
pazines de Quebec, il a etc accorde par lc lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres-patentes en date 
du 23 Janvier 1015. constituant en corporation MM. J. D. 
Boileau, epicier, Arthur Sarrazin, epicier, Aime Boileau, 
pretre, de St-Jean, P.Q., Mme Rose-Anna Boileau, mariee en 
separation de biens avec M. Arthur Sarrazin, M. Leandre 
Nortnandeau, commis-epicier, dont quatre de Montreal, dans 
les huts suivants: : 

Ac' cter, posscder, detenir, exploiter, dcvelopper, vendre, 
transporter et loner des terres, des terrains, des carrieres, 
des ppuvoirs d'eau, de 1'energie electrique. dans le district de 
Montreal, des aqueducs, fils de transmission, transbordeurs 
aeriens, chemins de fer ou voies d'evitement, construction de 

es 011 d'usines, machineries, materiel roulant, patentes, 
marques de commerce, publications, journaux, revues, droits 
d'autcur de toutes sortes, le tout sur les proprietes de la corn- 
pagnie ou toute autre propriete la ou elle aura obtenu la per- 
mission de ce faire des proprietaires, de faire le commerce de 
tous materiaux, marchandises de toutes sortes, proprietes 
mobilieres et immobilieres, de les hypothequer, les echanger, 
construire et ameliorer, et de faire en particulier toutes les 
affaires se rapportant a cet objet; 

D'acheter, posseder, vendre une licence de magasin en 
detail 011 en gros. pour la vente des liqueurs enivrantes, de 
faire i'embouteillage de toutes boissons ct liqueurs et le com- 
merce de liqueurs enivrantes en general, le tout en confor- 
mite avec la Loi des Licences de la Province de Quebec; 

Faire les affaires qui peuvent paraitre a la compagnie ca- 
pables d'etre convenablement conduites en rapport avec 
toutes affaires ci-dessus specifiees, et propres, directement ou 
indirectement, a augmenter la valeur des biens ou droits de 
la compagnie ou les rendre profitables; 

Acquerir ou assumer les affaires, biens et obligations, en 
tout ou en partie, de toute personne ou compagnie, faisant 
toutes affaires que la compagnie est autorisee a faire ou pos- 
scdant des biens -propres aux fins de cette compagnie, et les 
payer en actions du capital-actions de la dite compagnie; 

Prendre ou acquerir autrement et detenir, des actions 
dans toute autre compagnie ayant des objets en tout ou en 
partie semb'ables a ceux de cette compagnie, ou faisant tou- 
tes affaires capables d'etre conduites directement ou u»direc- 
tement pour le benefice de cette compagnie; 

Vendre, louer les biens, droits, franchises et entreprises 
de la compagnie ou toute partie d'iceux, ou en disposer au- 
trement, pour telle consideration que la compagnie pent ju- 
ger a propos, et en particulier pour actions, debentures, obli- 
gations ou autres garanties de toute autre compagnie ayant 
des objets en tout ou en partie semblab'es a ceux de cette 
compagnie; 

Se consolider ou s'amalgamer avc . tome autre compa- 
gnie ayant des objets semblables, en tout on en partie, a ceux 
de cette compagnie, et entrer en aucun arrangement pour le 
partage des profits, union d'interets. cooperation, risque con- 
joint, concession rcciproque ou autrement avec toute person- 
ne. societe on compagnie faisant ou engagec a faire ou sur lc 
point de faire ou d'etre engagce dans toutes affaires ou trans- 
actions capables d'etre conduites directement on indirecte- 
ment pour le benefice de cette compagnie, et prendre on ac- 
querir autrement des actions ou garnmies de toute tele com- 

nie, et les engager, vendre. detenir. emettre ou emettre 
de nouveau avec ou sans ga ran tie du principal ct interets, ou 
en faire le commerce autrement; 

Acheter. louer ou acquerir autrement, detenir ou posse- 
der 1 irs ou aucun des biens, franchise^, clientele, droits et 



privileges detenus ou possedes par toute personne ou societe 
ou par toute compagnie ou compagnies faisant ou formees 
pour faire toutes affaires semblables a celles que cette com- 
pagnie est autorisee a faire et les payer en tout ou en partie 
en argent, ou en tout ou partie en actions acquittees de la 
c impagnie, ou autrement, et assumer les obligations de tou- 
tes telles personne, societe ou compagnie; 

Tircr, faire, accepter, endosser, escompter et executer 
des billets promissoires, lettres de change, mandats et tous 
autres instruments negociab'es et transferases; 

Faire des avances en argent aux clients et autres ayant 
des relations d'affaires avec la compagnie et garantir l'exe- 
cution des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer par paiement en argent, stock, obligations ou 
en aucune autre maniere toutes personne ou personnes ou 
corporation ou corporations pour services rendus ou devant 
etre rendus en plagant ou aidant a placer ou garantissant le 
paiement d'aucune des actions du capital-actions d; la com- 
pagnie, ou de toutes debentures ou autre garanties de la com- 
pagnie ou dans ou an sujet de la formation ou avancement de 
la compagnie ou de la conduitc de ses affaires; 

Faire toutes telles choses en rapport ou utiles a l'acqui- 
sition des susdits objets sous le nom de "Boileau, Limitee", 
avec im capital social de vingt mille dollars ($20,000) divise 
en quatre cents (400) actions de cinquante (50) dollars cha- 
cune. 

Le siege d'affaires de la Compagnie sera a Montreal. 

Date au bureau du secretaire de la province ce 23 Jan- 
vier 1915. 

C. J. SIMARD, 

Sous-secretaire de la province. 



UNE VITRINE A GRANBY. 



Grauby est une des plus grandes villes dans les Cantons 
de l'Est, ct la plus importante pharmacie de cette ville, est 
ce lc du Dr C. P. Verdon. Notre cliche donne une idee de 
1'apparence de cette vitrine recemment decoree pour annon- 
cer le Tabac a Fumer "Forest & Stream". 

Les couleurs vafiees des boites et des pancartes furent 




tres effectives et attirerent l'attention des nombreux fumeurs 
a ( 1 ran by. 



Vol. XI.YIII— No 8. 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, [9 Fevrkr [915. 



17 



TEMOIGNAGE 

THE BENARD STORES 

Harrican-a, Que.. 13 fevrier 1914. 
"l.c Prix Courant", 

So rue St-Denis, Montreal. 

Monsieur, 

Veuil'ez trouver ci-inclus notre cheque pour payer notre 
abonnement au "Prix Courant". 

Nous ne saurions assez vous feliciter des services que 
votre revue nous rend surtout dans mi pays aussi eloigne des 
centres commerciaux que prive de communications regulieres. 
Nous ne saurions assez vous encourager a continuer une 
1 n u\ re si utile et sa pratique. 

Veuillez agrcer, monsieur, avec nos felicitations, nos sa- 
lutations les plus empressees. 

A. MANIBAL, 

Gerant. 



LES PROGRFS DE LA MUTUELLE DU CANADA 
PENDANT L'ANNEE 1914. 



L'annee passee a ete une de celles durant lesquelles les 
institutions Financieres ont eu a hitter contre le mauvais vent 
des affaires. Parmi celles-ci aucune n'a traverse les temps 
djfficiles de l'an dernier avec plus de succes que les compa- 
nies d'assurances sur la vie. De fait, les experiences de l'an 
passe ont ete une merveilleuse justification des revindications 
des organisations d'assurance-vie. Des milliers de detenteurs 
de police ont trouve que, tandis que beaucoup de leurs titres 
en portefeuille tomhaient de valeur 0U devenaient sans valeur, 
leurs contrats d'assurance-vie ne se trouvaient aucunement 
affectes. Nous croyons que la confiance du public dans l'ins- 
titution de l'assurance-vie ne fut jamais p'us profondement 
etablie et on pert predire a coup sur qu'il y aura une puis- 
sant e expansion d'affaires pour Unites les compagnies quand 
les conditions normales seront retablies. 

Ces remarques sont suggerees par l'expcrience de la 
Mutual Life of Canada dont nous publions dans le present 
numero le rapport annuel. La panique qui a suivi la declara- 
tion de guerre et qui venait s'ajoutcr a la depression qui se- 
vissait deja a cette date n'a atteint en rien l'equilibre de la 
"Seue Mutuelle du Canada". L'unique effet rcssenti fut dans 
le montant des affaires entrees; cette annee par suite des 
temps durs. le cbiffre d'affaires ne fit que repeter celui de 
[913 avec un petit surplus en faveur de 1914. Les cbiffres 
exacts sont pour 1013. $14,400,734 et pour 1014. $14,525,411. 
1 e resultat ol)tenu sans campagne speciale dans une annee 
telle que celle de 1914. montre quelle forte place la Mutuelle 
tient dans la confiance du public canadien. Le total de>s assu- 
rance- en force -s'cleve a present a $94,477,350. Le fait le plus 
digne de remarque dans l'experience de la Mutuelle au cours 
de l'annee passee est le montant de surplus gagne. La grosse 
augmentation est" .due probablement a une mbrtalite Favorable 
et a l'interet eleve que la Compagnie fut capable d'obtenir. 

De toutes famous, e'est un motif de satisfaction veritable 
pour tons les detenteurs de police de la Compagnie, car e'est 
l>ar des resultats semblables que la Compagnie se trouve en 
mesure de continuer le paicment de superbes dividendes aux 
detenteurs de police. La reputation de la Compagnie pour sa 
gerance economique el soigneuse est bien connue et il esl 
evi lent que sa methode a ce sujet a ete ngoureusement suivie 
si i'on en juge par le taux tres bas des depenses par rapport 
au\ revenus et cet item ajoute aux deux autres precedemment 
soulignes a contribue a parfaire le magnifique surplus de be- 



nefices s'elevant a $1,035,778.14, soit une augmentation de 
$183,615.14 sur la precedente annee. 

\ tons points de \ue, l'annee passee a ete une de celles 
qui peincnt etre regardees avec pleine satisfaction par les 

actionnaires et qui demontrent clairement que la "Mutual 
Life Assurance Company of Canada" occupe une place au 
premier rang des institutions solides et permanentes. 



UN NOUVEAU VILEBREQUIN SAMSON. 




La Compagnie Peck, Stow & Wilcox, de Southington, 
Conn., et Cleveland, Ohio, vient d'ajouter une nouvelle serie 
de Vilebrec|uins Samson d'une force exceptionnelle a sa - ligne 
bien connue de vilebrequins Samson. 

Le coussinet a Lilies et la tete, des caracteristicjues qui 
out fait la reputation du vi'ebrequin Samson de P.. S. & W.. 
sont maintenus dans la recente serie et ils out une nouvelle 
oiiverture d'une capacite de x /i pouce et d'une force extraor- 
dinaire. 

Dans me e ; preuve severe, avec le coupant d'un grand 
modele dispendieux Chirk, la meche fut poussee a sa limite et 
traversa une planche d'un pouce. La tige conique de la' 
mecbe avait etc coupee et la serre tenait la meche par la tige 
ronde, tandis qu'elle traversait la planche. • 

Cette demonstration est extraordinaire parce qu'el'e est 
generalement infaisable pour un homme, a moins qu'il ne soit 
tres fort, meme quand il emploie une meche tres dispendieuse 
avec le large coupant pousse a sa limite. Tres souvent le filet 
se lixera et la tige tournera dans le coussinet 

Le nouveau vilebrequin Samson est connu sous le nu- 
mero de serie PotoA et est identifie par un bel anneau lini de 
crosse de fusil entourant la tete du coussinet. Cet anneau 
tient les bil'es dans le coussinet et est tourne par l'operateur. 

La nouvelle serie se fait dans un assortimenl complet de 

tailles. 



Voyag'eur pour la ville 

demande 



Par une Maison de Montreal tenant des 
specialites bien connues dans les lignes d'e- 
picerie et de confiserie. II est essentiel de 
parler les deux langues, anglais et francais. 
Position excellente pour un homme capable. 
Faire application en specifiant qualifications 
et salaire ou commission desiree a X. Y. Z. 
Le Prix Courant, Montreal. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



The Mutual Life Assurance 
Company of Canada 



BUREAU-CHEF 



WATERLOO, ONT. 



Etat Financier pour Pannee ayant pris fin au 31 Dec. 1914 



COMPTE DE CAISSE 



RECETTES 

Actif net inscrit aux livres — 

au 31 decembre 1913 $21,156,534.40 

Primes (Net) .. 3,281,885.28 

Interets, lovers, etc 



$25,695,607.47 



DEBOURSES 



Reclamations pour deces 

Dotations echues 

Polices resignees 

Surplus 

Annuites 



Depenses, Taxes, etc 

Balance nette de l'actif aux livres- 
au 31 decembre 1914 



$ 520,219.60 

357,629.00 

275-636.67 

429,013.12 

8,947.87 

$ 1,591,446.26 
77I.535-64 

23.332,625.57 

$25,695.60747 



BALANCE 



ACTIF 

Hvpotheque; $13,270,833-53 

Debentures et Obligations 6,180,908.32 

Prets sur Polices 3.520,355-37 

Obligations sur Primes 8,655.63 

Immeubles 257.784.70 

Argent en Banques 156,696.18 

Encaisse au Bureau-Chef : ' 55 I - I 4 

Primes dues et differees (net) - 537.769-98 

Interct dii et accru 708,739.47 



$24,642,314-3-^ 



PASSIF 

Reserve, 3^% et 3% $19,628,810.00 

Reserve pour placement special . .' 386,033.12 

Valeurs resignees reclamables sur polices 

echues 3.739-00 

Reclamations pour deces 11011 feglees 101,000.00 

Provision pour deces pouvant survenir avant 

la fin de l'annee .. .._ 10,000.00 

Dotations echues 11011 reglees •• 6.132.00 

Valeur actuelle des montants 11011 encore dus 

sur Polices par a-comptes echus i55. T 44-00 

Dividendes dus aux detenteurs de Polices . . 16,848.86 
Dividendes alloues pour dividendes arrieres de 

Polices issues depuis le ier Janvier 191 1 ._. 74.5!8.9i 
Dividendes alloues pour dividende cumulatif 

de Polices . . 245.269.73 

Primes et Interets payes d'avance 57.5o7-°0 

Taxes dues et accrues v 60,170.98 

Da pour honoraires medicaux et comptes diffe- 

rents 15-373-50 

Soldes crediteurs au Grand Livre 63.1 79-3° 

Surplus, au 31 decembre 1914 3,818,527.12 

$24,642,314.32 



Examine et reconnu correct, 

J. M. SCULLY, F. C.A., 

Auditeur. 
Waterloo, 18 Janvier 191 5. 



GEO. WEGENAST, 

Directeur-gerant. 



RECORDS POUR L'ANNEE 19T4 



Assurances en force au 31 decembre 1914 .. .. $94,477,360 

Nouvelles affaires rentrees en 1914 14.525,411 

Actif au 31 decembre 1914 24,642,314 

Surplus gagne en 1914 1,035.778 



Augmentation sur 1913 $7,o85.333 

Augmentation sur 1913 •• 1 q 4 'Z 7 

Augmentation sur 1913 2.3«g.5«9 

Augmentation sur 1913 •• •• 183,015 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. Xl.VIII— No 8. 



LE PRIX COURANT, Vcndrcdi, 19 Fevricr 1915. 



J 9 



Le Marche de 1' Alimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 



Futures cotations: 
Ouver- 
ture Haut 

Ble— 
Mai $i.6_'H $1.63 
Juiliet 1.25^4. 1.36 

Mais- 
Mai .79 .79H 
Juiliet .80^ .8o]/ 2 

Avoine — ■ 
Mai .6o-H -6oH 

Juiliet .56^. .56^ 



Bas 



Ferme- 
ture 

4 $1.60 
1.30K i-3-'H 



Si-53 



Cotations au comptant: 
Ble. — No 2 rouge, $1.57^ 



.76% 
.78 

• 58M 

■ 54M 



■//74 

■ 79 l A 

.55^ 



$1.62; 

^c; No 



3oO. 



1-74 
0.70 
0.00 
0.86 
0.81 
0.65 
0.64 



1-75 
0.74 
0.71 
0.87 
0.82 
0.66 
0.65 



2 sacs .8.10 
2 sacs 8.10 



sacs 
sacs 

sacs 
sacs 
sacs 
sacs 



No 2 Lard, $1.58% a $1.63. 

Mais. — No 4 jaune, 71c a 
4 blanc, 73V2C a 74^c. 

Avoine. — No 3 blanche, 57X2C a 58^c; 
No 4 blanche, 57^20 a 58c. 

Seigle. — No 2, $1.26. 

Orge. — 78c a 85c. 

Grain de mil. — $5-5o a 

Trefle. — $11. so a $14.00. 
CEREALES. 
Ble No 1 Northern 
Avoine No 2 C.W., tres rare 
Avoine No 3 C.W. 
Orge No 3 C.W. 
Orge No 4 
Avoine No 2 blanche 
Avoine No 3 blanche 

LE MARCHE DE LA FARINE. 

Patentes du printemps: 
Royal Household 
Five Roses 
Glenora 
Harvest Queen 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 
Manitoba S. B. 
Keetoba 
Montcalm 

Patentes d'Hiver: 
Straight rollers 
Hurona (a patisserie) 
A " : 

Farine de ble-d'Inde, blancz 

pour boulangers 2 sacs 

Farine de ble-d'Inde pour 

engr'ais 2 sacs 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 
Avoine roulee, baril 
ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU 
LEE. 

Nous cotors: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 
Gru Man., au char, tonne 
Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 
Moulee pure; au char 33.00 

Moulee melangee, au char 28.00 
FOIN PRESSE ET FOURRAGE. 
Nous cotons: 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 
Tres bon, No 2 
No 2 

FROMAGE— BEURRE— OEUFS 

Montreal 

Prix vendants aux epiciers 

Fromasre doux 10c 

Froiiii?e fort, blanc. a la meti^e toc 

au morceau 20c 



2 sacs 

2 sacs 

sacs 



7.60, 
7.60 

7.40 
7.00 
7.40 
7.40 

5-40 
8.10 
7.60 

5-30 

4.10 

6.59 

7-55 



26.00 
28.00 

29.00 

36 . 00 
35-00 



18.50 10.00 
17.50 18.00 
16.00 16.50 



Fromage Oka, rare 26c 

Beurre, choix 33c 

lieurre, choix, en bloc d'une livre 33j/c 



27c 
30c 

36c 



Ocufs No 1 

Oeufs choisis 

Oeufs frais en boites de carton 

d'une douzaine 

Les oeufs frais, tres rares. 

FROMAGES IMPORTES 

Bonne demande. 

On cote le fromage de Gruyere: 

Fromage entier, 175 lbs, 33c; au mor- 
ceau, 35c 

Le fromage de Roquefort se vend 35c 
la livre et le Limbourg, 24c la livre. 

On cote encore: 
Gorgonzol lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Produits de l'erable. — On cote 
suivants : 
Pur sirop d'erable, boite 

8 lbs. 

d'erable, boite 



Pur sirop 

10 lbs. 
Pur sirop 

11 lbs. 
Pur sucre 



d'erable, boite 
d'erable, la lb. 



de 
de 
de 



les pnx 



85 c 



95c a 1. 00 



Miel. — On cote les prix suivants ; 



1.25 

9c a ioc 



16c a 17V2C 

i4Hc a 15c 

12c a I2^C 
6Y 2 c a 7Viz 



3.00 a 3. 10 

2.80 a 2.85 

2.60 a 2.65 

prix nil vints : 



Miel blanc, trefle 
Qualites brunes 
Blanc extrait 
Miel sarrazin 

Feves. — On cote les prix suivants 
'Feves triees a la main, le 

boisseau 
Choix i-pound pickers 
Three-pound pickers 

Vnl.-iillos — (~) n r nte 

Dinde fraichement tuee, la lb. 18c a 20c 
Dinde conservee au froid, lb. 17c a 19c 
Poulet. la lb. 12c a 15c 

Canard, 1a lb. 12c a 14c 

Oie. la lb. ioc a 12c 

Poule, la lb. ioc a 12c 

Pommes de terre. — Le commerce 
des pommes de terre est calme par suite 
de la demande limitee et les lots de 
chars des Montagnes Vertes se cotent 
523/2C le sac, ex-voie. et dans le commer- 
ce de gros, de 60c a 65c le sac, ex-maga- 
sin. 

MARCHE A PROVISION. 

Pores vivants, lots de choix. $"3. 20 a 
$R.^o les 100 lbs. oeses Imrs char 5 ;: porrs 
appretes, fraichement tues des abattoirs, 
$11.50 a $ir.75 les 100 lb = .: pores apore- 
tes a la campagne, poids lexers. $tooo a 
$ro.25 les 100, lbs.: porrs ^ppretrs a la 
r'amrtasrne. poids lonrrls. $9.7- a .^o.oo les 
100 lbs.: jambon. poids rnoven. t6c a 17c 
la lb.; bacon pour breakfast. t8c a T9c 
la lbs.: bacon de r^nix Windsor. °ic a 
°2c la 'b.: bacon Windsor dpsossp 23c 
1 2/ic la Hi.: saindonx. nualite "Pure 
Leaf", nc la lb. en seaux de 20 lbs. pn 
bois; saindoux. qualite "Pure Leaf", 

blinc: sm'ridonv compose toc 1i lb. 
en seaux de 20 lbs. en bois: saindonx 
eomnocp o T /$c la lb. en seaux de 20 lbs. 
en fer-blanc. 

LA SITUATION 

11 w 1 -le tres nombreux rlnnw")"nN 

no. nriv. T.es nffa<res sont n^se^ bonnes 

or on iip pent nrevoir l'inf'uencf nnr ces 

changements auront sur les affaires, vti 



qu'il n'y a pas asscz longtemps ql'ils 
sont en force. 

SUCRES 
Extra granule, sac, les 100 lbs. 6.80 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 6.85 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 7.20 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.40 
Extra ground, A bte 25 lbs., 100 lbs. 7.60 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 6.45 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 6.40 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.15 
Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.10 
Paris Lumps, I bte 25 lbs., 100 lbs. 7.80 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.55 

Crystal Diamond, i bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7.65 

Crystal Diamond, i bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7.85 

Crystal Diamond, Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 8.15 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.06 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.05^ 
Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal 

MELASSES 
Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.38 0.38 0.41 
Barbade, tierce et qrt. 0.41 0.41 0.44 
Barbade, demi qrt. 0.43 0.43 0.46 

Melasse, fancy, tonne 0.40 0.40 0.43 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.43 0.43 0.46 

Melasse, fancy, y 2 qrt. 0.45 0.45 0.48 
Les prix s'entendent: iere* colonne, 
pour territoire ouvert; 2.e colonne, pour 
territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 
iere qualite, le quart 32.00 

2eme qualite, le quart 27.25 

. SAINDOUX 
Bonne demande. 

La lb. 



O. 12^ 

2-45 
O.I2| 
O.I2J 
0.13 



Saindonx pur, en tinette 
Saindoux pur, en seau 
Saindoux pur, cse de 10 lbs. 
Saindoux pur, cse de 5 lbs. 
Saindoux pur, cse de 3 lbs. 
FARINES ET PATES ALIMEN- 
TAIRES 
Pates alimentaires 
Bonne demande. 
Nous cotons: 
Arrow root, boite de 7 lbs. 0.13 

Farine Five Roses, qrt. 9.25 

Farine Five Roses, sac ■ 4-50 

Farine Household, qrt. 0.25 

Farine a patisserie Ocean, qrt. 8.60 

Ear. d'avoine granulee, sac 3-90 

Far. d'avoine standard, sac 3-90 

Far. d'avoine fine, sac 3.90 

Farine d'avoine roulee, brl. 7-75 

Farine d'avoine roulee, sac 3.75 

Far. de ble-d'Inde, sac 2.40 

Farine de sarazin, le sac 3-40 

Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4.25 
Cream of wheat, cse 0.00 5.75 

Fecule de mais, ie qlte. lb. 0.00 0.07! 
Fecule de mais, 2e qlte. lb. 0.00 o.o6i 
Fecule de pommes de terre. 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 

Yermicelle. macaroni et 
spaghetti Canadiens btes 
de 5 lbs., lb. 0.00 0.06J 

En vrac 0.00 0.06} 

Paauets de 1 1b. 0.00 0.07 

Nouillettes aux ouefs: 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



Paquets de 4 lb.,, lb. o.oo 0.07} 

Spaghetti, pates assorties: 
alphabets, chiffres, ani- 
maux nouilles, coudes, 
importes en vrac lb. 0.00 0.094 

En paquets de 1 lb. " 0.00 0.10 

Tapioca pearl, en sac, 0.054 0.06 

Tapioca seed', en sac, 0.05* 0.06 

Sagou " 0.05I 0.06 

VINAIGRE 
Nous cotons. prix nets: 
Bollman. cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 

Domestique triple, cruches 

oaillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 1.40 
118 grains (proof), le gall. 0.00 0.20 
EPICES PURES, GRAINES ET SEL 
Bonne demande courante. 
Nous cotons: 
Allspice, moulu lb. 

Anis 

Clous de girofle moulu " 
Cannelle en mattes 
Clous de girofle entiers " 
Clous de girofle entiers " 
Chicoree canadienne 
Colza 

Creme de tartre 
Gingembre en racine 
Graine de lin non moul. " 
Graine de lin moulue " 
Graine de chanvre 
Macis moulu 

Mixed spices moulues " 
Muscade moulue 
Muscade 

Piments (clous ronds) " 
Poivre blanc rond 
Poivre blanc moulu 
Poivre noir rond 
Poivre noir moulu 
Poivre de Cayenne pur " 
Whole pickle spice 
Sel fin en sac 
Sel fin en } de sac 
Sel fin, quart, 3 lbs. 
Sel fin. quart, 5 lbs. 
Sel fin, quart, 7 lbs. 
Sel fin. en quart de 280 lbs. 
Ordinary fine 
Fine 
Dairy 
Cheese 
Gros sel, sac 
Legumes sees. 
N.ous cotono- 
Orge monde (pot), sac 
Feves blanches, Can., lb. 
Orge perle, sac 
Feves jaunes, minot 
Lentilles rouges, par sac, lb. 
Lenti'les vertes, par sac ' 
Pois verts, No 1 " 

Pois casse, le sac v " 

Ble-d'Inde a soupe, casse, 

le sac 0.00 3.25 

RIZ 
La demande est bonne. 
Nous cotons: 
Riz importes: 
Riz Patna. sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 0.054 o.o63 

Riz Carolina 0.09 O.IO 

Riz moulu 0.00 0.06 

Riz souffle (puffed) cse de 
36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 
Riz decortiques au Canada: 
Les prix ci-dessous s'entendent f.o.b 
Montreal. 

Qualite P», sac 250 lbs. 360 

Qualite C, sac 100 lbs. 3.70 

Sparkle 5.95 

India Bright, sac 100 lbs. 3.75 

Lustre 3.85 

Polished Patna 5.25 



0.00 


0.20 


0.00 


0.10 


0.00 


0.28 


0.18 


0.22 


0.20 


0.22 


0.00 


0.29 


0.12 


O. 13 


0.07 


0.08 


0.00 


0.40 


0.17 


0.22 


0.03*. 


0.044 


0.06 


0.07 


o.07i 


0.08 


0.00 


0.75 


0.00 


0.25 


0.00 


0.50 


0.20 


0.35 


0.00 


0. 12 


0.28 


0.2Q 


0.00 


0.30 


o.ig 


0.22 


0.00 


0.22 


0.00 


0.28 


0.16 


0.20 


0.00 


1.35 


0.00 


0.40 


0.00 


3 -30 


0.00 


3.20 


0.00 


3-io 


0.00 


T.85 


0.00 


2. TO 


0.00 


2.25 


0.00 


2.35 


0.80 


0.85 


0.00 


3-25 


0.054 


o.osl 


5.25 


6.00 


0.00 


3.00 


manquent 


manquent 


O.05 


0.054 


0.054 


0.06 



5-45 
5. 75 
5-95 
6.15 
6.30 



Pearl Patna 
Imperial Glace Patna 
Crystal Japan 
Snow Japan 
Ice Drips Japan 

FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 
Nous cotons: 
Dattes et figues: 
Dattes en vrac, 1 11). 
Dattes en pqts de 1 lb. 

Raisins de Corinthe. 
Corinthe Filiatras, en vrac 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 
Raisins de Malaga. 
Connaisseur, la bte 
Extra Dessert, la bte 
Extra paquets, la bte 
Royal, la bte 
Imperial, la bte 
6 Couronnes, pqts, la bte 
Excelsio\, la bte 

Raisins Sultana. 
Cartons, 1 lb. 
En vrac 

Raisins de Valence. 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. 

Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. 

Raisins de Californie. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 

Epepines, paq. 1 lb., choix 

Noix et Amandes. 
Amandes Tarragone 
Amandes Valence ecalees 
Cerneaux 
Avelines 

Noix de Grenoble Mayette 
Noix Marbot 
Noix du Bresil 
Noix de coco rapees, a la lb. 
Noix Pecan polies 
Noix Pecan cassees 
Peanuts roties, Coon 
Peanuts roties, G. 
Peanuts roties, Bon Ton 

Fruits evapores. 
Abricots, boite^5 lbs. 
Peches, boites 25 l'^s. 
Poires. boite 25 lbs. 
Pommes tranchees. evapo- 
rees btes de 50 lbs. 
Pelures de fruits. 
Citron 
Citronnelle 
Oi ange 

Pruneaux de Californie 

Boites de 25 lbs. 

30/40 

40A0 

50/60 

60/70 

80/00 

80/90 

90/100 



(Suite de la page 10) 

Caisses. 5 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisses rouges 0.12 

Caisses. 3 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisse 0.13 

Saindoux en carre d'une livre, 60 
lbs., en caisse 0.13$ 







0.08 


0.00 


0.074 






La lb. 






0.074 


c 


.08 


o.o84 
Lb. 
2.60 
360 
4.00 
4.25 
5.50 
5.80 
6.00 
Lb. 





.n4 0.134 





09 4 


0. io4 
Lb. 





.08^ 


o.o84 





.083 


; 0.09 





.09 


o.09i 
Lb. 





00 


0. 104 





00 


0. 10 
Lb. 





20 


0.21 





38 


0.40 





32 


0.34 





i 4 4 


0.16 





17 


0.18 


0. 


15 


0.16 





15 


0. 16 





18} 


0.22 





19 


0.20 





.00 


o.5S 





09 


0.094 





10 


0. io4 


0. 


124 


0.13 
Lb. 





.00 


0.15 





00 


0.094 





00 


0.13 


0. 


08 


o.o84 
Lb. . 


0. 


i34 


0. 14 


0. 


20 


0.21 


0. 


I3i 


0. T4 




La lb. 






O.T5 






0. 74 






0.13 






0.12 






o.io4 






0.10 






0.094 



, ; ^'- - ■■:--. 



fi'lAMiONO 

oho col am: 



JOHN P. MOTT & CO. 

Elite, per doz. 0.90 

La lb. 

Prepared Cocoa 0.28 
Breakfast Cocoa 
'^^ No 1 Chocolate 

Diamond Chocolate 

Navy Chocolate 

Cocoa Nibbs 

Cocoa Shells 

Confectionery Chocolate 

Plain Chocolate Liquors 

Vanilla Stick 

SAVON. 

The GENUINE, empaquet* 100 mor 
ceaux par caisse. 



0.36 

0.30 

0.24 

0.29 

0.35 

0.05 

0.18 a 0.30 

0. 18 a 0.25 

la gr. 1. 00 




AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 
Pots 
Sur extra fins, y 2 flacon, 40 s. 
Sur extra fins, y 2 kilo, 100 s. 

Extra fins, 1 kilo, 50 s. 

Fin, jus maigre, y 2 kilo, 100 s. 

Moyen, No 3, j/ 2 kilo, 100 s. 

Francois Petit. 

Pois fins, ]4 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Aspeiges 

En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, 4 kilo, 100s. 25.00 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 
En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 
Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 
Fines, 1 kilo, 50 s. 21.00 

Fines, y 2 kilo, 100 s. 22.00 



11.00 
17.00 
16.00 
IS-50 
9.25 



10.50 
8.00 



Flageolets 



Extra Fins, 
Extra Fins, 
Moyens, y 2 

Haricots 

Verts Fins. 



1 kilo, 40 s. 
V2 kilo, 100 s. 
kilo, 100 s. 



kilo, 



50 



Verts Moyens, l / 2 kilo, 100 s. 

Divers 

Cotes de Celeri, y 2 kilo, 100 s. 
Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 
Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 
Fonds d'Artirhauts, 4 kilo, 100 S 
Salsifis, 4- kilo, 100 s. 

Soupes. 

Oseille, y 2 kilo, 100 s. 

Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 

Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. 

Caisse de 200 more, de 3^2 oz. 
Caisse de 50 barres de 34 'h. 
Caisse de 25 barres de 11 lbs., lb. 

La Lune 65% d'huile d'Olive 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. 0.10 

Caisse de 50 more, carres de 12 oz. 4.50 
Caisse d* '2 barres, 3 lbs. 0.10J 



14.00 
14.50 
12.00 



12.00 
8.50 



9.00 

8.50 

11.00 

33- 00 

12.50 



10.00 

7.50 

11.50 



Caisse 

5.50 
5.00 
0.11 

Lb. 



Vol. XLVIII— No 8. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fcvricr 1915. 



21 



Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont-Royal . 

Baker & Co. (Walter)... 

Banque de Montreal 

Banque d'Hochelaga 

Banque Nationale 

Banque Molson 

Banque Provinciile 

Belanger & Belanger . . . 

Berry Bros 

Bowser, S F. & Co 

British Colonial Fire Ass 
Brodie & Harvie 



10 
24 
24 
24 
24 
24 
25 
26 
6 

23 

10 



Canada Life Assurance Co. . 23 

Canada Steamship Lines... 25 
Canadian Consolidated 

Rubber Co Couveit 

CaiadianSaltCo 11 

Caron L. A 25 

Channell Chemical Co 21 

Church & D wight 7 

Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 23 

Clark, Wm 10 



Connors Bros 

Cottam Bart 

Coulllard Auguste . . . 
Couvrette & Sauriol. 



Desmarteau Alex 

Disston Henry & Sons... 
Dom. CannersCo. , Ltd. 
Dontigny Hector 



Ecole Polytechnique. 

Eddy E. B. Co 

Esinhart & Evans. .. . 



12 

25 

25 

9 

25 

29 

3 

25 

8 
9 



Fontaine Henri 25 

Fortier Joseph 25 

Gagnon, P. -A 25 

Garand, Terroux &Cie.... 25 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 12 

Gonthier & Midgley 25 

Gouvernement Provincial. . 8 

Grand Trunk Railway 11 

Gunn, Langlois & Cie 7 



Heinz H.J. Co 7 

Jamieson R. C 30 

Jonas & Cie, H 

Couvert inte>ieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 
Lake of the Woods Milling 

Co. , Ltd Couvert 

La Pre>oyance 23 

La Sauvegarde 22 

Leslie & Co., A. C 26 

Lindners Limited 4 

Liverpool-Manitoba 22 

Magor Son & Co Lecture 

Martin C. E 25 

Martin-Senour 28 

Mathieu (Cie J. L.) 9 

Matthews -Blackwell Ltd... 7 

McArthur, A 26 

Metropolitan Life Ins. Co.. 22 

Montbriand, L. R 25 

Montreal-Canada Ass. Co. . 22 

Mott, John P., & Co 10 



Mutual Life, Rapport 18 

Nova Scotia Steel Co 24 

Pink Thos. Ltd 30 

Pret Immobilier Limited.. . 10 

Pr£voyants du Canada, (Les) 22 

Ramsay A . & Son 29 

Rolland & Fils, J. B 25 

Salada Tea 5 

St. Lawrence Sugar Co. ... 9 

St- Vincent Arrowroot 11 

Sun Life of Canada 23 

Tanglefoot 13 

Taylor Forbes Co. Ltd 27 

Theatre National Franca ; s. 25 

United Shoe Machinery Co. 
Ltd Couvert 

Western Ass. Co 22 

Wilke & Burnett 25 



0-(3darMop OY&lar 

\S VfPoHshl 1 I \J Vrfolish 




Mils O-Csdir 
Mop 



FAITES AU CANADA) 



(FAIT AU CANADA) 



Mile O-Cedar est une amie de toute bonne menagere. 

II n'est pas de femme soucieuse du bel aspect et de la proprete 
de son interieur qui n'ait chez elle une bouteille de Poli O-Cedat 
et une Vadrouille O-Cedar. 

II n'est pasun marchand soucieux de ses propres interets qui n'ait 
toujours en slock un bon approvisionnement d'articles O-Cedar pour 
repondre a la demande provoquee par notre publicite. 

Les vadrouilles sont de deux modeles (rondes et triangulaires) et 
de quatre prix differents :( 75c. $ 1 .00 $ 1 .25 $ 1 . 50 ). 

Le poli est en recipients de grandeurs diverses allant de 25c a 
$3.00 g 

Une taille et un prix pour convenir a toute demande. 

Commandez-ena votre marchand engros. Ne tardezpas 

CHANNELL CHEMICAL COMPANY, Limited 

369 Avenue Sorauren 




Mile O-Cedar et ton Poli. 



TORONTO, 



CANADA. 



EN SCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

(Compagnle a Fonds Social; 

Assurance en force $2,991,114,069 

Polices en vigueur au 31 de- 

cembre 1914 14 843,108 

Bn I9'4 la compagnie a e- 
mlsauCannds des poli- 
ces pour plus de $40,000,000. 

Bile a depose entre les 
mains du Gouvernement 
Canadlen et de fideicom- 
mls canadiens, exclusive- 

ment pour les Canadiens. 

environ $20,000,000. 

II y a plus de 700,000 Canadiens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPOREE EN I8SI 
ACTIF, au-dela de • - »3.^4. '79-93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Geo. A. Cox, President. 

W. R. Brock, Vice-President. t 

W. B. Mbikxb, Gerant-General. 

C. C. Foster, Secretaire. 

Succursale de Montreal : 

61 RUE ST-PIERRE. 

ROBT. BlCKBRDIKK, GftrSDt 



l' Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Independante (Incendle) 

BUREAUX : EDIFICE LEWIS 

17 Rut St-Jeah, Montreal 

Hon H B. Rainville, President. 
K. Clement, Jr., Gerant-G£neral. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assurance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responsabilit6 des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous consideYons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsablei. L'expe>ience 

n'est pas absolutnent 

indispensable. 



Bnrean : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 me St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 653 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

112 RUE ST JACQUES MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Lainer. Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr : A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. : Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



QU'EST-CE QUE 

L'ASSURANCE-VIE. 



Vous vous etes-vous jamais pose 
cette question? En principe, tout le 
monde sait que c'est un contrat en 
vertu duquel, en retour d'une cer- 
taine somme d'argent, une compa- 
gnie promet de payer aux heritiers 
de quelqu'un, a sa mort, une certaine 
somme d'argent. 

En pratique, toutefois, une police 
d'assurance sur la vie sert a beau- 
coup de choses qui valent la peine 
d'etre considerees. 

En voici un exemple : 

Vous etes marie. Une femme et 
des enfants dependent de votre sa- 
laire quotidien pour vivre. Vous ga- 
gnez, disons $15 par semaine, soit 
$780 par annee. II faudrait $15,600 
placees a 5 pour cent pour produire 
ce revenu. C'est-a-dire que comme 
organisation de travail pour votre 
famille vous valez $15,600, sans 
compter l'amour et I'afrection. De 
cette somme votre. vie represente le 
plus grand actif. Si vous mourez 
sans laisser d'economies ou sans as- 



COMPACNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENOlE 

Fondee en 1 869 

Telephone Bell Main 5381 

Actif ... $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autrea Valeurs 

passives .. 20 688,00 



$213,759.19 
Surplus pour les assures $344,126.76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE OULUTH, 

50 rue Notra-Dama Ouast, 

angle de la rue st-Sulpice. 

MONTREAL. 

L. A. Lavallee, President 

Ferd. Page, Gerant Provincial 



ASSIREZ VOIS 

DANS 

Ln $flUU€6flRD€ 



Ses Taux sont aussi avantageux 

que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses pollcaa sont plus llberalea 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses garantlaa sont euperleu- 

raa a la generalite de celles des 

autrescompagnies. 

La sagssse et I'axparlanca de 

sa direction sont une garan- 

tie de succes pour les annees 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 

compagnie Canadlenne- 

Francalaa et ses capitaux res. 

tent dans la Province de 

Quebec pour le benefice dea 

notraa. 

Slega Soolal i Angle das rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 
MONTREAL 



lo PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

3o PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



6o PARCE 
QUE 



Les Prevoyants dn Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise S500.000.0 

Actif du Fonds de Pension, 

Ia31 decembre 1914 S534.04t.53 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 1 

"Fonds Social" faisant une speciality du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $584>o44-53- 

ANTONI LESACE, Cerant-Ceneral. 

BUREAU-CHEF ; 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRLE" ; 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XL VIII— No 8. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



23 



Le Procede de la 
Canada Life 

La police a primes limitees 
de la Canada Life, apres que 
fcoutes sea primes out Me' payees 
continue a i\cevoir des dividen- 
des substantias. 

Ceci peut signifier des 
centaines de dollars 

pour la succession de l'assure\ 
en dividendes gagnes par la 
police apres que tous les paie- 
ments de primes' ont cesse. 

HERBERT C. COX, 

President et Gerant-General 



Ea Compaanic iTflMuraacc 
flUTUELLE DU COnriERCE 

Contra I'lncendla 
AotHaxcadant - S625.000.00 

DEPOT AC GODVERNKMKVT 

■n conformity avec la nouvelle I*oi des 

Assurances de Quebec, 8 EdouardVIl, Chap. 49. 

Bureau-Chef; iSI rue Oirouari. St-rlyaclntbe 



Serieux Developpement 

Actif $64,187,656 

Augmentation pour 1914 . 8,461, 309 

Assurances en force .$218,299,835 
Augmentation pour 1914.. 15,935,839 

Surplus $6,503,793 

Augmentation pour 1914 777,035 

Sun Life jesahce 

OF CANADA 

Head Office -Montreal 



surance sur votre vie, votre famille 

serait dans tine position tres pre- 
caire. 

D'ou il faut conclure : 

Que l'assurance-vie est un place- 
ment sur, les compagnies incorpo- 
rees etant soumises a des regies 
strictes. 

Que plus vous etes jeunc lorsquc 
vous vous assurez, moins lc taux 
d'assurance est eleve. 

Qu'un faible montant paye en as- 
surance procure une plus grande 
protection que vous pourriez faire 
en economies pendant des annees. 

Que votre examen medical vous 
donne la satisfaction de savoir que 
vous etes en bonne sante ou que 
vous etes malade. 

Le paiement regulier de vos pri- 



VOL. 



Assurance cou- 
vrant les 



DE COMMERCE. 
RESIDENCES DE HUE, 
RESIDENCES D'EIE. 



Accidents, Maladies, Bris de Glaces, 

Automobiles, Attelages, 

Responsabilite de 

patrons et publique, 
Pharmaciens, Medecins, 

Garantie de Contrats, 

Cautionnements Judiciaires, 

Fidelite des employes. 



LA PREVOYANCE 

IM St-Jacqnes, ■•■trial. '"\&" m 

J. C. CACNE, Csrant- General 



mes ou contributions developpe l'ha- 
bitude <lc l'economie. Lc fait d'avoir 
paye votre police vous enleve l'in- 
quietude de mourir en Iaissant votre 

famille dans lc besoin. 

Tout cela e'est quelque cbose. — 
Fraternal Aid. 



o : 



EUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERE3 



Testaments 

Ph. Lafreniere a Rev. O. Baribeau, St- 

Elie; Jean Martin a Adolphe Martin, St- 
Scvere. 

Transports 

Rev. O. Baribeau a Nap. Pellerin, St- 
Elie; Pierre Deschamps a J- S. Gendron, 
Grand'Mere. 

Obligations 

Pierre Deziel a Nap. Pellerin, St-Elie; 
Adrien Lesieur a Dame Honore Lemy- 
re, Trois-Rivieres; Dame Jos. J. Ryan a 
Arthur Gelinas, Trois-Rivieres; Adem. 
Garceau a J- A. Robert, Grand'Mere; 
Louis Boisvert a Nazaire Picard, Grand- 
Mere. 

Cession 



Dame Chs. Lamy a 
St-Severe. 

Ventes 



Elzear Lacerte. 



P. Gelinas a P. Gelinas & Cie, St-Bo- 
niface; P. Gelinas & Cie a L. W. Ricard 
& Cie. St-Bonifaie; L. W. Rirard & Cie 
a P. Gelinas & Cie, Ltee. St-Boniface; 
Tanerede Ducharme a Henri Leblanc, 
Trois-Rivieres; Pierre Cloutier a Achilla 
Cloutier. Trois-Rivieres; Jos. Trussard 
a A. A. Neault, Grand'Mere; Louis Trot- 
tochaud a B. Trottochaud, Trois-Rivie- 
res. 

Echange 



Raphael Beaulieu a 
Grand'Mere. 



Louis Boisvert, 



Ventes a remere 

Antoine Vanasse a Ernest Mereier. 
Trois-Rivieres; Jos. Peterson a Elzear 
Ferron, Ste-Flore. 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AllORISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representes. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 19 Fevrier 1915. 



Vol. XLVIII— No 8. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye SI 6 000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Prolits non partages 1,232,669.42 

SIECE-SOCIA L, - MONTREAL 

BUREAU DES DIRECTECRS 

H. V. MtREDITH. Esq., President 

R. B. Angus, Esq. E. B. Greenshields, Esq. Sir William McDonald. 

Hon. Robt. Mackay. SirThos. Shaughnessy, K.C.V.O. C. R. Hosmer, Esq. 

A. Baumgarten. Esq. C. B. Gordon, Esq. H. R. Drummond, Esq. 

D. Forbes Angus, Esq. Win, McMaster, Esq. 

Sir Frederick Williams-Taylor, Gerant Gineial. 
A. D. Braithwaite, As sistant Girant-Ginhal. 
C. Sweeney, Sufi/, pour les succursales de la Colombie-Anglaise. 

E. P. Winslow. " " " du Nord- Quest. 

F. J. Cockburn, " " " de Quebec. 

D.R.Clarke, " " des Provinces Maritime? et Ten en. tuve, 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada et en 

Angleterre, les Etats-Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique. 
Seize Succursales dans la villi de Montreal. 
Departement d'Epargnes dans toutes les Succursales du Canada. 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



62,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donud satisfaction a tous nos clients ; nous 
invitons le public a. seprevaloir des avantages que nous offrons 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tr£s proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les creMits commerciaux en Europe, aux Etats-Uuis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSONS 

INCOKPOREK EN 1855 

Bateau Principal, MONTREAL,. 
CAPITAL PAYE $4,000,000 

FONDS DE RESERVE 4.800.000 

E. C. PRATT Cerant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 

Rue Saiute-Catherine 

Avenues du Tare 
et Georges-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 
Mont- Joli . 

Cdte des Neiges— 

Cote 8t-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
92 Succursales dans tout 
Agences a Londres, Paris, Berlin et dans toutes les principales villesdu 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 
circulaires pour xoyageurs. 



Arthabatka 
B -df or <! 
Cowansvil!e 
Caicoutimi 
Drummond vllle 
Praserville et Rivieie 

du Loup Station 
Knowlton 
L ichine 
Montreal-Rue St- 

Jicques 
Tetreaultville 



Suttgn 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Ttaerese de 

Blainville 
Vlctoriavllle 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 

Canada. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

MANUFACTURERS 



ACIER en BARRKS MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLL TOLES D' ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITE. 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a ReVerbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow,' N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Pre. 



dent : M . H LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Liniitee. 
Admiuistrat .ur du Credit Foncier-Franco-Canadien. 

Vice-President W F C ARSLEY, Capitaliste . 

Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Adrniuistrateur Lake of the 
Woods Milling Co. 

Hon. L. BEAUB1EN, Ex-Ministre de rAgriculture, P. Q. 

M G. M- BOSWORTH, Vice-President ''Canadian Pacific Railway Co." 

L'Hon ALPHONSE RACINE, Conseiller Legislatif, President de la mai- 
son de gros "Alphonse Racine Limitee." 

M. L- J. O- BEAUCHEMIN, De la Librairie Beauchemin Ltee. 



BANQUE PROVINCIAL^ 

DU CANADA 



CAPITAL AUTORISE 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec. 



$2,000,000.00 
1914) $1,663,900.24 



CONSEIL D'ADMINISTRATION ■. 



BUREAU DE CONTROLE 
(Commissaires-Censeurs) 



President :Hon. Sir ALEX. LACOSTE, C R , Ex-Juge en Chef de la 
Cour du Banc du Roi. 

Vice-President : Docteur E. P LACHAPELLE, Admiuistrateur du Credit 

Foncier Franco-Canadien. 
MM. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M J W L FORGET. Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 

69 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 
et du Nouveau Brunswick. 

Correspondants a l'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo 
Chicago ; Angleterre, France, Allemague, Autnche, Italic 



AAAWI^Vi/^^M^^^^MI^W^^^MAAAAMMA^^AMrtArtA^^WI 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fondee en 1 874 

Capital autorise $4,000,000 Capltt.1 paye $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,0